Redémarrer la Suisse

En 1983 l'auteur Suisse alémanique P.M. publiait BOLO’BOLO, un esssai d'écologie politique, sous une approche assez ouverte, concrète et hors du commun, considérée par certains comme d'influence anarchiste.

 

Bolo urbain suisse800.gif
Par "P.M.". — http://www.lyber-eclat.net/lyber/bolo/images/urbain_suisse800.gif, CC BY-SA 3.0, Lien

 

Dans sa préface à l’édition de 2013, il explique. : « … un bolo étant un autre mot pour une relation de "voisinage" culturellement améliorée ».

Le projet bolo'bolo a évolué ces dernières années... maintenant ça a donné.. "Redémarrer la suisse".

Redémarrer la suisse

Depuis 2010, l’association Redémarrer la Suisse anime le débat, comment les villes et les quartiers peuvent retrouver une qualité de vie basée sur le partage et les échanges, l’alimentation de proximité et l’écologie.

Cet été, j'ai lu le livre "Redémarrer la suisse". Ce livre à pour vocation de répondre à de nombreuses questions de l'organisation de la Suisse post-pétrole:

Comment allons-nous vivre quand il n’y aura plus de pétrole ? Il est préférable de se préparer à cette réalité quand il est encore possible de l’envisager sereinement et de se préparer à l’ère post-fossile. Diminuer le transport des marchandises, repenser la vie locale et régionale, en se centrant sur la communauté de voisinage et l’agriculture de proximité : autant de pistes explorées par Redémarrer la suisse pour atteindre une société à 1000 watts.

Voici le livre en pdf
=> http://www.apres-ge.ch/sites/test.intranetgestion.com/files/Redemarrer_la_Suisse.pdf

Imaginer ce que l'on veut comme avenir

Ce qui m'a attiré dans cette démarche, c'est de réfléchir au monde dans lequel on a envie de vivre. Voilà un exercice qui vise à montrer une possibilité. J'ai été aussi très intéressé par la vision de différents niveaux de zone de vie:

En tenant compte d’une exploitation des ressources respectueuse de l’environnement et eu égard aux différents modes d’organisation possibles, un budget global peut se construire autour de six modules de gestion sociale:

  1. Des voisinages comptant environ 500 personnes associés à des exploitations agricoles d’environ 80 ha ; LMO (Life Maintenance Organisation = organisation de maintien de la vie).
  2. Des quartiers coopératifs et des petites villes d’environ 10 000 à 50 000 personnes ;
    CA (Communal Area = commune de base).
  3. Des régions agro-urbaines de 100000 à quelques millions d’habitants (ville et ses environs ; Zurich ou Shanghai) ; AUR (Agro-Urban Region = région agro-urbaine).
  4. Des territoires autonomes de 5 à 10 millions d’habitants et d’une surface d’environ 50 000 km2 pour les industries et les réseaux de transport régionaux ; AT (Autonomous Territory = territoires autonomes).
  5. Des zones de coopération sous-continentales pour l’industrie, la recherche, les transports, par ex. l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Inde/le Pakistan; SN (Subcontinental Networks = réseaux souscontinentaux).
  6. Une organisation planétaire pour la répartition des ressources, de l’aide en cas de catastrophes, etc.;
    PO (Planetary Organisation = organisation planétaire).

La société à 1000 watts

En ce qui concerne la vision énergétique, je crois qu'il y a là des réflexions intéressantes (extrait de la p.69):

Si nous voulons vivre dans un environnement durable, notre objectif doit être la société à 1000 watts.

Tout d’abord, vivre avec 1000 watts signifie vivre sans voiture privée, sans voyage en avion et sans appareils électroménagers privés.

Ce qui ne veut pas dire qu’on n’aura pas accès à ces derniers: il sera possible de les emprunter. La mobilité sera réduite à l’équivalent de 9,34 kilomètres par personne en train et par jour, un voyage en Europe de 2000 km et un voyage outremer en bateau de 12 000 kilomètres par an. Chacun peut se promener et faire du vélo autant qu’il le souhaite.

Les repas proviennent de la cuisine centrale et sont uniquement réalisés à base de légumes de saison provenant de la région et de peu de viande (18 kg par personne et par an).

Les vêtements et les meubles proviennent de dépôts de seconde main,

tout est lavé dans une blanchisserie centrale, avec une consommation de seulement 70 litres d’eau par jour (la moyenne suisse actuelle est de 160 litres, sans compter la consommation industrielle). Un journal suffit pour dix habitants. Chacun dispose d’une vingtaine de mètres carrés de logement privé dans un bâtiment compact bénéficiant de toutes les technologies écologiques. De cette façon, chaque citoyen à 1000 watts génère une nuisance environnementale de 26 729 nano points et une consommation d’énergie de 17,5 térajoules par an: les deux chiffres étant environ cinq fois plus faibles que la moyenne suisse actuelle. La consommation d’énergie constante correspond à 1008 watts par personne. Voilà pour la bonne nouvelle.

Pour tous ceux qui estiment que cet avenir est trop sombre, rappelons leur qu’aujourd’hui déjà, une Éthiopienne s’en sort avec seulement 100 watts par jour.

J'ai trouvé intéressant l'idée de partage des ressources et de la mises en commun des appareils dans un quartier. Ça fait un moment que j'imagine le projet de lancer des "outils-thèques" de quartiers. Je pense que le Fab-lab est un bon modèles pour démarrer et implanter des ateliers ouverts à tous dans tous les quartiers.

Pas besoin d'avoir tous une perçeuse pour les 7 trous annuels qui sont fait dans un ménage. (il me semble bien avoir vu une fois une statisique qui parlait des 7 trous qu'une perçeuse fait par année... à moins que ce soit dans sa vie !! )

Le projet pumpi-pumpe est déjà une belle concrétisation du partage entre voisins d'objets que l'on utilise rarement.

Un retour à la vie un peu plus communautaire, sans pour autant supprimer l'intimité d'un bon petit chez-soi me semble une piste intéressante. Ça va également de concert avec une relocalisation de l'économie et de la vie en général.

extrait p73:

Un microcentre avec son stock d’aliments intégrerait idéalement au même endroit un restaurant (également pour les manifestations ou comme cantine interne), un bar, des services de confort (blanchisserie, vêtements, réparations, soins corporels), des services d’information (bureau de poste, médiathèque, panneaux d’affichage, ordinateurs), un four, l’administration, une pension ou des chambres d’hôtes. Il ne s’agit pas d’un centre de quartier, mais d’un espace semi-public qui fait la jonction entre la vie intime et la vie sociale.

Aujourd’hui, une personne occupe près de 50 m2 de surface habitable. À Zurich, par exemple, 23% des appartements de quatre pièces sont habités par une personne seule.

On y retrouve certains projet de coopérative d'habitation qui ont des espaces de vie en communs. Les collocations sont de plus en plus nombreuses. On va dans ce sens.

Le côté obscure de ce Redémarrage de la Suisse

J'ai bien aimé de nombreux aspects de ce livre, de cette vison du monde et d'autres m'ont vraiment fait peur.
Je suis finalement mitigé sur le bilan total.
En tout cas le projet tel qul.. je ne suis pas pour.

L'urbanisme me parait intéressant, les réflexions énergétiques aussi... mais il y a un embryon de dictatures militaire dans le projet... c'est ça qui me fait peur !

Je m'explique.

Imposer sa vision du monde par des théroapies sociomilitaires !

L'auteur prétend que notre démocratie suisse a été imposée par Napoléon... (ce qui n'est pas totalement faux).... et donc que l'on peut aller imposer la démocratie partout... même par la force ! ... c'est pour leur bien !
=> ça je suis totalement contre ! .... cet auteur n'a visiblement jamais entendu parlé de la notion d'évolution des consciences. On n'impose pas un changement de vision du monde, de consciences !

Même si ça parait louable d'amener la démocratie partout. C'est souvent sous ce prétexte que des guerres d'invasion ont eu lieu. Qui peut juger de savoir si un régime doit être renversé par la force où non ?

Ça me semble juste une source de conflit interminable et non un bienfait pour l'humanité.

extrait de la p122:

Napoléon avait ordonné des assemblées primaires de mille hommes qui élisaient des délégués qui siégeaient à l’assemblée supérieure, etc. C’est ainsi qu’au final est née la démocratie «suisse».

Le fait que la nouvelle République, ostensiblement dirigée contre les mafias familiales régnantes, ait pris le nom d’une obscure tribu celte appelée les Helvètes, illustre l’ironie de toute cette opération. L’origine illégitime et violente de ses institutions démocratiques n’a pas empêché la Suisse de les conserver – plus ou moins – et encore moins d’en être fière.

(...)

Le territoire «Suisse» doit au monde, en plus de ses efforts diplomatiques, une participation à de telles interventions : elles sont le dernier (et non le premier) moyen de guérison, des «thérapies sociomilitaires», même si cette déclaration peut sembler euphémique, voire cynique.

Tous les habitants doivent devenir des universitaires

Dans le domaines scolaire aussi il y a des positions dans lesquelles je ne me retrouve pas.

Il y a une envie de centralisation et de formatage des pensées qui me dérange.
Donc dans un sens, dans le côté urbanistique du projet, les différents niveaux doivent être autonome et décider de leur destinées... et de l'autre on a le droit d'imposer sa vision du monde à ses voisins et il faut centraliser de nombreux services et décision à l'échelle de la suisse.

Là... il me semble y avoir des incompatibilités....

extrait de la p. 107, 108 à propos de l'Académie territoriale:

Si nous voulons redémarrer la Suisse, une action d’envergure dans le domaine de l’éducation est indispensable. C’est là qu’il faudra investir les sommes économisées dans les départements de la police, de l’armée, de l’administration fiscale, etc.

Si l’accès de chacun à l’ensemble des réalisations scientifiques et culturelles nous tient vraiment à cœur, tous les habitants du territoire devront devenir des «universitaires».

(...)

À l’âge de six ans (ou en fonction de la maturité scolaire), tous les enfants entrent dans cette Académie. Avant cela, ils sont accueillis dans un jardin d’enfants. Tous les enseignants, de l’école primaire à l’université, sont employés par le territoire. Ils sont ainsi à l’abri de toute tentative d’influence ou même de corruption. Ils peuvent enseigner à différents niveaux et de façon plus mobile. Tous les programmes d’études peuvent être harmonisés de sorte à écarter les doublons.

Ce système exclut le soi-disant choix de l’école, qui n’a de liberté que celle qu’on peut se permettre financièrement.

Quand pourra-t-on à nouveau donner un enseignement digne de ce nom en sixième plutôt que de préparer la course aux lycées? Et l’enseignement précoce de l’allemand, de l’anglais, du chinois est-il vraiment nécessaire?

p108

Toutes les écoles doivent devenir «alternatives». Ce qui a fait ses preuves dans de nombreuses écoles alternatives doit être appliqué dans les écoles publiques.

Les écoles primaires font partie intégrante du centre de quartier ou de commune de base.

Le principe pédagogique de base vise à «encourager plutôt que sélectionner»

Ensuite, tous les élèves entrent dans un Gymnasium Helveticum, qui dure six ans.

extrait p.112:

En Suisse, seuls 20% des jeunes terminent leurs études avec un baccalauréat, alors que dans d’autres pays – en Finlande, c’est 95%, et en France, 80% –, c’est le cas de la presque totalité de la jeunesse. Au lieu d’envoyer tous les enfants dans la «bonne école», le lycée, nous les répartissons dans une myriade de collèges, d’écoles techniques, d’écoles moyennes, d’écoles secondaires, d’écoles régionales, d’écoles professionnelles et d’écoles de maturité professionnelle, etc.

Nous faisons le tri et produisons de nombreux drames sociaux et psychologiques.

Personnellement, j'ai droit l'impression du contraire. Les drames psychologiques c'est de forcer tout le monde à suivre une voie accadémique. On voit bien que c'est un universitaire qui a écrit ce livre ! ... et comme il trouve que c'est la meilleure voie il veut l'imposer à tout le monde !

Il me semble également que le bac français n'est pas franchement très réputé. Si justement tout le monde l'a... c'est peut être que c'est un bac au rabais. Un nivellement par le bas ?

Il y a réellement des gens qui sont très scolaire et d'autres pas du tout. Est-ce que c'est vraiment la bonne solution de le mettre ensemble ? C'est louable de vouloir le meilleur pour tous. Mais est-ce que l'enseigment académique est vraiment le meilleur ?

Personnellement, je privilégie une toute autre forme d'enseignement basée sur les petites groupes qui expérimentent. Sur l'envie de créer un projet, qui débouche sur l'apprentissage de tout ce qu'il est nécessaire de savoir (et de pratiquer) pour arriver à concrétiser son projet. C'est nettement plus motivant qu'un cours ex-cathédra n'abordant que de la théorie.

Le système actuel, est certes peut être complexe. Mais il permet à tout le monde de suivre sa voie à son rythme, avec sa méthode. Il est possible à une personne ayant emprunté la voie de l'apprentissage, d'ensuite faire une maturité et de rejoindre des hautes écoles. Notre monde actuel est fractal, complexe. Le système d'étude est justement le reflet de ce monde fractal. Ce n'est pas en forçant tout le monde a être universitaire, à forcer le monde à être simple qu'il va le devenir.

Mais l'auteur ne semble pas comprendre ceci:

extrait de la p114:

L’argument selon lequel on peut, aujourd’hui déjà, entrer dans une haute école spécialisée avec une maturité professionnelle est en vérité un argument qui va à l’encontre du système dual, puisqu’il fait croire qu’un détour est un avantage.

Certes, les écoles de maturité professionnelle actuelles sont en partie excellentes et les titulaires d’une maturité professionnelle sont souvent plus matures que des lycéens du même âge. Mais pourquoi faire ce détour?

Pour s'adapter à la maturité de chacun, à des vocations plus tardive que d'autres. A un rythme personnel ?

Tous égaux... tous semblables... communisme 2.0 ?

L'auteur semble aimer le nivellement, tuer la diversité. En tout cas, c'est ce qu'il me semble comprendre de sa vision après être passée au formatage de l'uni:

extrait p.117:

Les diplômes universitaires n’existeront plus puisque chacun en aura un: le «master». Et il pourra s’agir d’un master en gestion, en polymécanique, en langue anglaise, en médecine, en couture, en tactique d’infanterie, en théologie ou en boulangerie. Comme c’est le «service général» – c’est à dire le peuple – qui finance tout l’enseignement, il n’y a aucune raison pour que toutes ces professions n’aient pas aussi le même salaire.

Un engagement extraordinaire peut encore et toujours se voir récompensé en sus.

Bon, vous l'aurez compris, votre "master en tactique d'infanterie" ne vous fera pas gagner plus d'argent qu'un "master en boulangerie".... sauf si vous avez un engagement extraordinaire.....  une petit guerre pour imposer la démocratie aux voisins ?

Un livre inspirant: toi aussi imagine ton futur préféré et montre le nous

Voilà pour mes réflexions après avoir lu ce livre.

Je le trouve très.. surprenant. J'ai de la peine à voir un tout cohérent. Il y a des idées intéressantes, mais j'ai de la peine à m'enthousiasmer pour le projet global.

J'ai pourtant beaucoup entendu de bien sur "redémarrer la suisse". Mais je me demande combien de personnes ont vraiment lu le livre dans sont intégralité ?

J'ai trouvé très peu de compte rendu, de critique.

Bref.. ça me motive à moi aussi écrire ma version de Redémarrer la Suisse. 🙂

Dans ma vision des choses, il y aura quelques principes de cellule organique de base qui s'auto-organisent, rien de centralisé. De la permaculture. On va aussi faire attention au type de code monétaire utilisé. (ma prréférence un Système Monétaire Equilibré) Dans redémarrer la Suisse, très peu de chose est dit à propos de la monnaie. On sait juste que: "La solution n’est donc pas la création de monnaies alternatives, mais bien la création de cycles alternatifs pour l’utilisation des ressources sociales. " (p. 60)

Le but est une démonétisation de la société, en utilisant beaucoup le service civil, mais en même temps on nous parle de banque qui peuvent octroyer des crédits... mais seulement avec l'aval démocratique et sur la base de critères d'utilités, de faisabilité, d'impact environnemental, et de contribution au bonheur de la société. (p. 59)

Bref... c'est un peu comme maintenant quand un législatif (qui a déjà ses critères dans les rapports) se voit obliger d'accepter une demande de crédit pour rembourser un autre crédit.... J'ai pas l'impression que ça change grand chose.

Là il y a fondamentalement du ménage à faire. Peut être que l'association redémarrer la suisse devrait participer à un jeu de la monnaie ?

Pour conclure, j'encourage tout le monde à lire ce livre. Ici j'en ai fait qu'une description très très brève. J'ai surtout mis en évidence ce qui m'a fait tiquer, voir sauter au plafond !. Mais il y a encore de nombreuses idées dont je n'ai pas parlées qui mérite d'être connues.

Peut être que j'ai mal interprété les propos de l'auteur de ce livre ?

Dans tous les cas je trouve sain que tout le monde puisse se faire son propre avis. Mais également que tout le monde soit inspiré par cette excellente démarche que d'être pro-actif et transmettre sa vision d'un futur souhaitable plutôt que de taper sur ceux qui agissent (un peu ce que je fais là ? 😛 .. mais il me semble que je ne fais pas que ça... ce site comporte plus de 600 pages de réflexion en tous genres... )

Notes résumé du livre de David Graeber Dette 5000 ans d’histoire

Dette 5000 ans d'histoire

Livre de David Graeber

J'ai fini la lecture de ce livre fini le 16.06.16

Voici mes notes. Comme toujours elles, sont avant tout destinées me servir d'aide mémoire. Donc je ne note que ce qui me sert de bouton pour activer ma mémoire de ce livre qui va avec. Donc désolé si c'est confus pour vous... il vous faudra lire le livre pour vraiment comprendre le détail.....

C'est par ici pour acheter le livre Dette 5000 ans d'histoire.... si ça vous dit...

dette 5000 ans d'histoire graeber

Contexte global: monnaie, dette, religion, Etat, marché...

  • Une pièce de monnaie a 2 faces:
  • → face: l'Etat, la confiance, fides, fiduciaire. Cela indique qui paie la dette en dernier recours. → c'est en général un roi qui est l'intermédiaire avec (les) dieux. La monnaie est donc une dette envers le divin qui nous a créé. OU… face indique l'Etat qui et le représentant d'un peuple. La monnaie est une dette envers la société qui nous permet de vivre.
  • → pile: une unité de compte. C'est le côté outil de quantification d'une dette.
  • Les 2 faces de la pièce représente très bien ce qui est nécessaire à l'émergence de pièce de monnaie:
  • → l'Etat
  • → le marché
  • L'un et l'autre, même s'il sont souvent vu comme opposés, sont indissociables. Ils sont nécessaire à l'émergence de pièces de monnaie.
  • La religion est aussi très liée à la dette.
  • les paroles du "notre père" utilisent un vocabulaire lié à la dette pour exprimer le pardon comme une remise de dette.

Démontage du troc…..  et des autres idées reçues d'Adams Smith….

  • Morale des échanges
  • Lévi Strauss dit qu'il y a un principe de réciprocité, que tout est échange entre humain → faux
  • → On observe que le "communisme fondamental" est le socle à tout.
  • → par exemple quand on prêt à donner une cigarette ou du feu. → On appartient à la communauté des fumeurs.
  • Le communisme fondamental → "chacun ses besoins, chacun ses capacités"
  • On trouve beaucoup de communautés "villageoises" qui fonctionnent sur le principe de relation croisées pour maintenir la communauté. → 2 moitié de village.
  • → les mariages se font uniquement avec l'autre moitié.
  • → les morts sont enterrés par l'autre moitié.
  • Chez les Iroquois, il y a un système de répartition de la production. C'est une hutte longue, qui est une sorte d'entrepôt. Tout ce qui est produit en surplus est déposé là. → les femmes se chargent de répartir les biens.
  • Il n'y a pas de principe de réciprocité des échanges dans une communauté de base. (famille, amis) → les gens que l'on est prêt à aider pour déménager.
  • L'homo économicus n'existe pas. La preuve → Il y a même un certaine influence de la morale "communiste" sur les marchés.
  • → les commerçants ont tendance à faire payer plus cher les riches et moins cher les pauvres. Ou plus cher les étrangers et moins cher les amis et la famille.
  • → C'est pour cette raison qu'on observe que souvent les petits commerçants de quartier ne sont pas de la même ethnie que la majorité des habitants du quartier ! → sinon ils ne pourraient pas gagner d'argent.
  • L'étymologie du mot hôte, hospitalité est la même que hostile, otage.
  • → l'ennemi, l'étranger est souvent accueilli en hôte, on lui donne tout pour en faire un ami.
  • Le don est un outil pour créer et valoriser des relations sociales.
  • L'homo économicus est toujours dans la logique d'arnaquer tout le monde. Les siens ou l'étranger
  • Chez les Tiv du Nigeria → la société est faite de dons entre tous. (les étrangers se voient effectivement offrir plein de chose dès leur arrivée)
  • → chaque don, doit être compensé par un autre, mais jamais exactement. Sinon ça tue le lien.
  • → c'est comme des amis qui se payent des bières. → la dette d'un envers l'autre va les forcer à se revoir. Si les amis sont quitte….. et bien ils se quittent !  le lien se brise.

Voici encore un complément à propos du Mythe du Troc, c'est l'avis du prof Jean-Michel Servet...

Pourquoi est-ce qu'il parait moral de devoir rembourser une dette ?

Quelles sont les conditions nécessaires à l'établissement d'un crédit et d'une dette ?

→ Voilà les questions qui ont motivées ce livre.

→ Ce livre lié à la dette est surtout une histoire de la monnaie.

  • La dette (et le crédit) ne sont à la base accepté que si le contrat parait juste.
  • ne se pratique qu'entre 2 parties qui sont jugée égale. (même classe sociale, même caste, ou liberté globale, égaux devant la loi, etc.)
  • → ainsi dans un contrat juste. Contracté entre 2 parties égales. Celui qui rompt le contrat failli !
  • → donc le débiteur qui ne rembourse pas est condamné ! → il est en tort
  • Il existe de nombreux cas d'échanges, de contrat entre des parties qui ne sont pas égales (entre un citoyen et un roi)
  • → c'est un don.
  • Une dette qui est impossible à rembourser est soit un don, soit un contrat nul. Il doit exister un moyen ou un autre de rembourser la dette, de retrouver l'équilibre entre les parties.
  • Une dette est finalement un contrat entre 2 parties égales (devant la loi) dont l'un renonce à son égalité pour un temps.
  • → si une dette n'est pas possible à rembourser, c'est que les personnes ne sont pas égales. Il y a donc des risques que les relations soient une sorte d'esclavage.
  • Un contrat de travail est-il une dette ? → d'un certaine manière oui.
  • → l'esclavage c'est de la vente
  • → le salariat c'est de la location. C'est un rapport de classe seulement pour un temps donné.

Pour illustrer ce propos... voici 1 minute avant l'abolition de l'esclavage...

  • Les formes de politesse sont également très liées au vocabulaire de la dette.
  • → Merci = être à la merci de l'autre
  • Thank you = vient de Think → je penserais à ce que vous avez fait pour moi.
  • obrigado → Je suis votre obligé
  • → de rien, de nada → c'est gratuit, je n'inscrirais rien à comptabilité.
  • Ces formes de politesse sont apparues au XVI et XVII ème siècle → en même temps que la révolution marchande.
  • Ces formes de politesses sont des formes de reconnaissance de dette morale.
  • Dans les sociétés primitives, les dettes impossibles à payer (comme les disparitions ou échange d'humain: mariage, mort) sont reconnues à l'aide, de pièce métalliques, de tissus, de coquillages, de boucles, de bracelets, etc…. → bref, quelque chose qui ressemble beaucoup à de la monnaie. Mais ce n'est pas du tout des monnaie qui ont la fonction de ce que l'on attribue à une monnaie.
  • → ces "monnaies" sont juste des reconnaissance de l'impossibilité de remplacer un être humain et son histoire, inscrit dans un réseau social. Chacun humain est unique.
  • → lors des mariages, l'homme donne à sa belle famille ce genre de reconnaissance en pièce. → beaucoup d'étrangers y ont vu une manière d'acheter des femmes. Mais c'est faux. (la société des nations à même lancé un processus pour interdire ces pratiques avant que des anthropologues expliques qu'il n'y avait en aucun cas achat de la mariée. )
  • → la preuve c'est qu'une fois marié. L'homme ne peut pas "vendre" sa femme.
  • Nous avons là un exemple typique "d'économie humaine". D'échanges pour créer du lien communautaire.
  • Mais, le principe d'économie humaine peut déraper….

La violence peut créer les conditions de l'esclavage (p 221.)

  • Un mari ne peut vendre sa femme. Mais il peut la mettre en gage (ainsi que ses enfants) si il s'endette.
  • Puis dans un second temps, des reconnaissances de dettes peuvent s'échanger.
  • → ainsi, il y a possibilité détournée d'échanger des personnes en gage en échangeant des reconnaissances de dette !
  • En cas de guerre entre village, chez les Lele, la seule chose qui reste contre paiement, c'est la monnaie. Il devient possible d'échanger des humains dans des cas où la violence règne et que les personnes sont sortie de leur contexte.
  • Quand la violence arrive et sort les humains de leur réseau social. Une personne peut devenir l'équivalente d'une autre personne.
  • C'est là que l'esclavage peut prendre forme.
  • Il faut différentier l'esclavage en pleine propriété du péonage, qui est un esclave pour dette.
  • Quand le commerce d'esclave est arrivé sur les côte africaines, c'est un peu comme si de nos jours une bande d'extra-terrestres sur-armés et avec une morale incompréhensible donnaient une prime de 1 million à chaque personne qui lui livre un esclave. → Même si la majorité de la population résiste à cette pratique immorale. Il y a une poignée de gens peu scrupuleux qui vont vendre leur péon, et lancer des razzias dans les villages reculés pour aller enlever des gens.
  • Les ravisseurs sont souvent eux mêmes endettés envers les marchands d'esclaves, avec en gage leur propre famille. → ainsi ils n'hésitent pas à enlever des gens pour sauver leur propre famille !
  • → il est même arrivé parfois que les navires marchant partent avec les personnes en gage vu que les ravisseurs ne livraient pas dans les délais !
  • A Bali, le roi a encouragé les combats de coqs, pour favoriser la fièvre du jeu et des paris. → ainsi il favorise que des personnes s'endettent (et leur famille avec en gage)
  • → le commerce d'esclave (péon) est devenu florissant.
  • ce style d'esclavage est souvent lié aux services sexuels.
  • En - 1300 av. J.C, en Asyrie avec l'augmentation de l'esclavage des pauvres, il est donc devenu important de distinguer les femmes libres des prostituées. Pour des raisons d'honneur. (qui est un système de comptabilité)
  • → c'est à cette occasion que le port du voile a été utilisé.
  • le port du voile a été interdit pour les prostituées.ce qui a eu pour conséquence que toutes les autres femmes se sont voilées.
  • En Grèce on observe les mêmes genres de pratiques. (→ quoi ? .. les femmes étaient voilées dans le berceau de l'Europe occidentale !! 😛 )
  • En - 600 av. J.C, en Grèce, apparaissent les marchés. (le communisme dans les foyers, le marché à l'extérieur)
  • Quand surviennent des crises de la dette. → il y a des mouvements populaires qui mettent en place des tyrans qui annulent toutes les dettes. (et donc libères les esclaves pour dette)
  • Une autre solution qui existe s'est l'envoi des pauvres en conquête militaire de la Méditerranée.
  • p236. Le mot "intérêt" en grec signifie "progéniture, enfants"

Rome antique

  • Rome a conquis 3 fois le monde, et chaque fois plus profondément.
  • → avec ses armées
  • → avec sa religion (via le catholicisme romain)
  • → avec ses lois → le droit romain est la base du droit actuel
  • Il y a de nombreuses notions actuelles du droit et du système politique qui sont issues du droit romain, notamment la notion de "propriété".
  • Propriété = "relation avec une chose" → beaucoup de juristes se sont demandés comment on peut entretenir une relation avec une chose ?
  • → tout s'explique quand on sait que la chose en question était un esclave !
  • La notion de propriété a été définie pour régler des problèmes liés aux esclaves (1/3 de la population romaine !) Puis cette notion de propriété a été étendue aux autres choses. ("res")
  • le mot "libre" → "libertas" signifiait à la base, non pas un détachement de tout, mais le contraire de l'esclavage. Soit "être intégré dans un réseau social". → En fait, c'est l'esclave qui est libre de tous liens, sauf de celui de "propriété" qui le lie à son maitre.
  • un esclave affranchi devenait automatiquement citoyen romain. (ce qui a du être cadré quand des petits malins ont trouvé une manière rapide de devenir citoyen romain, se faire esclave… puis acheter son affranchissement)
  • Le mot libre en anglais: "free" vient d'un mot germain qui veut dire "ami". → On retrouve le lien social.
  • Le sens a gentiment évolué: la liberté est en fait un pouvoir. Voici pourquoi:
  • propriété = "dominum" → 2 sens:
  • → une propriété, un domaine. (on voit ici l'origine du mot)
  • → dominimum vient de dominus = le maitre de maison (il domine) (maison = domus)
  • C'est donc le pater familia qui domine la maisonnée, qui est propriétaire des murs et des habitants !
  • → en effet, à l'époque le pater familia a tout pouvoir sur toute la famille, sa femme (en co-propriété avec les parents de sa femme), ses enfants, ses esclaves qui font aussi partie de la "famille".
  • Donc rendre sa liberté à un esclave, c'est lui donner le pouvoir. (d'être propriétaire, des autres et de lui même)
  • Le droit n'existe pas. → C'est du pouvoir aussi.
  • Le pouvoir c'est des obligations des autres.
  • On voit ici que l'on prépare le terrain aux contractualistes qui ont définit quels droits l'Etat doit garantir. (la propriété, la sécurité ( sa liberté) ou l'égalité (face à la loi) ?)
  • On peut donc refaire un lien entre esclavage et salariat.
  • → Tout comme une propriété (domaine), une propriété (pouvoir, liberté) peut se vendre, s'acheter et se louer.
  • → en abolissant l'esclavage on a aboli l'achat et vente d'humains. Mais pas la location → le salariat.
  • p.255 Conclusions
  • Economie humaine = réseau social. → une monnaie de reconnaissance d'une relation impossible à remplacer et quantifier.
  • La violence peut casser les liens et créer des personnes interchangeables.
  • L'honneur va avec la violence.
  • L'honneur se comptabilise.
  • → réduire l'autre en esclavage est un moyen de s'approprier son honneur.
  • → un roi qui a plein d'esclaves est plein d'honneur.
  • → un pauvre qui est endetté a perdu son honneur.
  • → une femme qui se prostitue pour payer ses dettes a perdu son honneur.
  • En Irlande, il existait toute une comptabilité des dettes d'honneur.
  • → un roi vaut 7 vaches ! (il faut dire qu'il y avait 150 rois..)
  • (je me demande bien ce que signifie l'expression "Mettre un point d'honneur à.." ?)
  • Un roi est maitre, mais est aussi tout seul → il n'a que des relations de pouvoir sur d'autres.
  • En terme individuel, si l'on est isolé comme le roi, le droit romain nous permet de se voir maitre de soi-même. → d'avoir le pouvoir sur soi-même. (user, et abuser)
  • Dans l'économie comptable (d'honneur): La liberté → liée avec le pouvoir
  • Dans l'économie humaine: la liberté → liée à sa place dans un réseau social.
  • Avec le temps, on a supprimé la violence physique et l'esclavage de pleine propriété qui va avec.
  • → mais on a conservé le pouvoir personnel d'aliéner sa liberté dans le salariat ou la dette.

p.259

Chapitre 8: Crédits contre lingots. Les cycles de l'histoire

  • Dans l'histoire de la monnaie, il y a des cycles.
  • → Alternance entre les monnaies métalliques (en général en temps de guerre) et les monnaies crédit (en temps de paix suffisante pour créer la confiance)
  • -3500 à -800 av.J.-C. → les grands Etats agraires → monnaie de crédit
  • -800 av.J.-C à 600 ap.J.-C. → l'âge axial. → monnaie métallique
  • → apparition simultanée de monnaie métallique en Grèce (frappée), en Inde (poinçonnée), en Chine (coulée)
  • → les différentes techniques de création de monnaie montrent bien que le concept est apparu séparément.
  • 600 à 1450 → Moyen âge → crédit
  • 1450 à 1971 → Empire capitaliste → monnaie métallique, Etalon or.
  • 1971 à maintenant → période indéterminée → impérialisme de la dette.
  • Le soldat aime bien la monnaie métallique anonyme, on peut la voler. Il n'y a pas besoin d'avoir un lien avec la communauté. → un peu comme les dealers actuels de l'économie souterraine.

frapper la monnaie celtes

Mésopotamie

  • Sorte de communisme fondamental entre famille et voisins.
  • Crédit mutuel sur tablette d'argile dès que la confiance est moindre.
  • Invention de l'intérêt:
  • → quand les gens se connaissent bien, entre marchands connus → on se prêt sans intérêt. → On se partage juste les bénéfices.
  • → quand il faut prêter à un aventurier en qui on a pas confiance, qui part loin et qui peut raconter n'importe quelle aventure invérifiable pour diminuer son bénéfice à partager à son retour. → là on fixe le rendement à l'avance.
  • La dette et les péon existent. Les personnes en gage aussi.
  • Il y a régulièrement des mouvements d'endetté et leur famille en gage qui juste avant de se retrouver en péonnage s'échappent pour aller vivre hors des villes avec les nomades. (souvent plutôt de tendance très patriarcale)
  • en ~ -2450 le Roi sumérien de lagash, En-metena crée la première libération de dette connue de l'histoire. [amargi] = libération.
  • → c'est une grande remise à zéro. La dette est effacée, et les gages rentrent dans leur famille.
  • Ce type de libération a été faite régulièrement pour éviter que les nomades soient trop nombreux et finissent donc par envahir et détruire la ville.
  • au fil du temps, ce genre de libération a été institutionnalisée sous la forme du jubilé.

p272.

L'âge axial

  • L'âge axial c'est la période charnière très féconde pendant laquelle toutes les grandes religions et philosophies ont été créées.
  • La période est un peu floue. Dans le cadre de ce livre, on utilise: -800 av. J.-C. à 600. Soit de Zarathoustra à Maomet.
  • C'est un âge caractérisé non pas seulement par les religions, mais aussi par de nombreuses guerres.
  • les 1ères pièces de monnaies sont apparues en Lydie (Grèce) elle sont frappées par le célèbre roi Crésus à partir d'alliage d'électrum (or, argent, cuivre) que l'on trouve naturellement dans le fleuve Pactole.
  • Parallèlement, en Inde et en Chine, à des époques similaire des pièces de monnaies sont également fabriquées.
  • En -480, il y avait 100 états qui frappaient de la monnaie.
  • Pourquoi ce changement de la monnaie crédit à la monnaie métallique ?
  • Le principe est le suivant:
  • Un Etat à besoin de renforcer son armée.
  • L'aristocratie militaire est trop peu nombreuse, les soldats paysans pas assez bons soldats.
  • → l'astuce est donc de créer une armée professionnelle. (des mercenaires)
  • Le hic, s'est comment les payer ?
  • → le crédit n'est pas pratique vu qu'ils seront hors réseau social, en guerre loin de chez eux, (les mercenaires sont mêmes souvent étrangers).
  • → Les soldats doivent pouvoir acheter tout de suite des vivres à des paysans et se déplacer plus loin sans peut être jamais revoir ces paysans.
  • L'idée à donc été de se déplacer avec des richesses à donner en échange de nourriture. → pour transporter le moins de chose possibles, ce sont les richesses les plus denses qui ont été utilisée. → les métaux.
  • (en chine, on trouve aussi les perles de jade, les bêches et les couteaux)
  • Second hic, c'est que le paysan n'est peut être pas du tout intéressé par un morceau de métal. ça ne se mange pas.
  • → L'Etat doit donc trouver un moyen pour imposer sa monnaie. → il invente l'impôt. (le mot est parlant)
  • Le principe de l'impôt est donc le même que celui d'une mafia qui racket les commerçants → tu me donne une part de ton bénéfice sinon je te casse la gueule. → ainsi les paysans ont intérêt à accepter des pièces de monnaies des soldats.
  • Le système fonctionne si bien, qu'il devient viral:
  • → l'armée professionnelle est beaucoup plus forte que tous les autres. La tentation est grande de conquérir le monde.
  • → lors d'une conquête, il n'est plus nécessaire de massacrer les paysans conquis pour avoir à manger. Il suffit de leur payer la nourriture et leur nouveau souverain les soumettra à son impôt.
  • Le soucis de la conquête, c'est qu'il faut toujours plus de monnaie.
  • Cette monnaie provient initialement de la refonte du butin. Donc souvent des objets pris chez les riches et dans les temples.
  • Au bout d'un moment ça ne suffit plus. → Il faut aller extraire des métaux dans les mines.
  • → On emploie des esclaves pour travailler dans les mines.  (on sait que 10 000 esclaves sont sont échappés des mines d'argent du Laurion grec. On estime qu'il y en avait 20 000 selon Thucydide, dans Histoire de la guerre du Péloponnèse, VII, 27.)
  • → Les esclaves sont capturés dans les conquêtes
  • → Pour conquérir des esclaves il faut payer des soldats...
  • Le système s'auto-entretient et il favorise la croissance.
  • C'est ainsi que les Etats qui ont créé des monnaies sont rapidement devenus des empires.
  • → C'est le cas, en Grèce, en Inde (Ashoka), en Chine
  • Les Phéniciens qui dominaient commercialement la Méditerranée se sont fait détruire par les empires. (Perse, Alexandre le grand et Rome)
  • Les phéniciens connaissent très bien les pièces de monnaie, mais n'en avaient pas besoin pour leur commerce. Il préféraient les reconnaissances de dette.
  • Les phéniciens n'ont adopté les pièces de monnaie métallique que en - 365 (alors qu'en Grèce c'était connu depuis -480), car ils ont du payer des mercenaires siciliens pour défendre la ville de Carthage.
  • → conclusion: le commerce n'a pas besoin de pièce métallique. C'est la guerre qui en a besoin.

monnaie-batz-vaud

Les religions. p.290

  • Les grands changements des conquêtes de l'âge axial changent également la vision du monde et la philosophie des gens.
  • Après avoir conquis l'Inde, l'empereur Ashoka ne voulait plus de violence. Il a donc commencé à financer la religion bouddhiste naissante.
  • En chine, c'est le confucianisme qui s'est développé et qui a été soutenu par l'empire.
  • La philosophie des monnaies métalliques induit que l'on ne s'intéresse plus trop au décors de l'échange comme du temps des dettes mutuelles. → il ne sert plus à rien d'entretenir le réseau social (même en mentant)
  • → sur un marché qui vend du butin de guerre, il vaut mieux parfois ne pas poser trop de question !
  • Ainsi le coeur de l'échange devient le "ratio" de marchandise que l'on peut obtenir pour une certaine quantité de donnée. → le "rationalisme" est né.
  • → ce qui compte, c'est le profit dans la transaction. Pas d'entretenir le réseau social.
  • Le confucianisme décrit le monde en terme d'avantage personnel et de profit comme motivation de chaque action.
  • p298
  • En Grèce, Milet est une des première ville a adopter les monnaies métallique, c'est aussi une des première ville a fournir des mercenaires.
  • Thalès de Milet, est un mathématicien, philosophe connu. Il fait partie de ces philosophes qui ont lancé un nouveau concept. → une substance polymorphe sous-tend toute chose en ce monde.
  • → le concept d'atome, apparu à cette époque est issu de ce genre de philosophie.
  • On peut faire un parallèle entre l'idée d'une substance polyforme qui sous tend tout…   et la monnaie métallique qui s'échange et prend toute les formes.
  • Auparavant, c'était le modèle de 4 ou 5 éléments, eau, air, terre, feu (métal) qui expliquait le monde
  • p.303.
  • Résumé de l'âge axial.
  • le marché est issu de l'Etat et les deux sont indissociables.
  • → le système fonctionne grâce au complexe: armée-pièce-esclave
  • → philosophie rationnelle → matérialiste → les forces matérielles au lieu de divines
  • le sens est donc l'accumulation matérielle au lieu du lien social
  • En réaction à ce matérialisme, une morale éthique se développe
  • → un terreau se fait pour le développement de religions qui rassemblent ceux qui ne veulent pas évacuer le divin et qui ne sont pas adepte du matérialisme.

Les limites de la croissance

  • A un moment donné tous les empires ont fini par s'effondrer (ce serait intéressant de clarifier pourquoi ? manque de ressource dans les mines ? complexité mal gérée ? morcellement des terres, rivalité de succession ?)
  • Au moment de l'effondrement des empires. Les empereurs ont tenté de faire tenir leur empire sur une nouvelle base → les religions qu'ils avaient laisser vivre pour lesquelles ils n'avaient pas trop d'intérêt.
  • Ils ont tenté de transformer ces religions en religion d'Etat.
  • → Inde → Bouddhisme  (Ashoka)
  • → Rome → Christianisme (Constantin)
  • → Chine → Confucianisme (Han Wu Li)
  • Le résultat a été très variable:
  • → Inde: l'empire à disparu. → en 500 ans le bouddhisme a été évacué d'Inde !
  • → Rome: l'empire d'occident s'est effondré. L'empire d'orient a tenu encore mille an.
  • → Chine: l'empire s'est effondré… mais s'est reformé quasi immédiatement grâce à la morale confucianiste qui était une administration d'empire bien tenace.
  • Résultat, même si le but était une fusion, dans la pratique on observe une dualité. Une division des sphères
  • → la sphère morale dominée par la religion
  • → la vie publique et économique dominée par l'Etat
  • → la chine a quand même réussi plutôt bien sa fusion, même si la monnaie métallique s'est effondrée.
  • On entre dans le moyen âge.

Moyen âge

Chapitre 10. p.307

  • C'est la période du retour des monnaies de crédit. (même si les unités de mesures sont toujours les monnaies métallique romaine.) Dinar vient de Denarius
  • ~ 400 → Effondrement des empires (effondrement de l'empire romain occident 476)
  • Effondrement de la population.
  • Effondrement des villes.
  • → les campagnes vivent nettement mieux → Elles ne doivent plus nourrir les villes !
  • Des périodes de types "moyen âge" sont arrivées dans les 3 grandes parties du monde: Europe, Inde, Chine, Mais pour l'Europe cette période a été très tardive.
  • Le premier Moyen âge a eu lieu en Inde.

Moyen âge indien

  • L'empire et son complexe "armée-pièce-esclave" a commencer à manquer de pièces pour payer ses mercenaires.
  • → les mercenaires ont commencé à être payé en terre.
  • → l'empire s'est morcelé.
  • L'hindouisme a repris le dessus
  • La caste des Brahmanes à pris le dessus
  • Les Brahmanes ont renforcés le système de castes pour réorganiser la société. → "loi de Manou"
  • Chaque caste a des devoir (dette) envers les autres castes pour faire fonctionner la société
  • Les Brahmanes ont des dettes envers les dieux
  • Avec la fin de la monnaie métallique, c'est le retour des crédits.
  • → les taux d'intérêt sont très différents suivent les castes. → de 2% à 60%.
  • → tout est conçu pour que les personnes ne puissent pas changer de castes. → les taux d'intérêt ne sont que le reflet de cette volonté.
  • → les dettes s'héritent de génération en génération… mais sont effacées au bout de 3 générations.
  • le système des castes est tellement bien implanté qu'il devient naturel. → l'économie fonctionne grâce à ce système. Chacun a sa place. (ainsi, on ne se demande pas… "qui va faire les sales boulots")
  • Globalement, il semble que, les gens, même de basse caste vivent pas trop mal. → ils n'ont plus à nourrir les villes. (comme les serfs européens → Serf en latin = coloni)
  • → l'Inde est passée d'un pays qui abritait les plus grande villes du monde à un pays au centaine de milliers de villages.

Moyen âge chinois. P. 315-16

  • La bureaucratie du confucianisme tient la Chine, même si c'est une suite de révoltes partout.
  • → entre 613-615, on comptait 1.8 révolte par heure dans l'empire chinois !
  • Gouverner l'entier de la chine de manière centralisée est donc illusoire. → c'est de la gestion des révoltes qui se pratique. Des régulations pour tendre vers un objectif.
  • L'idéologie confucianiste est la base de la stabilité:
  • → patriarcat
  • → égalité des chances
  • → la promotion de l'agriculture
  • → impôts légers
  • → le contrôle des marchands par l'Etat
  • → la lutte contre les envahisseurs nomades
  • La recette gagnante de la stabilité est: un Etat pour les marchés, mais contre le capitalisme. (Pour l'échange juste, contre le profit)
  • L'omniprésence du Confucianisme en Chine est concurrencé par l'arrivée du Bouddhisme via les caravanes de marchands.
  • Les temple bouddhiste invente un nouveau type d'offrande divine. → La donation perpétuelle
  • → une personne fait don d'une richesse et le temple vit des intérêts de ce don (~15%). Sans jamais toucher au principal.
  • → c'est une invention capitaliste.
  • Ainsi les richesses se concentrent à nouveau dans les temples.
  • → ça dérange l'empire, qui lui utilise toujours des pièces de monnaies en bronze. → le pièces ont tendance à disparaitre dans les temples et se retrouvent souvent fondues et coulées en statues du Bouddha.
  • → l'empire chinois fait donc régulièrement des attaques et rase des temples bouddhistes pour réguler son marché.
  • En 806, le papier monnaie est inventé par les temples bouddhistes.
  • → C'est la fortune des temples qui est utilisée pour garantir ces "billets de banques".
  • → On retrouve ainsi une monnaie non plus métallique, mais des types "reconnaissance de dette".
  • → Ces papiers monnaie sont utiles pour les marchands (vu que les bouddhistes sont souvent des marchands)
  • → L'idée du papier monnaie sera reprise par l'Etat chinois.

Moyen âge occidental p.332

  • ici par "occidental" on parle plutôt de ce que l'on appelle plus couramment "le moyen orient". → tout est relatif
  • L'Europe de ce début de moyen âge n'est pas très intéressante. → La partie innovante, c'est le monde musulman. → Islam.
  • Le monde musulman est l'aile marchande du monde occidental.
  • Le monde musulman fonctionne de façon quasi opposée au monde chinois:
  • → Les musulmans aiment le droit, les lois écrites. Ils ont des juristes (ouléma) → En Chine ce sont les lettrés cultivés (fonctionnaires confucianiste) qui font la justice. (elle n'est pas écrite, on fait appel à ces personnes pour juger en cas de besoin)
  • → L'Etat et la religion sont des autorités séparées (voir parfois opposées) dans l'Islam → en Chine c'est fusionné
  • Le morale musulmane interdit l'esclavage d'autres musulmans (et gens du livre… donc juifs et chrétiens)
  • → les soldats sont tous des esclaves (souvent turcs) (Mamelouk) → ceci pour éviter de tuer d'autres croyants !
  • Le commerce est bien vu dans l'Islam (contrairement à la situation dans l'Europe chrétienne)
  • → Le prophète Mahomet était commerçant !
  • Le commerce est positif, mais l'intérêt est interdit.
  • → On utilise un système de commissions pour rémunérer les commerçants.
  • Les riches marchands mettent en banque leur fortune et achète tout à crédit à l'aide de reconnaissances de dettes tirables à la banque indiquée. → Sakk → d'où vient le mot "chèque".
  • Le chèque (comme tous les contrats) est garanti par la réputation du marchand (honneur). (vu que l'Etat ne veut surtout pas intervenir dans le marché)
  • → L'Etat n'accepte pas les chèques pour payer les impôts.
  • p.342
  • Beaucoup de théories d'Adam Smith sont en fait des idées que des auteurs musulmans comme Tusi et Ghazali (1058-1111) avaient déjà publiées des siècles plus tôt !
  • La différence c'est que Smith voit le marché comme une extension de la concurrence entre les humains, alors que les musulmans voient le marché comme l'extension de la coopération entre humain.
  • → Les musulmans ne voient la monnaie que comme intermédiaire et outil de mesure. Mais jamais comme une fin en soi.
  • Au final, malgré des systèmes opposés, les musulmans et les chinois arrivent à la même solution de stabilité:
  • → pour l'encouragement du commerce, mais contre le profit. (Pour l'échange juste, contre le profit)
  • Dans le système chinois, c'est l'Etat qui garanti le marché. Dans le système musulman, c'est l'honneur du marchand qui garanti le marché.

Moyen âge dans la Chrétienté p.345

  • Le moyen âge en Europe, utilise comme monnaie les "monnaies imaginaires" carolingienne, le ecu, escudos…
  • Les rois réévaluent sans cesse leur monnaie
  • → les échanges principaux se font en crédit.
  • Le Deutéronome 23.20-21 interdit l'intérêt dans le commerce avec ses compatriotes (nokri) → l'intérêt ne peut se pratiquer qu'avec les étrangers. → par extension seulement les ennemis.
  • → Pour les chrétiens le commerçant est mal vu (au contraire du commerçant aventurier musulman comme Sinbad qui est un héros)
  • La question de la définition de l'usure est sans fin. → L'usure = ce qui dépasse le montant prêté, ou alors toute forme de profit ?
  • Les écrits d'Aristote (politique 1258b) sont aussi très suivi:
  • → l'économie de marché → ok
  • → la finance → interdit !
  • → la monnaie doit servir de moyen d'échange. Elle ne doit pas se multiplier d'elle même. (l'intérêt)
  • En grec "intérêt" se dit "tokos" → multiplicateur ( moi je vois engendrement)
  • L'astuce qui a été trouvée pour rémunérer les commerçants, sans être usurier, c'est la pénalité pour manque à gagner.
  • → "lucrum cessans" → manque à gagner
  • → C'est la notion d' "interesse" qui a donné le mot "intérêt"
  • → si une somme d'argent a été prêtée, elle ne peut plus être utilisée par son propriétaire. Donc il a un "manque à gagner". Ainsi l'emprunteur paie des pénalités pour le manque à gagner. → n'est pas considérée comme de l'usure.
  • conclusion, on voit bien une grande différence de vision du monde entre musulman et chrétien à propos du marché:
  • → musulman → commerce = ok. → prolongement de l'entraide
  • → chrétien → commerce = usure, mauvais. → c'est le prolongement de la guerre, de l'arnaque, de la violence.
  • Conséquence le commerce a mis très longtemps à émerger en Europe.

XIème siècle en Europe, émergence du commerce

  • Pour développer le commerce, les marchands chrétiens ont utilisé cette "technique":
  • → pour éviter les persécutions, pour s'affranchir, le commerce ne s'est développé que dans des villes/Etats dirigées par des commerçants.
  • → l'Etat + la justice → outil pour faire respecter les contrats
  • → l'armée + police → outil pour faire respecter les contrats par la force
  • On voit ainsi de nombreuses cité Etats se développer:
  • → Italie du nord → Venise, Gène, Milan
  • → Suisse → Zürich, Bern
  • → Allemagne
  • Avec ce système, les marchés sont souvent ouverts par la force.
  • Si l'on a besoin d'un nouveau marché, il faut conquérir un nouveau territoire.
  • → la piraterie, le commerce ou la croisade sont finalement très très proche.
  • → la Méditerranée est devenue un terrain de guerre commerciale. → guerre au sens littéral
  • → Alors que l'océan indien dominé par les musulmans est un lieu pacifique, avec des commerçants qui s'entraident. (ceci jusqu'à l'arrivée de navires marchands européen qui ont pillés les ports)
  • L'ordre religieux des Templier était aussi un formidable réseau commercial et bancaire.
  • → ils ont importé en Europe le concept de lettre de change pour transporte de l'argent de manière souple et sûre d'un bout à l'autre de l'occident.
  • p371
  • Si l'économie de marché et les commerçants sont bien vu dans l'Islam, mais pas dans la chrétienté, comment se fait il que le capitalisme est né chez les chrétiens ?
  • → 2 facteurs fondamentaux:
  • → la notion de risque
  • → la notion de personne morale
  • Le risque:
  • → Dans le monde musulman, le profit est une récompense pour le risque pris. Les commerçants sont littéralement des aventuriers.
  • → le risque c'est de la divine providence.
  • → Vouloir s'assurer contre un risque. C'est impie !
  • → un profit garanti, ce n'est plus du commerce, c'est de l'usure ! (à l'opposé de l'idée de donation perpétuelle bouddhiste, qui cherche justement à garantir un profit !)
  • → le monde chrétien, lui a voulu s'assurer contre le risque. Il a créé la notion d'assurance. Une des base du capitalisme.
  • La personne morale:
  • Ce concept de "personne morale" a été créée dans le droit canon par le pape Innocent IV en 1250 → "persona ficta"
  • → la personne morale est immortelle. Elle n'a pas a supporter les vicissitudes de la vie des mortels.
  • → les monastères (surtout cisterciens), les universités, les églises, les municipalités et les corporations et compagnies sont devenus des personnes morales.
  • corporations et compagnies étaient des "groupes" d'entraide. Elles vont maintenant avoir une personnalité juridique et pouvoir acquérir des biens et terrains pour elle même.
  • C'est ainsi que s'est développé ce que certains appellent "le capitalisme monastique" → des monastères (surtout cisterciens) qui s'entourent d'industrie. Des moulins, des forges, etc… (dans le même style que le temples bouddhistes)

Les empires capitalistes 1450 - 1971

Chapitre II

p. 374

  • retour aux monnaies métalliques
  • Vers 1450 est probablement la période de l'histoire où l'Europe était au top du bien être.
  • → le tiers à la moitié des jours de l'année étaient fériés. Il y avait de fêtes toute le temps.
  • → ça a dérangé les puritains et justifié une partie de la réforme.
  • la période de 1500 à 1650 a vu une inflation massive de 500% (chiffre anglais) qui a profondément modifié l'économie européenne. (les salaires ont baissés de 60%)
  • Une des premières hypothèses à cette inflation → à cause de la masse d'or et d'argent rapporté depuis les Amériques → FAUX.
  • → cette hypothèse ne tient pas, car durant cette période, il y a eu une pénurie générale de pièce de monnaie métalliques. Il y a avait même des gens qui fondaient leur argenterie pour payer leur impôts !
  • La véritable raison est l'invention des bons d'Etats et l'abus de leur utilisation par les Etats. Nous verrons ceci plus loin en détail. Revenons à l'or...
  • → l'or n'est jamais resté en Europe → Il est parti dans les temples indiens.
  • → l'argent n'est jamais resté en Europe → Il est parti en Chine pour servir de monnaie.

Chine

  • En 1271, la Chine a été conquise par les Mongols. Ces derniers ont adoptés/conservé l'utilisation des papiers monnaies. (inventé en 806 dans les temples bouddhistes)
  • En 1368, la Chine vit la révolte qui crée la dynastie Ming.
  • Cette révolte était due à une incapacité de la dynastie précédente de gérer l'économie, ce qui a entrainé de l'inflation et des inondations suite à un manque d'entretient de digue.
  • → la nouvelle dynastie veut prône une communauté agraire autonome
  • → la nouvelle dynastie s'oppose au commerce (surtout extérieur)
  • → la nouvelle dynastie instaure l'impôt en nature
  • → la nouvelle dynastie met en place un système de quasi caste comme en Inde en ne reconnaissant que peu de métiers.
  • → le papier monnaie n'est plus reconnu pour payer les impôts.
  • → les gens développent une économie souterraine à base de pièce de monnaie métallique.
  • → c'est la ruée vers l'argent qui se crée. → des mines illégales se multiplient.
  • Devant l'ampleur du phénomène → le gouvernement Ming décide d'officialiser les mines.
  • → dès 1450 les impôts doivent obligatoirement se payer en pièce d'argent.
  • → le système économique chinois devient florissant. L'économie Ming de cette époque est reconnue comme une des plus prospère de l'histoire.
  • La forte croissance de l'économie pose un soucis → il n'y a plus assez d'argent pour fabriquer des pièces de monnaie. Il faut importer de l'argent.
  • → la Chine importe de l'or et surtout de l'argent depuis l'Europe, en échange de soie et d'épices.
  • → en 1530 les mines d'argent de Chine sont totalement épuisées.
  • → la Chine devient le moteur de la demande minière en Amérique.
  • Alors même qu'il y a une pénurie de monnaie métallique en Europe.
  • → les impôts en Europe se paient en pièce d'argent
  • → dans la vie courante les gens utilisent le crédit et les objets de taille.
  • Définition:
  • p 365
  • Symbole:
  • sumbolon (σύμβολον) en grec
  • → fu hao en chinois
  • → les deux signifient "objet brisé en 2 pour créer un contrat"
  • → Les objet de taille sont des bois coupé en deux sur lesquels on a inscrit les terme d'un contrat (une dette)

Empires commerciaux européen versus vie locale.

  • Vers 1500 à 1511 les navires européens contournent l'Afrique et s'en vont commercer (pirater) sur l'océan indien.
  • en 1571 la ville espagnole de Manille aux Philippines est créée comme comptoir pour commercer avec la chine. Ce qui permet à l'Espagne de coloniser l'océan Pacifique.
  • → échange de Soie et de porcelaine contre de l'or et argent des Amériques.
  • → les marchands espagnols deviennent très riches, mais ça ne profite surtout qu'à eux et peu à la population européenne.
  • En Europe:
  • → les Etats trafiquent la monnaie en inventant des outils de crédits qui créent des bulles spéculatives.
  • → la pratique des "enclosures" (tragédies des communs) se généralise. → la privatisation de pâturages communaux
  • → de plus en plus de paysan sont ruinés. (et le vagabondage est sévèrement interdit)
  • → ils sont alors engagés comme ouvrier dans l'industrie naissante
  • → ils sont alors envoyés dans les colonies.

Colonisation des Amériques

  • Le chef militaire Cortes était endetté. → pour se refaire, il lance une expédition (illégale) à la conquête du continent américain (depuis l'ile d'hispañola où il était)
  • → il utilise le principe de la dette pour motiver ses troupes. (600 soldats)
  • → il leur promet un partage des richesses de la conquête, mais leur facture (à crédit) les armures et arbalètes → nombreux sont donc les soldats qui se sont retrouvés endettés après l'opération. (le partage du butin n'ayant pas donné grand chose aux soldats.)
  • Les soldats endettés se sont empressés après la conquête des aztèques de gérer les régions indigènes avec des techniques de dettes et d'impôts, pour eux mêmes tenter de se désendetter.
  • Une des premières chose qui est faite après la conquête, c'est de mettre les indigènes dans les mines.
  • p. 387
  • Au finale Cortès rentre en Europe ruiné ! → Il va même voir le roi pour tenter d'effacer ses dettes.
  • → ça vaut la peine de massacrer 90% des habitants d'un continent et de les mettre en esclavage dans des mines tout en étant toujours endetté !
  • On retrouve la même logique dans les croisades. → lors de la 4ème croisades les chevaliers rentrer ruinés, même après avoir piller des villes sur leur chemin.

Réforme

  • p. 391
  • En 1520, Luther dit que les vrais chrétiens qui partagent tout sont rares:
  • → nous sommes sur terre et pas dans un monde idéal, donc il est possible de faire des entorses à l'idéal
  • → L'usure est interdite. Mais 4% à 5% d'intérêt, n'est pas considéré comme de l'usure vu que le monde n'est pas parfait.
  • → la preuve que le monde n'est pas parfait, c'est que dans les écritures, il y a des exceptions quand on parle d'usure. → On a pas le droit de faire de l'usure avec ses compatriotes, mais on a le droit avec les étrangers.
  • → sur la base de la notion d' "interesse", les pénalités pour manque à gagner, le monde protestant relance le commerce en Europe.
  • → en 1650 tous les protestants ont intégrés ses valeurs marchandes.

Monde des crédits et de l'intérêt

Deuxième partie. P.396

  • L'Europe est divisée en 2.
  • Il y a 2 types de monnaie qui sont utilisées, mais pour des contextes différents:
  • → monnaie métallique pour l'état et les marchands
  • → monnaie dette/crédit pour tout les échanges quotidiens entre tous.
  • On a aussi 2 types de philosophies qui sous-tendent ces monnaies:
  • → la notion d'intérêt personnel quand on fait des transactions en monnaie métallique
  • → la notion d'entraide quand on se fait crédit entre personne d'une communauté
  • La notion d'intérêt personnel émerge gentiment dans une vision du monde ou l'entraide n'existe pas. → elle est théorisée par Guichardin (un ami de Machiavel) qui compare le monde où l'amour règne et en opposition c'est le monde de l'intérêt personnel.
  • → il était très étrange à l'époque de baser une théorie philosophique de la vie sur la notion de "pénalité pour retard de paiement dans un emprunt" !!
  • → les écrits de l'époque (celle de Hobbes et de son léviathan) commencent à mettre en avant le fait que le monde est mécanique et rationnel. Que la motivation n'est finalement que le profit, et donc la notion d'intérêt qui permet le profit. C'est là le glissement qui est fait.
  • → on retrouve les notions déjà présentes des siècles plus tôt en Chine. (prince Shang)
  • → Il y a un parallèle entre la physique et sa mécanique céleste implacable et des gens qui cherchent la mécanique dans la morale humaine. → L'intérêt personnel est une des théories.
  • Mais ce n'est pas la seule explication du glissement de la société d'entraide qui utilise le crédit vers une société de concurrence qui utilise la monnaie métallique.
  • p. 404
  • C'est surtout, (principalement en Angleterre), l'ingérence du pouvoir judiciaire très dur contre les endettés qui a transformé une société de solidarité par crédit mutuel en société morale métallique.
  • → Sous la reine Elisabeth, le châtiment pour vagabondage (chômage) en cas de 1er délit: être cloué par les oreilles au pilori. Pour les récidivistes: la mort !
  • Voici l'histoire de Margaret Sharples vers 1660 à Chelsea. → N'ayant pas assez de monnaie pour payer un tissu, elle a emporté ce tissu à crédit en mettant en gage un panier de provision. → Une pratique courante en terme de crédit mutuel. Entre temps, le propriétaire de la boutique a changé d'avis. Il a rendu le panier en gage et a décidé de poursuivre Margaret pour vol. → bilan, Margaret a été pendue !!!
  • Cette histoire semble quand même un peu exagérée. Il est fort probable qu'en fait, le vol n'était qu'un prétexte que le boutiquier a trouvé pour se débarrasser de cette personne pour d'autres raisons. (pourquoi éliminer une cliente ?)
  • → On imagine bien qu'ayant entendu cette histoire, plus d'un se retient de faire du crédit mutuel et préfère payer comptant en monnaie sonnante et trébuchante. (le trébuchet est une balance utiliser pour vérifier le poids de la pièce de monnaie)
  • Historiquement, à cette époque le recours à la justice de l'Etat était très très rare. Puis, même moins de 1% des affaires portées en justice allaient jusqu'au jugement. → C'était souvent juste un moyen de consigner par écrit un fait. (la population étant largement illettrée)
  • La morale voulait aussi que l'on règle ses affaires entre voisins.
  • (Je pense que les gens avaient aussi peur que le système judiciaire se retourne contre eux si il lançaient un procès, et au vue des peines et de l'état des prisons de l'époque c'était un sérieux risque)
  • On voit que la crainte du système judiciaire dur peut suffire à inciter à ne plus utiliser le crédit et casser la communauté.
  • p. 408
  • Adam Smith a continué de créer une nouvelle réalité en décrivant des fables. Notamment celle que les commerçants n'agissent que par "intérêt personnel" → c'est actuellement une idée couramment acceptée. Mais à l'époque le crédit mutuel était majoritaire et l'on voyait plutôt le commerçant comme un maillon de l'entraide communautaire.
  • Pour rappel, Adam Smith tentait de justifier l'économie comme une discipline à part séparée des autres discipline. Ce qui évidemment ne va pas en faveur d'une vision de l'économie qui est intégrée dans l'entraide d'une communauté.

Troisième partie

Monnaie de crédit impersonnelle

  • Nous allons voir comment le crédit s'installe même sans avoir besoin d'un système d'entraide communautaire.
  • → du crédit mutuel au crédit impersonnel en passant par la monnaie métallique.
  • Le contexte européen est très défavorable aux prêteurs. L'usure est interdite.
  • → un prêteur ne doit pas prêter plus qu'il n'a.
  • → En 1360, le banquier Francesch Castello a été décapité devant se banque pour avoir prêté plus qu'il n'a.
  • Ce n'est que dans les cités Etats commerciales que la morale est plus tolérante et que des nouveaux outils financier apparaissent:
  • A Venise au XIIème siècle: invention des bons municipaux pour financer la guerre:
  • → C'est un emprunt obligatoire en avance de l'Etat sur ses citoyens (comme un impôt en avance) qui est rémunéré à 5%.
  • → le citoyens ont donc des titres qui valent 5% de plus que ce qu'on leur emprunté.
  • → Mais ces bons municipaux n'ont aucune échéance. → ainsi personne ne sait si ils seront vraiment remboursés
  • → Tout un marché des bons municipaux se met en place. Les spéculateurs les achètes ou les vendes au grés des victoires et revers militaires de l'Etat vénitiens.
  • En 1570, les bons d'Etat se sont disséminés un peu partout.
  • → On retrouve à Medina del Campo en Espagne une bourse aux bons d'Etat. → Nous avons là une monnaie.
  • p. 413
  • → C'est là, la véritable raison de l'inflation massive en Europe entre 1500 et 1650. → Les Etats ont abusé des bons d'Etats.
  • 1694: Création de la banque d'Angleterre → la 1ère banque centrale.
  • → un groupe de 40 marchands prête 1.2 millions de livres au Roi (pour financer la guerre contre la France)
  • → ils titrisent cette dette en petite coupure → des billets de banque (au début nominatif puis au porteur)
  • → c'est la dette du roi, et donc à lui de payer en dernier recours (ce qui garanti le "crédit", la "croyance" dans le fait que cette dette sera remboursée, vu qu'un roi est riche et/ou peut lever des impôts)
  • → c'est au roi de rembourser cette dette, mais les banquiers se sont engagés à donner la compensation en pièce d'or que le papier monnaie représente. (Ceci en échange du monopole d'émission de billet de banque)
  • → la banque d'Angleterre est devenue une chambre de compensation utile entre petite banque. (on préfigure déjà la notion de banque centrale)
  • p. 414.
  • Le discours de l'époque sur les monnaies était divers. Les années 1960 en Angleterre ont été des années peu stable en terme monétaire.
  • John Locke (le contractualiste libéral) était un des conseillers de Isaac Newton (connu pour sa découverte de la gravitation), mais qui était aussi à cette époque le directeur de la monnaie.
  • Locke ne croyait pas à la "Foi" en l'Etat. → il pensait que c'est l'or (ou d'autre métaux) qui par nature contient la valeur. → la monnaie ne doit pas être altérée.
  • → Locke était un scientifique rationaliste, matérialiste → Il ne voulait pas introduire la notion de foi ou croyance dans la monnaie.
  • → le sceau du roi sur la face des pièces doit garanti le fait que les pièces sont purs et d'un poids juste. (et pas montrer qui paye la dette en dernier recours)
  • → c'est à l'opposé de nombreuses monnaies métalliques de l'antiquité qui avaient plus de valeur que la valeur du métal dont elle étaient conçue. C'était uniquement à l'étranger, où l'autorité sur la face n'était pas reconnue qu'on échangeait les pièces à leur valeur métallique.
  • → c'est surtout l'opposé de la vision du papier monnaie (reconnaissance de dette, donc foi en l'Etat qui paie)
  • → le crénelage que l'on voit sur la tranche des pièces de monnaie est une invention faite dans le but d'empêcher le rognage des pièces.
  • → en effet, le rognage des pièces était courant avec une théorie qui voulait que la pièce ait la valeur du métal. → personne n'aurait l'idée de détruire une pièce qui vaut plus si elle est entière que si elle est fractionnée.
  • En 1717, la grande Bretagne et l'Empire Britannique ont adopté l'Etalon or. → L'or est la monnaie. → Cette vision du monde persiste encore de nos jours, même si depuis la fin des accords de Bretton Woods ce n'est plus la réalité du système monétaire.
  • En 1720, l'éclatement de la bulle spéculative de la compagnie des mers du sud. → C'est une époque de grande spéculation sur les richesses que cette compagnie allait pouvoir faire. Les dirigeants de cette compagnie pour faire grimper leur financement ont grossi les gains possibles. Il se sont fait prendre pour manipulation et l'action s'est effondrée.
  • En 1721, la banque centrale française créée par John Law fait faillite. → Le principe est le même que la banque d'Angleterre, juste un circulation de monnaie papier convertible en or. La création monétaire était basée sur les richesses rapportées des colonies, surtout de la Louisianne. Law a ensuite agit comme en Angleterre en faisant miroiter des richesse beaucoup plus grandes en provenance des colonies. → Les ennemi de Law (le prince Conti et le duc de Bourbon) ont soutenu la spéculation dans le but de créer une bulle. Ce qui n'a pas manqué. Les investisseurs ayant vu le cours de l'action atteindre des sommets ont voulu réaliser leur gain (40 fois) ils viennent chercher leur or. Ce qui provoque la fin de la banque, car les gains des colonies ne sont pas encore fait. (et peut être sur évalué)
  • Le papier monnaie n'a donc plus la confiance à cette époque.
  • Il est intéressant de noter que les souverains européens ont engagés des alchimistes pour tenter de créer de l'or. (Isaac Newton était un alchimiste), mais ne voyant que peu de résultat ils ont réalisé la multiplication de l'or grâce au papier monnaie !

Quatrième partie

Qu'est-ce que le capitalisme ?

  • p. 420
  • "capitalisme" mot apparu dans le vocabulaire des socialistes pour définir → un système où celui qui a le capital dirige.
  • Les outils financiers du capitalisme sont apparu bien avant la science économique et les ateliers et usine. (~1700)
  • le commerce guerrier et une particularité européenne.
  • Le financement par action
  • → apparu pour financer des sociétés coloniales → la compagnie des Indes orientales et occidentales.
  • → la dette = financement de guerre
  • Les 3 types de commerces les plus courants de ces compagnies sont:
  • → les armes
  • → les esclaves
  • → les drogues (café, thé, sucre, tabac, opium….)
  • Il y a toujours un lien entre le capitalisme et l'esclavage. → le travailleur libre est une fable, ça n'a jamais fait tourner un système capitaliste.
  • En Europe, le salariat puise ses racines dans le système médiéval d'Europe du nord qui voulait que toute personne a un rôle, d'apprenti, page, servante dans la période de sa vie allant de ~12-14 ans jusqu'à 28-30 ans.
  • Une fois les ressources accumulées il est possible de créer son propre foyer.
  • → le mot "prolétariat" vient d'un mot qui signifie "ceux qui ont des enfants" → montre bien que c'est après ce cycle d'apprenti salarié
  • Le salariat c'est ne jamais sortir de cette période de page-apprenti-servante → prolongation de l'adolescence
  • Le salariat est accepté par les masse car il crée une illusion de liberté convaincante → le salariat permet l'illusion de sortit des griffes de la dette
  • → la fable s'approche de la réalité.

Cinquième partie

Apocalypse

  • p. 436
  • Le progrès = ? amélioration progressive de la civilisation.
  • → on suppose que le futur sera toujours meilleur.
  • Quand on contracte une dette → on suppose que le futur sera meilleur et permettra de rembourser
  • → quand c'est une dette nationale → le futur doit vraiment reposer sur un futur incroyablement mieux.
  • Le paradoxe, c'est que l'histoire montre que dès que le capitalisme semble être LE système, qu'il aura un développement immortel….. → paf… une crise arrive.
  • → le capitalisme a besoin de se convaincre qu'il n'est pas durable pour durer….
  • Ainsi les risques sociaux, le communisme rival, la guerre, les limites écologique sont toujours des bons stimulateur du capitalisme.
  • → une explication est que le capitalisme fonctionne sur le profit à court terme. Si une vision long terme est possible, la machine s'emballe…

Chapitre 12: Début d'une ère encore indéterminée

  • p.440
  • 15 août 1971: Nixon annonce la fin de la convertibilité du dollar en or.
  • → c'est la fin de l'Etalon or.
  • → le but était certainement de payer la guerre du Vietnam.
  • Toujours le même principe
  • → la dette d'Etat sert à financer la guerre

Fonctionnement du système monétaire US

  • p. 445
  • + note 9 p. 619
  • Explication du fonctionnement de la création monétaire par la FED
  • → une banque privée qui a le monopole de la titritisation de la dette US en billet de banque.
  • → le président de la FED est nommé par le président US et avalisé par le congrès. C'est le seul lien du contrôle public sur la monnaie → ce qui est contraire à la constitution US 1,8,5 qui dit que battre monnaie est une compétence du congrès. (et définir sa valeur)
  • Le principe:
  • Le trésor US émet des bons (une promesse de remboursement)
  • Les bons du trésor sont mis sur le marché
  • La FED achètes des bons et les monétises en billet de banque
  • La FED fourni de la monnaie centrale qui sert de base aux crédits des autres banques. (réserves fractionnaires)
  • Le découplage de l'or est un avantage pour les USA
  • → le $ devient la réserve ultime de valeur
  • Au moment du changement, de nombreuses banque centrale se sont retrouvée avec des $ non convertible en or → que faire avec ?
  • → acheter des bons du trésor US
  • → acheter des actions dans les sociétés US cotées en bourse.
  • La vraie cohésion du système monétaire actuel → c'est la force militaire US qui est capable d'agir partout. (800 bases militaires dans le monde)
  • → il semble ces dernières années que le sud de la chine (région de hong-kong) est probablement la première depuis longtemps que l'armée US n'est pas certaine de pouvoir pénétrer. (La force de frappe US, c'est surtout son aviation. Le système de défense anti-aérien de la région est au top)
  • "Etrangement" les 5 pays qui détiennent le plus de bons du trésor US sont en général les pays "occupé" militairement. (ceux qui ont des bases militaires de longues date… ou sont des protectorats comme la Corée)
  • → note 12. p.619 → pression diplomatique
  • l'OPEP négocie son pétrole en dollars $ → la monnaie de base du monde est donc plutôt le pétrodollar
  • "Etrangement" tous les pays qui ont voulu négocier leur pétrole dans d'autres monnaie ont eu des soucis militaires avec les USA…
  • → en 2001 Saddam Hussein a tenté de négocier en € (tout comme l'Iran)
  • capitalisme = alliance de la guerre et de la finance.
  • Etrangement, le cycle "monnaie dette" - "monnaie métallique" qui fait osciller entre paix et guerre ne fonctionne plus.
  • → le retour à la dette ne libère pas de l'impérialisme. → On a un impérialisme de la dette.
  • L'impérialisme de la dette s'effrite. → le FMI qui a agit comme outil de promotion de la dette est balloté. L'argentine s'en est défait.
  • En 2008 crise financière
  • → achat massif de bons du trésor US pour sauver les meubles (~1300 milliards)
  • → La Chine, principal créancier US … dit publiquement qu'elle n'aime pas. Qu'il faut que les USA arrête de créer de la monnaie à partir de rien !
  • p. 453
  • Pourquoi la Chine qui est le principal rival des USA achète de la dette US ?
  • → Elle poursuit une vieille politique de toujours….
  • → …. pour être reconnu empereur de tous , il faut donner des cadeaux aux Etats voisins
  • → Est-ce que la Chine fait ainsi un cadeau aux USA ?
  • Luther King dans son célèbre discours: j'ai fait un rêve → Il di que l'Etat est le garant de la liberté
  • Ere Keynesianiste:
  • → contrat social entre le travailleur à qui on augmente le salaire en échange de l'augmentation de productivité
  • → Cette logique a fonctionné jusqu'en 1980…. après plus.
  • Keynes voulait supprimer les rentiers. → voulais supprimer les dettes (comme Ricardo et Adam Smith)
  • Depuis 1980 changement de politique. → Reagan et Thatcher → la dérégulation.
  • → fin du rêve
  • Au lieu de travailler → devient aussi rentier (donc l'opposé des visions anti-dettes)
  • → les revendications sont: accès à tous à la rente, à la bourse, au crédit, aux cartes de crédits.. à l'hypothèque… → donc l'Etat fait la promotion de la propriété de maisons.
  • Dans notre civilisation, l'honneur a passablement disparu
  • → il ne reste que la religion comme cadre moral.
  • Chez les évangélique on trouve une justification théologique de la création monétaire infinie (qu'on ne pourra jamais rembourser)
  • → Dieu a créé à partir de rien. C'est la grâce qui nous permet de faire pareil. (George Gilder )
  • → C'est opposé à la vision issue des grecs antique, de l'Ubris, la démesure qui est le pire des "pêché" → personne n'a le droit de se prendre pour Dieu.
  • p.468
  • Le système actuel est paradoxal.
  • la pensée TINA domine le monde politique. On l'impression que le capitalisme est un mal obligatoire.
  • → Alors que le capitalisme a besoin de voir sa fin proche pour prospérer...
  • Quand une crise arrive… alors que ce serait le moment de changer de système → on ne change pas grand chose..
  • On ne sait pas trop ce que nous réserve l'avenir.
  • → selon les cycles on retombe actuellement dans une phase comme à la fin de l'âge axial et au début du moyen âge !

monnaie dollars renminbi yuan.JPG

Mes observations à propos du livre Dette 5000 ans d'histoire

  • Depuis l'écriture de ce livre, il y a encore le phénomène bitcoin qui s'est développé.
  • → C'est une monnaie du genre métallique, même si elle est sur un support électronique.
  • → On fait même du "mining" pour la création monétaire. Donc une référence directe à la mine.
  • On voit également beaucoup l'émergence de nombreuses monnaie complémentaires citoyennes.
  • → très souvent c'est sur la base du papier qui représente un avoir en monnaie ayant cours légal
  • Personnellement, je suis pour le crédit mutuel amélioré avec un zoom arrière régulier. → donc un crédit, mais sans la dette prédatrice. J'appelle ceci le Système Monétaire Equilibré.

Voici une vidéo de Kalee vision qui décrit la première partie de ce livre:

Histoire de la monnaie

Dette 5000 ans d'histoire est avant tout une histoire de la monnaie. Mais c'est un sacré pavé d'anthropologue passablement indigeste pour la plupart de gens.

Ainsi pour mieux faire connaitre ces idées plus loin. J'ai fait toute une série en 11 épisodes dans laquelle je raconte l'Histoire de la monnaie et des systèmes économiques.

Voici comme aperçu le 1er épisode qui fait une chronologie de l'Histoire de la monnaie...  Les autres épisodes sont directement accessible sur la page déjà cité ci dessus.

Cette histoire de la monnaie et des Système économique est largement inspirée du libre de David Graeber, mais aussi d'autres sources et de mes expériences personnelles dans l'animation du Jeu de la Monnaie.

Ce jeu est passionnant. En 4 parties de jeu de carte, cette expériences sociale nous montre l'histoire de monnaie autrement... et déconstruit les dogmes souvent avancé par les économistes.

Le livre Dette 5000 ans d'Histoire étant déjà vieux !! ... Il ne contient pas toutes les évolutions récentes de l'histoire de la monnaie qui s'accélère.

Ainsi Graeber n'a pas pu parler de la révolution du bitcoin et des  cryptomonnaies.

Ainsi je parle également dans ces épisodes de la Théorie relative de la Monnaie. Je la critique, ainsi que son implémentation la G1...

Et j'introduit l'idée de Bernard Dugas, de créer un SME, un Système Monétaire Equilibré, ou un Système de Mesure Equilibré. Une théorie intéressante pour comprendre les référentiels et paramètres utilisés dans les systèmes monétaire. Notamment le fait que si l'on retourne l'intérêt qu'empoche le banquier avec l'intérêt bancaire, et bien en fait on retombe sur un Revenu de Base Inconditionnel....

jeu de la monnaie

Citations issues du livre de David Graeber: Dette 5000 ans d'histoire

A propos de la fable du troc:

"Le raisonnement d'Adam Smith (...) est le grand mythe fondateur de l'économie en tant que discipline. (...) "Autrefois on faisait du troc. C'était difficile. Donc on a inventé la monnaie." (...) Le problème est qu'il n'y a aucune preuve que les choses se soient passées de cette façon, et qu'une montagne de preuves suggère qu'elles ne se sont pas passées de cette façon.
Le point commun de tous ces cas d'échange par troc, c'est qu'il s'agit de rencontres avec des étrangers que l'on a de fortes chances de ne plus jamais revoir et avec lesquels on ne va pas établir de relations suivies.
Comme dans tant de petites collectivités locales réelles, chacun se contente de garder en tête qui doit à qui.
Le troc n'est pas un phénomène particulièrement ancien (...) il a lieu entre des personnes auxquelles l'usage de la monnaie est familier, mais qui, pour une raison quelconque, n'en ont pas beaucoup."

A propos de la monnaie scripturale:

"Il est faux que nous ayons commencé par le troc, puis découvert la monnaie, et enfin développé des systèmes de crédit. L'évolution a eu lieu dans l'autre sens. La monnaie virtuelle, comme nous l'appelons aujourd'hui, est apparue la première. Les pièces de monnaie sont venues bien plus tard, et leur usage s'est diffusé inégalement, sans jamais remplacer entièrement les systèmes de crédit. Quant au troc, il semble s'agir surtout d'une sorte de sous-produit accidentel de l'usage des pièces de monnaie ou du papier-monnaie."

Révolutions, insurrection:

"Dans les cinq mille dernières années, avec une remarquable régularité, les insurrections populaires ont commencé de la même façon : par la destruction rituelle des registres des dettes"

"Dites aux gens qu'ils sont des inférieurs: ça ne va pas leur faire plaisir, mais aussi étonnant que cela puisse paraître, il est rare que cela les pousse à la révolte armée. Dites-leur qu'ils sont des égaux potentiels qui ont échoué, que même ce qu'ils ont, ils ne le méritent pas, qu'ils ne le possèdent pas de bon droit, et vous avez de bien meilleures chances de les mettre en rage."

A propos des impôts:

"Au fil de l'histoire, la raison la plus fréquente de s'endetter a toujours été la nécessité de réunir les sommes nécessaires pour payer l'impôt."

"En décrétant que seules leurs propres pièces seraient acceptables pour régler les redevances, les amendes et les impôts, les Etats ont réussi à submerger les innombrables monnaies sociales qui existaient sur leur territoires et à instaurer une sort de marché national unifié."
D.Graeber

Chapitre 9: l'âge axial (p277 de Dette 5000 ans d'histoire)

« Il suffit de jeter un coup d’œil au traité de Kautilya, l’Arthasastra, au « cercle de souveraineté » sassanide ou au Discours sur le sel et le fer chinois pour constater que la plupart des monarques antiques passaient beaucoup de temps à réfléchir sur la relation entre mines, soldats, impôts et denrées alimentaires. Presque tous ont conclu que créer des marchés n’était pas seulement commode pour nourrir les soldats, mais utile à bien d’autres fins : les gouvernants n’auraient plus à réquisitionner directement chez leurs sujets tout ce qu’il leur fallait, ou à trouver comment le produire sur les domaines ou dans les ateliers royaux. »

Extrait de: David Graeber. « Dette : 5000 ans d'histoire (Les Liens Qui Libèrent) (French Edition). » iBooks. p107.... mais p64 de mon édition papier "

En bref... la monnaie et les impôts, c'est un moyen civilisé de vivre sur le dos des autres....

Un exemple de mise en "esclavage civilisé par le marché" avec la colonisation de Madagascar par les français.

« C’était particulièrement fréquent dans le monde colonial. Revenons un instant à Madagascar : j’ai déjà signalé qu’une des premières initiatives du général français Gallieni, quand il a achevé la conquête de l’île en 1901, a été d’imposer un impôt personnel. Il était très élevé, mais aussi payable «uniquement en francs malgaches, la monnaie qu’on venait d’émettre. Bref, Gallieni a bel et bien imprimé de la monnaie, puis exigé que tous les habitants du pays lui en rendent un peu. »

« Mais le plus frappant a été le vocabulaire dont il s’est servi pour décrire cette capitation. Il l’a appelée l’« impôt moralisateur ». Autrement dit, cette fiscalité visait – pour adopter le langage de l’époque – à inculquer aux indigènes la valeur du travail. »

« On pourrait ne voir dans l’ensemble du projet qu’un mécanisme cynique pour soutirer à la paysannerie une main-d’œuvre bon marché, et c’était bien le but [...]»

La suite de cette phrase que j'ai tronquée explique que le second but, c'est de créer de nouvelles habitudes de "luxe" qui rendrait dépendante Madagascar pendant longtemps de la France...

Extrait de: David Graeber. « Dette : 5000 ans d'histoire (Les Liens Qui Libèrent) (French Edition). » iBooks. p107 "

Le crédit et la morale

"Je descendais la rue avec un ami l'autre jour quand un gaillard armé d'un pistolet a surgi d'une allée: "Haut les mains!"
J'ai sorti mon portefeuille et je me suis dit: "Ne perdons pas tout!" Prenant quelques billets, je me suis tourné vers mon ami : "Au fait Fred, voici les cinquante dollars que je te dois."
Le voleur a été si scandalisé qu'il a pris mille dollars de son argent personnel, a forcé Fred, sous la menace de son arme, à me les prêter, puis les a repris."
D. Graeber (vieux sketch amélioré par Steve Wright)

"A peu près partout, la majorité des gens sont simultanément convaincus (1) que rembourser l'argent qu'on a emprunté est une simple question d'éthique et (2) que quiconque fait profession de prêter de l'argent est un scélérat."

"L'histoire montre que le meilleur moyen de justifier des relations fondées sur la violence, de les faire passer pour morales, est de les recadrer en termes de dette - cela crée aussitôt l'illusion que c'est la victime qui comme un méfait".

Un groupe facebook pour discuter autour du livre..

Dette 5000 ans d'histoire en pdf

Pour télécharger le livre Dette 5000 ans d'histoire de David Graeber au format pdf... il n'y a pas de recette miracle....  Mais il y a un extrait des 30 premières pages en pdf...

J'ai acheté ce livre, et je recommande de le faire:

Résumé du livre Purifier et Dynamiser votre Eau de Ulrich Holst

Notes à propos du livre: Purifier et Dynamiser votre Eau de Ulrich Holst

  • L'eau est au coeur de toute vie
  • Le mouvement de spirale se retrouve partout dans l'univers
  • les aqueducs romain comportaient des étapes de mise en tourbillons de l'eau pour lui préserver sa capacité naturelle de régénération, sa pureté et sa vitalité originelle.

cascade eau gerer ses emotions

Voici ma liste de mots et d'expressions en rapport avec l'eau....

Les bizarreries de l'élément eau

  • l'eau augmente son volume avec le froid et diminue son poids spécifique avec la chaleur ! => c'est exactement le contraire pour la plupart des éléments !
  • Ainsi les glaçons flottent (les calottes polaires)
  • C'est grâce à cette propriété que l'on peu faire du patin à glace. La glace se forme à la surface des étendues d'eau et pas au fond. (et c'est surtout grâce à ça qu'en cas de froid extrême, le fond des lacs et océans ne descend pas en dessous de 4°C et donc crée un refuge pour les êtres vivants.)
  • L'eau atteint sa densité et son poids maximum à 4°C
  • l'eau est composée de deux gaz, l'hydrogène et l'oxygène. Pourquoi est-ce un liquide ? (à la même température)
  • L'eau se lie avec tout ce qu'elle peut. C'est un excellent solvant.
  • A température ambiance, l'eau est en général une association d'environ 400 molécules, pour faire un grosse molécule.
  • Quand l'eau se réchauffe, quand elle bout, le nombre de molécules liées diminue.

Page wikipedia à propos de l'eau

  • sans oublier la capillarité due à la tension de surface élevée de l'eau qui permet à la sève de remonter dans le végétaux.  => https://fr.wikipedia.org/wiki/Mol%C3%A9cule_d%27eau
  • L’eau froide s’oxygène naturellement mieux, alors que l’eau tiède perd son oxygène et absorbe plus de CO2, en s’acidifiant.

La mémoire de l'eau

  • le vivant évolue. Pour évoluer il a besoin d'une mémoire.
  • les molécules d'eau se groupent en clusters.
  • Les clusters sont tous différents, comme le sont des groupes d'humains qui se rassemblent. Un groupe d'humain à un concert ressemble à un groupe d'humain en manifestation. Mais les raisons de ce groupement ne sont pas les mêmes.
  • Quand des groupes d'humains se séparent, chaque personne repart avec un peu de l'impression du groupe dans lequel elle était. Pour l'eau c'est pareil.
  • La mémoire de l'eau existe et fonctionne. La preuve ce sont les médicaments homéopatiques à haute dilution qui fonctionnent sur les animaux. Ce n'est pas à cause de l'effet placebo.
  • Dans les années 1960, l'anthroposophe Theodor Schwenk a réalisé des photos de gouttes d'eau.
  • Masaru Emoto est connu pour ses photos de cristaux de gouttes d'eau.
  • Plus l'eau est pur, plus les cristaux sont beaux, réguliers. Plus l'eau est polluée ou soumise à de mauvaises intentions plus les cristaux sont petits et difformes.
  • La méthode Hagalis est souvent utilisée pour comparer l'effet d'appareil de dynamisation d'eau. http://www.hagalis.de
  • La première étape de la méthode Hagalis consiste à distiller de l’eau. Les résidus sont mélangés à des cendres et du calcium, jusqu’à formation de cristaux. Les cristaux ainsi obtenus sont à leur tour mélangés au distillat, et le tout répandu sur du verre de laboratoire. L’eau est vaporisée à température ambiante, ce qui permet d’obtenir des figures et des contours très nets.
  • Il est possible de tenter l'expérience chez soi avec une cocote, une ficelle est de glaçons…  suivre les explications de la page 26.
  • Si l'eau est ainsi capable de mémoriser les influences auxquelles elle est soumise. On peut donc l'influencer de manière positive. C'est ce que font les dynamiseurs d'eau.

Différentes catégories d'eau et leur utilisations

  • L'eau juvénile => c'est l'eau qui n'est pas encore minéralisée par son parcours souterrain. Elle risque de se charger avec les minéraux du corps plutôt que de fournir le corps en minéraux. Plus on pompe de l'eau souterraine, plus c'est de l'eau juvénile.
  • L'eau à maturité => de l'eau minéralisée (et carbone) en juste quantité. Elle est cristalline et légèrement bleutée.
  • L'eau minérale => une eau avec au moins 1g (par litre ? pas dit dans le texte) de minéraux.
  • L'eau de fontaine ou de puits => directement de source ou de nappe phréatique de surface. Souvent juste filtrée par des graviers.
  • L'eau de pluie => C'est une eau juvénile. Elle n'est pas minéralisée. L'évaporation lui a fait perdre ses minéraux. De plus elle lave la pollution de l'air.
  • (Ce livre recommande de ne pas boire l'eau de pluie, mais je connais des gens qui le font depuis une quinzaine d'année sans soucis. La première pluie n'est pas collectée, via un astucieux bac de rétention de la 1ère pluie. Le système est décrit ici: http://www.cledesol-fog.ch/?id=sche#)
  • Les eaux de surface => dépend de par quoi elles sont alimentées. Souvent un réservoir pollué. 🙁
  • L'eau du robinet => pour les besoins de la distribution elle est canalisée et mise sous pression. Ce qui n'est pas bon pour les clusters.
  • L'eau bouillie => tue les microbes, désinforme l'eau de sa pollution. Mais dépend de la durée pendant laquelle l'eau est bouillie. La médecine Ayurvédique recommande 7 min. La médecine chinoise recommande aussi la longue ébullition pour dynamiser l'eau. (en effet, pour mon traitement au Xiao Yao San je devais laisser évaporer ~30% de l'eau afin de faire bouillir longtemps l'eau dans les principes actifs de la plante. ) En asie, l'eau chaude est la boisson la plus courante. Ceci évite au corps de perdre de l'énergie à chauffer l'eau froide pour la digérer.
  • L'eau distillée => de la vapeur condensée. Elle ne contient plus rien. Elle est comme de l'eau juvénile très pur. Mais ça n'apporte rien de la boire et c'est dur à re-dynamiser.
  • Rosée du matin => La rosée du matin est de l’humidité condensée. Sa structure moléculaire est subtile, presque éthérée ; ses propriétés thérapeutiques sont connues depuis très longtemps.
  • L'eau bénite => Est de qualité supérieure. Car bénir une eau revient à l'informer avec un bon message. Emoto a observé que l'eau des temples est souvent meilleure. Tout comme une piscine dans laquelle on pratique du Watsu est dynamisée.

Les pionniers de la recherche sur l'eau

Victor Schauberger

=> voir aussi mon article sur "la compréhension de l'ea selon Victor Schauberger"

  • Forestier autrichien
  • Il n'aimait pas trop l'université car trop séparée de la réalité de la nature.
  • Il voyait à l'uni des théories hors est une succession ininterrompue d’instants dynamiques.
  • Vu que tout change tout le temps, il trouvait peu judicieux le concept scientifique de reproductibilité. Il faut aussi tenir compte de l'aspect dynamique.
  • La nature ignore les catégories étanches, bien cloisonnées : biologie, chimie, physique, etc. Pour Viktor Schauberger, les catégories ne se rencontrent que dans l’intellect humain, dans le milieu clos des laboratoires, jamais dans la nature.
  • L’intellect humain est un handicap, au sens où il appréhende les choses de façon fragmentaire, en tant que parties non reliées entre elles. Dans la nature, les parties ne sont pas séparées les unes des autres. Selon Viktor Schauberger, la manie de la fragmentation est la deuxième erreur commise par les sciences officielles de son temps dans leur étude de la nature.
  • Le mouvement et l’énergie sont omniprésents dans l’univers.
  • Toutes choses se transformant sans cesse
  • tout existe à l’intérieur d’un champ de forces duelles, s’opposant chaque fois l’une à l’autre:
  • => attraction / répulsion
  • => condensation / expansion
  • => concentration / dispersion
  • Quelle est la source première de l’énergie ?
  • Viktor Schauberger attribuait ces propriétés à une intelligence créatrice omniprésente, une énergie omni-rayonnante, capable d’organiser toutes choses en vertu d’une cause primordiale, source de toutes les causes subséquentes. => EEC => Energie Eternellement créatrice.
  • Elle se rencontre partout dans l’univers, et sa fonction est de maintenir la vie dans un courant harmonieux, créateur, instant après instant. Telle est le principe fondamental sous-tendant les recherches de Viktor Schauberger.
  • Production d’énergie par concentration centripète
  • faire flotter des troncs ayant une masse volumique plus grande que l'eau !
  • C'est en observant les truites remonter le courant que Victor Schauberger a compris comment elles arrivent sans effort à rester immobile au milieu d'un fort courant, puis même à remonter le courant et sauter par dessus les chutes. => elles restent au coeur du tourbillon, à l'équilibre des forces. Puis elles utilisent la force centrifuge du tourbillon pour s'élancer.
  • L'eau se déplace par un mouvement d'enroulement spiralé.
  • Au centre, c'est comme l'oeil du cyclone. C'est le calme, mais aussi un énorme potentiel énergétique.
  • C'est de l'énergie concentrée au repos. (concentration centripète)
  • Il a appelé ça: "production d'énergie sur la base de l'implosion"
  • Aussi régénération et purification naturelle de l'eau grâce à des systèmes qui impriment des mouvements en spirale à l'eau. (dans le sens des aiguilles d'une montre)
  • Les tourbillons centripètes de l’eau générant le phénomène d’implosion sur son plan subtil. Ce qui, d’une part imprime un mouvement tourbillonnaire aux groupements moléculaires, qui ainsi se défont, se brisent ; d’autre part, concentre cette bioénergie (EEC) naturelle puis la « libère ». Ce procédé rend à l’eau son pouvoir inné de régénération et lui restitue sa structure originelle.

art brut structure martouf reseau eau qui coule

Shoi Yamashita: l'eau vitale

  • observe une différence entre l'eau des plantes et l'eau ordinaire.
  • l'eau PI => l'eau vivante (vient du Chi,)
  • appareil de dynamisation en 3 étapes:
  • filtration => filtre textile pour la rouille et calcaire, écorce de coco pour les polluants organiques, herbicides, pesticides, chlore, gaz, bactérie..
  • activation => 2 sphères en céramique se mettent en mouvement avec l'eau et lui induisent des mouvements tourbillonnaire. (casse les agglutination moléculaires indésirables) Briser les molécules d’eau indésirables a également pour effet une extension de la surface interne de l’eau, ce qui améliore sensiblement son pouvoir de dissolution et de formation de groupements moléculaires harmonieux et sains.
  • dynamisation => l'eau coule sur du corail. Le corail favorise la vie dans les océans. ( il génère des ions minéraux et augmente le pH de l’eau de façon optimale.) Puis l’eau à dynamiser passe sur un lit de cristaux provenant de hautes montagnes japonaises. La conductibilité électrique de l’eau diminue ainsi de façon significative, d’où une stabilisation certaine de la nouvelle structure moléculaire

Enza Maria Ciccolo : les eaux miraculeuses, ou eaux de lumière

  • En 1984, elle profite d'un passage à Lourdes en vacances pour prélever un échantillons de l'eau de Lourdes pour la faire analyser et voir si cette eau est différente d'une eau normale.
  • => l'eau de Lourdes possède un champ électromagnétique parfaitement équilibré.
  • les particules de matière sont constamment en mouvement, ces mouvements se font autour d’un axe : ils ont une direction, à gauche ou à droite. (c'est quoi une particule de matière ? …. un atome ? une molécule ? pas claire de quoi on parle ici.)
  • En cas de charge équilibrée, le nombre des rotations à gauche et à droite des particules est sensiblement égal.
  • majorité de rotation à gauche = surcharge (pompe de l'énergie aux cellules)
  • majorité de rotation à droite = procure de l'énergie
  • L'eau de Lourdes rééquilibre les particules élémentaires des organismes malades.
  • Quel est l’élément déclencheur des propriétés thérapeutiques de l’eau de Lourdes ?
  • => les ondes électromagnétiques de l’eau de Lourdes, au contact de vibrations pathogènes, avaient le pouvoir de changer ces vibrations.
  • le contact de cellules malades, d’un organe malade, avec une eau miraculeuse dissout toutes les vibrations pathogènes => guérison instantanée
  • Une maladie, à ses débuts, se traduit par un déséquilibre sur le plan vibratoire, des perturbations sur le plan énergétique, c’est-à-dire subtil.
  • À Lourdes, l’eau est en résonance avec toutes les couleurs du spectre => lumière blanche.
  • Certaines "eaux lumière, miraculeuse" ne sont sensibles que pour certaines partie du spectre de lumière.
  • Le pouvoir d’action d’une eau de lumière n’est pas stable, qu’il varie en fonction des conditions climatiques. => parfois pouvoir d'action supérieur la nuit ou les jours de pleine lune.
  • 9 gouttes d'une eau lumière peuvent transmettre leur caractéristiques à un verre d'eau "normale"

Friedrich Hacheney, inventeur d’un procédé de lévitation de l’eau

  • géophysicien autrichien né en 1959
  • mettre en pression de l'eau à plus de 1kp Kilopond est mauvais pour la qualité de cette eau. (kilopond = https://fr.wikipedia.org/wiki/Kilogramme-force unité non SI qui exprime une force à l'aide de masse.)
  • seul l'activation pour mouvement spiralé permet de conserver le caractère "colloïdal" de l'eau, sa vitalité. (colloïdal vient de Kolla en grec qui signifie colle. Le lait est colloïdal, c'est un mélange homogène de plusieurs substances en suspension)
  • Le principe du tourbillons était déjà utilisé dans les aqueducs romains.
  • l'eau colloïdale est donc une eau qui est capable de transporter de façon optimale une autre substance. (comme le plasma sanguin)
  • Ainsi, on peut dire que l'eau s'oppose à la force de gravité, elle a intrinsèquement une force de lévitation.
  • Friedrich Hacheney a inventé une machine à restituer à l'eau son pouvoir naturel de mise en lévitation.
  • http://www.levita-ahrensburg.de/Levitiertes_Wasser.cfm
  • de nombreuses études scientifiques reconnaissent les vertus de l'eau lévitantes: un meilleur transport des substances nutritives pour les plantes, une meilleure désintoxication de l’organisme humain, une diminution sensible des résidus calcaires dans l’eau, une homogénéisation des ciments, une stabilisation des pigments, une germination accélérée des végétaux.

Johann Grander : l’eau activée et « informée » au moyen d’aimants

  • eau Grander® => un succès commercial
  • réduit la consommation de chlore des piscines
  • Grander a eu envie de changer de vie à 44 ans en 1974. Il a abandonné sa station service pour construire des cabanes.
  • Il était passionné par les phénomènes magnétiques. Il a amélioré des moteurs, avant de s'intéresser au lien entre magnétisme et eau.
  • Appareil de dynamisation en 3 étapes:
  • - les aimants qui font vibrer l'eau à 100 kHz, ce qui casse les clusters qui mémorise la pollution
  • - l'eau est activées par des tourbillons
  • - l'eau est informée d'une nouvelle structure à proximité d'une eau Grander. (sans la toucher,mais par résonnance) (L'eau Grander est une eau de la source Grander, située sur une ancienne mine d'argent et de cuivre)
  • http://grander.com

Chapitre 4 : La puissance de l'énergie comprimée

  • Tous les inventeurs d'appareil de dynamisation de l'eau ont une théorie et un vocabulaire différent.
  • ici: "énergie vitale", "bioénergie" = orgone, énergie traitée aux tachyon, Chi, énergie naturelle, originelle, primordiale.
  • => orient => ki, chi
  • => inde => prana
  • => ancien germain => odd
  • => hébreu => rouah => souffle vital
  • Toutes les thérapies naturelles (surtout orientales) visent à libérer l'organisme humain des blocages empêchant l'énergie de circuler dans le corps et à harmoniser cette circulation.
  • C'est le principe de l'acupunture et de toutes les méthodes basées sur les méridiens d'énergie.
  • En plus de dévier, et modifier les flux d'énergie, parfois il y a des méthodes qui injectent de l'énergie, c'est ce que fait l'imposition des mains, etc...
  • les arts martiaux sont aussi des techniques pour concentrer et diriger l'énergie vitale.
  • La culture occidental ignore souvent le principe d'énergie vitale. Mais depuis l'avènement de la physique quantique il y a un siècle, ça change.

Wilhelm Reich, ses découvertes en matière d'énergie vitale

  • Reich était médecin, il est né en autriche et a émigré aux USA.
  • Il a inventée la science de l'orgone.
  • Reich a fréquenté Freud dans les années 1920, mais lui reprochait de gaspiller son temps à s'occuper uniquement des pathologies de la bourgeoisie.
  • Reich voulait transmettre à tous une technique de bien être psychique qui passe par le physique.
  • Il dit:
  • La thérapeutique par l’orgone se différencie de tous les autres types d’influences sur un organisme humain en ce qu’elle court-circuite en grande partie le langage verbal du patient au profit de son expression biologique. Ce dernier se voit ainsi ramené à des profondeurs en lui-même que jusque-là il fuyait avec acharnement. La thérapeutique par l’orgone apprend aux patients à reconnaître, comprendre le langage du vivant, et avoir prise sur lui.
  • Wilhelm Reich utilisait le terme de « s’exprimer à partir du plan biologique ». Par là, il voulait dire « manifester et vivre ses sentiments sans exercer aucune censure »
  • Dans le fond, Wilhelm Reich et Viktor Schauberger poursuivaient un objectif similaire.
  • => le processus de purification et de dynamisation requiert une dissolution préalable des structures figées.
  • => étape de chaotisation, une mise en tourbillon. Puis reconstruction.
  • Livre: Die Ausdruckssprache des Lebendigen (Le langage du vivant):
  • Enfants, les manifestations lumineuses passant devant nos yeux fermés nous fascinaient littéralement : des points d’un bleu violacé flottaient lentement devant nos yeux. En grandissant, nous nous détournons de tels jeux. L’adulte cesse d’avoir confiance dans ses perceptions. Serait-ce que nous percevrions l’énergie de notre organisme, c’est- à-dire biologique, via nos sensations visuelles subjectives ?
  • Il dit ceci après avoir expérimenté l'observation de petits être lumineux sur une plage. Il en avait mis dans une boite (sort de cage de Faraday) et ceci avait encore plus rayonné, même une fois les yeux fermés ! Puis il a réalisé que partout dans l'atmosphère, le même genre de phénomène se passent.
  • Reich a inventé l'accumulateur d'orgone. afin de densifier et transmettre l'orgone à ses patients.
  • A fur et à mesure de ses publications Reich dérangeait de plus en plus, il a fini par mourir en prison en 1957.

Chapitre 5: Les plus récentes découvertes bioénergétiques pour la dynamisation de l'eau.

L’éther, une énergie subtile, est active dans les forces de la nature. L’éther est le tissu énergétique qui sous-tend les formes matérielles, et les fait subsister. L’interaction entre l’éther et la matière engendre toutes sortes de phénomènes : l’inertie, la masse, la gravitation, la cohésion, et toutes les forces de la nature. (Adolf Zielinski)

Les biocatalyseurs du système (Roland) Plocher

  • utilise des farines de quartz ou d'autre cristaux de roches dynamisés à l'orgone.
  • utilisé pour dynamiser l'eau et aussi les cultures.
  • le zoo d'Art Goldau utilise avec succès cette technique depuis 1993 pour dynamiser et purifier l'eau de ses bassins qui devaient être vidés et nettoyé une fois par mois, à cause de l'accumulation de boue, de décomposition de la nourriture que les visiteurs lancent aux animaux et qui fini dans les bassins, de prolifération d'algues dès qu'il fait chaud. Depuis l'utilisation quotidienne de 20g de chaux des Dolomites, les bassins sont propres !
  • Avant 1993, après seulement deux ou trois jours de canicule, l’enclos aux sangliers dégageait une odeur pestilentielle. Mais depuis la signature du contrat d’entretien avec la société Piocher, il suffit d’y saupoudrer quatre-vingts grammes de chaux des Dolomites chaque semaine. Ce qui permet la dégradation des substances azotées, et élimine presque tout risque d’odeurs nauséabondes.
  • Auparavant, les bouquetins buvaient aux abreuvoirs mécaniques alimentés en eau de source, désormais ils boivent de l’eau de bassin des enclos. Les animaux ont un instinct sûr – ils savent ce qui est bon pour eux. - Joachim Andermatt dans un article paru dans le journal du zoo
  • dès 1993, l’école supérieure d’études techniques de Basse-Saxe a réalisé une série d’essais dans trois stations d’épuration biologique =>
  • => nette amélioration du pouvoir d'oxygénation de l'eau (2/3 de coût d'aération en moins)
  • => diminution ou suppression de la puanteur du lisier => 1kg de farine de quartz traitée à l'orgone pour 100m* de lisier
  • http://www.nuferscience.ch/ => bon pour la sylviculture. Favorise des les mycorhizes.
  • comment se fabrique la poudre Plocher ?
  • => un collecteur capte et accumule la bioénergie via un cône.
  • => au bas de l'entonnoir se trouve un couloir entre 2 plaques de verres contenant la substance qui continent l'information d'origine que l'on veut transmettre. (de l'oxygène par exemple) (entre 10-20 min pour informer)
  • => le matériaux porteur est placée en bas. (farine de quartz, carbonate de magnésium, etc.. un matériaux à surface raboteuse)
  • Roland Plocher s'est inspiré des djed égyptiens. Un pilier à 4 chapiteaux.
  • Est-ce que les clocher d'églises ont conçu pareillement ?
  • Les égyptiens mettent les gerbes de blé autour des djeds pour les conserver.

Les systèmes Weber ou la dynamisation de l’eau au moyen de certaines formes géométriques

  • Eckhard Weber a voulu faire un dynamiseur sans aucune substance. (activateur Isis)
  • Il agit avec des formes géométriques liées à la géométrie sacrée.
  • Il utilise un batonnet en laiton qui pointe sur un tube ou se plonge dans un cours d'eau.
  • il y a des formes qui capte mieux l'orgone que d'autres.
  • Les pyramides captent bien l'orgone. Une expérience à faire est de mettre des aliments dessous, il se dégradent moins vite.
  • la géométrie sacrée est utilisée partout, dans le cathédrales, comme dans les mandalas.
  • l'activateur isis placé sur un moteur Diesel rend moins nocif ses émissions. (testé sur des plantes)
  • les inventeurs utilisants l'orgone ont toujours des bâtons dans les roues par ce que traité de pseudo science.. dommage, par ce que même si on ne comprends pas comment ça marche…..  ça marche !

La science des biophotons, pour mesurer la vitalité d’un organisme

  • les bio-photons, sont les photons émis par les organismes vivants.
  • il existe des machines pour les quantifier.
  • Fritz-Albert Popp quia découvert les biophotons en 1976.
  • Avec l'intensité d'émission des bio-photons, on peut mesurer la vitalité du vivant.

Alvito, une solution pour tous vos problèmes d’eau

  • Hans-Helmut Preisel a eu des soucis de santé en 1992, c'est là qu'il s'est intéressé à la santé holistique.
  • Puis il a vu un reportage TV sur Plocher et il a crée avec son fils la société Alvito.
  • La société Alvito propose une gamme étendue d’articles : produits pour les soins du corps, pour l’entretien de la maison, vitalisateurs d’eau, dessous de bouteilles vitalisateurs, rondelles pour l’activation de l’eau (machines à laver le linge, lave-vaisselle), poudres à laver biodégradables, etc.
  • Le fonctionnement est assez semblable à la méthode Gander.
  • => des aimants permanents induisent des micro-mouvement tourbillonnaires.
  • => puis une reprogrammation de l'eau est faite.
  • => la reprogrammation se fait par résonnance avec de l'argile verte.
  • Harald Preisel a ajouté : « L’univers atomique, c’est un peu comme une vaste salle où des milliers de gens parleraient et chanteraient, chacun pour soi. Mais il suffit que le chef d’orchestre se mette au pupitre, pour voir tout ce monde s’unir, sous sa baguette, comme un seul homme. Le résultat étant une somme d’énergie fabuleuse et une mer- veilleuse synchronicité, ou harmonie. »

2011_09_12_22_56_nuage_sur_la_montagne_de_boudry

Différents procédés de filtrage de l’eau

  • Osmose inverse
  • charbon actif

Des eaux vitalisées grâce à l’action des tachyons

  • la physique quantique n'est pas comme la physique newtonienne. Dans la physique quantique, il n'y a pas de connaissance objective. L'observateur influence toujours l'expérience.
  • David Wagner l’eau dynamisée aux tachyons généré par des aimants.
  • La théorie des tachyons de David Wagner rejoint un concept analogue, propre à Viktor Schauberger, à savoir celui d’« intelligence éternellement créatrice » (IEC). Les tachyons (du grec takhus, signifiant rapide) sont l’interface entre l’espace illimité (vacuité, éther) et l’énergie solidifiée (masse), donc aussi le moyen de relier entre elles les formes. La théorie est pour le moins téméraire, mais très intéressante, et qui commence Gerald Freiberg a été le premier à postuler l’existence des tachyons. C’était en 1964. En 1991, Christian Monstein a prouvé l’existence d’un courant espace-quanta de type magnétique, ce qui, aux yeux de certains scientifiques, est déjà une preuve de l’existence des tachyons, pour d’autres seulement un indice, bien que décisif.
  • D'autres système basés sur les tachyons existent comme Abeiez, une firme germano-suisse, qui vend de la fibre de verre en rouleaux. La technique consiste à enrouler de la fibre de verre autour d’un tuyau de la conduite d’eau principale (eau froide), et à la fixer à l’aide d’un émulsifiant.

IMG_0814-jungle

La dynamisation de l’eau par l’intermédiaire de cristaux

  • Les cristaux emmagasinent des vibrations, mais aussi des micro-informations. Rappelons ici que toute chose du monde matériel a une qualité vibratoire (longueur d’onde, fréquence) qui lui est propre, et des appareils existent désormais qui permettent de la mesurer.
  • C’est surtout la silice, composante majeure des cristaux, qui accumule les vibrations.
  • Lorsqu’un cristal vient en contact avec de l’eau, ou se trouve à proximité d’une source d’eau, il absorbe ces vibrations, qui seront absorbées à leur tour par celui qui boira de cette eau.
  • fabrication de l’eau de cristal:
  • => sélectionner un cristal (ou des cristaux) de petite taille
  • => placer le cristal si possible dans une eau additionnée de sel (sel de mer ou sel de l’Himalaya), en sorte de le purifier.
  • => Laisser tremper le cristal dans cette eau pendant une dizaine de minutes
  • => l’exposer quelques instants au soleil, ce qui accroîtra son potentiel énergétique
  • => En attendant, on versera de l’eau dans une carafe ou une cruche
  • => avec un bâtonnet ou une cuiller en bois, remuera cette eau avec précaution, allant dans le sens des aiguilles d’une montre, ce qui lui imprimera un mouvement tourbillonnaire, d’enroulement spirale.
  • => L’eau absorbera les vibrations subtiles du cristal, que l’on disposera ensuite dans une carafe ou une cruche.
  • L’eau de cristal doit être bue le jour de sa préparation.
  • Pour la préparation de l’eau de cristal mieux vaut employer des cristaux taillés, ne comportant pas d’aspérités. => pour éviter la "nidification" (de quoi ? des oiseaux ? probablement que l'on parle de bactérie)
  • chaque pierre a ses propriétés propres:
  • L’agate affine les perceptions et stimule les facultés intellectuelles
  • Le cristal de roche purifie l’aura et procure de l’énergie
  • L’ambre donne sagesse, équilibre et patience
  • Le jaspe favorise les rêves et stimule la libido
  • L’opale génère la stabilité psychologique
  • Le quartz régule la circulation énergétique dans le corps
  • Le quartz rose est rééquilibrant et chasse les influences négatives
  • La sardoine est revigorante, donc lutte contre les états dépressifs
  • L’œil de tigre favorise l’équilibre des deux hémisphères du cerveau
  • La topaze purifie l’aura et redonne joie de vivre
  • La tourmaline éveille l’amour et sensibilise aux forces spirituelles.
  • exemple de la famille Bonhausen, établie sur les bords du lac de Constance:
  • => l’eau de pluie est recueillie dans un bassin d’assez grandes dimensions, dans lequel on a préalablement disposé des bouteilles d’eau de source contenant des cristaux et des extraits de plantes
  • => L’eau ainsi traitée est ensuite amenée dans un ruisseau au fond tapissé de quartzites. Le quartz est réputé pour son pouvoir d’emmagasiner la lumière solaire, dont l’énergie ensuite se communique à l’eau coulant sur le lit de quartzites.
  • => Le résultat étant une dynamisation accrue de l’eau, ce qui a des répercussions plus que positives sur les arbres, leur feuillage et la qualité de leurs fruits.

Procédé Pichler

  • La dynamisation de l’eau avec l’appareil Pichler est réalisée au moyen de pierres ordinaires et de pierres semi-précieuses.
  • l’eau à traiter est amenée à l’intérieur d’une spirale creuse pour lui imprimer un mouvement tourbillonnaire, donc de purification

Procédé Elisa

  • "Concevoir et réaliser une installation d’eau procède de la méditation, bien plus que de connaissances scientifiques concrètes. (Gebado)"
  • « Gebado » est l’abrégé de Gebhard Bader-Donner, le nom de l’inventeur du procédé.
  • ne fabriquer que des pièces uniques.
  • notamment pour une boulangerie.
  • Principe:
  • chambres à tourbillons pour débarrasser l'eau de ses polluants et lui faire perdre la mémoire.
  • l’eau passe dans des chambres en cristal elles-mêmes entourées de chambres hermétiques contenant des nuggets d’or, des minéraux ou d’autres substances.
  • Une enveloppe à résonance harmonisatrice, en pin de la région de Chiemgau, elle-même entourée de cuivre d’une excellente qualité, parachève les gaines d’eau de cristal tourbillonnante Elisa.

L’assainissement de l’eau par transmission d’informations à distance

  • radionique = processus de guérison à distance
  • La radionique s’appuie sur le présupposé suivant : tout phénomène biologique possède son propre « canevas » ou modèle, d’information électromagnétique
  • ce « canevas » ou modèle qui préside à la formation de tout être vivant, donc détermine tout autant son comportement
  • Le pionnier de la radionique est Rupert Sheldrake, un biophysicien d’origine anglaise.
  • Les champs morphogénétiques
  • observation en 1921 à Southampton des mésanges qui commencent à décapsuler et boire les bouteilles de lait livrées à domicile.
  • En 1930 c'est toute l'angleterre qui est touchée, puis la Hollande, Danemark et la Suède.
  • Pourtant les mésanges ne s'éloignent jamais de leur nid. Tout au plus à 25km dans des circonstances particulière.
  • De plus pendant la guerre les livraisons ont cessées. Elles ont reprises en 1947 tout comme les "attaques de mésanges" par la génération suivante.
  • Ainsi il est clair que les mésanges ont appris. Mais comment ? par où est passée l'information.
  • Rupert Sheldrake a observé le même phénomène chez plusieurs espèces. Notamment chez des rats dans des labyrinthes qui de manière séparée d'un bout à l'autre du monde semblent partager les informations entre eux.
  • Il a émis l'hypothèse que l'information se diffuse via un champ morphogénétique partagé par l'espèce vivantes liée. (en bref, une conscience collective par espèce. D'autres disent que les animaux ont une âmes de groupe par espèce.)
  • avec les photos de type Kirlian, il est possible de voir le champ énergétique des êtres vivants.
  • Un fragment de feuille d'arbre vu en photo kirlian permet de reconstituer l'information de la feuille en entier.
  • (Stéphane Cardinaux dans son livre Bioénergie décrit très bien le fonctionnement des machine quantique qui lisent les biophotons émis par les organismes vivants et l'eau !)
  • C'est ainsi que l'on explique le mal du membre fantôme, des personnes qui se sont fait amputé physiquement un membre, mais qui ressentent encore de la douleur dans ce membre. Il s'agit du corps énergétique de se membre.
  • Principe de biorésonance: si dans une salle se trouvent de nombreux instruments de musique à cordes quelqu'un joue un "la" (440hz), Toutes les autres cordes accordées sur le "la" vont se mettre à vibrer selon le principe de résonance. => Pour l'eau c'est pareil lorsqu'une eau est à proximité d'une autre.

Assainissement de grandes étendues d’eau au moyen de données informatiques

  • Certains instruments permettent de repérer les fréquences de résonance d’une substance, puis de les mesurer – c’est-à-dire les oscillations entre des électrons chargés négativement et un noyau chargé positivement.
  • les champs morphogénétiques sont à leur tour un phénomène de type électromagnétique, repérable au moyen d’appareils électrotechniques
  • => le principe de radionique !
  • Société allemande: M-tec
  • appareil scanner relié à un ordinateur pour voir le champs morphogénétique d'une eau (ce doit être une machine du genre de celle décrit pas Stéphane Cardinaux)
  • L’analyse de l’eau de tout un lac peut s’effectuer à l’aide d’une seule goutte d’eau prélevée dans ce lac
  • Après analyse de cette eau, l'assainissement se fait via le principe de l'homéopathie en informant la goutte d'eau.
  • Exemple du lac de Dreipfuhl à Berlin (1ha). Un lac très pollué aux métaux lourds et manque d'oxygène, qui puait énormément après chaque pluie qui le chargeait encore plus de pollution urbaine.
  • Les élus ont eu plusieurs solutions d'assainissement proposées. Ils ont choisis la solution radionique de la société mundus.
  • L'assainissement s'est fait en 3 étapes:
  • => installation de 3 générateurs PRIGE. Des générateurs d'énergie primordiales (orgone, bioénergie, etc..) => l'augmentation ambiante d'énergie primordiale permet de favoriser le pouvoir d'autorégulation de l'eau.
  • Analyse de l'eau du lac (de deux manières différentes, une classique en labo et une via un appareil quantique)
  • injection au lac d'information thérapeutiques
  • Homéopathique comme pour un humain !
  • => eucalyptus, trèfle blanc, tabacum et urtica crenulata. L’eucalyptus est indiqué en cas de troubles respiratoires, le trèfle blanc en cas de problèmes circulatoires, de thrombose, d’embolie, et même de cons- tipation ; tabacum est efficace contre les délires, les vertiges, les pertes de conscience; urtica crenulata soigne les démangeaisons, l’urticaire, les allergies, les éruptions cutanées ;
  • Organothérapie
  • => rectum et ventriculus cordis dexter (valvule du ventricule droit) ;
  • assortiment de pierre sélectionnées selon leur fréquence vibratoire:
  • – chrysobéryl (connu pour ses vertus de purification)
  • – spath calcaire ou d’Islande (variété pure et cristallisée de calcite),
  • – jaspe (également connu pour ses propriétés purificatrices),
  • – météorite, à forte teneur en fer (rééquilibre, entre autres, le pH),
  • – ryolithe (généralement prescrit en cas d’inflammation),
  • – turquoise (fortifie les gencives et les dents).
  • Il est important de comprendre que les remèdes décrit ci-dessus ont été administrés uniquement via l'envoi d'une information, via des fréquences informatrices transmises par un procédé de radionique.
  • En 6 mois, ce lac était à nouveau propre et limpide.
  • Le taux de chrome est passé de 2.38 mg/l à 0.015 mg/l
  • Voilà ce qu'il est possible de faire sans intervention mécanique et sans produits chimique.
  • A noter quand même que des mesures ont été prise pour éviter que la pollution des rues finisse à nouveau dans le lac.
  • On peut imaginer réaliser un jour ce genre de procédé radionique sur des mers entières

eau voilier

Chapitre 6: Une vue globale des différentes propriétés de l’eau et des procédés de dynamisation de l’eau actuellement sur le marché

  • l'eau est une substance sensible qu'on peut informer (en positif ou en négatif)
  • une eau saine est capable de se régénérer, ceci grâce à un mouvement tourbillonnaire.
  • Une eau revitalisée, redynamisée sur le plan moléculaire, retrouve son pouvoir inné d’absorption de l’oxygène ; elle est aussi moins tendue en surface. Par conséquent, elle redevient douce et plus fluide. Les particules de calcaire, par exemple, demeurent en suspension dans une telle eau, donc sont transportées avec elle (au lieu de se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins chez la personne, ou sur les parois des conduites d’eau).

Différentes étapes de la dynamisation bioénergétique de l'eau

  • filtrage mécanique de l'eau => osmose inverse ou charbon actif
  • aimants permanents => modifie la structure des ions de calcium et de magnésium en solution dans l’eau, si bien que le calcaire reste en suspension dans l’eau, au lieu de se déposer sur les parois des canalisations (et induit aussi un mouvement tourbillonnaire)
  • Mouvement tourbillonnaire (implosion selon Viktor Schauberger) => Les spirales allant en se rétrécissant vers l’arrière ont le pouvoir d’imprimer à des eaux souillées ou polluées un mouvement tourbillonnaire allant dans le sens des aiguilles d’une montre. Ce qui brise les agglutinations moléculaires dues à la pollution et efface les informations négatives, voire pathogènes, qui s’y sont accumulées. Le mouvement spiralé est producteur de bioénergie, ce qui favorise la régénération de l’eau par catalyse. De même, une telle eau absorbe à nouveau l’oxygène en quantité suffisante, et ainsi recouvre son pouvoir d’autopurification.
  • Dynamisation de l’eau par incorporation d’énergie naturelle sous forme concentrée (bioénergie, orgone, tachyons, etc.) => L’émission de photons en est manifestement intensifiée, et l’eau ainsi traitée se souvient à nouveau de sa structure originelle.
  • Passage de l’eau sur un lit de pierres de montagne ou de pierres semi-précieuses => dynamise les eaux souillées ou polluées sur le plan bioénergétique, mais amène aussi à maturité des eaux encore juvéniles.
  • Transmission d’informations originelles à des eaux dévitalisées => mise en contact, de façon directe ou indirecte, avec certaines formes géométriques, ou une eau de source très pure, ou des cristaux, ou encore une eau de lumière.
  • Transmission de micro-informations à une eau polluée ou souillée => Injecter à une eau souillée ou polluée des fréquences vibratoires salutaires. (par exemple, information oxygène)
  • Choix du support d'information
  • => eau… mais attention elle peut s'informer autrement avec le temps ! Le sel permet de fixer l'information
  • => cristaux, argile verte et farine minérale
  • => formes géométriques
  • Radionique

Procédés bioénergétiques de purification de l'eau

  • Mouvement tourbillonnaire dans le sens des aiguilles d'une montre. => aplatit et brise les groupements moléculaires indésirables
  • Micro-tourbillons magnétiques => l’injection d’impulsions magnétiques brise les groupements moléculaires indésirables.
  • principale caractéristique d’une eau polluée ou dévitalisée => le sens inversé de ses rotations (à gauche plutôt qu’à droite) (la rotation dans le sens horaire est le bon sens), son spin inversé, et cela sur les plans atomique et subatomique. Ce déséquilibre non seulement ravit son énergie à l’eau, mais fixe les substances polluantes.
  • Inversion de polarité informatrice
  • C’est à son spin stable, équilibré, que l’eau de Lourdes ou du Gange doit le fait de la non-transmission des virus ou bactéries entre malades s’y baignant. (les substances organique se décomposent)
  • Dissolution des substances chimiques et des métaux lourds => les procédés de dynamisation bioénergétique de l’eau ont-ils la capacité de dissoudre des substances chimiques comme le chlore, des métaux comme l’aluminium, des métaux lourds comme le plomb ? A priori, cela semble très improbable. => mais en fait non… ça marche !!!! … et on ne sait pas vraiment comment !
  • => Où sont passées la rouille, les traces de plomb, de cuivre ? Se sont-elles évaporées, comme par enchantement ? La réponse est : oui.
  • Le microcosme aurait-il également ses trous noirs ? qui engloutiraient la matière comme leurs homologues du macrocos- me ? L’énigme reste entière. (selon la théorie du "Tout noir" de Nassim Haramein, en effet, les trous noirs sont partout.. le proton est un trou noir… donc peut être que ce n'est pas si farfelu !?)

Recommandations concrètes avant l'installation d'un appareil de dynamisation d'eau

  • S’assurer que le câble souterrain d’arrivée du courant électrique n’adhère pas à une conduite d’eau. Sinon il y a risque pour l’eau de pollutions électromagnétiques
  • Éviter d’installer un appareil de dynamisation de l’eau au-dessus d’une veine d’eau souterraine, ou à proximité d’une veine d’eau souterraine. Là encore il y aurait risque de contamination de l’eau par des vibrations indésirables.
  • Les antennes-relais diminuent l’efficacité des appareils de dynamisation de l’eau. Les ondes électromagnétiques (à spin inversé) qu’elles génèrent ont la fâcheuse propension de s’accrocher aux boîtiers en acier spécial magnétisés.
  • L’installation d’un appareil de dynamisation de l’eau risque de provoquer une forte évacuation de calcaire et de rouille dans les tuyaux pendant un certain temps : deux à huit semaines dans la plupart des cas. Si l’appareil de dynamisation de l’eau ne comporte pas une étape de filtration apte à en enrayer les effets, mieux vaut éviter de boire l’eau du robinet jusqu’à ce qu’elle soit redevenue limpide.

Ceux qui souhaitent prendre contact avec Ulrich Holst, peuvent le faire via son site Internet : www.uh-vital-systems.de

Tout ce qui est dit dans ce livre se retrouve aussi dans ce chouette documentaire: "les maitres de l'eau" que j'avais déjà résumé sur cette page...

--

Voici un extrait du film "Water, le pouvoir secret de l'eau". Beaucoup de ce qui est expliqué ci-dessus y est aussi.

Voici également les travaux très intéressant du professeur Luc Montagnier qui a repris les traveaux de Benvenist sur la mémoire de l'eau.

--

Navigation au sein des articles

1 2 3 4 5 6 12 13 14
Remonter