Evergreen et les dérives du progressisme : Analyse à l’aide de la spirale dynamique

On m’a dernièrement invité à regarder une vidéo à propos de l’affaire de l‘université d’evergreen aux USA. Une affaire qui a eu lieu en 2017.

Voici un article de la tribune de Genève qui parle de cette vidéo...

Contexte en bref

En 2015, George Sumner Bridges , un nouveau président arrivé à la tête de l’Evergreen State Campus décide de mettre un place un système pour assurer l’équité sur le campus.

Il y a un nouveau comité d’éthique qui est chargé des veiller à l’équité, notamment notamment en matière de discrimination raciale, de genre ou d’identité sexuelle.

On y voit des interventions comme celle de Robin diAngelo qui vient parler de son concept de « fragilité blanche », théorie très controversée qui vise à partir du principe qu’un blanc est forcément raciste de par sa présence et ce qu’il représente….

(Au passage, on voit qu’il y a très peu de monde qui suit sa conférence….)

Tout va bien dans le meilleur des mondes, l‘administration s’engage par des rituels à ce que les identités multiples des gens soient respectées.

Puis, voilà que le traditionnel « jour d’absence » durant lequel les membres de la communauté noire (25% des étudiants) s’absentent pour montrer aux autres la différence.

En 2017, un changement est proposé: les étudiants blanc doivent quitter le campus le « jour d’absence« .

Le prof Bret Weinstein écrit une lettre pour dire qu’il trouve cette mesure discriminatoire (lui qui est juif a certains signaux d’alerte qui se sont déclenchés..). Il y a une grande différence entre des gens qui se retirent volontairement et interdire l’accès à d’autre.

Cette lettre est accueillie comme raciste par beaucoup d’étudiants. Brett Weinstein est accusé de tous les maux, une forme d’inquisition s’abat sur lui. Les étudiants manifestent pour sa démission et lui n’a pas droit à la parole.

C’est une sorte de dictature qui se met en place sur le campus.

Des étudiants prennent en otage les professeurs… la police n’arrive plus à protéger les personnes ciblées par la foule.

C’est ça qu’on appelle… l’affaire d’evergreen…

Une vidéo en français, qui montre les faits et son analyss sur la base des vidéos qu’on trouve publiquement sur le net a commencé à faire le buzz en été 2019…

La vidéo s’appelle « Evergreen et les dérives du progressisme ». La voici:

C’est totalement flippant !

(Attention à bien se souvenir que cette vidéo est aussi le point de vue de son auteur et qu’il y a une réalité à côté… il est bien dit dans cette vidéo que l’immense majorité des étudiants était indifférents à ces comportements… )

Une idée « verte » appliquée sur des « bleus »

Bon, alors je pense que l’idée de base était une idée avec des valeurs vertes de la spirale dynamique… C’est plutôt louable à mon avis de vouloir éviter la discrimination.

Les gens avec des valeurs ancrées à l’étape verte de la spirale dynamique, sont totalement opposés à toute forme de hiérarchie. Ils sont pour l’inclusion de tous. L’important c’est de créer une communauté en harmonie.

Mais après… ou là là …. après.. Je pense que cette idée d’inclusion et d’expliciter les identités, tout comme l’envie de marquer ceci par des rituels, ça a été appliqué à des gens qui ont des valeurs ancrées plutôt à l’étape « bleue »  de la spirale dynamique.

Ça donne pas du tout la même chose !

L’étape bleue, c’est l’étape du dogme religieux. De la vérité ultime qui arrivera un jour si on suit les règles… c’est la communauté qui prime sur l’individu. On hésite pas à éliminer le déviant... c’est exactement la vision de l’église catholique toute puissante qui a mené à l’inquisition !

On voit dans cette vidéo que la science est rejetée. Donc ce qui est rationnel, ce qui est la méthode scientifique. C’est le propre d’une vision du monde orange de la spirale dynamique.

C’est l’étape qui vient après la bleue. Ainsi les gens qui ont des valeurs ancrées à l’étape bleue ne rejettent même pas la science…  ils n’en sont pas encore là. Il n’ont jamais eu cette vision du monde.

Le piège classique du « vert » qui tolère l’intolérable

Le mode de pensée vert qui a voulu mettre en place ce principe « d’équité » a été complètement dépassé ! Il s’est fait prendre au piège…  et c’est justement un des travers du mode de pensée « vert » c’est qu’il veut tellement inclure tout le monde qu’il tolère aussi l’intolérable.. plus de limite.

On voit bien que le président, Georges est totalement dépassé...  je pense sincèrement qu‘il ne voulait pas ça.. mais qu’il ne sait plus comment s’en sortir, et justement il a des valeurs vertes qui lui font accepter tout ce qui arrive « pour le bien de la communauté »…   Il accepte qu’un sale gosse lui disent de mettre les mains dans le dos !!! hallucinant !

C’est très instructif pour moi de voir comment des gens plein de bonne volonté se font avoir par ce que leur méthode n’est pas appliquée à la bonne vision du monde !

Je reconnais là le comportement des antifa…. des gens qui agissent avec les méthodes fascistes pour combattre les fascistes !

La couleur de peau comme uniforme

Dans les organisations de type « bleue » il y a souvent une hiérarchie et des uniformes pour reconnaitre la hiérarchie… (c’est le cas de l’armée, de l’église catholique, et de certaines écoles…)

Qu’en est il ici ?

Ce qui est paradoxal, c’est que le dogme mis en place est celui que nous sommes tous égaux, dans un groupe qui a une vision du monde en hiérarchie !! Donc le dogme va être utilisé pour crée la hiérarchie..

=> on est tous égaux… donc il y a des gens qui sont supérieurs et des gens inférieurs…..  Heu…??

C’est exactement ça..  On est tous égaux… donc on opprimes les blancs car historiquement ils ont opprimé les noirs ! Surréaliste.. mais logique dans ce cadre !

Même pas besoin d’uniforme.. la couleur de peau sert directement à classer les gens dans la hiérarchie !!

Qui sont les leaders ? avec quelle vision du monde ?

On voit aussi quelques leaders qui émergent…  des joueurs à la vision du monde orange ? ..des chefs de gang à la vision rouge ?

Dur à dire…  le réalisateur de cette vidéo semble dire que c’est des gens qui ne croient pas à ce qu’ils disent mais profitent de l’opportunité….  donc c’est plutôt une vision du monde orange !

Ces leaders portent aussi une forme d’uniforme… ce sont des gens tellement atypiques dans leur apparence !!

A noter que sur les 6 présentés comme leader, il n’y a qu’un seul noir ! C’est des racistes ?

Je remarque aussi qu’il n’y a qu’un seul gars…. et encore il n’a pas l’air très viril….

En tout cas ils n’ont pas la vision du monde verte de la spirale dynamique. Sinon ces « leaders » seraient beaucoup plus représentatifs de la communauté globale..

Comment gérer une telle situation ?

Comment sortir de ce bordel une fois que tu t’y es mis ?

la fin de l’étape bleue c’est quand t’en a marre d’attendre une vérité ultime qui ne vient pas..  et c’est aussi donner le pouvoir non pas aux classes… mais à ceux qui ont les compétences.

Ainsi dans ce cas, si un blanc a des compétences.. qu’il est valorisé malgré sa classe.. il va y avoir une bug dans les croyances et ça va faire évoluer ceux qui s’en rendent compte.. mais c’est pas si évident.

L’étape orange est une étape individuelle donc on ne peut pas faire basculer collectivement les gens de vision du monde.

Le pire à faire c’est de regrouper les gens... et c’est ce qu’ils ont fait !!!!
C’est pour ça que ça foire et ça empire…

Si tu favorises l’individualisme, ça va évoluer.. mais pas certain que ça marche… peut être que t’auras une réaction inverse avant ?

Moi dans ce cas là… soit je tente de pousser vers une nouvelle vision du monde comme expliqué plus haut… soit immédiatement je peux appliquer le pouvoir autoritaire car c’est le mode de fonctionnement intégré par TOUS les gens de ce groupe. (Mode de fonctionnement rouge de la spirale dynamique)

C’est basique. Mais c’est le seul qui marche dans l’immédiat. (mais après ça risque de faire des martyr chez les gens qui ont des valeurs ancrées dans l’étape bleue…… donc avec modération !)

Est-ce que ces comportements vont arriver en Europe comme le dit le réalisateur de cette vidéo ?

Vu le contexte européen, j’ai des doutes que ça arrive de la même manière en Europe. Les européens ne sont plus beaucoup à l’étape bleue. Contrairement aux USA…. 

Mais dans un contexte religieux musulman, là il y a encore pas mal de valeurs « bleues »… donc peut être là…

Ce qu’il faut retenir, c’est que la logique ne sert à rien.. ce qui est logique dans une vision du monde ne l’est pas dans une autre.

Et pour les accusations c’est la gauche.. l’extrême gauche.. je crois que là c’est pas si simple. 

Déjà pour moi gauche et droite ont de moins en moins de sens…  la spirale dynamique explique nettement mieux les choses

Lee modèle du contractualisme représente les grandes lignes politiques traditionnelles, il répond à la question « Quel est le rôle de l’Etat »..

Garantir …

  • la Sécurité
  • la Liberté + Propriété privée
  • l’intérêt général
  • + le nouveau qui n’est pas encore dans la théorie officielle: protection de l’environnement.

Il y a encore une autre dimension pour comprendre le monde de nos jours, c’est la dimension « mondialiste » ou « souverainiste« .

Dans la gauche traditionnelle, on trouve des mondialistes et des souverainistes. Mais ces deux courants ne sont en général pas trop sur la même longueur d’onde.

Mais pour revenir à cette vidéo, c’est vrai qu’il y a beaucoup plus de gens avec des valeurs de type « vertes » dans les gens qui se disent de gauche..

Donc à priori ils soutiennent l’inclusion, l’égalité de tous... et  forcément vont trouver que l’idéal est bien.. et ne pourrons pas tout de suite stopper cette dérive dictatoriale car il faut inclure toutes les pensées.. et éviter les prises de pouvoir autoritaire.

Conclusions

Merci pour ce reportage intéressant sur le genre humain !
(le cisgenre humain….. .. vu que j’ai appris ce mot dans cette vidéo!)

Cette affaire m’a rappelé de nombreuses expériences sociales qui tournent vite mal… comme par exemple La Vague, un film sur une expérience sociale dans dans un lycée ou l’expérience de Standford à propos du comportements des gardiens de prison, ou encore l’expérience de Milgram sur l’autorité, qui a également été refaite sous forme de jeu télévisé… oui, la majorité des gens est prête à tuer en suivant l’autorité d’un jeu télévisé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :