Le pacte du 1er août 1291 est un faux !

Aujourd’hui on est le 1er août ! C’est la fête nationale Suisse !
Alors Joyeux anniversaire la Suisse.

Alice tient un drapeau suisse Chrisitan bouteill et Mathieu
Les 3 Suisses ? ……Oui.. je ressorts une vieille photo d’archive du temps d‘extremefondue.ch…

Mais pourquoi est-ce que l’on fête le 1er août ? et pas une autre date ?
…. et bien c’est en référence à la « date » indiquée sur le pacte de début août 1291.

Aaaah voilà.

L’histoire du pacte de 1219 ça fait partie du mythe fondateur de la suisse. C’est raconté partout. C’est expliqué sur wikipedia et sur le site de l’administration fédérale, c’est connu de tous les Suisses…

Et pourtant, c’est en allant voir ce pacte, le vrai, que j’ai découvert une toute autre histoire dont on ne parle jamais !
Le pacte de 1291 est un faux ! …. alors on va voir ça en détail.

Mythe fondateur Suisse

Il était une fois un peuple vivant qui refusaient l’ingérence des Habsbourg (la famille impériale) et de leur fonctionnaires arrogants (les baillis) dans leur vie quotidienne.
Ce peuple voulait juste vivre chez lui tranquille et ne pas se faire racketter par des puissants qui voulaient leur piquer les recettes du péage du col du Gothard.

gothard panneau

C’est ainsi que les gens de ces vallées se sont rebellés contre bons nombres de représentants de l’empereur du Saint-empire-romain-Germanique. L’empire qui dominait sur l’Europe à cette période. (le 13ème siècle)

La fable de Guillaume Tell raconte très bien cette histoire de rebelle qui veut se libérer de l’oppression.

Les gens de ces vallées ayant défié leur suzerain, ils devaient s’attendre à des représailles militaires. La confédération a donc été crée lors du serment du Grütli. (Les fameux 3 Suisses qui représentent les 3 vallées)

Le principe était de se porter assistance mutuelle afin de toujours rester libre. Cette rencontre mythique est une tradition orale et généralement on la situait en 1307.

Et voilà qu’un jour de 1724 un archiviste découvre à Schwytz un pacte de 1291 qui prévoit assistance entre 3 vallées en cas d’agression. Génial cette légende était donc vraie. On a un papier historique qui le prouve….

Alors oui, mais non…….

La fameuse prairie du Grütli
La fameuse prairie du Grütli

Donc en effet, nos amis les premiers Confédérés ont eu droit à quelques représailles pour avoir voulu se rebeller contre les représentants de l’empereur.

Le Duc Léopold 1er d’Autriche a envoyé des milliers de soldats. Mais ceux-ci ont été défait à la bataille de Morgarten par des paysans/soldats 2 fois inférieurs en nombre!

Après cet évènement, la confédération a grandi, ce qui n’était pas bien vu du Saint-Empire romain germanique. C’est ainsi donc que 73 ans après Morgarten, c’est à Sempach que les hostilités ont reprises. Et suivant le même modèle, les confédérés ont remporté la victoire. Leopold III perdant la bataille et la vie! (comme 15% de la noblesse alsacienne)

Depuis, la confédération Suisse vit tranquillement. La confédération est devenue une fédération de cantons. (tout en gardant le nom: confédération !)

Voilà pour la légende.

Remise en cause du mythe fondateur Suisse

Comme tous les mythes, celui de la Suisse est inspiré de faits réels, mais romancé.

Il semble bien qu’il y a eu des baillis pas très sympa. Il y a notamment eu comme dans la fable de Guillaume Tell un baillis nommé Gessler. Mais pas au même endroit !

Comme ce Gessler n’était pas aimé, son nom est devenu une sorte de nom commun pour désigner une bailli méchant. Lors de l’écriture de la fable de Guillaume Tell, c’est finalement le nom commun qui a été utilisé.

Il semble bien que les vallées ont conclus un voir plusieurs pactes d’alliance. Les batailles de Morgarten et de Sempach on bien eu lieu !

Mais il semble bien que le fameux pacte de 1291 est un faux !
(j’ai découvert ceci en allant le voir au musée des chartes à Schwytz.)

Pourquoi est-ce que le pacte de 1291 est un faux ?

En très bref, ce pacte présente plein de signes qui montrent qu’il n’est pas fait de manière conforme à l’époque:

  • le rédacteur est inconnu ! (peu de gens écrivaient les actes officiels ils étaient tous connus)
  • la date est floue…. (au début août…..  C’est pourquoi on fête le 1er août la fête nationale)
  • le pacte ne cite pas de document précédent précis (juste un vague…. « comme les anciens documents le montrent »)
  • le sceau de Unterwald est utilisé, alors qu’il n’existait pas en 1291… il n’y avait que des sceaux séparés pour les entités de Obwald et Nidwald.
  • Ce pacte n’existe qu’en un seul exemplaire. (Peut être que les autres ont été perdus… mais c’est louche)
  • Ce pacte n’est cité par aucun autre document plus récent jusqu’en 1891 où il est utilisé pour construire le mythe suisse (et ainsi fêter les 600 ans à cette date !) !  Avant 1891 on considérait que le pacte de Brunnen de 1315 était le véritable acte fondateur de la suisse.. (Suite à la bataille de Morgarten)
    (Le pacte de 1291 a été découvert par hasard dans les archives de Schwytz en 1724…)

pacte 1291 confederation suisse grutli

Etonnamment, seul le musée des chartes à Schwyz, sorte de coffre fort géant construit dans les années 1930 à la gloire de ce pacte de 1291, indique et explique pourquoi ce pacte est probablement un faux !

Le site web officiel de la confédération, ainsi que la page wikipedia du pacte n’indiquent en rien que ce pacte est un faux ! C’est certainement encore un tabou…
(Tout comme le fait que Guillaume Tell n’est pas un personnage historique.… et pire…. L’histoire est identique à celle plus vieille qu’on trouve dans une fable danoise…. Toko l’archer obligé de tirer une flèche dans une pomme sur la tête de son fils…. )
Pourtant… Guillaume Tell existe, je l’ai rencontré ! 😉

Mathieu et Adrien avec Guillaume Tell

 

Mais alors d’où vient ce pacte de 1291 ?

Le musée des chartes nous indique que le pacte de 1291 daterai de 1307, et serait une sorte de pièce jointe au CV d’un bailli qui voulait justifier d’une certaine indépendance historique de la région aux yeux du nouvel empereur du Saint-Empire Romain-Germanique.

Il aurait donc créé un faux pacte et l’a anti-daté histoire de justifier une continuité historique d’indépendance du lieu de tout intermédiaire entre le bailli et l’empereur. (alors qu’en général, il y avait toujours une famille noble en intermédiaire !)

Ça semble avoir fonctionné. En 1309, l’immédiateté impériale a été accordée par l’empereur Henri VII de Luxembourg. Donc une certaine autonomie, bien plus qu’ailleurs.

Je trouve cette histoire très intéressante, je ne vois pas pourquoi elle devrait être tabou ?

Les batailles de Morgarten et Sempach on réellement existées.

Il y a réellement eux plein d’autres pactes similaires à celui de 1291 qui ont véritablement créés la confédération helvétique.

En fait, c’est les idées nationalistes de la fin du 19ème siècle, puis les périls fascistes et communistes des années 1930 qui ont impulsé la création d’un mythe suisse. (et la construction du musée des chartes à Schwyz)

Qu’est-ce qui fait que la suisse est ce qu’elle est ?

C’est un pays qui n’est pas vraiment une nation homogène. Car il y a plusieurs langues, plusieurs religions et une grande diversité culturelle.

rostigraben
La recette des röstigraben c’est par ici...

=> La réponses saute aux yeux. La particularité de la Suisse c’est de mettre ensemble ce qui a priori ne va pas ensemble.

Le pacte de 1291 est l’emblème de cette idée. Il raconte l’histoire de 3 vallées qui se mettent ensemble.

« Unus pro omnibus, omnes pro uno« , un pour tous, tous pour un, est la devise de la Suisse.

Donc le mythe crée un égrégore qui devient une prophétie auto-réalisatrice. La suisse est bien un lieu où l’on arrive à mettre ensemble ce qui ne va pas ensemble à priori.

L’épisode politique de la république helvétique le montre bien.

Donc peu importe si le pacte de 1291 est vrai ou faux, les idées qu’il véhicule sont bien vivantes en Suisse !

vache-a-cornes identite suisse 1er aout

La république Helvétique

Après les batailles de Morgarten et Sempach qui garantissent une certaine autonomie à la confédération des cantons suisses. La confédération s’étend et colonise des territoires. Les cantons administrent des baillages communs. Il y a des cantons qui sont plus fort que d’autres. On peut notamment dire que le pays de vaud est une colonie du canton de Berne.
(C’est pour ça qu’il y a encore des traces d’un grand drapeau Bernois sur le mur extérieur du Château de Chillon)

Puis Napoléon est arrivé. Il a conquis la Suisse en 1798 pour créer la république Helvétique sur le modèle de la république Française.

  • Un législatif à deux chambres
  • Un  exécutif, le directoire
  • Une cours de justice supérieure
drapeau republique helevetique
Le drapeau tricolore de la république helvétique vert rouge jaune

L’innovation a également été de rendre tous les cantons égaux. Fini les baillages et les colonies.

Mais voilà… on ne gouverne pas la Suisse multiculturelle ainsi ! Comme dit plus haut le propre de la Suisse c’est de mettre ensemble ce qui ne va pas ensemble. Napoléon a bien du s’y résoudre.

En 1803 la république Helvétique c’est fini, place à l’acte de médiation.

Napoléon dira:

« La Suisse ne ressemble à aucun autre État, soit par les événements qui s’y sont succédé depuis plusieurs siècles, soit par la situation géographique, soit par les différentes langues, les différentes religions, et cette extrême différence de mœurs qui existe entre ses différentes parties. La nature a fait votre État fédératif, vouloir la vaincre n’est pas d’un homme sage. »

« Ce qui est en même temps le désir, l’intérêt de votre nation et des vastes États qui vous entourent est donc :

  • 1° l’égalité des droits entre vos dix-huit cantons
  • 2° une renonciation sincère et volontaire aux privilèges de la part des classes patriciennes
  • 3° une organisation fédérative, où chaque canton se trouve organisé suivant sa langue, sa religion, ses mœurs, son intérêt, son opinion. »

Donc voici une transition d’un Etat centralisé à un état fédéral qui est plus proche de l’habitude confédéral des Suisse. Ce qui permet de faire vivre ensemble ce qui à priori ne va pas ensemble.

Napoléon reste quand même à la tête de la politique Suisse. Surtout de la politique étrangère. Histoire de mener à bien ses idées sur le monde. (Ses conquêtes militaires !)

A la chute de napoléon et son empire. La Suisse s’émancipe vraiment et lors du congrès de Vienne, (Cette réunion d’une bande de potes qui refont le monde !) la Suisse devient officiellement Neutre.

C’est le système de la confédération des 22 cantons.

De la réforme de Napoléon à l’Etat fédéral Suisse moderne

Le parti radical démocratique prend de l’ampleur dans des cantons surtout urbains et protestants. Ils font passer des mesures anti-catholiques. Les cantons catholiques prennent peur et font une alliance secrète: le sonderbund. Ils cherchent à se faire protéger par l’Autriche, ce qui est contraire à la constitution.

C’est la guerre du Sonderbund qui éclate. Elle est très courte, trois semaines, et voit la défaite des catholiques.

A cette occasion une nouvelle constitution est adoptée, qui voit la création d’un véritable état fédéral. C’est la fin de la confédération, même si le nom est resté !

Les cantons sont souverains, mais délègues des compétences à la (con-)fédération. C’est ce que l’on appelle la suisse moderne de 1848 dont le système est toujours en vigueur.

suisse moderne de 1848

Conclusions

Alors en effet, il semble bien que le pacte de 1291 soit un faux. C’est un tabou !
Mais je trouve la véritable histoire encore plus passionnante.

Il y avait un bailli qui a créé ce pacte de toute pièce en 1307 et l’a anti-daté en 1291 afin d’avoir un document qui légitime la place privilégiée de la Confédération Suisse au sein du Saint-Empire romain germanique.

Ça semble avoir marché vu que cette confédération ne dépendait que de l’empereur et non d’une noblesse locale.

Les valeurs qui sont véhiculées par ce pacte sont toujours d’actualités. Même si ce pacte est un faux ça ne change rien. Il ne faisait qu’exprimer des valeurs bien vivantes et qui sont toujours vivantes des siècles plus tard.

Alors Joyeux anniversaire la Suisse !

croix suisse 1er août

Hop… une petite recette pour le 1er août…

Posted in Non classé

Martouf View posts by Martouf

Ici s'arrête la réalité ! ..... et commence une autre !

Je suis un cartographe de l'imaginaire.
J'explore de nouveaux territoires et j'en rapporte la carte pour toi.

J'aime jouer et faire des expériences. Je fais une expérience pour voir comment fonctionne le circuit du donner-recevoir chez mes visiteurs-euses.

Est-ce que tu arrives à concevoir que quand tu donnes d'un côté, ça te revient de l'autre d'une manière ou d'une autre ?

J'ai créé un chapeau virtuel sur Paypal... alors test d'y faire un don.. et dis moi comment ça revient à toi!

Pour les chanceux comme moi qui co-créent tous les jours de la monnaie libre abondante... Il est possible de me faire un don en monnaie libre Ğ1 en cliquant sur le bouton: duniter_button

Si ça te fait plaisir, tu peux aussi m'offrir un livre qui est dans ma liste de cadeaux...

... et si tu es plus traditionnel, j'ai aussi un IBAN: CH36 0900 0000 1855 5865 5

Gratitude à toi. Je te souhaite une excellente journée ensoleillée ☀️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *