Les pyramides de Gizeh sont un planétarium géant (comme celles de Teotihuacan)

Sur le net on trouve de tout et n'importe quoi sur les pyramides de Gizeh en Egypte. C'est un sujet mystérieux qui passionne les foules depuis des millénaires. (si si... des millénaires.. j'aime bien relire des vieux livres... et en fait "rien de nouveau sous le soleil"..)

Si on lit des anciens livres on trouve des questionnements identiques chez nos ancêtre que de nos jours. J'ai même l'impression parfois, qu'on en savait plus il y a longtemps que de nos jours ! (par exemple en lisant les livres de Jomard, un des tout premiers égyptologues qui a fait la campagne Napoléonienne de 1798 )

Je suis moi même passionné du "mystère des pyramides"... un "pyramidiot" selon les ignorants qui pensent déjà tout savoir....

martouf en egypte a gizeh pyramide

J'ai déjà publié pas mal d'articles sur quelques idées liées aux pyramides. Notamment mes recherches sur la géométrie sacrée.... sur les pierres moulées géopolymères....

Aujourd'hui voici un nouvel élément qui, je le trouve, mérite d'être diffusé:

Le plateau de Gizeh est un gigantesque planétarium et les pyramides représentent les planètes du système solaire.

Le planétarium de Gizeh

Bien que rétrospectivement j'ai déjà entendu plusieurs idées et faits qui vont dans le sens que les pyramides sont des représentations des planètes. Ce n'est que lors de ma découverte de cette vidéo que "tout s'est éclairci dans mon esprit".

Il semble que cette vidéo n'est pas disponible à l'intégration... mais va la voir sur youtube....

Il y 3 points majeurs:

  • les pyramides symbolisent les planètes du système solaire
  • les pyramides sont placées sur les orbites moyenne des planètes à une échelle de 100 millionième
  • les pyramides ont des tailles apparentes vues depuis le lieu symbolisant le soleil qui sont en relation avec leur magnitude apparente.

Les pyramides symbolisent les planètes du système solaire

Voici la liste que je vois avec la vidéo ci-dessus et mes propres recherches.

... et que faire des autres pyramides ?

J'ai regardé la liste des pyramides d'égypte. ... il y en a beaucoup !
(comme les astres !...)
Est-ce que les pyramides satellites sont des satellites de planètes ?

planète pyramide égypte

Aperçu de dessus de ce planétarium de Gizeh:

planétarium de gizeh pyramide google earth

"Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas" Table d'émeraude d'Hermès Trismégiste.

Les pyramides sont placées sur une orbite moyenne des planètes à l'échelle 1: 100 millionième

Voici un aperçu des orbites moyennes (donc périhélie + aphélie) pour chaque planète. Avec aussi les marqueurs des pyramides principales.

planétarium de gizeh pyramide google earth

planétarium gizeh correspondance planète pyramide

La taille des pyramides est en fonction des magnitudes apparentes des planètes depuis le soleil

Ce n'est pas la taille absolue de la pyramide qui compte. Mais la taille vue depuis le soleil (le point de vue touristique). Donc la magnitude apparente.

planétarium de gizeh pyramide google earth correspondance pyramide planète

Vérifie par toi même le planétarium de Gizeh sur google earth

Alors après avoir vu cette vidéo, j'ai voulu vérifier.

J'ai refait les mesure sur google earth.

planétarium de gizeh pyramide google earth

J'ai repris les distances des planètes aphélie et périhélie sur wikipedia. Voici aussi un autre site qui donne les distances des planètes au soleil.

J'ai regardé la liste des pyramides d'égypte.

Et j'ai refait un fichier kml que tu peux reprendre ici.

J'ai mis les périhélies et aphélies de toutes les planètes.
Je trouve que c'est très harmonieux !!
Il y a certainement une géométrie liée au nombre d'or… ou a son approximation, la suite de fibonacci.... comme l'avait montré Souriau ...

Pour vraiment compléter l'harmonie, j'ai du inclure l'orbite de cérès. Cérès est la planète naine, le plus gros objet de la ceinture d'astéroide.

Pour moi ça complète la vision d'Anton Parks avec la grosse planète Mulge qui était à cet endroit, puis elle a été détruite et son satellite Mulge-tab a été éjecté de son orbite… s'est baladé comme une comète pendant 900 ans… et a fini par se stabiliser sous la forme de Vénus.

J'ai également complété avec les planètes plus lointaines, jupiter, saturne, uranus, neptune.

C'est harmonieux.

Ensuite j'ai aussi vérifié l'ancienne "planète" pluton. J'ai vu avec amusement que l'orbite plausible de pluton la "fausse" planète correspond à l'emplacement de la pyramide de meidoum…. la "fausse" pyramide !!!!
Incroyable !!

Il y a aussi un truc étonnant. C'est la pyramide rouge et la pyramide romboïdale. Elles sont exactement sur le tracé aphélie et périhélie d'une planète placée harmonieusement……..

Mais quelle planète ?? J'ai pas trouvé… J'en déduis qu'il y a un emplacement pour une planète entre saturne et uranus.

Le nom de ces pyramides est aussi révélateur qu'elles vont ensemble.
Leur nom sont:

  • La brillante (pyramide rouge)
  • Celle qui brille au sud (pyramide romboïdale)

Il y a cette idée de "briller"….

"Le brillant" est un des surnom d'Osiris.

Mais ou est mars ?

Il y a 2 théories. Soit la pyramide a disparue.... (elle était pas si grosse vu la magnitude apparente)

Soit une seule pyramide symbolise deux planètes... c'est l'idée qu'à eu Fred dans un second temps..

La bande rouge de la base de la pyramide de Mykerinos symbolise la planète rouge.

La bande rouge de la base de la pyramide de Mykerinos symbolise la planète rouge.

Cette théorie et bien d'autres est développée dans cette vidéo...

Une publication d'un physicien qui va dans le même sens

Hans Jelitto, un physicien allemand a fait une publication scientifique pour montrer la corrélation entre les 3 premières planètes du système solaire et les 3 premières pyramides.

La publication est disponible ici.....

corrélation planétaire pyramide de gizeh

Par contre le point de vue du soleil, n'est pas le même !! ... mais c'est un des deux possibles en croisant les orbites des 3 premières planètes/pyramides. Un choix différent... mais une démarche similaire !

plan du plateau de gizeh planétarium

Il y a aussi l'idée de l'inclinaison que Fred n'a pas. Mais qui joue aussi !!!

Ceci en rapport avec l'inclinaison de l'axe de la terre.

'inclinaison de l'axe de la terre. pyramide gizeh

Des légendes anciennes qui disent que la grande pyramide contient des informations sur la Terre

Il n'est pas nouveau que la grande pyramide de Gizeh soit associée à des informations astronomiques et géographiques.

Le calife Al-Mamoun

Au 9ème siècle, le calife Al-Mamoun s'intéressait beaucoup à la cartographie. Son ambition était de calculer la circonférence de la Terre.

Il a envoyé des scientifiques, des arpenteurs avec des astrolabes, des baguettes d'arpentage et des cordes pour mesurer la circonférence de la Terre en se basant sur l'étoile polaire. Il ont trouvé 37 000 km. (on est à 40 000)

Dans un documentaire passé à la TV sur la grande pyramide de Gizeh, j'ai vu passer une info qui m'a fait tilt ! ... parmi le bourrage de crâne incohérent des explications "officielles" il y a quand même parfois des perles.

L'info, c'était que le calife Al-Mamoun, dont ont dit qu'il a fait creuser en 832, l'entrée utilisée actuellement par les touristes, cherchait des trésors dans la grandes pyramide. L'histoire s'arrête souvent là.

Mais ici, l'égyptologue Salima Ikram nous explique que Al Mamoun ne cherchait pas n'importe quel trésor... mais des cartes du monde et des objets magiques.

Donc pour moi Al-Mamoun n'était pas un "bête" pilleur de tombe comme on le dit souvent. Mais sa quête scientifique de mesurer la Terre l'a amené à penser que dans la grande pyramide il y avait des cartes du monde. D'où vient cette idée ?

Le documentaire nous dit que ça vient du papyrus Westcar un papyrus du temps de la XVIIème dynastie qui parle des prodiges magiques des rois des premières dynasties, donc les prodiges de Khéops et les salles se secrètes du temple de Thot qui renferment toutes la connaissance du monde. (du coup la grande pyramide n'est pas le tombeau de Kheops.. mais le temple de Thot !!)

Du coup, Al-Mamoun a été très déçu, car après après avoir passé des mois à faire creuser une entrée, en chauffant la pierre et en la faisant éclater en jetant dessus du vinaigre, il n'a trouvé que des chambres vides....

En fait, c'était ne pas comprendre que c'est la géométrie de la pyramide elle même qui est la carte !!!

Profil-grande-pyramide-Gizeh-cheops-geometrie-sacree
Voilà le profile de la grande pyramide de Gizeh.... basée sur le double carré, qui est aussi la forme du sol de la chambre haute de la grande pyramide.... essaie de faire un double carré avec tes bras et tes coudes.... tu comprendras l'origine de la coudée royales égyptienne... 😉

Au passage je profite de souligner que le calife Al-Mamoun était quand même très chanceux d'avoir passé des mois à creuser "au hasard" et de tomber pile poil sur le croisement de la grande galerie avec la galerie descendante !

Sachant que le périmètre de la grande pyramide fait 920m.... d'avoir choisi sur le bon endroit, et la bonne hauteur me semble pas du tout le fruit du hasard. Mais ça ça ne semble jamais intéresser les égyptologues des documentaires TV.... seulement les "pyramidiots".... qui sont les idiots ?

Pour moi peut être même que cette "entrée" est en fait une "sortie". Car logiquement il est beaucoup plus simple de partir des couloirs de la pyramide et de creuser un chemin qui va déboucher à l'extérieur !

Peut être que c'est juste l'agrandissement par Al-Mamoun d'un fin passage... d'un conduit qui était à ce niveau ?

Cette piste de l'agrandissement est intéressante car un texte arabe ancien semble aller dans ce sens. Le calife n'étant resté que 49 jours dans la région. Il devait aller vite. (donc pourquoi le documentaire dit que Al-Mamoun a creusé DES mois ? .. ça en fait même pas 2 !)

Murtada Ibn al-Khafîf a écrit sur l'entrée dite d'al-Ma'moun, de la Grande Pyramide : "Le Commandeur des Fidèles le Mamune [al-Ma'moun], Dieu lui fasse miséricorde, étant entré dans le pays d'Égypte, et ayant vu les Pyramides, eut envie de les démolir , pour le moins quelqu'une d'elles, afin de savoir ce qui était dedans. Sur quoi on lui parla ainsi : Vous désirez une chose qui ne vous est pas possible. Si vous l'entreprenez et que vous n'en veniez pas à bout, ce sera une honte au Commandeur des Fidèles. À quoi il répondit : Je ne puis me passer d'en découvrir quelque chose. Il fit donc travailler à la brèche qui y était déjà commencée, et y fit de grandes dépenses."

.... la brèche était déjà là.... Mais d'où vient elle ?

Newton veut faire valider sa théorie de la gravité en se basant sur les mesure de la grande pyramide

Le physicien (et alchimiste) Newton avait besoin d'une mesure précise de la Terre pour affiner sa théorie de la gravité. Il pensait pouvoir retrouver la taille d'un degré de méridien en fonction d'une mesure ancienne égyptienne encodée dans la dimension de la grande pyramide de Giezh. (voir aussi sa dissertation sur le unités de mesure anciennes)

Il a voulu utiliser les mesures de l'astronome anglais John Greaves, un passionné d'unités de mesure antiques qui a visité la pyramide en 1638.

Mais ça ne semblait pas suffire. Newton a aussi compté sur les mesure du savant italien Burattini, qui a vécu en égypte entre 1637 et 1641 et y a mesuré la pyramide.

En 1675, Burattini publie Misura Universale, ouvrage dans lequel il renomme la mesure universelle de Wilkins en mètre universel « metro cattolico » (qui signifie "mesure universelle") et la redéfinit comme étant la longueur d'un pendule qui oscille avec une demi-période d'une seconde, soit environ 993,9 mm actuels.

(au passage, la théorie de la gravité n'était pas connue... vu que Newton ne l'avait pas finalisée... mais le mouvement du pendule dépend de la gravité et donc de la latitude du lieu.... et là je t'invite à voir ce qu'il se passe si tu te places au pôle.... avec quelle valeur, on va dire... emblématique.... on simplifie la formule ... et ce que ça peut signifier comme définition du mètre ! A mon avis on avait là la véritable valeur du mètre, le st-graal de générations de chercheurs.. un mètre en lien avec la terre et avec la géométrie sacrée. ... et on découvre que notre version du mètre est fausse... que la version provisoire était plus juste que la version définitive.... Je ferai un article là dessus un jour... mais d'abord je vais te laisser chercher... :p )

Mais finalement Newton a utilisé les travaux de Jean Picard qui a mesuré en 1669-1671 un degré de méridien. Et du coup on a eu pour la première fois depuis Eratosthène une mesure de la circonférence de la Terre un peu plus juste.

Dommage que Newton ne connaissait pas les renfoncements des 8 faces de la grande pyramide... c'est justement ce qui montre le taux d'aplatissement de l'éllispsoïde qu'est la Terre.. et ce que Newton cherchait... (une idée.... au passage... à vérifier pour toi qui aime les énigmes... 😉 )

Edmée Jomard et la campagne Napoléonienne

Plus je creuse cette histoire, plus en fait, l'origine du mètre est en fait liée à une reprise d'une unité de mesure (ou d'un dérivé) déjà présente dans l'égypte antique. C'est important ce lien avec le mètre, car dans ce planétarium de Gizeh on voit que l'échelle est en mètre !!!

C'est fou le nombre de savants liés à l'histoire de la métrologie et notamment de la définition et la mesure du mètre utilisé actuellement qui sont allés en égypte ! ... et on nous le dit jamais dans les manuels scolaires !

Pour moi le cas le plus emblématique est Edmée Jomard.

Il dit dans son Mémoire sur le système métrique des anciens égyptiens… :

" Mais le périmètre de la grande pyramide de Memphis avoit 30 secondes du degré propre à l’Egypte, autrement cinq stades compris chacun 600 fois dans ce même degré: l’apothème avoit un stade; le côté, 500" .

La longueur du degré du méridien propre à l’égypte (30° de latitude) mesure 110852.4248 m. Si on divise cette longueur par 120 on obtient 923.8m pour le périmètre de la pyramide, soit 230.942 m pour un côté.

Ce qui à une coudée près correspond aux 440 coudées officiellement admises. (mais avec de grandes variations suivants les auteurs !) La différence s’explique probablement à savoir si l’on prend en compte le socle de la pyramide où non !

L'enquête continue....

Une nouvelle vidéo pour parler de tout ça...

Pendant ce temps à Theotihacan...

... ah et.. oui... j'oubliais la promesse faite dans mon titre accrocheur... si les pyramides d'égypte sont un planétarium... ça semble aussi fonctionner à Teotihuacan..... d'ailleurs là bas, c'est encore plus explicite vu qu'il y a officiellement la "pyramide du soleil" et la "pyramide de la lune"..... mais tout reste à vérifier.

Les pyramides de Teotihuacan sont un planétarium.....

Bon.. et bien garde l'esprit ouvert…. il y a un truc intéressant !!
(et oublie pas de t'abonner à la chaine de l'apprenti-sage qui nous fait découvrir tout ça !!!)

Le choix de Kaya

Actuellement, en terme d'écologie, c'est le foutoir complet.... Il y a mille chapelles avec des cultes différents !

  • Il y a les gens qui sont clairs... l'environnement c'est secondaire. Ce qui compte c'est le profit personnel.
  • Il y a les gens qui ne se préoccupent d'environnement que comme vecteur marketing... greenwashing en force! Le développement durable repris comme politique de droite ! (L'écologie libérale à le vent en poupe... surtout pour construire des éoliennes !)
  • Il y a les écolo bobo ... qui pensent faire des choses "pour la planète" car ils trient leur déchets et ont des ampoules économiques... puis passent leur vacances aux maldives.... (avant que le réchauffement climatique n'engloutissent ces belles plages)....(déjà là il faut comprendre que la planète avec ou sans vie.. restera une planète.. On ne peut apporter aucune solution si l'on ne connais pas déjà le problème... )

Puis, il y a l'énorme flou de la définition du problème écologique:

  • Il y a les gens qui se préoccupent de la quantité d'énergie consommée... (société à 2000 W etc..)
  • Il y a ceux qui se préoccupent du réchauffement climatique induit par les gaz a effet de serre....

Là on a deux approches écologiques... et on tourne en rond.. Parfois c'est contradictoire, parfois non...

Le panneau solaire je le fabrique en Chine avec de l'électricité faite au charbon, en France avec du nucléaire ou en Suisse avec de l'hydroélectrique ??

Puis, il y a tous les problèmes sociaux qui empoisonnent le débat à propos de l'écologie....

Les fraises espagnoles en janvier ne sont pas une bonne idées à cause de l'énergie gaspillée juste pour manger des fraises en janvier.. ou par ce que ce sont des sans papiers africains exploités qui les cultives... ou les deux ! .. et on multiplie le débat..

Par dessus tout ça il y a la décroissance... mais qu'est ce que ça veut bien vouloir dire !!!

Décroissance de quoi ? pour qui ?

Au lieu de nous expliquer tout ça correctement et de faire le tri, notre société médiatique sait très bien que "l'on est trop con pour se farcir une information complète sur un sujet, qu'il faut du Bref pour faire vendre". Donc elle préfère nous balancer des bribes d'infos et noyer le poisson avec des informations d'une importance capitale:

"Traire les vaches la nuit guérit les insomnies" !

Donc on tourne de slogan en jingle inventés par des chargés de com... et on se tape dessus par esprit de clocher sans même plus savoir pourquoi !

Comment y voir clair dans ce fouillis ?

Une approche qui me plait, c'est l'équation de Kaya.

"Tout est lié". Il faut déjà comprendre ça. L'équation de Kaya est une équation mathématique qui montre les relations entre tous les aspects que j'ai cité ci-dessus.

On a les gaz a effet, de serre, la croissance économique, la production d'énergie et le social par la population mondiale.

Il ne sert à rien de voir les crises financières, sociales et environnementales de manière séparées. Il faut les mettre ensemble.

Une équation, c'est rationnel. On sort des croyances en tout genres.

équation de kaya explication.png

On peut faire des pronostics sur le futur de notre monde en résolvant cette équation. (C'est d'ailleurs ce que fait le fameux GIEC)

Pour mieux comprendre les choix que l'on peut faire et comment résoudre l'équation, je t'invite à lire l'article que j'ai écrit au sujet de l'équation de Kaya.

Le sénario du consensus mou

Si l'on considère le consensus mou actuel autour des facteurs de cette équation:

  • Pour garder une planète viable, on aimerait quand même limiter les gaz a effet de serre. Donc réduire par ~3 les émissions de gaz a effet de serre d'ici 2050 selon les voeux non contraignant de l'objectif de Copenhague. => on divise par 3
  • La majorité des politiciens sont POUR la croissance. Objectif (irréaliste à mon avis) de 2% par an pendant 40 ans => fois 2.2
  • La population ne va pas se mettre brusquement à diminuer.... mais elle va plutôt augmenter. (9 milliards en 2050) => fois 1.3
  • Réduire l'intensité énergétique de l'économie n'est pas facile au vu de ce qui a déjà été fait.... les ampoules économiques.. ça consomme moins mais ça consomme quand même !  On a fait 30% d'économie depuis 30 ans (suite aux chocs pétroliers). C'était la partie facile. => on ne peut pas espérer mieux que diviser par 2
  • Il faut dé-carboner les sources d'énergie. Donc énergie renouvelable à fond ! (ou nucléaire selon certains) au moins 3.7% de croissance par an = 4.29 fois en 40 ans. (valeur à virgule pour que le calcul soit juste.. mais ça reste une approximation)

Donc petit rappel pour ceux qui n'ont plus trop l'habitude des math, le principe d'une équation c'est que la partie à gauche est égale à la partie à droite !

Donc quand je divise par 3 d'un côté... je dois diviser par 3 de l'autre pour que ça reste égal ! (mais c'est pas facile... avec cette manie de la croissance à tout prix !)

Solution du consensus mou

Selon ce consensus mou sur les facteurs on obtient la solution:

Emission CO2 / 3 = (Population mondiale * 1.3) * ( PIB par habitant *2.2) * (Intensité énergétique/2) * (CO2 des sources d'énergie / 4.29)

A mon avis, cette croissance du PIB n'est pas possible. Elle compensera le fait qu'il n'est pas possible d'augmenter l'efficacité énergétique globale de l'économie à cause de l'effet rebond: toute énergie gagnée quelque part est perdue par une augmentation de l'utilisation... Ma voiture consomme moins... donc j'ai deux voitures !

Il reste à vraiment faire la transition vers des sources d'énergie sans émission de carbone....  C'est le scénario écologie libérale qui est de plus en plus à la mode... On couvre toutes nos montagnes d'éoliennes...

Est-ce que l'on peut recouvrir nos montagnes d'éoliennes au rythme de 3.7% de croissance par an pendant 40 ans ? Voilà la vraie question !

Cette vision reste de la politique du toujours plus.... C'est un choix. Personnellement, je n'y suis pas favorable.

Au lieu de produire toujours plus d'énergie pour la gaspiller ensuite... autant ne pas gaspiller d'énergie inutilement.

On arrive dans le scénario décroissant.

On sort d'une économie basée sur le productivisme dont la sur-production est consommée par la société de consommation lubrifiée par la manipulation mentale que l'on appelle la pub.

On économise de l'énergie en relocalisant, (dons on ne gaspille plus en transport) en limitant les mésusages et en offrant les usages.

Vous avez droit gratuitement à l'eau dont vous avez besoin chaque jour, mais on vous taxe très cher l'eau de luxe. (remplissage de piscine)

En cessant de gaspiller de l'énergie pour faire tourner un système, on agit sur la diminution du facteur PIB, sur la réduction des émissions de CO2, sur la diminution de l'intensité énergétique et en diminuant sa consommation d'énergie, on peut plus facilement décarbonner la production d'énergie.

A vous de créer votre propre scénario

Si vous voulez jouez vous-même avec les chiffres, voici un petit calculateur d'équation de kaya provenant du site carbon4.com.

Pour démarrer, la solution proposée ci-dessus peut s'exprimer avec des valeurs en % d'évolution par an qui ressemble à ça :
Les % restent très approximatifs si l'on veut garder des valeurs simples au vu du calcul: 1% sur 40 ans = 1.01^40

  • la population mondiale => 1% / an (approximatif...)
  • les objectifs de croissance du PIB  => 2% / an
  • l'efficacité énergétique  => - 2 % / an
  • production d'énergie sans CO2  => - 3.7% / an

Quelques pistes de scénarios possibles pour le futur

On a vu une solution possible de l'équation de Kaya. Mais il en existe des milliers d'autres.

Quels sont les facteurs que l'on peut bouger:

  • la population mondiale
  • les objectifs de croissance du PIB
  • l'efficacité énergétique
  • production d'énergie sans CO2

Contrairement à ce que l'on peut croire, et ce qui se fait en ne le respectant pas, l'objectif de réduction des gaz à effet de serre n'est pas un choix.

Avec ce cadre que peut on imaginer comme scénarios ?

Pour élargir encore un peu l'imagination, j'ai tenté des amorces de scénario à partir du concept de la spirale dynamique.

Chacune des sociétés est régie selon les valeurs des étapes d'évolution de la spirale dynamique.

 

Planète des alpes

Voici une nouvelle planète composée du lac de Neuchâtel et d'une vue à l'aube sur les alpes.

On distingue assez bien sur le haut à gauche de la planète, l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau.

 

Il ne peut pas y avoir de monarchie dans les planètes, parce qu'elles accomplissent toutes une révolution.

Aurélien Scholl

 

pano aube sur les alpes et gratalup.jpg

Pour voir encore d'autres photos du genre planète. Je vous invite à aller visite ma galerie de photos de planètes.

 

Planète du 12 septembre

A l'occasion de l'anniversaire de l'entrée du canton de Neuchâtel dans la confédération Hélvétique, le 12 septembre 1814... (ouais j'ai quelques jours de retard pour l'anniversaire.. mais c'est pas grave..)

... Voici une vue originale de la place du 12 septembre à Neuchâtel.

Petit rappel historique, le 12 septembre 1814, le canton de Neuchâtel devient un canton suisse.... mais reste simultanément une principauté prussienne !! ... et oui c'est possible ! Je le rappelle, car beaucoup de monde l'a oublié !

Cette situation ambiguë est restée jusqu'à la révolution du 1er mars 1848, où le canton est devenu une république.

 

planète bouchon.jpg

Pour voir encore d'autres photos du genre planète. Je vous invite à aller visite ma galerie de photos de planètes.

 

Planète Ostervald

Voici une vue du quai Ostervald à Neuchâtel selon la technique photo des planètes.

planète passerelle 700ème neuchâtel.jpg

C'est une vue très originale du quai Ostervald, mais au fait, qui était ce monsieur Ostervald ?

Jean-Frédéric d'Ostervald est né le 13 mai 1773 à Neuchâtel. Il est le cadet des dix enfants du conseiller d'Etat Ferdinand d'Ostervald et d'Elisabeth de Pury.

Il a été maire de Travers, ainsi que membre de la Cour des comptes, puis dès 1800, commissaire général de la principauté de Neuchâtel. Il a succédé dans cette tâche à Georges de Rougemont duquel il était l'adjoint depuis 1796.

A l'époque le rôle de commissaire général de la principauté était la conservation des titres des revenus de l'Etat: reconnaissance des biens, limites du pays, domaines, etc.
C'est ainsi que Jean-Frédéric d'Oservald en vient à s'occuper de travaux d'arpentage.carte ostervald extrait boudry.jpg

En 1801, il préconise la révision des plans de la principauté qui sont mal faits ou plus à jour. Il demande pour ce faire un financement au roi de Prusse. Ce n'est qu'en 1804, après bien des péripéties qu'il obtient 6000 livres. Mais entre temps, Ostervald a déjà réalisé de nombreuses mesures personnelles.

En 1806, après 5 ans de mesures et de dessins Ostervald publie la Carte de la Principauté de Neuchâtel levée de 1801 à 1806 et dédié à Son Altesse Sérénissime le Prince et Duc de Neuchâtel par J.F d'Ostervald.

Pour réaliser cette carte, Ostervald est aidé par Jean-Georges Trallès, professeur de mathématique et physique de l'académie de Berne. Ce dernier est connu pour ses travaux de mensuration dans les Alpes, c'était un des meilleurs mathématicien du pays.

Puis durant près de 25 ans, Ostervald s'en va à Paris où il rejoint son frère et il y tient un maison d'édition spécialisée dans l'édition de recueils de voyages illustrés. Ce qui permet à Jean-Frédéric d'Ostervald d'exprimer ses talents artistiques.

En 1836, il collabore avec Guillaume-Henri Dufour pour la réalisation de divers projets liés à la création d'une carte suisse. (Ce qui deviendra la carte Dufour) Puis, sur la demande du conseil d'Etat, il réédite une version mise à jour de sa carte en 1837. (avec l'ajout du Cerneux-Péquignot)

Dès 1838, Jean-Frédéric se lance dans un nouveau projet, il veut réaliser une carte plus précise à l'échelle 1:25000. Aidé de plusieurs collaborateurs, il va donc entreprendre une série de mesures entre 1838 et 1845.

Comme pour toute construction de carte, il faut tout d'abord créer un modèle géodésique du terrain. Son réseau de base de trigonométrie comporte 60 points placés entre la rive sud du lac de Neuchâtel et les sommets de la chaine du jura. Ces points de base sont complétés par 1800 points secondaires.
Pour chacun de ces points, l'altitude est mesurée précisément à l'aide d'un baromètre à mercure et plusieurs visées sont réalisées pour relier les points entre eux.

carte ostervald extrait neuchâtel.jpgLe résultat est concluant, la carte Ostervald a une précision de l'ordre du mètre si on la compare avec les données actuelles. Ostervald et son aide Henri-Louis Otz ont bien travaillé.

Jean-Frédéric d'Ostervald, n'est pas qu'un scientifique brillant, il est aussi un artiste de qualité. Le dessin lui même de la carte est d'une finesse et d'un parlant rarement égalé. La carte comporte des couleurs qui relèvent bien la nature du terrain. (contrairement à la carte Dufour qui est monochrome.)

Ostervald était certainement en avance sur son temps en matière de cartographie. Sur la demande du conseiller d'Etat Armand-Frédéric de Perregaux, il a même réalisé un calque supplémentaire de sa carte où il remplace les hachures par des courbes de niveau pour relever le relief.

Le quai Ostervald a été ainsi nommé en l'honneur de ce brillant cartographe mort en 1850.

Sur le guichet cartograpique du canton de neuchâtel, il est possible de se balader sur la carte d'Ostervald en utilisant le thème cartes historiques. (sélectionnez le bouton Ostervald dans le sous menu Cartes historiques de l'onglet Données. Puis cliquez sur le bouton recharger la carte.)

Planète des 3 communes

Le monde est vraiment très petit... ici la planète se réduit même à la taille de 3 communes.

En effet, le panorama de base qui forme cette planète a été pris juste à côté de la frontières des 3 communes... Les communes de Boudry, Bevaix et Cortaillod.

La planète BBC est elle prête à fusionner ?

planète giratoire 3 communes.jpg

Fleur des alpes

Mais quelle est cette étrange fleur ??

planète illhorn.jpg

Il s'agit tout simplement des Alpes sous un angle insolite !

C'est une photo réalisée avec la technique dite des planètes qui consiste à transformer un panorama 360° en une planète par une transformation de coordonnées cartésiennes en coordonnées polaires.

Le panorama de base a été pris au sommet de l'Illhorn, un sommet au dessus de Chandolin au Valais.

La grande tache brune que l'on observe au millieu de cette étrange fleur n'est rien d'autre que la vallée du rhône. A l'extrémité gauche de cette vallée, les plus observateurs auront bien entendu reconnu les Dents du midi.

Parmi ces centaines des sommets visibles, le plus célèbre est probablement le Cervin. Pour le repérer, il faut trouver un sommet en forme de pointe carrée qui vise juste un petit peu plus à droite que le coin en bas à gauche de la photo. Le Cervin se situe presque à côté de la majestueuse Dent blanche.

Pour les gens intéressés par la technique des planètes, voici quelques panoramas et planètes réalisés par Aduco pour une de ses expositions photos. Ainsi que la planète du groupe scout Durandal, des photos toujours réalisées par Aduco.

Scroll to top