Recette de la bière Ambiorix

Recette de la bière Ambiorix (ou autre kit brewfarm)

Pour faire 15 litres de bière.

Il est possible de commander le kit en suisse pour le prix de 16.90.

Création du moût houblonné

  • Nettoyer le grand sceau avec la graduation et le thermomètre. (une cuillère à café de produit pour 1l d’eau chaude)
  • Ouvrir la boite et sortir le sachet de levure du couvercle, enlever l’étiquette.
  • Mettre bouillir de l’eau
  • Faire chauffer la boite au bain marie pendant 10 minutes, pour liquéfier le contenu.
  • Verser le contenu de la boite dans le sceau propre.
  • Rincer la boite avec 1L d’eau chaude (bouilante) que l’on ajoute aussi dans le sceau
  • Ajouter 2L d’eau chaude dans le sceau.
  • Dissoudre 1075g de sucre (quantité selon le type de bière voir le tableau. ex: blanche 750g)
  • Mélanger bien
  • Ajouter 11L d’eau froide. (De la bonne eau de source, laisser évaporer le chlore avant utilisation. Une bonne astuce est de faire bouillir l’eau puis de la faire refroidir)
  • Mélanger et laisser refroidir jusqu’à 20°C (si c’est trop chaud la levure meurt !)
  • Dissoudre la levure dans 150ml d’eau à 25°C
  • Laisser la levure se réactiver pendant 15 minutes

Fermentation

  • Ajouter la levure réactivée au moût et brasser bien
  • Fermer le sceau avec le barboteur
  • Laisser fermenter pendant ~10 jours à 25°C (ou 18-22°C)
  • La fermentation est terminée quand la densité est de 1.010 (ou qu’il n’y a plus de bulle qui se forme)

Seconde fermentation en bouteille

  • Transvaser, par le robinet, la bière dans un autre sceau en laissant le dépôt dans le premier sceau.
  • Ajouter 120g de sucre dans la bière. (quantité selon le type de bière voir le tableau. ex: blanche 150g)
  • Soutirer la bière édulcorée dans des bouteilles (propres) à l’aide de la canne a embouteillage.
  • Encapsuler les bouteilles
  • Placer les bouteilles dans un endroit chaud pendant 5-7 jours pour faire la seconde fermentation.
  • Laisser clarifier et mûrir la bière pendant 6-8 semaines dans un endroit frais (10°C) (ou 2-9°C !)

Boire la bière…  (verser la bouteille en laissant le dépôt dedans.)

Notice de sécurité

Attention les bouteilles peuvent exploser ! (oui oui.. ça m’est arrivé une fois.. en ouvrant la bouteille. La simple différence de pression induite par le décapsuleur a fait voler le col de la bouteille dans un jet de bière jusqu’au plafond !)

C’était une des dernières bouteilles que j’avais remplie. Peut être avec une plus grande concentration de sucre et levure ??

Il ne faut jamais mettre plus de sucre qu’il n’en faut à la seconde fermentation. Il faut utiliser des bouteilles solides prévues pour la pression et sans défaut. (griffures, etc..)

Quantités d’eau et sucre selon le type de bière

Type Quantité sucre 1 eau 1 densité sucre 2
Pilsner

12 l

20 l

1000g

8 l

16 l

1.010

1.010

100g

165g

Abbaye 9 l 500g 5 l 1.010 90g
Christmas 7 l 3 l 1.020
Ambiorix 15 l 1075g 11 l 1.010 120g
Kriek 12 l 500g 8 l 1.010 100g
Diabolo 9 l 500g 5 l 1.010 90g
Gold 12 l 500g 8 l 1.010 100g
Vieille brune 12 l 830g 8 l 1.010 100g
king 9 l 500g 5 l 1.010 90g
blanche 15 l 750g 11 l 1.010 150g
Grand cru 9 l 500g 5 l 1.010 90g
Triple 9 l 500g 5 l 1.010 90g
Framboise 12 l 500g 8 l 1.010 100g
Gallia 12 l 500g 8 l 1.010 100g

Quelques photos

verser la levure dans le brassin.jpgbarboteur de la cuve à bière.jpgsoutirer la bière édulcorée.jpgbière et bouteilles.jpgembouteillage de la bière.jpg


3 thoughts on “Recette de la bière Ambiorix

  1. Répondre
    Erwan - 20 janvier 2014

    Hello, Je fais la même que toi .. Je voulais juste savoir si elle était bonne au final ?

  2. Répondre
    Gerard Mensoif - 8 juin 2015

    Bonjour

    J’ai déjà fait cette bière à 3 reprises : La 1ere fois en suivant scrupuleusement la recette indiquée, le résultat était très amer.
    La 2eme fois j’ai fais une ébullition pour retirer l’écume et les flocons de protéines qui se déposent au fond, ce qui est censé diminuer l’amertume. Le résultat était un petit peu moins amer, mais toujours trop, ce qui est dommage car sans ça j’aime beaucoup le gout.
    Pour mon 3eme essai j’ai transféré la bière dans une tourie pour la fermentation secondaire avec des copeaux de chêne et je vais ajouter 2 ou 3kg de cerises aigres dès qu’elles seront mures ; affaire à suivre…

  3. Répondre
    Martouf - 9 juin 2015

    Bonjour, merci pour ce commentaire très très instructif.
    En effet, j’ai aussi trouvé que cette bière est très amère. Perso j’aime bien l’amertume, mais il y en avait peut être un peu trop.
    En ajoutant un peu de cannelle sa masque aussi un peu l’amertume.
    Bonne journée.. et santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :