Anarchisme

Qu’est ce que l’anarchisme ?

J’ai découvert sur immédiat.tv une conférence qui parle de l’anarchisme et du socialisme. C’est l’occasion de savoir un peu se qui se passe dans les milieux anarchistes.

Quelques définitions:

Pour les gens qui ne se sentent pas anarchistes, l’anarchie c’est le bordel !

Pour le conférencier, l’anarchie, c’est l’ordre moins le pouvoir.

Il cite également Noam Chomsky, qui est probablment l’anarchiste le plus connu de nos jours.

un anarchiste est quelqu’un qui se bats contre des structure de pouvoir qui ne sont plus capables de se justifier.
Définition de Noam Chomsky

La notion d’Etat est combattue par les anarchistes. C’est ce que montre la définition de mon dictionnaire:

Doctrine politique qui préconise l’abolition de l’État, de toute législation qui brime l’individu, de toute contrainte sociale.

Pour les anarchistes, l’Etat ne sert à rien. L’idée de l’anarchisme, c’est que tout le monde se préoccupe du bien commun, donc l’Etat est inutile. L’Etat est une notion récente de l’histoire, c’est un organisme qui se bat contre la société. Qui cherche à dominer la société. Les anarchistes sont contre toute forme de domination. Donc contre l’Etat.

Les anarchistes aiment la liberté. Ils sont libertaires.

Leur définition de la liberté n’est pas la plus connue. Souvent on nous donne comme définition de la liberté, que c’est faire ce que l’on veut mais qu’elle s’arrête où commence celle des autres.

Les anarchistes, pour autant que l’on puisse parler au nom d’un anarchiste, disent que cette forme de liberté n’est pas juste. Que finalement si la liberté dépend de son territoire, les différentes libertés ne sont pas équivalente.

Une autre définition nous dit que la liberté, c’est ce qui rend libre les autres. Plus l’autre est libre, plus nous sommes libres.

Ceci s’explique par l’exemple de l’esclavagiste qui est libre d’exploiter des esclaves vu que c’est son territoire !! .. mais sa liberté est très fragile. C’est une sorte d’épée de Damoclès. Il n’est jamais à l’abri d’une révolte de la part des esclaves qui veulent leur liberté.

Ainsi, si un homme rend libre les autres, il se libère lui-même !

J’écoutais cette conférence en me déplaçant à vélo. Voilà que j’arrive dans un carrefour avec un giratoire, et tout s’éclaircit dans mon esprit.

L’anarchisme, c’est un carrefour géré par un giratoire, contrairement à une Etat qui est un carrefour géré avec des feux de signalisation.

Le giratoire est capable d’auto-réguler le traffic. C’est l’anarchie, car il n’y a pas d’autorité centrale qui dirige. Mais il y a de l’ordre. J’en déduit que l’anarchie, c’est de l’auto-organisation.

Sans être anarchiste, il y a un homme qui a beaucoup inspiré les anarchistes, c’est Cornelius Castoriadis. Son dernier livre: La montée de l’insignifiance

L’idée la dernière, c’est que la politique est de plus en plus faites par des gens déconnecté, dans des hautes sphères, que finalement on  crée une distance, et qu’il est normal que les gens se désintéressent de la politique. Ce n’est pas compliqué de devenir dictateur de nos jours, la propagande en place fait tout pour un désintéret de la politique. Personne ne s’opposera à la venue d’un dictateur.

L’anarchisme aimerait que la tâche première de la vie soit le bien être de la communauté toute entière.

Actuellement on s’indigne de voir de moins en moins de monde voter et s’investir en politique. Comme panacée pour que les gens votent, on invente le vote par correspondance, le vote par internet.

C’est peut être pratique, mais ça rend l’acte de voter encore plus insignifiant.

Personnellement, je me dis de plus en plus que l’on devrait réinstaurer la landsgemeinde. On réuni tout le monde sur la place du village, on vote tous ensemble à main levée, et on fait la fête toute la journée. Là je suis certain que l’on peut retrouver un enthousiasme pour la politique. La politique c’est la fête, c’est pas une paperasse de plus que l’on reçoit à la maison. On crée du lien social. On connait les autres citoyens.

Article dans le monde diplomatique à ce propos

L’Interview par Mermet de Castoriadis, cité dans la conférence.

Pas trop loin de chez nous, un espace libertaire. Je croise également régulièrement les affiches de la Fédération libertaire des montagnes, avec leur chat déchainé.

chat-dechaine-9

Télécharger Le Chat Déchaîné numéro 9 au format PDF

Il semble qu‘en août 2012, il y a un grand rassemblement d’anarchistes à St-Imier.

One thought on “Anarchisme

  1. Répondre

    […] eu cette illumination en écoutant un podcast sur l’histoire de l’anarchisme en étant à vélo… et en arrivant dans un […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *