les sept formules

Après de nombreuses réflexions, l’étude de nombreuses religions et philosophies, j’ai découvert des univers entiers de connaissances intéressantes qui définissent « comment avoir une vie bonne« .

J’ai tenté de synthétiser ici en quelques formules (magiques ?) cette énorme somme de connaissances.

Ces sept formules ressemblent à des commandements coulés dans le bronze ou gravés sur une pierre. Cependant ce ne sont que des propositions actuelles. La formulation est celle qui me semblait la meilleure au moment où je l’ai écrite. Il y en a d’autre.

Il faut comprendre l’idée qui est derrière les mots. Les mots ne sont que des boutons pour activer des idées.

En cliquant sur les couleurs, il est possible d’obtenir des articles qui illustent les idées.

pastille-rouge

Garde l’esprit ouvert

pastille-orange

Tout est lié

pastille-jaune

Sois dans l’accueil plutôt que dans la prédation

pastille-vert

Privilégie la collaboration plutôt que la concurrence

pastille-bleu

Use de tout, n’abuse de rien

pastille-mauve

Regarde le verre à moitié plein, plutôt que le verre à moitié vide

pastille-magenta

Demande-toi ce que tu veux faire DE ta vie et non DANS la vie


 

L’accueil au lieu de la prédation

L’homme est un loup pour l’homme. En effet, l’humain est un prédateur. Et non seulement pour lui même, mais pour la terre entière. De l’exploitation des champs pétroliers, à l’exploitation des champs de céréales.

L’humain est un pillard dans l’âme. En effet, c’est l’origine même du terme de prédateur.

L’humain assouvit ses besoins et ses désires en pillant la planète. L’humain pille même ce qui lui est offert. Pire, il ne se rend pas compte de ce qui lui est offert.

La nature est dans l’économie du don.

La vie nous est donnée, l’intelligence nous est donnée. Pour combler nos besoins il est inutile d’être dans la prédation. Il suffit de savoir reconnaitre ce qui nous est offert. Il nous suffit de savoir s’émerveiller devant la chance que nous avons d’exister.

L’humain prédateur s’échine à aller chercher du pétrole à grande profondeur alors que l’humain dans l’accueil sait profiter du rayonnement solaire qui lui est offert, il sait profiter du vent qui lui est offert.

La philosophie de l’accueil va même plus loin. Le souffle est également le moteur de notre corps humain. Nous respirons sans cesse. Notre corps est dans l’accueil.

La plupart des grandes religions enseignent comment gérer son souffle. Preuve que c’est important.

Je vous invite donc à passer de l’ère de la prédation à l’ère de l’accueil.

Sachez accepter cette invitation !

pastille-jaune

Vert pomme jaune citron

Communiquer, ce n’est pas facile. Pour transmettre une pensée, le moyen que l’on utilise le plus couramment c’est de la transformer en mot et de parler.

Le décodage inverse sera fait dans l’autre sens par le destinataire du message.

Pour simplifier, pour aller plus, vite, souvent nos illustrons nos propos à l’aide d’une culture commune.
Nous utilisons des expressions toutes faites, des préjugés. Nous généralisons les cas particuliers…

Parfois ça aide à communiquer… et parfois c’est l’inverse qui se produit..

Le monde n’est pas absolu… il est relatif.. et divers…. Tout existe, et chaque personne a une perception différente de son environnement. Chaque personne a une culture différente.

Après ces quelques phrases abstraites voici directement et en couleur l’illustration de ce que j’avance…

Pour désigner un jaune, on utilise souvent l’expression: jaune citron.
Pour désigner un vert, on utilise souvent l’expression: vert pomme.

Mais la vérité est toute autre, voici donc une pomme et un citron en photo….

vert pomme jaune citron.jpg

Alors qui est jaune et qui est vert ?

Pour communiquer, il faut un langage commun et il faut une culture commune. (une culture de pomme et de citron :P)

Donc aujourd’hui, j’encourage tout le monde à faire attention en communiquant. A faire attention que votre interlocuteur saisisse bien le message que vous avez voulu envoyer.

La manière la plus simple, est la rétroaction, le feedback. Reformuler en sens inverse ce que l’autre a compris. Ainsi les deux interlocuteurs peuvent remarquer ce qu’ils n’ont pas bien transmis ou compris.

Dans les divers moyens de communication que nous avons a disposition, l’interactivité n’est souvent pas très grande. Les feedback limités.. la comphrension se dégrade… la communication devient catastrophique, les malentendus pourrisent la vie…

Ainsi le sms ou les e-mail sont des moyens de communication traitres… ils faut les utiliser avec prudence. Un message peut très vite être interpréter de la mauvaise manière.

Dans une communication de vive voix, face à face,  55% de la communication passe par les gestes du corps et les attitudes, 38% de la communication passe par le ton de la voix, et seulement 7% passe par le contenu du message.

Dans un e-mail ou un sms, pas de voix, pas d’attitude…. seul 7% de la communication passe… inquiétant !

Heureusement que l’on a inventé les smiley…. 😀 😛