l’avenir du monde selon l’équation de kaya

L’avenir du monde selon l’équation de Kaya

C’est dans une conférence de Jean-Marc Jancovici à l’ENS début 2012 que j’ai découvert l’équation de Kaya.

(la partie sur l’équation de Kaya commence vers 1h13 dans la vidéo. Mais le tout est intéressant !)

Ce que voulait montrer M. Yochi Kaya en créant cette équation sont les relations entre différents facteurs important sur le système énergétique de notre monde.

Cette équation part de l’égalité entre la quantité de CO2 émis par l’humanité et cette quantité elle même.

CO2 = CO2

puis avec des tours de passe-passe algébrique, on peut introduire des paramètres dans cette équation.

Le niveau total d’émission de CO2 peut s’exprimer comme le produit de quatre facteurs : la population, le PIB par habitant, l’intensité énergétique par unité de PIB produite, l’intensité d’émission de CO2 par unité d’énergie consommée.

CO2 = POP * PIB/POP * TEP/PIB * CO2/TEP

équation de kaya explication.png

Voici comment Jancovici explique cette équation et en tire ses conclusions

  • CO2 => il faut réduire par 3 les émissions de CO2 d’ici 2050.. sinon le climat sera invivable. Obectif de Copenhague. (l’objectif n’est pas contraignant… l’objectif voulu est de diviser par deux les émissions de 1990 ce qui équivaut à diviser par 3 le niveau actuel)
  • POP => selon une prévision souvent utilisée la population mondiale sera de 9 Milliards en 2050.
  • PIB / POP => on veut pas divisier par 4.. on veut 2% de croissance annuel. Ce qui est moins que les promesses électorales !
  • CO2 / TEP = émission CO2 des sources d’énergie. => on doit les réduire là il y a consensus. (nucléaire et renouvelable principalement)
  • TEP/PIB = intensité énergétique de l’économie => tout le monde est d’accord pour un meilleur rendement énergétique de nos appareil.
  • Le CO2, on a pas le choix.. on divise par 3.
  • La population… Si l’on ne veut pas faire de génocide on multiplie par 1.3
  • Donc avec ce qui reste on doit les diviser par 4… c’est des maths
  • Mais on n’a pas envie de diminuer de niveau de vie… sauf les décroissants… alors on se fixe quand même une petite croissance anuelle de 2% du PIB = * 2.2 en 40 ans (est-ce possible ? les matériaux vont quand même manquer !)
  • doit donc diminuer les termes qui restent.. mais d’un facteur 9 ou 10 …
  • ces sont les seuls termes ou il y a consensus pour qu’ils diminuent
  • => on augmente l’efficactité énergétique de l’économie
  • => on produit de l’énergie en émettant moins de CO2
  • Possible ?
  • TEP/PIB = intensité énergétique de l’économie a diminuée de 30% en 35 ans => ça va continuer pareil… bof…. un peu dur => donc on se choisi une valeur plus réaliste. On diminue de l’ordre d’un facteur 2. => il faudrait une dictature pour imposer de telles normes !
  • ainsi il reste à décarbonner les sources d’énergies on doit le faire d’au moins un facteur 6 (selon vidéos) 4-5 selon page web.. à vérifier.. 4.29 selon le calcul avec les autres valeurs.
  • il faut décarbonner d’un facteur 5… et voici que l’on a pas fait mieux que 10% en 35 ans… => possible ?? bof
  • Comme on le voit aux USA.. entre 2007 et 2009… 10% de diminution de CO2… c’est la résession vive les banques d’affaires !
  • conclusion pour les énergies renouvelable => il faut 5% de croissance / an = 7x en 40ans => est-ce possible ? Il faudra une croissance des énergies renouvelables plus grande que celle qui des énergies fossiles quand elles sont arrivée.. et c’était plus facile à faire….

Conclusion… il y a de grandes chances (ou risque) que les objectifs de PIB et de diminution d’émission de CO2 ne soient pas possible !

C’est ce qui est le plus facile à changer.

ça fait déjà bientôt 30 ans que l’on crée du PIB avec des bulles spéculatives.

Dans (presque) la même conférence quelques mois plus tard devant le sénat français, Jancovici indique clairement que sa solution passe par une utilisation massive du nucléaire. => peu d’émission de CO2, et fourni beaucoup d’énergie sans passé par des panneau solaire construit par des chinois avec de l’électricité faite au charbon (plus de 80% de l’électricité chinoise)….

Autres scénarios

Quels sont les facteurs que l’on peut bouger:

  • l’objectif de copenhague
  • la population mondiale
  • les objectifs de croissance du PIB
  • l’efficacité énergétique
  • production d’énergie sans CO2

Quelques idées:

  • séquestration du CO2 à grande échelle… (à voir comment… algue, arbre, pompage enfouissage)
  • limitation de la population mondiale. Voir diminution selon les théories du complot du documentaire Thrive et des camps de la FEMA.
  • mise en place d’une économie décroissante.
  • efficacité énergétique imposée de force… une dictature qui impose l’isolation des maisons… et c’est ~ 70% d’énergie économisée sur le chauffage.
  • fin de l’obsolescence programmée
  • économie de fonctionnalité, on échange des droits d’usage sur des biens plutôt que les objets eux-mêmes.
  • production massive de panneaux solaires fabriqué avec des énergies renouvelable. (en europe et pas en chine) ça coûte pas moins cher que de construire plusieurs centrales nucléaires…
  • Le solaire thermique décentralisé pour chauffer l’eau sanitaires. très efficace
  • les maison sans chauffage
  • le solaire thermique où l’on chauffe du NaCl pour faire de l’électricité, il y a une inertie qui permet de produire la nuit. Donc en ruban !
  • le solaire par photolyse de l’hydrogène.

Encore à creuser… et refaire les calculs pour d’autres scénarios….

  • le scénario Khmers verts qui imposent l’efficacité énergétique…
  • le scénario le sénario décroissant permaculteur qui réduisent drastriquement leur consommation d’énergie
  • le scénario dictature qui réduit la population
  • le scénario société à 2 vitesses. On réduit le PIB.. mais pas pour tous… getthos de riche et getthos de pauvres.

Pour aller plus loin