Comment faire un buzz

Comment faire un buzz ?

Quelle sont les recettes pour avoir de l’audience sur le web ?

Il fut un temps où il certain hébergeurs web proposaient de s’occuper du référencement de son site et d’avoir un maximum de visibilité sur les moteurs de recherche.

Actuellement ce genre de boulot n’est plus mis en avant. Google voit tout… il passe sur les site web une dizaine de fois par jour, il ne loupe rien de l’actualité !  même celle en temps réel sur twitter.com

Donc pour être vu dans un moteur de rechercher, (surtout google.. c’est ce qui intéresse les gens !) Il suffit de faire un bon site avec un contenu original et avec une structure de l’information qu’un moteur de recherche est capable de suivre facilement. Donc il faut faire du bon html et pas du flash ! (et bien doser les appels ajax)

Donc voilà, être vu par un moteur de recherche, c’est pas dur.

Le problème c’est qu’il existe des millions de sites intéressants avec du bons contenu. Comment attirer l’attention sur le sien ???

Réponse: Il faut faire de la pub !

Il faut parler de son site et de ses liens partouts.

Les réseaux sociaux sont là pour ça !

Aujourd’hui, la bataille de la visibilité, ce n’est plus les moteurs de recherche, c’est les réseaux sociaux et les sites de news collaboratifs.

Quel trafic faut il pour avoir de l’audience ?

C’est très compliqué à dire. Tout dépend du public que l’on cible.

D’après Thierry Crouzet qui semble avoir étudié la question, à moins de 10 000 visiteurs uniques par jour on est rien sur le web !

 

Les réseaux sociaux sont donc utiles pour diffuser de l’information. Ce sont des propulseurs.

Quelques propulseurs

CoZop est une approche très intéressante. Il y a 2 facettes à coZop. Les lecteurs et les auteurs.

Pour les lecteurs coZop est un journal dont les infos sont triées pour ne pas être submerger. La technique de tri est effectuée en fonction de nos goûts d’après des liens qui sont publiés à notre intention sur son propre compte twitter.

Pour les auteurs, il faut publier l’adresse d’un blog. coZop va automatiquement trouver le flux qui s’y rapporte et s’y abonner. Il construit un journal avec le contenu du flux. Le site affiche de la publicité dont la moitié des revenus est reversée aux auteurs. Ainsi c’est un bon moyen de mutualiser la monétisation !

Pourquoi l’info ça marche…

D’après T. Crouzet:

Les neurologues ont découvert que, quand nous apprenons quelque chose de nouveau, notre cerveau active les mêmes zones que lorsque nous prenons des drogues comme l’héroïne. Nous nous shootons à l’info !

La mécanique de twitter

Quand on dit que le meilleur moyen de communication c’est le bouche à oreille….

… Et bien Twitter c’est une machine de bouche à oreille !  (tout comme facebook)

C’est le début de la concrétisation de ce que Manuel Vila appelle le bouche a oreille électronique dans sa vidéo: refaire le web.

Comme twitter est une machine il y a moyen de le tromper et d’augmenter son audience de manière artificielle…

Voici quelque pistes évoquées par Thierry Crouzet:

Spammer

C’est con à dire.. mais pour faire de la pub… faut spammer les gens !

Il y a le spam par mail.. mais aussi le spam par commentaire sur les blogs…

Il y a même des entreprises spécialisées dans le spam de commentaires.

2 thoughts on “Comment faire un buzz

  1. Répondre
    j7z - 8 avril 2014

    Et comment faire du buzz pour un site de contenu comme : http://www.commentmieuxchoi

  2. Répondre
    Catherine Debusne - 15 juillet 2016

    Qu’est ce que je voudrais faire un  » buzz », moi !

    Pas par orgueil, mais pour alerter les gens sur le Copyright et le Code de ka Propriété Intellectuelle .
    Tout le monde s’en fout…

    Les gens sont si bêtes et ignorants, qu’ils trouvent une  » zolie zimage » et qu’ils la balancent sur leur site, sans se soucier des mises en garde des moteurs de recherches  » Certaines images PEUVENT être soumises à droit d’auteur ».

    Ben oui…il y a des dessins qui appartiennent à UNE personne ( c’est mon cas) qui se retrouvent, frauduleusement sur la Toile ( merci le groupe Benchmark, Copainsdavant, Linternaute et Auféminin, qui a, certes effacé à ma demande les articles illégalement faits, avec mes textes et illustrations…) et qui sont, ensuite, illicitement diffusées sur des centaines de sites, et reproduites des milliers de fois.

    http://la-rebelle.over-blog

    http://la-rebelle.over-blog

    http://la-rebelle.over-blog

    Chaque jour, je dois faire SUPPRIMER des sites, articles, blogs, PDF, slideshares, slideplayers, vidéos, images sur des sites et, en plus ( DOUBLE PEINE) ensuite aller demander à Bing, Yahoo et Google de supprimer les images, toujours visibles, même après effacement des sites

    SYMPA, la Toile, lorsqu’ on a affaire à des internautes irresponsables, bêbêtes, ignorants du Code de la Propriété Intellectuelle.
    Je me permets de le rappeler ici:

     » Les droits d’auteur et les droits voisins sont protégés pénalement : toute reproduction ou représentation d’une œuvre sans l’autorisation de son auteur est un délit spécifique : la contrefaçon (punie de trois ans de prison et 300.000 euros d’amende). « 

    En vertu de l’article L. 111-1 du code de la propriété intellectuelle,

    « L’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.
    Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d’ordre patrimonial ».

    Par ailleurs, en vertu de l’article L. 121-1 du Code de la propriété intellectuelle, l’auteur dispose d’un droit moral sur son œuvre.
    Un des attributs de ce droit moral est son droit à la paternité, qui comporte la faculté d’exiger que l’œuvre porte le nom de son véritable créateur.

    La Cour de cassation a ainsi pu affirmer quant à l’omission du nom de l’auteur que la reproduction totale ou partielle de l’œuvre d’autrui en s’en appropriant la paternité « portait nécessairement atteinte à son droit moral » (Cass. 1re civ. 3 Avril 2007).
     » Les droits d’auteur et les droits voisins sont protégés pénalement : toute reproduction ou représentation d’une œuvre sans l’autorisation de son auteur est un délit spécifique : la contrefaçon (punie de trois ans de prison et 300.000 euros d’amende). « 

    Et, malgré cela, TOUS LES JOURS, je trouve mes dessins illégalement reproduits, et TOUS LES JOURS, je dois écrire aux moteurs de recherches, à Pinterest ( CAUCHEMAR, ce Pint…tout le monde se refile les  » épingles » en se fichant bien si c’est légal ou non…)

    Diffusions illicites et condamnables pénalement, y compris de la part de l’ Education Nationele française, Erasmus- Comenius…
    BRAVO !!!

    Et ces gens – là, sont sensés donner un  » exemple » de probité à notre Jeunesse ?

    On vit dans un Monde où les mots  » Honneur, morale, conscience, éthique, respect  » n’ont, décidément, PLUS AUCUN SENS !

    Non seulement, on publie mes dessins SANS mon autorisation, et on n’a pas même la décence de CITER lisiblement la dessinatrice, et EN PLUS, je touche, pour ces délits…un millième de centième de ZERO d’Euros, vous vous en doutez…

    Il serait temps que tous les sites qui oeuvrent sur le Net APPRENNENT aux Internautes ce qu’est la Propriété Intellectuelle »
    Je suis effarée de l’ignorance et la bêtise des gens…

    Si ce message peut servir à quelque chose…car je crains de ne pas être la seule à être, ainsi lésée, exploitée, volée et…désemparée, je l’avoue !

    Catherine DEBUSNE
    Historienne, dessinatrice, écrivaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :