Martouf le synthéticien
 
 

Voilà.. ça c'est fait !

... Le printemps est là ! ... l'équinoxe de printemps c'était le 20 mars 2010 à 17h32 UTC.

Donc, il fait beau les oiseaux chantent ! :D

Pour fêter tout ça, voici une photo du rocher de tablette dans la brume et de toute la montagne recouverte de forêt.

rocher de tablette.jpg

... hormis le printemps, il y a une autre raison pour laquelle aujourd'hui je propose une photo de forêt. C'est tout simplement par ce que le 21 mars, c'est la journée internationale de la forêt.

Le but de cette journée est de sensibiliser le monde à l'importance de notre poumon vert.

La montagne de Boudry

La forêt de la montagne de Boudry, qui est la plus proche de chez moi, est un exemple de bonne gestion forestière. Je l'avais déjà évoqué dans mon article à propos de ma recherche du plus vieux chêne du monde. (le plus vieux chêne d'europe avéré ayant vécu 500 ans dans la fôret de Boudry)

Les forêts suisses sont en général bien gérées et en bonne santé. Mais ce n'est pas le cas partout dans le vaste monde. Sur l'île de Bornéo, en Indonesie, ou en Amazonie, la déforestation est catastrophique. Entrainant de grave problèmes écologique.

Les forêts tropicales et l'huile de palme

Les habitants brûlent la forêt pour la défricher, ce qui est responsable d'une grande part des émissions de CO2 sur notre planète. La faune habitant la forêt perd son habitat, si ce n'est pas la vie.

Ainsi, les orangs-outans sont en train de disparaitre, car on supprime la forêt tropicale dans laquelle ils habitent pour y planter une monoculture de palmiers à huile.

Palmier à huile

La production d'huile de palme est en plein boum économique. En effet, alors que l'on a de la très bonne huile de colza ou de tournesol chez nous, on retrouve de l'huile de palme dans quasiment tous les aliments fabriqués industrielement. Les défricheurs de fôret y voient donc un avantage économique immédiat de supprimer leurs forêts primitives pour la remplacer par une monoculture de palmiers à huile. Ce n'est pas eux qui vont changer de pratiques.

 


 

Que faire pour sauver les forêts tropicale ?

Paradoxalement, c'est nous, à l'autre bout du monde qui sommes le plus à même de changer les choses. Il faut faire pression pour que les industries de l'agro-alimentaires n'utilisent plus d'huile de palme.

Cette technique fonctionne. Il y a trois jours, greenpeace a publié une parodie de publicité pour les chocolats kitkat de Nestlé où on y voit un homme manger non pas du chocolat, mais des doigts d'orans-outangs !

Nestlé à très vite réagit à cette accusation en ne s'approvisionnant plus chez Smart, le premier producteur d'huile de palme d'indonésie.

Une autre chose que nous pouvons faire pour éviter la déforestation est soutenir financièrement des organisations qui achètent des forêts pour les protéger. C'est ce que fait le WWF en créant le parc national de Juruena.

Sans même débourser de l'argent, il est possible d'aider financièrement ce projet. Il suffit d'utiliser le moteur de recherche ecosia.org.

Ce moteur de recherche utilise les résultats du moteur bing (de microsoft). Mais redistribue l'argent généré par la publicité pour financer la protection de la forêt amazonienne.

Personnellement, j'ai installé le moteur ecosia.org dans ma barre de recherche de firefox. Ainsi je ne change en rien mes habitudes de recherche et je sauve presque 2m2 de forêt amazonienne à chaque recherche.

Depuis un peu plus d'un mois que j'utilise ecosia, j'ai déjà sauvé 579,5m2 de forêt amazonienne !

Donc faites comme moi, sauvez la forêt...

blog comments powered by Disqus
 
 
 
 
 
login
Identification

loading loading