Comment trier ses photos ?

Une image c’est avant tout un fichier informatique qui a un nom. L’appareil photo va nommer automatiquement les fichiers avec des variantes selon les marques et modèles d’appareil. On voit souvent des fichiers du style: IMG_5709.JPG  ou DSC_1504.jpg

Ensuite, il existe de nombreuses manières d’insérer des données plus précises à l’intérieur de la photo. On parle de Méta-données. (des données sur les donnés)

Il y a plein de formats utilisés.

Les appareils photos enregistre dans le format EXIF tous le contexte dans lequel la photo a été enregistrée. On y trouve notamment la date et l’heure de la prise de vue, ce qui est très pratique pour classer les photos. Mais il y a aussi les données techniques de l’appareil photo, le temps de pose, l’ouverture, la vitesse d’obturation, si le flash était déclenché ou non. On trouve aussi parfois l’information sur l’orientation de la photo, verticale ou horizontale, ce qui permet aux logiciels d’affichage de toujours afficher l’image dans le bon sens. Voir à ce propos mon article qui décrit comment l’orientation exif est codées et comprise par différent logiciel et comment on peut la lire en php. Il y a même parfois dans ces données une mini vignettes et la position GPS de la prise de vue si l’appareil a un GPS.

Puis il y a un autres type de métadonnées que l’on utilise après-coup pour classer les photos.

L’édition de ces données se fait à l’aide d’un logiciel de tri et/ou retouche de photos.

Un des données IPTC. Il y a la possibilité de mettre une note de 1 à 5 pour classer les meilleures photos. Il y un champ permettant de mettre des mots-clés pour décrire la photo. Il y a également des informations à propos de l’auteur de la photo.

Dans ce genre de méta-données, il y a aussi un champ « Légende » qui permet d’indiquer la légende de la photo.

J’ai remarqué que les appareils olympus ont tendance à mettre de la pub olympus dans le champ légende, et ainsi quand ce champ est affiché par un programme d’affichage de photo, il est écrit « olympus » sous chaque images ! C’est ce qui arrive quand on crée une galerie de photo sur facebook.

 

Voici la liste des mots clés IPTC les plus courants que j’utilise dans mon nomage de photo….

J’ai également l’habitude d’utiliser les notes (étoile) pour sélectionner mes images.

  • 1 => la photo est peut être nulle, mais il y a une info que je ne trouve pas ailleurs, donc je la garde
  • 2 => intermédiaire que j’utilise peu
  • 3 => une photo qui fera partie d’un diaporama. C’est mon règlage standard pour sélectionner les images à monter
  • 4 => une photo qui est très très bien mais qui a un petit défaut pour être parfaite.
  • 5 => le top !

En complément, j’utilise aussi les « famillie » de couleur du mac qui permettent de faire d’autres sélection plus pertinentes au besoin. Mais cette info et propre au mac et non durablement conservée, ni transmissible. Ainsi c’est peut être juste de manière temporaire pour afiner une sélection particulière d’un diaporama et ensuite exporter les images ailleurs. Je repère aussi également de cette manière une famille de photo qui va servir à composer une image HDR ou un diaporama.

Nomenclature pour organiser des fichiers

Proposition de nomenclature pour organiser des fichiers

Caractères utilisés

Les seuls caractères autorisés sont : abcdefghijklmnopqrstuvwxyz ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ 0123456789
ainsi que le tiret : – et le « underscore » : _
Les espaces ne sont pas autorisés non plus, ils sont remplacés soit par – soit par _

Schéma de base

Date-Provenance-contenu.extension Les informations relatives à la date, la provenance et le contenu sont séparées par un tiret ; un point précède l’information relative à l’extension.

Ex: 20090712-departement_groupeTravail-pv.doc
Ex: 20090712-COM_web-pv.doc

Ceci pour le PV du 12 juillet 2009  du groupe de travail web de l’équipe communication.
La date est toujours donnée avec 8 chiffres. L’année: AAAA le mois MM, le jour JJ.
Cette notation à l’avantage de classer les documents par ordre chronologique avec un simple tri alphabétique qui fonctionne partout.

Provenance

La partie du milieu indique la provenance. Ici j’ai pris l’exemple d’une équipe de communication qui a un sous groupe communication web. Mais il faut adapter cette partie à la structure de son institution.
Une possibilité est également de mettre les noms des gens.

Abréviations

Afin de réduire la longueur des noms des fichiers. On utilise plus fréquemment des abréviations.  Les gens ont aussi souvent des initiales.
Avec les abréviations, il faut être certain de savoir que tous le monde va utiliser les mêmes. Il est donc utile de faire quelques part une liste des abréviations.
En ce qui concerne les dossiers. Il faut les faire selon un découpage de groupe d’utilisateurs. Un peu comme le découpe de l’institution se fait. Le nombre de dossiers à faire dépend du nombre de fichiers qu’il y aura à l’intérieur. ça ne sert à rien de faire trop de dossiers. Après il faut tous les parcourir pour retrouver ce que l’on veut !