Comment gagner de l’argent en bourse avec Apple

Pour gagner de l'argent en bourse ? ... il faut miser sur Apple !

Oui, je m'intéresse à beaucoup de choses... même au fonctionnement de la bourse !
(de la tulipemanie de 1637 à la crise actuelle)

Pour comprendre le monde qui nous entoure, il est important de connaître un peu le fonctionnement de la bourse, car, c'est là que se trouve l'immense majorité des capitaux créés dans notre système économique.

En effet, la bourse permet de faire de tels gains, (ou fait croire que l'on peut faire des gains) qu'un portefeuille en bourse est devenu le placement standard de toute personne qui a un peu d'argent dont il n'a pas besoin tout de suite !

Oui, nous jouons tous notre capital en bourse. Même sans le savoir parfois. Chaque personne qui cotise à une assurance ou une caisse de retraite mutualise un fond pour permettre à quelques gestionnaires de boursicoter afin de soit disant faire fructifier notre argent !

C'est ainsi la majorité de l'argent qui est créé, qui au lieu d'être utilisé pour faire tourner l'économie, est immobilisé en bourse.

On le voit maintenant avec cette fameuse crise, l'économie mondiale est une économie financière. C'est la finance qui donne le ton à toute l'économie réelle.

Réussir en bourse, c'est facile, mais c'est également dangereux.

Voici un petit exemple pratique en prenant exemple sur la cotation d'Apple qui est certainement un des meilleurs exemples existants pour démontrer les mécanismes de la spéculation boursière.

Si l'on remonte un peu dans le temps, en 1997, Apple computer inc, était une entreprise au bord de la faillite. Un peu plus d'une décennie plus tard, après le rachat par l'entreprise de son fondateur (gourou diront certains), Apple inc (qui a perdu au passage le mot computer, ce qui montre la diversification de l'entreprise) est devenue l'entreprise la plus riche des colosses de l'industrie informatique. (La capitalisation boursière de Apple a dépassé celle de Microsoft pas plus tard qu'il y a trois jours)

Cette évolution de position de l'entreprise, de la limite de la faillite au leader du moment se retrouve sur la cotation boursière.

cotation bourse AAPL 2004-2010.png

Il y a 10 ans, l'action Apple valait environ 10$, actuellement elle vaut un peu plus de 250$.

Le secret de la réussite d'Apple ?

- Ne pas concurrencer les autres, mais lancer de nouvelles habitudes dont on est leader. Les autres seront obligés de suivre.

C'est ainsi qu'Apple à imposé le iPod en popularisant le fait d'écouter et de se balader avec sa bibliothèque musicale sur une mémoire dans sa poche. Puis, grâce au cheval de Troye iPod, Apple s'est rendu leader de la vente de musique en ligne. Puis en transformant le baladeur en téléphone Apple a totalement redéfini le concept de l'usage que l'on peut faire d'un téléphone.

Le iPhone est devenu un phénomène de mode que tous les concurrents suivent. Maintenant Apple vient d'agrandir la taille du iPhone pour en faire un iPad, une machine à consommer facilement le contenu provenant du distributeur de divertissement: Apple inc.

Au delà de la révolution technologie, c'est surtout une révolution dans la manière de diffuser le contenu qu'Apple est en train de mettre en place.

Que l'on aime ou pas, les concepts d'Apple trouvent toujours une place de leader que les autres copient rapidement.

Profiter de la réussite d'Apple

Ainsi, pour en revenir à la bourse. L'action d'Apple grimpe régulièrement. Mais qu'est ce qui peut l'arrêter ?

Ce qui freine l'augmentation de la cotation d'Apple, ce sont les crises de l'économie.

On l'observe bien si l'on se place le 28 décembre 2007. L'action Apple est à 199.83$, après une augmentation régulière de près de 10 ans, tout le monde attends le passage symbolique de la barre des 200$ ..... et paf !

La crise des subprimes fait chuter l'action qui retombe à 119$ au cours du mois de février 2008. C'est le moment d'acheter, on voit que ce n'est pas Apple qui est en cause. C'est la crise. Une fois la crise finie tout va repartir ! Facile à dire avec du recul.. mais effectivement c'était la bonne stratégie.

En mai 2008, l'action se retrouve à 187$. Mais manque de bol, voilà que la crise des subprimes s'est transformée en crise financière.... aïe... la chute est encore plus dure. En janvier 2010, l'action Apple est cotée à 82$ !

C'est encore une fois c'est le moment d'acheter ! Mais il faut avoir une confiance solide en la marque et en le fait que l'économie globale va repartir. (ce que j'ai de plus en plus de peine à avoir)

Mais la stratégie est toujours payante, depuis le mois de mars 2010. C'est reparti. L'action grimpe, pour atteindre les 270$ fin avril 2010.

Mais voilà que ça recommence, la bourse ne va pas si bien que ça... le dow jones s'effondre le 7 mai 2010. Ce qui se voit aussi sur la cote de l'action APPL.

dow jones mai 2010.pngaapl le 7mai 2010.png

Ainsi, on remarque encore une fois, que même si une société va très bien, que sa cote a tendance à augmenter, elle dépend toujours du reste de l'économie.

Le phénomène keynote

Aujourd'hui, (28 mai 2010) c'est la date de sortie de l'iPad dans nos contrées. Conséquence: l'action Apple a encore une fois repris l'ascenseur... alors que le dow jones est plutôt en baisse.

Ici on observe que le cours de l'action est fortement lié à ce coté subjectif. On parle de Apple plutôt en bien.. hopp.. l'action monte !

On retrouve très fortement ce phénomène autour des grandes messes du maitre spirituel d'Apple, Steve Jobs.

Juste avant chaque Keynote, le nombre de titres échangés augmente avec le nombre de rumeurs autour de la nature du futur produit qui va être annoncé.

autour de la keynote ipad.png

Juste avant le 27 janvier 2010 on observe cette intense activité qui fait monter le cours de l'action Apple, et puis une fois l'annonce faite, ici en l'occurrence, l'annonce de l'iPad, une partie des gens sont déçus. La réalité n'est pas à la hauteur des rumeurs. L'action chute.

Le 27 janvier 2010, l'action était à 207$, le 29 janvier l'action a chuté à 192$.

Il y a énormément de gens qui achètent des actions juste avant les keynote pour les revendre juste après en pensant bénéficier de l'effet d'annonce. Mais j'ai observé régulièrement que c'est juste l'inverse qui se produit à chaque fois !

Même si l'action chute juste après les annonces de nouveauté, elle fini toujours par grimper quand tout le monde voit le succès commercial qui se concrétise.

La prochaine crise globale

Maintenant que l'on sait que le cours de l'action dépend des annonces et que l'on sait comment réagir autour de celles-ci. Il ne suffit plus que de savoir quand sera la prochaine grande crise, vu que c'est le second facteur principal qui détermine le cours de l'action.

Si l'on en croit le Laboratoire Européen d'Anticipation Politique, dans son communiqué d'avril 2010, la prochaine grande crise arrive bientôt.

Cet été déjà la banque d'Angleterre aura des soucis financiers qui vont se communiquer aux USA et à la FED pendant l'hiver 2010-2011.

Le dollars va en prendre un coup. L'économie des USA sera particulièrement mal et l'économie mondiale aussi dans la foulée. Quand on sait que 45% des dettes cumulées par tous les pays du monde est la dette des USA, ça montre l'ampleur des dégâts si l'économie des USA se casse la gueule encore une fois alors qu'elle n'as pas encore absorbé les dégâts de la dernière crise !

Concrètement que faire maintenant

Pour se faire de l'argent en bourse, c'est donc facile, il suffit de s'inscrire rapidement sur swissquote.ch (très bonne plateforme de courtage en suisse), de remplir une tonne de paperasse, de balancer tout l'argent dont on a pas besoin (faut pas non plus se mettre en péril financier pour ça) dans l'achat d'action Apple, de profiter de la hausse de la cote de l'action AAPL suite au succès de l'iPad.

Et enfin revendre toutes ses actions rapidement juste avant la grande crises de l'hiver prochain. (vers l'automne me semble une bonne période)

Maintenant que j'ai fais mes prédictions on va voir si elles se réalisent !

On en reparle à Noël !

 

4 thoughts on “Comment gagner de l’argent en bourse avec Apple

  1. Répondre
    xophe - 8 juin 2010

    Merci du tuyau, je débute à la bourse actuellement. Pour ma part, apple lance prochainement la nouvelle génération de l’iphone intéressant pour la bourse mais le rendement n’est pas assez élevé et les acheteur professionnel ne vont pas se presser au portillon pour acheter les actions cet automne. Pour ma part, je suis persuadé qu’il faudra acheter les actions dans le courant de l’année 2011 quand elle seront au plus bas pour les revendre environ 1 année plus tard et là ce sera un carton plein soit du 200% !!! Alors à Noel…

  2. Répondre
    Kamijo - 24 août 2011

    Bonjour et un grand merci pour cet article. 
    Bon voilà, la crise à mis plus de temps que prévu pour venir et l’action apple a continué à grimper.Si la crise vient méchamment et l’iPhone 5 aussi, c’est donc, en reprenant votre raisonnement, le parfait moment pour vendre!…dommage que je n’aie pas encore acheté d’action apple!^^Love,

  3. Répondre
    Martouf - 24 août 2011

    Intéressant de reprendre un peu mes prédictions lancées dans cet article le 28 mai 2010… et voir maintenant un peu plus d’une année après ce qui s’est vraiment passé.

    Je remarque, que je ne me suis pas trop planté !- l’effet keynote a été encore plus marqué
    – la crise du dollars est encore plus marquée

    L’effet keynote a très bien fonctionné sur la sortie de osx Lion. D’autant plus que la date de sortie a été très floue… Les sites de rumeurs ont repoussé cette date tous les jours pendant 2 semaines !
    Donc on observe que fin juin l’action AAPL était à 315$ … et puis le 26 juillet à 403$ … et elle est redescendue depuis.
    Il fallait trouver le bon moment pour vendre !
    … on peut se demander, s’il n’y a pas des gens de l’intérieur qui jouent à un jeu très très proche du délit d’initié !?!

    En ce qui concerne le dollars, je crois qu’il est maintenant clair pour tout le monde que le dollars va mal ! … il n’arrête pas de chuter, Barack Obama a du déplafonner la limite de la dette maximale, ce qui a fait grand bruit dans le monde en juillet. La note de cette dette a été déclassée…. ça ne va pas arranger les choses à l’avenir.

    Par rapport à ma prédiction, cette crise du dollars a éclaté avec quelques mois de retard. Elle était déjà présente, mais a été occultée par les problèmes de dettes en europe, en Grèce notamment.

    Depuis l’écriture de cette article, le dollars a perdu un quart de sa valeur par rapport au franc suisse (qui est la monnaie de référence pour moi.) Normal… en vivant en suisse, j’ai besoin d’argent suisse pour manger et me loger !

    Ainsi, j’avais déjà vu depuis un moment que la forte progression du titre d’APPL était de plus en plus contrebalancée par la chute du dollars… Anticipant une chute plus violente du dollars, j’ai tout vendu mes actions il y a une année, juste avant que le titre ne passe la barre des 300$  (autre seuil symbolique qui a fait un petit effet spéculatif).

    Rétrospectivement, j’aurai du vendre un mois plus tard. Mais le timing était pas trop mal. 😀 J’ai vendu avant la chute vertigineuse du dollars.
    J’ai estimé qu’actuellement, avec un titre à 100$ de plus que lorsque je l’ai vendu… j’aurai retiré la même somme en francs suisses !! (bon.. tout ça dépend d’un calcul compliqué du nombre d’actions achetées aussi… c’est pas pareil pour tout le monde)

    Donc, actuellement, même si un titre aussi prometteur qu’AAPL et que je connais pas trop mal ne vaut plus la peine pour moi…. je crois que la bourse en dollars… c’est fini ! 😀

    Au moins, je peux dire que j’aurai été gagnant dans l’histoire. J’ai fait un gain de ~ 45% en 2 ans !
    Dommage que je ne suis pas un type très riche… si j’avais eu des millions….. voir moins.. ça aurait été mieux ! 😛

    Maintenant, je milite pour les monnaies complémentaires. J’ai créer un nouvelle monnaie locale, le Kong. => voir http://yopyop.ch

  4. Répondre
    Olivia - 24 juillet 2015

    Apple est effectivement une valeur de « fond de portefeuille », mais il faut faire très attention à ne pas acheter à n’importe quel moment. Comme on le voit dans l’exemple, la courbe fait des hauts et des bas. Et si on se plante de timing, on peut perdre de l’argent même en achetant de l’Apple.

    Le mieux est donc d’apprendre à entrer sur le marché au bon moment et à ne jamais acheter un titre à la légère :

    https://www.en-bourse.fr/co

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :