Comment sont créés les crops-circles

C’est la saison des crop-circles, un nouvel agroglyphe vient d’être découvert pas loin de chez moi, en terre Fribourgeoise, au sud du lac de Neuchâtel.

Je viens de finir de lire l’excellent livre de Eltjo Haselhoff « Les cercles dans les blés et leurs mystères-Recherches scientifiques et légendes »

Voici l’accroche du livre:
« Comment expliquer les brûlures observées parfois sur l’extrémité des plantes couchées, les espèces de cloques sur les tiges, et la présence d’une fine poudre de quartz composée de micro-éléments parfaitement sphériques ? Comment expliquer les mouches collées sur les épis, pattes et ailes écartées, comme si elles avaient été  » stupéfiées  » ? Pourquoi la poussière de météorites a-t-elle atteint dans certains agroglyphes un taux cinquante fois supérieure à la moyenne ? »

L’auteur de ce livre est un scientifique tout à fait rationnel. Au lieu de faire comme beaucoup de scientifiques qui rejettent le phénomène car ils ont la croyance de savoir comment ça se construit, Eltjo Haselhoff va observer les faits. Et avoue ne pas savoir l’origine de la plupart des crop-circle.

Il y a de tout. Il y a des mystificateurs avec des planches, mais il y aussi un grand nombre de crop circles sur lesquels on trouve des phénomènes qu’il est impossible à réaliser pour des mystificateurs munis de planches.
Notamment la grande présence d’isotope radioactifs qui ne peuvent se produire qu’à haute température. En général dans des accélérateurs de particules !Voir cette étude qui a été réalisée en 1999 sur la présence de ces isotopes radioactifs.De plus, il y a la longueur des noeuds des tiges qui s’allongent jusqu’à ~2cm en moyenne et selon la distance depuis le centre des cercles qui compose les agroglyphes.

Ceci tent à montrer que c’est probablement une boule de chaleur intense qui est responsable de la création des agroglyphes.On ne connais pas l’origine de la boule. Mais c’est ce qui explique le mieux les faits que l’on observe.Eltjo Haselhoff explique aussi comment de nombreux médias tentent de le piéger pour le faire passer pour un rigolo, alors qu’il est tout à fait sérieux. Il explique comment ses propos sont parfois déformés au montage de vidéo pour lui faire dire ce qu’il n’a pas dit. Excécrable.Et du coup, je pense que bon nombres de personnes qui viennent me lire ici pensent que le phénomène crop circle est déjà résolu, que ce sont des rigolos qui jouent dans les champs….. alors qu’en fait, on ne sait quasi rien sur le sujet, tellement il y a peu d’études. Et tellement les rares qui osent étudier ces phénomènes sont pris pour des rigolos….

Donc personnellement, je trouve que les crop-circles sont intéressants, et qu’ils mériteraient d’être mieux étudiés.

Une nouvelle technique de réalisation de crop circles apparue en 2017

En général, les crop circles sont visibles plutôt l’été dans des champs de céréales. Mais voilà qu’en 2017, il y en a pas mal qui sont apparu plus tôt, notamment en avril dans des champs de colza.

La technique utilisée est également différente. Au lieu de plier les tiges, ici nous observons que le colza a poussé avec des densités différentes qui de loin donnent un crop circle !

Voici une vidéo faite avec un drone au dessus de ce nouveau type de crop circle:

Pour en savoir plus sur ce crop circle de Tarlton en 2017…

Est-ce qu’il y a des témoins de la création de crop circle ?

Oui, il semble bien. Il y a des témoignages, et même des vidéos !

Voici une vidéo impressionnante où l’on voit des boules de lumières qui volent au dessus d’un champ… et pouf pouf pouf…. des cercles se créent dans le champ !!

Je ne sais pas grand chose sur l’authenticité de la vidéo, mais dans le bouquin de Eltijo Heselhoff, il montre bien que le « comment » de la création d’un crop circle est lié à d’intense boules de chaleur. Sinon on n’explique pas la distorsion des noeuds des tiges et la présence d’isotopes radioactifs qui ne se fabriquent qu’à haute température !

Je ne prétend pas que cette vidéo est authentique. Je trouve juste intéressant que ce genre de matériel existe et que les faits tendent à montre que c’est la solution la plus plausible au « comment » !

Mais alors le qui et le pourquoi ? Je n’en sais rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *