Art-brut de Martouf structure et réseau organique

Depuis toujours je dessine, je gribouille. Surtout quand on me demande d’écouter. Typiquement sur les bancs d’école.

C’est pour moi une manière de m’ancrer dans le lieu où je suis. Si je ne fais qu’écouter un prof ou une conférence, je m’ennuie. Donc m’on esprit divague, mon imagination se met en route et je voyage ailleurs. Je ne suis plus présent et je déconnecte.

Ainsi, sur les bancs d’école, j’ai commencé à gribouiller des petites structures dans les marges de mes cahiers. Un peu comme des mandalas qui me maintiennent présent, à l’écoute.

Donc je dis à tous les profs qui ne voient pas ça d’un bon oeil…. laissez vos élèves gribouiller ils vous écoutent peut être mieux ainsi !

J’ai commencé à dessiner des structures géométriques qui s’assemblent comme des pavés, comme des blocs de tetris. De cette époque il ne reste quasi rien. C’est seulement à la toute fin du siècles dernier, que je me suis mis à avoir une page blanche dédiée à mon art brut. Chaque cours, chaque leçon, je continuais un petit bout… et au bout d’une année. J’ai eu une page A4 remplie d’un labyrinthe digne de Dédale.

Sur cette page A3, on retrouve le Yin et Yang…

Ce qui à la base n’est fait que de (quasi) droites au crayon fin par donner des mouvements de rotations, des maelströms qui attirent l’oeil et le font glisser dans des volutes qui traversent la pages.

art-brut structure martouf tetris yin yang

Je dis que c‘est de l’art brut, car ça me vient tout seul. Malgré les motifs complexes, je vous assure que ça n’est pas très réfléchi. Ça vient tout seul. Car, je le rappelle, il ne faut pas non plus que ça m’occupe trop le cerveau, c’est un outil pour m’ancrer localement à l’écoute d’un prof ou d’un conférencier !

Donc si ça m’occupe trop le cerveau, c’est fini, je décroche aussi. C’est donc brut de mon inspiration du moment.

Et c’est aussi car j’ai découvert au musée de l’art brut, des oeuvres tout à fait fascinantes qui sont dans la même veine !

J’ai dessiné UN spaghetti.... sur toute une feuille… Je te laisse suivre le fil…

art brut structure martouf le spaghetti

Je dessine des structures. C’est simple. C’est un motif de base. Un pattern, un patron. C’est souvent des structures fondamentales que l’on retrouve dans la nature.

Tout d’abord le règne minéral. La pierre modelée par l’eau.

La spéléo m’inspire aussi beaucoup pour aller observer des structures de draperies et de concrétions.

art-brut martouf speleo structure

Puis ensuite le règne végétal, les réseaux, les fleurs, les arbres symétriques entre leurs racines et leur branches. Ce n’est pas pour rien que l’on nomme cette structure des arborescences.

art brut structures vegetales fleur organique martouf

Au fil du temps, mes dessins de structures sont passé à la couleur. Pour moi, ça coïncide avec la découverte du monde des émotions. C’est en même temps que j’ai commencé à faire un travail en profondeur sur mes émotions que je me suis mis à la couleur dans mes dessins d’art-brut, de structures.

art brut structure martouf bonhomme michelin

Il y a quelques années, un copain qui m’observait gribouiller dans mon carnet pendant des séances me disait que mes dessins sont géniaux, mais beaucoup trop petits pour les exposer. (le dessin ci-dessus tiens sur du A5)

L’art brut, n’a jamais été conçu dans le but d’être exposé ! C’est ça le truc.

Mais l’idée à germée, et petit à petit, je me suis dit pourquoi pas. Ce serait bien de montrer au monde le fruit de mon art. Surtout qu’il y a toujours de l’enthousiasme à voir mes petits dessins quand je les gribouilles dans mon carnet.

Ainsi récemment, je suis passé à la taille au dessus, à la page A4.

art brut structure martouf reseau eau qui coule

Puis j’ai également testé la taille au dessus: la page 65×50 cm. C’est beau ! (mais j’ai pas trouvé de scanner à cette taille ! C’est plus dur à reproduire)

art brut structure martouf dessine en grand

Récemment, je me suis aussi essayé à faire glisser la couleur de me dessins avec un peu d’eau. Je trouve que ça rend très bien. J’accentue le contraste des contours au marker noir. Et c’est top. Voilà ce qui me plait ces temps.

Et là je continue dans les réseaux. C’est fascinant les réseaux !

art brut structure martouf boule reseau vert art brut structure martouf boule reseau bleu.jpg art brut structure martouf boule réseau orange

Mais parfois les réseaux se croisent avec les arbres…

art brut structure martouf reseau pseudo arbre

 

C’est le printemps… les arbres fleurissent !

art brut structure martouf arbre de vie gloubiboulga fuji

Donc voici un aperçu de mes dessins.

Maintenant j’ai décidé de les montrer au monde. Donc je veux bien faire une exposition. Si tu connais un endroit sympa où je peux les exposer, fais moi signe 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *