Comment fonctionne la redevance Radio-TV en suisse (Billag)

Quelles sont les conditions pour l’obligation de payer la redevance radio/TV en Suisse ? (Billag)

Chronique d’un déménagement

vieille-tv.pngJ’ai déménagé dernièrement. Au passage j’ai profité de me débarrasser de ma TV qui ne servait plus qu’à prendre la poussière. (Je ne l’avais allumée qu’une fois durant l’année précédente.. et c’était pour me voir dans une émission à laquelle j’ai participé ! :P)

Du coup, je me suis dit que vu que je ne regarde plus la TV, je peux aussi résilier ma redevance TV… (tout en gardant la radio, car 1: Je suis obligé et 2: j’aime télécharger des podcasts d’émission de la rsr pour quand je fais du vélo)

Quand j’ai entrepris cette démarche, j’ai découvert les méandres de l’administration Billag…. Digne de la « maison qui rend fou » dans les 12 travaux d’Astrérix.

Petite précision, j’ai déménagé par ce que je me suis mis en ménage… La redevance étant payée « par ménage ». J’ai le droit de demander une « cessation de l’exploitation » pour raison de « Mise en ménage avec »…

Il y a même un formulaire web pour réaliser cette opération de cessation billag.

Donc je rempli le formulaire, je donne la date à laquelle j’ai déménagé. J’ai  même dénoncé mon amie pour dire que nous fusionnons nos ménages.

Voilà, il me semble que j’ai fait ce qu’il faut. Je m’attends à ce que l’on boucle mon compte Billag, comme j’ai quitté mon appartement. Mais non… Billag c’est pas comme ça que ça marche…

Désinscription impossible !

La réponse que je reçois à ce ma « cessation de l’exploitation » est « désinscription impossible » !
Ah bon ? Pourquoi ?

vieille-radio.pngL’explication fournie est le fait que mon amie ne paye que la redevance radio et que moi je payais la redevance radio ET TV….  Donc c’est pas possible que je me mette en ménage avec une personne qui n’a pas la TV !!!

Pour moi le problème était réglé… mais non, ils ont peur de perdre un client TV ainsi. Alors plutôt que de me croire quand je boucle mon compte et m’affilie à un compte qui n’a que la radio, ils me retournent un nouveau formulaire papier pour que je réponde à nouveau à la même question !

.. mais surtout ce formulaire est livré avec un petit dépliant « Merci d’assurer les bases du service public de radio et télévision« .

Merci d’assurer les bases du services public radio et télévision: une propagande bien huilée

C’est un outil de propagande efficace qui tente de faire croire que l’on est obligé de payer la redevance TV si l’on a une connexion internet. Alors que ce n’est pas le cas !

Vous avez peut être l’impression que c’est un parti pris, de ma part, mais effectivement, je trouve que tout est fait sur ce formulaire pour nous induire en erreur !

Il y a deux paragraphes qui sont importants à lire pour connaitre les conditions qui font que l’on doit payer ou non. Ce sont les paragraphes « Obligation de s’inscrire et de payer les redevances » et « Appareils de réceptions« .

Déjà rien que le titre indique la couleur !

La première phrase du premier paragraphe explique: « Les personnes qui possèdent un appareil permettant d’écouter la radio ou de regarder la télévision sont tenues de s’inscrire et de payer les redevances. A cet égard, peu importe que l’appareil soit fréquemment utilisé ou non.« 

Bon quand je lis ça, je me dis… ah.. et bien je suis coincé.. si j’ai ce fameux « appareil »… Je dois payer.

C’est ainsi que je vais voir sous le paragraphe « Appareils de réceptions ». J’y lis que pour la radio, un appareil c’est « radio, auto-radio, téléphone portable avec réception radio, ordinateur ou tablette avec accès internet« .

En bref… j’ai un accès internet, je dois payer ! Mais pour la radio je ne rechigne pas, je télécharge de temps en temps des émissions pour les écouter en podcast quand je fais du vélo.

En ce qui concerne la TV, qu’est ce qu’un appareil ?

« téléviseur, téléphone portable avec réception TV, ordinateur ou tablette avec accès à Internet, si vous disposez d’un compte d’accès (même gratuit) auprès d’un fournisseur de programmes de télévision par Internet« .

Là je vous me direz ce que vous avez compris au premier abord… par ce que moi je dois être bête… J’ai compris avec cette phrase que je devais payer la TV vu que j’ai un ordinateur avec accès à Internet.

… J’ai pas vu le petit « si« …. si vous disposez d’un compte d’accès auprès d’un fournisseur de programmes de télévision par Internet.

Le dépliant a fait son effet…. avant j’étais certain que je n’avais pas besoin de payer la TV, j’ai fais les démarches en ce sens.

On me répond « Désinscription impossible », on me balance un nouveau formulaire avec un dépliant pour bien me faire comprendre que le service public ça compte… et voilà que je rempli le formulaire papier, en étant persuadé que je dois maintenant payer la télévision par ce que j’ai un ordinateur relié à internet… (même avec ma pauvre connexion 500k )

La révélation: il n’est pas forcément nécessaire de payer la redevance TV si l’on a une connexion Internet

Puis je discute du fait que je dois payer cette redevance TV et un ami m’assure que non !… Je n’ai pas besoin de payer la télévision par ce que j’ai une connexion Internet !

faq billag très légères.pngJe creuse le sujet. Je vais sur le site de Billag, je vais dans la partie des « Questions-réponses ». Il y a un texte très simple qui résume la situation.

« Celui qui connaît la signification des trois mots clés suivants sait déjà presque tout sur les redevances de réception de radio et de télévision.« 

Attention au « presque » !

  • Il faut payer par ménage et par entreprise
  • tu paies si tu as un appareil de réception
  • tu es obligé de te déclarer et de payer

Qu’est-ce qu’un appareil ?? Il est écrit un petit résumé pour nous aider.

« Outre les appareils de radio et de télévision, tombent également dans cette définition les appareils multifonctionnels(ordinateurs ou portables p.ex.). »

Au premier abord, il est simple de s’arrêter là… de se dire.. bon.. voilà, j’ai un ordinateur… Je dois payer…. Mais comme je le découvre de plus en plus, Billag n’est pas là pour nous aider, mais pour nous embrouiller !

Comme je venais là pour avoir le fin mot de l’histoire, je continue la recherche, je clique sur le lien caché par  le mot « multifonctionnels«  et je découvre une page du site web de Billag qui explique mieux que le dépliant papier les conditions à remplir pour être dans l’obligation de payer la redevance TV.

Le titre du paragraphe est nettement plus explicite et compréhensible que dans sa version papier:

« J’ai un ordinateur avec accès à Internet. Dois-je annoncer la réception de programmes de radio et/ou de télévision?« 

Réponse en dessous: « Les ordinateurs avec accès à Internet tombent sous le coup de cette obligation, pour autant que certaines conditions soient remplies« .

Ah.. il existe des conditions qui font que l’on est pas obligé ?? .. La brochure papier m’en donnais pas l’impression ! Je creuse donc.

« Si vous ne disposez d’aucun autre appareil de réception que votre/vos ordinateur(s), vous devez annoncer la réception de programmes de radio et/ou de télévision, si toutes les conditions ci-dessous sont remplies. »

Ah… toutes les conditions.. donc pas juste une… mais toute la série.

Et quelles sont ces conditions ?

Voici un extrait du site de Billag:

Réception à titre privé de programmes de radio:

  • le ménage dispose d’une réception via ISDN ou d’un raccordement à large bande (p. ex. ADSL, réseau câblé);
  • le ménage dispose d’un logiciel spécifique (p. ex. Mediaplayer, Realplayer) rendant la réception possible.

Réception à titre privé de programmes de télévision:

  • le ménage dispose d’un raccordement à large bande (p. ex. ADSL, réseau câblé);
  • le ménage dispose d’un logiciel spécifique (p. ex. Mediaplayer, Realplayer) rendant la réception possible;
  • le ménage a conclu un abonnement payant pour la réception de programmes de télévision ou s’est enregistré chez un fournisseur qui offre un accès gratuit à des programmes de télévision.

Pour la radio, je vois qu’à moins d’avoir juste un modem 56k… très très lent… Il n’est pas possible d’avoir une connexion Internet et d’échapper à la redevance radio.

Mais je relève quand même que la brochure papier dit: « Ordinateur (ou tablette) avec acès à Internet » C’est déjà une généralisation qui suppose que plus personne n’a de modem 56k…. (ce qui est probablement vrai ! Je laisse tomber..)

Donc je vais payer la radio (ce que j’avais prévu ! à la base.. Moi je voulais juste supprimer la TV, vu que j’ai débarassé ma TV et que je ne la regarde pas !)

Quelles sont les véritables conditions qui obligent à se soumettre à Billag

Ces règles découlent de la loi fédérale sur la radio et la TV. (LRTV) et sont complétées en détail par l’ordonnance sur la radio et la Télévision ORTV.

Voici ce que dit l’article 68 de LRTV:

Quiconque met en place ou exploite un appareil destiné à la réception de programmes de radio et de télévision (récepteur) doit payer une redevance de réception. Le Conseil fédéral détermine les catégories de récepteurs et précise en particulier les conditions auxquelles les appareils multifonctionnels fondent une obligation de payer la redevance et d’annoncer les récepteurs.

Il n’est perçu qu’une seule redevance de réception par ménage ou entreprise, quel que soit le nombre d’appareils.1

Quiconque met en place ou exploite un récepteur doit préalablement l’annoncer à l’organe de perception de la redevance. La modification d’éléments déterminant l’obligation d’annoncer doit également être annoncée.

L’obligation de payer la redevance commence le premier jour du mois suivant la mise en place du récepteur ou le début de l’exploitation.

Elle prend fin le dernier jour du mois où les récepteurs ne sont plus exploités ni en place, mais pas avant la fin du mois où cet état de fait a été annoncé à l’organe de perception.

Le Conseil fédéral règle les modalités. Il peut exempter certaines catégories de personnes de l’obligation de payer la redevance et d’annoncer.


Rectifié par la Commission de rédaction de l’Ass. féd. (art. 58 al. 1 LParl – RS HYPERLINK « http://www.bk.admin.ch/ch/f/rs/c171_10.html » ).

L’article 57 de ORTV complète de définir ce qu’est un appareil:

(art. 68, al. 1, LRTV)

L’obligation d’annoncer et de payer la redevance de réception de programmes de radio ou de télévision concerne:

a.
les appareils destinés à la réception de programmes ou comprenant des éléments conçus exclusivement pour la réception;
b.
les appareils multifonctionnels, s’ils sont équivalents aux appareils mentionnés à la lettre a quant à la diversité des programmes qu’ils permettent de recevoir et à la qualité de réception.

Mais comme le texte juridique n’est pas simple à comprendre, il y un autre document qui décrit en détail comment la loi est interprétée !

Voici un lien vers ce document d’interprétation en pdf…

En gros, la partie intéressante c’est le texte que j’ai repris ci-dessus et que l’on retrouve sur le site de billag, le texte qui est plus clair que les dépliant qui entretiennent le flou !

Bon, alors, en ce qui me concerne est ce que je dois payer la redevance TV ou non ?

Quelles sont les conditions pour être dans l’obligation de payer la redevance télévision à Billag ?

  • Un raccordement large bande…. C’est combien large bande ? Par ce que aussi étrange que ça puisse paraitre avec le temps que je passe sur le net.., j’ai une connexion ADSL 500k… à l’époque du modem c’était large bande, mais maintenant que les rues sont couvertes de pub Swisscom pour l’abonnement 1 Gigabit… c’est rien du tout.. (2000 fois moins pour être précis). En France on compte que le large bande, c’est 2 Mbits/s .. aux USA, c’est 4.. au Canada c’est 1.5…. En Suisse.. c’est > 128kbits/s d’après ce que j’ai trouvé…. En Suisse 41% des ménages ont de l’Internet large bande !
  • Un logiciel spécifique rendant la réception possible. Les exemples de Mediplayer et realplayer ne me concernent pas… Je ne les ai pas.. mais VLC étant polyvalent il entre probablement là dedans… Que signifie »Spécifique » ? qu’il a été conçu pour lire la TV ? Mon navigateur web (ou le plugin flash) lit la TV dans certains cas.. mais il n’a pas été « spécifiquement conçu pour la TV ».. est-ce que ça rentre dans cette définition ? Ce mot entretien le flou. Pour tout inclure, je l’aurait enlevé. Comme dans la brochure papier qui ne précise en rien qu’il faut un logiciel pour lire le contenu.
  • Un abonnement à un fournisseur de programme de TV. Gratuit ou payant ! => C’est là que je trouve l’argument le plus clair qui m’indique que je n’ai pas besoin de payer. Cette phrase indique bien que c’est la volonté de vouloir regarder la TV qui prime sur la potentielle possibilité que j’ai de regarder la TV sur le net. Si je me prends un abonnement swisscom TV… c’est pour regarder la TV (et je paie), si je m’ouvre un compte Zatoo, c’est pour regarder la TV… (et c’est à la base gratuit). (Est-ce que je vous ai dit que Billag est une filliale de Swisscom ? 😛 )

Donc, effectivement quand j’évalue ma situation, je vois que j’ai une connexion large bande qui est discutable, un logiciel spécifique discutable.. et pas de compte chez un fournisseur de contenu TV. Donc effectivement, je n’ai pas besoin de payer la redevance télévision.

Comment arriver sans le vouloir à faire le contraire de que ce que je voulais ?

Entre temps, Billag m’a renvoyé une nouvelle facture des plus incompréhensible. Il a fallu que je téléphone pour en comprendre la nature. En fait, le compte Billag de ma copine a été supprimé et associé au mien. Sur la facture on m’a déduit de ma redevance TV, la redevance radio que ma copine avait déjà payée pour toute l’année.

Bref… droit le contraire de ce que j’avais demandé sur mon premier formulaire… suppression du mauvais compte et en aucun cas la cessation d’exploitation TV que j’avais demandée !!

…. vraiment la maison qui rend fou !  Comme quoi, t’as beau être de bonne fois et demander un truc simple… quand ça passe par Billag.. tout se complique.. Tu reçois de la paperasse non demandée et tu dois faire des téléphones pour demander des explications sur ce que l’on t’envoie…

J’ai reçu 2 fois le dépliant de propagande, vu qu’en déménageant la commune me l’a offert !!

J’ai finalement été inscrit 2 fois (j’ai deux lettres « Merci de votre inscription ») et une « Désinscription impossible« …. J’ai déjà téléphoné 3 fois pour comprendre ce que l’on m’envoie…

… et Billag annonce s’occuper de 2500 téléphones et 2500 lettres par jour….  ce qui coûte 45 millions de CHF / année. Effectivement, si pour chaque formulaire web que je remplis, je dois faire un tel cirque… Je comprend que ça coûte cher !

Téléphone avec Billag

Lors d’un de mes téléphones à Billag… J’ai indiqué mon souhait de base, une cessation d’exploitation pour la télévision.

La madame à l’autre bout du fil, m’a demandé: mais vous avez internet ? Oui, j’ai internet, mais ça ne veut pas dire que je dois payer la TV !

Encore une fois Billag a tenté de me faire douter de mon bon droit à ne plus payer la redevance de télévision !

La réponse a été encore une fois déroutante. « OK, mais alors pour les cessations d’exploitation il faut faire la demande par écrit ! »

Elle n’a pas nié le fait que j’ai le droit de ne pas payer la redevance ! Elle cherchait juste à me compliquer le chemin, à me faire douter !.. et aussi étrange que ça paraisse, après avoir passé 10 minutes à observer toutes les transactions que j’ai faites ces derniers temps et m’expliquer les méandre de l’administration à la Billag… non, il n’est pas possible que je demande une « cessation d’exploitation » par téléphone !

Donc je raccroche et je retourne sur le site web de Billag, au même endroit que la première fois, et je remplis le formulaire de « cessation d’exploitation« .

billag formulaire de désinscription trompeur.pngEt là, encore une fois je remarque un exemple de la mauvaise foi de Billag…. Le formulaire pour demander une cessation d’exploitation demande de remplir une raison. La dernière fois j’avais rempli « mise en ménage ». Cette fois je veux cocher la case « Plus d’appareil », ce qui est expliqué par cette phrase:

« Plus d’appareils, c’est-à-dire pas non plus d’ordinateurs avec accès Internet ni d’appareils mobiles/portables ou installés dans des véhicules ou en d’autres lieux (auto, bateau, maison de vacances) »

Encore une fois il est écrit, en bref si t’as une connexion internet => tu payes !! …. Non c’est faux ! Tout dépend de si tu as un abonnement à un fournisseur de service TV ou pas, comme il est indiqué sur ce même site web !

J’espère en arrivant jusqu’ici dans cette lecture que vous commencez à comprendre mon ressentiment contre cette entreprise qui fait clairement de la manipulation, qui sciemment utilise des processus pour décourager les dés-inscriptions.

Quand ça m’arrive une fois, je me dis que c’est peut être par hasard, que c’est mal fait… que je n’ai pas compris et que c’est moi le con.

Mais quand je vois que plusieurs fois dans le processus, sur le web, sur papier et par téléphone on tente de me laisser dans le flou, qu’on tente de me faire douter, que l’on masque l’information principale dans un blabla qui semble dire le contraire. Je ne peux pas faire autrement que de penser qu’il y a une véritable intention malhonnête la derrière…

Je fini par cocher la case, je continue le processus pour me désinscrire de la redevance TV… la demande est envoyée ou du moins je l’espère, car le site a planté au moment où je devais imprimer ma confirmation d’envoi des données !!! … (mais j’ai une capture d’écran)

Là je commence vraiment à penser qu’il y a un complot contre moi ! (et tous les gens qui n’ont plus la TV)

… Je vais voir ce qu’il me vient en retour ? … peut-être que comme d’habitude ils n’ont pas encore fait mon changement d’adresse… et que la lettre va encore une fois se perdre ?? On verra…

… Suite et fin ! 🙂  après 2 semaines d’attente… Billag m’envoie une lettre « Confirmation de votre désinscription. » et reprend les données que j’avais envoyée 4 mois plus tôt !

Ma nouvelles adresse est enregistrée, la fusion avec le compte de mon amie ? Je ne sais pas trop.. mais si j’ai le droit de me désinscrire je pense que c’est bon. Ma volonté de ne plus payer pour la TV est enregistrée 🙂

Puis, il me restait encore un bout de facture à payer quand j’avais encore une TV. Le calcul proposé est juste. Quand ils veulent, ils peuvent… Du coup j’ai reçu deux lettres en même temps !

Et pour terminer en beauté cette histoire, avec la lettre de confirmation de désinscription ils ont aussi envoyé le flyer papier !! .. Comme ça c’est le 3ème que j’ai !!

=> et bien non.. en fait ils ne peuvent pas.. c’est vraiment une administration de bras cassés…..    Donc le 26 juin 2014. Par téléphone c’était réglé. Avec juste une dernière tranche de facture à CHF 97.75 à payer (pour août-nov 2013 avant mon déménagement…et après.. vu que je suis parti début octobre)….  j’en ai plus entendu parlé.. et pas vu la facture….

…Jusqu’à ce 10 décembre 2015…   où je reçois une lettre « dernier rappel »…. « Payez les 97.75 + 35.- d’indemnité de rappel  et poursuite, ceci jusqu’au 12.12.2015 sinon nous nous verrons dans l’obligation d’engager des poursuites !!! »

=> Encore une fois, j’appelle pour clarifier la situation. La madame m’explique gentiment que la facture de CHF 97.- a été envoyée à mon ancienne adresse !!!!

Ceci jusqu’au moment où ils ont voulu me mettre au poursuite, et que là ils ont appris que j’avais déménager !!?!?  et pour enfin m’envoyer un « dernier rappel » à ma nouvelle adresse (pourquoi n’envoyer qu’un dernier rappel et pas la facture ?)

Et comment est-il possible qu’après leur avoir écrit, téléphoné plusieurs fois pour indiquer que mon déménagement et ma nouvelle adresse ils n’ont pas encore enregistré tout ça ? …. surtout qu’après m’avoir écrit 4 lettre en 2014 à mon adresse actuelle…. ils ne peuvent quand même pas nier connaitre mon adresse !!

Mais je vais leur envoyer ma note d’honnoraire pour le temps perdu avec leurs conneries !!

Bon.. pour finir je crois que je ne me suis pas autant mis en colère depuis si longtemps…  J’ai crié au téléphone comme jamais je ne l’ai fait pour dénoncer l’incompétence de cette administration ! … la pauvre madame qui m’a gentiment écouté !! Je lui ai quand même souhaité une bonne journée de joyeuses fêtes….

.. et elle m’a supprimé les CHF 35.- de frais.. C’est la moindre de choses quand même !

Du coup, j’ai payé, mes CHF 97.75  et j’espère ne plus jamais jamais jamais entendre parler de Billag…

L’avenir de la redevance Radio-TV Suisse

Ces dernières années, la technique a évoluée rapidement et tout s’est brouillé. Il est possible de regarder la TV depuis un ordinateur, depuis un téléphone. La radio fait des émissions en vidéos…  Les opérateurs de téléphone proposent de la télévision… et les câbles opérateurs de TV proposent des abonnents de téléphone….

Bref.. le monde se fractalise…

Du coup la loi sur la redevance se complique. Elle élargit toujours ce qu’est un appareil de réception.

A une époque pour écouter la radio, il fallait une radio et pour regarder la TV, il fallait une télévision. Personne n’achetait de télévision pour ne pas la regarder, ce serait stupide…

.. Mais à l’ère des appareils multi-fonctions. Un ordinateur et une connexion internet, permet dans beaucoup de cas d’aller chercher du contenu de radio ou de télévision. Mais comme cet appareil permet beaucoup d’autres choses, il n’est pas certain que ce soit l’utilisation qu’on en fait.

Il devient difficile de déceler l’intention de vouloir écouter la radio ou regarder la TV. Mais ceci n’empêche pas que l’on étendent tellement la définition de ce qu’est un appareil que finalement l’immense majorité de la population se retrouve concernée.

Du coup on entend depuis quelques années des voix qui s’élèvent pour demander de financer la redevance par l’impôt si elle concerne tout le monde ?

On éviterai ainsi un coût de 45 millions de CHF de frais administratifs ?

Le conseil fédéral a ainsi étudié la question… mais il propose une autre solution.. ni supprimer le système actuel, ni l’inclure dans les impôts…. il propos de diminuer les coûts de Billag en rendant obligatoire la redevance radio-TV. Que l’on dispose d’un appareil ou non !!

Voici le détail de la révision partielle de la loi sur la radio et télévision.

Une nouvelle solution qui déplace le problème

Comment souvent le problème n’est pas résolu. Il est juste déplacé.

Des associations comme la fédération romande des consommateurs trouvent que le coût, bien que passant de 462.- à ~400.- est mal réparti entre les ménages et les entreprises. Et que, de plus, aucun « opting out » soit possible.

Le « opting out« , c’est la possiblité de sortir du système par ce que l’on choisi de ne pas avoir de télévision et/ou radio. Je connais personnellement de plus en plus de gens qui font le choix de ne plus regarder la télévision. (youpi… je ne suis pas seul !)

Ces gens sont ainsi mis à contribution pour payer un service qu’ils n’utilisent pas. Voici donc une pétition qui demande à ce que l’on prennent en compte ces personnes là.

Comme il est dit dans le texte, le problème n’est pas de payer pour un services que l’on utilise pas. Notre société est pleine de contributions de solidarité. Le problème est aussi lié à la manière de percevoir l’argent de ce service.

Pour financer une contribution solidaire à un service utilisé par une grande part de la population, on a un outil. Ça s’appelle l’impôt ! Il est juste car il tient compte des capacités financières de chacun et des choix politiques qui ont été faits pour favoriser certains cas par des déductions.

Une telle taxe n’est pas juste, avec de tels raisonnement on va demander à ceux qui n’ont pas de voiture de payer la taxe autoroutières et ceux qui n’ont pas de chien de payer la taxe des chiens. (La taxe est un appoint à une infrastructure qui est déjà payée par solidarité dans l’impôt. Si ce n’était pas le cas, se déplacer en voiture coûterai beaucoup plus cher que c’est le cas.)

Le conseil fédéral, après une consultation, indique dans son message qu’il est contre une solution de « opting out ».

Ceci, car on retombe dans les travers du système actuel qui est conditionnel à la définition de l’appareil et donc à toute une machinerie administrative compliquée ! (qui dans mon cas aurait pu être facilement plus simple si l’on m’avais cru dans mon premier formulaire…)

Les débats au conseil national ont été long en mars….  finalement l’idée a été de faire une exemption de 5 ans pour les gens qui n’ont pas d’appareil…. mais de taxer tout le monde quand même !

… étrange.. affaire à suivre…

Un choix politique de soutenir la télévision

Avec une telle politique du conseil fédéral, on fait un choix politique de soutenir la télévision (et la radio) dans tous les cas. Mais est-ce la bonne solution ?

Est-ce que la télévision mérite que le peuple suisse la soutienne ?

Personnelement je trouve que c’est un bon choix à se poser. Personnellement j’utilise bien plus souvent wikipedia que la télévision comme source d’information. Je préférerai que ma redevance finance wikipedia que la RTS pour acheter des séries américaines et diffuser les jeux olympiques qui ont, à mes yeux, perdus tout leur idéal, qui font plus de mal que de bien !

Voilà un bon débat de société que j’aimerai voir !

Personnellement j’ai décroché de la télévision. C’est une énorme perte de temps. De plus c’est un support publicitaire ravageur. D’une manière générale, sans tout rejeter en bloc, la télévision n’est pas un bienfait pour notre société.

Voici une conférence de Michel Desmurget qui explique la lobotomisation que la télévision fait sur la population de téléspectateurs, et comment le développement des enfants est ralenti par celle-ci.

Version audio de la conférence TV lobotomie de Michel Desmurget.

Après avoir entendu une telle conférence, ça ne donne vraiment pas envie de financer la télévision.

Effectivement, je tape peut être au mauvais endroit à m’acharnant sur la télévision publique suisse. Car elle est certainement de très bonne qualité. Nettment mieux que tout ce qui se fait d’autre dans la télévision. Du temps où je la regardais, j’ai trouvé qu’il y a pas mal d’émissions maison de la RTS qui sont de très bonne qualité.  (Notamment Spécimen qui n’est malheureusement plus disponible en podcast.. pourquoi ? … et c’est finalement ce point qui m’a convaincu de ne plus vouloir financer la TV)

Donc je m’interroge aussi sur la manière de financer une télévision de qualité.

Et plutôt que de me cantonner au média, je me demande comment financer des créateurs de contenu de qualité. Est-ce que l’on doit favoriser une infrastructure de diffusion comme la RTS ou finalement partir du principe de que l’internet suffit comme infrastructure de diffusion et que l’on peut financer uniquement des créateurs de contenu qui mettent leur création sur youtube ?

J’ai déjà écris un article il y a plus de 2 ans à propos de l’avenir de la télévision. Je vois qu’il y a beaucoup de prospective qui nous promettent la télévision connectée sans jamais la voir venir…. alors qu’elle est déjà là ! Sous la forme de youtube…

Ceux qui me connaissent savent que j’ai déjà trouvé le moyen de financer des créateurs de contenu de qualité. Il suffit d’instaurer un revenu de base inconditionnel et voilà… toute personne qui veut se lancer dans la création sous n’importe quelle forme peut le faire. Elle a un revenu assuré.

Ne reste plus que le débat sur l’infrastructure. Mais j’ai l’impression que le conseil fédéral n’a pas envie de le faire. On fait comme on a toujours fait… On ajuste des petits trucs (la manière de collecter l’argent). Mais jamais personne ne prend le temps de réfléchir à repenser les règles du jeu.

Qu’est ce que l’on veut vraiment ? Pourquoi est-ce que l’on finance la télévision ? La radio ? .. et pas les journaux ? .. les sites web ?