Plateforme de prêt de matériel

Réflexions à propos d’une plateforme de prêt d’objets, de matériel

La plateforme est faites !! youhouhou… (24 juillet 2011… après avoir ouvert cette page le 27 juillet 2010 !!)

Allez voir sur yopyop.ch

….. et au vue de manque de succès… et du fait que ce genre de plateforme à fleuri… (donc objectif atteint)… en novembre 2013 j’ai recyclé le nom de domaine pour y mettre mon nouveau site d’expérimentation culinaire…. de la cuisine amusante ! 🙂

Pour partager des objets allez voir la plateforme: http://e-syrent.ch

Ou le projet de partage entre voisins: http://www.pumpipumpe.ch

L’approche de ce dernier est totalement différente de la mienne… avec ma déformation professionnelle de développeur web, j’ai construit une plateforme web pour partager des objets. Du coup, j’ai aussi eu des demandes farfelues du monde entier…..  quand le transport coûte plus cher que l’achat direct !!
J’ai remarqué que finalement ce qu’il faut pour qu’une telle plateforme d’échange fonctionne, c’est la confiance… il faut d’abord prêter à ses amis et à ses voisins.. et ensuite on peut élargir si ça fonctionne… là j’étais parti un peu trop large au début. Le projet d’autocollant de pumpipumpe est très simple.. il n’est pas parfait, mais tellement simple qu’il marche !

Idée de base

Moins de bien, plus de liens !

Nous sommes envahi de plein d’objets que nous n’utilisons que rarement.

Tout le monde à chez soi, un bâteau gonflable, un four à raclette, une tente, un déguisment de pirate, un hamac, des chaises pliante, une machine à coudre, cane à pêche, train électrique, légos, livre, etc….

L’idée est de mettre en commun tous ces objets que finalement nous n’utilisons pas très souvent, mais qui nous encombrent.

Relocaliser l’économie

Si tout le monde dans son quartier agit de la même manière, il sera possible d’optimiser l’utilisation de tout ces objets pour ne plus devoir tout posséder à triple ou quadruple… par la même occasion, c’est une manière de créer des liens avec son voisinage.

En effet, cette démarche doit se jouer le plus possible de manière locale. ça ne sert à rien de faire de nombreux kilomètres de transport pour aller chercher un tout petit objet que l’on rendra une heure après..

Il existe déjà des plateformes d’enchère, comme ricardo ou e-bay. Mais l’idées ici n’est pas pareille. Le but n’est pas de vendre des objets, le but est de les partager.

Il y a derrière cette idée également la volonté de ne pas faire une plateforme de location, mais bien une plateforme de partage.

(contrairement au site http://fr.zilok.com … mais qui fait finalement la même chose ! )

Monnaie locale

Pour avoir un petit aspect viral ethnocentriste, l’idée est également d’introduire une monnaie complémentaire propre à la plateforme. Les « locations » vont se payer dans cette nouvelle monnaie. Le but de ceci est d’inciter les participants à partager eux même leur bien. En partagant, il seront payé et pourront profiter du matériel des autres. En ne partageant rien, ils ne pourront pas gagner d’argent.

Il y a donc aussi une volonté dans ce projet de montrer la force des monnaies complémentaires. Il y a la volonté d’expérimenter également le concept de revenu de vie. L’économie touchée par cette plateforme est trop petite pour pouvoir vivre de ceci, mais elle va permettre tout de même d’expérimenter ce qu’il se passe si on donne arbitrairement de l’argent à tout le monde. Comme au monopoly, à chaque passage au start, tu reçoit une prime ! L’idée est ici de donner une prime à ceux qui jouent. Donc à ceux qui sont présents régulièrement sur la plateforme…. enfin voilà quelques idées de base, maintenant il faudra réfléchir et expérimenter tout ça.

Le nom

Pour la monnaie, le kong. C’est une monnaie de singe ! 😛

Pour la plateforme, il faut trouver un nom qui claque… kitang, koudou… kong.. tient.. les k !! 😛

oubou… toubou… (peuple du niger)

Vu qu’il y a tout un bric à brac on peu imagniner un truc du genre Brikbrak ..bricbrac brikabrak bricabra.ch BrikBrak

Les animaux, c’est toujours pratique pour illustrer…

http://www.heartlandsteaks.com/beef-chart.php

Le boeuf que l’on partage…. 😛 .. ouais mais non…

Beef Chart

Quelques idées en vrac

  • utiliser facebook connect pour identifier les gens
  • utiliser like facebook pour les descriptions des objets

Vu ailleurs..

Le modèle de voiture partagée, «Mobility», est l’embryon de ce qu’on appelle l’économie de fonctionnalité ou de contribution, dans laquelle s’échangent des droits d’usage plutôt que des biens matériels. Anne-Catherine Menétrey dans Le Temps le 22 février 2011

Fonctionnement

Une personne qui arrive sur le site peut s’identifier. Si elle n’en as pas, son compte peut être pré-rempli grâce à facebook connect.

Puis, elle va chercher l’objet qu’elle désire emprunter. Il y a un mini moteur de recherche.

La description de l’objet arrive, il y a possibilité de voir le calendrier des ses réservations.

Puis, il y a moyen de remplir le formulaire de réservation de l’objet. Si aucun conflit de date n’est remarqué, le système crée une réservation en attente. Le propriétaire de l’objet est notifié (flux atom et mail voir facebook) qu’une demande d’emprunt est pendante. Il reçoit dans le même mail, les coordonnées du locataire.

Le propriétaire doit donc (dans un délai raisonnable à choisir) contacter le locataire pour convenir avec lui les modalités de location.

Au moment de la confirmation de la réservation, le locataire va recevoir un mail avec un lien sur l’interface de payement pré remplie. Mais c’est lui qui décide de quand il va l’utiliser.

Modèle de BD

Il y a plusieurs elements qui entre en compte:

  • personnes
  • objet
  • calendrier

Qui sont tous reliés entre eux par une :

  • réservation

Pour les payements nous avons besoins de transaction bancaire.

Afin d’accorder une certaine fiabilité au système, il faut faire des évalutations. La table commentaire permet de s’occuper de ça, elle a un champ evaluation. Si il  = 0 c’est un commentaire et sinon c’est une évaluation. (1-5)

Une nouvelle table evaluation a été ajoutée, c’est plus propre.

Les tables personne et calendrier (et événement) sont celles déjà existantes. Il faut ajouter les tables objet, réservation et transactions. La fortune et les méthodes pours l’augmenter ou la diminuer font déjà partie du manager et bd de personne.

Objet

  • id_objet
  • nom
  • description (html ?)
  • url => pour une description complète au besoin
  • id_proprietaire
  • prix (par jour)
  • caution (en cas de casse de l’objet)
  • latitude
  • longitude => pour le lieu de stockage de l’objet
  • lieu (en vrac écrit… permet de passer en mode geocoding)
  • etat (disponible ou plus) 0 => en cours de création, 1=> disponible, 2=> privé
  • id_calendrier (pour chaque objet on lui attribue un calendrier de ses disponibilités)
  • duree_max
  • duree_min (temps min et max des tranches de location en heure)
  • id_image (pour représenter l’objet)

Reservation

  • id_reservation
  • nom
  • type (définitif – pré réservation) 1-2
  • description
  • id_locataire
  • id_objet
  • id_evenement
  • etat (en attente – accepté – refusé ) 0-1-2

Transaction

  • id_transaction
  • nom
  • description
  • id_source
  • id_destinataire
  • montant
  • ip
  • user_agent => pour mieux contextualiser l’historique de la chose…
  • toutes les dates et métadonnées habituelles..

Détail du fonctionnement de la réservation

Il y a 2 cas de figure que l’on veut pouvoir gérer:

  • La réservation à partir d’une personne déjà enregistrée dans le système.
  • La réservation à partir d’une personne qui est inconnue.

SI la personne est iconnue il faut créer un compte directement à la volée. (dans le cas particulier de la maisec, on pas forcément envie de garder les comptes actifs. Donc on ne propose pas l’ajout d’un mot de passe etc…)

Pour éviter le spam, le formulaire de réservation comporte un système de ticket de session à l’image de ce qui se fait avec les commentaires.

http://yopyop.ch/reservation/?new&id_objet=2   (&id_personne=2)

Donc les étapes de réservations sont:

  • obtenir l’id de l’objet. Si aucun id n’est passé.. on ne continue pas ! (permet d’afficher dans la demande de réservation le résumé de l’objet)
  • obtenir l’id de la personne ou la créer si elle n’est pas fournie. (donc si id_personne est vide et que la session indique un inconnu)
  • (envoyer une notification par mail qu’un compte a été créé.)
  • obtenir les infos d’un formulaire
  • Créer un événement dans le calendrier de l’objet pour les dates données.
  • créer une réservation avec toute ces données.
  • envoyer une notification de la réservation au propriétaire de l’objet.

 

Lancement

Une fois le site fini (ce qui n’est pas le cas), il faut le lancer faire de la pub.

On peut utiliser le principe du club fermé pour lancer le service et faire un buzz.

On fourni un accès uniquement à un nombre limité de gens, et les autres peuvent s’inscrire pour obtenir des infos.

Puis, avec les accès, on donne des invitations pour ses amis… Direct ça fait un buzz… 😛  et ça permet de récolter des adresses mail pour faire un spam 😛

 

Design

J’ai beaucoup d’idées.. beaucoup d’exemple de trucs pas mal.. d’exemple d’interface de services qui ont certains besoins similaires.

Maintenant il faut prendre une décision.

J’aime bien des designs comme ceux de :

Dans l’idée il faut faire un mixe de tout ça et encore d’autre choses.

Les idées de bases sont:

  • un fond de texte blanc
  • plein de couleur pour différencier les parties de l’application. Il faut des couleurs dans le genre de la marque roxy. (ski)
  • utiliser une taille de police assez grosse (17px)
  • utiliser une couleur de police un peu grise
  • utiliser la police georgia italique
  • le découpage du site est fait avec des barres de couleur et des bloc de couleur.
  • utiliser la tête du singe comme logo du site. ça popularité est confirmée. 4ème sur ocal ! bientôt 12000 téléchargements
  • utiliser des images à plat comme symbole. Le design global doit être genre à plat. Avec des formes simple. Des archétypes. S’inspirer des panneaux de signalisation de gare.

Sytème monétaire

Pour introduire ce système de prêt d’objet, l’idée est d’y coupler une monnaie complémentaire.

Comme le dit Bernard Lietaer dans ses conférences, quand on crée une monnaie il faut savoir quel est sont but, toutes les monnaies sont différentes.

Ainsi, le but ici de cette monnaie est de favoriser les gens à jouer à ce jeu, à crontribuer au système collabortif.

Il faut donc:

  • rémunérer les gens qui ajoutent des objets sur le marché
  • taxer les gens qui capitalisent (en introduisant une monnaie fondante)
  • tenter de trouver un moyen de convertibilité avec d’autres monnaie. (c’est bien ce qui a fait décoller le bitcoin) Peut être qu’on peut réaliser cette convertibilité via un système du genre c3. Ce système propose une monnaie qui est en fait une assurance sur une facture. Si l’on veut de la monnaie nationale traditionnelle directement, il faut payer un intérêt, si l’on reste dans le système, on peut payer avec cette facture garantie par l’assurance.
  • Il faut indiquer dès le départ que c’est une monnaie dont les règles sont suceptibles de changer, mais que c’est à la communauté de définir ces règles. C’est une monnaie démocratique.
  • Il faut augmenter la masse monétaire.. comment faire ?

Todo

  • les objets vu sur une carte
  • liste des réservations en cours
  • le système monétaire
  • explication du système monétaire
  • changement de l’image des objets
  • introduction de la date de naissance
  • flux atom de notification
  • image de profile autre que gravatar
  • visibilité des objets restreintes à des groupes
  • mail multipart

Fait

  • système de tableau de bord
  • envoie de mail
  • gestion de son compte utilisateur
  • design

Quand faut-il faire une notification ?

  • Création d’un compte à la volée: type (1)
  • si je fais une demande de réservation d’un objet:
    pour moi (2) => Vous avez fais une demande de réservation de l’objet drapeau pirate
    pour le proprio de l’objet (3) => Martouf fais une demande de réservation de l’objet drapeau pirate
  • Si j’accepte une demande:
    pour moi (4) => vous avez accepté la demande de réservation de l’objet Drapeau pirate
    pour le locataire (5)=> Martouf a accepté votre demande de réservation de l’objet Drapeau pirate
  • si je fais un changement dans une réservation:
    pour les deux (6)=> la réservation de l’objet drapeau pirate a été modifiée
  • (7) pour une notification de transaction financière

Les champs createur et modificateur de l’objet notification sont mis à jour automatiquement, c’est l’id de session qui est utilisé. Ainsi on sait toujours qui est à l’origine de l’élément déclencheur d’une notification.

Pour savoir à qui est destiné la notification, on utilise le champ evaluation, dans lequel on place l’id de l’utilisateur concerné. Celui qui doit évaluer ! (c’était plutôt un oubli de ce champ, où plutot je m’étais dit que l’on pouvait faire une relation plusieurs à plusieurs.. mais ce sera plus facile à gérer avec un champ directe dans la table)

Il ne faut pas oublier le champ Etat qui est à 0 par défaut. On place l’etat à 1 si l’info est lue.

Voir pour faire un petit bouton ajax pour dire « info lue.. »

1 thought on “Plateforme de prêt de matériel

  1. Répondre

    […] de créer une plateforme de partage d’objets m’est venue en été 2010. Il n’y avait rien de tel à cette […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :