All links of one day
in a single page.
<Previous day - Next day>

rss_feedDaily RSS Feed
floral_left The Daily Shaarli floral_right
——————————— Monday 26, October 2020 ———————————
chargeVirale - coronavirus - covid - cycle - publicationScientifique -
https://doi.org/10.1016/j.micinf.2020.08.004

Notre laboratoire a décidé de fournir aux cliniciens des résultats quantitatifs, désormais utilisés non seulement pour les soins aux patients, mais aussi pour évaluer la contagiosité, c'est-à-dire que les valeurs inférieures à 1000 copies/ml peuvent être considérées comme présentant un faible risque de transmission.

Ce qui était traduit par:
"A partir de quel seuil de CT un positif n’est plus contagieux ?

Pour répondre à cette question de manière formelle, il faudrait avoir des données épidémiologiques sur les transmissions secondaires à partir des sujets documentés positifs par notre laboratoire. La contagiosité est probablement faible voire négligeable au-delà d’un Ct de 36, correspondant à environ 1000 copies/ml (Jacot et al. Microbes Infect. 2020 Sep 7 doi: 10.1016/j.micinf.2020.08.004). Cependant, la contagiosité ne dépend pas que de la charge virale, mais également d’autres paramètres tel que la toux ou/et la présence d’un écoulement nasal. Ainsi, le laboratoire ne rend qu’un résultat quantitatif et ne donne pas d’informations additionnelles sur la contagiosité potentielle. Au vu des charges virales élevées généralement observées, il est logique et pragmatique de considérer a priori que tout patient positif et symptomatique pourrait être contagieux."
=> https://lilianeheldkhawam.com/2020/10/04/rt-pcr-le-professeur-greub-du-chuv-de-lausanne-repond-a-nos-questions-interview/
crédit - histoire - intérêt - notaBene - prêt -
accu - batterie - coconutBattery - macBooc - statistiques - stats -
covid - hôpital - PierreYvesMaillard - rentabilité - surcharge -
(...)La menace de l’engorgement des hôpitaux ne vous parle pas?
Comme ministre de la Santé, je n’ai pas passé un seul hiver sans que les hôpitaux soient engorgés. On avait des couleurs pour juger de l’occupation: vert, orange, rouge. Quand la grippe était virulente, on a dû inventer le noir et réquisitionner des hôpitaux. Pourquoi? Parce que si un hôpital n’atteint pas un taux d’occupation moyen de 90%, il est déficitaire. C’est la logique entrepreneuriale voulue par le législateur fédéral, où tout est en flux tendu. Donc quand survient la grippe hivernale, l’hôpital est engorgé. Pour y répondre, on renforçait les moyens ou on changeait les priorités. Le covid a ajouté le confinement à la panoplie des réponses. Si l’on veut éviter d’y avoir recours chaque hiver, il faudrait changer le système de financement pour moins pousser à l’activité et conserver les capacités de réserve.
Extrait d'un interview de Pierre-Yves Maillard ( ancien conseiller d'état vaudois de la santé) il y a une ou deux semaines.
-