Le bon sens au service de l’économie d’énergie


ampoule.jpg A notre époque on discute beaucoup d’économie d’énergie. Naturellement l’éclairage est un sujet de discussion récurrent où chacun a un bon conseil a apporter pour économiser de l’énergie.

Très souvent on nous bassine avec le remplacement des ampoules à incandescence par des ampoules « économiques ».

Il me semble que l’on oublie souvent une solution simple et efficace pour s’éclairer de manière économique.

Cette solution miracle, c’est: le soleil !

Et oui, c’est tout bête, c’est tellement évident qu’il fallait y penser. On peut s’éclaire au soleil plutôt que de s’éclairer à l’ampoule électrique !

Je vois tout de suite arriver mes détracteurs:

Mais c’est nul ton truc, si on utilise des lampes c’est par ce qu’il fait nuit, par ce qu’il n’y a pas de soleil….

Vraiment ?

C’est vrai qu’il parait stupide d’allumer la lumière quand il fait jour. Personne n’est assez stupide pour faire un truc pareil!

Vraiment ?

Personnellement, je crois que la stupidité est vraiment beaucoup plus présente que ce que l’on croit !

Je connais pas mal de salles de bain borgne où il faut allumer la lumière la journée, je connais des cages d’escaliers d’immeubles où la lumière est allumée tout le temps, je connais quelques bureaux sombres où il faut allumer dès qu’un nuage se pointe…..

toit de magasin.jpg

… et surtout je connais de nombreux centres commerciaux construits sous forme de boite de conserve sans fenêtres.

Ils fait nuit dans ces magasins ? … non.. on utilise des énormes alignées de lampes pour éclairer comme en plein jour. (alors qu’il fait jour !)

Un peu de bon sens

puit de lumière maquette.jpegIl me semble que le bon sens même voudrait que l’on s’éclaire le plus possible à l’aide du soleil.

C’est peu connu, mais il n’existe pas que les fenêtres pour faire entrer la lumière du soleil dans une maison. Il existe de nombreux systèmes:

Le principe est toujours le même. Si l’on veut éclairer une pièce borgne, le plus simple est de faire un un trou jusqu’à la lumière du soleil.

Une fenêtre permet de ne traverser qu’un mur, mais un tube peut faire plusieurs mètres de long et une fibre optique permet d’aller encore plus loin chercher de la lumière.

Avec un peu d’astuce, on peut même combiner un éclairage solaire naturel avec des lampes à LED qui prennent le relai quand la nuit arrive.

C’est ce que l’on peut voir dans cette vidéo du constructeur Parans.

Si l’on veut augmenter l’efficacité du captage de lumière, on peut utiliser un héliostat. Ce mot d’origine grec désigne un miroir qui suit le soleil toute la journée pour s’assurer que la lumière soit toujours dirigée sur l’entrée d’un tube capteur de lumière.

Voici ce qu’il en est dans nos contrées. On trouve même un spécialiste en puits solaires au Locle.

Et dans les bidonvilles ?

Depuis 2007, la majorité de la population mondiale vit dans des villes. Ce que l’on oublie de préciser, c’est que les villes sont de plus en plus des bidonvilles !

Des constructions faite n’importe comment avec des matériaux de récupération. Très souvent de la tôle comme toits. Du coup, pas de fenêtre, pas de vélux !

Les bidonvilles sont sombres.

Mais une équipe a décidé de changer tout ça !

Un mouvement se répand depuis les bidonvilles de Manille, aux Philippines, pour éclairer les maisons au solaire, à l’aide de bouteille en PET.

Le concept est simple. Il suffit d’utiliser des bouteilles en PET remplie d’eau comme capteur et diffuseur de lumière et de les passer au travers des toits.

Pour voir le détail de l’installation de ce genre d’éclairage, voici une petite vidéo d’explication:

Le bon sens est toujours la meilleure solution !

bouteille pet pour éclairer les bidonville au soleil.jpgbidon ville éclairé au soleil.jpg