Qu’est ce que la géométrie sacrée ? – Introduction

La plupart des gens ont fait de la « géométrie » à l’école, mais qu’est-ce que la « géométrie sacrée » ?

La langue des oiseaux nous donne directement une réponse: la géométrie: Ça crée.

Bien qu’incomplète, je trouve que c’est une bonne définition. Car oui, la géométrie permet de créer.

C’est même la base de l’art des bâtisseurs, et pas n’importe lesquels. On parle là des bâtisseurs des monuments les plus connus, les plus emblématiques, les plus beaux, et aussi les plus mystérieux de cette planète!

En effet, la géométrie sacrée est omniprésente chez les bâtisseurs de cathédrales, mais aussi chez les bâtisseurs de pyramides et même chez les bâtisseurs de mégalithes.

La géométrie sacrée est probablement une des sciences les plus anciennes qui existe.

Dans cet article nous allons voir les bases de la géométrie sacrée, nous allons voir de quoi te faire l’oeil à une autre manière de voir.

Ainsi tu pourras regarder sous un oeil neuf des monuments que tu as déjà certainement vus, mais dont tu n’avais pas pris l’ampleur de la magie de leur construction !

pyramide gizeh panorama dromadaire

Tout est question de proportion

Pour bien entrer dans le sujet de la géométrie sacrée. Il faut se remettre dans le contexte ancien. Le mode de pensée n’est pas le même que de nos jours.

La manière d’aborder les mathématiques dans l’antiquité et de nos jours est très différente.

De nos jours on aime bien utiliser les nombres à virgule.

Si je prend un passant au hasard dans la rue et que je lui demande ce qu’est le nombre PI, π….

….. majoritairement il va me répondre:

  • C’est 3,1415…..

OK, c’est juste, c’est la représentation du nombre π sous forme de nombre à virgule. Mais quel est le sens du nombre π ? Qu’est-ce qu’il représente ?

Si la personne a fait un peu quelques études, elle va me répondre qu’il y a un lien avec le cercle…. mais la réponse complète est rare.

Alors pour te « culturer » un peu, le nombre π représente le rapport qu’il y a entre la circonférence d’un cercle et son diamètre. Ce rapport est toujours le même peu importe la taille du cercle. On a donc là une proportion, juste une proportion peu importe la taille, la mesure de l’objet.

Animation qui montre le rapport entre la circonférence et le diamètre d'une roue soit π
Animation qui montre le rapport entre la circonférence et le diamètre d’une roue soit π

Ainsi, cet exemple montre bien qu’il est possible de manipuler des objets mathématiques juste avec des proportions.

C’est plus tard, dans un second temps que l’on va fixer la proportion à une échelle précise en se basant sur une grandeur physique réelle.

La taille de la Terre par exemple… d’où le fait que l’on parle de Geo-métrie, mot qui signifie mesure de la Terre.

On verra plus tard, que les unités de mesures utilisées en géométrie sacrée sont tout à fait étonnantes…. On va parler de pieds, de coudées, mais aussi du mètre.

Là on verra que l’histoire officielle ne semble pas correspondre avec l’observation des monuments anciens !!

Il y a un bug dans la matrice !!!

Une des explications possible, est que des sociétés secrètes ne nous ont pas tout dit…. Je pense particulièrement à des sociétés qui ont un compas et une équerre comme emblème…..

Des sociétés chez qui la Géométrie semble quelques chose d’important, et même de sacré…

équerre et compas emblème franc maçon G

Sans calculatrice il est possible d’être plus précis

Tu peux également abandonner ta calculatrice, car en géométrie sacrée, on se fiche bien de savoir que π se représente en notation décimale à virgule par 3,1415926535897932384626433832795028841971693993751058209749445923078164062862089986280348253421170679821480865132823066470938446095505822317253594081284811…. et encore des milliards de décimales...

Cette représentation est très lourde, toujours incomplète et donc jamais exacte. Alors qu’il suffit d’une lettre pour tout dire: π

En géométrie sacrée, il faut penser comme les anciens. Si l’on se met dans ce mode de pensée, il y a des correspondances qui sautent aux yeux, alors que si on reste dans le mode notation décimale à virgule, on passe à côté.

Voici encore un exemple d’un sondage dans la rue. Si je prends quelqu’un au hasard et que je lui demande ce qu’est la racine carré de 2, soit la notation: √2 …..

…. et bien là j’ai souvent un grand silence. Ou encore, la personne sort son smartphone 📱et tente de trouver le symbole √ sur sa calculette… et c’est le drame… sauf si elle connait l’astuce de passer son iPhone en mode panoramique pour découvrir des touches supplémentaires

… et là on me dit fièrement √2 = 1.414213562373095048801688724209…

OK, mais comme avec le nombre π ci-dessus, je demande: … et ça représente quoi √2 , ça a quel sens ?

Bref, tu l’auras compris. Notre société ne fonctionne pas du tout de la même manière. On a un certain savoir de type bourrage de crâne, mais quand à comprendre le fondement des choses. C’est pas terrible.

Donc, la racine de 2 peut tout simplement se comprendre comme étant la diagonale d’un carré de 1 de côté. (toujours en proportion, sans échelle particulière)

racine-de-2-diagonale-carre-Construction_of_square_root_of_2_on_the_line_number
La racine carrée de 2 est tout simplement la diagonale d’un carré de 1 de côté.

On verra ci-dessous, qu’en géométrie sacrée, les diagonales de carrés et de rectangles sont très souvent utilisées. Notamment pour représenter la notion d’angle.

La plus ancienne représentation que l’on a de la connaissance mathématique de la racine carrée de 2 date de ~ -1900. Il s’agit de la tablette d’argile YBC 7289.

Tablette d'argile babylonienne YBC 7289 montrant la √2
Tablette d’argile babylonienne montrant la √2

Personnellement, depuis que je m’intéresse à la géométrie sacrée, je vois des constructions, notamment mégalithiques, qui mettent en oeuvre des connaissances mathématiques du même type et ceci dans un temps bien plus ancien !

Depuis quelques années, Norman Wildberger, un Dr en math, professeur dans une université australienne développe une nouvelle forme de trigonométrie dite rationnelle, la trigonométrie de Wildberger.

Cette trigonométrie est beaucoup plus simple à utiliser et plus efficace pour faire des calculs par ordinateur car elle ne manipule pas de nombres réels à virgule flottante. On retrouve donc là une approche similaire à celle des anciens. Et on se dit que c’était très intelligent !!

On redécouvre de plus en plus, que notre mode de pensée actuel nous fait passer à côté d’autre chose. On redécouvre que cette ancienne manière de penser qu’on voit souvent comme primitive est en fait souvent plus évoluée qu’on le crois au premier abord…. et même plus évolué que ce qu’on fait actuellement !

Plein de nombres constructibles irrationnels et même transcendants!

Alors que de nos jours on aime bien utiliser des nombres un peu ronds…. 1 mètre, 2 mètres. ou encore, 1,5m ou à la limite 2,60 ou 3,9…. les anciens ont l’art d’utiliser des nombres spéciaux qui sont difficilement représentables avec la notation décimale à virgule.

Donc c’est normal qu’on ai un peu de peine à se comprendre !

🤷🏼‍♀️

Des nombres constructibles

On a déjà vu ci-dessus des nombres comme π ou √2. Mais on verra que c’est pas fini. Il y a encore une foule d’autres racines… notamment √3 et √5. Ceci tout simplement car c’est ainsi qu’on calcule la diagonale d’un rectangle. (ci-dessous représentée par la lettre c)

On utilise le fameux théorème de Pythagore. (en fait ce théorème était connu bien avant la naissance de Pythagore… ce dernier l’a juste rapporté comme souvenir d’un voyage en égypte…)

\[c = {\sqrt{a^2+b^2} }\]

Les nombres √2, mais aussi √3, sont des nombres dit irrationnels, car on ne peut pas les exprimer par un ratio. (une fraction simple)

Mais comme on l’a vu par la géométrie, ce sont des diagonales. C’est simple à manipuler. Ce sont des nombres dit Constructibles. Car on peut les construire à la règle et au compas.

Des nombres non constructibles à la règle et au compas

Par contre pour le nombre π, c’est aussi un nombre irrationnel, mais en plus il est transcendant !
(comme son copain le nombre e)

Ça signifie que π n’est la solution d’aucune équation polynomiale. Donc avec ça on est coincé. Il n’est pas possible de dessiner le nombre π.
(Donc sur une ligne droite, sans le dérouler comme c’est fait dans l’animation en début de page.)

Pour dessiner π il y a des méthodes d’approximation, mais ça reste une approximation. C’est la cas par exemple de la méthode de Kochanski.

Le problème de la non-constructibilité de π, c’est ce qui empêche de résoudre le problème de la quadrature du cercle. Un problème qui a occupé les mathématiciens pendant des millénaires.

L’idée de base c’est de construire un carré qui a la même aire (surface) qu’un cercle donné.

quadrature du cercle Le carré de côté √π a la même surface que le cercle de rayon 1
Le carré de côté √π a la même surface que le cercle de rayon 1

Pour construire ce carré, il nous faut trouver la √π …. et là ça coince. Impossible à résoudre avec seulement un compas et une règle.

Donc depuis la fin du 19ème siècle on sait que c’est peine perdue de trouve une solution à ce problème, à cause de la transcendance de π.

D’où l’expression « Chercher à résoudre la quadrature du cercle« …

…. et pourtant !

La grande pyramide de Gizeh une solution au problème de la quadrature du cercle.

De mon observation de la géométrie sacrée et des monuments anciens, je vois que le problème de la quadrature du cercle a été résolu. Du moins, ça en est une excellente approximation.

Cette solution c’est la grande pyramide de Gizeh. La géométrie de cette pyramide nous montre une base carré qui a pour origine un cercle qui sert à construire la hauteur de la pyramide.

On reviendra sur la géométrie de la grande pyramide dans un article dédié car c’est là l’emblème même de la géométrie sacrée. Il y a tellement de chose à dire sur ce monument incroyable !

martouf en egypte a gizeh pyramide

Le nombre d’or, le cœur de la géométrie sacrée

Ici j’aimerai juste souligner que cette prouesse d’avoir matérialisé en si imposant la solution de la quadrature du cercle tient aux propriétés d’un nombre que je n’ai pas encore évoqué ici, mais qui est le cœur de la géométrie sacrée. Il s’agit du nombre d’or.

On l’écrit avec la lettre phi: φ

Il y a tellement de choses à dire sur le nombre d’or, ou plutôt la proportion dorée, vu qu’on a dit que tout est proportion, que j’avais déjà écrit un article pour montrer tous les domaines dans lesquels le nombre d’or est la structure sous-jacente.

On a de la chance, le nombre d’or est un nombre constructible. Il vaut:

\[φ = {1 + \sqrt{5} \over 2} ≈ 1.61803398875\]
nombre d'or en ligne

Trois points alignés, déterminant deux segments forment une section dorée (un rapport égal à Phi), s’il y a de la petite partie à la grande, le même rapport que de la grande au tout.

\[{a+b \over a} = {a \over b} \]

Le nombre d’or est le seul rapport qui met en résonance la partie avec le tout. On peut donc le voir comme étant une résonance (fractale) entre la créature et son créateur.

C’est pour cette raison que ce rapport est souvent appelé: La divine proportion.

Dans le cas de la quadrature du cercle, l’astuce utilisée dans la construction de la grande pyramide de Gizeh a été de remplacer un expression de π inconstructible par une expression approximative de composée de φ qui elle est constructible:

\[{4 \over π} ≈ {\sqrt{φ}} \]
Quadrature du cercle solution geometrie sacree pi racine nombre or

C’est peut être beaucoup d’informations d’un coup. On verra ci-dessous d’où viennent ces traits de construction. Ces formes, ces diagonales et tout ces nombres remarquables que l’on retrouve tout le temps en géométrie sacrée.

A force de les voir on commence à les savoir par cœur et être capable de faire le lien entre une proportion géométrique, son expression mathématique algébrique et sa notation numérique.

Valeurs numériques de nombres courants en géométrie sacrée

Afin de faire le lien entre les anciens et nous, voici les nombres les plus couramment utilisés en géométrie sacrée en expression algébrique et dans leur équivalent en notation numérique:

\[φ ≈ 1.61803398875 \] \[ {1 \over φ} ≈ 0.61803398875 \] \[ {φ^2 } ≈ 2.61803398875 \] \[ √5 ≈ 2.2360679775 \] \[φ = {1 + \sqrt{5} \over 2} ≈ 1.61803398875\] \[{1 \over φ} = {2 \over {1 + \sqrt{5}}} ≈ 0.61803398875\] \[e ≈ 2.71828182846\] \[e ≈ {φ^2 } + {1 \over 10} = 2.71803398875 \] \[√φ ≈ 1.27201964951 \] \[{4 \over π} ≈ 1.27323954474 \] \[ √φ ≈ {4 \over π} \] \[√3 ≈ 1.7320508075688772935\] \[√2 ≈ 1.41421356237\] \[ \cos{π \over 6} = {\sqrt{3} \over 2} ≈ 0.86602540378 \] \[ π ≈ 3.141592653589793 \] \[ {π -φ^2} ≈ 0.52355866484 \] \[ {π \over 6} ≈ 0.5235987756 \] \[ {φ^2 \over 5} ≈ 0.52360679775 \] \[ {5 \over 6 }π ≈ 2.61799387799 \] \[ {φ^2} ≈ 2.61803398875 \] \[ {1+2+ \sqrt{5} \over 10} ≈ 0.52360679775 \]

L’essentiel des nombres à retenir

Le nombre d’or

φ = le nombre d’or = 1.61803398875…
Mais aussi ses déclinaisons, comme son inverse qui = 0.61803398875… (1 de moins) et son carré φ^2 = 2.61803398875… (1 de plus)

Là autour, il y a plein d’approximations très proches faites à base du nombre π. Comme 5/6 π ≈ 2,61799387799…

C’est très étonnant que ces nombres si spéciaux puissent avoir des liens d’approximation si serrés.

Mathématiquement ces liens sont des approximations et pas des valeurs exactes. Il y a une page wikipedia qui les recense comme des coïncidences mathématiques.

Dans une réalisation architecturale, vu que l’on est pas dans le monde idéal des mathématiques, mais dans un monde où les dimensions ont une marge d’erreur, dans un monde où la précision n’est pas infinie. Dans ce cas, que l’on utilise la valeur exacte où une approximation, le bâtiment construit sera le même.

La géométrie sacrée étant principalement utilisée pour créer des bâtiments, certaines personnes n’hésitent pas à faire des raccourcis et dire que des approximations sont des égalités.

….Puis les puristes des maths leur sautent à la gorge.. et on voit des combats. Il y a de trolls qui polluent les espaces de commentaires sur le net en débats stériles de savoir si ce sont des approximations ou des valeurs réelles.

Pour cette raison dans cet article, je tente de bien distinguer les approximations des valeurs réelles mathématiques.

Cathédrale Notre Dame Paris polaroid structure H

La coudée royale égyptienne

Il existe deux définitions mathématiques simple de la coudée royale égyptienne:

0,523606… mètre = φ^2/5 mètre
1/10 du périmètre du triangle des bâtisseurs en mètre (triangle rectangle don l’hypoténuse est la diagonale d’un double carré.)
0,523598… mètre = π/6 mètre
1/6 de la circonférence d’un cercle de 1m de diamètre

triangle des bâtisseurs origine coudée royale égytienne
fleur de vie origine coudee royale egyptiennen

Il est à noter que la coudée royale égyptienne est la même que la coudée utilisée par les bâtisseurs de cathédrale dans le système de « quine des bâtisseurs » (aussi appelé parfois « pige des bâtisseurs » et qui sert à construire des outils comme la « canne des bâtisseurs« )

Quine des bâtisseurs de cathédrale un système de mesure imbriqué fractalement avec un rapport du nombre d'or. On le voit bien dans un pentagramme.

Dans ce cas, je viens d’introduire la notion d’unité de mesure. Soit un nombre dans une proportion pure, mais qui est lié à une dimension physique concrète.

Il y a de nombreuses relations mathématiques qui peuvent mener à la définition de la coudée royale. Tout ceci fait encore largement débat. Je n’entrerai pas dans plus de détail dans cet article introductif déjà bien long !

Je n’irai pas non plus ici beaucoup plus loin la notion d’unité de mesure ancienne. C’est un vaste sujet qui méritera un articles complet. (coudée royale, pied, yard mégalithique, pied romain, coudée de Nippur, origine du mètre.. etc..)

coudee-royale-egyptienne-musee-saqqarah

Cascade des racines carrées

Maintenant que les bases sont posées. Maintenant que tu as eu l’occasion de comprendre que les anciens avaient un rapport aux mathématiques très différent de ce qui se fait actuellement. On va pouvoir entrer dans le vif du sujet.

Voici la construction de l’essentiel des nombres dont on a besoin et ceci juste à partir d’un carré de 1 de côté. (toujours sans dimension, juste une proportion.)

C’est une cascade de diagonale. On commence par dessiner le carré de 1 de côté. Sa diagonale vaut √2.

Puis on reporte cette diagonale pour créer un rectangle avec un côté qui vaut √2 et l’autre qui vaut toujours 1. La diagonale de ce rectangle vaut √3.

Puis on procède de la même manière, on reporte à nouveau la diagonale de ce rectangle pour obtenir un nouveau rectangle et on obtient une diagonale qui vaut √4 = 2.

Et là, c’est magique. A partir d’un seul carré, on en a maintenant deux !

geometrie-sacrée geogebra-cascade-racine-diagonale-moyen-martouf

Le double carré, le bi-carré est une forme très importante de la géométrie sacrée. C’est depuis cette forme que l’on peut générer toute une géométrie liées à φ , le nombre d’or. Ceci car la diagonale d’un double carré (en rouge) vaut √5.

Et il se trouve que √5 c’est la somme du nombre d’or et de son inverse !

\[ {1 \over φ} + φ = \sqrt{5} \]

J’ai mis un point sur la diagonale rouge pour montrer la différence ente φ et 1/φ.

On va regarder ça en détail.

Le double carré, la base d’une géométrie du nombre d’or

On a vu ci dessus que le nombre d’or vaut:

\[φ = {1 + \sqrt{5} \over 2} = {1 \over 2} +{\sqrt{5} \over 2} ≈ 1.61803398875\]

On va observer à quoi ça correspond en terme de géométrie.

double carré ou bi-carré dans la géométrie sacrée, base de la génération du nombre d'or

1Si l’on commence sur le point en bas à droite du double carré, on peut obtenir un segment vertical qui fait la moitié du côté, soit 1/2.

Depuis là, on ajoute le segment vert clair. Soit la diagonale d’un rectangle 1/2 et 1. Ce qui revient à la moitié de la diagonale du bi-carré. Soit √5/2.

On voit que ceci correspond tout à fait à l’équation qui nous donne la valeur de φ. Voilà. On a généré la longueur du nombre d’or.

C’est grâce à cette longueur que j’ai pu placer le point rouge qui coupe la diagonale √5 avec 1/φ d’un côté et φ de l’autre.

Ensuite, au centre il y a une droite verticale orangée. Je l’ai générée en faisant croiser la longueur de φ depuis le coin en bas à droite, avec le prolongement du côté commun aux deux carrés du bi-carré.

Voilà, on a ainsi généré un segment de longueur √φ.
(Petit rappel, chaque nombre est une proportion par rapport au côté du carré qui vaut 1. Donc ici √φ * 1 = √φ . Mais quand on donnera une dimension réelle au côté 1 il ne faudra pas oublier de faire la multiplication par la taille du côté.)

J’ai ici créé un nouveau triangle tout à faire remarquable auquel on peut appliquer le théorème de Pythagore.

\[{{\sqrt{φ}}^2+1^2}= φ^2\]

Il s’agit du triangle de Kepler. Il y a un rapport du nombre d’or entre chaque côté.

Le bi-carré la base de monuments mégalithiques depuis des millénaires

Ce double-carré est vraiment une forme très courante en géométrie sacrée.

Le profil de la grande pyramide de Gizeh (Kheops)

C’est ainsi que la construction du triangle de Kepler obtenue avec le double carré se trouve être le profil de la grande pyramide de Gizeh.

Le côté de la pyramide vaut 2. Ainsi le demi côté vaut 1. La hauteur de la pyramide vaut √φ. Et l’apothème, vaut φ.

Géométrie sacrée profil de la grande pyramide de Gizeh (pyramide de Chéops) Nombre d'or, triangle de kepler

Le sol de la chambre haute de la grande pyramide de Gizeh est un bi-carré

Pour aller encore plus loin et montrer que ce n’est pas une proportion faite au hasard. La chambre haute de la grande pyramide de Gizeh est aussi construite selon un double carré !

Le sol de la chambre est un bi-carré. Ici on a un monument construit en vrai. Donc il y une dimension. L’unité de mesure utilisée est la coudée royale égyptienne. Pour faire court. Elle vaut ≈ 0,5236 mètre.

Le double carré de la chambre haute de la grande pyramide est composé de carrés de 10 coudées royales de côté.

La hauteur de la chambre est générée de manière un peu plus subtile. En fait, c’est une demi diagonale du double carré qui est relevé. (Le segment vert sur l’image précédente) On a donc 11,18033 coudées.. ce qui correspond à √5 * φ^2 mètre.

schéma de la chambre haute de la grande pyramide de gizeh. Dite chambre du roi.

Menhirs de Clendy à Yverdon

A des milliers de kilomètres de l’Egypte, mais également à 2 millénaires d’intervalle dans le temps, on retrouve aussi un alignement de menhirs à côté de chez moi qui est construit sur la base d’un bi-carré.

Il s’agit de l’alignement des menhirs de Clendy à Yverdon qui date du IV millénaire avant J.-C.

alignement-menhirs-de-clendy-yverdon

On ne sait pas si toutes les pierres sont encore là. On sait que le site a été sous l’eau pendant 2000 ans. La plupart des fosses des menhirs ont été découvertes en 1975 et ainsi en 1986 on a pu redresser les menhirs à leur emplacement originel supposé.

schéma directeur en double carré de la construction des menhirs de clendy

Le schéma directeur de construction de ce site est très probablement un double carré. Comme on l’a vu ci-dessus, ce double carré est une porte ouverte à tout l’univers du nombre d’or: pHi.

Le triangle 3-4-5

Le triangle 3-4-5 est le premier des triangles rectangles. Il s’agit du triangle rectangle à côtés entiers avec l’hypoténuse minimale, et le seul triangle dont les longueurs de côtés suivent une progression arithmétique.

Triangle 3-4-5 corde a 13 noeuds

Ce triangle 3-4-5 a des propriétés mathématiques intéressantes qui ont permis de construire un outil très utilisé des arpenteurs et bâtisseurs: la corde à 13 nœuds.

Pourquoi utiliser les nombres 12 et 60 pour diviser le temps ?

Pourquoi est-ce qu’il y a 12 heures sur un cadran de montre ?
Pourquoi est-ce que l‘on divise un heure en 60 minutes, et une minute en 60 secondes ? ⏱

L’explication se trouve dans le triangle 3-4-5.

Avec les chiffres des côtés (3-4-5) on a peut faire une suite arithmétique (addition) et une suite géométrique (multiplication).
(Dans le même genre, le mythique nombre φ est la seule proportion qui est en même temps une suite arithmétique et une suite géométrique. Donc c’est le même genre de logique qu’on cherche avec le triangle 3-4-5)

  • 3 + 4 + 5 = 12
  • 3 * 4 * 5 = 60

J’ai repris cette idée chez Edmée Jomard (un des tout premier égyptologue ayant participé à la campagne napoléonienne en égypte), à la page 225 de son livre: « Mémoire sur le système métrique des anciens Égyptiens, contenant des recherches sur leurs connoissances géométriques et sur les mesures des autres peuples de l’antiquité  » publiée en 1817.

Le détail est à la p225.

Jomard tire lui même cette idée du philosophe romain du 1er siècle Plutarque, qui lui-même dit le savoir du philosophe grec Platon (de 400 ans plus vieux). Il est connu que Platon a fait un séjour en égypte chez des prêtres à Héliopolis.

12 et 60 sont de plus des nombres dit « fiables »(selon la définition mathématiques des nombres qui peuvent se diviser facilement, donc très pratique pour faire des divisions horaires.)

Si on continue les propriétés mathématiques de ces nombres:
12*60 = 720
12+60 = 72

Magique non ?

Conclusions: tu as les bases pour explorer le monde

Maintenant que nous arrivons au terme de cette introduction (déjà hyper complète) à la géométrie sacrée, tu as les bases pour voir les monuments sous un regard neuf. Tu as de quoi décrypter les intentions des bâtisseurs.

Géométrie plutôt que chiffres à virgule

Si l’on se remémore les points importants, il faut se souvenir, que les anciens bâtisseurs n’ont pas le même rapport aux mathématiques que nous. Ils privilégient la géométrie, le dessin et pas les nombres en notation à virgule.

Des proportions en résonance fractale

Les anciens bâtisseurs aiment construire des bâtiments où les proportions de chaque élément sont en résonance les un avec les autres par des proportions.

La proportion la plus connue, et la plus « magique » étant la proportion dorée. Cette proportion qui met en lien le tout et sa partie de manière fractale.

Les anciens ont utilisé les propriétés de cette proportion dorée comme support d’un système d’unité de mesure avec la quine des bâtisseurs.

En prenant conscience que ces unités de mesure antiques ne sont pas juste des mesures étalonnées sur les pieds ou bras des monarques, mais sur des relations mathématiques, c’est toute une compréhension du monde qui s’ouvre.

Ceci, bien qu’en fait, le corps humain est, comme beaucoup de choses dans la nature, structuré sur la base de proportions de géométrie sacrée, et notamment autour du nombre d’or. Il n’est donc pas faux de dire qu’il y a un lien entre la mesure de partie du corps humain et des unités de mesures. Mais ce n’est pas QUE ça. Il ne faut pas oublier le sous-jacent mathématique.

Da_Vinci_Vitruve_Luc_Viatour

La géométrie sacrée relie tout. Elle fait entrer en résonance les humains et les constructions qu’ils habitent.

Ainsi, un temple, une cathédrale, une pyramide, un alignement de menhirs est généralement construit avec de la géométrie sacrée.

Les mêmes principes de construction se retrouvent du microcosme au macrocosme, de l’humain aux galaxies.

« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »

Cette citation est un des principaux enseignement d’Hermès Trismégiste que l’on retrouve dans la Table d’émeraude.

Exemple pratique de décodage de la géométrie sacrée d’une cathédrale

Quand on est quelque peu « initié » à ces connaissances hermétiques (comme la fermeture des boites Tupperware… :p ) il est possible de voir dans un tas de caillou un sens plus profond.

Voici un exemple pour illustrer mes propos.

Avec l’œil ouvert, il possible de repérer des pierres spéciales dans un simple dallage de cathédrale. Voici la pierre angulaire de la cathédrale de Fribourg.

pierre angulaire de la cathédrale de Fribourg
Pierre angulaire de la cathédrale de Fribourg

Ce sont en fait deux pierres allongées en granite. Le granite est très solide et ne se dilate pas. Cette pierre a du servir comme étalon de mesure pour construire la cathédrale. En fin de chantier elle a été intégrée au dallage.

Mesure de la diagonale de la pierre angulaire de la cathédrale de Fribourg

Comme on l’a vu ci-dessus, en géométrie sacrée c’est souvent la dimension des diagonales qui compte, et là on ne va pas être déçu….

Mais au passage, sache déjà que le petit côté de ce rectangle est formé par deux fois 1 pied romain. (29,635 cm)
(Le pied romain est toujours très utilisé de nos jours… c’est la hauteur d’une page A4 !!! soit 29,7cm)

pierre angulaire de la cathédrale de Fribourg detail mesure diagonale 1 metre

La diagonale de la pierre angulaire de la cathédrale de Fribourg vaut 1 mètre !!!
… et oui, le mètre est bien plus ancien qu’on le dit officiellement.
Il y a de nombreuses portes de monuments du XI au XVIII ème siècle qui ont une taille liée au mètre.

Il se pourrait même que le mètre soit déjà présent sur des constructions mégalithiques beaucoup plus anciennes…

De plus comme évoqué plus haut, il y a un lien entre le mètre et la coudée royale égyptienne.

Il est peut être à rappeler que le mètre est directement lié à la mesure de la circonférence de la Terre. Cette mesure a déjà été réalisée avec précision dans des temps assez anciens.

Ainsi en géométrie sacrée, le mètre est une unité de mesure qui permet de mettre en lien, en résonance avec la dimension de la Terre.

🌍

Au tout début de cet article, j’ai insisté sur les proportions. Sur des liens entre grandeur sans dimensions.

Je termine cet article en reliant ces proportions à une dimension, à une échelle. Ceci se fait avec des unités de mesure.

Ainsi la présence du mètre dans la pierre angulaire de la cathédrale de Fribourg me fait penser que celle-ci a des proportions qui sont reliées à la dimension de la Terre.

Voilà, je te laisse maintenant voir le monde et les monuments anciens avec un œil neuf.

le Grand architecte de l universe God_the_Geometer
Dieu l’architecte de l’univers, frontispice d’une bible moralisée.

Merci au logiciel geoGebra qui m’a permis de réaliser les nombreux dessins de géométrie sacrée.

Que sais tu vraiment sur le changement climatique ? Es-tu capable de répondre à ce quiz ?

Le sujet du changement climatique est de plus en plus populaire… Mais que sais-tu vraiment sur le sujet ?

Petit quizz en 5 questions qui ont été posées à des étudiants en pleine marche pour le climat à Bruxelles….

  1. Quel est l’élément principal de l’air ?
  2. Quel est le principal gaz à effet de serre ?
  3. Quelle est la proportion de CO2 dans l’atmosphère ?
  4. Quelle part du CO2 est due à l’activité humaine ?
  5. Quelle est l’augmentation annuelle des émissions de CO2 ?

J’ai vu ces questions dans cette vidéo faite lors de la marche pour le climat à Bruxelles le 22 février 2019.

Je soupçonne que l’auteur de cette vidéo est un peu fourbe et qu’il veut juste piéger ces jeunes. Je ne sais pas à quoi il veut en venir.

Cependant, cette vidéo m’a interpelée. Les jeunes filles présentes n’ont pas réussi à répondre à ces questions !

Je dois dire que ça me laisse perplexe cette ignorance… mais ça ne m’étonne pas tant que ça.

Moi même je n’ai pas su répondre aux deux dernières questions.

J’ai également posé la question sur ma page facebook. Sur plus de 600 personnes qui ont vu les questions, seules 2-3 ont tenté de répondre et n’ont pas réussi à répondre à l’intégralité des questions !

Il s’en est quand même suivi près de 60 commentaires divers et variés qui m’ont bien fait réfléchir. Ainsi j’ai envie ici de faire un article qui synthétise mes réponses à ses questions, et toute la discussion qui va autour.

Quel est l’élément principal de l’air ?

L’élément principal de l’air est l’azote !! (ou plus précisément de diazote)

  • 78.08% de diazote
  • 20.95% de dioxygène
  • et il reste moins de 1% pour le reste.. d’autres gaz rares… (on y reviendra dans les questions suivantes en parlant de CO2)

Voici une expérience simple que l’on peut faire chez soi pour observe la composition de l’air:

  • Mettre une bougie dans un bol rempli d’eau.
  • Allumer la bougie… et comme tout le monde le sait, le feu 🔥a besoin d’oxygène pour brûler.
  • Puis recouvrir la bougie avec un pot en verre transparent.
  • Le volume est fermé de manière étanche.
  • La flamme va consommer l’oxygène et l’eau au fond du bol va être aspiré et compenser le volume d’oxygène consommé.
  • Quand il n’y a plus d’oxygène la bougie s’éteint.
  • On voit que l’eau est montée d’un certain volume. Si on mesure ce volume, on arrive à ~21%.
  • C’est la part d’oxygène dans l’air. Le reste est majoritairement de l’azote. + des gaz rares.

Voici l’expérience en vidéo:

Quel est le principal gaz à effet de serre ?

Il s’agit de la vapeur d’eau qui contribue à 72% de l’effet de serre global.

Petit rappel, de ce qu’est l’effet de serre.

C’est le principe de la serre de ton jardin, mais à l’échelle planétaire.

Une serre a des vitres, ce qui permet de laisser passer la lumière solaire ce rayonnement va chauffer le sol. Il va émettre un rayonnement infrarouge.
Et il se trouve que pour l’infrarouge, le verre de la serre n’est pas transparent. Il reste donc piégé… et la température augmente. 🌡

Donc avec la terre, c’est pareil. La lumière du soleil arrive, elle chauffe la terre. La terre émet des infrarouge qui sont piégés par la vapeur d’eau en suspension dans l’atmosphère.

  • Pour ~3/4 du principe c’est ça…
  • Après il y a aussi le CO2 qui est le 2ème plus grand gaz a effet de serre.
  • Puis vient le méthane (quand tu pètes 😛 )
  • Puis l’ozone.. et quelques gaz CFC.

Il est à préciser que ce sont des ordres de grandeur avec des marges différentes..

Gaz
 
Formule 
 
Concentration dans l’atmosphère (ppm)Contribution 
(%)
Vapeur d’eauH2O 10 – 50,000 (A)36 – 72%  
Dioxyde de carboneCO2 ~ 4009 – 26%
MéthaneCH4 ~ 1.84 – 9%  
OzoneO3 2 – 8 (B)3 – 7%  

Notes
(A) La quantité de vapeur d’eau varie fortement suivant le lieu[25]
(B) Concentration dans la stratosphère, là où se trouve 90% de l’ozone dans l’atmosphère.

Donc là, je trouve que l’on a des très grandes marges de manoeuvre de l’ordre de quelques dizaines de %

La méthode de mesure utilisée est expliquée ici…

En gros on mesure les émissions infrarouge au sol et les mêmes qui sortent de l’atmosphère bien plus haut… 
Donc qu’est-ce qui a réussi à traverser ma vitre de serre ?

… et sur le côté de l’article qui explique la méthode de mesure, il y a des pubs pour des bons de réduction pour aller faire un vol avec easyjet.
Histoire d’ajouter un peu de CO2 dans l’atmosphère…

Un article sur les gaz a effet de serre avec une pub bien contextualisée vend des vols en avion

… et histoire de réchauffer la vapeur d’eau localement et de la faire se condenser quand elle sort derrière le réacteur de l’avion.

Si la vapeur d’eau se condense, ça fait des nuages. Les nuages limitent le rayonnement solaire entrant, et donc ça limite l’effet de serre…. 

Si l’eau se condense assez ça va même créer un gros nuage (il faut des particules qui déclenchent la formation de nuages) et l’eau va tomber sous forme de pluie…

Voilà plein de gaz a effet de serre qui diminuent. 
Mais de combien je ne saurais dire……. à creuser… C’est pas facile à évaluer.

Pourquoi on ne parle jamais de réduire les émissions de vapeur d’eau ? et seulement celles de CO2 ?

Je me dis que mettre du paillage sur son jardin pour éviter que l’eau ne s’évapore c’est une excellente idée pour limiter ce gaz à effet de serre.

De plus cesser de bétonner, de construire des surfaces de goudron énorme, genre parking, ça va éviter de créer des déserts qui évaporent l’eau dans l’atmosphère au lieu de la garder sous forme liquide dans les sols, là où on en a besoin !

Les « experts » en climatologie nous disent souvent que la vapeur d’eau n’est pas responsable du réchauffement climatique. Qu’elle n’est qu’un amplificateur.

Ceci car la vapeur d’eau, avec la pluie, ne reste pas longtemps dans l’atmosphère. Elle y reste en moyenne 10 jours. Alors que le CO2 y reste 100 ans !!

De plus, le CO2 agit dans des couches différentes, il est plus haut en altitude et joue sur le bilan radiatif de la planète.

A noter que l’air chaud peu contenir plus de de vapeur que l’air froid. Donc plus le réchauffement climatique avance, plus on peut mettre de vapeur d’eau dans l’atmosphère, plus le réchauffement climatique avance.. plus on peut mettre d’eau dans l’atmosphère, etc…..

Heu.. c’est si négligeable ?? Même si l’eau ne reste que 10 jours si on en renvoie aussi tous les jours, ça fait un roulement. Il y a toujours de la vapeur d’eau qui fait gaz à effet de serre !

C’est un point qui m’interpelle !

Moi je mets du paillage sur mon jardin, même si il est beaucoup plus petit que les 2/3 de la planète couverte d’eau….

paillage

Quelle est la proportion de CO2 dans l’atmosphère ?

Quand j’ai vu cette question ça m’a rappelé un événement auquel j’ai participé il y a 10 ans !!! En automne 2009…

Je formais avec d’autres personnes un grand 350 humain
Mes vagues souvenirs m’ont fait me rappeler que ça signifiait un objectif de 350 ppm... soit part par million à atteindre pour éviter un réchauffement « dit acceptable » il y a 10 ans… 
C’était une campagne du mouvement: https://350.org

350org_neuchatel rechauffement climatique
On me voit en orange en bas à droite du 3

Du coup, quand j’entendu la question là j’étais déjà content de me souvenir de cette proportion… Donc j’ai l’ordre de grandeur de la réponse. Mais pas le chiffre exact actuel ? Si 350 c’est un objectif je pense qu’on doit être à plus…  ?
… et en effet…

On est à 413.92 ppm en juin 2019 et 411.77 ppm en juillet 2019

Selon l’observatoire de Mauna Loa à Hawai qui mesure le CO2 depuis 1958.

Pourquoi aller faire ces mesures au milieu de nulle part ?

Jean-Marc Jancovici nous dit que c’est pour ne pas « être perturbé par une grosse source d’émission de CO2 telle qu’une ville, une région fortement industrialisée, etc.« 

Dans le « etc », est-ce qu’il inclus les volcans 🌋? Car un volcan émet du CO2 et il faut préciser que le Mauna Loa est le plus haut volcan du monde ! 17km de haut depuis sa base!

Le sommet culmine à 4170m au dessus de l’océan, et cette grande différence d’altitude fait qu’il y a des vents qui descendent du volcan pour contrer les vents océaniques. Le climat est donc tout à fait intéressant pour un observatoire.

En ce qui concerne les émissions de CO2 par les volcans et leur influence, on y reviendra à la question suivante. (tadam… suspens….)

Voici la courbe de Keeling. Du nom du gars qui a initié cette mesure du CO2 atmosphérique lorsqu’il faisait son doctorat dans les années 1950.

Concentration de CO2 dans l’atmosphère

courbe de Keelling Concentration de CO2 dans l'atmosphère Mauna Loa

Depuis ce premier point de mesure, un réseau de mesures a été étendus à travers le monde. Sous l’égide de la NOAA. (la National Oceanic and Atmospheric Administration des USA)

Il s’agit du réseau: Earth Systeme Research Laboratory.

Il y a des stations de mesures de l’Alaska, à l’antarctique en passant par les iles Samoa et tout le territoire des USA. Mais aussi un peu partout dans le vaste monde. 🌎

carte-station-de-mesure-du-co2-esrl
Point de mesure du CO2 en rouge actif (août 2019) en jaune désactivé

Il y a des stations de mesures qui sont temporaires (jaune) et d’autres fixes. (rouge). Jean-Marc Jancovici mentionne qu’il n’y a pas que des stations de mesures US, mais aussi des Françaises. Il parle de celle des iles Amsterdam. Mais elle est a cessé ses mesures en 1990 !

Il y néanmoins, la station des Iles Crozet toujours en activité. Il y a aussi d’autres stations de mesure en Chine (avec un taux en pic à 420 ppm) et en Russie.

PPM = Partie Par Million

Bon, maintenant ppm.. ça me dit pas grand chose comme unité de mesure.

Pour la proportion d’azote et d’oxygène dans l’air on parlait de % … et là des ppm. On pourrait pas avoir des unités qui se comparent ?

Ça donne quoi des ppm en % ??

1 part par million = 0,0001 %

ppm-partie-par-milion-Visualisation_parts_per.svg
1 ppm = le cube rouge parmi le tout grand cube

On a ~400 ppm de CO2 dans l’atmosphère => 0,04 %

Donc dans l’air, on a:

  • 78% d’azote
  • 21% d’oxygène
  • 1% de plein de gaz rares dont notamment: 0,04 % de CO2

Ah… et au passage je fais un peu de spéléo… il y a des grottes avec plein de CO2….

En général, la limite pour aller sans risque dans une grotte avec du CO2 c’est autour de 2-3%

Au dessus ça commence à se ressentir, on respire plus fort…
à 10% ça commence à devenir dangereux.. et la mort c’est à 25%

Voici les mesures de CO2 faites par mes potes dans la grottes de Milandre au jura.

Quelle part du CO2 est due à l’activité humaine ?

L’auteur de la vidéo ci-dessus indique: < 5% = 20 millionièmes
Mais sans aucune source..

Moi j’aime vérifier les sources et les recouper. Là je ne trouve pas l’info !!!
Ça tombe d’où ?

Alors c’est le point le plus fou de ce questionnaire. Nulle part je trouve de réponse très claire à la question:
« Quelle est la proportion des émissions de CO2 qui est due aux humains, qui est anthropique ?« 

Je pensais que c’était très clair. Mais en fait non. J’ai lu plein de site web, un bouquin, de nombreuses pages wikipedia, en anglais et en français, (ça tourne souvent en boucle !) J’ai tenté de lire les sources des articles scientifiques mentionnés sur wikipedia, souvent les liens sont brisés !

Je me suis également intéressés aux articles, conférences et vidéos des climatosceptiques.

Bref, je me suis lancé dans une enquête gigantesque. Je concurrence les 800 auteurs du rapport du GIEC pour mon enquête !

Du coup en parlant du GIEC, j’ai aussi lu le rapport de synthèse 2014. (le 2018 n’est pas encore traduit en français… mais voici le rapport complet du GIEC en anglais en pdf 630p…)

… mais je ne trouve pas directement la réponse à ma question !!!

En fait personne ne se soucie de la proportion !!! C’est le mot « proportion » qui est de trop dans la question.

Démonstration classique du réchauffement climatique du au CO2 émis par les humains

Généralement, l’explication classique, celle que l’on trouve dans tous les bouquins et articles, c’est ça:

  • Il y a des gaz à effet de serre => voici ce qu’est l’effet de serre
  • le CO2 est un gaz à effet de serre
  • les humains émettent du CO2 en masse depuis 150 ans
  • les carottes de glace de Vostok en Antartique montre qu’il n’y a jamais eu autant de CO2 dans l’atmosphère depuis 800 000 ans.
  • le climat planétaire se réchauffe depuis 150 ans.
  • corrélation entre l’augmentation de la température et l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère
  • comme le dit si bien Al Gore dans son film, Une vérité qui dérange: on dirait que les courbes d’émission de CO2 et de la température s’emboitent comme s’emboitent le continent sud américain dans le continent africain.
  • donc on fait le compte du CO2 émis par les humains
  • On catégorise par secteur.
  • Mais jamais on ne voit le montant total de CO2 et le montant humain, ce qui nous permet de faire une proportion !

Voici les graphes extraits du rapport du GIEC qui nous montrent la corrélation entre l’augmentation de la température, l‘élévation du niveau des mers, la concentration de CO2 dans l’atmosphère et les émissions de CO2 par les humains.

GIEC-graphe-correlation-gaz-effet-de-serre-CO2-temperature-niveau-mer

Voilà donc la méthodologie qui est généralement utilisée pour montrer que le réchauffement climatique est du à l’émission de CO2 par les humains.

La consommation de l’oxygène accrédite la thèse du CO2 issus de combustion

Une autre corrélation qui est faite est celle entre le taux de CO2 et le taux de O2, l’oxygène présent dans l’atmosphère.

En effet pour qu’un CO2 se forme, il lui faut du carbone et de l’oxygène. Le carbone vient de ce qu’on brûle (Charbon, pétrole, gaz, etc…) et l’oxygène de l’air ambiant.

Il est possible grâce aux isotopes de carbone de différentier la source des émission de CO2.

J’ai vu sur le site de Jean-Marc Jancovici un article qui explique ceci avec un graphe où l’on voit la corrélation très nette entre l’augmentation du taux de CO2 et la diminution du taux de O2.

Je n’ai pas réussi à retrouver la même image. Bien qu’il mentionne comme source le rapport du GIEC 2007

Mais j’ai quand même retrouvé la source des ces mesures et d’autres encore. Il y a une douzaine de point de mesures où l’on montre sur le même graphe le taux de CO2 et le taux de O2.

Il faudrait reprendre les données à l’échelle, car là c’est pas très claire pour moi de voir une corrélation.

correlation-graphe-taux-CO2-O2-mauna-loa-mlo
Graphe du taux de CO2 et du taux de O2. Est-ce qu’il y a corrélation ?

Tout est question de corrélation entre des courbes. Mais pas de proportion !

Ce c’est que j’observe dans toute la méthodologie utilisée pour tout ce qui est en lien avec ce réchauffement climatique.

Si je veux quand même tenter de répondre à la question de la proportion, il me « suffira » de trouver la quantité totale de CO2 émise, puis la quantité émise par les humains et d’en faire la proportion.

Détail de l’émission des gaz à effet de serre par les humains

Pour désigner les émissions de gaz à effet de serre émises par les humains, on parle d’émissions anthropiques.

On trouve facilement des statistiques. Voici ce que le rapport du GIEC 2014 nous montre: 49 Gtonnes / an en 2010.

emissions-anthropiques-de-Gaz-a-effet-de-Serre-1970-2010-GIEC

Il faut quand même faire attention, que ce n’est pas du CO2, mais l’ensemble des gaz a effet de serre exprimés dans un équivalent CO2 selon leur PRG100 le Potentiel de Réchauffement Global sur 100 ans. (vu que le CO2 reste ~100 ans dans l’atmosphère)

Cycle du Carbone

Si l’on veut connaitre la quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Il me faut étudier le cycle naturel du carbone.

Cycle_du_carbone

Je vois que sur ce schéma trouvé sur wikipedia, on considère qu’il y a 750Gt (Giga tonnes, soit milliards de tonnes) de CO2 naturellement dans l’atmosphère.

L’influence d’origine humaine est indiquée en traitillé. On voit ici que la combustion d’énergie fossile représente ~6Gt/an et la déforestation ~2Gt/an.

Ce schéma est ancien. La page wikipedia sur le cycle du carbone qui inclus cette image indique que ce sont les valeurs des années 1990 selon le rapport du GIEC de 2007. La donnée la plus récente sur cette page indique 10Gt/an pour les années 2000-2006.

Le graphe indiqué plus haut à propos des gaz à effet de serre d’origine anthropique qu’on trouve dans le rapport du GIEC de 2014, indique déjà 15Gt/an de CO2 issus de la combustion pour 1970… et ~30Gt/ans pour 2010!

Là je suis un peu perdu !! On est à combien alors ?
On est à 10Gt/an ou à 30Gt / an ?

Ici je vois même 36Gt/ an de CO2 en 2013.

Proportion de CO2 d’origine humaine

Enfin, je tente de répondre à la question:
Quelle part du CO2 est due à l’activité humaine ?

Je vois que c’est beaucoup plus compliqué que ça en a l’air !
Je part du principe qu’il y a 750 Gt de CO2 dans l’atmosphère.

Puis il y a ce gros doute entre la quantité absolue de CO2 émises par les humains. Sur le rapport du GIEC je vois ~30 Gt pour l’année 2010 et j’ai trouvé 36Gt pour 2017 !

36/750 = 4.8%

Ce qui correspond au < 5% mentionné par l’auteur de la vidéo du quizz. Ainsi je pense que c’est comme ça qu’il est arrivé à cette conclusion.

Si l’on converti cette proportion en ppm on arrive à quoi ?

5% de 400 ppm = 20 ppm.

Bon, je ne suis pas à l’aise avec ces 750Gt. Vu l’ancienneté de la source. Cette quantité devrait avoir augmentée aussi ?

Est-ce qu’on ne devrait pas faire le calcul ainsi: 36/(750 + ~15) = 36/765 = 4.7%
=> ça ne change pas grand chose.

Par contre, je n’ai pris là que le CO2 et pas les autres gaz à effet de serre.

Bref, ce calcul est un peu bizarre.

Petit résumé des variations observées en 40 ans.
Entre 1970 et 2010 on est passé:

  • de 325 ppm à 390ppm: +65ppm
  • de ~1000Gt à ~2000Gt de CO2 anthropique cumulé dans l’atmosphère.
  • de 27Gt/an à 49Gt/an d’émissions de CO2 anthropiques.
usine val de travers.

Emission de CO2 par les volcans

Comme mentionné plus haut, les volcans émettent du CO2, mais combien ? Plus ou moins que les humains ?

Même si on a déjà répondu à la question, ce petit complément sera intéressant.

Alors il semble que l’ensemble des volcans 🌋 émettent un flux de CO2 équivalent à 0,1G tonne / an. Ce qui est beaucoup plus faible que ce qui est émis par l’activité humaine ! (Selon cette source, c’est entre 0.13 et 0.44Gt/an)

Donc on considère que non, ce n’est pas les volcans qui sont responsables de l’augmentation des émissions de CO2.

En terme de réchauffement climatique, les volcans sont mêmes plutôt responsables d’un refroidissement de la planète. Ceci car ils émettent du SO2, du dioxyde de souffre qui obscurcis le rayonnement solaire.

En 1783, l’éruption des Lakagígar en Islande a perturbé le climat pendant 3 ans. Une famine a sévi en Islande et en Europe les récoltes ont été très mauvaises. Après un été très chaud, ce volcan a provoqué deux hivers très froids.

C’est un des facteurs non négligeable qui a mené à la révolution française !

L’océan capte du CO2

J’ai vu un documentaire climatosceptique qui annonce que l’océan émet 80Gt de CO2 / an, alors que les humains n’émettent que 7 Gt/ an de CO2.

C’est vrai que dit ainsi on se questionne sur l’insignifiance des émissions anthropique de CO2…

Bon, déjà les chiffres sont anciens. Mais surtout, c’est complètement passer sous silence que les océans échangent dans les deux sens du CO2 avec l’atmosphère !

Si l’on observe à nouveau, le cycle du carbone. On voit que l’océan émet 90 Gt/an de CO2, mais en capte aussi 92 Gt/an. Il y a donc un différentiel de 2 Gt/an.

Ainsi l’océan est beaucoup plus un puits de carbone qu’un émetteur de CO2 !

C’est même le principal puits de carbone sur cette planète !
Il absorbe 63 fois plus de carbone que l’atmosphère.

Une récente étude à même montrée que l’océan a capté 34 Gt de CO2 d’origine anthropique entre 1994 et 2007. Ce qui représente 31% des émissions de CO2 anthropiques de cette période.

La méthode eMLR utilisée pour distinguer le CO2 anthropique du CO2 naturel est expliquée en par ici…

Un gros risque avec le réchauffement climatique, c’est que l’océan se réchauffe tellement qu’il se mette à émettre du CO2 plus qu’il n’en absorbe !!
Car oui, le CO2 se dissout mieux dans un océan froid qu’un océan chaud. De plus, ça déclenche un effet de circulation quand l’eau froide coule au fond de l’océan.

Voici une expérience à faire à la maison (ou presque) pour vérifier que l’eau minérale gazeuze continent plus de CO2 froide que chaude…

A propos des océans, je ferai encore un complément ci-dessous à propos d’un drame dont on ne nous parle pas souvent, c’est l’acidification des océans…

Mais avant finissons en avec les questions du quizz !

Quelle est l’augmentation annuelle des émissions de CO2 ?

Ah.. et bien cette question est beaucoup plus facile que la précédente !

Le graphe ci-dessous nous montre que dans les années 1960 on était à 1 ppm (part par million) d’augmentation par an.

De nos jours on est à ~2.5 ppm (millionième de part d’air) par an d’augmentation.

augmentation-annuelle-des-emission-de-CO2
Augmentation annuelle du taux de CO2 dans l’atmosphère

Voici la source des données texte qui ont permis de faire ce graphe. Ce sont les données de l’observatoire de Mauna Loa.

Résumé des réponses au quiz

Alors très en bref, voici les réponses à ce quiz:

  1. Quel est l’élément principal de l’air ?L’Azote (N2) pour ~78%
  2. Quel est le principal gaz à effet de serre ?La vapeur d’eau
  3. Quelle est la proportion de CO2 dans l’atmosphère ? → ~400 ppm
  4. Quelle part du CO2 est due à l’activité humaine ?20 ppm
  5. Quelle est l’augmentation annuelle des émissions de CO2 ? 2,5 ppm

Ainsi quand tu iras à la prochaine marche pour le climat tu pourras répondre aux gens qui te veulent te piéger avec ce genre de questions !

L’acidification des océans dissout les coquilles et les coraux

Les océans absorbent beaucoup de CO2, c’est le principal puits de carbone de la planète. 31% des émissions de CO2 anthropique sont dissoutes dans l’océan.

Comme globalement le taux de CO2 de l’atmosphère augmente, le taux de CO2 dissout dans l’eau des océans augmente aussi.

Plus il y a des CO2 dissout dans l’océan plus il devient acide !

Ainsi ça pose un soucis aux organismes qui se fabriquent des coquilles et squelettes avec du calcaire.

Le calcaires a tendance à se dissoudre dans un milieu acide. Il suffit de mettre un peu de vinaigre (ou encore plus acide, de Coca !) sur un morceau de calcaire pour le voir se dissoudre.

D’ailleurs, dans la formation de grottes karstiques (donc dans le calcaire) c’est un processus courant. Le CO2 issus de la végétation se dissout dans l’eau de ruissellement et agrandit des failles qui vont former des grottes.
(Ensuite, l’eau chargée de calcaire et CO2 qui traverse les failles souterraines, en arrivant à « l’air libre » dans une grotte subit un dégazage, comme quand tu ouvres ta bouteilles d’eau gazeuse. Là le calcaire se précipite et forme un bout de plus de stalactite.. )

Ma visite à la grotte du cirque avec plein de concrétions.

Donc pour revenir à l’océan est ses habitants, ceux qui veulent se faire des coquilles auront de plus en plus de peine !

Au point que d’ici 30 ans, les organismes qui se créent des coquilles en aragonite ne puissent plus !!

Et ensuite, si le PH continue à diminuer. C’est la calcite qui ne va plus être possible.

C’est la fin de la base de la chaine alimentaire. Et c’est la fin des coraux qui abritent une immense biodiversité !

Moi ça m’inquiète tout ça !

.. et on en parle pas assez. C’est pour ça que Jean-Claude Keller, (que je vois dans les rencontres de gens qui ont des vélos bizarres comme moi..) a écrit un livre sur le sujet:

Rejet de CO2: on ne vous a pas tout dit!

Je peux te passer ce livre si ça t’intéresse.

livre-jean-claude-keller-Rejet-co2-on-ne-vous-a-pas-tout-dit-acidification-oceans

Origines des préoccupations du réchauffement climatique

Dans tout cette histoire, je me suis demandé depuis quand est-ce qu’il y a une préoccupation climatique liée au CO2.

J’aime bien connaitre l’intention derrière les choses. Je trouve intéressant de voir l’idée de base qui a mener à cette théorie puis à tenter de la vérifier.

C’est le prix Nobel de chimie 1903, Svante August Arrhenius qui est le premier à avoir, en 1896, émis l’hypothèse que l’augmentation du CO2 pouvait provoquer un effet de serre et réchauffer l’atmosphère.

Il espérait ainsi trouver la cause des glaciations. On sait depuis que c’était pas la bonne piste. Que les glaciations s’expliquent par les paramètres de Milankovic.

Un karma familial autour du réchauffement climatique ?

La mère de Arrhenius s’appelait: Carolina Christina Thunberg….
Thunberg, ça me dit quelque chose…. ah oui ! Greta Thunberg l’adolescente qui a lancé le principe de grève du climat !

… et oui, il semble bien que ce soit une lointaine petite cousine !
On échappe pas facilement au karma familial !

Et c’est pas peu dire, car Svante Auguste Arrhenius a eu un fils qui était aussi chimiste, Olof Vilhelm Arrhenius. Il collaborait avec d’autres scientifiques dont l’américain Roger Revelle.

Olof a aussi eu un fils scientifique, Gustaf Arrehnius, décédé en début d’année. Ce dernier a été engagé en 1952 par Roger Revelle pour participer à une expédition océanographique. Gustaf travaillera ensuite pour la Nasa, il fera partie de l’équipe qui a analysé les premiers échantillons de sol lunaire.

… et qui est Roger Revelle ?

C’est le professeur dont Al Gore fait l’éloge dans le film Une vérité qui dérange.

Roger Revelle était un océanographe qui s’est intéressé à suivre le CO2 et sa dissolution dans l’océan.

En 1956 il co-écrit un article scientifique intitulé « Carbon Dioxide Exchange Between Atmosphere and Ocean and the Question of an Increase of Atmospheric CO2 during the Past Decades » dans lequel il explique que l’océan n’absorbe pas autant que prévu le CO2 émis par les combustibles fossiles qui sont brûlés.

Il est ainsi le premier à faire un lien entre les émissions de CO2 et un réchauffement climatique.

Voici le résumé (abstract) de cet article scientifique:

From a comparison of C14/C12 and C13/C12 ratios in wood and in marine material and from a slight decrease of the C14 concentration in terrestrial plants over the past 50 years it can be concluded that the average lifetime of a CO, molecule in the atmosphere before it is dissolved into the sea is of the order of 10 years.

This means that most of the CO, released by artificial fuel combustion since the beginning of the industrial revolution must have been absorbed by the oceans. The increase of atmospheric CO, from this cause is at present small but may become significant during future decades if industrial fuel combustion continues to rise exponentially

en français ça donne:

D’une comparaison des rapports C14/C12 et C13/C12 dans le bois et les matériaux marins et d’une légère diminution de la concentration en C14 dans les plantes terrestres au cours des 50 dernières années, on peut conclure que la durée de vie moyenne d’une molécule de CO dans l’atmosphère avant sa dissolution dans la mer est d’environ 10 ans.

Cela signifie que la majeure partie du CO, libéré par la combustion artificielle de combustibles depuis le début de la révolution industrielle, a dû être absorbée par les océans. L’augmentation du CO atmosphérique due à cette cause est actuellement faible, mais pourrait devenir importante au cours des décennies à venir si la combustion de combustibles industriels continue d’augmenter de façon exponentielle.

Petit aperçu de l’avis des climatosceptiques

Ici, j’ai également peu parlé des avis des climatosceptiques. Il y a un consensus clair chez les scientifiques pour dire que le réchauffement climatique est d’origine humaine. Mais mon petit côté anticonformiste aime bien aller regarder les avis des gens mis à l’index.

Je ne vais pas discuter de toutes les théories et controverses. Je mets juste ici des idées clés et des liens qui me permettrons un jour peut être de revenir lire tout ça et aller creuser la chose. Il ne faut pas oublier que ce site web est avant tout mon bloc note !

Je vois que personne ne nie l’existence d’un réchauffement climatique.
Personne ne nie l’existence d’une augmentation sérieuse de la concentration du CO2 dans l’atmosphère et dans l’océan.

Les climatosceptiques sérieux (pas les croyants) remettent en cause l’origine humaine de ce réchauffement.

Première idée, c’est le fait que l’évaluation des températures avant l’invention des thermomètres n’est pas si évidente à faire. Elle est notamment faite avec l’étude des cernes des arbres.

J’ai vu une théorie qui dit que la méthode était fausse car elle ne tient pas compte de l’adaptation des arbres à un climat. Ainsi un arbre enregistre très bien les variations brusques de température. Mais pas les adaptations lentes. Une méthode basée sur la densité des cernes montrerait que le réchauffement habituellement présenté comme exceptionnel ne l’est pas.

cerne-des-arbres-vieux-chene

Deuxième idée. Comme je l’ai vu dans mon études, toute la méthodologie repose essentiellement sur des corrélations de courbes. (température, CO2)

Au passage, voici une très jolie animation qui montre les différentes causes courantes en courbes (soleil, orbite, ozone, volcan, gaz à effet de serre, etc.) et la corrélation des observations de température. On voit que la corrélation la plus fonctionnelle est celle des émissions de gaz à effet de serre.

Les climatosceptiques ne remettent pas en cause la corrélation. Mais le sens de celle-ci:

Est-ce que ce ne serait pas plutôt l’augmentation de la température de la planète qui réchauffe les océans, et comme on l’a vu ci-dessus, l’eau chaude absorbe moins de CO2 que l’eau froide. Ainsi il y a libération de CO2 dans l’atmosphère.

correlation-Température_et_CO2-forage-EPICA
Corrélation entre la température en rouge et le taux de CO2 en bleu. EPICA et Vostok

Mais pourquoi la Terre se réchauffe alors ? Une hypothèse est liée au fonctionnement du noyau terrestre. Il y a aussi un cycle de 62 ans dans le fonctionnement du coeur du soleil qui va influencer la température de la terre via des émissions de neutrino.

La synthèse de tout ça donne un réchauffement climatique qui est du à 30% aux émissions de gaz à effet de serre anthropiques et 70% au réchauffement de la Terre par son noyau.
C’est les déchets de plastique et les résidus d’hydrocarbures dans l’océan qui limitent sa capacité à absorber suffisamment la chaleur et le CO2 supplémentaire généré.

Un point qui m’a interpellé aussi, c’est le fait qu’il y a également un réchauffement climatique observé sur mars !!

A croire que les usines martiennes émettent beaucoup de CO2 ?

Les calottes glacières des pôles de Mars fondent et l’effet d’albédo diminue. Le rayonnement solaire n’est plus autant réfléchi et mars se réchauffe !

Bref.. il y a de la matière à étudier…

Instrumentalisation du réchauffement climatique et de ses militants

Dans cette étude j’ai également pu voir qu’il n’y a pas qu’un volet scientifique, mais aussi des débats et magouilles plutôt du genre politiques et commerciales.

J’ai eu l’occasion de lire un énorme dossier sur Greta Thunberg et le réseau qui tourne autour. Ce qui est appelé dans cet article: le complexe industriel à but non lucratif.

Ça permet de comprendre beaucoup mieux comment une jeune fille de 15 ans qui décide de faire la grève, de ne pas aller à l’école tant qu’on a pas pris au sérieux le changement climatique, se retrouve en quelques semaines à faire la tournée des organisations internationales et des décideurs du monde entier. (tout en voyageant en train et bientôt en voilier pour traverser l’atlantique)

Greta n’est pas seule dans l’histoire. Et oui, c’est surtout une très belle histoire qui est la sienne. Et c’est pas pour rien qu’elle est entourée d’un spécialiste en Story Telling !
(David JP Phillips membre du advisory bord de We Don’t Have Time)

Comme l’avait aussi dit l’écologiste Isabelle Attard, Greta est propulsée en arrière plan par la société We Don’t Have Time de Ingmar Rentzhog. Le but avoué de cette société est de créer un réseau social du genre tripadvisor, mais pour les évaluations en lien avec le climat.

C’est ce qui est expliqué sur la page du crowdfunding de ce projet We Don’t Have Time.

L’idée est de constituer un réseau social de 100 millions d’utilisateurs pour vraiment démarrer !

A l’ère de l’information, le business de l’évaluation, c’est une mine d’or !

Ainsi il y a tout un réseau qui fait discrètement la communication et l’agenda de Greta.
Ceci pour faire du fric sur le dos du réchauffement climatique !

Personnellement je ne doute pas que Greta Thunberg a des convictions et se préoccupe vraiment du réchauffement climatique.

Elle a par exemple dit ceci à la COP24:

Vous ne parlez de croissance économique verte éternelle que parce que vous avez trop peur d’être impopulaire. Vous ne parlez que d’aller de l’avant sur la mauvaise voie qui nous a mis dans ce pétrin elle-même. Alors même que la seule chose raisonnable à faire est de freiner d’urgence.

Mais je me fiche d’être populaire. Je me soucie de justice climatique et d’une planète vivante. Notre civilisation est sacrifiée pour permettre à un très petit nombre de personnes de continuer à gagner énormément d’argent.

Greta Thunberg à la COP24

Ce discours est un discours de décroissant. Ça va dans le sens de remettre en cause le système capitaliste.

(Bon, dommage que la salle était vide pendant son discours… il n’y a que les président, vice président et secrétaires qui étaient obligés de rester et qu’on voit dans le images officielles. Mais si on regarde le reste des images, Greta traverse une salle vide !!! … Joli coup de com.. C’est surtout grâce à cet événement que Greta Thunberg s’est fait connaitre !)

Face au changement climatique, il y a plusieurs paramètres à disposition. Ils sont bien résumé dans l’équation de Kaya.

équation de kaya explication.png

J’ai déjà écrit tout un article sur l’équation de Kaya et comment en déterminer des scénarios.

Pour une personne qui a une vraie vision systémique du monde. Généralement, elle va remettre en cause la croissance infinie dans un monde fini. Elle va se préoccuper de la survie de la planète avant tout et pas du profit et des opportunités à saisir.

Donc le PIB n’est pas un objectif important. Il peut être réduit.

Mais pour une personne qui a une vision du monde de type orange selon la spirale dynamique, elle a envie de saisir les opportunités.

Ainsi le réchauffement climatique est une bonne opportunité pour se lancer dans de nouveaux business. On a déjà parlé du business de l’évaluation. Mais que fait on après avoir évalué une personne ?

Si elle est jugée mauvaise, qu’elle émet trop de CO2, il faut que ça change. Elle a deux choix: la décroissance ou la compensation CO2.

Tout comme l’église catholique a gagné une fortune en vendant des indulgences, il y a des financiers qui se réjouissent de gagner des fortunes en vendant des compensations CO2.
Al Gore en est un. Il a dit en 2015 qu’il défend la cupidité à long terme.
(Affirmation de Al Gore et David Blood…. C’est un gag d’avoir des noms pareil ? .. et en plus de s’associer… il font carrière dans des film d’horreur ces gars ?? Tape « gore et blood » dans un moteur de recherche.âme sensible s’abstenir !! )

Puis, il y a encore tout le marché de la séquestration de CO2. C’est la vision du monde que tout peu se résoudre par la technique.

Il est capital pour relancer la croissance infinie de créer en permanence de nouveaux marchés. Ça s’appelle le marketing.

campagne de marketing pour les menhir.jpg

Il faut créer le besoin chez le consommateur. Dans le cas du réchauffement climatique, il faut que les Etats créent des lois qui vont contraindre les gens à compenser toutes leurs activités émettrice de CO2.

Ainsi c’est génial, on continue le rêve capitaliste. On ne remet jamais en cause son train de vie. On continue comme avant, mais avec un nouveau marché qui vaut des milliards et qui va enrichir ceux qui ont créés ce marché.

on comprend mieux pourquoi il y a des financiers qui ouvrent les portes des puissants de ce monde à Greta Thunberg pour qu’elle aille expliquer qu’il faut vraiment agir avec des lois contraignantes sur le CO2.

Al Gore et Greta Thunberg, photo publiée par Greta Thunberg sur twitter le 30.12.2018

On comprends mieux pourquoi Greta Thunberg n’a pas d’opinion sur le CETA, le traité transatlantique qui a été accepté par l’assemblée nationale française juste après son discours sur le réchauffement climatique.

Faire voyager de la viande 🍖 🥩canadienne jusqu’en France ça va être obligatoirement compensé en CO2 avec les nouvelles lois sur le climat !

Je me demande à quel point Greta se rend compte de ce qu’il se passe et à quelle point elle est (encore) libre de s’exprimer ?

Par contre elle doit être bichonnée par ses mécènes, car Greta Thunberg, c’est une montagne de thunes potentielle !

montagne de thun.. thunberg

Al Gore le manipulateur

A propos de Al Gore, il est maintenant notoire que son film « Une vérité qui dérange » comporte plusieurs biais et manipulations !

Un tribunal britanique a même du reconnaitre 9 erreurs suite à la plainte d’un directeur de lycée qui accusait ce film de propagandiste et refusait de la diffuser dans son lycée.

Ce que tout le monde se souvient de ce film, et ce que j’ai même rappelé ci-dessus, c’est la notion de corrélation entre les mesures de CO2 et température de la carotte de Vostok.

Extrait du film « une vérité qui dérange ». Al Gore nous montre une corrélation entre CO2 et température, mais il suggère la corrélation à l’envers !

Cependant, là les climatosceptiques ont raison. Cette corrélation se fait bien dans le sens d’une élévation de température qui génère des émissions de CO2 avec quelques siècles de décalage. C’est aussi le GIEC qui le dit. Voici encore une critique de cette scène du film d’Al Gore et de cette corrélation à l’envers.

Al Gore a des propos très flous dans ce passage, mais laisse entendre par les images que c’est le CO2 qui génère le réchauffement climatique.

Pourquoi est-ce qu’il fait ça ? Il n’a pas compris ? Il manipule les gens pour son business de taxe carbone ?

Autre manipulation. Al Gore montre dans son film, une hypothèse de ce qui arriverai « si le groenland fondait ou si la moitié du Groenland fondait et la moité de l’Antarctique« . Là il nous montre l’effet de la montée des océans sur les grandes villes du monde, notamment sur New York.

Cette scène est totalement exagérée, alors que le GIEC parle de ~90 cm d’augmentation du niveau des océans à l’horizon 2100. (à l’époque du film le GIEC parlait de 2cm !) Al Gore nous montre le sénario avec 7m d’augmentation !! Pourquoi ?? Sinon pour faire peur !

Le scénario choisi de la fonte du Groneland en entier n’a pas de sens dans le contexte actuel.

En tout cas il y a des scientifiques qui en veulent à Al Gore d’avoir présenté les choses ainsi et d’avoir donné des armes aux climatosceptiques !

Voici notamment, David de la chaine youtube, Science Etonnante, qui en parle sur son blog.

Je conseille aussi vivement sa vidéo sur les effets des cycles de Milankovic sur les changements climatiques. (au fil du temps et de nos jours) C’est passionnant. (C’est en fait très récent comme théorie, et Milankovic n’a jamais jamais eu la chance de voir sa théorie acceptée de son vivant… il fallu 50 ans pour que la communauté scientifique reconnaisse qu’il a raison !)

Voici encore un scientifique qui montre que l’on ne parle pas assez de cette corrélation d’un réchauffement qui produit du CO2 ~800 ans plus tard, et un autre phénomène, le CO2 émis qui réchauffe l’atmosphère 50 ans plus tard… ça marche dans les deux sens, mais c’est pas le même phénomène.

En fait, il est indéniable que le CO2 a largement augmenté ces deux derniers siècles. Et comme vu ci-dessus la corrélation est forte avec les émissions de CO2 anthropiques.

Les mécanismes actuels de réchauffement climatique n’ont rien à voir avec ce qu’il s’est passé sur les 650 000 ans passés. Comme on le voit sur la courbe. On est dans des systèmes différents pas comparable ainsi directement. (Seulement par des effets d’amplification)

Conclusions… c’est un vaste sujet !

Voilà je vais m’arrêter ici…. pour aujourd’hui.
Mais j’ai ouverts ci-dessus plein de pistes à creuser pour de futures recherches…

La vidéo avec ce quiz en 5 questions m’a interpellé. Je me suis rendu compte comme souvent, que la plupart des gens sont des suiveurs, pour ne pas dire des moutons !

Le sujet du réchauffement climatique est très médiatisé ces temps, on en parle beaucoup, mais peu de gens savent vraiment ce qu’il en est. La plupart sont en mode « croyance » pour ou contre. Mais sans jamais avoir vraiment étudié la chose.

J’ai voulu répondre aux questions. Mais je vois que ce n’est pas toujours si simple. J’ai écumé de nombreuses références. Mais j’ai loin d’avoir fait le tour.

Donc voilà, c’était mon petit aperçu. J’espère que maintenant tu as un peu mieux compris les enjeux.

… et j’espère que tu vas aussi te préoccuper d’autre problème écologique. Comme l’effondrement de la biodiversité !

Pour moi la meilleure recette, c’est adopter la philosophie de la permaculture…

A quoi sert vraiment l’impôt ? C’est certainement pas ce que tu crois…

Dans cet article on va aller voir la véritable origine de l’impôt.

J’aime bien aller explorer le pourquoi des choses, l’intention qui est derrière les choses. Quelle est donc l’intention derrière l’impôt ? A quoi ça sert les impôts ?

Quand je pose la question, en générale, j’ai plein de réponses, mais rarement la bonne !

Quel est le rôle de l’impôt ?

Donc le principe de l’impôt, c’est que chaque personne doit donner à l’Etat une certaine quantité de monnaie. C’est obligatoire. Si une personne ne paie pas ses impôts elle encourt une sanction.

Lors de soirées Jeu de la Monnaie, je pose cette question, à quoi sert l’impôt ?

Voici les réponses que j’ai:

  • à financer des infrastructure en commun
  • à payer les fonctionnaires
  • à financer les écoles et les hôpitaux
  • à financer l’armée
  • à assurer une certaine redistribution sociale des richesses
  • à payer les services sociaux
  • etc…

Toutes ces réponses ne sont pas fausses, mais c’est très rare qu’on me donne la réponse que j’attends !

Toutes ces réponses sont le reflet de ce que la plupart des gens pensent être le rôle de l’Etat. J’en ai déjà parlé dans mon article sur le contractualisme.

Les gens de gauche voient l’impôt comme un moyen de redistribution de l’argent.

La véritable intention derrière l’impôt, c’est imposer…

Le nom impôt est clair pourtant, ça sert à imposer… mais imposer quoi ?

Voici donc la réponse que j’attends:

L’intention derrière l’impôt, c’est d’imposer l’utilisation d’une certaine monnaie.

Une croyance courante c’est que les humains ont besoin de monnaie pour s’organiser dans une économie. (étymologiquement: règles de la maison !)

Mais en fait les humains s’organisent très bien tout seuls avec du don et des reconnaissances de dette mutuelles.

Mais voilà que vers -700 à -600 suivant les endroits, une forme de monnaie a été inventée comme outils de domination. Comme outil pour une caste pour vivre sur le dos des autres. Cette forme de monnaie ne fonctionne que si on l’impose…. avec l’impôt !

banque police

Invention de la monnaie métallique et de l’impôt

Vers -700 à -600 simultanément en Chine, en Inde et en Lydie (Grèce antique) des « chef de gang » ont innovés et inventé une technique très efficace pour vivre sur le dos des autres.

C’est l’invention de la monnaie métallique, des pièces de monnaie.

frapper la monnaie celtes
En europe les pièces de monnaie sont « frappées ». Alors qu’en Inde elles sont poinçonnées et en Chine elles sont moulées.

Historiquement, il y avait des chefs de gang, des seigneurs (saigneurs !) locaux qui s’arrangeaient dans un système mafieux pour vivre sur le dos des autres:

Tu me donne une partie de ta récolte et je te massacre pas….. et mieux encore je te protège des autres gangs qui veulent te piquer ta récolte…

Vivre de razzia et racket c’est pas très efficace. Ça donne une mauvaise image et très souvent ça conduit à tuer les gens sur le dos des quels on aimerait vivre. Pas terrible.

C’est ainsi que la monnaie est un meilleur système.
Prenons un exemple tout à fait historique.

Le roi Crésus, allait (faire) chercher de l’électrum, un alliage d’or et d’argent, dans la rivière Pactole. Avec cet électrum il fabriquait des pièces de monnaie.

Pièce de monnaie du roi Crésus
Pièce de monnaie du roi Crésus

Ces pièces d’or vont lui permettre d’acheter la récolte des paysans. Voilà donc l’innovation majeure, acheter au lieu de piller….

Mais est-ce très différent ?

Non pas vraiment, car ces pièces de monnaie ne coûtent pas grand chose à Crésus. Juste le coût d’extraction de l’électrum et de frappe des pièces.

La différence entre la valeur nominale attribuée à une pièce et son coût de fabrication est appelée le seigneuriage.

C’est en bref, le pouvoir d’achat « gratuit » qui revient de droit au seigneur qui a le monopole d’émission de la monnaie.

Donc c’est pas très différent d’aller voler aux paysans leur récolte ou de l’acheter avec de la monnaie qu’on a eu gratuitement… pour le seigneur, ça ne coûte rien ! C’est gratuit !

Une économie de marché est-elle possible sans impôts ?

Donc notre ami Crésus se dit qu’il va être gentil, au lieu de réquisitionner chez ses sujets ce qu’il lui faut, il va acheter.

Mais il va acheter à qui ?

Est-ce qu’il y a un marché ? Est-ce qu’il y a des gens qui vendent ?

Et bien non… si tout le monde est autonome, que tout le monde vit de sa récolte et complète ses propres récoltes par des dons entre les habitants. Pourquoi avoir envie/besoin de vendre au seigneur ?

Tout le monde s’en fiche !

Donc Crésus l’a dans l’os. Pas de marché.. rien à acheter !

Il faut donc créer un marché ! Comment on fait ?

Et bien il faut mettre en place un impôt !

marche-aux-epices
Marché aux épices. Une économie de marché n’émerge pas tout seule.

Exemple du premier achat de récolte de blé

On va démontrer tout ça en racontant la petite histoire du premier achat de l’Histoire.

C’est l’histoire du soldat qui va acheter une récolte de blé à un paysan pour le compte de son seigneur:

« L’année dernière on a tué ton frère pour lui prendre sa récolte. Cette année tu as de la chance on a changé le système. On ne va pas te tuer, on va juste t’acheter ta récolte ! »

Mais le paysan à qui on fait cette proposition n’est pas d’accord.
La rondelle de métal qu’on lui propose ne se mange pas ! Alors que se récolte oui. Il refuse donc de se faire acheter sa récolte.

C’est là qu’intervient l’impôt.
Voici ce que répond au paysan le soldat chargé d’acheter la récolte:

« Tu veux pas te faire payer ? C’est dommage, car c’est ton seul moyen d’avoir de quoi payer l’impôt ! Oui oui..
En fait mon chef, le Seigneur dans son château, à la fin de l’année il va demander qu’on lui rende un certain nombre de rondelles. Si tu peux pas lui payer cet impôt, là on te met en prison.
T’as le choix ! »

Le paysan, accepte… sans en réaliser totalement les implications futures…

Voici donc l’origine de l’impôt. En effet, sans ce mécanisme, il y a des gens qui pourraient sortir du système. Décider qu’ils n’ont pas besoin de monnaie pour vivre.

Mais avec l’impôt, le seigneur impose l’utilisation de SA monnaie, qu’il peut obtenir quasi gratuitement.

champ de blé plaine areuse
« Avoir du blé« … signifie avoir de l’argent… mais au moins ça se mange !

L’économie de marché est une conséquence de la monnaie et de l’impôt

Notre ami paysan, premier vendeur de l’histoire est content. Il a réussi à se débarrasser des soldats sans avoir du verser une seule goutte de sang. Il a perdu une partie de sa récolte. Mais c’est pas grave. Il a reçu de l’or en échange…

Il garde ses pièces, d’or, déjà par ce qu’il ne sait pas quoi en faire. Mais surtout car il a compris qu’on allait lui en demander à la fin de l’année… combien ?? Bonne question…

Il apprendra que le seigneur va lui en demander bien plus que ce qu’il a reçu en échange de la vente de son blé.

Ainsi le paysan, si il ne veut pas finir en prison ou pire…. va devoir s’arranger pour trouver encore quelques pièces d’or.

Ça tombe bien, notre ami paysan n’est pas le seul à avoir reçu des pièces d’or. En effet le seigneur à aussi été faire des emplettes dans chez d’autres paysans, et même chez quelques rares artisans, notamment un forgeron pour acheter quelques épées. ⚔️ 🗡

(ouais, le seigneur local a besoin d’équiper quelques soldats pour être certain de contraindre les paysans à payer l’impôt !)

Ainsi le forgeron a pas mal de boulot, il va gagner plein d’argent et d’or en vendant des épées. Mais du coup il n’a plus le temps de s’occuper de son jardin et de faire à manger pour lui.

Heureusement notre amis forgeron dispose de plein de monnaie et peut acheter ce dont il a besoin pour vivre (de la nourriture !) chez d’autres paysans.

Ainsi notre amis paysan 1er vendeur de l’histoire va vendre un peu de blé au forgeron. Tout le monde est content. Le forgeron a de quoi manger et le paysan de quoi payer son impôt.

Le seigneur est aussi très heureux. Car ainsi il obtient gratuitement à manger et de quoi équiper son armée. C’était pas si simple de voler des armes, car les forgerons expérimentés qui font de bonnes armes c’est plutôt rare et c’est dommage de les tuer. Avec la monnaie il est beaucoup plus heureux !!

Vu que maintenant dans le village tout le monde vend des choses. Il est décidé d’organiser officiellement une place de marché. Les gens qui ont des choses à vendre peuvent venir tous les samedi matin sur la grand place pour exposer leur produits. C’est nettement plus efficace pour mettre en relation des vendeurs et des acheteurs.

Voilà, l’économie de marché est née.

place-de-marché-bibelots-à-Dakar
Biblots sur une place de marché à Dakar. Chacun vend ce qu’il peut pour « gagner sa vie » !

La monnaie un outil au service de l’expansion territoriale et technique

Le seigneur ayant vu que la place du marché se rempli bien il a décidé de mettre une taxe sur l’occupation d’un emplacement. Taxe payable uniquement dans sa monnaie. Génial une nouvelle forme d’impôt !

Du coup, pour encaisser les taxes et faire pression sur ceux qui rechignent à payer. Le seigneur (toujours plus saigneur…) a besoin de quelques soldats de plus dans son armée.

Il va donc pouvoir engager quelques soldats de plus grâce à son pouvoir de seigneuriage.

Progrès technique et concurrence : la spécialisation

Les nouveaux soldats du seigneur devront être équipés d’armes. Ce qui va donner encore du boulot au forgeron du village.

Notre ami forgeron occupe déjà tout son temps à fabriquer des épées, mais aussi des armures. Ainsi il cherche et trouve des techniques pour gagner du temps et améliorer son efficacité.

Il va aussi engager un apprenti pour l’aider et lui apprendre le métier.

Son voisin d’en face, même si il n’est pas forgeron chevronné, se dit qu’il y a du fric à se faire, donc il se met aussi à son compte comme forgeron….

La concurrence dans un marché libre est inventée.

economiste monnaie neutre
Extrait de la BD Economix, qui raconte très bien l’histoire de l’économie. Et montre bien que les économistes, comme ici Ricardo, ont toujours simplifié la monnaie et l’on vue comme neutre alors que c’est elle qui génère les dynamiques principales !

Plus tard des corporations, avec des maitres, des compagnons et des apprentis se formerons pour contrôler et réguler le marché. Des écoles seront crées, la corporation deviendra une personne morale…. mais tout ceci est une musique d’avenir…

Tout comme le fait que le forgeron va fabriquer des épées, puis d’autres armes, et on va passer de l’arme blanche à la poudre à canon, puis des armes à feux aux fusées 🚀… (pour les missiles…)

Ainsi ici, le forgeron 🔨 est le premier employé de l’industrie de l’armement... et l’astronaute 👩‍🚀 en est toujours un… la conquête de la lune 🌔 s’est faite par des militaires…

Je te laisse méditer sur l’intention derrière le progrès technique…..
besoin de fric… et financement de l’industrie de la mort…. 💀

Besoin de croissance infinie…..

Armée professionnelle

Revenons à notre seigneur qui est très content d’avoir plusieurs marchands d’armes à disposition pour équiper son armée.

Historiquement, ce n’était pas simple d’avoir une armée. Il n’y avait que des « nobles », le chef de gang, sa famille et quelques compagnons (étymologie du titre de noblesse « comte ») qui avaient le temps de s’entrainer au maniement des armes.

Donc ça donne une armée, forte, mais très très petite en nombre.

Il y avait aussi parfois des armées composées de paysans. Donc en grand nombre, mais sans vraies armes, et sans entrainement.

L’invention de la monnaie, permet de payer de gens pour ne devenir que soldat: des mercenaires.

Le mot salaire vient du latin salarium, qui désigne justement le sel donné aux soldats en payement de leur service.

Les soldats deviennent les premiers salariés de l’histoire.

… et quand on a une grande armée, il se passe quoi ?

vote bataille sans violence
Légionnaires romains. Les premiers salariés de l’Histoire.

Expansion territoriale, naissance des empires

Quand un seigneur dispose d’une grande armée, il est vite tenté d’aller imposer sa monnaie sur un territoire un peu plus grand.

Avant la monnaie, c’était dur, notamment pour les raisons évoquées ci-dessus, l’armée était trop petite ou trop mal entrainée.

Mais aussi car les systèmes économique utilisés, des reconnaissances de dettes mutuelles, impliquaient d’être intégré dans un tissus social.

Or, le soldat en territoire ennemi qui massacre tout le monde n’est pas très bien intégré dans un tissus social.

De plus, plus la conquête avance, plus faire venir de la nourriture depuis le château du seigneur est de plus en plus compliqué. Ainsi les anciennes conquêtes étaient limitée en distance. Mais la possibilité d’acheter la nourriture sur place, permet une expansion territoriale énorme.

Le processus devient simple:

  • conquérir un territoire avec une armée professionnelle
  • mettre en place l’obligation de payer un impôt
  • acheter tout ce dont tu as besoin avec des pièces de monnaie

Ainsi on obtient de nouvelles ressources qui vont étendre le territoire du seigneur.

La notion d’empire est inventée.

Empire d'Alexandre de le Grand, avec le tracé de son parcours de conquête
Empire d’Alexandre de le Grand, avec le tracé de son parcours de conquête

Un des exemples les plus emblématique est celui d‘Alexandre le grand. Un prince Macédonien qui a passé sa courte vie à conquérir des territoires et les soumettre à l’impôts de son empire.

Pièce de monnaie en or d'Alexandre le Grand
Pièce de monnaie en or d’Alexandre le Grand

Les premières pièces de monnaie trouvée en Suisse étaient des pièces de monnaie à l’effigie de Philippe II de Macédoine. Le père d’Alexandre le Grand.

Minage et esclavage

Le pouvoir de seigneuriage a permis à notre petit seigneur d’acheter quasi gratuitement tout ce qu’il lui faut pour vivre et pour financer son armée et ainsi devenir empereur.

Marchand d’arme est devenu la profession la plus lucrative dans un empire en expansion.

Mais qui dit expansion des achats, dit aussi expansion des paiements et donc des pièces d’or et d’argent !

D’où vient tout ce métal précieux utilisé pour faire des pièces de monnaie ?

lingot d'or BCN
Lingot d’or

Et bien la rivière Pactole dont nous avons parlé plus haut disposait de ressource en alliage électrum facile à obtenir.

Mais avec le temps, c’est devenu toujours plus dur. Le pouvoir de seigneuriage est devenu plus faible. Et si en plus il faut payer des gens pour aller cherche de l’or et de l’argent, ça diminue le pouvoir de seigneuriage.

Ainsi la solution trouvée pour assurer une grande création monétaire et un grand seigneuriage, c’est l’esclavage.

En effet, que faire de tous les gens qui ne paient pas les impôts ?

La prison ça coûte cher. La mort c’est pas très efficace. Ainsi l’esclavage pour aller chercher des métaux précieux, c’est nettement mieux.

Après l’orpaillage dans les rivières, c’est l’industrie minière qui a débutée.

Donc on ajoute au processus de conquête, une phase de prélèvement de quelques esclaves qu’on va mettre avec les gens qui n’ont pas réussi à payer leurs impôts.

Pour avoir un ordre de grandeur de l’esclavage pratiqué on sait que 20 000 esclaves sont sont échappés en -413 des mines d’argent du Laurion grec, selon Thucydide, dans Histoire de la guerre du Péloponnèse, VII, 27.

piece-de-monnaie-argent-1200px-Silver_tetradrachm_Athens_new_style_reverse
Pièce de monnaie Athénienne en Argent. Cet argent provenait généralement des mines d’argent du Laurion.

L’expansion d’un empire dépend donc directement de sa capacité à produire de la monnaie.

Une autre source de métal possible était aussi toutes les statues et idoles religieuses qui se trouvaient dans les temples. Beaucoup ont été recyclées en pièces de monnaie.

Les empires ayant une monnaie basée sur le bronze et le fer (en Chine) ont eu plus de facilité à s’étendre que les empires avec une monnaie basée sur l’or et l’argent (Grèce).

Sources historiques sur l’histoire des impôts

Cette jolie histoire est sympathique. Mais est-ce qu’on a la preuve que ça s’est passé ainsi. J’ai jamais entendu ça dans mes bouquins d’histoire, ni dans mes bouquins d’économie !!

En effet, l’histoire de la monnaie est très méconnue. Et pourtant elle influence toujours nos vies.

Personnellement, c’est surtout le livre de l’anthropologue David Graeber: Dette 5000 ans d’histoire qui m’a permis de découvrir l’histoire de la monnaie. Voici mon résumé de ce magnifique livre.

Voici quelques extraits de ce livre et les références vers les sources historiques pour appuyer cette version méconnue de l’histoire.

dette-5000-ans-dhistoire-graeber

L’impôt permet aux états (et leur souverain) de supplanter les systèmes économiques précédents

« Au fil de l’histoire, la raison la plus fréquente de s’endetter a toujours été la nécessité de réunir les sommes nécessaires pour payer l’impôt. »

« En décrétant que seules leurs propres pièces seraient acceptables pour régler les redevances, les amendes et les impôts, les Etats ont réussi à submerger les innombrables monnaies sociales qui existaient sur leur territoires et à instaurer une sort de marché national unifié. »
D.Graeber

Chapitre 9: l’âge axial (p277 de Dette 5000 ans d’histoire)

Les souverains de l’antiquité se sont beaucoup intéressés aux liens entre monnaie, armée, esclaves et impôts

Aux quatre coins du monde la caste des gens qui avaient envie de vivre sur le dos des autres ont beaucoup étudié la monnaie et comment la mettre en place à leur profit.

« Il suffit de jeter un coup d’œil au traité de Kautilya, l’Arthasastra, au « cercle de souveraineté » sassanide ou au Discours sur le sel et le fer chinois pour constater que la plupart des monarques antiques passaient beaucoup de temps à réfléchir sur la relation entre mines, soldats, impôts et denrées alimentaires.

Presque tous ont conclu que créer des marchés n’était pas seulement commode pour nourrir les soldats, mais utile à bien d’autres fins : les gouvernants n’auraient plus à réquisitionner directement chez leurs sujets tout ce qu’il leur fallait, ou à trouver comment le produire sur les domaines ou dans les ateliers royaux. »

Extrait de: David Graeber. « Dette : 5000 ans d’histoire (Les Liens Qui Libèrent) (French Edition). » iBooks. p107…. mais p64 de mon édition papier»

monnaie_dollars_renminbi_yuan
Il n’y a pas que les souverains de l’antiquité, de nos jours encore la monnaie est une arme de domination au profit de celui qui la crée…

Exemple de mise en place de l’impôt colonial à Madagascar pour soumettre les habitants de l’île

Un exemple de mise en « esclavage civilisé par le marché » avec la colonisation de Madagascar par les français.

« C’était particulièrement fréquent dans le monde colonial. Revenons un instant à Madagascar : j’ai déjà signalé qu’une des premières initiatives du général français Gallieni, quand il a achevé la conquête de l’île en 1901, a été d’imposer un impôt personnel. Il était très élevé, mais aussi payable «uniquement en francs malgaches, la monnaie qu’on venait d’émettre. Bref, Gallieni a bel et bien imprimé de la monnaie, puis exigé que tous les habitants du pays lui en rendent un peu. »

« Mais le plus frappant a été le vocabulaire dont il s’est servi pour décrire cette capitation. Il l’a appelée l’« impôt moralisateur ». Autrement dit, cette fiscalité visait – pour adopter le langage de l’époque – à inculquer aux indigènes la valeur du travail. »

« On pourrait ne voir dans l’ensemble du projet qu’un mécanisme cynique pour soutirer à la paysannerie une main-d’œuvre bon marché, et c’était bien le but […]»

La suite de cette phrase que j’ai tronquée explique que le second but, c’est de créer de nouvelles habitudes de « luxe » qui rendrait dépendante Madagascar pendant longtemps de la France…

Extrait de: David Graeber. « Dette : 5000 ans d’histoire (Les Liens Qui Libèrent) (French Edition). » iBooks. p107  »

La Françagrique est une longue tradition. La colonisation continue, notamment à travers le Franc CFA, monnaie africaine contrôlée par la France.

Histoire de la monnaie en vidéo: l’invention de la monnaie métallique et de l’impôt

La monnaie métallique n’est qu’un des nombreux épisodes de l’histoire de la monnaie, si tu veux en savoir plus je peux encore t’en raconter beaucoup. Mais sur un autre article, et même en vidéo:

Voici l’épisode 4 de ma série sur l’histoire de la monnaie. C’est l’épisode dans lequel j’y évoque l’origine de la monnaie métallique et de l’impôt:

Rôle de l’impôt de nos jours

Ainsi maintenant tu connais l’histoire. Tu connais l’origine de l’impôt. Tu sais que l’impôt n’est qu’un outil pour imposer l’utilisation d’une monnaie dont personne ne veut.

Depuis l’époque de l’invention de la monnaie métallique, 2700 ans se sont écoulé. La situation à un peu évolué, mais pas tant que ça !

Bref résumé de 2700 ans d’histoire

  • Grâce à l’utilisation de monnaie et de l’impôt des petits seigneurs locaux sont devenus de grands empereurs.
  • La monnaie s’est répandue partout. Le monde entier à été converti à l’utilisation de monnaie centralisée. Les moyens de règlements de dette et de comptabilité mutuelle ont été éradiqués, tellement la pression à « gagner sa vie » avec de la monnaie imposée est forte.
  • En vendant à tous les camps les marchands d’armes sont devenus plus riches que les seigneurs qui les engagent.
  • Les seigneurs ruinés se sont endettés auprès de riches marchants (d’armes…) pour continuer à faire la guerre.
  • Les créanciers des seigneurs ont acceptés de différer quasi à l’infini le remboursement de la dette, en échange du monopole donné par l’Etat de titriser la dette sous forme de billet de banque => la notion de banque centrale est née.
  • Les marchands sont devenus plus forts que les Etats. Grâce à la dette infinie, ils peuvent créer des quantités infinies de billets de banques.
  • La technique s’améliore toujours pour être plus efficace que la concurrence et ainsi obtenir plus facilement de la monnaie.
  • Un grand saut technique est franchi lors de la révolution industrielle qui permet d’exploiter l’énergie fossile plutôt que la force musculaire des esclaves.
  • Les infrastructures de la révolution industrielle coûtant très cher, (aciéries, train, navires, usines, etc…) les banques commerciales ont été inventées pour fournir tout de suite, un crédit en monnaie scripturale à rembourser plus tard.
  • Les banques commerciales ont pris le dessus de la création monétaire.
  • Les Etats ne font plus rien avec leur seigneuriage. (si il en reste un ! … En suisse c’est le cas. L’Etat émet les pièces de monnaie, mais en France c’est la banque centrale qui le fait. L’Etat n’a donc plus rien !)
  • Les Etats ont conservé la notion d’impôt. Mais le circuit ne leur profitent plus.
  • Les Etats se financent via l’impôt, mais aussi via le crédit bancaire.
  • Les banques commerciales sont les grandes gagnantes.
  • Les cryptomonnaies et Monnaie Locale Complémentaire sont inventées, mais ne servent pas à payer les impôts… vont elles prendre ?
banque montreux
Les banques commerciales créent la majorité de la monnaie de nos jours

L’Etat a augmenté ses dépenses et ne les finances plus par la création monétaire !

De nos jours la situation est beaucoup plus complexe. L’Etat a augmenté son train de vie, surtout depuis qu’il sert à autre chose que financer une armée.

L’impôt est utilisé pour financer le train de vie de l’Etat. (Armée, fonctionnaire, écoles, hôpitaux, subvention à l’économie, services sociaux, protection de l’environnement, etc..)

Propagande pro-achat d'avion de combat Gripen qui montre que le budget militaire est minime dans la répartition des impôts
Propagande pro-achat d’avion de combat Gripen qui montre que le budget militaire est minime dans la répartition des impôts

L’Etat impose toujours l’utilisation d’une monnaie en particulier, mais les citoyens ne peuvent plus payer les impôts avec la monnaie de l’Etat !

(Bon, techniquement, il est toujours possible de faire un versement en pièces de monnaie à un guichet de poste. Mais ensuite l’Etat va récupérer de la monnaie scripturale, soit des substituts monétaires sur un compte en banque…)

Conclusion, l’Etat a augmenté ses dépenses et ne les finances plus par la création monétaire.

Donc l’Etat dépend des banques commerciales.

Ainsi on comprend pourquoi personne ne répond juste à ma question « à quoi sert l’impôt ». Tout le monde a l’habitude de la situation actuelle. Peu de gens connaissent l’intention de base de l’impôt.

Cependant cette fonction d’imposer l’utilisation d’une forme de monnaie existe toujours.

Les différentes formes d’impôts de nos jours

Si l’on considère qu’un impôt est ce qui impose l’utilisation d’une forme de monnaie, alors quelles sont les impôts existants de nos jours ?

Si je prend mon cas en Suisse. J’ai trouvé les impôts suivant:

  • impôt sur le revenu (communal, cantonal, et fédéral)
  • impôt sur la fortune (communal, cantonal et fédéral)
  • TVA (à chaque achat on paye l’utilisation de la monnaie !! L’acheteur pourrait acheter dans une autres monnaie, mais le vendeur lui doit payer la TVA dans la monnaie officielle)
  • redevance radio-TV
  • impôt anticipé (prélèvement à la source de 35% des gains en capitaux sur les compte bancaires pour inciter les gens à déclarer leur compte aux autorités fiscales)
  • Assurance maladie (Cette assurance est obligatoire et les assurances n’acceptent pas, à priori qu’on les paie en autre monnaie que le CHF )
  • Assurance ménage (éventuellement Responsabilité Civile car c’est très fortement conseillé)
  • Taxe déchet suivant les lieux… 
  • Taxe foncière suivant les lieux (les cantons de ZH, SZ, GL, ZG, SO, BL et AG ne pratiquent pas)
  • Valeur locative, même un propriétaire paye en impôt la valeur estimée d’un revenu si il avait loué son immeuble !!
  • les diverses taxes incitatives.… (Alcool, tabac, carburant, chauffage, autoroute, chien, etc..)  Il suffit de suivre l’incitation.. on est moins libre d’un côté.. mais de l’autre oui !
  • (la taxe d’habitation française, n’existe pas sous cette forme en suisse)
  • (La taxe professionnelle française n’existe pas en suisse)

Pour tous savoir sur le système fiscal suisse et sur les impôts existant en Suisse au niveau cantonal, communal et fédéral, voici le tout réuni dans un document pdf…

Voici le portail des impôts français, histoire de comparer…

billet franc suisse mille impots

La Suisse est probablement le seul pays au monde où les gens votent massivement pour être imposés !

Le système Suisse fait que l’on vote régulièrement, environ tous les 3 mois sur divers sujets.

En mars 2018, un des sujets soumis en votation demandait en substance:

  • est-ce que vous voulez toujours la TVA ?
  • est-ce que vous voulez toujours des impôts fédéraux ?

En Suisse, l’impôt fédéral et la TVA sont inscrits dans la constitution de manière provisoire. Ainsi tous les 15 ans le peuple doit dire si il veut toujours de ces impôts ou pas.

Ce « Nouveau régime financier 2021 » a été accepté par 84% des votants.

Ce qui m’étonne c’est qu’il n’y a pratiquement eu aucun débat sur le sujet ! Le parlement était à l’unanimité pour ces impôts !
L’immense majorité des partis étaient pour.

Aucun débat public n’a eu lieu ! C’est quand même incroyable !

PLR est pour les impôts.
regime financier et no billag votation suisse mars 2018
Le PLR est pour les impôts malgré ce qu’il dit à longueur d’année !

Ceci alors qu’à longueur d’année les partis de droites comme le PLR tapent sur les impôts trop élevés…

… et les partis de gauche comme le POP tapent sur la TVA, cet impôt injuste qui frappent tout le monde de la même manière que l’on soit riche ou pauvre.

Mais là, POP et PLR ont recommandé de reconduire ces impôts !! Incroyable!

4 mars 2018 régime financier et no billag
POP est pour le TV
Le POP est pour la TVA, même si il tape dessus régulièrement en disant que c’est un impôt injuste

Mais il faut préciser quand même que le même jour il y avait un autre sujet de votation qui a fait grand bruit. Probablement une des votations qui a fait le plus de débat ces dernières années.

C’était la votation sur l’initiative « no billag » qui proposait de supprimer la redevance Radio TV.

Evidemment, les journalistes (surtout ceux dont le jobs dépend directement du résultat de la votation) ont beaucoup plus parlé de cette votation et organisé de nombreux débats.

Alors que fondamentalement, si l’on regarde les montants en jeu. La décision à propos de la redevance radio-TV est beaucoup moins importante.

proportion des montants en jeux votation 4 mars 2018 impôt ifd tva et billag

Bref, le même jour, le 4 mars 2018, les Suisses on voté avec une très large majorité pour la continuité de 3 formes d’impôts différentes qui vont les piéger encore longtemps dans un système monétaire précis.

… et 3 mois plus tard, les mêmes ont refusé l’initiative monnaie pleine qui proposait de crée de la monnaie sans dette et de donner la possibilité de la distribuer aux personnes directement.

Ainsi la majorité des Suisse, probablement par ignorance, plébiscitent un système monétaire qui leur est majoritairement défavorable !

L’impôt empêche les systèmes économiques alternatifs

Il y a des nombreuses personnes qui aimeraient changer de système économique.

Il y a des gens qui aimeraient utiliser des monnaies plus vertueuses. Notamment les gens qui crées des Monnaies Locales Complémentaires.

Il y a les gens qui aimeraient vivre sans argent. 💰

Mais voilà, que ça ne marche pas. Ça ne prend pas. Il y a toujours l’impôt pour obliger à utiliser la monnaie officielle.

J’ai participé en 2018 aux rencontres des Monnaies Locales Complémentaires de France et 10 jours après à l’équivalent de Suisse.

Chaque fois c’est le même discours, il faut investir massivement pour inciter les gens à utiliser les Monnaies Locales Complémentaires, et ça ne marche pas….

monnaie locale complementaire

J’ai organisé à chaque fois une partie du Jeu de la Monnaie. Donc il n’y a que des fans des Monnaies Locales Complémentaires, des gens qui se battent pour les faire utiliser.

Quand on introduit une MLC dans le jeu de la monnaie, et bien les fervents défenseurs des Monnaies Locales Complémentaires ne sont pas très intéressés par celle-ci….

Je veux pas des tes cacahuètes 🥜, une monnaie de singe 🐵 J’ai un crédit à rembourser et des impôts à payer dans une autres monnaie. C’est déjà assez dur comme ça…

Voilà on a tout résumé.

Ainsi pour faire fonctionner une économie autrement. Il ne suffit pas de proposer des monnaies alternatives (Ça me fait penser aux inconditionnels de la monnaie libre Ğ1 qui pensent que tout va se résoudre en utilisant cette monnaie !)

Il faut également réduire, voir supprimer sa dépendance à des monnaies prédatrices qui permettent à une caste de vivre sur le dos des autres en profitant de leur pouvoir de seigneuriage.

Ceci peut se faire, soit en échappant le plus possible aux impôts, soit en permettant de payer des impôts dans des monnaies moins prédatrices.

Les créateurs de Monnaies Locales Complémentaires devraient penser à ça.

farinet
Des Farinets. La monnaie locale valaisanne.

Conclusions

On a donc vu dans cet article, que l’intention première de l’impôt, c’est d’imposer une forme de monnaie dont personne ne veut sauf le seigneur (saigneur) qui en a le monopole d’émission et qui profite de son pouvoir de seigneuriage pour vivre sur le dos des autres.

On a vu que ce système monnaie métallique + impôts génère la création d’une économie de marché, ainsi que la concurrence entre les personnes pour gagner plus d’argent et ainsi tenter de se libérer au maximum de l’impôt.

Une autre conséquence d’avoir à « gagner sa vie » sous la forme de « gagner de la monnaie » pour payer les impôts, c’est que l’on favorise le progrès technique, la recherche de l’efficacité par le progrès technique.

On peut se poser la question de savoir si notre civilisation serait autant « avancée » sur le plan technique si on avait eu un autre type de monnaie ?

monopoly maison
Le but du jeu du monopoly est de faire gagner une seule personne. Peu importe qui sont les joueurs, des escrocs ou des moines vertueux….. ainsi changeons le système.

Encore une autre conséquence de ce système monétaire de type jeton-valeur métallique et non de reconnaissance de dettes mutuelle dans une communauté de confiance, c’est le fait qu’il est très efficace pour favoriser la création d’une armée efficace. Ceci d’autant plus que la course à la technique et l’économie de marché avec des acteurs en concurrence va d’autant plus favoriser la création de nouvelles armes plus efficaces.

Il n’est donc pas étonnant de voir que le moment de l’invention du système monnaie métallique + impôt est le moment de l’émergence de grands empires basé sur l’expansion guerrière.

Le grand public et même les soi-disants spécialistes de la monnaie et de l’économie, ne connaissent pas la véritable origine de l’impôt. (ainsi te voilà maintenant plus au courant que 90% des économistes !)

C’est pour cette raison que le peuple vote quasi systématiquement contre ses intérêts dans les votations sur ce genre de sujets.

J’espère ainsi contribuer la moindre à une meilleure compréhension du sujet des impôts et de la monnaie et faire émerger un système qui me semble plus juste et qui ne nécessite pas d’impôt !
… même pour réaliser les tâches que l’on attribue généralement à l’Etat..

Si tu veux en savoir plus c’est par ici… Il s’agit du kong, une nouvelle monnaie de singe… 🐵 C’est du low-tech basé sur des carnets où l’on pratique une comptabilité, on sécurise le tout avec des signatures croisées comme pour un contrat.

Et chaque mois, chaque personne reçoit son revenu de base. Pas besoin de banquier, ni de saigneur, pour faire la monnaie….

Tout est possible, garde l’esprit ouvert !

Un ingénieur en télécom balance tout sur la 5G

J’ai une formation d’ingénieur en télécommunication, ainsi ces temps j’arrête pas d’avoir des gens qui me demandent ce que je pense sur la 5G !
… donc j’ai fait quelques recherche sur le sujet sous tous les angles….

C’est vraiment très très très complexe… beaucoup de choses qui sont fausses (dans les deux camps) et beaucoup de choses qui sont hors contexte.

Ainsi voici ce que je pense de la 5G… enfin plutôt ce que j’ai réussi à en savoir et ce qu’on peut en dire. Le sujet est trop complexe pour avoir un avis tranché. Mais sur des cas particulier on peu.

L’arrivée du Natel D le 1er mobile numérique en suisse, là c’était une révolution !

La 5G c’est génial… 😁

Pour commencer on va regarde ce que pensent les promoteurs de la 5G. J’ai bien aimé lire le magazine Swissquote qui a fait tout un dossier sur la 5G. Je trouve que c’est intéressant pour avoir la vision du monde de investisseurs.

Ce magazine est à fond dans la vision du monde que tout va bien… la technique et la consommation va nous aider à résoudre tous les problèmes dont notamment les problèmes écologique…

Le futur sera forcément meilleur... continuons ainsi… la 5G sera forcément une bonne chose..

C’est une vision du monde typiquement « orange » selon le modèle de la spirale dynamique.

magazine swissquote dossier 5G

Voici la version pdf du magazine swissquote à propos de la 5G…

Le sommaire de ce dossier est le suivant:

  • L’interview d’Olaf Swantee, CEO de Sunrise
  • Un réseau mobile toujours plus performant
  • Cinq cas concrets sous la loupe
  • Les dessous d’une guerre acharnée
  • Sept entreprises sur la bonne fréquence
  • Smartphones, les fabricants se ruent sur la 5G
  • La 5G, un danger pour la santé ?

Résumé du contenu de ce dossier sur la 5G

J’ai retenu qu’il y a une bonne dose de propagande futuriste: la 5G c’est génial, pour lancer la 4ème révolution industrielle, celle de l’IA, celle de l’internet des objets intelligents !

L’avenir (économique) va dépendre de cette nouvelle infrastructure réseau. On pourra faire des choses incroyables, comme de la télémédecine, des voitures autonomes et gérer des raffineries et des ports…

Mais aussi une interview très intéressante, car beaucoup plus nuancé, sur la réalité du terrain. Ceci avec Olaf Swantee le CEO de l’opérateur Sunrise.

Là on apprend qu’en fait tout ce qui est dit avant est surtout du marketing. Que rien n’est encore très différent. Que ce qui existe comme 5G maintenant c’est juste une évolution naturelle de ce qui s’installe depuis 20 ans. Ce n’est en rien une révolution.

telegram-smartphone-william-hook-476194-unsplash
oh.. mon wifi est meilleur que mon opérateur…

On apprend que la 5G (du moins celle de sunrise) n’utilise pas les nouvelles fréquences comme c’est le cas aux USA. On apprend que la priorité de Sunrise est plutôt d’avoir comme client 5G des grosses entreprises comme la poste et UBS pour faire leur réseau interne, et ainsi concurrencer le wifi !

La priorité grand public, c’est de proposer des hauts débit à des gens qui ne peuvent avoir de fibre optique. Mais dans tous les cas la fibre optique reste meilleure.

Donc après l’interview du grand chef de Sunrise, on voit que finalement toute la propagande révolutionnaire n’est que du vent. (il le dit lui même, mais surtout à propos de ses concurrents) La 5G c’est juste une continuité.

Petit aparté géopolitique sur l’espionnage et la 5G

La 5G fait aussi couler beaucoup d’encre et déplacer beaucoup d’octets en rapport avec des notions géopolitique. Car c’est la 1ère fois, que ce n’est pas le monde occidental qui est leader de l’installation de l’infrastructure télécom.

Le chinois Huawei est très bien positionné pour être le leader de l’installation de la 5G !

Ça pose des cas de conscience. Notamment Trump a déclaré que Huawei a mis des backdoors dans les équipements et permet au gouvernement chinois de tout savoir.

C’est peut être vrai…. mais c’est l’hôpital qui se fiche de la charité. La majeur partie des cas avérés d’espionnage, c’est les USA qui l’on fait. On se souvient des révélations de Snowden sur le programme PRISM d’espionnage de tout l’internet, ainsi que même l’espionnage des câbles sous marin !

C’est pas pour rien que les chinois et leur alliées construisent des alternatives aux câbles sous marins, système de télécom et système financiers mondial…. J’ai déjà écrit un article sur le sujet il y a 4 ans et ça se confirme de plus en plus.

Traditionnellement les équipements de téléphonie mobile sont faits par les européens, surtout les pays nordiques. Puis les USA utilisent le propre système.

Là on va vers une solution avec une bien plus grande pénétration chinoise de ce marché.

En Suisse, Sunrise construit ça 5G avec du matériel de Huawei. Swisscom avec du matériel de Ericsson, et Salt avec du matériel de Nokia.

On pourra ainsi comparer ! :p

Pour aller plus loins sur le sujet de la rivalité Chine USA autour de la 5G voici une vidéo faite par le journal Le Monde, lui même en mains de Xavier Neil, qui est aussi le propriétaire de l’opérateur de télécom Salt en Suisse et free en France…

Débunk des arguments pro-5G

Donc il faut avoir en tête que les investissements pour la 5G sont déjà faits. Il est temps maintenant de rentabiliser.

Donc on lance une campagne de marketing pour dire que c’est super-top génial et qu’il faut changer…

Les marketeurs ont donc ressorti le rêve technologique de type cyberpunk….

Mais rien n’est solide dans leur argumentation:

La 5G c’est bon pour la télémédecine.. pour les robots chirurgiens…. c’est vrai qu’on en a tous un à la maison !!
les robots chirurgiens sont rares.. et sont déjà tous là où il y a les meilleures fibre optiques meilleures que la 5G…

La 5G c’est pour pour les voitures autonomes.
ok… ça veut dire que si elles communiquent, elles sont pas vraiment autonomes ?? 
J’espère que pour freiner ta bagnoles à pas besoin de communiquer avec une IA à l’autre bout du monde ?? …. un peu comme on fait avec siri….

Voiture autonome et 5G ?

Bon… si je suis gentil, et bien c’est peut être pour capter des infos supplémentaires, avoir les panneaux transmis par les feux de signalisation directement dans le cockpit et pas en lecture optique. C’est exactement comme on le fait avec les trains… sans avoir de 5G!
Donc bon, la 5G ne me parait pas indispensable pour les voitures autonomes…. 

La 5g c’est bien pour les objets connectés…
ouais… ben la plupart des objets connectés le sont sur le wifi ou en bluetooth…. 
La 5G c’est surtout sympa pour les opérateurs qui veulent vendre des abonnements 5G …. car pour le moment… c’est plus rentable que vendre des abonnements wifi !! 😛 

La 5G c’est bien pour télécharger encore plus rapidement un film.. en quelques secondes il sera là !
… ouais.. c’est vrai que je regarde souvent des films de 2h en quelques seconde… 
Ces dernières années on fait de plus en plus du streaming… on regarde les vidéo en même temps qu’on les télécharge… donc j’ai pas besoin d’un film en 10s… si ça prend 1h… ça va aussi !

La 5G c’est bien pour piloter une usine entière.… ok.. c’est vrai que pour gérer les capteurs de toute une raffinerie ou un port, c’est pratique de pas tirer des câbles…

Mais pourquoi la 5G plutôt qu’un autre protocole ? … wifi par exemple ?
Car comparer une nouvelle 5G à un vieux wifi c’est un peu biaisé…
Le wifi 6 arrive aussi cette année. La nouvelle norme IEEE 802.11ax dite wifi 6 promet des débits de 11Gbit/s ce qui est 5 fois plus rapide que les 2Gbit/s que les opérateurs Suisse de 5G promette pour 2020 ou 2022…
(Bon il n’y a pas que la vitesse qui compte.. la latence et la stabilité c’est important vont rétorquer les opérateurs 5G)

Dans le magazine Swissquote il y a des jolis exemples d’usine connectée, avec par exemple le port de Rotterdam. C’est le plus grand port d’Europe… donc ça ne court par les rues !

On a d’ailleurs pas de port industriel de grandes ampleur en Suisse vu qu’on est pas au bord de la mer !… Donc un magazine Suisse, avec des opérateurs Suisses font la promo de la 5G en Suisse, avec des exemples non applicable en Suisse !…. ok !
(et en terme de raffinerie, il n’y en a plus qu’une en Suisse..)

En Allemagne les grosses entreprises industrielles ont été autorisée à devenir opérateur télécom pour la 5G … histoire de couvrir des sites industriels comme on le fait avec du wifi…

Donc c’est bien.. mais justement on voit par là que ça intéresse surtout l’industrie et pas le grand public !

Donc c’est ce que je comprends avec cette histoire d’internet des objets et du positionnement des opérateurs dans le business to business.

La guerre c’est surtout wifi contre 5G .. les opérateurs ont envie de bouffer des parts de marché au wifi et c’est pour ça qu’on a tout un baratin de propagande 5G. Mais pour le commun des mortel, rien de très nouveau, hormis peut être une qualité de service un peu meilleure grâce à la décongestion du réseau.

Le seul vrai avantage de la 5G pour le grand public

Il y a un petit encadré dans le magazine swissquote qui nous apprends:

Le réseau 4G se révèle en moyenne 1,9 fois moins performant à l’heure la plus dense de la journée, c’est-à-dire 21h, par rapport à l’heure la plus creuse (3 h du matin). Aux heures les plus favorables, le débit peut atteindre jusqu’à 55,5 Mbit/s, mais il n’est que de 35,7 Mbit/s en moyenne sur la journée.

En bref: le réseau 4G est saturé, le volume de données échangées en mobile double chaque année, et la 5G est un bon moyen pour absorber cette augmentation du trafic.

J’ai bien observé la saturation du réseau dernièrement, avec le Montreux Jazz juste devant chez moi. Les week-ends mon réseau 4G était inutilisable. Trop de monde dessus. Car de nos jours pour aller à un festival, il faut une bouteille ou un verre dans une main et un smartphone dans l’autre…

Donc ok, la 5G ça sert à décongestionner le réseau.. mais…. oui il y a un mais….

Congestion du réseau autoroutier, c'est pareil que le réseau internet mobile
Congestion du réseau autoroutier, c’est pareil que le réseau internet mobile

Décongestionner un réseau n’a jamais résolu les problèmes de congestion !

Le fait d’offrir des hauts débits en mobile, pousse à la création d’applications haut débit mobile… qui vont utiliser ces capacités et saturer le réseau à nouveau !

C’est exactement le même principe que pour les autres réseaux. Réseaux routier et réseaux ferroviaire.

Si une autoroute est saturée on voit tout de suite une foule de gens qui veulent une piste de plus… ça se fait et quelques temps après c’est pareil !!

Pourquoi ?
Et bien par ce qu’offrir des nouvelles capacités permet d’offrir des nouveaux services.

Si l’autoroute est saturée, je vais me dire qu’il faut que je me déplace en train. Si il y a des bouchons à l’entrée de ma ville, je vais à vélo, c’est plus efficace.

Mais si on ajoute une piste de plus à l’autoroute ça fait quoi ?

Et bien une piste d’autoroute de plus va absorber plus de voiture sur l’autoroute, mais pas résoudre le bouchon ! … ainsi je ne vais pas changer de comportement. Je vais prendre ma voiture comme d’habitude et pas le train. De plus, double peine, à l’entrée de ma ville, il y aura encore plus de bouchon, car c’est plus dur de raser la moitié de la ville pour agrandir les routes !

autoroute saturée reseau congestion

Au début des années 2000 il y a eu des grands débat sur l’infrastructure de l’Internet en grand développement:

  • est-ce qu’il nous faut développer des protocoles avec de la qualité de service, soit privilégier des services en particulier, comme la Voix sur IP ou…
  • juste doubler, tripler décupler la bande passante, soit la taille des tuyaux ?

Réponse: la qualité de service a été mise en place. Car décupler la bande passante ne suffisait pas pour garantir qu’un téléphone passe par internet dans de bonne condition alors que le fiston est en train de télécharger 15 films HD en parallèle.

Regarder un film 10 minutes plus tard, ça ne change rien. Recevoir un mail 30s plus tard ça ne change rien. Mais recevoir la fin d’une phrase au téléphone 1s plus tard.. ça n’est pas agréable.

Ainsi on a fait comme sur l’autoroute. On a mis des feux bleus aux ambulances 🚑. Il y a du trafic prioritaire.

Comment est-ce que l’on augmente la bande passante et le débit d’un réseau internet ?

J’ai une copine qui m’a fait une remarque intéressante dernièrement. Cette remarque m’a fait prendre conscience de l’ignorance des utilisateurs de l’Internet de comment est-ce que ça fonctionne.

On parlait justement de l’ajout d’une piste d’autoroute pour aller plus vite.

Elle me disait « heureusement que pour augmenter le débit de l’internet on doit pas ajouter des pistes« ….

… et bien c’est faux !

On ajoute bien des pistes quand on veut augmenter la vitesse d’une connexion internet !

Mais on ajoute des pistes à quoi ?

La parallélisation des canaux pour augmenter le débit

Quand on a un câble, le bête câble en cuivre de téléphone posé dans les années 1950. On a fait du téléphone dessus. C’était une bande de fréquence pour un type particulier de signal analogique.

Puis on a réussi à créer des nouvelles bandes de fréquence utilisables sur ce même câble pour faire passer des signaux et ainsi « aller plus vite ».

En fait la différence entre un modem analogique 56k qui nous empêchait de téléphoner en même temps que de surfer sur le web… et un modem ADSL.

C’est que le modem ADSL c’est l’équivalent de 256 modems en parallèle, mais décalés en fréquences. Et luxe dans tout ça, c’est qu’on nous laisse la bande de fréquence utilisée par le téléphone, ainsi il est possible de téléphoner en même temps que de surfer.

Donc voilà comment on va 250 fois plus vite, on occupe plus de canaux en parallèle.

(Je tiens quand même à dire que suivant le protocole utilisé on peut quand même augmenter le débit sans augmenter de canaux. Ceci en augmentant le nombre d’information codées sur un même signal. Donc on parallélise les information plutôt que les canaux. C’est par exemple la différence entre une modulation QAM de base et une 64-QAM utilisée en 4G et une 256-QAM en 4G+…. On combine une modulation qui transmet plus d’information et plusieurs canaux en parallèle)

Donc en règle générale, on parallélise les canaux pour augmenter la vitesse. Donc sur un câble de cuivre c’est génial. On a utilisé de la capacité qui serait perdue sinon.

Mais dans les ondes électromagnétiques utilisées pour la téléphonie mobile, là c’est une ressources rares ! Donc ça coûte cher de paralléliser.

Les fréquences d’ondes électromagnétiques sont une ressource rare

Beaucoup de gens ne se rendent pas compte de la rareté des bandes de fréquences du spectre électromagnétique.

Donc voici un schéma de l’allocation des bandes de fréquences aux USA jusqu’è 300 GHz.

allocation-bande-de-fréquence-USA-jusqu-a-300GHZ
Le blanc, c’est ce qui est libre… donc juste de 0 à 9Hz !

C’est bien par ce que le spectre électromagnétique est une ressources rare qu’il y a un organisme d’Etat qui gère l’allocation des fréquences. En suisse c’est l’OFCOM. Voici le plan national suisse de gestion des fréquences.

C’est un peu l’équivalent d’un cadastre. A qui est réservé quel bout de terrain. Mais là on voit que c’est l’Etat qui est propriétaire de toutes les fréquences et qui vend des concessions.

C’est un travail d’imagination intéressant à faire sur la manière de gérer de telle ressources. Est-ce qu’il faut un Etat ou non ? Quel est le rôle de l’Etat ? propriété privée ? gestion en bien commun ? On retombe sur les visions du monde politique vu par le contractualisme dont j’ai déjà parlé…

L’écrivain de SF Alain Damasio a écrit une nouvelle appelée So Phare Away qui raconte très bien un monde de gens qui communiquent grâce aux signaux lumineux de leurs phares.

Restreindre les télécom au spectre visible des ondes électromagnétiques, à la lumière permet bien d’expliquer et de se rendre compte de la pollution électromagnétique qu’on génère !

Le Wifi utilise une bande de fréquence dit ISM qui est laissée libre à l’utilisation domestique. ISM signifie Industrielle, Scientifique et Médicale.

C’est là que tous nos bidules wifi et bluetooth sont concentrés. Autour de de 2,4 GHz (comme les fours à micro-onde !) C’est une bande de fréquences gratuite, mais qui est limitée en puissance. On a pas le droit d’aller trop loin de chez soi. Un temps, c’était même interdit de rayonner hors de ses murs !

Les opérateurs de téléphonie payent des concessions nettement plus chères, pour avoir le droit d’utiliser des fréquences partout. Même chez les gens qui ne le veulent pas ! Ceci car c’est une prérogative de l’Etat !

Les services mobiles à la demande explosent

Mais voilà que les services évoluent. Comme c’est possible, on fait des services à la demande partout.

Il y a 10 ans on téléchargeait des films et on les regardait après les avoir chargé. Maintenant on fait du streaming. On charge en même temps qu’on regarde. Et bien on se retrouve comme dans le cas du téléphone. Il faut que ce soit prioritaire. Il y a bien un petit tampon et c’est moins interactif que la voix. Mais si j’ai mon film qui charge pas assez vite ça se voit.

On va donc avoir un netflix et un youtube qui saturent l’Internet. Et des opérateurs qui aimeraient bien briser la neutralité du net pour faire payer plus cher les utilisateurs qui saturent leur équipements.

Après la vidéo à la demande, le jeu à la demande

Donc voilà, les bases sont posées. On a des bandes de fréquences qui sont des ressources rares. Du trafic de données mobile qui double chaque année. Des opérateurs qui veulent la 5G pour absorber cette augmentation de trafic.

…. et ça va pas marcher longtemps, car cette augmentation de la capacité des réseaux va permettre de créer de nouveaux services. Ils pointent déjà le bout de leur nez… Comme stadia de google..

Les gros du web sont en train de préparer leur infrastructure pour le cloud gaming. (Après la vidéo à la demande, le jeu à la demande.. tout est calculé sur un serveur dans le nuage…)

Comme les smartphones ont des ressources en calcul et en énergie limitée, on va tout mettre sur un gros serveur à l’autre bout du monde et ainsi il est nécessaire d’avoir une bonne connexion internet pour jouer.

C’est là que la promo pro 5G fait du lobbying. Vu que la latence est plus faible avec la 5G qu’avec la 4G.

Donc voilà, on a besoin de la 5G pour faire du jeu en ligne qu’on ne faisait pas. Et pour que ça bouffe plein de données supplémentaires, on veut nous vendre la réalité virtuelle. Il faudra se balader dans la rue avec un casque… (Ben ouais.. car marcher dans la rue sans voir la rue, mais son jeu.. c’est la promesse de se cogner à tous les lampadaires et donc il faut porte un casque ! LOL .)

La 5G symbole du consumérisme et de la technologie toute puissante

Le développement ci-dessus nous mène directement à une opposition à la 5G qui est liée au rejet du consumérisme.

C’est ce que j’observe de plus en plus. La vision du monde décroissante prend de l’ampleur. Il y a de plus en plus de gens qui se disent que le but de l’existence n’est pas de consommer que le bonheur ne passe pas par l’augmentation du PIB.

Ainsi la croissance économique est remise en cause. J’ai déjà beaucoup parlé de décroissance sur ce site web depuis une dizaine d’année. C’était marginal comme vision du monde ça ne l’est plus.

La 5G arrive, mais le grand public ne voit pas bien à quoi ça peut servir, comme je l’ai montré ci-dessus.

Les besoins du grand public semblent comblé. Et c’est le marketing qui doit entrer en jeu pour nous faire consommer et ainsi faire tourner le système. C’est pas nouveau. Mais là ça saute aux yeux !

Pour bien comprendre le principe du capitalisme qui tourne à grand coup de Marketing (créer le marché, créer les besoins où il n’y en a pas) La BD Obélix et compagnie est magnifique. J’en avait déjà fait un résumé.

BD Obélix et compagnie: le marketing.

La 5G devient un symbole politique

En plus de la pub faites par les opérateurs, il y a des infos alarmantes qui circulent sur le net, il y a des pétitions anti-5G qui circulent, des chaines de e-mail avec un appel anti-5G…

La 5G suscite de l’intérêt pour la population. Donc voilà que ça intéresse des politicien-nes de donner leur avis ! .. et oui on est en pleine année d’élections fédérales !

Le partis des verts agit en fer lance pour mettre un moratoire sur la 5G et conseiller les communes à refuser les antennes.

Les médias relayent et amplifient ce qui serait passé à priori sous le radar… La RTS a même créé un « Observatoire de la 5G » ! qui regroupe tout ses articles sur le sujet.

Tout ce débat politique s’est cristallisé dans l’émission infrarouge de la RTS, avec un bon tour d’horizon.

Résumé de l’émission infrarouge à propos de la 5G

Voici l’émission infrarouge de la RTS à propos de la 5G:

Au passage il est intéressant de voir que l’on parle d’une émission de TV et que celle-ci s’appelle: infrarouge.

émission est un terme issus des « émissions » d’ondes électromagnétiques de la TV hertzienne !… et « infrarouge » encore un terme lié aux ondes électromagnétiques… On était bien dans le sujet.

Beaucoup de monde 10 invités !!!

Le débat des pros tournait autour du fait que finalement la 5G c’est rien de plus que maintenant, juste  une amélioration des protocoles et donc rien de plus dangereux que maintenant ! ... et qu’on a rien vu comme effet jusqu’à présent !

Il semblait y avoir un buzz médiatique pour rienun piège de la part des opérateurs qui ont voulu faire un gros buzz commercial... alors qu’en fait rien du tout !! … et voilà qu’ils se retrouvent attaqué !

La 5G en Suisse va utilise une gamme de fréquence tout à fait similaire à ce qui est déjà installé. Donc c’est vrai que ce n’est pas très différent des problèmes actuels !?

Mais il faut se souvenir que potentiellement la 5G est tout de même prévue pour fonctionner avec des fréquences un peu plus élevées, donc des fréquences qui s’approchent toujours plus de la lumière. On a donc un comportement similaire. Un simple mur empêche l’onde de passer.

Ainsi il y aura potentiellement une multiplication des antennes pour arriver couvrir un bon territoire. Il se trouve qu’en Suisse on a déjà une haute densité d’antenne, car il y a des normes qui limites les puissances.

Et justement les opérateurs aimeraient bien ne plus avoir ces normes...C’est pour cette raison qu’après 20 ans d’installation de téléphonie mobile, ils ont demandé au conseil fédéral de revoir si ces normes sont toujours d’actualité ?

Donc c’est déjà bien en Suisse on a appliqué une sorte de principe de précaution. Mais à quoi est-ce que l’on en est au niveau des études scientifiques ?

C’est dur à dire, car le temps de faire une étude avec une technique, hop… la technologie évolue, on utilise un autre système !!

 Les gammes de fréquences changent. Donc les effets sont potentiellement différents. Les protocoles informatiques changent… donc c’est potentiellement différent.

5G-nouvelle-bande-de-fréquence-suisse
Scan des bandes de fréquences dans la brousse vaudoises… trouvé sur un groupe FB à propos de la 5G en Suisse.

En plus de la téléphonie mobile, il y a de nombreux appareils connectés. Les puissances et la proximité sont souvent plus grandes pour un appareil que pour les antennes des opérateurs. Est-ce que l’on doit se méfier d’une antenne à 1km de chez soi ou de son wifi dans son salon ?

Ce débat s’est terminée avec des philosophes et éthicien-ne. Il y avait Dominique Bourg, lui qui était le « pape du développement durable » il y a 10 ans quand moi j’étais décroissant. Depuis il est devenu décroissant, puis maintenant il s’intéresse aussi à l’écopsychologie…. qui fait le lien être l’écologie, la psychologie et la spiritualité. Ceci beaucoup par des exercices pratiques.

Donc le débat a tourné autour de la question de la place des techniques dans nos vies d’humain... est-ce que l’on a bien fait de domestiquer le feu 🔥  ???  
Là on va loin !!

Ainsi ce débat a été politique et philosophique. La 5G c’est ça.. alors qu’à la base c’est un outil technique issu de connaissance scientifique. Mais là on en a peu parlé. Il y a seulement eu la brève et très intéressante intervention de Pierre Dubochet. On y reviendra plus bas.

Mais ce que j’observe du débat sur la 5G, c’est que maintenant on est dans le symbole politique et philosophique et plus du tout sur un « bête » débat technique pratique.

affiche-décroissance-voiture-système-industriel-incompatible-vie-sur-terre

La 5G est-elle un danger pour la santé ?

Ça c’est LA grande question que tout le monde se pose, mais qui a des réponses différentes suivant les camps concernés !

La science est prise en otage. On trouve tout aussi bien des études scientifiques qui disent que les ondes électromagnétiques c’est dangereux et d’autres qui disent que les ondes électromagnétiques c’est pas dangereux.

L’astrophysicien Aurélien Barreau a fait parlé de lui pour dire que La 5G tue. Mais il n’a pas toujours été bien compris !!

Il ne parlait pas de santé, mais du système économique qui pousse à détruire notre environnement. C’est en cela que la 5G devient un symbole de ce système économique qui tue la biodiversité.

Aurélien Barreau a bien précisé qu’il ne parle pas de l’effet des ondes électromagnétiques sur la santé.

Articles scientifiques à propos des effets sur la santé est ondes électromagnétiques

Dans l’appel demandant l’arrêt du déploiement de la 5G on trouve des dizaines de références à des articles scientifiques qui montre que les ondes électromagnétique ont des effets sur le vivants.

En voici quelqu’unes…

(Au passage pour lire les études il faut souvent avoir un abonnement à la revue concernée… si tu l’as pas, il est possible de passer par sci-hub…)

Bref… c’est une masse de données, à lire, à comprendre, dans langage qui n’est pas ma langue maternelle, qui est du langage scientifique de haut vol hyper spécialisé.

Comme souvent, personne ne va jamais tout lire. La science est devenue tellement productive que personne n’a plus le temps et les moyens de vérifier la cohérence globale. Beaucoup de spécialistes, mais peu synthéticiens !

Chacun va donc mettre en avant ce qui l’arrange !

affiche suisse anti-5g oiseaux morts
Les anti-5G font des tags sur les affiches des opérateurs

Dans le magazine swissquote, on retrouve un article qui parle des dangers de la 5G pour la santé.

On y apprend que plus de 25 000 articles scientifiques ont été écrit en 30 ans sur l’effet des ondes électromagnétiques sur le vivant.

L’article nous cite l’OMS:  Jusqu’ici, aucun effet sanitaire indésirable imputable à une exposition prolongée à des radiofréquences n’a été confirmé.

Donc pour les anti-5G, il y a des articles bien sélectionnés qui prouvent que les ondes électromagnétiques c’est dangereux pour la santé !

Chez les pro-5G

On nous balance des chiffres écrasants, corrélés dans la même phrase avec l’autorité en la matière de la santé, l’OMS. On nous cite les articles sur les rats mis en lien ci-dessus, tout en minimisant: ce ne sont que des rats, ils sont petits. Un téléphone c’est gros pour un rat, mais pour un humain c’est petit ….

Donc en gros, on use de plein de techniques de manipulation, argument d’autorité 👔 👨‍⚕️ , etc…

J’ai pas le temps et les compétences pour lire les 25 000 articles et me faire mon propre avis. Du coup je comprends que le débat infrarouge ne reste que sur le niveau politique. Car pour le volet scientifique, on en sait rien bien que tout a été étudié dans les détails depuis des décennies !!

Là je me dis qu’on est aux limites de la méthode !

Surtout que dans cette masse d’articles scientifiques tous parlent de sujets différents dans des conditions différentes, avec des ondes électromagnétiques de types différents sur des sujets différents…

Nature de l’onde électromagnétique

On a évoqué ci-dessus le four à microonde. Son principe c’est d’agiter les molécules d’eau, du coup ça chauffe... C’est un des effets des ondes électromagnétique.

Là, une simple question de puissance résout le problème. Donc oui c’est dangereux… mais on sait très bien quelles sont les limites, donc non c’est pas dangereux…. Voilà un peu ce qui résume l’interprétation d’un phénomène !

Donc il serait peut être bien de faire un rappel sur ce qu’est une onde électromagnétique !

Voici une excellente vidéo qui résume très très bien ce qu’est une onde électromagnétique.

Puis on aborde la question de la longueur d’onde. Si une onde c’est fondamentalement la même chose, la fréquence à laquelle elle se propage aura des effets très différents.

Il est est évident qu’une onde radio n’est pas pareille que de la lumière visible ou une radio aux rayons X !

spectre onde electromagnétique
Spectre électromagnétique

De nos jours tout le monde sait qu’il faut limiter la quantité de rayon x qui nous traversent, alors que regarder un paysage ne fait à priori pas de mal ! Bien au contraire !

A propos des rayons X, il n’y a pas si longtemps on utilisait des podoscopes dans les magasins de chaussures, un appareil à rayon x permettant de voir ses pieds à travers les chaussures afin de mieux pouvoir les choisir. (images de podoscope rayon x)

Donc la question de savoir ce qui est dangereux ou non évolue au fil du temps.

Pour les ondes radio, on a une tendance à utiliser celles qui ressemblent de plus en plus à de la lumière. Mais comme elles vont moins loin, on doit mettre plus d’antenne.

Est-ce que c’est la puissance ou est ce que c’est la nature de l’onde qui compte ? Difficile à dire…

.. et là on aborde un point que je trouve très intéressant c’est le point mis en avant par Pierre Dubochet dans l’émission infrarouge. La nature de l’utilisation de l’onde, le protocole réseau utilisé.

On ne ressent pas la vitesse mais l’accélération, c’est pareil pour les ondes électromagnétiques

Pierre Dubochet a dit qu’il n’est ni pour ni contre la 5G. Il nous montre surtout qu’il y a des électrosensibles et tente de nous faire comprendre ce qu’est une onde électromagnétique, comment on l’utilise et ainsi faire au mieux pour tout le monde.

Dans l’émission infrarouge, il présente à l’aide d’une lampe de poche LED le fonctionnement d’un protocole qui utilise des ondes électromagnétiques. Il y a une modulation plutôt analogique comme on le faisait dès les débuts de la radio. L’intensité de la lumière de la lampe de poche augmente et diminue gentiment.

Et il y a des modulations avec des impulsions. Là on a des flash stroboscopiques sur la lampe de poche.

Tout ceci me parle bien.

Dans le protocole GSM de la téléphonie mobile, on utilise un protocole avec des trains de paquets. Tout le monde a déjà entendu l’arrivée d’un SMS quand un téléphone est posé sur un haut-parleur:

tada tada tada… …. tada… tada.. tada.……. tada.. tada… tada…

Il y a là une arrivée d’ondes par paquet d’impulsions.

Mais il y a d’autres protocoles qui fonctionnent tout à fait autrement. Notamment il existe le principe de l’étalement de spectre.

Etalement-de-Spectre

Donc au lieu d’envoyer une impulsion puissante à une fréquence donnée. On va transformer le signal pour l’envoyer à une faible puissance étalée sur plein de fréquences.

C’est notamment la technique DSSS utilisée dans la norme wifi 802.11.b.

Là on a un principe qui est utilisé notamment pour éviter les perturbations, en étalant sur un large spectre on évite la probabilité que mon signal soit perturbé à une fréquence précise.

Mais cette technique a aussi les faveurs des militaires. Car en faisant un scan du spectre électromagnétique pour trouver une fréquence de communication particulière, et bien on ne voit rien !

Tout est noyé dans le bruit ambiant !

Notre corps et notre mental n’est pas sensible à ce qui est régulier

J’ai parlé de bruit ambiant ci-dessus. On va développer. Si dans une salle il y a une ventilation qui fait un léger bruit blanc. En entrant dans la salle on l’entend. Puis à la longue le bruit disparait.

C’est pas qu’il a disparu, c’est que nous ne le percevons plus.

Il est nettement plus facile de s’endormir dans un bar avec un brouhaha ambiant régulier, même si le niveau sonore est élevé, que de s’endormir dans une chambre très silencieuse, mais avec un moustique qui fait un petit bruit de manière aléatoire.

De la même manière, là, maintenant tout de suite, tu voyages à 1000km / heure sur la Terresans t’en rendre compte. C’est la rotation de la Terre qui nous fait nous déplacer très vite, sans compter que la Terre aussi se déplace autour du soleil… et lui même autour du centre de la galaxie…

Nous ne percevons pas cette vitesse.

Par contre si tu vas en voiture avec un pote qui conduit brusquement, et qu’en plus tu grimpes un col sur une route en épingle à cheveux !!

arrrg… là, à chaque à coup, à chaque virage, à chaque changement de vitesse tu vas ressentir l’accélération. Et c’est pas très très agréable !

Ainsi ma théorie, c’est qu’au delà des études scientifiques qui nous disent dans quels cas nous pouvons potentiellement être plus ou moins sensibles aux ondes électromagnétiques, il y a aussi l’influence de la variation du signal qui est important. Je pense même que c’est le facteur le plus important.

Donc c’est peut être la clé pour réussir à concilier l’utilisation des ondes électromagnétiques en évitant de perturber le vivant.

Mais ceci n’évite pas de réfléchir à son utilisation des ondes électromagnétiques. Est-ce que mon utilisation est un besoin essentiel ?

Techniquement, la 5G est très complexe, elle va utiliser différents protocoles, différentes modulations, on parle de OFDM qui utilise plusieurs sous porteuses, ainsi que le MIMO massif qui envoie et reçoit des signaux sur plusieurs antennes en parallèle.

Il y a plein de combinaison possible. Est-ce que le principe va dans le sens d’un signal étalé qu’on fini par oublier… ?
C’est plutôt dans ce sens que les protocoles vont. Mais envoyé quand même dan des bandes de fréquences. J’arrive pas à dire vraiment comment ça marche, tellement c’est complexe et que j’ai pas étudié ça en détail !

Donc on est toujours un peu dans le flou. J’ai également demandé à une copine géobiologue ce qu’elle pense de la 5G, elle m’a répondu que pour le moment on a pas assez d’info pour savoir. Elle fait des petits objets pour harmoniser et se protéger des perturbations électriques (câbles et ligne à haute tension), mais à priori rien contre la 5G.

Donc on verra…

Mes conclusions à propos de la 5G

J’ai rarement vu un sujet qui mélange autant de choses. Il n’est donc pas étonnant que ce soit un sujet très polémique !

On a donc une nouvelle technique de transmission radio mobile à comprendre, il faut des compétences techniques.

Ce sujet se mélange avec un sujet géopolitique, car c’est la première fois que l’on voit que la Chine est un acteur qui compte et qui peut influencer le monde dans le domaine.

Au delà de la politique internationale, il y a la politique locale, qui joue avec les visions du monde de gens. En Suisse d’autant plus qu’on est dans une année d’élections fédérales.

Il y a la vision du monde orange de la spirale dynamique qui voit le progrès technique comme étant le progrès tout court. La 5G est forcément bien et même si on ne voit pas d’application concrètes et de besoin immédiat ce sera la base de l’infrastructure technique d’un avenir forcément meilleur.

La vision du monde jaune de la spirale dynamique se préoccupe de cette course au toujours plus. Une part grandissant de la population devient décroissante et profite du sujet de la 5G pour venir philosopher sur le sens de la vie, remettre en cause notre civilisation technologique, notre système économique.

Ces gens sont aidé par ceux qui ont des valeurs ancrées dans la vision du monde verte de la spirale dynamique, qui profitent de l’occasion pour taper sur les grosses entreprises et sur les profits avant tout pour les gens déjà riches au détriment du sens de l’économie qui devrait servir le bien commun. Ces gens créent des groupe de militants.

On voit en filigrane de ces visions du monde les limites de la méthodes scientifique qui est pervertie. Chaque camp est capable de trouver les articles qui conforte sa vision du monde. On lance des chiffres sur le nombre de publication scientifique tout en se demandant si des gens les ont vraiment lues ? (plus que le titre et le résumé…)

C’est là qu’on se rend compte que personne ne sait vraiment si les ondes électromagnétiques sont dangereuses où non pour la santé. Ce que je retiens, c’est la maxime: use de tout n’abuse de rien… ça dépend de la dose.

J’en ai profité pour amener mon intuition sur les effets de ondes électromagnétiques sur le vivant qui seraient plutôt de l’ordre de la sensibilité au variation du signal plutôt qu’au signal lui même.

Ceci à l’image de la vitesse qui ne se ressent pas si elle est constante, alors qu’on ressent très bien les accélérations. Celle-ci peuvent être agréables ou non.

J’espère ainsi avoir pu dresser un panorama le plus complet sur la situation de la 5G.

L’avenir nous dira si la 5G sera adoptée ou non. Dans le contexte actuel, j’ai plutôt l’impression que les opérateurs sont pour et installent même en dépit des politiques qui font des moratoires et se rendent compte qu’ils n’ont plus de pouvoir !

Les fabricants de smartphone vont installer par défaut la 5G dans les appareils. Quand les anciens appareils ne seront plus en état de fonctionner la 5G aura gagné.

La différence sera là au milieu à quelle vitesse ? Est-ce que les opérateurs et fabricants vont ressentir passer financièrement la vague d’opposition à la 5G ? .. ou pas ? Si c’est le cas, ils vont peut être s’adapter en proposant des offres « low tech » ?

Dans cette saga les militants pro 5G auront découvert qu’il y a d’autres manière de voir le monde.

Les militants anti-5G auront découvert que pour avoir une réelle influence sur le monde, il faut reprendre et accepter son pouvoir personnel. Juste manifester ne suffit pas. Et dans cette affaire ont voit qu’à force de déléguer les pouvoirs politiques n’ont en fait plus de pouvoir !

On verra comment tout ceci évolue.

Tout est possible. Garde l’esprit ouvert.

L’origine des runes se trouve dans le calendrier celtique

L’origine des runes est qui nous est racontée dans le poème Hávamál raconte que c’est le dieu Odin qui a acquis les connaissances cachées des runes lorsqu’il était suspendu, la tête en bas, à une branche de l’arbre monde Yggdrasil, durant neuf jours et neuf nuits, transpercé par sa propre lance!

yggdrasil-arbre-monde-odin-recois-les-runes
J’ai voulu me remettre en condition pour méditer sur l’origine des runes…

Au delà de cette légende (?) quelle est l’origine des runes ?
Ici je vais montrer qu’il y a de fortes chances que les runes soient une représentation des constellations célestes.

… et qui dit constellation, dit astronomie et qui dit astronomie dit: calendrier.

Et oui j’ai une sérieuse hypothèse qui montre que le calendrier celte décompose l’année en 24 parts de 15 jours.

Chacune de ces parts est associée à une rune. Et c’est n’est pas un hasard, c’est le dessin de la constellation dans laquelle se trouve le soleil à la période représentée par ce calendrier. (bref ce qu’on appelle un zodiaque !)

Voyons tout ça plus en détail.

Une division de l’année en 24 parts

C’est un article de Didier Lacapelle qui m’a inspiré cette recherche. Il présentait cette thèse du calendrier celtique lié aux runes et j’ai eu envie de creuser l’idée.

Nous avons l’habitude d’un calendrier avec une année divisée en 12 mois. Là c’est un calendrier avec l’année divisée en 24 parties.

C’est très proche de la pratique du calendrier védique qui découpe l’année en 27 nakṣatra. Chaque nakṣatra porte le nom de la constellation qui correspond. On reviendra plus loin sur le lien entre les runes et les constellation.

Donc si l’on découpe l’année en 24 parts chaque part a une durée d’une quinzaine de jours. C’est peut être là l’origine de notre habitude de compter les jours en quinzaine.

Lorsqu’une personne évoque une durée de temps de 2 semaines elle parle d’une quinzaine de jours. Pourtant 2 semaines ça fait 14 jours non ? Etonnant !

disque de Nebra
Sur le disque de Nebra, on trouve aussi des cycles de 15 jours, mais en lien avec le cycle de du déplacement apparent de Vénus

Comment construire un calendrier ? Sur quels cycles se baser ?

Les rythmes et cycles des calendriers humains sont généralement liés à des cycles astronomiques:

  • l’alternance jour/nuit
  • les cycles lunaires qui sont également les cycles menstruels féminin
  • les saisons qui influencent la végétation. (dépend de la latitude)
  • les solstices et équinoxes qui comme les saisons dépendent de l’inclinaison de la Terre.
  • des événements astronomiques divers comme la course des planètes et/ou certaines conjonctions et éclipses, des levers héliaques, notamment celui de Sirius.

L’alternance jour nuit est fondamentale et se retrouve dans tous les calendriers.

Puis ce sont les cycles lunaire et solaire qui sont les plus utilisés.

croissant de lune

Cycle lunaire = le mois

La lune tourne autour de la Terre et l’on considère en gros qu’un tour = un mois.

On voit la progression de ce cycle avec les 8 différentes phases de la lune. (la nouvelle lune ou lune noire qu’on ne voit pas + les autres phases croissantes jusqu’à la pleine lune et décroissantes ensuite. )

🌑🌒🌓🌔🌕🌖🌗🌘

Derrière l’expression « mois lunaire » il peut y avoir plusieurs variantes:

  • mois synodique, aussi appelé lunaison = 29,53 jours = 29j 12h 44min 2.8s = temps pour retrouver la même phase de la lune.
  • mois tropique = 27,321 58 jours  = temps mis pour retrouver la même longitude écliptique en tenant compte de la précession des équinoxes.
  • mois sidéral = 27,321 66 jours = période orbitale en référentiel fixe. = temps vu de la terre pour effectuer un tour complet et retrouver la même position par rapport aux étoiles.

Ouais, quand on creuse le sujet c’est pas si simple….

On peut considérer qu’un cycle c’est un tour de la lune autour de la Terre, soit la période sidérale de 27.32 jours ? D’où le fait qu’on considère qu’un cycle menstruel est de 28 jours ou 4 semaines de 7 jours…

Mais comme la Terre et la lune tournent autour du soleil, un tour simple ne suffit pas pour vraiment finir le tour. Il faut en plus ajouter le déplacement.

C’est pour ça que la lunaison, le cycle des phases de la lune se fait en 29,53 jours. Souvent arrondi à 30 jours. Une des raisons qui font qu’on a beaucoup de mois à 30 jours.

Cycle solaire = l’année

Le cycle le plus utilisé pour un calendrier est l’année. Soit le temps que met la Terre pour tourner autour du soleil.

Mais là aussi il y a des temps différents:

  • l’année tropique = 365,2421898 jours (365 jours 5 heures 48 minutes 45,198 secondes) C’est la périodicité des saisons terrestres. Donc c’est la définition la plus adaptée pour un calendrier. C’est le temps que met la Terre pour faire une révolution autour du Soleil dans un repère tournant lié à la ligne des équinoxes: le point vernal.
  • l’année sidérale = 365,256 365 67 jours (~20 minutes de plus que l’année tropique) C’est le temps qui sépare 2 tours de la Terre autour du soleil. On vise une référence par rapport à 3 étoiles lointaines.
coucher-soleil-creux-du-van-P4080346-HDR-1600px

La quadrature du cercle de la correspondance entre les cycles lunaires et solaires

Si on joue un peu avec tout ces cycles on voit bien que ce ne sont pas des multiple l’un de l’autre. On a jamais un nombre rond de cycles. On a 365 jours dans une année…. et ~ 1/4 de plus… ce qui fait que si on ne tient pas compte de cette petite fraction, chaque année on décale un petit peu plus les saisons... et quand on fête Noël en juillet… il ya un soucis !!!

Pour les correspondances entre les cycles lunaire et solaire c’est encore pire. Et quelle valeur du cycle je prends ?
Un mois lunaire c’est 28 ou 30 jours ?

Combien il y a de mois dans une année ?

On peut voir ça de différentes manières. On peut se dire que c’est 365 / 30 = 12 mois + 1/6 de mois..
On peut aussi se dire que c’est 365 / 28 = 13,0357 mois.

Notre calendrier le plus utilisé de nos jours a 12 mois dans l’année, mais l’exemple ci-dessus montre qu’on aurait pu choisir 13 mois sidéraux ça aurait été plus juste…. mais pas du tout plus simple a observer.

En effet, les phases de la lune (le mois synodique 29,53 jours) c’est plus facile à observer que le mois sidéral !

Les jours épagomènes ou hors du temps

On peut aussi imaginer que finalement, 365 jours c’est pas très pratique. Que 360 jours dans l’année ça aurait été tellement plus simple car c’est un nombre qui se divise beaucoup mieux !

Et bien c’est exactement ce qu’ont fait les égyptiens dans leur calendrier. C’est un calendrier de 12 mois de 30 jours = 360 jours + 5 jours en plus, hors du temps qu’on appelle des jours épagomènes. On en profitait pour en faire l’anniversaire des dieux principaux.

Ces jours épagomènes sont placés à la section dorée du nombre de jours entre les équinoxes. Soit de nos jours l’équivalent du 14 juillet. Je soupçonne que c’est pas un hasard que cette date a été choisie pour la fête nationale française vu le penchant pour l’égypte de certains dirigeants de l’époque… C’est la période de la campagne napoléonienne en égypte.

Calendrier égyptien sur un mur du temple de Sobek

Les aztèques ont utilisés le même principe dans leur calendrier. L’année a aussi 360 jours, mais divisé en 18 mois de 20 jours. + les 5 jours épagomènes.

Donc on voit là qu’il y a plein de manières différentes de construire un calendrier.

De nos jours encore, on a les années bissextiles qui permettent d’ajouter tous les 4 ans un jours dans l’année et ainsi de corriger (un peu, mais pas totalement) la durée de l’année qui n’est pas de 365 jours exactement, mais de 365 jours et environ 1/4 de jours… d’où le fait que tous les 4 ans ça fait un jours de plus !

On verra plus bas que cette histoire de jours supplémentaires, pourrait bien expliquer l’origine de la rune blanche dont l’origine et l’explication est toujours assez folklorique suivant les sources.

Quel cycle principal choisir pour construire un calendrier ? L’heure des choix ! ou pas…

Ci dessus on a vu qu’il y a des civilisations avec des calendriers qui ont 12, 18 ou 13 mois !

Je soupçonne même l’existence d’un calendrier avec 9 mois de 40 jours, ce qui expliquerait les nombreuses référence biblique à des « quarantaines » de jours. Mais je ne sais pas trop qui l’aurait inventé.

Donc si l’on a des durées de mois différentes, on voit bien qu’il n’y a plus forcément de correspondance à des vrais cycles lunaires. Ce sont des mois qui sont juste une division de l’année solaire.

Beaucoup de civilisations ont fait des choix. Quel est le cycles important le cycle lunaire du mois ou le cycle solaire de l’année ?

Ainsi on trouve des calendriers lunaires, comme le calendrier musulman, et des calendriers solaires, comme le calendrier grégorien qui est le plus utilisé.

C’est pour cette raison que le mois du Ramadan du calendrier musulman se retrouve décalé par rapport à l’année solaire. Parfois c’est en été, et parfois en hiver !

Est-ce qu’il existe un moyen de faire correspondre le cycle lunaire et le cycle solaire ?

C’est un problème qui a occupé de nombreux concepteurs de calendrier pendant des millénaires… et on a toujours une solution approchée.

C’est comme le fameux problème de la quadrature du cercle qui a occupé les mathématiciens pendant des millénaires !

L’idée de base c’est de réussir à faire un calendrier perpétuel. Un calendrier qui fonctionne tout le temps, qu’on a pas besoin de bricoler avec trop d’artifices comme ajouter des jours ou en enlever.

Si on veut conserver des liens avec le cycle lunaire et le cycle solaire, on peut se demander au bout de combien de temps, les mêmes dates de l’année solaire correspondent aux mêmes phases de la lune ?

Il se trouve qu’il y a une correspondance au bout de 235 mois synodiques lunaires. On arrive à une durée de 19 années tropiques. (solaires) + 1h 27 minutes et 33 seconde.

C’est ce que l’on appelle le cycle de Méton, du nom de l’astronome grec Méton qui a popularisé ce cycle vers – 432. (on retrouve des références en mésopotamie 200 ans plus tôt !)

On s’améliore. On a ainsi un calendrier « perpétuel » lunaire et solaire qui fonctionne pendant 312 ans !  ouais.. après il se décale d’un jour !

Cycle de Méton inscrit sur un manuscrit du 9ème siècle en Bavière Abbaye_Saint-Emmeran
Cycle de Méton inscrit sur un manuscrit du 9ème siècle à l’Abbaye de Saint-Emmeran en Bavière

On retrouve ce cycle de Méton inscrit sur la machine d’Anticythère, un ordinateur astronomique mécanique d’une grande précision qui a été réalisé dans l’antiquité.

Le cycle de Méton a aussi été utilisé pour calculer la date de pâques.

Ainsi il est possible de réaliser un calendrier luni-solaire. C’est le cas des calendriers hébraïques, tibétains ou chinois traditionnel.

Ce genre de calendrier fonctionne souvent avec des années lunaires de 12 mois, mais pour effectuer un correspondance avec le cycle solaire, 7 années du cycle de 19 ans se voient ajouter un mois supplémentaire. On parle de mois intercalaire ou mois embolismique !

Par exemple, dans les calendriers babyloniens et hébreux antiques, les années de rang 3, 6, 8, 11, 14, 17 et 19, sont les années de treize mois du cycle métonique.

Début du 3e mois lunaire dans le calendrier tibétain de Lhassa pour l’année du cochon d’eau en 1923/24

Ce que je constate, c’est qu‘il n’est pas simple de faire un calendrier qui concilie tous les cycles. Si on veut le faire, il faut concevoir un système de compensation sur plusieurs années.

Ainsi pour simplifier il y a des civilisations qui ont choisi de faire un calendrier avec un cycle principal.

C’est le cas de la civilisation romaine qui a crée le calendrier julien, qui a évolué en calendrier grégorien suite à des capacités techniques permettant des mesures plus précise.

Le calendrier grégorien est essentiellement un calendrier solaire. Ce qui est plus pratique pour l’agriculture car on garde un lien avec les saisons.

La durée des mois est variable, mais tourne autour de la valeur approchée d’un mois lunaire pour des raisons historiques. Tous les 4 ans on ajoute 1 jour pour ajuster le décalage annuel d’environ 1/4 de jour entre l’année civile standard et l’année astronomique tropique.

Puis tous les 400 ans on ajoute encore un jour. C’est l’innovation du calendrier grégorien. Depuis ça mise en place on a donc ajouté 2 jours. Un en 1600 et un en 2000.

Voilà, nous avons donc eu l’occasion de revoir plein de fondamentaux sur la fabrication de calendrier. Ainsi on part sur de bonnes bases pour ouvrir son imaginaire à tout plein de variantes possibles. Ça nous sera utile pour explorer les hypothèses de conception d’un calendrier celtique qui est finalement très peu connu.

Le calendrier Celte est tout d’abord un calendrier lunaire 🌒

On a retrouvé uniquement le calendrier gallo-romain de Coligny qui nous renseigne sur les pratiques gauloises. Mais ce sont déjà des pratiques influencées par la civilisation romaine dont nous sommes les héritiers. Ainsi il est difficile de s’extraire de notre vision du monde standard pour penser autrement.

Un des biais majeur étant justement de placer les fêtes celtes sur des dates liées à un calendrier solaire, alors qu’à l’origine elles étaient calées sur un calendrier lunaire.

Par exemple, il y a beaucoup de références sur web qui indiquent que les fêtes celtes de Samahin, Imbolc, Beltaine et Lugnasad sont respectivement les 1er novembre, 1er février, 1er mai et 1er août. C’est notamment le cas de la roue de l’année qui est utilisée dans la Wicca.

C’est très pratique de nos jours pour les néo-paganistes d’avoir des dates fixes dans le calendrier solaire Grégorien, mais ça cache souvent la véritable origine et le véritable sens de ces fêtes.

Ainsi on va explorer le calendrier avec les lunettes d’une vision du monde différente et se remettre dans le contexte d’un calendrier celte lunaire, voir luni-solaire selon mon hypothèse que je tente de vérifier en lien avec les runes.

Les grandes fêtes celtes

Comme dit plus haut, l’année du calendrier celte était découpé en 24 parts. Un peu comme des parts de pizza 🍕.

Chaque part représente la moitié d’un cycle lunaire synodique. (Les phases de la lune) Chaque part commence donc soit avec une pleine lune 🌕, soit avec une nouvelle lune 🌑 (donc une lune noire).

Ainsi 2 parts représentent un cycle lunaire synodique complet, une lunaison, soit 29,53 jours, arrondis à 30 jours. Une part c’est une quinzaine de jours.

L’année celte est marquée par 4 grandes fêtes:

Si on fait un dessin, on observe que ces fêtes forment une grande croix qui découpe l’année en 4 parties.

calendrier runique fêtes celtes

Il est souvent considéré que la fête de Samahain est la première des 4 grandes fêtes.

On va donc commencer depuis Samahain à découper l’année en 24 parts et associer à chaque part une rune.

On va commencer par associer la rune Fehu à la première quinzaine après Samahain. Le dernière rune juste avant Samahain sera othalaz.

rune fehu sur un galet
La rune Fehu

Déjà là, on commence a voir des correspondances intéressantes entre les runes et les périodes de l’année.

On va aussi associer une rune à chaque fête. On va associer à cette fête la rune de la quinzaine qui précède la fête.

On a donc:

Il est intéressant de voir qu’othalaz symbolise souvent l’héritage des ancêtres et la fête de Samahain et la nuit qui précède, halloween est en lien avec les ancêtres morts.

De plus la rune jera symbolise le cycle de l’année et se trouve au début de mai qui est dans plusieurs civilisation le début de l’année.

La rune kenaz symbolise la focalisation de l’énergie en voie d’une réalisation. C’est justement vers la période d’Imbolc que la nature va se réveiller après l’hiver pour focaliser l’énergie potentielle des graines vers des cultures.

Quand à Berkano qui a sa forme symbolise la femme enceinte, cette rune arrive lors de la fête de Lugnasad pendant laquelle on célébrait souvent les mariages.

On peut dire que tout ça est tiré par les cheveux, que c’est chercher des correspondances pour que ça marche, c’est peut être ça. Mais ça fait quand même réfléchir.

On verra ci-dessous des correspondances avec les fêtes solaires qui sont beaucoup plus explicites.

signification des runes galet

Origine de la rune blanche

Voilà on a divisé l’année en 24 quinzaines de jours. C’est bien. Mais un rapide calcul nous montre que 24 * 15 = 360. Il manque donc 5 jours pour faire un année solaire complète.

Ainsi on peut imaginer que le calendrier celtique est purement un calendrier lunaire. Mais à la longue il va se décaler comme le calendrier hégirien le fait. C’est pas grave de fêter Ramandan en été ou en hiver suivant les années.

Mais si on veut avoir des rythmes liés aux saisons. Un calendrier ajusté aux saisons est nécessaire. Et ceci n’est pas possible avec un calendrier purement lunaire.

Ceci se fait généralement en ajoutant un mois intercalaires ou des jours épagomènes, comme on l’a vu plus haut.

Il est à noter au passage que les premiers musulmans on explicitement supprimé le 13ème mois intercalaire qui se pratiquait par certaines tribus de la péninsule arabique avant l’hégire.

Le coran décrète qu’il n’y a que 12 mois dans l’année et qu’on ne peut en ajouter plus.

Ainsi le calendrier celtes devait probablement être un calendrier luni-solaire. Un calendrier avec des quinzaines suivant le cycle lunaire. Mais réajusté régulièrement sur le cycle solaire en ajoutant périodiquement des jours épagomènes.

La rune blanche correspond à une quinzaine intercalaire

Si l’on compte bien, il manque 5 jours par année pour passer de 24 quinzaines de jours à l’année de 365 jours. (+ 1/4 mais ceci ne semble pas de la précision atteinte à l’époque… ou alors c’était compensé autrement !)

Parfait, c’est bien pratique, la quinzaine est un multiple de 5. Donc on peut imaginer que tous les 3 ans, on a joute une quinzaine intercalaires et on compenser ainsi les 5 jours manquant chaque année.

Mais comment appeler cette quinzaine supplémentaire qui s’ajoute ?

Il se trouve que dans l’utilisation divinatoire des runes, il existe une rune blanche. Certain disent que c’est la rune du destin, le wyrd. Ça m’a toujours paru étrange, car il existe déjà a rune Perthro qui justement symbolise le destin. Pourquoi un tel doublon ?

D’autres disent que la rune blanche est une sorte de joker ! Et encore d’autres disent que la rune blanche est la rune qui signifie qu’il est temps d’arrêter de faire des tirages !

C’est bien gentil, mais ça ne tiens la route que pour les tirages et pas pour l’écriture, à moins que la rune blanche soit l’équivalent de la barre espace de nos claviers d’ordinateurs !! 😉

Il n’y a pas de consensus clair sur l’origine de la rune blanche.

Personnellement je pense que l’existence de la rune blanche est bien la preuve que l’origine des runes est un calendrier.

La rune blanche est justement cette rune qui représente la quinzaine intercalaire qu’on ajoute tous les 3 ans pour compenser la différence entre le cycle lunaire et le cycle solaire.

Voilà donc mon hypothèse un peu folle, que je n’ai jamais vu nulle part ailleurs, mais qui me semble tenir la route.

Le calendrier celtique est luni-solaire

En ajoutant la rune blanche comme quinzaine intercalaire pour compenser la différence entre les cycles lunaire et solaires. On crée ainsi un calendrier luni-solaire.

Il devient ainsi possible d’ajouter des correspondances solaires au calendrier celtique que j’ai présenté comme uniquement lunaire jusqu’ici.

Ainsi en plus de la croix des fêtes celtes majeures, Samahain, Imbolc, Beltaine, et Lugnasad on peut ajouter une nouvelle croix en lien avec des événements solaires, soit les solstices et les équinoxes.

pieds de Martouf cadran solaire solstice ete vatican
Cadran solaire du Vatican

Les solstices et les équinoxes sont intrinsèquement lié au fait que la Terre tourne autour d’un axe incliné à ~23°. Ce qui crée un angle d’incidence différent des rayons du soleil suivant l’endroit où la Terre se trouve dans sa révolution autour du soleil.

J’ai déjà écrit tout un article qui explique en détail ce que sont les solstices et les équinoxes.

La_Terre_au_solstice_dété
Solstice d’été
La_Terre_au_solstice_dhiver
Solstice d’hiver

Il est juste intéressant de se souvenir que le mot solstice veut dire « soleil arrêté« , c’est donc le moment où la course apparente du soleil s’arrête durant en moyenne 3 jours et repart dans l’autre sens.

Le solstice d’été est le moment où le soleil se couche le plus à l’ouest de l’année. Le solstice d’hiver étant le moment où le soleil se couche le plus à l’est de l’année.

Dans le langage courant on dit souvent que le solstice d’été est le jour le plus long de l’année et le solstice d’hiver le jour le plus court de l’année. (C’est juste mais c’est pas là l’origine du mot, et comme il y a un décalage entre l’évolution des lever et coucher de soleil, c’est difficile à mesurer. C’est une moyenne !)

Ainsi, pour revenir à notre calendrier, on va ajouter une nouvelle croix qui marque les solstices d’hiver et d’été.

calendrier runique fêtes celtes
La croix verte représente les solstices et les équinoxes, ainsi que les fêtes solaires

Au milieu entre les solstices, on va également ajouter les équinoxes. Ce sont les jours de l’année où la durée de la nuit et du jours sont de même durée, comme le nom équinoxe l’indique !

Avec cette nouvelle croix on crée de nouvelle fêtes. C’est ce que la roue de l’année de la Wicca, appelle les fêtes (sabbats) secondaire. Il s’agit des fêtes de:

  • Yule au solstice d’hiver, aussi connue en Irlande sous le nom de Nolagh ou de Nohel en gaulois. Ce nom vient du gaulois Noio Hel qui signifie nouveau soleil ☀️. Il est évident que l’on fête ici le renouveau (voir la résurrection !) du soleil. Le moment où les jours commencent à rallonger après une période de 3 jours d’arrêter et plusieurs mois de jours qui se raccourcissent. Il est évident que c’est en lien avec la fête chrétienne de Noël et de Jésus l’archétype du dieu solaire qui est mort 3 jours avant de renaitre !
  • Easter, la fête de la déesse Ostara à l’équinoxe de printemps. 
  • Litha au solstice d’été. La fête de la lumière, devenue la fête de la St-Jean avec ses feux. 
  • Westara ou Mabon lors de l’équinoxe d’automne.

Quel est le décalage entre la croix solaire et la croix lunaire ?

Si tu as bien suivi ce qu’on a dit ci-dessus, le décalage est variable. Mais on peut tester, comme dans mon schéma fixe, de mettre une quarantaine de jours en reprenant cette durée très utilisé dans la Bible.

(Le Carême c’est 40 jours avant Pâques et l’ascension 40 jours après.)

En plaçant ainsi les nouvelles fêtes solaires sur la roue de l’année, on peut leur associer également des runes. La plage dans laquelle tombe la fête est plus floue au vu du décalage. Mais la version de base que j’ai représentée sur mon schéma est suffisamment explicite pour me montrer que la piste est bonne à suivre.

Le solstice d’été tombe sur la rune Sowilo, qui justement représente le soleil ! si il y a une seule rune que j’associerai au solstice d’été c’est bien celle là !

Si on continue avec l’équinoxe d’automne, on tombe sur la rune Ingwaz qui représente une graine, un potentiel mis en dormance. C’est un symbole plausible pour le début de l’automne.

Le solstice d’hiver tombe sur la rune Ansuz qui symbolise le don des dieux. Pour le moment où le soleil qu’on croyait mort revient à la vie je trouve que c’est un bon don des dieux. De même que la sur-couche chrétienne place là le moment où les rois mages donnent des cadeaux à Jésus à l’occasion de sa naissance.

Enfin on termine avec l’équinoxe de printemps qui tombe sur la rune naudiz la rune du besoin. Celle dont le dessin représente une croix ᚾ, la même sur laquelle Jésus Christ a été crucifié en pleine pâques juive, fête qui a lieu à la première pleine lune 🌕 après l’équinoxe de printemps !
(les chrétiens ayant décalé au 1er dimanche d’après lors du concile de Nicée en 325.pour en savoir plus sur le calcul de la date de pâques j’ai déjà écrit tout un article sur le sujet.)

sacrifice-humain-de-jesus-de-nazareth-Schöne_Buchstabe_T

On est donc là droit à la bonne période, droit avec le bon symbole. Je ne vois pas comment on pourrait mieux tomber avec ce cycle de fêtes et les correspondances avec les runes !

Allez voici mes notes de travail, si t’arrives à lire…

calendrier runique fêtes celtes

Les runes sont des représentations des constellations

J’ai mentionné au début de cet article que les runes sont des représentations des constellations. On abordera bientôt cette partie. Mais je pense que ce sera dans un prochain article. D’une part, car cet article est déjà très long et dense. Mais aussi car je n’ai pas terminé mon travail d’investigation.

Je n’ai pas encore réussi à identifier toutes les runes avec des astérismes. Il y a déjà des gens qui ont fait le boulot d’identification. Mais ils n’arrivent pas tous au même résultat. Ce qui n’est pas très pratique !

Ainsi je vais approfondir le travail moi même pour me faire mon propre avis.

Voici déjà des pistes de travail si tu veux avancer….

Voici quelques correspondance entre runes et constellations…

Ici on a une correspondance entre rune et le zodiaque.

tout-est-lie-interconnecte-univers-spiritualite-atome-usukhbayar-gankhuyag-1003789-unsplash

Le zodiaque runique

Le principe de base de cette idée, c’est qu’un calendrier est forcément en lien avec l’astronomie. On l’a déjà largement vu ci-dessus.

Une des manière de savoir où l’on se trouve dans la course de la Terre autour du soleil est l’observation des constellations.

C’est le principe du zodiaque. On donne un nom à la période de l’année dans laquelle on se trouve en fonction du fond d’étoiles derrière le soleil.

mois zodiaque observation

Il y a plein de variantes à ça. Il y a notamment des traditions différentes qui utilise une version sidérale ou une version tropicale

Il y a aussi le fait que de regarder la constellation derrière le soleil n’est pas si simple en plein jour !! … donc est-ce qu’il serait pas plus simple de regarder la nuit ? Mais du coup à l’opposé ?

Ensuite, il y a la précession des équinoxes qui fait que ça décale tout avec les années. Ainsi un zodiaque n’est valable qu’à une période donnée.

Ainsi les signes astrologique que nous utilisons couramment pour les horoscopes sont décalés par rapport à l’origine du système ! On a pas les bons signes !

Donc si l’on ne connait pas exactement l’origine du calendrier celte runique… c’est pas si simple de savoir à quelle période regarder et quelles étoiles pour trouver la correspondance entre runes et des astérismes bien visibles.

Tout ce que je sais, c’est que la légende raconte que Odin a reçu les runes en restant suspendu la tête en bas à une branche de l’arbre monde Yggdrassil. Ainsi quand on a la tête en bas, c’est plus facile de regarder le ciel !! .. mais peut être qu’il a vu toutes les constellations à l’envers !!!

… Donc à méditer… Suite au prochain épisode !

Construction des pyramides de Gizeh, le noeud auto-bloquant qui change tout

Entre mille autres sujets, le sujet de la construction des pyramides de Gizeh m’intéresse.

J’ai déjà entendu beaucoup de théories plus ou moins farfelues sur la construction des pyramides. J’ai été moi-même voir sur place.

martouf en egypte a gizeh pyramide

Et là, j’ai envie de faire un petit article par ce que cette théorie là, me semble plus intéressante que d’autres. Cette théorie de construction me semble plus complète, plus réaliste, plus plausible.. même si en fait.. Je doute qu’on sache un jour le fin mot de l’histoire…

Il s’agit de la théorie de construction proposée par Jean-Pierre Petit…
(Bon, voilà, maintenant que le nom de l’auteur de cette théorie de construction des pyramides est lâchée.. Je dois avoir déjà perdu la moitié des lecteurs qui ont des à priori… et j’ai croché une poignée de fan inconditionnel de ce physicien touche à tout…)

La Bande Dessinée qui explique la construction des pyramides de Gizeh

A son habitude Jean-Pierre Petit est un très bon vulgarisateur, il nous explique sa théorie sur les pyramides dans une bande dessinée très bien faite. (En général il est plus connu pour son modèle cosmologique Janus..)

Donc c’est pratique dans cet article je n’aurai pas grand choses à dire de plus. Juste mon avis et pourquoi je trouve que cette théorie est plus pertinente que d’autres.

Cette BD sur la théorie de construction des pyramides de Gizeh par Jean-Pierre Petit est disponible en téléchargement par ici….

couverture-BD-jp-petit-le-secret-dimothep-construction-pyramide-gizeh

Une machinerie de levier pour tirer les blocs des pyramides

Le point essentiel don J.-P Petit parle dans sa théorie de construction des pyramides, c’est une machinerie avec des leviers, un peu dans le genre de la forme d’un pied de biche.

Il y a deux leviers et des cordes qui les actionnent depuis en bas. Les cordes servent à tirer des blocs qui grimpent sur la pyramide le long d‘une rampe en spirale.

machine levier pied biche construction pyramide jp petit noeud auto bloquant

Là il faut une image et même une vidéo pour expliquer tout ça car les mots ne suffisent pas à expliquer précisément le mécanisme.

D’ailleurs Hérodote a décrit le mécanisme de construction des pyramide en -450… et depuis on se pose des questions sur l’interprétation de ce texte, lui même de seconde main raconté par des prêtres…

« Voici comment on construisit cette pyramide, par le système des gradins successifs que l’on appelle tantôt krossai (corbeaux), tantôt bomides (plates-formes). On la construisit d’abord sous cette forme, puis on hissa les pierres de complément à l’aide de machines faites de courtes pièces de bois : on montait la pierre du sol jusqu’à la première plate-forme ; là, on la plaçait dans une autre machine installée sur le premier gradin, et on la tirait sur jusqu’au deuxième gradin, où une troisième machine la prenaitsource. »

Ce texte d’Hérodote est compatible avec la machine de Jean-Pierre Petit.

Jean-Pierre Petit a eu l’occasion de présenter ce modèle de levier à la cité des sciences pour une maquette où les gosses pouvaient déplacer des blocs de centaines de Kg.

C’est là que Jean-Pierre Petit a été attaqué par un autre Jean-Pierre… le fameux Jean-Pierre Adam que l’on voit dans le film, la Révélation des Pyramide.

Pour Jean-Pierre Adam, ce levier est « une application moderne du levier » et donc c’est donc « totalement exclus » que ça puisse avoir été utilisé !

Heu.. le levier c’est pas nouveau ! Archimède disait déjà comme image qu’avec un point d’appui et un levier il soulèverai le monde !

Et comme on le verra ci-dessous, il semble bien qu’on a même retrouvé un bout du fameux levier !

Le noeud auto-bloquant une technique lowtech toujours utilisée

Ce qui m’a le plus intéressé dans cette théorie de construction des pyramides de Gizeh c’est le noeud auto-bloquant.

C’est un mécanisme autant très sophistiqué, très efficace et super simple à faire. De nos jours on utiliserait des pinces hydrauliques commandées par électronique. Donc on a de la peine à imaginer un moyen simple.

noeud-autobloquant-prussik-StrickleiterHilfe
Noeuds auto-bloquant de Prussik accroché à deux cordes

Il se trouve que je fais de la spéléo, et que le système de poignée jumar et de bloqueur qui nous permet de remonter des hauts puits ça me parle bien. Notre version spéléo est à peine plus mécanique. Mais la version simple du noeud autobloquant est aussi encore très utilisées en escalade.

On parle souvent de noeud de prussik.

La théorie de halage des blocs de Jean-Pierre Petit utilise le même principe que pour remonter un puits en spéléo. C’est l’alternance en appui sur un noeud ou l’autre qui permet d’avancer.

Il faut juste quelqu’un sur le bloc qui va s’assurer que le noeud coulisse bien au bon moment.

Machine__traction_pyramide

Le point crucial dans ce système c’est la sorte de « poulie de renvoi » qui permet de faire glisser la corde, mais sans l’user.

Il se trouve que cette pièce existe bel et bien. Elle a été découverte en 1932 à Gizeh à côté de la pyramide de Khent-Kaoues qui est une pyramide satellite de celle dite de Chéops.

bloc basalte machine levier axe centrale mesure pyramide

Il me reste donc à vérifier et à retrouver la source de la découverte de cet objet « poulie de renvoi » en basalte. Si quelqu’un trouve la référence.. c’est bienvenu ! 🙂

objet_khent_kaoues mécanisme levier construction pyramide construction

J’ai retrouvé cette explication en vidéo qui explique que cet objet a été mal classé.. et que c’est pas une poulie comme l’égyptologue Selim Hassan l’avait dit.. mais plutôt un équarrisseur qui permet de tailler la pierre

Il y a encore une autre version qui va aussi dans le sens d’un objet pour tailler la pierre, mais à mettre sous une sorte de balançoire pour augmenter l’efficacité !

Les paris restent ouverts ! … à quoi sert cet objet ?

Une rampe en pierre qui s’enroule autour de la pyramide

Evidemment que pour hisser les pierres jusqu’en haut de l’édifice, il nous faut une pente pas trop raide (il semble que le maximum est 7% pour faire voyager des traineaux) et de la place.

Il y a plein de théories tout à fait officielle, mais sacrément farfelues au niveau technique qui préconisent des rampes pour faire glisser des traineaux tirés par un foule de personnes.

Certains égyptologues n’ont pas vraiment le sens pratique de l’ingénieur !

Cette idée est peut être bonne pour la base de la pyramide, qui représente quand même une masse énorme de matériaux. Mais très rapidement on voit que ça n’a aucun sens. La rampe devient vite trop grosses. Il faut une masse plus grande de la pyramide elle même !! .. et il faut que la rampe tienne avec une pente très élevée sur les côtés ! C’est pas très réaliste !

La rampe de la théorie de construction des pyramides mise en avant par Jean-Pierre Petit est plus simple, avec une pente acceptable et économe en matériaux.

Il s’agit d‘une rampe qui fait le tour de la pyramide en spirale. C’est une rampe en pierre. Solide, mais amovible. Elle est posée sur des corbeaux intégré à la pyramide.

Cette image est issue du pdf complet avec le détail des étapes de construction d’une maquette de pyramide selon cette théorie .

Cette théorie de construction de pyramide a aussi un avantage, c’est qu’elle propose d’utiliser des blocs standards. Mais de plusieurs types.

On peut même imaginer qu’ils ont été produits à la chaine en grande quantité. On attribue au pharaon Snéfrou (père de Chéops) pas moins de 3 pyramides !! Ils étaient efficace à l’époque !

Peut être que les blocs ont été construits par les générations précédentes.. et juste placés et ajusté ?

Personnellement, je ne suis pas non plus convaincu par la version « officielle » qui nous dit que les pyramides sont toutes des tombeaux !

Pourquoi Snéfrou aurait-il eu besoin de 3 tombeaux ?
On reviendra sur le sujet plus loin.

bloc triangulaire pyramide gizeh construction plateforme

Ainsi en fin de chantier on va couper les corbeaux et ça va nous donner des blocs « triangulaires ».

Ainsi on a une explication sur la nature des blocs qui sont souvent présentés comme étant des restes de parement. Mais dont l’auteur du film La révélation des pyramides, nous dit qu’il a des doutes que ce soit le parement, ceci en lien avec le fait que la grande pyramide (dite de Chéops) et celle dite de Mykerinos ont des faces incurvées.

La base de la pyramide est donc un octogone ! … Mais on ne voit pas cet forme sur ces blocs triangulaires souvent présentés comme du parement.

La théorie de construction des pyramides de Gizeh selon Jean-Pierre Petit nous permet donc un éclairage nouveau sur la nature de ces blocs.

La piste est intéressante.

Comment les bâtisseurs des pyramides de Gizeh ont-ils assurés la précision de leur construction ?

Les pyramides de Gizeh sont connues pour leur orientation précise aux quatre points cardinaux. On ne va pas ici parler de la méthode de détermination du Nord géographique (et pas magnétique qui pourrait se lire à la boussole.. ce serait trop facile !)

On va parler ici de la méthode de mesure pour s’assurer que la pyramide au cours de sa construction est toujours bien alignée.

Jean-Pierre Petit nous parle d‘un puits central dans lequel depuis le sommet on accès à une marque au sol. Cette mesure permet de vérifier qu’on ne dérive pas en hauteur. Mais c’est aussi le lieu pour placer une table d’orientation rotative avec des fils à plomb qui permettent de vérifier l’alignement des arrêtes.

table orientation pyramide gizeh mesure jppetit

Du coup, il y a un puits qui traverse la pyramide de haut en bas ! Est-ce qu’on l’a trouvé ?
Est-ce que c’est possible, il ne risque pas de traverser un chambre ?
.. et bien non !

Les chambres qui sont dans les pyramides de Gizeh sont toutes décalées de l’axe centrale !

Les seules chambres alignées sont souterraines. Ça montre bien qu’il y avait peut être l’envie de centrer la chambre. Mais avec le puits c’était pas possible. A méditer…

aucune chambre de pyramide de gizeh n est sur l axe centrale

Cette idée de puits pose une autre question, comment aller vérifier que le plomb est bien sur la marque au sol ?

Le plus simple est d’avoir une personne qui le vérifie. Mais alors elle doit être dans le fond du puits. Quand ça devient plus haut que 100m, c’est pas très pratique !!

Est-ce qu’il y a quelques part un accès au fond du puits depuis la base ?
Jean-Pierre petit semble le suggérer… encore un truc à vérifier.

Construction anti-sismique des monuments égyptiens

Tout le début de la BD, Jean-Pierre Petit nous rappelle que les constructions égyptiennes, (tout comme les constructions mégalithiques d’amérique du sud) sont très bien conçues pour résister aux tremblements de terre.

symetrie blocs de granite antisismique temple vallee kephren gizeh
Symétrie de blocs de granite avec des formes non régulières dans le temple de la vallée à Gizeh

Pour réaliser ce genre de construction, il faut des structures qui sont discontinues, des linteaux qui ont déjà une fente, ainsi il ne se brisent pas.

Jean-Pierre Petit a une théorie intéressante sur l’assemblage des blocs. Ils n’ont pas besoin d’être taillés, parfaitement bien à la base. C’est au moment où on les assemblent qu’on va user les blocs qui vont aller se joindre avec une « scie ».

En fait c’est juste une lame de cuivre qui ne coupe pas grand choses, mais qui va emmener un abrasif.

finission bloc anti-sismique pyramide jp petit

Je trouve l’idée très intéressante. C’est à vérifier. Personnellement je suis également persuadé que de nombreux blocs sont en fait des géopolymères et donc des blocs moulés ! Ainsi pas de soucis de taille ! (dans tous les sens du terme !)

Les techniques sont certainement complémentaires.

Ceci nous amènes à la construction de l’intérieur des pyramides.

Jean-Pierre Petit nous indique une technique qui est faite par étape, il y a des blocs qui délimitent des espaces et dans cet espaces on fait du remplissage avec du tout venant. Ce qu’on appelle du libage: faire des murs extérieurs jolis, et des murs intérieurs avec du remplissage en vrac.

C’est aussi la théorie du noyau central, au vue de la seule partie qui reste de la pyramide de Meidum. Le reste s’étant effondré.

remplissage au tout venant libage pyramide gizeh jppetit platre

Les petites pierre en vrac, c’est plus simple, plus facile à transporter. Mais ça a aussi un net avantage anti-sismique. Secoue un tas de sable et il va garder sa forme pyramidale de tas de sable !

mais.. mais attention, il ne faut pas que ces pierres en vrac puissent se compresser !

Sinon ça fait comme quand je mets un planton dans un pot. La terre a l’air bien là en suffisance, puis j’arrose… et pouf le volume diminue… tout se tasse…

Jean-Pierre Petit propose de lier ce libage avec du plâtre afin de solidifier le tout.

Personnellement ça me fait encore une fois penser aux géopolymères !
Avec un liant géopolymère ont stabilise tout, et même on créer carrément des vrais blocs de pierre.

Il y a déjà plusieurs études scientifique qui montrent que les géopolymères, des pierres moulées ont été très probablement utilisées pour construire les pyramides de Gizeh:

Je ne sais pas ce qu’en pense Jean-Pierre Petit. Mais moi je trouve intéressant de combiner ces techniques !

Tout ça permet de construire une pyramide rapidement.

Croyances et faux calculs autour du temps de construction et de la fonction des pyramides

Combien de blocs pour cette pyramide ?

Ça m’a toujours surpris qu’on évalue le nombre de blocs que continent la grande pyramide de Gizeh. (en général autour de 2 millions) Comment savoir ? On n’arrive même pas détecter les cavités vides dans la pyramide. Comment dire si on a affaire à des blocs ou du libage ?

Après on voit des calculs qui sont fait sur cette base dans le film la révélation des pyramides…. on abouti à 2 min 30 par bloc pour le tailler et le poser, ceci pour réussir à finir la pyramide dans les 20 ans de règne de Chéops…

Cette affirmation du film à fait couler beaucoup d’encre et déplacer de nombreux octets…. Un détracteur a expliqué, avec raison, que c’est comme imaginer le brossage de 150 000 cheveux un par un… il nous faudrait donc plus de 200 heures pour se brosser les cheveux !

Avec ce genre de combats inutiles on en oublie l’essentiel. Il est évident qu’une parallélisation du travail est nécessaire. Mais jusqu’à quel point c’est valable ? On peut pas simplement mettre 100 000 esclaves pour tirer un bloc comme de nombreux dessins le montrent….

Il en faut de la place sur les rampes pour 100 000 personnes !! … et si on a un levier qui démultiplie la force plus besoin d’autant de monde.

Si on utilise des petits blocs de pierre et plus des gros, tout est plus facile!

mur en granite temple de la vallee kephren
énormes blocs de granite du temple de la vallée

L’histoire se réécrit sans cesse selon les croyances actuelles

Plus ça avance, l’histoire est réécrite avec le filtre des valeurs des personnes actuelles. Donc les esclaves c’est fini. Maintenant ce sont des ouvriers qualifiés.

La construction en 20 ans ? Il y a des gens qui doutent, car pourquoi les pyramides seraient des tombeaux ?

La théorie officielle actuelle va plutôt dans le sens du cénothaphe, un monument pour le rituel de la cérémonie du Ka. Le corps est ensuite inhumé ailleurs. Hérodote dit d’ailleurs que Chéops est inhumé au centre d’une ile sous le plateau de Gizeh !

Mais il y a encore un hic…

Comme dit plus haut Snéfrou a fait construire 3 pyramides !
C’était pour 3 cérémonies du Ka ?

On a jamais retrouvé de corps dans aucune des pyramides !

Il y a certes des « sarcophages« . Mot grec qui signifie « mangeur de chair« . Mais en égyptien on les appelle des « Neb ankh« , paniers de vie. Ce qui n’est pas tout à fait pareil.

Peut être que la fonction des pyramides et leur coffres était tout autre !

Jean-Pierre Petit le pense aussi. Il dit dans la BD que c’était probablement un lieu d’initiation.

pyramide lieu initiation jppetit

Personnellement, en étant dans la chambre haute de la grande pyramide de Gizeh, j’ai été surpris par le son, par l’effet de résonance.

En étudiant les dimensions, c’est normal ! Tout est en résonance, on retrouve les rapports musicaux de la gamme de ptolémée dans les rapports entre les murs. On retrouve également une géométrie basées sur un double carré qui ouvre sur toutes les combinaisons possibles avec le nombre d’or.

Pour plus de détail voici mon article à propos de la géométrie sacrée.

Kheops-chambre-roi-maths dimension de la chambre haute de la grande pyramide de gizeh coudee royale egyptienne nombre or

Pour moi, je soupçonne que ces pyramides avaient des fonctions thérapeutique et initiatique.

Il y a souvent un lien avec le son et les lieux mégalithiques très anciens. On en reparler une autre fois….

La coudée royale égyptienne

Vu qu’on en parlait ci-dessus, Jean-Pierre Petit s’est aussi intéressé à la coudée royale égyptienne.

La coudée royale égyptienne, est une unité de mesure de longueur. On dit égyptienne, mais en fait c’est la même que celle des bâtisseurs de cathédrale qu’on retrouve dans la quine des bâtisseurs.

canne des batisseurs de cathedrale

Nous sommes habitués à une subdivision des unités de mesures dans un système décimal. Il y a chaque fois une rapport 10 entre les étages…

Dans l’ancien système le rapport entre les « étages » était basé sur le nombre d’or. J’ai fait tout un article qui explique ceci.

Puis on a nommé ces divisions d’unité de mesure en rapport avec des parties de notre corps qui sont également liées à des proportions liées au nombre d’or. La coudée, le pied, l’empan, la paume, la palme, etc…

Beaucoup ont cru que la coudée et/ou le pied était la mesure du pied d’un roi…. alors qu’en fait.. l’origine était toute autre… (et a été dévoyée aussi)

Bref, il y a beaucoup à dire sur la coudées royales égyptienne. Jean-Pierre Petit en étudié une autre partie. Il a étudié le fonctionnement de coudée qu’on a retrouvé matérialisée sur des barres de pierre ou de bois.

Coudées royales égyptiennes au musée de Saqqarah
Coudées royales égyptiennes au musée de Saqqarah

Jean-Pierre Petit a publié tout un article scientifique sur l’utilisation de la coudée royales égyptienne.

Ou plutôt l’utilisation de deux « baguettes » qui représente la coudée l’une contre l’autre, ceci afin de former le même principe que sur les verniers des pieds à coulisse. On a ainsi un instrument de mesure qui est très précis !

coudee royale egyptienne selon jp petit

Sur ces coudées, il y a aussi des indications pour remplir les clepsydres et compter le temps. A savoir que les heures ont des durées variables chez les égyptiens anciens ! Histoire de s’accorder sur les saisons….

Jean-Pierre Petit et les co-auteurs de ce document suggèrent que les règles retrouvées ne sont pas assez précises pour être utilisables avec les indications qu’elles contiennent. Elles ne seraient que des objets décoratifs !!!
… ce qu’attestent les textes dessus qui disent que c’est un cadeau en remerciement, etc..

Par contre les indications scientifiques sont valables et montrent qu’il devait y avoir d’autres instruments plus utilisables.

Bref… encore plus mystérieux cette coudée… On a pas fini d’en savoir plus.

Petit bonus… la coudée royale se dit « mH nswt » en égyptien……

Conclusions

Il me semble que cette théorie ouvre à quelques idées intéressantes.

Notamment, moi ce qui m’a beaucoup plus, c’est le système des noeuds autobloquants et des leviers. On a là une machine simple et efficace. Moi il me semble que c’est tout à fait plausible, surtout qu’une pièce, la poulie de renvoi, a été retrouvée en 1932 !

Là il y a quelques chose d’intéressant !

Sinon pour les gens qui se demandent où est ce que Jean-Pierre Petit est allé cherché toutes ces idées…. et bien il l’a avoué récemment….
Le héros de sa BD se retrouve dans une vie antérieur en égypte….
…. et bien c’est exactement ce qui est arrivé à Jean-Pierre Petit lors d’un voyage en égypte… il a simplement vu tout ça et il a pris des notes !

Bon, et bien comme d’habitude, garde l’esprit ouvert ! Tout est possible !
519 7148

Liste des monuments qui marquent les solstices et les équinoxes

Joyeux Solstice d’été !

… et oui en ce 21 juin 2019, c’est le Solstice d’été.

Mais c’est quoi le solstice ? Pourquoi c’est important dans la vie des humains ?

Marque du solstice d'été sur le calendrier solaire de la place St-Pierre à Rome.
Marque du solstice d’été sur le calendrier solaire de la place St-Pierre à Rome.

Comment savoir qu’on est le jour du solstice ?
C’est quoi la différence entre le solstice et l’équinoxe ?

C’est ce genre de questions que l’on va aborder dans cet article.

Cet article vise également à faire la liste la plus exhaustive possible des monuments qui marquent les solstices et les équinoxes. Bref, des calendriers astronomiques.

Evidemment il y a beaucoup de lieux dans le monde qui marquent les solstices et les équinoxes. Il y a par exemples des lieux mégalithiques, mais aussi des temples égyptiens, des cathédrales, des cadrans solaires, même à l’époque moderne on construit toujours et encore des bâtiments, des monuments qui marquent des axes liés à des événements astronomiques.

Donc vu le nombre de monuments possibles cet article n’est qu’une ébauche donc n’hésite pas à ajouter des idées dans les commentaires.

Qu’est-ce que le solstice ?

Le mot solstice signifie « soleil qui s’arrête« .
En effet le mot solstice est composé de :

  • sol => soleil
  • stice => du latin sistere s’arrêter (issu de sto, être debout..)

A noter au passage que beaucoup de mots qui commencent par ST marquent, l’arrêt, la fixation, on retrouve ça dans les mots STop, STatique, STable, STatue, STupéfaction, STagnation, etc.. mais aussi en anglais, allemand, indo-européen.. ou être debout se dit STo, STand, STehe, sthā, стати, etc… voir aussi mon article sur la langue des oiseaux où j’en parle…

Le solstice est donc le moment où le soleil s’arrête !
Quoi ? … mais il s’arrête pas le soleil ? .. 🌞 Sinon on est tous mort !! 💀

En effet, dit comme ça c’est pas clair. En fait c’est la course du soleil qui atteint un maximum dans une certaine manière de l’observer.

Solstice d'hiver 2017 sur le Grammont
Solstice d’hiver 2017 sur le Grammont

Observer la course du soleil sur l’année avec un simple bâton

Si je me place chez moi en Suisse et que j’observe le soleil chaque jour, j’ai deux manières simples de le faire:

  • Je plante un bâton, un gnomon, et je note la trace de l’ombre, je mesure ainsi la trace de la hauteur du soleil.
  • Je note le lieu où à lieu, le lever (ou le coucher) du soleil

Hauteur du soleil au cours de l’année

Avec mon bâton, je vais observer que plus j’approche du solstice d’été plus l’ombre sera courte et donc plus le soleil sera haut dans le ciel.

Et quand j’arrive au Solstice, ce déplacement s’arrête et la hauteur du soleil diminue. On a bien un arrêt du soleil dans son déplacement pour aller toujours plus haut… d’où le mot de solstice.

simulation de l'ombre d'un Gnomon le 21 juin, au solstice d'été
Simulation de l’ombre d’un Gnomon le 21 juin, au solstice d’été

Position des levers et couchers de soleil au cours de l’année

Avec ma seconde méthode, mon bâton sert juste de point fixe pour observer où se lève et/ou où se couche le soleil.

Je vais observer que le soleil vas se lever à des endroits différents tous les jours. Moi je suis plus un couche tard qu’un lève tôt, alors je préfère regarder le coucher de soleil.

Je vois que plus je vais vers le solstice d’été plus le Soleil se couche toujours plus à droite.. et le jour du solstice, il s’arrête ! … d’où le mot solstice ! … et il repart à gauche jusqu’à arriver à son point le plus extrême à gauche au solstice d’hiver… avant de s’arrêter et de repartir dans l’autres sens.

On a donc là un cycle du soleil, solstice d’été, solstice d’hiver, on voit que c’est autant dans la hauteur du soleil que dans sa position Est-Ouest.

Les anciens avaient déjà abondamment observé ce phénomène. Il y a de nombreux sites mégalithiques, conçus avec des menhirs qui montrent ce qu’on appelle un rectangle solsticial: un rectangle qui montre les limites de la course du soleil.

Voici un exemple de rectangle solsticial qui est inscrit sur le disque de Nebra. Un disque qui est un véritable ordinateur astronomique datant de 1600 avant J.-C et retrouvé en Allemagne à Nebra.

J’ai déjà fait tout un article à propos du disque de Nebra et comment utiliser ce ordinateurs astronomique.

On voit ici qu’une bande en or marque la plage de l’arc de cercle où peut se produire le coucher de soleil et à son opposé, la bande est manquante mais elle marquait aussi la plage de l’arc de cercle sur laquelle se produit les lever de soleil.

6-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst angle solstice
Disque de Nebra

Il est à noter que l’angle du rectangle solsticial dépend de la latitude à laquelle on se trouve. On y reviendra ci-dessous pour expliquer pourquoi. Ainsi il y a des latitudes qui ont été choisies pour y mettre des monuments car le rectangle solsticial est un rectangle particulier.

C’est justement le cas du quadrilatère de crucuno à Pluharnel qui forme un triangle 3-4-5, soit le triangle dit de Pythagore (ceci bien avant pythagore..)

La ville de Nebra est sur une latitude tout à fait similaire au site de Stonehenge. Mais c’est là plus pour des considérations de quadrature entre le cycle solaire et l’élongation maximale de la lune…

Pour bien comprendre ces questions de cycle solaire hauteur et positions du lever et coucher de soleil, cette petite vidéo explicative est très bien faite. Pour aller précisément au bon endroit c’est là à 7min17

Pourquoi est-ce que le soleil « bouge » autant ?

Pourquoi est-ce qu’il y a des solstices et des équinoxes ?

C’est simplement une conséquence du faire que la Terre a un axe de rotation incliné. (de 23.5°) Si l’axe de rotation était droit rien ne changerai. Il n’y aurai pas de saison.

Ça vaut la peine de le préciser car il y a encore plein de gens qui pensent que les saisons sont liées à la distance du soleil.. mais non rien à voir !

Donc la Terre est inclinée, et elle tourne autour du soleil. Parfois on est d’un côté du soleil et parfois de l’autre. Suivant où l’on est, on a les rayons du soleil arrivent avent un angle différents par rapport à notre horizon.

En image ça va être plus simple à montrer.

Au solstice d’hiver, moi petit Suisse, je suis quasi tout en haut de cette sphère qu’elle la Terre. On voit sur l’image ci-dessous un mini bout de mer Méditerranée. Je suis encore au dessus. On voit bien que la distance par rapport à la ligne de la nuit est plus proche que si j’étais sur l’équateur.. ou au sud de l’afrique dans l’hémisphère sud.

Ainsi ma journée de soleil sera très courte. Les rayons du soleil sont très inclinés par rapport à mon horizon. Je vois que le soleil ne monte vraiment pas haut !

La Terre au Solstice d'hiver
La Terre au Solstice d’hiver

Alors que si je suis au solstice d’été, c’est très différent. Je vois que la Méditerranée est presque à l’horizontal. Moi petit Suisse, je suis juste sous la flèche du haut. Les rayons du soleil sont presque à la verticale à midi.

Donc c’est la hauteur maximale à laquelle je vais voir le soleil depuis chez moi.

Les rayons solaires au solstice d'été
Les rayons solaires au solstice d’été

Petit détail au passage, il y a des lignes qui marquent des latitudes spéciales. On parle des tropiques et des cercles polaires. On voit sur l’image ci-dessus que ces lignes sont à des latitudes en lien avec l’inclinaison de la Terre: 23.5° .. ou son complément à 90° => 66°

Il y a l’expression d’aller au chaud sous les tropiques. C’est les latitudes limites dans lesquelles le soleil passe au zénith (à la verticale) au moins une fois par année. Donc sur mon gnomon, au solstice, il n’y a plus d’ombre du tout !

Le cercle polaire marque le moment où le soleil de minuit est possible. C’est à dire des latitudes tellement extrême qu’il arrive au moins un jour par an ou le soleil ne se couche pas !! (ou ne se lève pas.. à l’opposé )

Voici également un article avec une jolie illustration pour montrer ce qu’est le solstice.

Le site de meteoSuisse nous indique également que le moment du solstice d’été est sous les tropiques, le solstice d’été marque l’extension maximale de la saison des pluies vers le nord ainsi que le maximum du phénomène de mousson en Asie.

Le cycle équinoxe et solstice influence aussi sur le champs géomagnétique. On parle de l’effet Russel McPherron.

Qu’est-ce que l’équinoxe ?

L’équinoxe, comme son nom l’indique:

C’est le moment de l’année où la durée de la nuit est égale à la durée du jour. On est à la moitié du parcours entre le solstice d’hiver et le solstice d’été.

Depuis la nuit des temps, les humains fêtent les solstices

Les humains suivent les cycles solaires depuis longtemps. Et souvent il y a des fêtes durant les événements marquants.

Par exemple quand le soleil s’arrête en hiver après avoir eu de moins en moins de lumière pendant des mois, c’est la fête de voir qu’il s’arrête de diminuer et qu’il repart.… ceci après 3 jours de STagnation… le soleil qu’on croyait mort ressuscite !

On appelle ce jour « nouveau soleil« , soit en gaulois: Noio hel …. Noël !

Ça me rappelle quelques chose ce mort qui ressucite après 3 jours et dont on fête la naissance à Noël !! 🎄

Les fêtes celtes sont souvent calquées sur les solstices et équinoxe dans un cycle solaire (vert). Mais dans une croix décalée avec un cycle lunaire (rouge). On parle de la roue de l’année.

Les solstices sont aussi la base de calcul pour des fêtes comme la St-Valentin et la l’assomption. Les fêtes de la fécondité et de la virginité.
Ces fêtes sont placées à la section dorée du temps entre le solstice et l’équinoxe.

Les chrétiens fêtent aussi la fête de la ST-Jean lors du solstice d’été. Ceci avec les feux de la St-Jean, c’est une fête de la lumière.

Tout comme l’équinoxe est la base de référence pour la fête de pâques. Soit le (1er dimanche) après la 1ère pleine lune après l’équinoxe de printemps. J’en ai déjà bien parlé dans d’autres articles. Pour en savoir plus il suffit donc de suivre le liens ci-dessus.

calendrier runique fêtes celtes

Le dessin ci-dessus montre des runes… c’est par ce que j’ai une théorie liée à un calendrier celtes qui expliquerai l’origine des runes... Je suis en train de vérifier cette hypothèse il y aura bientôt un article sur le sujet.

Un peu partout dans le monde on trouve des liens entre les fêtes et les correspondances astronomiques, dont les solstices sont les événements les plus marquants.

Liste des monuments qui marquent les solstices (et équinoxes)

Voici un site web qui montre plein de sites historiques et de monuments qui indiquent des relations astronomiques du genre solstices et équinoxes. Beaucoup d’information, plein de bonnes idées.. mais parfois des mélanges entre solstices et équinoxe… pas très rigoureux.

A compléter…, à vérifier.. à sourcer…
A faire la différence entre le solstice d’hiver, d’été et les équinoxes. Il y a des site complet comme stonhenge, et d’autres avec seulement des vues partielles..

stonehenge
Stonehenge est un observatoire astronomique

Il existe aussi des sources intéressantes:

Les 7 points à ne pas négliger pour créer une épicerie coopérative participative

Dernièrement partout autour de moi j’entend parler des créations d’épicerie coopératives participatives…

Mais qu’est-ce que c’est vraiment ? Pourquoi un tel engouement soudain ? Qu’est-ce que ça change vraiment par rapport aux 2 géants orange qui dominent le marché Suisse de la grande distribution ?
Coop et Migros sont déjà des coopératives pourquoi réinventer la roue?

J’ai eu l’occasion dernièrement de participer à une réunion organisée par AGRIDEA qui rassemblait plein d’acteurs d’épicerie coopérative participatives de Suisse Romande.

reunion-agridea-epicerie-cooperative-participative

C’était très intéressant. Ça a été l’occasion de faire un forum ouvert afin de discuter et d’échanger autour des principales préoccupations et questions autour de la création d’une épicerie coopérative participative.

Nous allons voir ci-dessous les points les plus importants qui ont été soulevés, ça peut être intéressant si tu a envie de créer une épicerie coopérative participative.

forum-ouvert-agridea-epicerie-cooperative-participative-questions
Avec des bons yeux on devine les questions du forum ouvert…

Une épicerie coopérative participative c’est quoi ?

Une épicerie, c’est un petit magasin, quand il devient grand c’est un super marché ! 😜 .. mais le même modèle peut s’appliquer c’est pas là la différence.

Aperçu de l’épicerie Chez-Emmy

Une coopérative c’est une forme juridique d’organisation dans laquelle des personnes achètent une part, elles sont donc propriétaire de l’organisation, de l’entreprise, en l’occurence de l’épicerie.

La particularité de la coopérative par rapport à la société anonyme, c’est que dans une coopérative c’est toujours 1 personne = 1 voix. Ainsi ce n’est pas le plus riche qui dirige.

cercle_de_chaise_rouge coopérative
Dans une coopérative chaque personne a 1 seule voix même si elle détient plusieurs parts.

Participative ? C’est bien là pour moi la principale différence. En effet, en Suisse le marché de la grande distribution est déjà dominé par les deux grosses fédérations de coopératives que sont Migros (37%) et Coop (35%).

Dans une épicerie participative, les coopérateurs s’engagent à travailler 2h-3h par mois pour assurer le fonctionnement de l’épicerie.
(La durée varie selon les coopératives, les tâches aussi. Pour le gros des gens c’est tenir l’épicerie pendant les heures d’ouverture, pour d’autres c’est participer aux tâches de soutiens et parfois à des événements spéciaux.)

C’est ce travail en nature qui permet de baisser nettement les prix, de l’ordre de 25% et/ou de consommer des produits bio et locaux pour un prix très raisonnable. (La marge prise par les épiceries coopérative participatives est de 20% à 30%, mais de combien est la marge d’un magasin « normal » ? Il semble que Migros a des marges brut de 40% , mais les marges dans le bio sont plus élevées ?, si c’est ça on est bien dans le 25% de rabais pour une épicerie coopérative participative.)

Voici une comparaison de prix qui a été faite en octobre 2019 entre les prix de Migros, Coop et l’épicerie Chez-Emmy.

On voit que dans la catégories produits bio, l’épicerie participative. est quasi systématiquement moins chère.

Ce mouvement mondial de coopératives alimentaires participatives a comme origine la coopérative Park Slope Food Coop, située à New York qui a été créée en 1973 et qui a de nos jours ~16 000 coopérateurs.

Le film Food Coop raconte l’histoire de cette coopérative.

Voici un petit documentaire sur la Park Slope Food Coop pour entrer dans le vif du sujet.

Les 7 points importants pour la création d’une épicerie coopérative participative

Maintenant que l’on sait ce qu’est une épicerie coopérative participative, entrons dans le vif du sujet des points importants auxquels les épiceries coopérative participatives sont confrontés:

  1. Quelle est l’intention, la vision de le but d’une épicerie coopérative participative ?
  2. Comment organiser la gouvernance d’une épicerie coopérative participative ?
  3. Quel moyen de communication utiliser avec les coopérateurs, comment gérer les membres de l’épicerie participative ?
  4. Quels moyens de paiement utiliser ? Est-ce que l’on a vraiment besoin d’une caisse dans une épicerie coopérative participative ?
  5. Les producteurs qui vont alimenter les rayons de l’épicerie, comment les trouver ? Quelle marge financière pratiquer sur les produits ? (Comment ne pas concurrencer ses propres fournisseurs !?!)
  6. Quel assortiment de produits avoir ? Comment gérer son stock ?
  7. Comment financer la création de son épicerie coopérative participative ? Don, crowd-funding, subvention ?

1: Buts de la création d’une épicerie coopérative participatives

En discutant avec les gens, j’ai découvert que les intentions fondatrices des différentes épiceries coopératives participatives ne sont pas toutes les mêmes !

Une foule de labels…. reflets de pleins de valeurs.

Quelles valeurs sont prioritaires ? Local ou bio ?

Les priorités ne sont pas forcément les mêmes en ce qui concerne l’éthique de consommation, même si globalement ça se rejoint.

C’est quoi le plus important bio, local, bon marché, sans emballage ?

A ce propos voir le livre de mon pote Lucien qui a tenté de répondre à la question: Que choisir entre une carotte non-bio locale et une carotte bio de l’étranger ?

save-farmer-eat-local-manger-local
  • Est-ce que le fait d’avoir une charte de consommation est un frein à la bonne marche de l’épicerie ?
  • Est-ce qu’au contraire la charte est ce qui marque clairement la différence et considéré comme un plus ?

Les différentes expériences faites dans les coopératives les plus anciennes comme Park Slope à New York (plusieurs décennies d’expérience) montrent que la charte de valeur est plutôt un frein à la mixité sociale, à l’inclusivité de tous.

Ceci car les produits bio sont régulièrement plus chers. Si l’on a que du bio, on risque de se couper de gens qui iraient ailleurs juste pour des questions de prix.

De plus le fait d’avoir un assortiment restreint par rapport à une grande surface où l’on trouve tout peut être un frein au succès d’une épicerie coopérative participative.

Le sujet de l’assortiment sera traité en détail ci-dessous.
De plus, il y a une section qui traite de l’Equilibre entre l’inclusivité et la « pureté » de l’offre dans les les annexes p41 du manuel des membres de la Louve… pdf

Il vaut donc la peine de bien clarifier les intentions de base des coopérateurs pour être sur la même longueur d’onde durant la durée du projet ! Ça peut éviter beaucoup de conflits et d’incompréhensions !

La technique du photolangage peut être utilisée pour expliciter les intentions des membres d’un groupe. Chaque personne prend une image qui lui plait et explique pourquoi elle a rejoint le groupe, qu’est ce qui la motive dans ce projet…

Clarifier et aligner les intentions du groupe.

Ouvert à tous clients ou juste aux coopérateurs ?

Il y a aussi des différences importantes dans le mode d’organisation communautaire. Il y a des épiceries participatives qui sont ouvertes à tous les clients et des épiceries participatives qui sont réservées aux coopérateurs.

Parfois il y a même une notion d’amis, de sympathisant ou bénévole occasionnel de l’épicerie qui offre des rabais.

Il y a aussi des épiceries qui fonctionnent uniquement avec des coopérateurs bénévoles et d’autres épiceries ou plutôt supermarchés (car la taille à son importance !) qui engagent des salariés.

Selon les choix ça change passablement l’organisation, la gouvernance, mais aussi les marges qui peuvent être pratiquées, et en conséquence les prix. (des marges qui s’échelonnent entre 30%, 25% et 20% suivant le statut des clients)

Juste consommer et payer… ou aussi participer à un projet ?

Personnellement, ma préférence va au système le plus simple. Soit un système avec un seul type de personne: des coopérateurs.

Et une épicerie réservée aux coopérateurs. Comme on le verra ci-dessous, ça simplifie la gouvernance, le système de gestion, le calcul des prix, ça permet des marges plus faibles et donc des prix plus bas.

De plus, comme je l’explique en fin de cet article, sur le long terme, je pense que c’est ce modèle simple, fermé et petit qui est le plus durable et révolutionnaire !

2: Quelle forme de gouvernance choisir pour une épicerie coopérative participative ?

La manière de s’organiser est très importante pour faire un projet durable. D’autant plus un projet en communauté dans lequel chacun est co-propriétaire de son magasin et de plus doit travailler dans celui-ci avec d’autres.

Vouloir faire de la mutualisation et du travail participatif bénévole, c’est vraiment rechercher la difficulté !

Ainsi, pour moi, une bonne gouvernance est nécessaire pour que le projet d’épicerie n’explose pas en vol !

Landsgemeinde_-_Glarus_2014_-_1
Landsgemeinde de Glaris. Chaque personne a 1 voix… comme dans les coopératives.
Est-ce que le vote est la meilleure méthode de décision ?

Le mode d’organisation est le reflet d’une vision du monde

Le sujet de la gouvernance est en pleine ébullition ces derniers temps. C’est aussi un de mes sujets favoris. Donc quand je vois qu’il est à l’ordre du jour dans une réunion à propos d’épicerie coopérative participative. Je suis très heureux.

La manière dont s’organise un groupe est le reflet de sa vision du monde. J’en parle abondamment dans mon article à propos de la spirale dynamique qui montre les 8 visions du monde principales qui cohabitent de nos jours.

spirale_dynamique

Est-ce que tu veux organiser ton épicerie comme une tribu ? un gang ? une administration ? une entreprise ? une association ? un réseau ? une holarchie ?

En fait le terme même de « coopérative » montre une appartenance à la vision du monde « verte » de la spirale dynamique. La vision du monde égalitaire, soit 1 personne = 1 voix peut importe le nombre de part.

Cette vision du monde est suffisamment ancienne pour qu’elle soit formalisée de façon juridique. Cependant il existe des épiceries qui sur la base de coopérative, s’organisent avec des modes de fonctionnement rattachés à une vision du monde plus récente, comme par exemple l’holarchie.
(Une holarchie est une hiérarchie de holon, le holon étant un tout en lui même, mais aussi une partie d’un tout plus grand. Le corps humain et ses organes fonctionnent ainsi !)

structure-en-holon-holarchie

Dans son livre Réinventing Organisations, Frédéric Laloux, décrit le fonctionnement de nouveaux types d’organisation. Ce livre est passionnant et inspirant.

Personnellement, ça m’a inspiré quelques idées sur la création de ce que j’appelle un écosystème, car on est au delà de la notion d’organisation.

livre reinventing organization frédéric laloux

L’organisation la plus courante d’une épicerie coopérative participative

En listant quelques manuels d’utilisateur et statuts d’épiceries coopératives, j’ai observé une certaine similitude entre les modèles d’organisation.

La structure de base est la suivante:

  • une Assemblée Générale qui regroupe tous les coopérateurs
  • un comité ou conseil d’administration élu par l’AG
  • un organe de révision des comptes. C’est une obligation légale.
  • de multiples, commissions ou groupe de travail, secteurs, etc à qui on délègues des tâches particulières.

L’assemblée générale est souveraine. Elle détient des pouvoirs qu’on ne peut lui enlever. Les décision se prennent au vote. Chaque coopérateur a une voix.

Le comité ou conseil est l’organe de direction. Il dirige la bonne marche de l’organisation pour toute les tâches qui ne sont pas du ressort de l’AG.

Les différents groupes de travail, secteurs, etc… effectuent les tâches qu’on leur a confiées. (gestion des coopérateurs, des commandes et producteur, des finances, des animations, du lieu du magasin, etc…)

Le mode de décision est intéressant. C’est en général quand il faut décider que ça coince !
Souvent par défaut, c’est le vote. Avec des variantes, à majorité simple ou qualifiée.

Le vote est très connu. Mais personnellement, je le vois comme un mode de décision violent qui opprime les minorités.
C’est l’évolution non sanglante d’une campagne militaire, on compte le nombre de soldat et l’armée qui a le plus de soldat a gagné. Sans combat.
Les mots sont révélateurs. On parle aussi de campagne de votation !

vote bataille sans violence

Il existe d’autres modes de décision qui sont plus inclusifs, qui permettent de créer du « nous », d’améliorer une proposition pour prendre en compte les avis.

La gouvernance partagée et les décisions par « Consentement »

Chez Système B, on trouve une notion de Consensus (art 37) pour les décision du comité.. C’est un mode de décision dans lequel il y a fréquemment des blocages. Ainsi en cas de blocage la décision est transmise à l’AG qui décide à la majorité simple.

Ce qui est très intéressant, c’est que dans la coopérative Chez Emmy on sent que les statuts ont été très inspirés de ceux de Système B… mais avec une différence de taille: le mot Consensus a été remplacé par Consentement.

  • le consensus, c’est tout le monde dit OUI
  • le consentement, c’est personne ne dit NON

A première vue ça parait identique, mais c’est très différent.

Avec le consentement on a pas besoin d’être POUR une proposition pour qu’elle soit acceptée. On peut dire: « Je ne suis pas pour, c’est pas utile.. ça sert à rien, mais je peux vivre avec.. » C’est toute la différence qui débloque souvent des situations.

gouvernance-role-regles
Des rôles sont créé pas Consentement. Chaque personne qui incarne un rôle décide seule dans ce qui concerne le rôle. (et/ou par sollicitation d’avis)

Le processus de Gestion Par Consentement fonctionne en plusieurs étapes :

  • Une proposition est faite. (et on ne traite qu’elle)
  • Un tour de compréhension est fait. (histoire de comprendre les mots)
  • Un tour de réaction est fait pour que chaque personne donne son avis
  • Le proposeur peut retirer ou modifier sa proposition selon ce qu’il a entendu comme avis.
  • Un tour d’objection est proposé. Si quelqu’un a une objection, elle est testée. Elle ne peut être valable que si c’est une objection concrète réelle, pas une préférence, pas une peur irrationnelle, pas une autre proposition…
  • La proposition est acceptée quand toutes les oppositions sont levées.
  • Ne pas oublier de célébrer la décision 🙂

L’université du Nous propose une fiche pour aider à pratiquer le processus de gestion par consentement… (pdf), ceci parmi plein d’autres outils…

La coopérative EpiCoop a Vevey s’est aussi lancé dans la gouvernance partagée.

Donc il y a déjà quelques références chez qui se tourner pour comprendre comment ça marche.

Formations à la gouvernance partagée

Pour t’aider à démarrer dans la gouvernance partagée tu peux faire appel à ces gens que je connais:

  • Les Ateliers de l’instant Z
  • les Artisans du Liens (même si ils aiment parler de « gouvernance horizontale, alors que pour moi c’est pas horizontal si on fait une hiérarchie de holon !! »)
  • L’Université du Nous (avec qui j’ai eu la chance d’être formé lors d’un très rare passage en Suisse en 2015) Vu son succès, l’UdN en collaboration avec les colibris a déjà organisé 2 MOOC à propos de la gouvernance partagée, c’est une manière de former plus de gens, mais pour avoir suivi le deux… la version en chaire et en os était nettement mieux !! (des webinaires intéressants…)
  • … et du coté du mouvement citoyen de Morges et environs on fait aussi de la gouvernance partagée, quelques personnes qui veulent créer une épicerie participative ont été formée dans ce cadre là…. si besoin, me contacter 😉

3: Quels moyens de communication utiliser entre les membres de la coopérative ?

… Mais aussi comment gérer les membres ? Comment gérer le planning des horaires de travail des coopérateurs ?

Beaucoup de moyens de communiquer.. mais sans communiquer mieux !

Une des questions venue lors du forum ouvert organisé par AGRIDEA était liée à la communication interne entre les participants de l’épicerie participative.

Forcément quand il faut coopérer avec beaucoup de monde il est nécessaire de communiquer.

affiche-pouvoir-coopérer-abeille

C’est pas forcément évident. A notre époque, à l’ère de l’information, nous sommes submergé par les moyens de communication, mais ça ne veut pas dire qu’on communique mieux !!

Les grecs de l’antiquité avaient déjà tout dit… Ethos, Pathos, Logos.

L’essentiel de la communication passe par la posture de l’orateur, par les gestes non verbaux. 🙅‍♂️ 😎 

Puis, c’est l’émotion qu’on sens dans le ton de la voix qui fait une bonne partie de la communication, et enfin c’est les mots, le contenu logique.

Ainsi, utiliser un média écrit c’est couper la majorité de la communication. Plus de posture, plus de retour non verbal en direct, plus d’interaction. Il ne reste que la logique froide, des mots qui ont des connotations différentes pour chaque personne.

Heureusement, grâce aux smiley 😜😋😪🤔🤩😤😅🤣😇 on peut faire passer quelques émotions, un peu d’ironie, du second degré…. mais ça reste faible.

Conclusion: rien ne remplacer l’expérience humaine de se rencontrer physiquement.

psychologie des foules gustave le bon bruxelles apero du parlement europen
Apéro quotidien des employés du parlement européen à Bruxelles…

Mais il faut quand même avouer que d’autres moyens de communication sont pratiques, mais il est nécessaire de les utiliser en toute connaissance de cause et ce pour quoi ils sont fait.

Le e-mail reste encore et toujours le moyen le plus courant et fiable pour communiquer mais…

☎️Le téléphone, la voix c’est quand même bien. Son évolution la plus récente avec la visio conférence est pratique. Mais l’image n’est pas souvent nécessaire. C’est plus souvent une source d’ennuis technique qu’autre choses.

C’est le logiciel jitsi.org que je trouve le plus simple et le plus fonctionnel de nos jours. On en trouve encore d’autre instance comme celle de https://framatalk.org ou des colibris: https://www.colibris-outilslibres.org/services/visioconference-jitsi-meet/

Il suffit de choisir une adresse (url) et de l’envoyer aux autre participants ou d’utiliser régulièrement la même. Une fois mise dans la barre d’adresse de son navigateur web. C’est parti on est en conférence !

Le e-mail 📩c’est pratique pour la diffusion pour les notifications qui ne demandent pas d’interactivité.

Pour une lettre de nouvelles c’est l’idéal. Le e-mail est toujours et encore l’outil moderne le plus courant, le plus ouvert pour communiquer massivement une information.

Les messageries instantanées sont en plein boom. Whastapp, messenger, telegram, signal, et… Chacun de mes amis me dit que je devrai aller sur une autre…. et je me retrouve avec au moins 4 messageries différentes !!

📩👩🏼‍💻📷🔋📞🥐👨🏻‍💻🎥📱☕️

La loi de Metcalfe, dit que la valeur d’un réseau, son utilité dépend du carré de nombre d’utilisateurs. En effet, plus j’ai d’amis sur une messagerie, plus je vais choisir celle là, et plus ça va renforcer le fait que ce choix devient incontournable. Même si en soi c’est pas le meilleur outil !

Ces messageries instantanées c’est pratique, justement par ce que c’est instantané, qu‘il y a de l’interaction. C’est simple à utiliser. On peut y faire des groupes et avoir toujours ses amis dans la poches. Mais quand le nombre de personnes augmente, ça devient vite la galère. Les notifications arrivent en masse. Ça demande quelques règles de base dans les conversations pour ne pas polluer la discussion.

Il faut des canaux/groupes réservés aux informations importantes nécessaires et d’autres pour les gens qui veulent discuter. Si on mélange, les infos importantes seront noyées dans la masse…

👮🏻‍♂️👩🏻👧🏼🧓🏻🧔🏻👱🏻‍♀️🧑🏻👨🏼👮🏻‍♀️

De mon expérience de personnes pas trop accro aux smartphones, je vois qu’il y a des messageries qui obligent à disposer du dernier smartphone à la mode… Whatsapp et Signal par exemple. Ainsi c’est rédhibitoire pour les amis « low tech ». C’est un excellent moyen d’exclusion que d’utiliser ces messageries !
(whatsapp, c’est facebook, tout comme Messenger.. c’est fournir toutes ces conversations à ces gens… Signal, c’est hyper sécurisé, mais d’expérience pas très pratique par ce qu’en groupe, on ne voit que le numéro de la personne et du coup on est toujours ennuyé de savoir à qui on parle !! …. même pas une image ou un petit pseudo affiché par défaut. On est obligé d’avoir ajouté la personne à son carnet d’adresse et d’avoir communiqué en direct avec elle… pas top pour la communication de groupe)

logo telegram messagerie

Telegram, j’aime bien. C’est simple, ergonomique. On peut l’avoir sur un ordinateur de bureau sans avoir un smartphone en parallèle !! (ce qui me semble basique !! … je comprends pas pourquoi whatsapp arrive pas à faire ça !)

Il est possible d’utiliser Telegram avec un pseudo sans montrer son numéro de téléphone. Telegram a été créé par le fondateur du réseau social russe VK.

J’entends souvent « Whatsapp c’est les américains, et Telegram les russes« … si le fondateur de Telegram est russe, il n’a rien à voir avec le gouvernement russe, justement il a créé Telegram car Vk est tombé aux mains du gouvernement russe…. et Telegram a été interdit en Russie car ses concepteurs ont refusés de donner la clé de décryptage au services secret russes ! Telegram est basé à Berlin.

Donc Telegram est pas trop mal pour respecter tes données privées, mais pas parfait. Le code client est openSource, mais pas le code serveur ! De plus le cryptage de bout en bout ne fonctionne pas dans les groupes !

Cependant c‘est la solution de messagerie que je préfère. Il est possible aussi de faire des liens web pour rejoindre un groupe Telegram, ce qui est pratique pour les invitations.

Les outils de discussions pour organisations

Les messageries instantanées ont vite leur limite pour gérer plusieurs canaux avec plusieurs organisations. De plus pour retrouver une information dite par le passé et pointer une discussion en particulier c’est un peu la galère.

Il existe des outils, comme Slack qui permet d’aller un peu plus loin. Mais ce que je recommande c’est l’alternative OpenSource: Mattermost.

Mattermost est une application OpenSource que l’on peut installer chez soi. Ainsi on maitrise ses propres données. Il en existe aussi des instances associatives qui respectent la vie privée. C’est le cas de https://framateam.org et aussi de https://www.colibris-outilslibres.org/services/tchat-mattermost/

Personnellement j’utilise Mattermost dans 2 organisations et c’est très pratique. On peut faire des canaux de discussions différents pour des sous-groupes de l’organisation. On peut faire des recherches sur le contenu pour retrouver de vieilles discussions.

Dans le cas d’une épicerie coopérative participative, Mattermost c’est l’outil que je recommande pour les discussions entre les groupes de travail, les comités, conseils qui gèrent l’épicerie. (bien que je n’ai pas d’expérience directe de ce soft dans ce domaine mais mes bonnes expériences dans d’autres domaines sont transposable.)

Résumé des outils recommandés pour communiquer en interne dans une épicerie coopérative participative

Pour diffuser des informations en masse en interne, mais aussi à l’externe (sympathisants..) La lettre de nouvelles par e-mail est le meilleurs outil.

Jusqu’à 2000 abonnés, l’outils https://mailchimp.com est gratuits ou 1000 abonnés pour le plugin wordpress MailPoet. Infomaniak a aussi un offre intéressante de mailing tarifée par pack de mail.

👩🏻👧🏼🧓🏻🧔🏻👱🏻‍♀️🧑🏻👨🏼

Pour faire communiquer les différents, comités, conseils, groupes de travail, ainsi qu’avoir une archive des conversations. Mattermost est le meilleur outil. Les instances de https://framateam.org et des Colibris sont simples et respectent la vie privées.

Pour les visio conférences, l’outil jitsi.org est le plus simple. Là aussi il y a des instances chez https://framatalk.org ou chez les colibris.

Pour s‘organiser en général avec des outils en ligne, par exemple pour trouver une date de réunion (alternative doodle), écrire un pv collaboratif sur un pad, organiser un vote ou écrire une documentation sur un wiki, les outils libres des colibris ou les app collaboratives de framasoft. sont parfaits!

coopération

Pour juste discuter en ligne de façon informelle et/ou pour communiquer des informations importantes et urgentes (ex: j’arrive en retard à la séance de ce soir…), les messageries instantanées sont pratiques.

je recommande l’utilisation de Telegram qui fonctionne partout qu’on ait un smartphone ou pas. L’ergonomie pour groupe est bien. Il est possible de rejoindre un groupe via un lien web.

Mais il ne faut pas oublier que rien ne remplace une réunion physique en chair et en os ! (avec un apéro… 🍻🥂 un repas.. 🥐🍮🥗🍨)

Pour garder un certain esprit de communauté et crée du lien, il est intéressant d’organiser des grandes rencontres avec tout le monde régulièrement. (2 à 4 fois par an ?)

L’idées de proposer des activités en commun pour faire connaissance, mais aussi de l’informel pour juste le plaisir de se voir.

Bon, naturellement, le fait de venir faire ses courses au magasin va créer des rencontres!

communauté collaboration ExtendedCommunityCircle.png

Gestion des horaires de travail des coopérateurs dans leur épicerie participative

Le principe d’un épicerie participative, c’est justement de participer. Chaque coopérateur s’engage à travailler entre 2h et 3h (selon les épiceries) par mois, pour faire tourner le magasin.

La plage de travail des coopérateurs est appelée « vacation« , « shift » ou « créneau horaire » selon les différentes coopératives.

Les horaires d’ouvertures sont très variables. Pour une épicerie, j’ai vu que c’est en général 2h par jours sauf le dimanche. Pour les supermarchés participatifs, j’ai vu des horaires de 6h à 22h, avec un peu moins les samedi et dimanche.

Ces horaires d’ouvertures sont décomposés en créneaux horaires qui sont occupés par les coopérateurs.

3 manières d’effectuer son service dans l’épicerie coopérative participative

Généralement il existe 3 manières d’effectuer son service dans une épicerie coopérative participative:

  • tenir le magasin pendant les horaires d’ouverture, pendant un créneau horaires régulier, chaque moi le même
  • faire partie d’une équipe volante, qui effectue des tâches ponctuelles et des remplacements.
  • faire partie de groupes de travail, comités, etc.. qui assurent le bon fonctionnement de l’épicerie sans forcément être sur place. (gestion des commandes, informatique, gestion des membres, formation, communication, animation, etc…)

La plupart des coopérateurs effectuent leur service en tenant l’épicerie pendant les heures d’ouverture.

Le planning est généralement réparti en 4 types de semaines: les semaines ABCD. Chaque semaine il y a une équipe différente qui gère le magasin.

Chaque coopérateur, lors de son arrivée dans la coopérative choisi un créneau horaire et l’occupe de la même manière toutes les 4 semaines, avec les mêmes personnes. (Avec des tâches différentes selon les heures, ex: accueil livraison, épicerie, nettoyage, etc..)

Ainsi l’équipe est stable. Elle est autonome et les gens se connaissent bien.

Si une personne a un empêchement, elle doit trouver un remplaçant pour le créneau horaire concerné. Si elle n’est pas présente elle est redevable de deux créneaux horaires !

Il y a de nombreuses, autres règles suivant les situations, jours fériés, congés parentaux, congé de plusieurs mois, etc…

Il y a là des explications détaillées dans le manuel du membre. Voici le manuel d’une petite épicerie participative et d’un grand supermarché participatif. En fait c’est très très similaire en terme de règles.

Ce qui change par contre c’est les outils utilisés qui ne sont pas pareils quand on gère 200 coopérateurs ou 8000 coopérateurs !

cooperatrice-epicerie-participative-tout-le-monde-travaille-lawrson-pinson-1579816-unsplash
Une coopératrice de supermarché participatif qui fait ses 3h de service… 😉

Outils informatiques de gestion de membres

Au point 4 on verra plus en détail des outils informatiques de gestion de l’entier des tâches de l’épicerie coopérative participative.

Ici on va juste voir brièvement les solutions de gestions des membres et du planning.

J’observe que dans les petites structures, c’est souvent google drive qui est utilisé. Un bon tableur et voilà, c’est fait, la structure de roulement des semaines ABCD de toute l’année sont faites à coup de copier coller.

Une colonne indique les horaires des créneaux, une autre le type de travail à effectuer, puis on ajoute autant de colonnes qu’il faut de personnes pour gérer l’épicerie, une ou 10 ?
Une colonne sert également à indiquer qui remplace qui. Mais on ne change pas le noms du coopérateur de base. Ainsi la structure par semaine reste la même.

Exemple de gestion des créneaux horaires dans un tableur.

Les coopérateurs sont indiqués à l’aide de leur numéro de coopérateur et de leur nom. Car suivant la définition du coopérateur ça peut être une personne, un couple, une famille… donc c’est pas forcément la même personne physique.

Cette solution du tableau a le mérite d’être très simple et facile à prendre en main pour beaucoup. Si l’on ne veut pas livrer ses données à google, il est possible de privilégier des outils libres comme le tableur FramaCalc.org

Dans les grands supermarchés coopératifs participatifs, j’ai observé l’utilisation du module Odoo FoodCoops dont on parlera ci-dessous au point 4.

L’épicerie L’éléfàn a Grenoble a aussi développé tout un logiciel pour gérer les membres et les créneaux horaires des membres.

Voici un petit aperçu de cette solution:

Mes observations me montrent que plus on veut un outil spécialisé bien fait, plus il est contraignant et plus il est compliqué d’y ajouter des exceptions.

Que faire pour ajouter un jour férié qui est régional ?
Dans mon tableau c’est juste la ligne qui disparait. Dans les logiciels spécialisés, il faut toute une interface de gestion des jours fériés car les créneaux horaires sont générés automatiquement.

Dans un tableur, les créneaux ne sont pas générés automatiquement, mais à coup de copier coller, c’est pas très long à faire.

La gestion des droits d’accès devient très complexe aussi. Dans les exemples ci-dessus avec des applications dédiées on voit que le communs des mortels peut juste savoir si un créneau et rempli ou non, mais pas par qui.

Alors que pour le tableur tout le monde a accès à tout. On voit là des politiques très différentes.

Personnellement, ma préférence va à ce qui est le plus simple. Vive le low-tech. (Finalement: un tableau dans l’épicerie suffit aussi ! même si c’est commode de l’avoir en ligne)

En mode Low-tech la tablette d’argile va très bien aussi… ou le calendrier mural ardoise.

4: Quels moyens de paiement utiliser dans une épicerie coopérative participative ?

…. ou dit autrement: est-ce que l’on a vraiment besoin d’une caisse ? 💰

C’était ainsi que c’était présenté lors du forum ouvert à la réunion organisée par AGRIDEA.

A modèle de clientèles différentes, modèles de payement différents

C’est lors de cette réunion que j’ai réalisé à quel point les épiceries coopératives participatives sont différentes les unes des autres !! … et leur structures fait qu’elles seront très différentes pour les modes de paiements. 💰💳

Ainsi les épiceries qui sont ouvertes à n’importe quel public sont comme n’importe quel magasins, elles ont besoin de caisse, de moyens de paiements usuels qu’on retrouve partout, des terminaux de payement. (TPE) Il en existe des alternatives simples et pas cher, sans abonnements, pour faire des paiements avec des cartes de crédits usuelles et quelques cartes de débit… (MyPOS et SumUP)

Un tel modèle d’épicerie mixte de clients doit aussi gérer des prix qui sont différents selon les gens, coopérateur ou non. C’est toute une logistique non négligeable.

Puis il y a le modèle radical d’épicerie coopérative participative. Dans ce modèle il est nécessaire d’être coopérateur pour être client, pour y faire ses achats.

Dans ce cas là, la question se pose: est-il nécessaire d’avoir une caisse ?
→ Non, il n’est pas nécessaire d’avoir de caisse ni de terminal de paiement.

C’est par exemple ce qui se fait Chez-Emmy. Les coopérateurs ont un compte qui est débité en fin d’achat. Ils ont un compte à pré-paiement qui est réapprovisionné par des virements. (ou des paiements en ligne par carte de crédit)
On parlera ci-dessous plus en détail du logiciel de gestion de l’épicerie chez-emmy.

epicerie-cooperative-participative-solde-compte-achat
Ouf… 😅 mon compte est encore en positif…

Des guerres de religion dans le choix des outils informatiques de gestion d’épicerie coopérative participative

Evidemment il y a un moment où il faut choisir son modèle de clientèle, puis ses outils informatiques et là comme souvent entre geek, c’est la guerre de religion. On le voit très bien sur le forum du réseau de épiceries interCoops.

Il y a des gens qui veulent tout mutualiser et diffuser le même outil partout. Et ceux qui veulent développer leur solution adaptée à leur cas, à l’image de l’idée d’avoir une épicerie adaptée à leur vision du monde.

Si tu veux voir le détail voici le point de départ du wiki pour voir toute une discussion sur la mutualisation des outils informatiques pour les épiceries coopératives participatives.

Pour résumer les grosses tendances, en gros il y a le module Odoo FoodCoops basé sur l’ERP odoo qui est utilisé par la Louve à Paris, Bees à Bruxelles, la Fève du côté de Genève, Lille, Montpellier, Toulouse, etc…

C’est le gros outil standard qui fait tout, mais qui formate à un fonctionnement précis, qui est très complexe. Mais capable de gérer des grosses épiceries coopératives avec des millions d’écritures et des milliers de coopérateurs. (8000 coopérateurs dont la moitié d’actifs en décembre 2018 selon le post du dev sur le forum.)

En conséquence cet outil foodCoops est cher en infrastructure informatique. Mais il se rentabilise si on a des milliers de coopérateurs. (Sur le forum je lis 1100€/mois )

A contrario il y a les petits outils, souvent bricolés ou à base d’un mixe d’outils disponibles dans google drive ou dans les ecosystèmes libres et non prédateurs de données personnelles que sont les outils libres des colibris ou les app collaboratives de framasoft.

Sur le forum, un membre de l’épicerie éléfàn montre qu’avec uniquement quelques centaines de membres, le coût de l’infrastructure informatique pour Odoo est quasi 3 fois plus cher pour lui.
(au point précédent on a déjà parlé du système de gestion des membres de éléfàn, il y a aussi une vidéo qui montre ce logiciel)

monopoly maison
Qui veut un monopole ?

Voici l’avis de la commission de gestion de l’éléfàn, à propos de choix de logiciels de gestion d’épiceries coopérative. C’est assez pragmatique, surtout pour la France qui a une loi sur les logiciels de caisse qui doivent être certifiés pour éviter les fraudes à la TVA. (Loi tout à fait stupide à mon avis… ça met des barrières aux logiciels openSource !! On est bien loti en Suisse !!)

En Suisse 🇨🇭 la TVA, c’est beaucoup plus simple. Dès qu’on a un chiffre d’affaire qui dépasse CHF 100 000.- on est assujetti à la TVA.

Après il y a 2 méthodes pour une entreprise de payer la TVA:

  • La méthode effective. Soit le détail de ce qu’on collecte ( moins ce qui est déductible)
  • La méthode forfaitaire. Un pourcentage du chiffre d’affaire à payer semestriellement.

Des cas que je connais d’épicerie coopérative participative, le plus simple pour avoir le moins de boulot, c’est la méthode forfaitaire. Le taux appliqué semble être de 0.6% du chiffre d’affaire. (Avec CHF 100 000.-, 0.6% = 600.-)

Jusqu’à un chiffre d’affaire de CHF 5 millions cette méthode passe. La TVA doit toujours être collectée, mais sur les produits alimentaires qui sont en majorité dans un épicerie c’est faible. C’est en général le taux de 2.5% qui est pratiqué.

Une épicerie vend des….. épices !

Revenons à nos logiciels…..

Donc au lieu d’un gros logiciel qui fait tout ils préfèrent externaliser le logiciel de caisses propriétaire et certifié et faire le reste eux-mêmes.

Ainsi c’est surtout la taille de la coopérative qui va déterminer le choix des outils informatiques.

En Allemagne et aux Pays-Bas, c’est le logiciel FoodCoops de FoodSoft qui est pas mal utilisé pour gérer une épicerie Coopérative participative.

En Suisse, les épiceries actuelles sont des micro coopératives en comparaison !

En général, elles démarrent vers une centaine de coopérateurs afin d’avoir la main d’oeuvre suffisante pour tourner, mais ensuite plus il y a de monde, plus les problèmes de gestion arrivent et plus il faut des outils pour les gérer…. small is beautiful !!

🍅🥝🍍🍒🍈🍓🍇🍌🍊🍐

Exemple de logiciel de gestion d’épicerie coopérative participative fait par ecodev

Le cas que je connais le mieux, c’est celui de chez Emmy. Un de mes collègues fait partie des fondateurs. C’est ainsi que notre entreprise (ecodev) s’est retrouvée avec le mandat de faire un logiciel maison pour gérer une épicerie coopérative participative.

Ce logiciel est adapté à une épicerie où seuls les coopérateurs peuvent être clients. C’est le modèle le plus simple. Ce qui est complexe en revanche, c’est qu’un coopérateur est en fait une famille ! Il y a plusieurs personnes sur le même compte financier.

Le principe de base est que chaque coopérateur a un compte dans l’épicerie. Il peut l’approvisionner par des virements ou des paiements par carte de crédit via l’interface online.

Logiciel-gestion-epicerie-cooperative-participative-2019-06-12-à-10.54.18-compte-utilisateur-solde-negatif
Oups… je suis fauché… faudra que je réapprovisionne mon compte

Ce compte lui permet de payer dans l’épicerie. Son compte est débité du montant des achats.

Chaque produits est étiqueté avec un QRcode. Ainsi lorsqu’il fait ses achats le coopérateur va scanner le QRcode avec son smartphone et l’ajouter à son panier d’achat. Si il n’a pas de smarphone, il peut le faire via un ordinateur en tapant le code de affiché à côté du QRcode.

epicerie-cooperative-participative-suisse-chez-emmy-qrcode-deodorant

Le panier une fois validé permet de connaitre le montant à débiter du compte du coopérateur. Puis permet également de mettre à jour les stocks disponibles dans l’épicerie.

Logiciel-gestion-epicerie-cooperative-participative-2019-06-12-à-10.48.09-achat-deo-quantite

L’essentiel est fait.

L’interface d’administration permet aux coopérateurs qui gèrent les stocks de bien gérer les commandes. Ainsi que d’avoir une gestion financière et de créer les QRcodes à associés aux produits.

Une telle infrastructure simplifie nettement la gestion des paiements et des stocks. Elle ne nécessite aucun moyen de paiement dans l’épicerie.

Logiciel-gestion-epicerie-cooperative-participative-2019-06-12-à-11.27.38-liste-produts-stock-tva-marge-code

Le compte de chaque coopérateur peut être légèrement en déficit. La coopérative Chez-Emmy permet un solde négatif de CHF 50.-

La vérification du réapprovisionnement du compte et la mise à jour des soldes des coopérateurs se fait automatiquement en important les paiements reçus sur le compte bancaire à l’aide d’un fichier XML au format CAMT 0.54 (norme ISO 20022)

Logiciel-gestion-epicerie-cooperative-participative-2019-06-12-à-11.48.05-importation-bvr-xml-camt-054-fichier-banque

Par contre cette solution de gestion d’une épicerie participative nécessite un wifi performant dans le magasin. Les bornes wifi de base sont souvent conçues pour une dizaine de personnes en même temps.

La première semaine Chez-Emmy, avec l’engouement de la nouveauté les 40 personnes en même temps sur le même réseau l’on saturé. Il a fallu adapter le wifi en conséquence.

C’est par ici si tu veux en savoir plus sur le système de gestion d’épicerie coopérative participative développé par ecodev pour chez Emmy….

Les Monnaies Locales Complémentaires dans les épiceries participatives

Dans des petites vidéos à propos d’épiceries coopératives participatives, j’ai vu à deux reprises des paiements en MLC, des Monnaies Locales Complémentaires. Normal, un des fondateurs de l’épicerie le Nid est aussi un des principaux artisans de la monnaie locale du Léman.

La monnaie est un de mes sujets favoris ! Je suis devenu un spécialiste de l‘histoire de la monnaie. Je connais aussi très bien les Monnaies Locales Complémentaires et ça ne m’étonne pas du tout d’en voir dans les projets d’épicerie coopératives participatives. C’est un peu le même genre de valeurs qui sont véhiculées. Notamment la relocalisation de l’économie.

leman monnaie

Mais je reste très sceptique sur le réel impact des MLC. Je pense que souvent c’est juste changer la couleur des billets et rien de plus. Le système en place s’est arrangé pour que tous les avantages des monnaies locales soient bridés (notamment le fait de doubler la masse monétaire). Ainsi les projets de MLC sont toujours en tractation avec la FINMA en Suisse pour savoir quel est vraiment leur statuts.

J’ai fait tout un article sur ce feuilleton Monnaie Locale Complémentaire en Suisse. Je te laisse aller voir.

Je pense que l’épicerie coopérative participative est un outil nettement plus efficace pour relocaliser une économie qu’une monnaie locale nantie sur la monnaie officielle.

Mon modèle préféré de système de paiement dans une épicerie passe par un compte dans l’épicerie, ainsi ça complique un peu le paiement en monnaie locale. Notamment comme il n’y a pas de caisse, on ne peut pas accepter les billets. Il faut trouver un autre moyen pour créditer les soldes en monnaie locale.

Mais tout de même il y a une idée à creuser sur le sujet notamment sous forme d’un crédit mutuel entre fournisseurs et la coopérative. Si les fournisseurs sont aussi coopérateur c’est facile, on peut créditer directement leur compte interne pour les payer. On s’approche ainsi du principe de coopérative intégrale.

Le Lémanex est un crédit mutuel entre entreprise. Là c’est nettement plus intéressant comme principe de monnaie locale.

A garder en tête pour voir comment tout ça pourrait s’articuler. Mais pour le moment il faut faire simple.

monnaie minimoi
C’est facile de créer de la monnaie… avec un crédit mutuel on fait tout nous même.

5: Comment trouver des producteurs, des fournisseurs pour une épicerie coopérative participative ?

…. et aussi quelle marges pratiquer, comment éviter de faire concurrence à ses propres fournisseurs ?

Effectivement si on veut vendre des produits.. il faut bien les produire. Il faut des producteurs qui nous les vendent.

courge agriculture biodynamique perceval

Trouver des fournisseurs de produits, bio et locaux de préférence

Dans toutes les régions il existe des producteurs locaux. (Comme un de mes amis…) Ils ne sont pas forcément bien référencé dans un grand registre. Mais souvent les associations paysannes comme AGRIDEA peuvent te renseigner.

C’est justement par ce qu’ils ont reçu beaucoup de demandes qu’ils ont organisé une réunion pour créer du lien entre les acteurs des épiceries coopératives participative.

Comme la plupart des épiceries ont des valeurs qui tendent à vouloir un maximum de produit bio. Une bonne piste pour trouver des fournisseurs c’est de se renseigner chez bio-suisse. Ils ont même une page pour aider les gens à trouver des produits bio près de chez eux.

Le mot "bio" signifie "vie"
Le mot « bio » signifie « vie »

Le site fermebourgeon.ch est un annuaire avec une carte pour trouver des bio dans sa région, mais aussi des restaurants et marchés bio.

Il existe aussi une bourse, plein de petites annonces pour trouver tout ce qu’il faut sur le marché bio en Suisse… mais c’est plutôt pour des animaux et du fourrage ! 🐄 🐐

La manière simple pour démarrer son épicerie coopérative participative, c’est de commander chez un grossistes comme biopartner qui fourni quasiment tout en produits bio. Ça complète bien les produits locaux.

vinaigre-epicerie-cooperative-participative-chez-emmy

Attention de ne pas concurrencer ses propres fournisseurs… ou pas..

Une question a été soulevée, à propos de fournisseurs qui vendent leurs produits à un prix de grossiste. Puis ce même producteur impose à ses revendeurs de vendre à un prix donné…. Que faire suivre ou pas suivre cette « recommandation » ?

Le cas d’école, c’était celui d’un vigneron 🍷qui impose une marge de 70% à ses revendeurs, alors que la coopérative pratique habituellement une marge de l’ordre de 25%. Ça fait quand même une grande différence. En fait le vigneron impose son prix sur le marché afin de ne pas se faire concurrencer lui-même, dans son propre magasin !

La conclusion a été que le but de l’épicerie participative, c’est justement de participer par son travail. C’est une forme de paiement en nature. Il est donc normal que la marge soit plus faible. L’idée c’est d’expliquer ceci gentiment au producteur. Si il ne veut pas.. ça ne sert à rien de continuer avec lui.

Dans un modèle d’épicerie fermé aux seuls coopérateurs ceci se défend bien. Par contre dans un modèle ouvert ou des gens qui ne travaillent pas dans l’épicerie peuvent accéder à un produit moins cher que le prix du marché, là ça ne va plus. Voilà la limite.

nain_de_jardin_arrosoir
Qui est enchainé ? le producteur ou le distributeur ?

Mutualisation des livraisons entre les différentes épiceries ?

Quand une région commence a avoir plusieurs épiceries coopératives participatives, souvent ce sont les mêmes producteurs qui livrent aux épiceries ! 🚴

La question se pose donc de voir si il est possible de mutualiser les livraisons ?

La question n’a pas clairement été tranchée. C’est compliqué. Ça dépend des produits, des stocks, de qui livre, le producteur ou l’épicerie ? Est-ce qu’il y a un grossiste ?

La conclusion a été de dire que la meilleure solution de mutualisation serait peut être un service de livraison indépendant mais qui appartient aux épiceries.… à revoir quand le besoin se fera vraiment sentir. Ça n’avait pas l’air d’être le cas, malgré que la question a été soulevée.

livraison-epicerie-cooperative-participative

Comment gérer les relations avec les autres magasins, notamment les épiceries bio et en vrac.

Quand une épicerie coopérative participative ouvre, les épiceries concurrentes peuvent mal le prendre !

Il y a tout en engouement parallèle de création de petites épiceries bio et/ou locale, et d’épiceries en vrac. Ce sont surtout celle là qui risque d’avoir peur de l’arrivée d’une coopérative qui n’a pas besoin de dégager de salaire !

Il y a aussi des coopératives de paysans qui vendent leur propres produits qui peuvent avoir peur.

La conclusion c’est de bien communiquer, d’expliquer le projet. Peut être de trouver des synergies, une coopérative de paysan va peut être servir de fournisseurs et tout le monde sera content.

Il y a moyen d‘être complémentaire sur des produits. Ne pas proposer exactement la même gamme de produit de soins corporels par exemple. Et il ne faut pas oublier qu’il y a aussi des gens qui ne sont pas intéressés par le côté participatif et vont continuer à aller dans des magasins plus standard.

A Sion le magasin bio La cagette 1971 s’est transformée en coopérative participative Co-é-Sion. Comme quoi le modèle est transformateur…

A Charmey un sondage a été fait pour tester l’intérêt pour une épicerie coopérative participative. Le résultat a été à 177 contre 1 pour le projet.

Dans le mot coopérative, il y a coopérer. Donc ça reste la meilleure chose à faire, avec un dialogue entre les gens.

Silo pour les aliments en vrac
Silo pour les aliments en vrac

6: Quels assortiments de produits avoir dans une épicerie coopérative participative ?

Quand on a une épicerie, il faut bien y vendre des produits ! Mais quoi ? quelle quantité ?

Large palette de produits ou produits spécifiques ?

Est-ce que je dois me concentrer sur une gamme de produits précis ou est-ce que je dois avoir une grande gamme de produits afin d’attirer les gens ?

L’idée de la place de marché est très vieille. C’est avoir dans un même lieu toute l’offre du moment.

Le supermarché à repris ce principe, mais avec une seule caisse.

Dans la vie trépidante des gens de notre temps, il y a peu de gens qui vont prendre le temps d’aller à plusieurs endroits, chez plusieurs commerçants pour faire leurs courses.

L’idée d’avoir une large palette de produits est donc celle a privilégier. Il n’est pas nécessaire d’avoir tout l’assortiment possible. Mais juste l’essentiel.

Comme exemple, l’assortiments de produits disponibles dans l’épicerie chez Emmy est de l’ordre des 400 à 500 produits différents selon la saison.

Pour comparaison avec l’assortiment d’une coop pronto qui est le magasin de plus petite taille de Coop dispose d’environ 10 000 produits!

Le Top Ten des produits les plus vendus à la Coop

Evidemment, en vendant en vrac, on a pas besoin de faire des déclinaisons de taille et d’emballages différents. Ça fait du coup, moins de produits différents !

Voici une liste non exhaustive de types de produits possibles à vendre dans une épicerie coopérative participative:

  • Pain 🥐🥖🍞
  • Fruits, légumes 🍅🥝🍍🍒🍈🍓🍇🍌🍊🍐
  • Produits laitiers 🥛🐄
  • Fruits secs, noix, graines 🌰🥜🐿
  • Produits soja, tofu, lait de soja 🥛
  • Pâtes 🍝
  • Farines 🥞
  • Sucres, miel, confitures 🍯
  • Riz, céréales, légumineuses 🍚 🌾
  • Viandes, 🐟 🍖 🥩 🍣
  • Vinaigres, huiles, sauces, moutardes, oeufs 🥚🍳
  • Épices 🌶
  • Café, thé, chocolat 🍫☕️🍵
  • Boissons alcoolisées 🍺🍾🍷🥃
  • Boissons non alcoolisées 🥤🍹🚰
  • Produits cosmétiques et ménagers 🧖🏻‍♀️
  • Contenants 🛢⚗️

Evidemment chaque cas est différent. Par exemple le Local à Nyon est une épicerie qui veut mettre en avant les produits locaux. Elle ne va donc pas chercher à vendre ce qui vient de plus loin que son district !

Le local est située juste à côté des grandes surfaces. Donc c’est assez proches pour que les gens fassent le détour !

Ainsi dans ce cas, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir une large palette de produits. Même si la tendance globale montre le contraire !

L’astuce pour faire venir des clients

L’épicerie de la Brouette à Lausanne a remarqué à ses débuts que les jours où il y a de la vente de pain, l’affluence était plus importante que les jours où il n’y en avait pas !

Ainsi le pain est un aliment qui à lui tout seul fait venir les gens. Il est donc nécessaire d’en avoir (dans ce cas !… ailleurs c’est peut être différent !)

En informatique on appelle ça une Killer app. C’est une application tellement bien qu’a elle seule elle justifie l’utilisation de toute une plateforme. T’achète un iPhone 📱 car ton app préférée n’est que sur iOS..

Le pain est donc la killer app de l’épicerie !

La Brouette s’est donc arrangée pour avoir du pain tous les jours, et ceci en collaboration avec 3 boulangers. C’est aussi pratique pour créer du lien avec les fournisseurs et producteurs de ne pas les mettre en concurrence exclusive mais de proposer leurs produits à tour de rôle.

Ainsi il faut avoir une large game de produits, mais également quelques produits spécifiques qui justifient le fait de venir là plutôt qu’ailleurs.

Il est a préciser que l’épicerie de la Brouette est ouverte à tous, même hors coopérateur. Ainsi ça facilite les gens qui passent là par hasard. Il faut donc des astuces de fidélisation.

Une autre astuce est de fermer 30 min plus tard que les supermarchés alentours ce qui fait venir les gens qui passent à l’improviste.

Equilibre entre l’inclusivité et la « pureté » de l’offre. (Pour plus de détail voir les annexes p41 du manuel des membres de la Louve… pdf)

7: Comment financer la création de son épicerie coopérative participative ?

Pour démarrer, il faut bien avoir quelques fonds. Comment les trouver ?

C’est là qu’on voit en général tout une belle créativité pour présenter son projet dans une vidéo courte, histoire de convaincre des personnes qui voudraient soutenir le projet.

Voici un exemple avec la vidéo du crowdfunding du Local, un épicerie coopérative participative à Nyon.

Le financement participatifs

Plusieurs projets ont été financés par des financements participatifs voici quelques exemples:

Il y a différentes plateformes qui ont été utilisées. Mais il y en a une qui se profile pour être plus spécifique au monde agricole et paysan et donc aussi aux épiceries coopératives participatives. Son concepteur était là lors de la séance organisée par Agridea. Il s’agit de la plateforme de crowdfunding:

yeswefarm.ch

Cette plateforme présente comme avantage le fait d’avoir un haut taux de réussite, car il y a un bon coaching de la part du fondateur. Et personnellement je trouve que les montants sont assez importants en moyenne ! (mais c’est à vérifier)

Dans tous les cas, une campagne de crowdfunding, c’est très long, et c’est juste la formalisation de l’engagement d’un réseau pour un projet. C’est pas là qu’il faut créer son réseau !!

Personnellement, je me demande toujours pourquoi passer par une plateforme pour avoir des dons ? Il ne faut pas oublier que la commission de la plateforme est de l’ordre de 10% !!

Si on a déjà un réseau et quelques compétence en informatique autant faire soi même ! La commission sur un virement est moins chère que de passer par des cartes de crédit en ligne et une plateforme !!

credit bancaire facile
Avec le financement participatif, on a plus besoin des banques et leur crédits

Les dons, les mècènes, les subventions

Quelques épiceries ont reçu des dons, en monnaie ou en nature. Parfois même des mécènes anonymes.

Il y a parfois des aides communales, surtout pour des locaux ou du matériel. Ainsi la coopérative Le Nid a reçu CHF 10 000.- de subvention de la ville de Genève.

Il y a de tout, chaque cas est différent. Maia ça vaut la peine d’avoir en tête que les projets d’épiceries participatives sont souvent bien vu pour des subventions, vu qu’ils sont un tout en un, s’occupant d’alimentation de qualité, de social, d’environnemental, de dynamisation économique locale…

chapeau plein de billets de 1000 CHF

Les parts sociales de la coopérative

Il est quand même fondamental de rappeler que dans toutes coopérative, il y a un achat de part sociale ! C’est normalement la source de financement principale d’une coopérative !

C’est ainsi que la coopérative obtient les liquidités suffisante à son démarrage et ensuite son roulement devrait être assuré par la vente des produits et une marge qui oscille entre 20% et 33% selon les coopératives. (Celles qui sont totalement fermées, et sans salarié me semblent être celles qui ont la marge la plus faible, et donc les produits les moins chers.)

Dans mon étude, j’ai vu des parts sociales s’échelonnant de CHF 50.- à CHF 400.- Le plus courant est de CHF 200.-

En général c’est par ménage, après il y a toute une cuisine pour savoir ce qu’est un ménage, une famille, un couple, des colocataires…

famille-marquage-sol-art-urbain-sandy-millar-750251-unsplash

Parfois j’ai vu en plus une mini-cotisation annuelle. (~20 CHF)

Donc si on compte qu’il faut une centaine de coopérateurs pour démarrer, que chacun paie ~ CHF 200.- C’est donc un montant de CHF 20 000.- qui permet de démarrer.

Personnellement j’aime bien le modèle coopératif. Ainsi je participe aussi à d’autres coopérative, comme la coopérative solaire CoopSol... et la coopérative de carSharing Mobility.

Coopérative solaire Coopsol

On voit là le pouvoir de la mutualisations de ressources qui permet d’avoir des liquidités pour installer une grande infrastructures. Dans les cas ci-dessus, acheter des panneaux solaires et des voitures !
(Il y aussi des projets participatifs pour poser des panneaux solaires comme Autovoltaic par exemple, ce qui réduit des coûts d’installation de 20% à 50%.)

La mutualisation des ressources, le financement participatif, la participation bénévole dans sa propre structure sont des modèles économiques avec un grand potentiel. Ce sont des modèles que Marx ne connaissait pas et donc qui remettent en cause ses théories qui ont organisé la lutte des classes pendant des siècles…

J’ai déjà fait un article il y a quelques années à propos de l’artisanat industriel, du pouvoir révolutionnaire des financements participatifs qui dispensent d’avoir recours au crédit bancaire ou à la bourse pour se construire des outils de production et de distribution.

Ceci a pour conséquence d’autonomiser les gens. C’est une émancipation collective. Je pense que c’est pour ça que tous ces sujets m’intéressent ! 🙂

Jardin sur le toit d'une coopérative d'habitant à Genève.
Jardin sur le toit d’une coopérative d’habitants à Genève. Tout peut se faire en coopérative !

Liste d’épiceries coopératives participatives en Suisse romande

…. La tienne n’est pas dans la liste ? C’est probable… c’est en plein boom.. dur de suivre toutes les épiceries participatives qui ouvrent !

Il suffit d’ajouter son nom dans les commentaires en bas de page et de temps en temps je fais une mise à jour et je l’ajouterai.

epicerie-fruits-legumes-lukas-budimaier-93293-unsplash

Liste d’épiceries ou de supermarchés coopératifs participatifs un peu partout…

Au fil de mes recherches sur le sujet, j’ai découvert pas mal de projets intéressants. Ça peut toujours servir d‘exemples inspirants.

J’habite en Suisse romande, je veux bien tenir une liste pour cette région. (à voir ci-dessus), mais je ne vais pas faire de liste exhaustive pour le monde entier !!

Voici la carte du réseau informel InterCoops des coopératives participatives:

Pour voir la carte en pleine page….

Mais comment être sur la carte ? .. Je vois que les genevois ont réussi !

Il y a encore un wiki qui regroupe plein d’infos utiles aux épiceries coopératives participatives… c’est une mine d’or sur les différentes pratiques d’organisation, le juridique (français) les outils de paiements, les guerres de religion informatiques :p

Le wiki est complété par un forum pour aller discuter de tout et n’importe quoi autour des supermarchés coopératifs…

Encore une fois, je vois que les sujets les plus commentés sont l’informatique... normal sur un outil informatique il n’y a que les geeks.. mais pour les autres il y a aussi les rencontres en chair et en os...

Encore un peu de documentation à propos des épiceries et supermarchés coopératifs participatifs

C’est toujours intéressant de voir les quelques vidéos qui ont été faites sur certaines épiceries ou supermarchés coopératifs participatifs.

On peut voir comment les gens s’organisent, on peut voir le soins apporté aux locaux, aux étagères. Je vois qu’il y a les éternelles cagettes vertes pliables (ou pas) partout pour les légumes. C’est le standard pour les grandes et petites surface participative ou non !

Dans les nouvelles épiceries je vois de plus en plus souvent des silos à vrac, dans les anciennes un peu plus d’emballage plastique.

J’observe aussi que les étagères sont faites de plus en plus en bois !

J’ai été très impressionné de savoir que dans le petit local de Chez-Emmy, les étagères ont été fabriquées avec 1.7km de latte à tuiles !!!

Le résultat est très beau et astucieux. On a des étagères modulable est esthétique. C’est autre chose que les étagères métalliques avec des crans partout pour être modulable.

étagère en bois épicerie de chez-emmy
étagère en bois de chez-emmy

J’ai l’impression que si l’on prend bien soin de l’ambiance du magasin le sentiment d’appartenance et de communauté va être plus grand. Les gens se sentirons encore plus à la maison et le projet sera d’autant plus réussi !

Il y a d’ailleurs souvent des activités annexes organisées dans les épiceries coopératives participatives. C’est vraiment un moyen de faire du lien social.

Reportage radio RTS sur le Nid…..

Qu’est-ce que ça change vraiment une épicerie coopérative participative ?

J’aimerai ici faire une sorte de conclusion, une synthèse comme j’aime bien les faire. Qu’est-ce que ça change vraiment ce nouveau type d’épiceries voir même de supermarchés coopératifs participatifs ?

Je vois qu’il y a plusieurs types d’intentions derrière cette nouvelle sorte de commerce.

Il y a des gens qui font ça pour faire du bio et ou du local, d’autres pour avoir des produits moins chers, d’autres pour réduire les déchets, pour favoriser le commerce équitable, d’autres encore pour tout ça en même temps !

… et en fait globalement ce genre de commerce va vraiment vers tout ça à la fois !

C’est à dire manger de qualité, et avec une conscience écologique, pour un coût abordable.

Certains sont plus à cheval que d’autres sur la charte des valeurs, plus ou moins « inclusif » ou « pur ». Mais tous tendent vers cet idéal.

J’observe donc un vrai changement dans les consciences qui s’exprime par la création active d’alternatives et pas juste faire signer des pétitions et faire voter des lois. Ce qui prend énormément de temps et n’est pas toujours efficace !

Reprendre son pouvoir créateur, agir dans son cercle d’influence et pas seulement dans son cercle de préoccupation, ça change vraiment les choses!

Est-ce que ce modèle est durable ? Est-ce qu’il peut être dévoyé ?

Comme je le mentionne au début de cet article, si l’on veut du local, bio, inclusif, fourni par une coopérative… en Suisse c’est déjà le cas, le marché est dominé par les deux géants orange que son Coop et Migros

Alors qu’est-ce que ça change les supermarché participatifs ?
Pourquoi vouloir réinventer la roue ?

L’histoire de la coopérative Migros est instructive

Migros a justement été totalement révolutionnaire lors de création à son époque. Le fait que les deux géants de la distribution Suisse soient des coopérative montre que le modèle a quelques chose de viral qui est durable.

Le géant international Carrefour a tenté plusieurs fois de s’implanter en Suisse et n’a pas réussi !

enjoy-capitalism.jpg

Mon hypothèse est lié au fait que le modèle coopératif impose que les bénéfices soient réinvesti dans les magasins eux-mêmes. Ainsi il n’y a pas d’actionnaire qui se sert au passage. Il peut donc y avoir directement des prix moins cher pour la même qualité.

Bien que Migros et Coop soient des grandes surfaces atypiques dans le monde et qui favorisent passablement le bio et le fairtrade. Il y a une impression que les valeurs du début ne sont plus là !

J’explique ceci en partie à cause du fait d’avoir rendu totalement anodin le fait d’être coopérateur.

Je suis un des 151 000 coopérateurs de Migros Vaud… mais j’ai pas l’impression d’aller dans MON magasin quand j’y vais. J’ai juste reçu une plaque de chocolat quand j’ai mis mon bulletin de vote dans l’urne de mon magasin pour accepter les comptes. … et j’ai du bien chercher sur un site web pour voir les comptes. Pas d’AG en commun.

cooperative-migros-plaque-de-chocolat-vote-ag-compte

Il n’y a plus de sentiment d’appartenance, on ne peut pas faire communauté avec 150 000 autres personnes !! (et encore ce n’est que Migros Vaud.. il y a les autres coopératives soeurs…)

Ce sentiment d’appartenance à une communauté et même d’être propriétaire de Migros a tellement disparu que Migros a du faire une campagne de publicité massive pour expliquer que c’est vrai… Migros appartient à « tout le monde » !

Ainsi j’en retiens que si l’on veux un modèle durable, un commerce qui garde le même modèle avec le temps, il est nécessaire de conserver un sentiment d’appartenance à une communauté.

En cela le modèle participatif est révolutionnaire !
C’est à mon avis la clé de ce qui fait une épicerie coopérative participative.

Mais comment cultiver cette différence ?

Le modèle participatif est la grande nouveauté qui va changer le commerce de détail

Ce qui change vraiment par rapport aux magasins existants, c‘est le modèle participatif. Le fait que des propriétaires travaillent dans leur magasin. La tâche est collectivisée et c’est toujours en 2 et 3 heures par coopérateur qui suffit à faire tourner la boutique !

Ci-dessus on a parlé de l’arrivée de la coopérative Migros, du fait que cette forme juridique a court-circuité le coût de l’actionnaire. Ainsi les géants orange, malgré leur valeurs à priori plus cher, ne sont pas plus cher.

Quel circuit on peut encore raccourcir de nos jours ? On peut cour-circuiter les salariés !

Les grandes surface tentent de le faire en remplaçant les caissières par des self-chekout. Les clients font le boulot. C’est la mauvaise manière de faire.

selfcheckout-caisse-supermarche-migros

Le modèle participatif va plus loin, on supprime carrément tous les salariés. Chacun est obligé de travailler dans son magasin.on recrée le sentiment d’appartenance, le sentiment de communauté qui a disparu chez Coop et Migros.

Et on peut proposer des produits encore moins cher pour la même qualité !

Les grandes surfaces ne peuvent pas rivaliser ! C’est là la clé de la durabilité du modèle.

Conclusion: comment démarrer son épicerie coopérative participative ?

On a vu énormément de chose dans ce dossier très complet !! Comment résumer tout ça pour en faire une conclusion ?

Je crois que l’idée participative est mûre et qu’elle va prendre de l’ampleur.

Ainsi il y a des épiceries coopératives participatives qui sont lancées avec l’aide financière d’un financement participatif !

Ce sont des valeurs éthiques qui poussent des gens à s’associer, à créer une communauté avec les mêmes valeurs et créer une coopérative participative.

supermarche-en-creation-migros

Les buts d’une épicerie coopérative participative sont variés. Suivant les projets les priorités ne sont pas les mêmes et l’on trouve donc des principes éthiques un peu différents.

Mais globalement toutes les épiceries participatives coopératives tendent vers une nourriture de qualités, à prix abordables, soit en détail des produits:

  • bio
  • locaux
  • moins chers que dans les grandes surfaces
  • avec moins d’emballage (en vrac)
moins-de-dechets-agir-ensemble-epicerie-vrac

Même avec ces ambitions éthique, comme vu plus haut, c’est une mauvaise idée de vouloir jouer au plus pur des purs... Il vaut mieux faire mieux que les autres sans être sectaire et ainsi laisser la liberté aux gens de faire leur compromis eux-mêmes, avec leur propre priorité.

Le modèle participatif est déjà tellement révolutionnaire qu’à lui seul il va changer les choses dans les autres domaines. Ceci surtout pour une question de porte-monnaie.

Je vois qu’il y a des pratiques diverses et variées dans l’ouverture ou non aux clients extérieurs à la coopérative.

Il y a des épiceries réservées aux coopérateurs, comme chez Emmy.

Il y a le modèle ouvert à tous comme c’est le cas avec le Local, dans lequel les coopérateurs ont des rabais plus importants que les passants. (30% en général, 25% pour les amis du local et 20% pour les coopérateurs.)

Mon avis personnel, me pousse à préféré le modèle le plus simple. Avoir 3 types de clients c’est contraignant, c’est 3 types de prix différents, avec 3 types de comptabilité… et c’est aussi avoir une caisse. Ce qui n’est pas nécessaire dans la version réservée aux coopérateurs.

amis facebook Martouf grandes communautés.png
Ma communauté: visualisation des liens entre mes amis facebook.

Avec une version fermée, on crée une véritable communauté. Cette communauté est nécessaire à tenir sur le long terme avec les mêmes valeurs.

De plus, il est plus facile de se faire confiance et c’est ainsi un bon point pour faire une gouvernance partagée. Décentraliser les tâches, faire confiance, ne pas avoir besoin d’un coordinateur salarié qui est submergé et a de-facto plus de pouvoir que les autres.

C’est la communauté qui se gère elle-même. Les gens prennent des décisions au consentement et en cas de blocage on peut voter en dernier recours. C’est une méthode souple, et efficace.

Pour la communication, il est important de ne pas oublier que le contact humain est le meilleur! Même si on a plein d’outil de communication à distance qui sont très pratiques.

Pour tout ces outils informatiques, privilégier les ecosystèmes libres et non prédateurs de données personnelles que sont les outils libres des colibris ou les app collaboratives de framasoft.

Ce sont des outils, simples et efficace. Quand un outil informatique devient une grosse usine à gaz qui formate la manière de faire ça devient dangereux. L’outil doit être au service des gens et pas le contraire. (à méditer, pour moi qui ai une entreprise qui a créé un outil informatique de gestion d’épicerie coopérative participative !!)

centralisation decentralisation distribue reseau
Centraliser, c’est créer des points de surcharge dur à gérer

Si l’outil devient trop gros, c’est souvent que la communauté devient trop grosse. Là il faut se poser la question de savoir si il ne serait pas plus simple de faire un fork comme on dit dans le jargon informatique. En biologie on parlerai de division cellulaire. Small is beautiful

C’est souvent la taille qui demande à créer des outils de gestion, là où un peu de travail manuel suffit dans une petite structure décentralisée.

Penser global et agir local !

Les idées peuvent être à taille universelle, mais les actions locales, adaptées à leur environnement sont meilleures. C’est ainsi que la nature fonctionne.

Voilà donc comment je vois les grandes options pour bien démarrer son épicerie coopérative participative.

J’espère que ça peut être utile à toute personne voulant lancer une épicerie coopérative participative…

Epilogue: vision d’avenir… un monde coopératif participatif ?

Faisons un peu jouer notre image-in-air....
et si l’épicerie s’occupait aussi de la production ?
C’est ce que Migros fait…. non ? …

Et en mode participatif ça donne quoi ? C’est un peu comme certaines AMAP. Les consommateurs participent parfois aux travaux dans les cultures.

verger-epicerie-morges-copil-du-bio-diverger

Il me semble qu‘il y a là un modèle global, on peut imaginer plein de structures de production participatives (surtout pour les produits de base, donc principalement l’alimentation).

Imagine une fabrique de biscuit 🍪 participative ? … On se mets tous ensemble 1 journée par mois pour fabriquer des biscuits ensemble !

L’atelier de fabrication de cosmétique, celui de ramassage et pressage de jus de pommes 🍏 🍎 …

Est-ce qu’il faut que ce soit la même coopérative intégrale qui gère tout ?
Non… pas forcément.

Selon le principe de la gouvernance partagée, on fait tous partie d’une grande entité avec une raison d’être globale, mais ensuite, il y a de nombreux cercles et sous cercles qui s’organisent de façon organique.

Chaque cercle est un holon, un tout est une partie, comme les organes d’un corps. Chaque cercle a une raison d’être alignée sur la raison d’être de l’entité qui le dépasse, qui le transcende. On agit tous ensemble dans la même direction, même sans se coordonner particulièrement.

Est-ce qu’il y a besoin de monnaie ?
Seulement dans les zones limites de la membrane de l’épicerie. Plus elle est autonome, moins il y a besoin de monnaie. Pour autant que la confiance règne, donc il est nécessaire de garder de petites communautés. (agissant en parallèle)

Dans le cas actuel, d’une épicerie coopérative participative, il y a besoin de monnaie extérieure pour payer les fournisseurs. Mais si les fournisseurs sont internes… ?
Il y a probablement une phase/zone de transition dans laquelle on peut utiliser une « monnaie » de type crédit mutuel, soit une simple comptabilité compensatoire entre les personnes pour tout ce qui dépasse les 3h de service normal.

80-ans-credit-mutuel_sans_limite_ni_contraction
Exemple de crédit mutuel entre 3 personnes. La somme des soldes fait toujours 0

En payant un fournisseur avec un potentiel de consommation supplémentaire dans l’épicerie, si il trouve tout ce dont il a besoin il sera intéressé.

On peut même pousser beaucoup plus loin. Est-ce que l’on peut imaginer que l’on produit tellement en abondance, que l’on va donner à chaque coopérateur-trice chaque mois un potentiel de consommation de base.

Si ce potentiel, atteint « ce qui est nécessaire pour vivre« . Voilà, on a créé un Revenu d’existence. Presque un Revenu de Base Inconditionnel… à la seule condition de faire partie de l’organisation, de cette coopérative et de ses règles de fonctionnement, comme travailler 3h par mois.

Cette façon de construire un Revenu de Base permet peut être de rassurer les gens qui pense que ça favorise la paresse… Là il y a des règles….

…. Les règles de la maison. En grec on pourrait dire:
οἶκος, oîkos, eco → « maison »
νόμος, nómos, nomie → « règles »

Ce qui nous donne le mot « économie » pour désigner les règles de la maison.

Voilà, c’était le petit épilogue pour décoloniser ton imaginaire et repenser de nouvelles règles de la maison, une nouvelle économie.

Amuses-toi bien… tout est possible !

La magie ça existe vraiment, mais c’est pas ce que tu crois…

Notre monde est plein de magie, Harry Potter et le seigneur des anneaux sont toujours un succès. 🧙🏻‍♂️

harry-potter-magie

Mais c’est quoi la magie ? Moi je pense que ça existe bel et bien, que ce n’est pas QUE dans l’imagination… (quoique…)

Par contre la magie n’est peut être pas vraiment ce que tu penses…
Je vais t’expliquer tout ça ci-dessous.

Origine du mot « magie »

Tout d’abord, j’aime bien ce que la langue des oiseaux nous dit:

La magie l’âme agit ! (l’âme agit… ça crée…)
Magie → anagramme de: image … (si si… répète sans fin le mot magie )

Puis l’étymologie nous dit que le mot magie vient de la religion des mages de perse au moins vers -500 av. J.-C
Le mage est un homme de pouvoirs…

Les mages était une caste religieuse et politique comme le sont les brahmane en Inde. Donc certains mages sont prêtres et d’autre plutôt dans la politique et parfois les deux ensemble….
C’est pas pour rien que la bible parle des Rois-mages…

noms des Rois mages.jpg

Des Rois.. mais aussi des astrologues, alchimistes, un peu prophète, pratiquant les rituels religieux et probablement les sacrifices….

Homme de pouvoir résume bien ce qu’est un mage !

Le sacrifice de sang un vieux rituel encore bien présent !

Dans des visions du monde anciennes, le sacrifice humain était toujours lié au pouvoir de la magie. C’était généralement une pratique pour obtenir les faveurs des dieux.

Codex_Magliabechiano_folio_70r.jpeg
Sacrifice humain chez les aztèques

En passant à des visions du monde plus récentes, le sacrifice humain s’arrête. (ou devient plus subtile… on y reviendra..)

Ceci va par étapes. Dans les religions monothéistes du livre (les juifs, chrétiens et musulmans), l’arrêt des sacrifices humain se passe au moment où Dieu demande à Abraham de sacrifier son fils Isaac et qu’au dernier moment Dieu se ravise et c’est un bouc qui sera sacrifié.

On passe là du sacrifice humain au sacrifice animal.
Dans la religion juive on pratique toujours le sacrifice de l’agneau pascal au moment de la Pâques (la fête de Pessa’h).

Dans l’Islam, on fête toujours la fête du sacrifice, Aïd Al-Adha.

sacrifice-animal-pour-la-fete-du-mouton-el-aid-senegal-1600px-Tabaski-Kounkane

Puis ensuite, dans la religion chrétienne, on passe au sacrifice symbolique, après un dernier sacrifie humain !

En effet Jésus est considéré comme l’agneau pascal, (agnus Dei) il a été crucifié en plein pendant la Pâques juive (Pessa’h). C’est l’ultime sacrifice. Jésus a ainsi pris sur lui tous les péchés humains et les a définitivement racheté. (Racheté est bien le terme, en latin on parle dit Redemptio qui a donné en français rédemption.)

Donc on est toujours dans la logique que si l’on a un problème, on charge tout sur un bouc émissaire, ce bouc est sacrifié et tout est pardonné !

sacrifice-humain-de-jesus-de-nazareth-Schöne_Buchstabe_T

Depuis là, dans le Christianisme, le sacrifice est non sanglant. C’est l’eurcharistie. C’est la consommation du pain et du vin comme corps et sang du christ.

Ceci provient du dernier repas de Jésus, qui a institué le rituel le soir avant son arrestation:  
« Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.…»

sainte-cene-eucharistie-sacrifice-symbolique-james-coleman-738905-unsplash

Les catholiques et les orthodoxes considèrent toujours que c’est une actualisation du sacrifice de Jésus Christ; que le pain et le vin est vraiment corps et sang du christ même de nos jours.

Le sacrifice est donc toujours d’actualité.

Les protestants se détachent de cette vision du monde. Ils pensent que la sainte cène n’est qu’un symbole pour commémorer le sacrifice de Jésus.

On voit la que le Christianisme n’est pas monolithique. Certains chrétiens mettent l’accent sur la notion de sacrifice et d’autres chrétiens mettent l’accent sur la notion de vie éternelle promise.

On a donc là des visions du monde différentes. On commence à sortir de la notion de sacrifice humain.

Mais je trouve toujours étonnant que de nos jours on est donc encore à fond dans des religions largement répandues qui pratiquent le sacrifice humain. Même si c’est dans la pratique du pain et du vin !

sacrifice-crane-corne-croix-mallory-johndrow-8052-unsplash

On va voir maintenant que la technologie moderne permet de faire de la magie autrement…

La version moderne des rituels de sang

La mort, le sacrifice humain ou animal, n’est pas quelque chose d’anodin. Ces rituels ont été mis en place pour jouer avec l’émotionnel des participants.

On a là une grosses charge émotionnelle et c’est le meilleur moyen pour créer des esprits de groupe, des égrégores.

Qu’est-ce qu’un égrégore ?

L’égrégore n’est pas une notion très connue. Je fais donc une brève explication. Il s’agit d’un esprit de groupe créé avec un désir commun d’un grand nombre de personnes. Cette union est créatrice. Elle crée des entités.

égrégore

Ce que je dis là fait très ésotérique, et c’est un terme utilisé principalement dans le monde ésotérique, mais on a des cas d’usage de tous les jours:

Une nation est un égrégore. En tant que tel, une nation n’est pas palpable. Mais c’est quand même très réel. Le nationalisme est une force bien présente.

Il suffit d’agiter un drapeau devant un fan de foot en pleine coupe du monde pour ressentir clairement la charge émotionnelle. Une nation comme tout égrégore a des codes, des croyances associées et des symboles associés. (monnaie, drapeau, etc..)

🇧🇩🇧🇭🇧🇸🇦🇹🇦🇺🇧🇩🇧🇯🇧🇹🇧🇾🇧🇦🇧🇼🇧🇷🇦🇶🇦🇴🇩🇿🏳️‍🌈🇦🇴🇬🇫🇮🇲🇵🇰🇨🇭

Les symboles sont donc souvent des boutons pour appeler des égrégores. Notre inconscient se branche facilement sur des symboles.

En plus des drapeaux des nations, on peut aussi agiter quelques symboles religieux et autres et voir ce que ça donne. Il y a des gens qui sont très vite mal à l’aise.

࿕ ☭ ☯︎ ✡ ✠ ⚽

Religious_symbols.png

Bref, je crois que maintenant c’est bon la notion d’égrégore est un peu plus claire. C’est donc une « entité » créée par un esprit de groupe. Entité qui devient d’une certaine manière bien réelle et autonome. Une entité qui peut être associées à des « boutons », souvent des symboles graphiques.

Comment créer un égrégore ?

Comme on l’a dit plus haut, les rituels émotionnels servent surtout à créer une grande communion d’humains dans un même sens et on crée ainsi un égrégore.

On a parlé plus haut du sacrifice d’humains et d’animaux. Mais ce n’est pas la seule manière de créer des charges émotionnelles.

Au passage, pour savoir ce qu’est une émotion et comment nous autres humains avons l’habitude de gérer nos émotions, j’ai déjà fait tout un article sur le sujet.

exposition emotions neuchatel

Donc les émotions sont des états physiques on considère qu’il y a la joie, la peur, la tristesse et la colère qui sont des états communs à tous les humains. La surprise est parfois aussi considérée comme une émotion.

Une grande catastrophe crée donc une grande charge émotionnelle.

Exemple avec un attentat terroriste, forme de sacrifice humain moderne. L’événement survient et hop, c’est la surprise, puis la tristesse s’empare de la foule, on pleure les morts, puis on a peur que la vague terroriste nous touche personnellement et la colère s’installe contre les méchants terroristes et ce qu’ils représentent….

Les gens groupent leur pensées et leurs émotions dans un seul sens et là l’égrégore se crée. Des symboles se créent pour appeler l’égrégore.

Je_suis_Charlie

Je suis certain que tu connais ce symbole. Il est un bouton qui active un égrégore. Son créateur l’avoue, ce symbole ne lui appartient plus. Il lui a échappé, il vit sa propre vie, au point même de se retrouver dans le générique des Simpson.

Voilà comment un attentat crée un puissant égrégore.

Mais il manque une émotion:

La joie !😎

On peut créer aussi des émotions fortes avec la joie. J’en ai déjà parlé plus haut les grandes manifestations sportives comme la coupe du monde de foot active les égrégores des différentes nations. Mais ceci sans avoir besoin d’émotion « négatives ».

drapeau match foot suisse portugal italie

J’ai jamais vu autant de drapeaux de différents pays dans la même rue que pendant les coupes du monde de foot. J’ai jamais entendu tout mon quartier vibrer en même temps en dehors des goals des matchs de foot importants.

Il y a des grands cris, ceux qui crient de joie et ceux qui crient de tristesse.

Un autre moyen de créer un égrégore avec des émotions positives c’est les concerts. La musique est un moyen royal de transmettre des émotions.

Les concerts avec des milliers de personnes qui communient ensemble en chantant les paroles de mêmes chansons créent forcément une charge émotionnelle forte.

psychologie des foules gustave le bon concert

Un autre moyen de créer des charges émotionnelles fortes, c’est le sexe. On revient là dans des instincts primaires bien ancrés dans nos cerveaux reptiliens. 🧠

sexe temple inde Vishvanatha India.Khajuraho

Les égrégores sont des outils intéressants pour les manipulateurs

Maintenant que l’on a vu ce que sont et comment on crées des égrégores, on va revenir à notre sujet: la magie.

Comme on l’a vu ci-dessus, l’origine du mot magie nous vient de la religion des mages perses. Une caste d’homme de pouvoir.

Les mages sont donc des gens de pouvoir. Ils savent manoeuvrer pour avoir le pouvoir.

star wars kylo ren sabre laser

Une des techniques les plus efficaces pour avoir le pouvoir et manipuler les gens, c’est de manipuler les égrégores.

Tous les grands événements qu’on a vu ci-dessus et qui créent des égrégores sont potentiellement intéressants pour les grands manipulateurs.

J’ai commencé à écrire cet article à peine quelques jours avant un de ces grands événements qui a focalisé les consciences au même endroit. Sur un drame en direct: l’incendie de la cathédrale Notre Dame à Paris.

J’ai donc mis en pause la rédaction de cet article le temps d’observer ce que cet événements génère.

On peut faire un lien direct avec le 11 septembre 2001. (en moins meurtrier quand même) Il y a le même genre de logique qui apparaissent. Les émotions sont bien là. Il n’y a plus qu’un seul sujet dans la rue et les réseaux sociaux. On touche à des symboles….. les deux tours !

les deux tours WTC cathédrale Notre Dame de Paris en flamme.. incendie H

Très rapidement, il y a plusieurs versions de l’histoire qui apparaissent. Il y la version officielle et la (les) version(s) complotiste(s).

Est-ce un accident ou est-ce la stratégie du Choc ? Un gros événement émotionnel qui permet de détourner l’attention et de manipuler les gens ?

Naomi Klein dans son documentaire « la stratégie du choc » décrit plusieurs cas d’événements émotionnels qui ont été utilisé pour manipuler les gens et leur faire accepter ce qu’il n’acceptaient pas avant.

Voici la bande annonce de ce documentaire:

Il est donc nécessaire de faire très attention lors d’événement fortement émotionnel de ne rien décider sur le coup de l’émotion.

Il est évidement qu’il est difficile de ne pas être au courant d’un tel événement. Mais il faut savoir s’en distancier. Ne pas adhérer sans réfléchir à l’égrégore. Ne pas faire le mouton !

En langue des oiseaux, par un simple changement de voyelle, on peut voir le mot égrégore comme étant o grégaire. Un mot qui est synonyme de « comportement de troupeau« .

mouton-suiveur-the-sheepest-arturbain

Gustave Lebon avait déjà tout décrit il y a plus de 100 ans dans son livre « Psychologie des Foules ». Il explique pourquoi une foule est bête et comment on peut manipuler une foule plus facilement qu’un simple individu.

L’humain est un animal social. Il a plus peur de se faire rejeter d’un groupe que de se tromper, de croire à des inepties, d’agir contre ses propres valeurs.

Les vrais libres penseurs sont rares.

art créativité gens libre art-urbain

La preuve. Si tu veux aller boire un verre avec une équipe d’amis 🍻et que tout le monde veut aller dans un bar que tu détestes…. tu es devant la portes.. tout le monde te dis… allez-viens….
Tu fais quoi ?

Tu passes ta soirées seul-e ? mais en ayant suivi ton avis… Ou tu te plies au groupe ?

Il y a de grandes chances pour que tu te trouves une excuse pour quand même avoir le droit de suivre tes amis….

La magie du cinéma, n’est pas qu’une expression

La magie du cinéma, est une expression que l’on entend souvent. Pour moi ce n’est pas qu’une expression, on verra pourquoi ci-dessous.

De plus la Lanterne magique est l’ancêtre du cinéma. C’est un système de projection qui a été nommé ainsi car il fascinait les gens.

Etonnant tout ces liens entre le mot magie et le cinéma !
Mais il y a encore plus fort !

Avec quel outil est-ce que l’on pratique la magie ? Quel est l’outil qu’Harry Potter utilise pour lancer ses sorts ?

harry-potter-baguette-magique-magie-1

…. une baguette magique ! 🧙‍♂️

Où sont fabriqués les plus grands films à succès ? Donne moi le nom d’un lieu fortement lié à la magie du cinéma ?

hollywood-cinema-baguette-magique-houx-

Il se trouve que le bois de houx se dit holly wood en anglais….

houx et gui follateres

….. ouais et alors ?

Et bien le bois de houx est le bois dont on fait les baguettes magique !
(en tout cas celle d’Harry Potter et l’auteur dit s’être inspirée de la tradition celtes)

Le cinéma est donc l’outil, la baguette magique de la magie moderne.

L’image est la magie du cinéma. L’image en l’air, l’image in air devient réelle au cinéma ! 🍿

Le cinéma nous fait vibrer, pleurer, rire et sourire.
Le cinéma joue avec nos émotions.

😀😢😱😡

Ainsi plus besoin de créer des rituels et des événements réels, fortement émotionnels.

L’image dans l’air, l’image in air, suffit à nous faire, glacer le sang dans nos artères.

cinema-magie-focalisation-hypnose-jake-hills-194864-unsplash

La projection d’image sur un écran a un effet stroboscopique. 🎥
Le spectateur dans le noir, bien calé dans un fauteuil moelleux est dans une posture très proche de celle de l’hypnose. Il accueil la réalité qu’on va lui suggérer.

La TV: une baguette magique qui atteint tous les foyers

La télévision 📺qui entre dans tous les foyers au 20ème siècle devient le vecteur premier de diffusion des informations.

vieille-tv

On a donc là une machine à générer des égrégores, à distance et simultanément dans une population de plusieurs millions de personnes. C’est pas magique ça ?

Le journal télévisé est l’outil de création de la peur par excellence.
(Quoique.. les journaux gratuits se défendent bien aussi !!)

peur virtuelle medias

Selon la définition que le Mage est un homme de pouvoir. La TV est l’outil favoris du Mage qui veut gérer son troupeau.

La meilleure manière de garder le troupeau mouton c’est de générer la peur du loup !

Attention.. sortez pas de chez vous.. il y a des terroristes partout.…. On va vous mettre des lois qui vont vous protéger….. mais faudra nous donner un peu plus de pouvoir en échange….

Allez on fait passer l’état d’urgence… On va vous empêcher d’avoir des armes, comme ça les terroristes pourront plus en avoir.

On va contrôler tout ce qui se dit sur internet pour éviter d’avoir des Fake News envoyées par les terroristes qui veulent influencer nos élections libres ( voir le post facebook ci-dessous entre Macron et Zukerberg )

De plus, on va vous vacciner contre toutes les maladies du monde !
Vous serez en sécurité !

On voit ci-dessus que lorsque la TV se fait remplacer par le web (et facebook surtout) comme source d’information principale, le pouvoir en place est obliger de faire alliance avec les nouveaux diffuseurs de contenu. Il faut continuer à contrôler l’outil principal de diffusion de l’info.

Créer la peur et fournir la solution à cette peur reste encore et toujours la principale technique qu’utilise la caste des Mages pour garder son pouvoir sur les autres.

Du pain et des jeux et le peuple est heureux

La version romaine des jeux du cirque a disparue. On ne sacrifie plus des chrétiens, des lions et des gladiateurs en direct pour créer des émotions chez le public.
Nous sommes civilisés de nos jours...

panorama colisee Rome jeu du cirque

Jeton un oeil au programme TV de nos jours que voit-t-on ?
Du pain et de jeuxGame of… Thrones.

La série Game of Thrones est justement l’exemple type que ce qui fait le succès: les émotions fortes. Un mélange de sexe et de violence jamais égalé dans une série grand public. Des surprises régulières, du suspens.

Donc c’est vrai, les jeux du cirque ont disparus, nous sommes maintenant civilisés. Vive les jeux du Trône..

👑 🐉

C’est environ 20 millions de téléspectateurs en direct qui ont regardé le dernier épisode de la série Game of Thrones à la TV. Sans compter tout ceux qui l’on piraté.. et ceux qui le regardent sur d’autres chaines dans les jours suivants. On a donc là un véritable événement à forte charge émotionnelle.

Quand en plus, la sortie tant attendue de la dernière saison de Game of Thrones coïncide avec un autre événement émotionnel majeur. Ça fait des collision d’égrégore….

notre dame de paris incendie cathedrale dragon game of throne
Un dragon met le feu à la Cathédrale Notre Dame de Paris

Qu’est-ce qui est vrai ? Et qu’est-ce qui ne l’est pas ?

Tout est vrai !
.. nos émotions ne font pas la différence !

Un égrégore est vrai. Les univers imaginaires existent bien. Il y a toute une culture commune qui se développe autour. Les égrégores ont leur propre vie et ils influencent nos comportements.

Voici une preuve que l’imaginaire influence notre réalité.

Les licornes existent ! On en voit partout. Même sur le papier de toilette
Je croise régulièrement des licornes dans la rue autour de chez moi….

licorne dans la rue

Le cinéma pour manipuler l’opinion publique

Le cinéma, avec son imaginaire, a souvent un message à faire passer, il prépare l’opinion publique sur un sujet…

Comme je l’ai dit plus haut, tout est vrai. Mais pas dans n’importe quel contexte. Ainsi pour faire passer une vérité d’un contexte à un autre. Le cinéma est un outil puissant.

La publicité utilise abondamment le média vidéo. Si je veux te faire acheter une pizza, je vais d’abord te faire désirer une pizza. Je vais te mettre l’eau à la bouche, je vais te montrer les moindres détail… et à la fin te frustrer de ne pas l’avoir.. ça te donnera la motivation de faire venir cette pizza dans ta réalité !

C’est une manière de faire venir ton consentement pour un certain futur en colonisant ton imaginaire !

08-recette de pizza maison halloween araignee

On peut faire de la pub pour bien autres choses que des Pizzas.

Le sujet du film lui même peut être une publicité. Voici un exemple:

Il n’y pas assez de pilote de chasse pour une prochaine guerre qui se dessine. Hop, on sort le film Top Gun… Une histoire de pilote de chasse.

L’US Navy a annoncé après la sortie du film que le nombre de candidats à devenir pilote de chasse a augmenté de 500% !

Et oui, la magie du cinéma, c’est très pratique pour orienter le futur comme on le désire.

On ne peut pas généraliser, mais il y a très souvent des messages cachés dans les films.

tradition suisse cervela invisible pour les yeux

Que penser d’un film sur les sociétés secrètes comme Eyes Wide Shut... ?
Ou de la trilogie Matrix ?

Le cas du film Retour vers le futur est très intéressant. Zemeckis son réalisateur a certainement reçu une commande pour orienter l’opinion publique.

Sans qu’on s’en rende compte, le film Retour vers le Futur opère un retournement des valeurs en place pour faire la promotion d’une autre vision du monde: les valeurs neo-libérales, l’intérêt individuel est le moteur du progrès, quand on veut, on peut, n’importe qui peut devenir quelqu’un, l’individu est seul responsable de son succès ou sa chute. Les structures sociales n’ont pas d’influence.

C’est exactement le programme politique de Ronald Reagan, un acteur devenu président des USA ! Il y a même une pub explicite pour lui dans le film Retour vers le Futur. Reagan cite même le film dans un de ces discours devant le congrès. La boucle est bouclée.

Mieux encore, le film Retour vers le Futur pousse encore plus loin la magie du cinéma en proposant un futur alternatif ou c’est Trump le président…. Oui oui, c’est bien Trump qui a inspirée le personnage de Biff..

Voici une analyse de Retour vers le Futur en vidéo:

Qu’est-ce que le cinéma actuel nous réserve comme futur ?

Rétrospectivement, on voit comment le cinéma a influencé notre société. Est-ce qu’on peut voir dans le cinéma actuel les messages qu’on veut nous faire passer pour le futur ?

J’observe qu’en 2001, Spielberg ouvre la voie à l’IA.

La bande annonce commence par « Voici notre avenir » !

Ce premier film nous parlant du racisme envers les robots sera suivi par plein d’autres films à propos de robots… et d‘Intelligence Artificielle:
Automata, Her, ex-Machina, i-Robot, Chappie, The Machine, Wall-e qui rend les robots adorables….. et jusqu’à Transcendance qui fait la promo du transhumanisme. (le mode le plus extrême… soit plus de corps physique !)

Plus le temps avance, plus les robots sont gentils et adorables.
De Terminator à Wall-e il y a une sacrée différence !

wall-e-vs-terminator robot toujours plus gentil et adorable

J’observe aussi une telle évolution chez les vampires. L’affreux monstre s’est transformé en beau gosse désirable !

On passe des monstres Nosferatu et Dracula… à des gentils vampires dans Twilight…. Ceci en passant par l’étape intermédiaire de Buffy contre les vampires…

vampire comparaison nosferatu

Cette évolution est pareille pour une bonne partie des autres monstres classiques, zombies, vampires, loup-garous, sorcières, extra-terrestres

evolution vampire sorciere lougarou alien

Etonnant non ?

J’en déduis que la magie du cinéma nous prépare à voir des robots et des IA dans notre quotidien, tout comme les magiciens nous préparent à voir les êtres sur-naturels comme étant tout à fait naturels.

gentil-robot-yeux-kawai-alex-knight-199368-unsplash

De plus l’extra-terrestre, après avoir souvent été le grand méchant devient maintenant la victime des méchants humains !

Ça a commencé avec ET et l’exemple le plus parlant est certainement Avatar.

Etonnant que Spielberg soit encore une fois à l’origine d’une nouvelle perception de certains êtres…. avec des films qui ont 2 lettres pour titre !

  • IA → Nous parle d’un gentil robot..
  • ET → Nous parle d’un gentil extra-terrestre

Quand à James Cameron, dès son premier film, Xenogenesis, il nous parle déjà de gens qui s’enferment dans une boite de conserve pour aller voir des extra-terrestres mais qui rencontrent des soucis… Terminator, Abyss, Aliens, Avatar… toujours le même thème!

Est-ce que les Mages ont des choses à divulguer au grand public ?

magie-extra-terrestre-bleu-avatar
Dans la religion Hindoue, les avatars du dieu Vishnou sont généralement bleus !

De quel futur avons nous envie ?

La baguette magique est un outil au service d’un magicien. Il y a plusieurs sortes de magiciens. Il y a donc plusieurs futurs possibles.

Lequel préfère-tu ?

Le film Elysium nous montre une Terre surpeuplée, polluée, sur-exploitée et nous propose que les riches se construisent un paradis dans le ciel… en orbite autour de la Terre… En laissant les pauvres sur la Terre.

Le Film/documentaire Demain, nous montre aussi un vision catastrophiste et se dit que faire peur aux gens, ça ne marche plus. Ainsi on renverse les habitudes et on montre ce qui fonctionne, des solutions.

Le film Demain montre des solutions inspirantes pour un futur enviable.

Le film Tomorowland nous montre qu’une machine a été placée pour nous faire peur, pour nous montrer une vision catastrophiste du monde.
Un monde avec un futur qui mène à l’effondrement total.

Mais cette machine est détruite. Nous avons maintenant le droit de rêver à un avenir meilleur.

L’extrait ci-dessous lance un grand recrutement de rêveurs optimistes qui vont créer un nouveau monde meilleur.

Je vois ici sous forme de documentaire et sous forme de fiction, le même message:

Nous voulons un futur enviable et c’est possible !… Allez on le construit !

L’âme agit, ça crée…

Personnellement, je vois que cette magie du futur enviable à construire soi même opère bien . Il y a beaucoup de choses qui bougent ces temps.

Je vois des gens qui s’éveillent, qui se libèrent des égrégores nocifs. Qui vont au delà de la dualité dans laquelle une certaine caste de Mage manipulateurs les avaient enfermés.

Par exemple la dualité des partis politiques qui s’affrontent en laissant tranquille le vrai pouvoir, celui du système. (celui de la monnaie !)

non dualité au delà du paradoxe le cylindre est un cercle et un carré
Avec du recul un cylindre est un cercle ET un carré

Je vois des gens qui reprennent leur pouvoir personnel. Des gens qui ne veulent plus déléguer leur pouvoir à des représentants qui leur disent quoi faire et comment le faire en échange d’avoir une fausse sécurité.

Il suffit de ne plus donner son pouvoir à des égrégores pour que celui-ci meurt.

pouvoir du peuple planche

L’égrégore est une sorte de vampire qui se nourrit des émotions des gens, qui les parasites. Si on n’y crois plus il meurt. C’est ainsi que les égrégores des anciennes religions ont perdu leur pouvoir.

Que penserons les archéologues du futur en voyant la religion du dollar $€£ ?

Cette religion qui fait la pluie et le beau temps sur l’économie mondiale alors que ces chiffres ne valent ce qu’ils valent que par ce qu’on y croit ? Par ce qu’on leur accorde notre confiance. Par ce que l’égrégore qui est derrière est puissant de nos émotions liées. Nos joies et nos peurs liée à l’argent nourrissent ces égrégores.

monnaie_dollars_renminbi_yuan

Et bien bonne nouvelle, la croyance dans ces religions s’effrite. Il y a des gens qui reprennent leur pouvoir personnel. Qui reprennent en main leur confiance en la vie et qui font re-fonctionner leur circuit du donner-recevoir sans intermédiaire.

Si toi aussi tu veux décoloniser ton image-in-air des croyances liées à l’argent. Voici comment pacifier ta relation à l’argent.

A notre époque, il y a de nombreuses autorités qui s’effondrent, car les gens se mettent à penser par eux-mêmes. C’est le fait que l’information circule qui a été le déclencheur.

On est encore en phase de transition. Il y a des gens qui se libèrent d’autorité pour tomber sous la coupe d’autres, ou qui se mettent à croire tout et n’importe quoi.

Mais il y a un mouvement de fond qui est en marche. Qui nous permet d’être acteur d’un changement positif pour un avenir positif.

mur john lennon Prague Martouf reveur optimiste dreamer not the only one

Pour en revenir à la langue des oiseaux, la magie c’est : l’âme agit.

On va au delà de la magie-image du cinéma qui nous influence. On est dans la magie sacrée. En langue des oiseaux: la magie ça crée.

C’est donc chaque personne qui suit la voix (voie) de son âmes et réalise, crée sa vie.

L’âme agit pour que chacun puisse exprime ce qu’il a d’unique dans son plein potentiel.

tout-est-lie-interconnecte-univers-spiritualite-atome-usukhbayar-gankhuyag-1003789-unsplash

Conclusions

Ainsi en étant conscient de ce qu’est la magie, de ce que sont les égrégores. Nous nous éveillons un peu.

Nous devons conscient que via nos émotions nous donnons du pouvoir et de l’énergie à des constructions qui nous dépassent.

Il y a plein de Mages manipulateurs qui récupèrent ces égrégores à leur propre profit.

magie-egregore-manipulation-ramon-salinero-271002-unsplash

Les plus forts savent utiliser la magie du cinéma, la magie de l’image, pour coloniser notre imaginaire avec des projections d’image dans l’air, des images-in-air.

Le cinéma nous raconte de grandes histoires pour nous orienter dans un futur qui arrange les manipulateurs.

illuminati-triangle-everywhere-manipulateur

La télévision, et particulièrement le journal télévisé nous crée une émotion de peur pour que le gentil berger du troupeau puisse venir nous rassurer et nous assurer qu’avec lui on sera en sécurité.

En sortant du triangle dramatique de Karpman, en prenant de la hauteur, on peut sortir des rôles de victime, bourreau ou sauveur.

triangle-dramatique-de-Karpman-bourreau-victime-sauveur

Et là on peut pleinement se laisser inspirer par son âme en tout liberté. Quand l’âme agit, ça crée !

C’est ça la magie sacrée….

jungle dent de jaman paysage

Le Kong: encore une autre monnaie de singe

En juillet 2011, j’ai lancé une monnaie qui s’appelait le Kong. C’était dans le cadre de mon site YopYop.ch. A la base ce site était une plateforme de location de tout ce que l’on utilise pas souvent... perceuse, machine à coudre, déguisements, etc…

Pour payer leur location, les gens utilisaient la monnaie crée pour l’occasion: le Kong.

Comme cette plateforme monétisait l’économie du don, j’ai tout arrêté.

Aujourd’hui je relance le Kong. Mais avec un autre principe.

Pour l’historique complète voir en fin de page.

Kesako le Kong ?

Comme dit dans le titre de cet article. Le Kong c’est une monnaie de singe..🐒.. En fait comme toutes les monnaies !

La monnaie ce n’est que de la confiance.

Singe aux yeux kawai kong monnaie

Le Kong est une monnaie qui repose sur les principes suivants:

  • Low-tech → tout le monde peut la comprendre et vérifier le principe de fonctionnement: pas de boite noire réservée aux geek.
  • 📉Résiste à un effondrement économique → si plus rien ne marche après une catastrophe, un effondrement économique, technique… cette « monnaie » fonctionne encore. Pas besoin d’électricité, ni d’ordinateur.
  • Totalement décentralisée → autant la création monétaire, que la gouvernance, que la gestion des utilisateurs est décentralisée et même répartie au niveau de l’individu.
  • Propose un Revenu de Base Inconditionnel → chacun reçoit de quoi vivre. Et c’est la personne elle même qui décide du montant de son RBI!
  • Assure une « égalité saptio-temporelle » entre les utilisateurs → C’est le jargon TRM (pour ceux qui connaissent) qui signifie qu’une génération n’est pas favorisée ou prétéritée d’arriver à une époque différente. (Avec le crédit bancaire, c’est souvent une génération qui consomme le crédit et la suivante qui paye le crédit….). Mais c’est aussi l’assurance qu’en tout endroit la monnaie arrive, pas seulement dans les grandes capitales économiques qui concentre toutes les grandes banques.
  • Pas de risque d’inflation monétaire → Le principe étant basé sur une forme de crédit mutuel, la quantité de « monnaie » est crée au moment des transactions, donc pas besoin de créer en amont une masse de monnaie qui est déconnectée des besoins et crée de l’inflation.
  • Un potentiel de crédit sans intérêt accessible pour tous → encore une fois c’est la notion de crédit mutuel qui permet d’avoir un potentiel de crédit sans intérêt. Ce qui permet d’investir dans son avenir sans surcoût.
  • Une monnaie fondante → Une monnaie qui circule, qui ne stagne pas et favorise une économie fluide. Telle que Silvio Gesell l’avait imaginée. C’est cette astuce qui permet l’existence d’un revenu de base!
  • Une monnaie à l’abri des crises cycliques → la fonte, le Taux de Retour à l’équilibre assure qu’en tout temps on équilibre les comptes avec une exponentielle décroissante et pas une exponentielle croissante comme dans le cas du crédit bancaire. C’est mathématique, toute fonction exponentielle est source d’instabilité.
  • Chacun est libre de choisir ses paramètres → toute valeur est exprimée dans un référentiel. Ici chaque personne est libre de choisir son référentiel. Elle doit juste l’expliciter. En fait, elle peut même choisir le nom de sa propre monnaie… moi j’utilise le kong…. mais toi tu préfères peut être un autre nom ? .. et malgré tout on pourra commercer ensemble de façon juste.

Principes théoriques

Le Kong est juste le nom que j’ai donné à ma version d’une « monnaie », d’un système économique basé sur le principe du SME, le Système Monétaire Equilibré ou Système de Mesure Equilibré.

C’est une sorte de crédit mutuel amélioré avec une fonte périodique à l’image du jubilé biblique qui annule les dettes pour stabiliser la société.

J’ai déjà bien décrit la théorie du SME dans mon article sur l’histoire de la monnaie, ainsi que dans une réflexion sur l’implémentation d’un tel système de manière informatique.

Mais ici je propose de le faire en mode low-tech, sur papier !

C’est une démarche autant pratique que pédagogique.

Concrètement comment je fais pour utiliser la monnaie Kong ?

Le principe est très simple. Il suffit de:

  • se créer un carnet de comptabilité/identité. 📘
  • définir les paramètres de son référentiel
  • utiliser le carnet pour des transactions avec d’autres utilisateurs

Le carnet peut être fait à la main, sur papier. Mais je propose de télécharger des fichiers pdf, de les imprimer (recto-verso) et de te constituer un carnet.

Il y a 3 pages A4 à plier et mettre ensemble pour former un carnet:

Ce carnet (encore très brouillon ! Je t’invite à créer le tiens ci-dessous) comporte un côté qui sert à enregistrer les transactions. Et si l’on retourne le carnet, l’autre côté sert à y indiquer son identité et la faire signer par d’autres utilisateurs. Ainsi chaque personne vas se retrouver reliée à d’autres dans une Toile de Confiance.

Sur le principe, il n’y a qu’un seul carnet par personne. La toile de confiance sert à vérifier que c’est le cas. Les gens honnête sont invités à ne signer qu’un seul carnet par personne.

Aperçu de la page de comptabilité d’une transaction. On remarquera la notation du montant en absolu, (comme on en a l’habitude), mais aussi relativement au Revenu de Base Inconditionnel.

Je me suis pas un pro de la bureautique… et j’avais pas envie de passer trop de temps à créer un design parfait de carnet (surtout que c’est un casse tête pour faire 4 page de carnet sur une page A4.. et coordonner l’alignement pour avoir un bout de carnet dans un sens.. et un bout dans l’autre…)

Donc ce carnet est très brouillon… mais c’est volontiers que je cherche quelqu’un qui serait motivé à en faire un tout beau tout joli ! 🙂

Moi je l’ai réalisé avec Apple Pages… Je te mets les fichiers source ci-desous. J’ai fait une conversion automatiques en fichier word… ça doit pas être top. Mais c’est une base pour le reprendre et jouer avec…. bonne chance ! 🙂

FAQ Kong

Voici les réponses aux questions les plus courantes:

Comment utiliser le carnet ?

Ce carnet est ton portemonnaie.
Ce carnet sert à enregistrer toutes les transactions que vous faites. Dans un sens et dans l’autre (achat – vente, ainsi que les fontes périodiques du solde.)

Le Système de Mesure Equilibré est un Crédit Mutuel. Mais il a une particularité. Régulièrement le solde « fond ». Qu’il soit positif ou négative et diminue en en direction de l’origine. (Le zéro).

Ainsi les avoirs fondent et les dettes fondent. Cette astuce permet de généré périodiquement un Revenu de Base Inconditionnel.

Pour en savoir plus: martouf.ch/SME

Comment noter une transaction ?

Lors de chaque transaction:

  • Vérifiez que l’autre partie n’a pas atteint sa limite de consommation à crédit.
  • Vérifiez que l’autre partie a bien effectué sa fonte conformément à son référentiel.
  • Inscrivez la transaction dans votre carnet. (L’autre partie inscrira la même transaction dans son propre carnet.)
  • Signez la transaction dans votre carnet
  • Signez la transaction dans le carnet de l’autre.

Qu’est-ce qu’un référentiel ?

Toute transaction est faite dans un référentiel. Trop souvent on ne préciser pas le référentiel. Les monnaies internationales courantes sont flottantes les unes par rapport aux autres.

Dans le cadre du SME on explicite le référentiel. Ce qui permet d‘exprimer les prix relativement à son revenu de base.

Chaque personne peut potentiellement utiliser un référentiel différent. Chaque personne peut potentiellement utiliser sa propre monnaie. Mais dans ce cas, lors d’une transaction il faut faire correspondre les prix en les comparants en mode relatif au revenu de base.

Le revenu de base est l’invariant commun à tous.

Mode compensatoire ou mode direct ?

Que signifie le + de ma colonne ?
Tout est relatif… tout dépend de l’observateur, donc il est possible de voir les choses vu d’un côté où de l’autre. Il faut juste être au clair sur le référentiel utilisé.

Avec les monnaies on est formaté par le mode compensatoire:
Je vends une courgette 🍆 , donc je transferts cette courgette, et j’obtiens de la monnaie en compensation. Je comptabilise ce transfert dans ma colonne +

J’ai utilisé ce mode pour faire des exemples car il est plus parlant pour le commun des mortels utilisateur de monnaie. Mais c’est pas forcément le mieux !
Dans le mode compensatoire, la fonte de ma dette correspond à un écart d’avec ma limite de consommation à crédit que j’appelle un revenu de base.

Mais dans le mode direct c’est autre chose.

Le mode direct s’appelle ainsi car au lieu de comptabiliser le flux de ce qui compense mes transferts d’objets, je mesure directement mes transferts d’objets.

Petit exemple:
– Je vends une courgette 🍆, donc je transfert une courgette ailleurs, hors de mon stock. Mon stock diminue. Je vais donc comptabiliser ce transfert dans ma colonne –

Ma limite de consommation à crédit devient une limite de stockage. J’ai une étagère, et elle est pleine. Je ne peut plus rien acheter. Par contre un mois plus tard, ma fonte agit. J’ai 10% des courgettes qui ont pourries.. Je les mets au compost, j’ai ainsi à nouveau de la place par rapport à ma limite. C’est l’équivalent de mon revenu de base mais vu depuis le mode direct et pas le mode compensatoire.

La richesse, c’est les courgettes et pas le jeton qui les représentes.

Si on s’intéresse un peu à l’histoire de la monnaie et des systèmes économiques, le fondement de ce genre d’intermédiaire de confiance, c’est de créer un climat de confiance. On sait que cette comptabilité va faire que personne ne pourra abuser du système.

En mode direct c’est très claire. Il y a une production. Un stock de ressources pour une communauté, il est fini. Il est limité. Une personne n’a pas le droit de tout prendre pour elle. Ainsi pour créer la confiance, on donne à chaque personne un droit de tirage sur ces ressources. Mais il y a une limite.

Donc concrètement, en mode direct on va utiliser une unité de mesure unique pour ma gestion de stock. On ne va pas noter 3 🍏 🍎, 2 🍌 , 5 🍆, 3 🍅 etc…

La valeur de chaque produit sera évaluée dans la même unité de mesure de transfert de stock, pour mois c’est le kong 🐵 <

Comparaison de prix dans différents référentiels

Prix relatif réf.1 = Prix absolu réf.1 / RBI1
Prix absolu réf. 2 = Prix absolu réf.1 /RBI1 * RBI2

Un référentiel est défini par les paramètres:

  • origine
  • montant du Revenu de Base Inconditionnel (avec le signe + ou –)
  • Taux de Retour à l’équilibre

Exemple de référentiel:

Origine = 0
Revenu de Base inconditionnel = 1000
Taux de Retour à l’Equilibre = 10% => 10/100

Limite de consommation à crédit:
Limite = RBI * 1/TRE + RBI
Limite = 1000 * 1/(10/100)) + 1000 = 11000

Qu’est-ce que la Toile de Confiance ?

La monnaie n’est finalement qu’un intermédiaire de confiance. Cet intermédiaire peut prendre plusieurs formes, jeton-valeur, mais aussi de la comptabilité.

Naturellement, quand la confiance règne, les humains organisent leur économie avec un système de don.

Ex:payer la tournée au bar 🍻On a pas besoin de comptabilité.

Si la confiance se brise, si il y a un abuseur qui consomme et ne produit rien. Il sera exclu.

Le SME propose aux gens qui ont peur des abuseurs d’utiliser une comptabilité pour étendre la notion de communauté de confiance.

La limite de consommation a crédit va limiter le risque d’abuser du système.

La notion de Revenu de Base Inconditionnel va permettre à tous de vivre dignement.

Pour éviter qu’une personne reçoive plusieurs Revenu de Base Inconditionnel. On crée une Toile de Confiance.

Le carnet de chaque personne est signé par d’autres utilisateurs qui certifient qu’une personne n’a qu’un seul carnet. (Évidemment on remplace les carnets pleins ! )

👩🏻👧🏼🧓🏻🧔🏻👱🏻‍♀️🧑🏻👨🏼

On note la proximité avec la personne.
Ex: « 1ère rencontre, rencontre régulière, copain, amis, je vis avec« .

Quel est le symbole de l’unité monétaire Kong ?

La mascotte du Kong, c’est le singe aux yeux Kawai:

singe aux yeux kawai

Il existe un symbole raccourci:

ex: 10 kong s’écrit: 10<

le Symbole: < est en référence au K de Kong…. mais sans le confondre avec d’autres unités de mesure, comme le Ko ou le Kg… ou le KN…..

< se trouve sur tous les claviers. C’est le symbole de la Rune Kenaz. La rune qui symbolise la maitrise du feu créateur et sa focalisation dans du concret. C’est le pouvoir de la forge qui forme, qui crée, qui transforme.

Ainsi le Kong est un outil qui permet de maitriser et focaliser l’énergie créatrice d’une communauté au service de projets.

Le symbole < est la moitié du symbole ᚷ, la rune Gebo. Cette rune symbolise la rencontre, l’échange. Le nom Gebo signifie « don ».

C’est donc un symbole parfait pour représenter un système économique qui veut tendre vers le don. Qui est une béquille au don dans une communauté de confiance.

Histoire du Kong de 2011 sur la plateforme YopYop.. pourquoi j’ai tout recyclé…

Autour de 2010, j’étais très impliqué dans les projets de décroissance. Je me questionnait sur les moyens de consommer moins et partager plus.

« Moins de biens, plus de liens« 

L’idée de créer une plateforme de partage d’objets m’est venue en été 2010. Il n’y avait rien de tel à cette époque.

Début 2011, après un reportage TV dans lequel on me voyait visiter une déchetterie, je me suis vraiment décidé à sortir le projet (bon c’est long de tout coder !!)

En juillet 2011, un an après avoir eu l’idée, j’ai ouvert la plateforme yopyop.ch. Ce site était une plateforme de location de tout ce que l’on utilise pas souvent… perceuse, machine à coudre, déguisements, etc…

Pour payer leur location, les gens utilisaient la monnaie crée pour l’occasion: le Kong.

La création monétaire se faisait en donnant 10 Kong à chaque personne qui ajoutait un objet sur la plateforme.

J’y parlais aussi déjà de l’idée de donner un Revenu de Base Inconditionnel, idée qui n’était pas encore très connue à l’époque.

Finalement cette expérience m’a montrée que les transactions se faisaient principalement entre amis, histoire d’avoir un grand niveau de confiance, les objets sont loués et pas vendu donc ça pose le soucis de ne pas laisser ses objets entre les mains de n’importe qui.

Donc conclusion: j’ai créé une plateforme qui monétisait (en monnaie de singe 🐵) l’économie du don qui se pratique naturellement entre les gens d’une même communauté de confiance.

Je m’en suis voulu de détruire ainsi l’économie du don qui est la plus simple, la plus joyeuse et la plus efficace ! (le Jeu de la Monnaie nous le prouve.)

De plus ma déformation professionnelle de développeur web m’avait induit à développer une plateforme web, alors qu’en fait le plus simple et efficace pour se partager des objets c’est de le faire avec ses voisins et pas sur le web avec des inconnus de l’autre bout du monde….
(J’ai eu un gars qui voulais louer une perruque… il était tellement loins que les frais de ports étaient plus cher que d’en acheter une neuve !!)

De plus le projet pumpipumpe.ch est arrivé. Il propose de mettre des autocollants sur sa boite aux lettres pour montrer à ses voisins ce que l’on propose comme objets en partage. C’est un concept nettement plus logique, il crée un vrai lien local et encourage l’économie du don.

J’ai trouvé que ça avait plus d’inconvénients que d’avantages de continuer.

J’ai fermé la plateforme au bout de quelques mois. J’ai recyclé le design pour martouf.ch et j’ai recyclé le nom de domaine yopyop.ch pour y mettre mes expérience de cuisine amusante.

Aujourd’hui il est temps de recycler l’ancienne monnaie Kong pour en faire une nouvelle monnaie Kong basée sur un concept un peu différent.

En 2011, j’avais une vision du monde très liée à la technologie high-tech. Je parlais de voir si il est possible de faire du change de Kong en Bitcoins !! … c’était en 2011… seuls quelques geeks avaient entendu parler du bitcoin lancé en 2009. A l’époque la blockchain qui contient l’entier des transactions effectuées faisait 20Mo !! en 2019 elle fait plus de 210 Go …

Aujourd’hui j’ai une vision du monde nettement moins technologique.. ainsi je propose non pas une monnaie électronique, mais une monnaie papier !! Un truc low-tech, qui marche et surtout qui est compris et compréhensible par tous. Pas une boite noir pour geek…

Donc voilà, je te laisse essayer le Kong !

Posts navigation

1 2 3 4 49 50 51
Scroll to top