Le bon sens au service de l’économie d’énergie


ampoule.jpg A notre époque on discute beaucoup d’économie d’énergie. Naturellement l’éclairage est un sujet de discussion récurrent où chacun a un bon conseil a apporter pour économiser de l’énergie.

Très souvent on nous bassine avec le remplacement des ampoules à incandescence par des ampoules « économiques ».

Il me semble que l’on oublie souvent une solution simple et efficace pour s’éclairer de manière économique.

Cette solution miracle, c’est: le soleil !

Et oui, c’est tout bête, c’est tellement évident qu’il fallait y penser. On peut s’éclaire au soleil plutôt que de s’éclairer à l’ampoule électrique !

Je vois tout de suite arriver mes détracteurs:

Mais c’est nul ton truc, si on utilise des lampes c’est par ce qu’il fait nuit, par ce qu’il n’y a pas de soleil….

Vraiment ?

C’est vrai qu’il parait stupide d’allumer la lumière quand il fait jour. Personne n’est assez stupide pour faire un truc pareil!

Vraiment ?

Personnellement, je crois que la stupidité est vraiment beaucoup plus présente que ce que l’on croit !

Je connais pas mal de salles de bain borgne où il faut allumer la lumière la journée, je connais des cages d’escaliers d’immeubles où la lumière est allumée tout le temps, je connais quelques bureaux sombres où il faut allumer dès qu’un nuage se pointe…..

toit de magasin.jpg

… et surtout je connais de nombreux centres commerciaux construits sous forme de boite de conserve sans fenêtres.

Ils fait nuit dans ces magasins ? … non.. on utilise des énormes alignées de lampes pour éclairer comme en plein jour. (alors qu’il fait jour !)

Un peu de bon sens

puit de lumière maquette.jpegIl me semble que le bon sens même voudrait que l’on s’éclaire le plus possible à l’aide du soleil.

C’est peu connu, mais il n’existe pas que les fenêtres pour faire entrer la lumière du soleil dans une maison. Il existe de nombreux systèmes:

Le principe est toujours le même. Si l’on veut éclairer une pièce borgne, le plus simple est de faire un un trou jusqu’à la lumière du soleil.

Une fenêtre permet de ne traverser qu’un mur, mais un tube peut faire plusieurs mètres de long et une fibre optique permet d’aller encore plus loin chercher de la lumière.

Avec un peu d’astuce, on peut même combiner un éclairage solaire naturel avec des lampes à LED qui prennent le relai quand la nuit arrive.

C’est ce que l’on peut voir dans cette vidéo du constructeur Parans.

Si l’on veut augmenter l’efficacité du captage de lumière, on peut utiliser un héliostat. Ce mot d’origine grec désigne un miroir qui suit le soleil toute la journée pour s’assurer que la lumière soit toujours dirigée sur l’entrée d’un tube capteur de lumière.

Voici ce qu’il en est dans nos contrées. On trouve même un spécialiste en puits solaires au Locle.

Et dans les bidonvilles ?

Depuis 2007, la majorité de la population mondiale vit dans des villes. Ce que l’on oublie de préciser, c’est que les villes sont de plus en plus des bidonvilles !

Des constructions faite n’importe comment avec des matériaux de récupération. Très souvent de la tôle comme toits. Du coup, pas de fenêtre, pas de vélux !

Les bidonvilles sont sombres.

Mais une équipe a décidé de changer tout ça !

Un mouvement se répand depuis les bidonvilles de Manille, aux Philippines, pour éclairer les maisons au solaire, à l’aide de bouteille en PET.

Le concept est simple. Il suffit d’utiliser des bouteilles en PET remplie d’eau comme capteur et diffuseur de lumière et de les passer au travers des toits.

Pour voir le détail de l’installation de ce genre d’éclairage, voici une petite vidéo d’explication:

Le bon sens est toujours la meilleure solution !

bouteille pet pour éclairer les bidonville au soleil.jpgbidon ville éclairé au soleil.jpg

Comment booster les ventes de son journal en dramatisant une situation

Un des points positifs de l’armée suisse, c’est que l’on a droit à plein de journaux provenant de la Suisse entière. Il faut bien s’occuper un peu pendant la journée !

En faisant de l’ordre chez moi, j’ai retrouvé des coupures de 5 journaux suisses différents datant du 7 décembre 2004. J’étais en cours de répétition militaire et à cette occasion j’ai eu l’occasion d’avoir les journaux et le temps pour faire une petite observation.

Avec le même événement et la même photo de départ. L’article que l’on trouve dans 5 journaux différents est totalement différent. Certains journaux forcent sur la dramatisation d’un événement.

Faire peur est plus vendeur !

24h 7 décembre 2004 attentat consulat USA Djedda.jpgcorrier del ticino 7 décembre 2004 attentat consulat USA Djedda.jpgle nouvelliste 7 décembre 2004 attentat consulat USA Djedda.jpgblick 7 décembre 2004 attentat consulat USA Djedda.jpgle matin 7 décembre 2004 attentat consulat USA Djedda.jpg


 

On trouve encore cette photos sur de nombreux sites de news online.

Journaux régionaux vs journaux à grand tirage

On observe que les journaux régionaux traitent l’information avec du texte et en illustrant ce texte avec une photo. Tandis que les journaux « nationaux » communiquent directement avec la photo pour nous prendre aux tripes !

Les journaux régionaux ont publié la photo de base tel quel et même souvent en noir et blanc. Tandis que les journaux à fort tirage ont recadré la photo sur la fumée noire pour dramatiser. De plus ils ont augmenté la saturation des couleurs pour rendre la fumée plus noire encore !

Donc on remarque ainsi que le côté dramatique d’un même événement ne sera pas perçu de la même manière suivant le journal que l’on lit !

Si on lit le Blick ou Le Matin nous auront l’impression que le monde, d’une manière générale, est plus dramatique que si l’on lit le Nouvelliste, 24heures ou Corriere de Ticino…

.. Et après on s’étonne du sentiment d’insécurité grandissant !! … Moi je sais d’où ça vient !

Le monde n’est que le reflet de nous même. Il est tel que l’on se le représente!
Arrêtons de suivre ceux qui nous montrent un monde dramatique.

Avant-Maintenant Le plateau de Perreux

Voici une nouvelle photo pour la série Avant-Maintenant qui compare des photos à des époques différentes.

Aujourd’hui voici une petite variation. Aucune photo de Victor Attinger. Cette fois, pas besoin de comparer des photos sur un siècle d’écart. Nous allons juste observer 24 ans de différence.

Il s’agit d’une photo prise depuis mon balcon en août 1988. Nous pouvons voir le plateau de Perreux (Boudry) et ses nombreux champs.

Presque un quart de siècle plus tard, les champs se sont couverts de nombreux batiments en tous genres et ça continue… Voici donc l’état au premier septembre 2012.

avant-maintenant-plateau-perreux-1988-2012.jpg

Vous pouvez retrouver toutes les photos de cette série Avant-maintenant dans la galerie des photos avant-maintenant.

L’avenir des écrans

Avenir de l’affichage d’informations

Dernièrement j’ai vu une jolie vidéo de prospective montrant l’avenir de la projection d’informations sur toutes sortes d’écrans….

Dans cette vidéo on y voit des écrans partout. Le miroir de la salle de bain se transforme en véritable tableau de bords d’avion de ligne avec son agenda, la météo et les news du jour.

écran sur le miroir de la salle de bain.jpgitinéraire pour arrêt de bus.jpg


L’arrêt de bus indique où se trouve le bus en temps réel et l’itinéraire à emprunter pour se rendre où l’on veut.

Grâce à un immense écran de verre placé en pleine forêt, il est possible de voir à quoi ressemblait la vie des dinosaures des millions d’années plus tôt.

zoo pour dinosaure en réalité augmentée.jpg

… C’est joli… mais je ne crois pas à ce principe.

Pourquoi mettre des écrans partout ? … cette vidéo est bien une pub pour des gens qui font des écrans !

Je crois que les vandales vont adorer les arrêts de bus avec écrans géants !! 😛

Je crois que ça va vraiment être facile à nettoyer d’avoir une vitre géante à travers la forêt !

Je crois que pour de simples questions pratiques la version en taille réduite aura plus de succès !

réalitée augmentée pour voir les dinosaures.jpg

La réalité augmentée plutôt que la multiplication des écrans

Je pense qu’au lieu de mettre des écrans partout, nous nous dirigeons plutôt vers la réalité augmentée. Une superposition d’informations sur la vie réelle.

On voit de plus en plus d’applications pour smartphones qui utilisent déjà la réalité augmentée. Il n’y a qu’un seul écran qui est capable de filmer ce qu’il a juste devant lui, de traiter l’info et de superposer des nouvelles infos.

Il y a l’exemple de l’application qui donne le nom des montagnes, l’application qui donne le nom des étoiles.

app iphone ipie pour couper des gâteaux.jpegIl y a l’application qui permet de couper des gâteaux dans un nombre de parts précis.  …..

« Tu as déjà tenté de couper un gâteau en 7 parts égales ?? … »

« L’application iPie….  peut t’aider en superposant un cercle coupé en 7 parts égales à l’image de ton gâteau…« 

Comment couper un gâteau avec le concept présenté dans la vidéo ? Ce n’est pas un écran de plus qui va m’aider !

Donc cette jolie vidéo peut présenter des concepts intéressants.. mais je n’y crois pas !

Le monde à travers des lentilles

J’ai lu il y a quelques années, un livre de Vernor Vinge intitulé « Rainbows end » .

Ce livre décrit un avenir très proche dans lequel les gens portent des lentilles de contact qui servent à projeter une image par-dessus le monde réel.

Ainsi il est possible de superposer ou remplacer l’image de la vie réelle par d’autres images.

Il est possible de discuter avec des gens qui ne sont pas physiquement en face de soi, mais juste avec leur image. Une sorte de Skype amélioré.

Il y a même des tournois de sport où les équipes ne jouent pas physiquement sur le même terrain !

C’est pratique, ça évite les collisions entre joueurs et les débordements des hooligans.

Les gosses peuvent « skiner » leur monde. Ainsi il y avait l’exemple du skin Harry Potter… tous les passants sont déguisés en sorciers….. les maisons sont transformées en châteaux hantés…

Martouf pirate sur google plus.jpgLe meilleur exemple actuel que je vois pour illustrer ce propos, c’est les déguisements que l’on peut ajouter dans les conférences vidéos sur google plus.

C’est impressionnant, il est possible de choisir des chapeaux, des lunettes, des moustaches et divers accessoirs.

Le système est capable des les superposer aux bons endroits. Les lunettes restent sur les yeux peu importe la distance à laquelle je me place et me suivent dans tous mes déplacements.

Voici un petit exemple de Martouf le pirate. Je porte un chapeau, un cache oeil, un boc et une moustache.

Quatre objets fixés sans problème au bon endroit, et ceci même en m’agitant dans tous les sens. Bluffant.

Je me réjoui d’avoir mon kit de lentilles de réalité augmentée et de me balader dans le skin de « Pirate des caraïbes 18 » !

affichage de métro.jpgTous les panneaux, indicatifs et publicitaires, sont dématérialisés, ils ne deviennent visibles qu’au travers de ses lentilles de contact.

La pub peut devenir encore plus intrusive. Tu peux te retrouver en plein dans le spot avec le tigre mascotte de ta marque de céréales préférée qui veut aller faire un peu de basket avec toi…

Mais il sera aussi possible d’installer un anti-pub, comme je le fais maintenant avec Adblock plus pour surfer sans pub sur le web !

Donc finalement, avec la réalité augmenté, je ne vois pas pourquoi j’installerai des écrans partout ??

Pour se faire une idée de ce à quoi ressemblera notre monde avec une utilisation massive de la réalité augmentée. Voici une petite vidéo:


Life 2.0 par manukeo

notation amazon sur le livre.jpgLa réalité augmentée permet d’afficher de nombreuses informations contextuelles. Quand on voit un objet, la somme d’informations autour de l’objet peut être affichée directement.

Ainsi, pour un livre, il est possible d’afficher directement la note et les commentaires trouvé sur amazon.

Pour les commerciaux, il est aussi possible d’afficher directement un moyen d’acheter. Comme dans la vidéo. Je vois mon café, et hop, j’ai un bouton pour acheter une recharge.

Dans la rue, quand je croise des gens, ils affichent un petit message de statut au dessus de leur tête, comme sur MSN ou facebook.

Si la météo du jour est maussade et ne me plait pas. J’affiche un beau ciel bleu.

Je ne peux plus me perdre. Dans un coin de mon champ de vision, j’ai toujours une flèche de direction qui m’indique mon chemin. Ceci rappelle beaucoup ce que l’on fait dans certains jeux vidéos !

réalité augmentée dans la rue gps et message.jpgskin de beau temps en réalité augmentée.jpg


Le sixième sens, c’est déjà aujourd’hui

Tout ça, c’est de la musique d’avenir me direz vous…. et bien pas tant que ça. On voit que la réalité augmentée gagne du terrain avec les smartphones.

Il ne manque plus que d’en arriver aux lentilles.

Cependant, il existe une technique intermédiaire qui existe déjà. Tout droit sortie des labos du MIT. Il s’agit du projet SixthSense.

La technique « SixthSense » est très impressionnante, comme le présente Pranav Mistry à la conférence TED.

doigt de couleur projecteur et caméra.jpgLe principe est assez simple. C’est coupler une caméra et un projecteur vidéo. Puis il y a tout un logiciel qui permet de faire interagir les deux à l’aide de marqueurs en couleurs collé au bout des doigts.

Après avoir porté un gros beamer sur un casque, la miniaturisation du projecteur à permi de partir explorer le monde et interagir avec lui.

Avec SixthSense, pas besoin d’écran ni de lentilles. Tous les objets sont des écrans potentiels. Toute surface en face du projecteur permet d’être utilisée.

Ainsi, il suffit de faire un cercle sur son poignet pour faire apparaitre une montre.

montre projetée.jpgIl suffit de montrer le titre d’un livre à la caméra pour avoir la note et les commentaires d’amazon. Tous les produits de supermarché affichent une notice évoluée.

Ce genre d’application est aussi très fréquentes sur iPhone reste juste à augmenter la taille de l’écran pour que ce soit agréable.

Pour regarder un film, rien de plus simple il suffit de trouver une surface blanche devant soi. Un mur par exemple. Mais la feuille blanche ça marche aussi.

C’est ainsi que n’importe quelle feuille blanche fait tout autant, voir plus qu’un iPad. Il est possible de jouer à des jeux, de l’utiliser comme bouquin, d’afficher des documents de travail. N’importe quelle feuille de papier est capable de devenir du papier électronique !

feuille de papier électronique.jpgjeu sur papier électronique.jpg


Il est également possible d’imaginer des applications rigolotes comme projeter toute une série de mots-clés sur une personne.

Je ne sais pas d’où viennent les mots que l’on voit dans la vidéo. Mais on peut imaginer que c’est grâce à la photo de la personne en face que l’on peut retrouver le nom de la personne (comme le fait picasa ou iPhoto)

Puis grâce au nom, une petite recherche google permet de retourner plein de mots-clés à propos de la personne !

Ça va être drôle de se balader dans la rue !

nuage de tag sur personne.jpgclavier projeté sur la main.jpg


Personnellement, j’ai toujours rêvé de pouvoir faire une photo en cadrant juste le tour avec les mains. Et voilà que là j’apprends que ça existe que c’est possible !!

prendre une photo.jpg

La fracture numérique

Voilà voilà… donc l’avenir est plus à la réalité augmentée qu’à la multiplication des écrans.

Ce qui soulève aussi le problème de l’exclusion des gens qui n’ont pas de smartphone….  tout comme sont discriminés les gens qui n’ont pas d’ordinateur, ou de connexion internet… ou de téléphone….

J’ignore également si c’est le bonheur…. mais c’est probablement notre avenir…. à moins de l’imprévisible qui est une constante de l’avenir…

On verra….

l’effet maquette ou tilt-shift

Voici quelques exemples de l’effet maquette que je me suis amusé à faire.

Le but de cet effet est de donner l’impression de voir une photo de maquette alors que ce n’est pas le cas.

tilt-shif vache.jpgLes vaches devant chez moi.

tilt shift militaire.jpgUne marche avec quelques camarades de guerre…

tilt-shift emmental-IMG_7896_7_8_tonemapped.jpgUn lever de soleil hivernal sur le village d’Affoltern dans l’Emmental bernois.

tilt-shift via ferrata.jpgUne sortie à la via ferrata des Tichodrome au Val de Travers

Le truc

Historiquement, c’est l’utilisation d’un objectif à décentrement qui provoquait cet effet. Avec l’arrivée du numérique, il est possible de réaliser ce genre d’effet en ajoutant du flou dans un logiciel de retouche photo.

C’est justement ce flou qui fait croire à notre cerveau que l’on a affaire à une photo avec une courte profondeur de champ comme on le voit souvent sur les photos en macro. Et donc notre cerveau se dit que ce doit véritablement être une photo d’objets tout petits.

Quelques exemples de pièges

Mes réalisations ne sont pas des plus exceptionnelles. Il existe des exemples nettement plus déroutants. Je vous invite à faire une petite recherche google sur l’expression « Effet tilt-shift » pour découvrir le monde version maquette.

Certains artistes, jouent avec nos perceptions pour nous perturber totalement. Voici l’exemple d’un artiste qui propose une vision rétrécie d’objet grâce à l’effet tilt-shift et du placement stratégique d’une fausse pièce de monnaie géante qui nous conforte dans l’idée d’un objet petit.

L’effet maquette en vidéo

Une des réalisations les plus bluffante que j’ai vue avec l’effet maquette est une vidéo.

Il y a particulièrement les deux vidéos que voici réalisée par les mêmes auteurs. Il s’agit de chantier de Paris plage que l’on croirait fait par des playmobil. L’autre vidéo est celle du défilé du 14 juillet. On croirait avoir affaire à un défilé de soldats de plomb !

Ces vidéos jouent également sur l’effet sacadé de l’accélération stop-motion pour renforcer l’effet. Un délice à regarder.

L’ère de l’électronique est finie

L’ère de l’électronique touche à sa fin !

Voilà.. c’est lâché, et c’est un électronicien qui vous le dit !

Difficile à croire ?

électronique poussiéreuse.jpgDans un monde où l’électronique prend une telle place, il est difficile de croire que l’on va voir disparaitre d’ici peu tous nos gadgets électroniques, tous nos processeurs au silicium que nous emportons partout avec nous dans nos baladeurs mp3, téléphones, et autres iGadgets….

Les gourous des techniques du futur sont plutôt en train de dire que l’électronique s’insinue de plus en plus partout.

Après avoir colonisé le monde des télécommunications, l’électronique s’insinue dans nos maisons avec la domotique, dans nos moyens de transports, de l’avion au vélo en passant par la voiture qui pilote toute seule. Une partie grandissante de ce que nous achetons est muni d’une puce RFID

La médecine a tendance à transformer le corps humain en machine. Il n’est pas rare de rencontrer des gens qui ont un peacemaker, et/ou un appareil auditif…

Les cyborgs sont partout !

Le rêve du mouvement transhumaniste est en train de se réaliser.

Cependant, je persiste à dire que nous sommes au début de la fin de l’ère de l’électronique !

Je vois deux facteurs principaux qui me conforte dans cette idée:

  • les ressources planétaires nécessaires à construire des gadgets électroniques sont bientôt épuisées
  • il existe un nouveau domaine technologique bien plus prometteur que l’électronique

déchets électroniques.jpgEn effet, l’explosion de l’électronique bouffe des ressources naturelles. Nous consommons de plus en plus de métaux et terres rares. Ce réservoir de ressources n’est pas infini.

Dans un monde où il y a quasi autant d’habitants que de téléphone mobile, le problème des ressources est limitant.

On ne va pas pouvoir continuer indéfiniment à exploiter des gens et des mines au Kivu pour obtenir le coltan nécessaire à la fabrication des condensateurs au tantale !

Ce facteur des ressources naturelles limitées est important, mais je ne crois pas que c’est celui qui va tout faire basculer.

Comme souvent, c’est plutôt la découverte d’une autre manière de faire qui va changer les habitudes et nous faire changer d’ère.

Les ruptures technologiques sont capables de faire crever les plus grands empires. Un des meilleurs exemples est celui de Kodak.

Après avoir dominé le monde de la photo pendant un siècle, Kodak s’est retrouvé en faillite pour ne pas avoir su gérer un saut technologique, pour ne pas avoir su gérer l’arrivée de l’appareil photo numérique.

Une entreprise spécialisée dans la chimie n’est pas facilement reconvertible en une entreprise d’électronique !

Le phénomène est facile à comprendre, mais alors quelles sont ces techniques qui vont balayer l’électronique, quelles sont ces techniques qui vont provoquer la faillite des Intel et Apple ?

…. C’est la biologie. Plus précisément la biologie de synthèse.

Qu’est ce que la biologique de synthèse ?

Le mythe de la biologie de synthèse se construit comme celui de la micro-informatique durant les années 1970.

Un biofilm bactérien programmable par la lumière construit par les équipes iGEM de l’UT Austin / UCSF durant la compétition de biologie synthétique Igem 2004 [2]

Dans le scénario, on remplace les deux fondateurs d’Apple Steve Jobs et Steve Wozniak qui bidouillent des ordinateurs dans leur garage, par Meredith Patterson, 24 ans, qui bidouille des bactéries et de l’ADN dans sa cuisine.

On peut dire que Meredith joue aux Légos. Elle assemble des « biobricks », sorte de fonctions standard biologiques, ceci afin de construire l’organisme de son choix.

Elle va chercher des séquences ADN sur le net, elle les assemble dans un programme informatique, puis elle synthétise l’ADN comme elle imprimerait une feuille de papier.

Ce genre de synthétiseur d’ADN s’achète sur eBay pour un prix abordable par un particulier.

Une fois l’ADN produite, on va l’introduire dans le noyau d’une bactérie que l’on a sous la main. La bactérie se reproduit, et voilà, un nouvel organisme est né de la base du programme composé sur l’ordinateur.

En quelque sorte, c’est de l’informatique biologique:
le logiciel de la cellule a été changé !

Cette technique est très récente. Le premier organisme vivant entièrement créé par l’humain a été synthétisé il y a moins de deux ans !

C’est en mai 2010, que l’équipe de Craig Venter à créer la bactérie Mycoplasma laboratorium.

Ainsi, depuis quelques années, il existe des jeunes biohackers qui s’échangent sur le net des séquences d’ADN, et qui réalisent dans leur cuisine ce que des batteries de chercheurs tentent de réaliser depuis des années avec des OGM.

Les applications de la biologie de synthèse

Modélisation de la protéine de Miraculine

Meredith Patterson a à son actif la création d’un détecteur de mélamine. Une bactérie devient fluorescente au contact de ce poison qui à rendu malade des dizaines de milliers de personnes et tué des bébés en chine.

Elle a également réussi à construire une « usine bactérienne » pour produire de la miraculine, un édulcorant très puissant qui a un pouvoir sucrant bien supérieur à ce que l’industrie alimentaire utilise.

Chaque été le concours IGEM est organisé pour les jeunes afin de trouver des applications innovantes.

Dans les applications, on trouve toute une catégorie de détecteurs à l’instar du détecteur de mélamine. Des étudiants de l’université d’Edimbourg on fait un détecteur d’arsenic dans l’eau.

Une autre grande catégorie d’applications est la création d’usines bactériennes. Ces usines sont souvent capables de créer ce que des processus industriels n’arrivent pas à faire, comme avec l’exemple de la miraculine.

Ainsi, on tente de fabriquer des hydrocarbures pour en faire des biocraburants ou remplacer le pétrole dans les nombreux matériaux qui en sont composés.

A l’aide d’usines bactériennes il est aussi possible de fabriquer des médicaments. On peut imaginer ne plus avaler de médicaments, mais l’usine qui va générer, à interval régulier, le médicament.

Des projets de biofilm existent aussi. Il est ainsi possible de faire des écrans biologiques ou des panneaux solaires !

Ici on voit clairement que l’ère de l’électronique touche à sa fin. Pourquoi construire un écran avec du silicium, s’il suffit de programmer une bactérie et de la laisser se reproduire dans un milieu favorable !

Calculateur biologique

Quelques étapes d’évolution du jeu de la vie

Remplacer les écrans c’est bien, mais le coeur de l’informatique repose sur des processeurs. Est-il possible de faire des calculateurs biologiques ?

C’est ici que la science des automates cellulaires entre en matière. Il a déjà été prouvé que des jeux basés sur des règles très simples comme le jeu de la vie sont en fait capables d’être des calculateurs programmables.

Le fait de savoir qu’un automate cellulaire correspond aux critères d’une machine de Turing, prouve qu’il est possible de faire des ordinateurs biologiques basé sur ce principe.

La voie à l’informatique biologique est ouverte !

Quelques questions d’éthique

La biologie de synthèse offre des perspectives infinies, mais elle met directement en danger notre propre existence et celle du monde dans lequel on vit !

Est-ce que l’on doit vraiment poursuivre dans cette voie ?

adn_in_a_bottle_ocal.pngC’est une grande question à débattre. C’est ce débat que lance biologiste français, Joël de Rosnay, dans sont livre « Et l’homme créa la vie » (disponible en pdf pour le lire sur bouquin électronique comme je l’ai fait.)

Afin de limiter les risques, il existe plusieurs techniques de confinement utilisables. Une des plus originale est de ne pas utiliser les mêmes base d’ADN que celles dont on est composé. Il est possible actuellement de créer une chaine d’ADN composé d’autres acides aminés que les bases A, C, T, G.

J’ai lu ce scénario dans un recueil de science fiction écrit il y a une quinzaine d’années, et voilà que la réalité dépasse la fiction.

Une autre question d’éthique se pose. Jusqu’à la création de la bactérie Mycoplasma laboratorium, tout être vivant était naturel. Il existe maintenant de la vie « artificielle ». Quelle est son statut ?

Est-ce que ces nouvelles formes de vie sont également protégées par l’article 120 de la constitution suisse qui demande de respecter l’intégrité des organismes vivants ?

L’avenir n’a pas fini de nous étonner !

Gardons l’esprit ouvert à tout pour pouvoir préparer cet avenir !

Batman interdit à Neuchâtel

 

J’écrivais déjà, il y a une année, un article à propos de notre société de l’interdiction.

Cette société pense pouvoir tout gérer en installant des panneaux partout !

Vouloir gérer….. c’est exagérer….

L’année dernière, un des panneaux « passage interdit » fraichement posé au bord des voies du tram avait été transformé très poétiquement, en surfeur.

Cette année, le bonhomme du panneau a changé de costume. Il est maintenant habillé en….  Batman !

batman interdit.jpg

batman live.jpgFinalement on devait s’y attendre… Batman avait annoncé sa venue il y a quelques mois déjà…. peut-être que ça n’a pas plus à tout le monde ?

Peut-être que quelqu’un s’est dit:

– A non… pas de justicier masqué par chez nous. Je vais l’interdire avec des panneaux !

Je ne suis pas certain que ça marche.

Par contre ce qui va marcher, c’est que la pose de panneau d’interdiction va favoriser l’art-urbain.

Plus il y a de panneaux, plus j’en vois qui sont personnalisés !

Alors allez-y, posez des panneaux partout ça fera un joli terrain de jeu pour l’art-urbain.

Voici quelques joli exemples trouvés dans les rues de Neuchâtel.

vélo lâcher vous ici.jpgsauf si tu insistes.jpgportrait sérigraphie.jpgking of stupids.jpgà neuchâtel tout est permis.jpgtout sourire.jpg


Comment te représentes-tu les mois de l’année ?

J’ai découvert un jour, en discutant avec des amis, que je n’ai pas la même représentation mentale des mois de l’année qu’eux.

représentation des mois de l année en cercle.pngQuand je pense à une période de l’année, à une date, à un mois, je me représente l’année comme étant un grand cercle.

L’année commence avec le mois de janvier en bas.

Puis en avançant dans l’année, les mois se succèdent jusqu’au mois de juillet au sommet du cercle.

Le mois de juillet est au même niveau que le mois d’août.

Puis les mois descendent le long du cercle jusqu’à se retrouver au mois de décembre en bas du cercle à côté du mois de janvier.

Ma vision de l’année est cyclique.

J’ai découvert lors de cette discussion que ma vision cyclique de l’année n’était pas partagée par tous !

D’autres se représentent l’année sur une ligne. Ou encore, ne se représentent pas du tout l’année de manière visuelle.

Après avoir fait un bref sondage, j’ai découvert que d’autres personnes voient aussi l’année sur un cercle, mais parfois le mois de janvier se trouve en haut contrairement à ma représentation.

ma representation des mois en ligne.pngAprès avoir dessiné ma représentation des mois sur un cercle, j’observe que cette représentation n’est pas équilibrée. Il y a plus de mois pour aller du début de l’année au haut du cercle que depuis le haut vers le bas.

Ainsi je remarque qu’effectivement, inconsciemment, j’ai l’impression que pour aller du début de l’année à l’été, il faut plus de temps que pour passer de l’été à la fin de l’année !

Et toi, comment te représentes-tu les mois de l’année ?

N’hésite pas à laisser un commentaire pour indiquer ta représentation, ainsi on pourra tenter de faire une petite étude.

La synesthésie

En décembre dernier, je suis tombé sur un article du quotidien Le temps à propos de la synesthésie.

Il se trouve que cet article mentionnait le fait que « Certains perçoivent les jours de la semaine ou les mois dans l’espace. » Ce sont des synesthètes.

La synesthésie, est un mélange des sens qui arrive chez certaines personnes (entre 4% et 20% de la population). La forme de synesthésie la plus courante est la forme graphèmes → couleurs.

Un synesthète de ce type associe des couleurs avec les chiffres et les lettres.

C’est un phénomène qui parait étrange à beaucoup de monde, mais qui m’est familier. Depuis toujours j’ai associé les chiffres avec des sensations de couleurs, mais également certaines notions de tri comme la gauche, la droite, les chiffres pairs et impairs.

Il y a déjà bien longtemps, j’avais expliqué à ma famille cette étrange habitude que j’ai d’associer les couleurs et les nombres. Cette pratique a été mise sur le compte de mon étrangeté habituelle ! 😛

WWW_logo_by_Robert_Cailliau.pngPuis, c’est en tombant sur le site personnel du co-inventeur du web, Robert Cailliau, que j’ai découvert le mot de synesthésie.

Il expliquait voir les lettres, les chiffres et les dates en couleur, mais avoir découvert tout récemment que la plupart des gens ne voient pas de cette manière!

Robert Cailliau explique également qu’il a choisi le logo du Word Wide Web avec trois W verts, car il est impensable que cette lettre puisse avoir une autre couleur !

J’ai ainsi découvert que ma particularité d’associer des couleurs avec des chiffres est également partagée par d’autres personnes.

Je découvre également que finalement, moi, je ne perçois que des vagues sensations visuelles mais pas un monde coloré aussi net que ce que Robert Cailliau semble décrire.

Ma synesthésie me permet surtout de pouvoir faire des tris. Je peux trier les nombres pairs et impairs grâce à l’impression de couleur que je vois.

J’ai tenté de représenter les impressions de couleurs que j’associe aux chiffres, mais c’est très difficile. Il y a des chiffres pour lesquels je sais que c’est une couleur chaude ou froide, mais j’ai des difficultés à dire quelle est cette couleur. C’est plus une impression de couleur qu’une véritable couleur. Ainsi, mes petits dessins ci-dessous ne sont que des ébauches pour tenter d’expliquer ce que je ressens, mais ne sont pas la réalité.

ma représentation des chiffres en couleur.png

Je peux regrouper par couleur des chiffres qui vont bien ensemble. Sur mon dessin on voit que c’est assez clair que 2, 4 et 8 vont ensemble !

Tout comme je peux dire que la gauche est pair et la droite est impair !

ma représentation de la gauche et la droite en couleur.png

La gauche a une couleur d’un jaune clair et la droite plutôt rouge.

La synesthésie aide à faire des calculs

En 2004, le britanique Daniel Tammet a réussi à réciter, à la suite, 22 514 décimales de Pi !  (ce qui lui a quand même pris un peu plus de 5h !)

Lorsque Daniel Tammet effectue des calculs, il dit ne pas avoir besoin de calculer. Il voit les solutions lui arriver sous forme de paysage.

Ainsi pour effectuer des calculs complexes pour le commun de mortel, lui, se balade dans un paysage de nombres colorés.

Les capacités du cerveau humain sont étonnantes !

Et toi, quelle est ta représentation du monde ?

OUi, il existe des alternatives

super mario monti droit dans le mur.jpgSuite à la chute de Silvio Berlusconi, l’Italie s’est doté d’un nouveau gouvernement.

Le chef de ce gouvernement est, l’économiste, sénateur à vie, ex commissaire européen à la concurrence, membre du Government Sachs (surnom de la banque Goldman Sachs qui emploie beaucoup de politiciens…), j’ai nommé…..

…  Mario Monti, ou Super Mario pour les intimes…

Le 5 décembre 2011, j’ai eu l’occasion de voir sur la TSR son annonce des remèdes qu’il prône pour l’avenir économique de l’italie.

Son discours m’a complètement sidéré !!

Tout en annonçant le relèvement de l’âge de la retraite et un plan d’austérité, il dit:

« Il n’existe pas d’alternative. Les sacrifices d’aujourd’hui nous donnent l’espoir de pouvoir refonder dans les prochains mois, les bases de la croissance…« 

Ce type est suffisamment fort pour avoir réussi à mettre, dans la même phrase, deux concepts qui m’horripilent au plus haut point !

  1. .. Il n’y a pas d’alternative. La fameuse pensée TINA (There IS No Alternative) chère à Margaret Thatcher
  2. .. refonder les bases de la croissance…

Codex_Magliabechiano_folio_70r.jpeg

La croissance est une religion

Tout d’abord, de mon point de vue, la croissance, ce n’est pas la solution, c’est le problème !!

La croissance économique est une religion. J’aurai très bien pu voir Mario Monti, habillé en grand prêtre Aztèque, sur une pyramide et prononcer:

« Il n’existe pas d’alternative. Les sacrifices d’aujourd’hui nous donnent l’espoir de pouvoir refonder dans les prochains mois, les bases de la croissance… » (de notre empire...)

.. Ah et bien tient !! … C’est la même phrase !! 😛

Pour en savoir plus à propos de la décroissance, j’ai écrit tout un « livre web » à ce propos.

Ouverture d’esprit

En second point, je déteste les gens qui ont l’esprit borné, qui n’ont aucune imagination.
… Ou qui ont peut être une idée derrière la tête pour opprimer les gens…. Mais je ne crois pas à la théorie du complot.

L’arme la plus puissante dans les mains de l’oppresseur est l’esprit de l’opprimé. (Steve Biko)

Je pense qu’il y a une colonisation de l’imaginaire. Un martelement de la pensée unique qui nous empêche de voir autrement, de découvrir le champ des possibles. C’est la stratégie employée par la publicité.

idee.pngAvoir de l’imagination n’est pas facile.

Voici un petit exemple simple:

Si je vous dis vélo… Je suis certain que l’image qui se forme dans vos pensées est l’image d’un vélo avec une selle…

Or, mon vélo n’a pas de selle. C’est un vélo couché, avec un siège confortable !

Quand on a une tête en forme de marteau, on voit tous les problèmes en forme de clous…

Il y a de nombreux économistes qui pensent et font croire que notre système actuel est un état naturel des choses.

Par exemple, Alain Minc a déclaré:

« Le capitalisme, ne peut s’effondrer, c’est l’état naturel de la société. La démocratie n’est pas l’état naturel de la société, le marché oui.« 

Personnellement, je ne suis pas d’accord avec cette affirmation, je pense que l’état naturel des choses peut toujours être modelé. Ce n’est pas un absolu. On peut rendre un système naturel. Ici c’est le cas avec le concept de marché.

Le marché est toujours mis en avant comme étant la solution miracle à tous les problèmes. Puis quand on aimerait creuser un peu plus le fonctionnement d’une économie de marché, les économistes tombent vite dans l’irrationnel !

C’est la main invisible décrite par Adam Smith qui est responsable de la bonne marche du marché !

TheFableOfBees-Mandeville.jpegOr, il existe d’autres manières de voir: on peut voir un système économique comme un système collaboratif. La théorie des jeux permet de comprendre, de façon mathématique le marché.

Un système collaboratif est un système qui fonctionne avec très peu de règles simples et un grand nombre d’acteurs. Pour qu’un tel système fonctionne avec beaucoup d’acteurs, il doit sembler être naturel !

C’est une simple question d’assimilation des règles.

Pensez aux règles qui régissent un giratoire. C’est simple ! ça devient naturel !

Dans un système capitaliste, les règles de bases sont la concurrence et le profit individuel. (N’oublions pas que Mario Monti était garant de la concurrence dans l’union européenne !)

Ce sont des règles égoistesAdam Smith a expliqué que c’est grâce à cet égoïsme que le système capitaliste fonctionne. C’est ce qui permet d’obliger les gens à se spécialiser dans ce qu’ils savent le mieux faire et ainsi à collaborer.

Adam Smith s’est lui même inspiré des travaux de Bernard de Mandeville et de sa fable des Abeilles.

Les vices privés, forment les vertus publiques.

Nous utilisons donc un système collaboratif parmi d’autres.

Ce système semble naturel. Mais on pourrait décider de changer les règles.

Par exemple. Au lieu de baser l’échange en fonction du prix le plus bas, on pourrait décider de fixer les échanges en fonction du coût énergétique le plus bas.

Ainsi, on change la forme du système. Au lieu de faire venir des objets de Chine, on relocaliserait toute l’économie !

organize.pngQuand on change les règles de base d’un système, on ne sait jamais trop vers quoi on va. On assiste à un effet d’émergence. La création d’une nouvelle chose qui vaut plus que la somme de ses composantes.

C’est exactement le contraire de ce que disait Margaret Thatcher:

La Société n’existe pas, il n’y a que des individus, des hommes, des femmes et leur famille.

Donc vraiment, je n’ai pas du tout les mêmes idées qu’elle !

Comme j’ai déjà beaucoup écrit, je vais conclure par une citation de Louis Pauwels:

Les esprits c’est comme les parachutes, ils ne fonctionnent que lorsqu’ils sont ouverts…

J’espère que ça pourra inspirer quelques personnes…

Post-Scriptum:

Heu… Super Mario.. si tu as la chance de lire un jour cet article… Je vais être sympa. Je vais t’aider. La solution à tes problèmes de dette est probablement déjà bien amorcée dans le film dont voici le résumé…… On a le droit de changer les règles du jeu !

Comment devenir ninja gratuitement

A l’image des pythies de la Grèce antique, google est devenu le nouvel oracle de notre société de l’information.

Themis_Aigeus_Antikensammlung_Berlin_F2538_n2.jpegDès que l’on se pose une question… hop.. le réflexe… googelise ta question !

Tout le monde sait que Google connait les moindres recoins poussiérieux du web, mais il est moins évident de reconnaitre que google connait aussi les préoccupations des internautes du monde entier !

Ainsi google joue au devin.

Lorsqu’une personne commence à taper une requête, google lui suggère des questions fréquemment posées.

Ce système « google suggest » est très intéressant, car il permet d’avoir une indication sur les préoccupations de ses semblables.

….. et parfois ça fait peur !!!

.. très peur…..

 

Pour illustrer mes propos, j’ai tenté de poser une série de questions existentielles à google… Voici un échantillons des propositions qu’il me fait.

Je commence d’écrire… « Pourquoi i… »  et voilà des questions tout à fait normales que des gens peuvent se poser:

Pourquoi il pleut…  C’est peut être quelqu’un qui veut connaitre les détails du cycle de l’eau ?

Ou, c’est une personne qui avait prévu une fête en plein air… et qui se retrouve sous la pluie à griller ses saucisses… De dépit, cette personne s’adresse à google… « Mais pourquoi il pleut….« 

Par contre, j’ai un peu plus de peine à comprendre l’engouement autour de la question:

– Pourquoi imite-t-on le cuir ?

C’est vraiment une question que je me pose tous les jours moi… Je pense que c’est de la plus haute importance !!

C’est le saint-graal…

Pourquoi imiter le cuire alors que l’on est entouré d’autant de peau de vache !?  :p

recherche google imiter le cuire Capture d écran 2011-12-02 à 09.35.49.png

Dans un registre un peu plus pragmatique, tout le monde sait que la préoccupation principale de nous autres, êtres vivants sexués, c’est la drague…

Il est donc logique de demander à une machine si elle a des bons plans de drague !

On remarque que la question:

– Comment draguer un mec ? est autant populaire que:  – Comment draguer une fille ?

Là, je peux tout à fait concevoir qu’il y a des milliers de personnes qui veulent savoir la réponse à cette question. Par contre, je dois avoir loupé quelque chose…

Est-ce qu’il y a vraiment autant de gens qui veulent savoir « Comment devenir un ninja gratuitement ? » ????

recherche google  draguer et devenir ninja gratuitement Capture d écran 2011-12-02 à 09.41.31.png

Dans la suite de mes recherches, je me suis dit que Google a de la suite dans les idées.

Une autre question populaire est: « Comment perdre du poids ?« 

Je suppose donc que c’est une nouvelle question suite à la réponse de la question précédente:

– « Comment draguer un mec/une fille… « 

Bon, il faut aussi comprendre par là que les critères esthétiques sont très variables. Tout le monde ne cherche pas à perdre du poids. Il y aussi les gens qui cherche à prendre du poids !

…. et ceux qui veulent savoir « Comment pirater un mot de passe facebook« … peut être que c’est une nouvelle technique de drague ??

recherche google perdre et prendre du poid grace à facebook Capture d écran 2011-12-02 à 09.43.28.png

Plus j’avance dans mes recherches, plus je me dis que google a vraiment de la suite dans les idées…

Si je veux savoir « Comment lui dire que je l’aime« …. google suggère directement de connaitre les étapes suivantes:

« Comment larguer sa copine en douceur » et « comment l’oublier« …

Si l’on avait une certaine égalité des sexes dans « comment draguer une fille / un mec..« . Ici, il semble que seuls les gars aimeraient savoir comment larguer leur copine en douceur…

Est-ce par-ce que les filles ne larguent jamais leur mec ?…. ou par ce qu’elley ne cherchent pas à le faire « en douceur » ???

Une question qui reste ouverte…. peut être que google connait la réponse ???

recherche google  lui dire que je l aime larguer sa copine oublier Capture d écran 2011-12-02 à 09.42.47.png

Après un petit tour de la sphère francophone, je me suis demandé s’il était possible d’avoir un aperçu de la culture anglo-saxonne….

Je crois que je ne vais pas trop creuser de ce côté là…. ça fait vraiment trop peur !

Je crois qu’il y a beaucoup d’état-uniens qui n’ont qu’une vision très très centrée sur leur région du monde….

– Why does Jesus have a mexican name ?

recherche google jesus mexicain Capture d écran 2011-12-02 à 09.32.07.png

Mais pourquoi donc Jésus aurait-il un nom méxicain ?? …… ses parents l’ont certainement appelé ainsi en souvenir de leur vacances à Cancun…  Je ne vois pas d’autre explication !

Petite question subsidiaire… Est-ce que ces questions étranges sont de véritables préoccupation d’humains… ou est ce qu’il y a des petits rigolos chez google qui jouent à placer les phrases les plus étranges dans leur moteur de recherche ???

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 14 15 16
Scroll to top