nomade

Nomade

No-mad ?

Suite à l’idée d’Alice que je devrais écrire un livre, et suite à la lecture du livre de Thierry Crouzet l’alternative nomade qui a plein de bonnes idées que l’on retrouve dans son roman Croisades. Je me suis dis que je pourrais tenter d’écrire un livre comme base d’une révolution de la société.

Je suis assez séduit par le concept de nomadisme.

L’idée d’écrire plutôt un roman et de racontrer ce que l’on veut au travers des personnages. C’est tout de suite mieux.

Un concept qui ressemble, c’est l’évangile du serpent de Pierre Bordage.

Thèmes abordés

Il y a quelques thèmes que j’aimerai aborder, les voici en attendant de savoir où les mettre.

  • fin de l’ère de la concurrence, début de l’ère de la collaboration. Voir le dilème du prisonnier.
  • vive le mimétisme. Autorisons la copie de tout.
  • pélerinage, marche, défi. (pas de moteur)
  • accumulation de l’information et non des ressources naturelle
  • monnaie créée pour des projets qui sont accepté par la communauté
  • la décentralisation maximum
  • la loi d’attraction / la pensée crée le monde
  • mes phrases philosphiques préférées
  • jardin
  • revenu universel
  • coopérative propriétaire de toutes les maisons relais du pélerinage afin de rester en règle.
  • chamanisme
  • le serpent cosmique
  • il faut savoir être un hacker. Pour les mêmes raisons que dans le texte: Pourquoi je veux que mes fils soient des hackers.
  • Qu’est ce qu’un Etat ? google est il un Etat ? Sommes-nous revenu au moyen âge?
  • Les semeurs: des personnages clandestins qui plantent des arbres partout. Ne pensez pas qu’ils poussent tout seuls ! => ça peut lancer une nouvelle mode. (l’idée n’est pas nouvelle mais il faut la populariser)
  • Instaurer un potlatch. Une rencontre où les gens font des dons les uns aux autres. un objet voyage ainsi.

vrac

  • La co-création est à la mode. Il faut responsabiliser les gens dans la création d’un grand tout. L’approche déclaration d’impôt fait de nous des consommateurs à qui tout est dû. J’ai droit à un trottoir dénneigé, je paye mes impôts. L’approche co-créative des films (chocolac, courge métrage) est un excellent exemple qui montre la mobilisation que l’on peut avoir pour une création. Mais on peut penser aussi à openstreetmap, wikipedia, etc…
  • il y a des vrais nomades en pélerinage et il y a des gardiens. Les gardiens gèrent l’infrastructures, ils accueillent les pélerins.
  • Les pélerins sont des traceurs. Leur but est d’accumuler de l’information. Ce sont des encyclopédistes. Ils tracent (OSM) et des wikipediens. Ils n’ont pas le droit (droit souple) de posséder plus que ce qu’ils sont capables de transporter à la force de leur muscles. (pied ou vélo)
  • créer un univers dans le genre de celui de la horde du contrevent.
  • faire des phrases courtes.
  • pour avoir du succès, faire ce que l’on est seul à savoir faire. Devenir un expert, on peut dire ce que l’on veut. http://dindification.com/2010/05/10/vos-rares-succes-en-disent-beaucoup-plus-sur-vous-meme-que-vos-nombreux-echecs/
  • religion selon les principes du martoufisme.

2 thoughts on “nomade

  1. Répondre
    Marine Skolka - 29 juin 2019

    Bravo génial!

    1. Répondre
      Martouf - 29 juin 2019

      Merci merci…
      C’est cool de publier un article qui date d’il y a 9 ans !! 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :