Quelles sont les propriétés de l’Artemisia annua ? (armoise annuelle)

En cette période de pandémie, on voit de tout et n'importe quoi. Il est très difficile de se faire un avis sur les informations qui circulent.

Personnellement, je privilégie de réfléchir au calme, à tête reposée. Il est souvent plus sage de ne pas agir sous le coup de l'émotion surtout si celle-ci est la peur.

Il y a plusieurs visions du monde très différentes sur ce fameux virus.

Pour certains, il y a un méchants virus hyper dangereux qui circule et va tous nous tuer.

Pour d'autres ce n'est juste qu'une sorte de rhume, ou encore une grippe qui fait perdre l'odorat.

Ces visions du monde influencent la manière de traiter cette pandémie.

Comment soigner cette maladie ?

La plupart des gouvernements semblent avoir le discours qui dit qu'il n'y a pas de traitement et donc: vaccinez vous pour ne pas choper le virus !

D'un autres côté, il y a eu plusieurs fois au cours de ces derniers mois des gens qui ont annoncés des traitements possibles. Et quasi à chaque fois, il y a eu des polémiques là autour.

On a notamment la polémique autour de l'hydroxychloroquine et celle autour de l'ivermectine.

Dans les milieux plus proches des médecines naturelles, c'est plutôt le sujet de l'artemisia annua qui a émergé.

Les effets pharmacologiques de l'Artemisia annua

L'armoise annuelle en bon français, est une plante qui est reconnue depuis des millénaires dans la pharmacopée chinoise pour le traitement des fièvres. J'en avais déjà parlé dans un article qui dresse un panorama de différentes médecines selon plusieurs visions du monde.

La chercheuse chinoise en pharmacie Tu Youyou a reçu le prix Nobel de médecine en 2015 pour se travaux de recherche sur le paludisme et son traitement avec de l'armoise annuelle.

armoise-annuelle-artemisia-annua-paludisme-malaria

Il semble aussi aussi que l'artemisia annua permet de lutter contre certaines forme de cancer quand on la couple à du fer. C'est ce que j'ai lu dans une publication scientifique, et j'ai rencontré une personne qui m'a dit avoir guérir son cancer du sein en buvant des tisanes d'Artemisia. (et en prenant des compléments alimentaire de fer !)

Tout ceci c'était avant cette pandémie.

Ainsi il est logique que lorsque le fameux virus est arrivé et qu'il a provoqué des fièvres chez certains, des personnes ont pensé que l'artemisia pouvait être un bon remède.

Avis de l'OMS à propos de l'artemisia

Voici ce qu'écrivait l'OMS en mai 2020 à propos de l'armoise annuelle:

L’OMS reconnaît que la médecine traditionnelle, complémentaire et alternative recèle de nombreux bienfaits. L’Afrique a d’ailleurs une longue histoire de médecine traditionnelle et de tradipraticiens de santé qui jouent un rôle important dans les soins aux populations. Des plantes médicinales telles que l’artemisia annua sont considérées comme des traitements possibles de la COVID-19, mais des essais devraient être réalisés pour évaluer leur efficacité et déterminer leurs effets indésirables.

Puis l'avis de l'OMS est devenu:

L’OMS appelle à une extrême prudence vis-à-vis de ces informations vantant l’efficacité de tels produits. Comme l’OMS l’a expliqué dans une note d'information, il n’existe pas de données scientifiques probantes pour appuyer l’utilisation de formes non pharmaceutiques d’Artemisia pour la prévention ou le traitement du paludisme. Les données ne permettent pas non plus d’avancer que la COVID-19 peut être évitée ou traitée par des produits fabriqués à partir de la plante Artemisia.

Cette formulation me questionne. C'est quoi une "forme pharmaceutique" ? Donc j'ai comme l'impression que c'est une préparation qu'on doit acheter à BigPharama... ce serait bête qu'une tisane gratuite court-circuite cette industrie!

Par ce que si l'artemisia annua est reconnue depuis 2000 ans dans la pharmacopée chinoise. Le processus de création du remède ne doit pas nécessiter de labo high-tech. A méditer.

Mesure de l'Artemisia au LVA

Dans cette ambiance de pandémie, j'ai reçu de l'armoise annuelle. Du coup, J'ai profité de l'occasion de savoir ce que ça vaut. Quelle sont les propriétés de cette artemisia annua.

Ma méthode n'est pas du tout conventionnelle du milieu pharmaceutique et même pas conventionnelle du point de vue du consensus scientifique actuel.

Mais c'est très intéressant.

J'ai utilisé mon LVA, mon microscope du monde subtile. Je te renvoie à mon article à propos de cet appareil pour en savoir plus....

Mon LVA est un appareil qui n'est pas conçu pour mesurer les effets physiques, mais plutôt pour capter les informations véhiculées par un produit.

Dans plusieurs formes de médecines, c'est justement cette information qui compte et pas le reste.

Donc voici le résumé très bref des propriétés de l'artemisia annua:

mesure lva artemisia

Un remède qui favorise la résilience

Il y a 4 types de signaux qui sont relevés avec le LVA. On peut voir:

  • En vert: les qualités du produit
  • En rouge: ce que le produits fait bouger comme comportement excessifs
  • En bleu: pour quels comportement le produit est temporairement efficace.
  • En orange: par quel type de personnes le produits est apprécié.

La synthèse globale des informations fournies permet de se faire une image globale du produit.

On remarque que l'artemisia annua a un effet qui favorise la résilience, l'ouverture de son coeur aux autres et au monde.

Un remède de complotiste

Là où j'ai le plus rigolé après cette mesure, c'est avec l'indication que l'armoise annuelle fait travailler sur sa part complotiste !

C'est vrai que j'ai reçu de l'artemisia par plusieurs canaux différents. (avant et pendant la pandémie) C'était souvent via des personnes qui se méfient de l'autorité, qui sont en résistance face au monde. Ce monde plein de complots contre eux. Et évidemment ils ont raison et les autres pas. Bref, exactement la description qu'on voit à côté des barres rouges de la mesure.

Donc l'armoise fait travailler son côté complotiste, et si tout va bien guérit ce côté complotiste !

Ceci en ouvrant le coeur, en faisant tomber les barrières. Bref, avec une énergie de compassion.

L'artemisia, un remède féminin

La mesure nous révèle également que l'Artémisia annua nous apporte l'archétype de l'énergie mariale. Soit l'énergie féminine de la mère qui enveloppe et protège. Comme Marie, mère de Jésus.

Mais si on remonte avant le christianise, on a aussi la déesse Artémis, qui est l'archétype de la féminité. Il y a plusieurs sorte de féminité, entre la déesse de la chasse et la mère, il y a des différences. Je pense surtout ici à l'Artémis et ses nombreux seins. La mère enveloppant et pleine de compassion.

C'est donc comme toujours je suis bluffé par la clairvoyance de mon LVA.

artémis

A propos de l'origine du nom l'Artémisia, il semble bien qu'il vient justement de la déesse Artémis. Notamment par ce que la version commune de l'armoise (Artemisia vulgaris, que je vois partout sur les bords des chemins) est un remède contre les problèmes de menstruation.

Le LVA, un appareil toujours juste et toujours bluffant

Voilà donc la publication d'une petite mesure toujours juste et bluffante faite avec mon LVA.

J'ai d'autres mesures qui sont faites sur plein de produits, notamment des vitamines, des compléments alimentaires, des remèdes, des médicaments...

Un jour je prendrais le temps de publier ces résultats de mesures. En attendant, tu peux aller relire mon article sur le LVA, le microscope du monde subtile.

Le problème est la solution

Comme le dit un proverbe souvent utilisé de le milieu de la permaculture.... "le problème est la solution"

.... ça peut paraitre paradoxal... mais c'est quand même souvent ainsi... et dernièrement j'ai compris pourquoi les humains ne sont plus chasseurs cueilleurs nomades, mais sont devenus agriculteurs sédentaires, malgré le fait que cette solution soit une catastrophe et que l'espérance de vie a chuté, et que le taux de mortalité à la naissance a augmenté....

C'est le mythe du jardin d'Eden... le passage du jardin d'abondance à l'agriculture dans laquelle "C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain..."

J'explique ceci en vidéo...

Homo domesticus

En lisant dernièrement le livre "Homo domesticus ou l'histoire profonde des premiers états" de James C. Scott j'ai vu ce proverbe sous un angle nouveau.

Les premiers sédentaires ont créés quelques chose de tout nouveau jamais arrivé dans l'histoire: une accumulation au même endroit de stock, de déchets, de gens, d'animaux domestiqué, etc...

Tout ceci attire des foules de "commensaux"... les moineaux, les rats, etc.... c'est probablement aussi ainsi que le sanglier s'est lui même domestiqué !

... et un autre arrivé dans l'histoire... attiré par cette forte concentration... les virus !
C'est le début de l'origine des pandémies... les virus de ce qu'on appelle les "maladies infantiles" ont émergé à ce moment là.. au néolithique.
(Par exemple le virus de la grippe est passé des oiseaux aux humains, a cause de cette proximité entre eux. Avant, pas de grippe chez les humains !)

histoire des pandémies virus

La sédentarité n'est pas une bonne solution, mais elle détruit le mode de vie précédent

Et le nouveau concept de village fraichement inventé a été directement victime d'effondrement....

Donc je fais là le lien avec la vision "Effondriste" du monde.

Les partisans de la théorie de l'effondrement ont raison. L'histoire est peuplée d'effondrements, même si notre mémoire se souvient plutôt que des victoires.. d'autant plus quand la survie était hautement improbable... (notre mémoire préfère retenir les belles histoires improbable que les broutilles de tous les jours..)

Les morts ne parle pas... donc on a oblitéré d'innombrables effondrement....

MAIS....

Mais... "Le problème EST la solution"...... le sédentaire, malgré le fait qu'en vivant sur ses déchets tombe malade plus facilement et voit son espérance de vie réduite... malgré le fait qu'ayant réduit la diversité de sa nourriture de 90% et devenant de facto plein de carences.... malgré le fait que ce cadre de vie est soumis aux aléas climatiques..... Malgré le fait qu'à cause de cette hygiène mauvaise et ses carences chronique (anémie) le taux de mortalité à la naissance passe à 40% alors qu'il était nettement inférieur chez les nomades chasseurs-cueilleurs....

.. et bien malgré tous les maux du monde dont on se demande quelles sont les raisons qui ont fait que les humains ont adopté majoritairement ce mode de vie nettement plus mauvais que celui de nomade cueilleur-chasseur ?

panorama parc naturel abruzzes

... le problème est la solution.
A force de vivre avec, les virus font partie de la vie de ces humains sédentaires, qui finissent par s'y adapter... c'est l'émergence des maladies infantiles. Une fois la maladie faite en bas âge.. celui qui y survit est immunisé...

... alors que le nomade ne s'immunise jamais !
Les nomades vont finir décimés par les contacts avec les sédentaires et leurs virus... (la polio par exemple...)

Tout "animal" domestique voit la taille de son cerveau diminuer et son taux de reproduction augmenter

Autre facteur d'importance. Le nomade a un enfant au plus tôt tous les 4 ans. Le temps que le petits soit autonome pour un mode de vie nomade... C'est mieux de savoir marcher.

Le sédentaire, lui, fait des enfants beaucoup plus souvent. (c'est d'ailleurs ce qu'on observe chez tous les animaux domestiqués... la taille du cerveau diminue et le nombre d'enfants augmente !!! .. à méditer !!)

mouton-suiveur-the-sheepest-arturbain

Ainsi malgré un taux de mortalité à la naissance de 40% le sédentaire fait des enfants chaque année.. soit 4 fois plus que le nomade.

Cette petite différence, fait que démographiquement le sédentaire commence une croissance exponentielle de sa population tout en propageant la mort chez les autres mode de vie...

En 5000 ans... le mode de vie sédentaire est devenu dominant.
... Le problème est la solution...
La sédentarité qui a apporté tant de maux est devenue la solution de la survie en ce monde.

C'est une solution en déséquilibre, mais une solution fonctionnelle ! (du moins à court terme)

mr smith matrix economiste cravate

Au delà du paradoxe, l'imminence de l'effondrement est réel, mais le futur est également une chance.


Ainsi je fais le lien avec la vision du monde "progressiste" qui pense que le futur est une chance et que l'humain, (souvent grâce à la technique) va s'en sortir. Malgré la catastrophe annoncée, l'humain l'a transcendée...

Donc difficile de trancher de qui a raison, le progressiste ou l'effondriste ?
Les deux phénomènes existent. Choisir un camp ne fait pas disparaitre l'autre.
Comme souvent à un moment donné il faut savoir adopter une vision du monde qui va au delà des paradoxes.

L'évolution est une suite d'effondrement et le vivant s'y adapte. Un temps le poison c'était l'oxygène... "Le problème est la solution..."
La vie a créé des organismes qui consomment de l'oxygène...

Le mode de vie nomade a disparu, bien qu'il était plus adapté à son milieu...
... mais en 10 000 ans le mode de vie sédentaire a réussi sa transformation pour devenir le mode de vie dominant, avec aussi une espérance de vie et une santé de nomade...
Mais il repose sur un ecosystème différent, essentiellement fossile...

Probablement (et en fait, même certainement) ce mode de vie va s'effondrer...
.. et les survivants (des riches dans leur bunker, maison de hobbit en nouvelle zélande) vont créé un nouveau mode de vie qui va propager la vie encore plus loin....

affiche-décroissance-voiture-système-industriel-incompatible-vie-sur-terre

La Vie se développe et transcende les effondrements. Elle se préoccupe peu de conserver la forme de son support. Elle est capable de faire sa mue régulièrement.

Je terminerai par la meilleure définition que j'ai trouvé de la permaculture.

"La Permaculture est une approche systémique qui permet de créer des écosystèmes viables en s'inspirant des lois de la nature"

Donc si tu veux que ta forme du vivant perdure, inspire toi de la nature, de ce qui est déjà là depuis longtemps. Mais sache qu'une des lois c'est aussi la disruption... une nouvelle dynamique qui arrive et chamboule tout l'équilibre en place.

https://martouf.ch/wp-content/uploads/2017/08/12-principes-permaculture.jpg
Remonter