Qu’est ce que la beauté ?

Qu’est-ce que la beauté ? Comment définir ce qui est beau ?

C’est une question à laquelle il n’y a pas de réponse. Depuis des millénaires il y a des gens qui cherchent ce qui est beau sans être d’accord sur une définition.

Est-ce que la notion de beauté est personnelle ? Est-ce qu’il y a un absolu de la beauté ? Est-ce que la notion de beau change au fil du temps ?

Les grecs antiques aiment que le beau soit lié à l’harmonie, à la perfection mathématique de nombres comme le nombre d’or.

Voici de nombreuses référence sur: Qu’est-ce que la beauté ?

Il y a très rapidement deux catégories qui s’impose quand on tente de définir ce qu’est la beauté, la beauté physique, une belle fille, un beau gars. Et la beauté de la nature, les paysages époustoufflants. Puis il y a le reste…

Beauté physique

On peut dire que c’est très lié à la notion d’attirance, et même plus précisément d’attirance sexuelle. Au fil des âges, les canons de la beauté changent.

Nous sommes génétiquement programmé pour être attiré par les individus qui ont le code génétiques le plus compatible. (différent !) Ainsi la notion de beauté est personnelle !

beauté chirurgie esthétique.JPG

Beauté de la nature, des paysages

La nature est toujours belle. Il suffit de faire une recherche sur google image à propos de beauté pour voir défiler des images de superbes paysages, surtout de lacs, de rivières, de montagnes.

J’ai l’impression que la beauté d’un paysage, c’est surtout ce qu’il permet de transmettre comme émotion. Souvent, ce que l’on trouve beau, c’est le dégagement, c’est la vue. Les plages, les lacs qui dégagent le paysage. La vue dégagée donne de l’air, un sentiment de liberté.

Mais ce qui est beau, c’est aussi ce qui en impose. Comme la masse et la hauteur des montagnes, la force des vagues de l’océan, les tempêtes destructrices sont aussi belles par la force de la nature qu’elles représentent.

La beauté des couleurs qui permettent de transmettre des émotions. On parle de couleurs vives. De couleurs qui célèbrent la vie !

La beauté des oeuvres d’art est comme les paysages. C’est quelque chose de personnel car c’est lié aux émotions. Une oeuvre d’art peut faire raisonner en nous une émotion et chez quelqu’un d’autre pas du tout !

Parfois, on qualifie une beauté de sublime. Les artistes de leur côté subliment souvent leur pulsions dans une oeuvre d’art. Rien que par les mots qui résonnent on devine que l’artiste transmet sa pulsions à travers son oeuvre.

lac de Brienz turquoise.JPG

Beauté des objets, des choses, des batiments

Pour tout le reste, il y a un notion de beauté un peu semblable. Un bel objet est un objet pur, sans aspérité, bien proportionné, équilibré. Il a un design qui correspond à une harmonie.

Un objet trop grand, trop maigre est disproportionné. Les proportions sont plus belles quand on s’approche de proportions spéciales. Celles qui ont inspirés tous les batisseurs des temps anciens. (racine de 2, racine de 3, nombre d’or, etc..)

Mais aussi la bonne proportion est là quand on utilise une forme simple et régulière. Un cercle, un carré, un triangle. Si un objet s’inscrit dans ces formes simples il est beau.

« Mon beau sapin…. roi des forêts »… Un simple triangle. C’est dans l’imaginaire un sapin bien proportionné, qui ressemble à un sapin, qui a la forme de l’idée que l’on s’en fait, qui correspond à l’archétype du sapin. A la forme de base, simple (simple = sans plis..=> sans aspérités). Donc ça exclu tous les sapins diformes, les sapins avec des branches en moins ou en trop. Il faut que le sapin soit symétrique et non tordu.

Il me semble que l’on retrouve ici la notion de simplicité. Ce qui est beau est ce qui correspond à un archétype. A la forme de base.

On préfère les visages à peau lisse que ceux à boutons….

Mais une belle table, c’est aussi une table qui a vécu. Qui est bien patinée par le temps, qui a une âme. Qui transmet des émotions.

Le nombre d’or est un nombre particulier qui est le rapport entre la partie et le tout, ceci à plusieurs échelles. Ainsi il n’y a qu’un seul nombre possible. C’est quelque chose de hautement improbable. Donc c’est beau !

Pourquoi est-ce que l’on préfère l’aigle à la poule ?

L’aigle, comme tous les rapaces est beau. Il est finalement très proche de l’archétype de l’oiseau. Un oiseau ça vole. Ainsi la poule tout comme l’autruche sont moins belles. De plus, l’aigle plane, il ne bat pas souvent des ailes. Sont vol est plus pur et fluide. Plus simple. Donc plus beau ! Il combine un facteur de beauté en plus. Mais ce n’est pas fini. L’aigle en vol transmet une émotion, c’est la connotation de liberté, de légéreté. C’est encore plus beau !

Il y a aussi des assemblages de couleurs complémentaires qui sont beaux. Pourquoi ?

institut de beauté canine.JPG

Qu’est ce que je trouve beau / belle ?

  • Ce qui est improbable. => trop beau.. je ne pensais pas ça possible !
  • Ce qui est simple => d’où le rasoir d’ockham utilisé en science pour choisir l’hypothèse la plus plausible. C’est toujours la plus simple.
  • Les fractales qui sont des formes simples construisant le complexe => arbre, chaines de montagne, découpage des côtes
  • Les couleurs vives
  • La cohérence d’un grand nombre de choses qui s’assemblent tellement c’est peu probable. => la lecture à plusieurs niveaux d’une BD, d’un film pour enfant avec des blagues pour adultes. Les jeux de mots qui ont plusieurs sens.

Mes tableaux pinterest de ce qui est beau

Synthèse: qu’est ce que la beauté ?

De ce qui précède. De mon expérience personnelle. Voici ce qui semble être commun à tout ce qui est beau:

  • La beauté, c’est ce qui est simple, ce qui va à l’essentiel
  • La beauté, c’est ce qui nous touche, ce qui stimule des émotions en nous, nous inspire.
  • La beauté, c’est ce qui est improbable.

équilibre des empillements de galet.jpg