Système Monétaire Equilibré

Le Système Monétaire Equilibré est un système de comptabilité des transferts économique entre des membres d’une communauté.

Système Monétaire Equilibré

Il s’agit d’un système de comptabilité mutuelle de la même famille que le système des sumériens sur tablette d’argile, dans le même genre que l’ardoise de bistrot ou la comptabilité mutuelle qui se pratique dans certains SEL. (Système d’Echange Locaux)

Cependant nous allons pousser le concept un peu plus loin.

Dans une comptabilité mutuelle, rien n’empêche de consommer à l’infini et de ne jamais contribuer à la collectivité. A quel moment un restaurateur va mettre une limite à une ardoise ouverte ?

Dans le SME, c’est la limite en importation qui définit la limite de consommation à crédit maximale qui est acceptée.

Ainsi une personne qui abuse du système est vite coincée. Mais que faire si ce n’est pas une personne qui abuse du système ? Si c’est une personne qui a des raisons communément acceptées de ne pas contribuer plus qu’elle ne reçoit ? (enfants, vieux, handicapés, malades, les aléas de la vie…)

C’est là que l’on introduit une avance de crédit récurrente qui permet d’aller temporairement au-delà de la limite. C’est le principe d’un revenu de base mensuel qui permet de vivre.

C’est là la raison d’être du principe de la contraction périodique de la courbe du solde: créer le revenu de base. Mais pas seulement. C’est aussi ce qui fait fondre l’ancienne monnaie, ce qui favorise l’échange économique au détriment de la thésaurisation (voir la monnaie fondante de Silvio Gesell). Puis, c’est aussi ce qui réalise une égalité temporelle face à la monnaie.

Une génération n’est pas favorisée par rapport à une autre (contrairement à la monnaie dette qui permet d’obtenir tout de suite de la monnaie en faisant payer le double à la génération suivante!). Ce retour à l’équilibre forcé, c’est la version lente mais certaine, du jubilé pratiqué dans l’antiquité tous les 7x 7ans. L’annulation de toutes les dettes.

Un réseau de monnaie locales individuelles interconnectées par un protocole commun (c’est un peu l’internet de la monnaie!)

Dans la pratique, le bon fonctionnement d’un tel système se fait grâce à la vérification mutuelle de la comptabilité de l’autre lors d’une transaction, et à sa validation par une signature. C’est le principe d’un contrat où chaque partie signe le document de l’autre.

Ainsi il est possible de construire une toile de confiance et de réaliser un système totalement décentralisé et fiable.

Le SME permet même d’aller encore beaucoup plus loin. En tant que système par nature sans aucun centre, totalement décentralisé, on peut le voir comme un système dans lequel chaque personne émet et utilise sa propre monnaie !

Ça complique les transactions. Mais tant que les paramètres de base du référentiel utilisé sont connus, il est possible lors d’une transaction de la transposer dans un autre référentiel. C’est ainsi que l’on réalise le change entre des monnaies de zones économiques différentes.

Ainsi chaque personne ajuste les paramètres de son systèmes monétaire à sa guise et peut/doit faire un ajustement d’échelle pour comparer sa monnaie à celle d’une autre personne.

Avec la connaissance d’un tel système nul n’a besoin de se faire escroquer en « achetant » des unités de mesures ou en subissant une dillution de son outil de mesure par une création monétaire qui n’est pas la sienne.

Paramétrage du système monétaire équilibré

La référence du système qui sert d’échelle est toujours le niveau du revenu de base local.

L’autre variable importante pour calibrer le système est le Taux de Retour à l’Equilibre. Ce taux est choisi pour qu’une dette soit annulée (amortie plutôt) au bout de 49 ans (= 7x 7ans comme le jubilé biblique). Ainsi avec un Taux de Retour à l’Equilibre de 1% mensuel, facile à calculer, on obtient qu’une dette est oubliée à 99% au bout de 42 ans.

La limite d’importation, qui est la limite de consommation à crédit, est déterminée par le niveau du Revenu de Base et le Taux de Retour à l’Equilibre.

La limite d’importation =  ((1/ Taux de Retour à l’Equilibre)  * le revenu de base)+ le revenu de base

Les math qui se cachent la derrière ne sont rien d’autre qu’un amortissement du type de celui que l’on trouve en physique avec la décharge d’un condensateur. Une équation du type: y = 1/x (1-e^-x)

Conférences sur le Système Monétaire Equilibré par Bernard Dugas

Bernard Dugas a présenté le SME lors d’un conférence au Gull à Genève en 2015.

Vidéo de la présentation du système monétaire équilibré au Gull en septembre 2015.

Conférence du 11 juillet 2012 durant les RMLL 2012, les Rencontre Mondiales du Logiciel Libre à Genève.

Références à propos du Système Monétaire Equilibré

Simulation du Système Monétaire Equilibré

Afin de mieux comprendre ce qu’est le Système Monétaire Equilibré, voici 2 résultats de simulation de transferts économiques réalisés avec un tel système.

Voici:

Un jeu pour comprendre le Système Monétaire Equilibré

Le jeu de la monnaie, est un jeu d’éveil de conscience à ce qu’est la monnaie et les systèmes de transfert de biens et de services entre des personnes. => jeu-de-la-monnaie.org

Il se compose de 4 jeux de 12 minutes:

  • le don
  • le troc
  • la monnaie dette (système majoritaire actuel)
  • le SME

Le 4ème jeu est une partie utilisant le Système Monétaire Equilibré. Il est très intéressant de voir l’ambiance en comparaison avec les autres jeu. (à voir direct en vidéo ici….)

Toutes les informations nécessaires pour organiser un jeu de la monnaie sont disponibles par ici… dont un kit de préparation du jeu de la monnaie, un manuel du meneur de jeu, une vidéo qui montre le déroulement d’une soirée jeu de la monnaie, etc…

Bientôt un logiciel pour mesurer ses transferts économiques avec le SME

Bon… et quand, comment et où peut-on utiliser ce système de comptabilité des transferts économiques ? …

On peut déjà y jouer, là on voit que sur papier c’est simple. Mais il faut que chaque personne comprennent et intègre le protocole, notamment pour les changement de référentiels, c’est pas si simple.

Du coup, un logiciel est le bienvenu pour faciliter l’utilisation.

Un prototype est en cours de développement, il se nomme Equilibra.

Une conférence (en anglais) sur le sujet du SME et équilibra est disponible par ici…

Et pour terminer sur une note humouristique, Gérard Foucher nous explique les 3 fonctions de la monnaie… (ce ne sont pas celles qui sont dans les bouquins d’économie) ainsi que sa vion du futur d’un système de transfert de biens et de services qui est « étrangement » très proche du SME…

12 thoughts on “Système Monétaire Equilibré

  1. Répondre
    b3j0f - 17 juillet 2017

    Bonjour, j’aimerais beaucoup participer au développement de votre logiciel mais je ne le trouve nulle part :/

  2. Répondre
    Martouf - 18 juillet 2017

    Bonjour,
    Alors de ce que je sache, le projet est un peu en stand by….. donc peut être que c’est bienvenu d’avoir de nouvelles forces 🙂

    Historiquement il y a eu tout un dev qui a été fait avec un developpeur qui semble avoir disparu ! … Bernard qui est l’initiateur a repris le projet lui même. N’étant pas dev web, il a fait surtout comme il le pouvait à l’aide de procédure stockées SQL.
    Il n’avait pas trop envie de refaire quelques chose dont il ne maitrise pas trop le code.
    Je lui ai fourni quelques bases de code php dans le genre mini framework sql pour que ce soit facile à prendre en main. Mais c’est pas très évolué.

    Il en résulte actuellement une vague demo par ici…

    Et aux dernières nouvelles, Bernard trop pris par d’autres affaires, notamment des interpellation à l’assemblée générale de la BNS, n’a pas avancé.

    Le mieux pour savoir où ça en est et avoir les specs, c’est de voir directement avec Bernard.

    Je dois dire que moi aussi je cherche un peu à en savoir plus. Je manque un peu de temps pour m’occuper moi-même de la chose. J’ai juste pris le temps de collecter toutes les infos sur le SME sur cette page. Car je trouvais qu’il n’y avait que des choses éparpillées un peu partout.

    1. Répondre
      b3j0f - 18 juillet 2017

      Très bien, merci pour les infos 🙂

      je vais contacter Bernard, même si je crois que Gérard F. lui a déjà envoyé mon email…

      Je te tiens au courant si j’avance sur le sujet 🙂

      1. Répondre
        Martouf - 18 juillet 2017

        Je rentre de vacances, donc là je lis pas mal de mail, et j’ai vu qu’en effet, c’est déjà toi que Gérard Foucher m’a signalé… Donc en fait, là on fait juste un jeu de piste pour se renvoyer l’un à l’autre ! 😛

        Dans l’histoire, moi je tente de recoller les bouts. Je connais Bernard, mais souvent on a pas le temps de parler de ce soft. Et pourtant il semble y avoir de la demande. Donc peut être qu’il faut que l’on fasse avancer les choses de notre côté. (comme si j’avais que ça à faire 😛 )
        Bernard a défini plein de spec et réalisé un prototype.. mais il faudrait finaliser la chose. Mais à chaque fois que je m’y plonge je tombe sur un nouveau concept théorique intéressant et pour le moment c’est ça que je tente de comprendre vraiment mieux.
        (En plus d’organiser des jeux de la monnaie pour expérimenter le SME..)

        C’est un peu Bernard qui est au centre da la chose. Mais c’est pas toujours simple de l’avoir. Il y a des périodes favorables et d’autres non. A tester.
        A bientôt

        1. Répondre
          b3j0f - 18 juillet 2017

          J’organise justement ce dimanche un jeu de la monnaie pour expérimenter la monnaie libre :/

          J’aurais préféré le SME, mais bon, chaque chose en son temps…

          Je vais quand même lui demander si je peux accéder au code (je ne pense pas que cela lui prenne beaucoup de temps). Après, j’avais des questions techniques mais si je comprends bien, je vais devoir prendre mon mal en patience pour avoir une réponse à mes questions 🙂

  3. Répondre

    […] Quand je m’intéresse à la monnaie, c’est pour démonter le système pyramidal en place…  et pour proposer des alternatives pour reconstruire un système économique en réseau, tel que le Système Monétaire Equilibré. […]

  4. Répondre

    […] L’idée est ici d’imaginer l’implémentation d’un système de comptabilité de flux économique comme le SME, Système Monétaire Equilibré: […]

  5. Répondre

    […] reprend le jeu de Tim Andersen pour faire découvrir le SME. Son modèle « Monnaie équilibrée: P2P naturel contre banques centralisée » comme il […]

  6. Répondre

    […] le 4ème jeu, on expérimente le SME, le Système Monétaire Equilibré. Là on sort du bouquin de […]

  7. Répondre

    […] y a bien des façons de matérialiser des systèmes de donner et recevoir. (Le Système Monétaire Equilibré, ou le Don dans une communauté de confiance ou encore la monnaie libre Ğ1) Mais sans pacifier sa […]

  8. Répondre
    yyy - 16 novembre 2018

    Bonjour à tous,

    Je me permets une mise à jour de cette page :
    Le SME existe ! Et depuis mars 2017 !

    Afin de garantir la robustesse et la sécurité de cette nouvelle monnaie, le choix d’une blockchain décentralisé a été fait, afin qu’il n’y est pas un (ou quelques) administrateur(s) à pouvoir ajouter des identités et manipuler les comptes seul. La création d’identité se fait donc par la reconnaissance des autres membres au sein d’une toile de confiance. Nous sommes aujourd’hui 1440 membres (en novembre 2018) partout en France, en Belgique, en Suisse…

    Je vous invite à vous renseigner sur la monnaie libre appelé g1, ou june. La monnaie libre est un SME avec un taux de retour à l’équilibre choisi suivant l’espérance de vie humaine afin de ne pas privilégier une génération face à une autre (et qui correspond à peu près à celui préconisé par le SME).
    Voici un client accessible en ligne où vous pouvez voir les paramètres choisis :
    https://g1.duniter.fr

    Le référentiel SME n’est pas encore présent (novembre 2018), pour l’obtenir il suffit de soustraire la moyenne à votre solde sur votre compte-membre (quelqu’un à la moyenne se retrouve donc à 0, à l’équilibre).

    Les nouveaux membres ne commencent pas à 0 mais à leur limite d’importation, afin qu’un tricheur qui aurait plusieurs faux comptes ne puissent pas en profiter.

    Voici un exemple de site proposant des achats/ventes en utilisant cette monnaie :
    https://www.gchange.fr/#/app/market?last

    Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à venir nous contacter ici :
    https://forum.monnaie-libre.fr/c/introduction

    Cordialement,

    yyy

    1. Répondre
      Martouf - 22 novembre 2018

      Bonjour,
      Merci pour ce commentaire.
      Je connais bien la g1. J’en suis membre. Je reçois mon DU quotidien.
      J’ai lu le livre de la TRM en 2010…. on trouve des traces un peu partout sur ce site où je parle de la TRM et de la g1…

      En effet, c’est très proche. Mais c’est pas pareil pour moi.

      Pour le référentiel, ce n’est évidemment qu’une question d’affichage.
      Par contre je trouve que la G1 n’est pas une monnaie libre. Elle enfreint la règle 0 de la TRM. Soit de laisser les utilisateurs choisir leur paramètres librement. Avec la G1, ce sont les 59 fondateurs qui ont décidé à la place des autres…

      Puis il existe deux principes fondamentaux avec le SME qui sont le taux de retour à l’équilibre et la définition de l’échelle.
      Pour le taux de retour à l’équilibre la G1 est calibrée sur l’espérance de vie. Comme expliqué (ou plutôt démontré selon la terminologie de son auteur) dans la TRM.
      Ça c’est une idée intéressante.
      Par contre je ne comprend pas pourquoi la G1 (et selon les propositions de la TRM), l’échelle, la quantification de la monnaie dépend de l’espérance de vie ??? wtf !!?
      Et pourquoi aussi cette échelle dépend du nombre de personnes qui utilise cette monnaie ? Ça rend tout très très très compliqué… notamment il faut identifier l’ensemble des utilisateurs !! Il faut savoir le nombre de personnes qui utilise la monnaie…. d’où le fait d’être membre…

      Puis, la toile de confiance ne sert pas que à la confiance…. elle sert surtout à lisser les variations des entrées et sorties des membres. Car si la G1 avait un succès exponentiel, le DU serait soumis à d’énormes variations qui renderaient totalement inutilisable cette monnaie.
      Donc là je vois un grave défaut de conception !

      De plus, lors de l’implémentation de la G1…. il a été vu que le démarrage pose un soucis. 0 * qq chose… ça fait toujours 0 …. donc on a donné un somme de base aux fondateurs… puis le tout se lisse.. et résout l’injustice.
      Pour lisser ce soucis. La formule du DU présentée dans la TRM a été transformée en formule du second degré pour atténuer encore les effets de la variation du DU à cause des variations du nombre de membres.
      (voir les discussion sur le forum Duniter)
      Bref… moi ça me fait penser à des apprenti sorcier persuadé d’avoir la théorie parfaite… mais quand on passe à la pratique, on utilise tous les artifices des lissages pour atténuer les effets que la théorie prévoit… donc à quoi bon !!

      Le SME n’a pas le même but fondamental.
      La TRM et donc la G1 à pour but de créer un étalon de mesure invariable dans le temps et l’espace.
      Le SME lui observe le fonctionnement d’une monnaie et des paramètres fondamentaux de tout système économiques.
      De là on constate que pour faire ce qui me semble juste, il faut avoir une quantification, une échelle qui est proportionnelle à la valeur locale des besoins, du coût de la vie.
      Le SME peut faire un système qui garanti à chacun de quoi vivre. La G1 ne le permet pas…. elle pourra juste mesurer très équitablement que tu ne peux pas vivre de ton DU !!

      On voit d’ailleurs dans les discussions au RML que la valeur d’un DU (ou de l’ensemble des DU par mois) comparé à d’autres monnaies (en euro par exemple) n’est pas du tout pareille suivant les gens et suivant la région…. ça pose des soucis ! ON reproduit tout ce que l’on reproche à l’euro !! (qui s’applique de façon identique à de nombreuses économie très diverses…)
      On ne peux pas choisir dans son coin de dévaluer sa monnaie… et de l’autre de l’apprécier…. on a tous les mèmes paramètres figé qu’on a pas le droit de changer !!

      Donc conclusion, non… le SME n’existe pas…. ou plutôt la G1 n’est pas juste une façon de voir le SME. C’est un sous ensemble très très réduit et qui n’as pas le même but !

      Mais le mérite de la G1 est d’exister. J’ai fait cet été plusieurs essais… j’ai loué mon appartement en G1…. et j’ai tenté d’utiliser des hébergements en G1… avec un succès moyen… (pourquoi il y a des gens qui mettent des annonces sans mettre un moyen de les contacter !!!)

      Sur ma chaine youtube, je fais une série sur l’histoire de la monnaie. Les 4 premiers ont été publié. On va aborder la G1 bientôt…. l’épisode est tourné. Mais pas encore publié. Je vais y expliquer ce que je viens d’écrire ci-dessus.
      https://www.youtube.com/user/martouforange/

      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *