Jésus était gnostique

Jésus était gnostique

A quoi ressemblais le christianisme du vivant de Jésus et lors des premiers temps? Ce n’était pas du tout le christianisme actuel. C’était un christianisme gnostique.

C’est en 325 au concile de Nicée que le christianisme s’est figé dans des dogmes pour devenir la religion que l’on connait. Avant le christianisme était très différent. C’était un christianisme gnostique.

Cette différence est très bien montrée dans les films The Son Of God et A Christian Before Christianity.

Voici un lien sur ces films en version française enregistrés sur planète. (pour mieux lire les films, téléchargez les d’abord. Clic droit puis, « enregistrer le lien sous…. »)

Voici en vrac les notes que j’ai prises propos de ce film.

Notes à propos du film: La vie de Jésus: Le fils de Dieu

Le concile de Nicée fixe les dogmes de l’église

Le concile de Nicée en 325 a fixé les dogmes de l’église. Tout ce qui était différent a été brûlé et interdit.

Fils de Dieu

La notion de « Jésus fils unique de Dieu » est une notion issue d’un décret impérial de Constantin Ier (empereur romain) lors du concile de Nicée.

Dans l’antiquité, le terme de fils de dieu n’était qu’un titre pour parler des parfaits, des gens qui observent la loi à la lettre.
Dans les manuscrits de la mer morte, on parle Des fils de dieu au pluriel !

Tous les saints hommes était des fils de dieu.

C’était courant dans l’antiquité de s’appeler fils de dieu pour les puissants. Et ceci impliquait souvent le mythe de la naissance d’une vierge !
Jules César et Alexandre le grand se sont dit fils de dieu et né d’une vierge !

Tous les pharaons étaient fils d’osiris, et donc fils de dieu !

Résurrection

Le mythe d’Osiris inclus aussi sa résurrection après qu’il ai été tué par son frère.

Il existe une amulette où l’on voit le dieu grec Dyonisos qui est crucifié !
Il ressuscite également comme Jésus.
=> Un amalgame de plusieurs concept a donc été fait.

Dyonisos = diogonos = né 2 fois.

Dyonisos était un dieu initiateur. Un dieu de l’expérience.

Il y a beaucoup de parallèle à faire entre la vie de Dyonisos et Jésus.
Livre à propos de dionysos et sa ressemblance avec Jésus.

Il semble que c’est pythagore qui a importé le culte d’Osiris en grèce. Il l’a attribué à Dinysos dieu du vin.
On célèbre la résurrection de dionysos après sa mort sur une croix avec du pain et du vin… étrange coïncidence !?

Dans le monde romain de l’époque de Constantin. La principale religion qui concurrençait le christianisme était le culte du dieu perse Mithra.

Mithra est également un dieu/homme né le 25 décembre d’une vierge et ressuscité !  (c’est l’empereur Constantin qui a calqué la date de naissance de jésus sur celle de Mithra pour imposer le christianisme sans heurt.) Voir l’article que j’ai écrit à ce propos.

Les cultes de tais et adonis sont aussi très proches.

Le christianisme, une vraie nouveauté ?

L’idée chrétienne « aime ton ennemi »  qui est en opposition avec la loi du talion de l’ancien testament n’est pas un concept unique.
Il y a plusieurs dieux païens qui proposent ce concept.

L’idée même du dieu unique est présente aussi dans les religions païennes. Souvent il y a un dieu supérieur et plusieurs facettes de lui, des avatars qui permettent à chaque fois d’avoir une image adaptée à la circonstance du dieu suprême.

Tout est un. Il y a plusieurs voies possibles vers dieu.

Le christianisme, en devenant dogmatique est devenu autoritaire, car il ne propose qu’une seule voie. Il devient intolérant.

Les religions à mystère

Avant que le christianisme ne devienne dogmatique, il était une religion d’iniciation, comme plusieurs autres. Ce sont ce que l’on appelle des religions à mystère.

Platon disait que l’homme ne voit le monde des dieux que comme quelqu’un qui est dans une caverne et qui voit les ombres de ce qui se passe dehors.

Le but des religions à mystère, est de comprendre ce monde des dieux.
C’est avoir la connaissance: la gnose.

Il y a des mystères intérieurs et extérieurs, exotériques et ésotériques.

Le but est de comprendre le mystère de la vie et affronter la réalité de la mort.

Il y a des fondamentalistes qui pensent que le culte d’une idole les sauvera.
Il y a les gnostiques ou mystiques, qui pensent qu’il y a un compréhension avec de multiples facettes pour la présenter.

Cette compréhension est souvent présentée par une allégorie. L’allégorie que l’on retrouve le plus souvent c’est la résurrection. Comme dans le culte d’Osiris, de Mithra ou de Jésus.

Ceci signifie que par la transformation intérieure, par l’initiation, on peut accéder à la connaissance, à la gnose.

Notre pensée actuelle est formatée par la pensée très littérale du christianisme. Alors que le monde antique avait une pensée beaucoup plus allégorique.

Le christianisme a gardé la forme et perdu le fond.

Les évangiles

Les évangiles ont été écrits plus tard et se contredisent.
Rien que la scène de la découverte du tombeau de jésus vide est expliquée à chaque fois différemment.

Flavius Josèphe est le seul écrivain contemporain de Jésus qui a écrit à propos de Jésus.

Les évangiles ont été écrits très tard après la vie de Jésus. En plus, ils ont été écrit après 70, et donc après la destruction d’israël par les romains. Ils ont donc été écrits à une époque où beaucoup de choses avaient changées par rapport au contexte de l’histoire d’origine. De plus les évangiles ont été écrit à une époque où les juifs, n’ayant plus de temple, tentaient de se reconstituer une identité. Ce qui est une époque favorable à la création de mythes.

De plus, hormis les évangiles canoniques choisi lors du concile de Nicée pour former la Bible, il existe bien d’autres évangiles moins connus. Mais qui apportent eu aussi une vision du christianisme des débuts.

Les écrits des premiers chrétiens judaïques ne parlent pas d’immaculée conception, ni de croix! Il ont pour propos uniquement les paroles de Jésus.

Sur ce même principe, on ne retrouve rien à propos de la naissance de Jésus dans les évangiles de Marc et de Jean.

L’idée de l’immaculée conception est un ajout très tardif dans le dogme.

Entre autres, Marc nous dit que Jésus avait des frères bien connus dans la région.

Il est dit à de nombreuses reprises que Jésus avait des frères et soeurs. Il existe de nombreuses interprétations des textes de la part de l’église catholique pour démontrer la virginité de Marie. Mais il me semble que ces explications sont bien compliquées par rapport à la simple explication que Marie n’était pas forcément vierge !

Quelle était l’église de Jésus de son temps ?

Il existe une église arménienne qui est bâtie sur le tombeau de Jacques fils de joseph, frère de joshua (jésus)
Celui-ci était le chef de l’église de Jésus jusqu’en 67. Il y avait donc une église de jésus avant la destruction du temple.

Jésus est un illuminé à l’image du Bouddha qui est un éveillé.

Cette référence au bouddhisme me fait penser à la légende qui raconte que Jésus serait allé en Inde entre 13 et 30 ans. C’est un voyageur russe du 19ème siècle, Nicolas Notovitch, qui déclare avoir vu des documents, dans un monastère au Ladakh, racontant l’histoire d’un saint Issa qui ressemble beaucoup à Jésus.

Cette histoire n’est pas évoqué dans le film. Mais en tout cas elle ne semble pas contredire l’histoire officielle. Jésus était il bouddhiste ?

Ce qui fait de l’homme jésus, un dieu, c’est qu’il est déclaré comme l’unique fils dieu dans l’évangile de Jean. Alors que ce n’est pas le cas dans les autres évangiles.

Des juifs peuvent suivre les évangiles jusqu’à cette affirmation qui dissocie vraiment le christianisme comme étant une autre religion.

Paul a construit l’église. Il a permis aux juifs et aux chrétiens de manger ensemble, même si les chrétiens mangent non casher.

Les écrits de Paul sont antérieurs aux évangiles. Même si il n’a pas connu Jésus. Il dit que Jésus a été révélé EN lui et non A lui.

C’est donc bien une révélation de type gnostique. Dieu est en nous. Tout est un.

Nouveaux évangiles

En 1945, de nouveaux écrits ont été trouvés à Nag Hammadi . Il y a notamment l’Évangile selon Thomas.

Thomas était un des frères de Jésus. Ce document date d’avant les évangiles canoniques. Il est plus proche de la pensée de Jésus vu qu’il date d’avant la destruction du temple. D’avant la destruction du culte vivant de Jésus.

L’évangile de Thomas indique qu’il y a plusieurs voies pour trouver la divinité, pour propager l’étincelle divine qui est en chacun de nous.

La gnose permet à chacun de se forger sa religion, de trouver sa divinité. Ceci convient bien à notre époque. Contrairement à l’église chrétienne scolastique.

Ces écrit véhiculent une idée semblable que celle que l’on trouvait en grèce.

Connais-toi toi même: gnōthi seautón est écrit sur le fronton du temple d’apollon à Delphes.
Cette formule est de Socrate (via Platon) selon certains. Mais rien n’est certain.

Delphes abritait l’oracle. Les pythies se mettaient en transe en respirant des vapeurs toxiques. Le nom pythie, vient du serpent python qui gardait le lieu avant qu’Apollon ne le tue pour s’approprier l’Oracle.

Sur un autre registre, non cité dans le film, on retrouve ici encore la trace du serpent et des transes chamanique!  (voir le serpent cosmique de Jeremy Narby)


Connais-toi toi même est la quête du gnosticisme.

Voilà où s’est déformée la compréhension du message de Jésus:

Dans le gnosticisme il faut expérimenter, il faut devenir christ soi-même avec tous les efforts et souffrances que cela implique.
Quand cette quête de la connaissance de soi même devient une religion dogmatique comme le christianisme, il suffit de croire qu’une personne l’a fait pour vous et vous serez sauvé.

On remarque ainsi qu’il y a deux idées totalement différentes.

Notes à propos du second film sur la vie de Jésus: Christianisme avant le christianisme

Les cathares étaient de chrétiens gnostiques, et ils ont été persécutés par l’église pou ça.

Pour les gnostiques, il faut expérimenter. Il y a donc des lieux propices à une mise en condition à la réflexion sur le mystère de la vie et de la mort.
Les catacombes et les grottes sont des lieux souvent utilisés.
Ce ne sont pas des lieux où l’on apprend quelque chose, mais des lieux où l’on expérimente le mystique. La nuit, les bougies et les échos sont souvent présents.

Encore une petite digression hors film, ceci me fait penser qu’à l’origine le mouvement hippie avait une approche semblable.  Le but était de voir dieu en face grâce au vecteur du LSD. Le mouvement hippie est donc une nouvelle voie qui permet de se connaitre soi même. D’accéder à la gnose.

Les gnostiques croient en la réincarnation. Le corps humain n’est qu’une facette à un moment donné de notre véritable conscience.

La réincarnation se passe tant que l’on a pas compris que notre enveloppe charnelle n’est qu’une limite de notre divinité.

Une fois que nous avons compris que nous ne sommes qu’une divinité enfermée dans un corps. Une fois que notre véritable nature est comprise. C’est l’éveil. Comme dans le bouddhisme et l’hindouisme. Le cycle des réincarnations s’arrête.

Fin du film.

Pour aller plus loin, voici quelques notions intéressantes à propos du gnosticisme et du bouddhisme. Qui finalement sont assez semblable et proche de ce que l’on apprend dans ce film des premiers temps chrétiens.

A propos du gnosticisme

Mais le principal est ailleurs : le point essentiel des enseignements gnostiques, comme de tous les bons enseignements, est que la pensée crée le monde.

http://www.ecotheurgie.com/article-de-la-spiritualite-commune-39624665.html

Cette vision du monde peut être expliqué par cette analogie avec le droit et l’économie:

L’économie et une structure limitante. C’est une structure humaine. Tout le monde le sait que l’économie n’est qu’une invention humaine tout comme l’Etat: Les lois de notre pays.

Pourtant, les lois économiques et les lois du droits peuvent être très contraignantes sur soi même. Même si elle ne sont qu’arbitraire. Elle existent uniquement par le grand nombre de gens qui pensent que ces règles existent.

Qu’en est il des lois de la phyisique. Elles sont également très contraignantes. On ne peut pas les violer facilement ! … mais est ce que ce ne serait pas pareil que pour les lois du droit ?… est ce que finalement elles sont contraignantes que par ce que l’on y crois trop ???

La pensée crée le monde, c’est également ce que l’on apprend avec la loi d’attraction.

A propos du Bouddhisme

http://www.zen-occidental.net/articles1/duclos1.html

Il n’y a pas de notion de bonheur dans le bouddhisme. Il n’y a qu’une notion d’éveil. Il faut effacer toutes les couches inutiles qui masquent la réalité. Il faut se réveiller, chasser les mauvais rêves.

Ainsi, un éveillé comprend la futilité des systèmes dans lesquels on s’est enfermés. C’est particulièrement vrai pour notre système économique. Pourquoi se battre pour répartir de l’argent, alors qu’il suffit de le créer ??

11 thoughts on “Jésus était gnostique

  1. Répondre
    Paul - 10 octobre 2011

    Je voudrais apprendre la gnose je suis en Afrique au Congo démocratique.
    Je voudrais assister aux conférences que vous organiser que puis je faire.

  2. Répondre
    Martouf - 10 octobre 2011

    Je n’organise pas de conférences à propos de la gnose.
    Pour bien comprendre la gnose, je vous recommande de regarder les deux reportages qui sont en lien en haute de cette page, ainsi que de vous documenter sur le sujet en lisant tout d’abord la page wikipedia sur la gnose.http://fr.wikipedia.org/wiki/Gnose…, il y a mille références un peu partout…  Par exemple vous pouvez lire l’évangile de apocryphe de Thomas pour avoir un aperçu de la vision gnostique des premiers chrétiens.
    http://fr.wikipedia.org/wik

  3. Répondre
    Didier - 17 novembre 2011

    Bon article de synthèse. Il n’y a pas tout (impossible), mais il y a beaucoup, et même des choses que je ne savais pas. Ca donne envie de creuser !

  4. Répondre
    trompetiste07 - 2 mai 2012

    la résurrection c’est un passage de la mort à la vie et voilà un point très
    important qui indique que la parole de Dieu est la seule à qui se fier.
    Un
    autre évangile doit être anathème.

    Que nous dit Jean à propos de la
    résurrection ?
    [i]Jean 5:24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui
    m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il
    est passé de la mort à la vie.

    Alors moi je crois en Dieu, en la Bible et en Jésus Christ mais
    je ne crois pas en l’interprétation enseignée des écritures ni aux prétendues
    preuves ni aux apparitions ni aux soit disant miracles physiques, des statues
    qui pleurent, un drap qui saigne, car tout est spirituel dans la Bible, même les
    noms, les villes et les pays.La résurrection, la croix et les miracles sont
    tous spirituels.La Bible annonce le Christ pour le temps marqué (fin des
    siècles) et ce, une fois pour toutes. (Héb) Christ réssuscite au 3è jour selon
    les écritures et selon les écritures la résurrection est spirituelle et 1 jour =
    mille ans donc Christ réssuscite au 3è millénaire (temps marqué). C’est tout
    simple. Christ est annoncé depuis Moise. Dieu avait promis à Moise de susciter
    un prophète comme lui. Jean a témoigné de lui et lui a préparé le chemin en
    décrivant sa vie sous forme allégoriques car il commence par dire : je ne le
    connaissais pas puis il le vit dans ses visions tout comme Esaie le vit et le
    décrivit aussi.La Bible nous prévient de mauvais bergers, d’aveugles qui
    conduisent des aveugles, de morts qui enterrent leurs morts, de faux prophètes
    et de l’évangile anathème quoi qu’il n’y ait pas d’autre évangile. Il y a la
    vérité qui est parole de Dieu et il y a le mensonge qui est parole
    d’hommes.Oui le monde entier chante que le Christ est déjà venu mais
    dans apoc 14.3 on peut lire que des hommes (les prémices) chantent un cantique
    nouveau car ils ont vaincu le mensonge (comme l’agneau) et se sont donc
    nouvellement habillés en connaissance de la vérité.Et je pense que
    bientôt beaucoup se réveilleront (réssusciteront) car ils reliront ce que dit
    exactement la parole de Dieu dans la Bible. Voyez ce que dit Jean dans apoc
    10.10 : Je pris le petit livre de la main de
    l’ange, et je l’avalai ; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je
    l’eus avalé, mes entrailles furent remplies d’amertume. 11 Puis on me dit : Il faut que tu prophétises de nouveau sur
    beaucoup de peuples, de nations, de langues, et de rois. Apocalypse 1:7 Voici, il vient avec les nuées. Et
    tout oeil le verra, même ceux qui l’ont percé ;
    et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen
    ! Pourquoi toutes les tribus se lamenteront si ce n’est parce
    qu’elles ont été enseignées d’un mensonge….. 1Pierre 10 : Les prophètes, qui ont prophétisé
    touchant la grâce qui vous était réservée, ont fait de ce salut l’objet de leurs
    recherches et de leurs investigations,
    11 voulant sonder l’époque et les circonstances marquées
    par l’Esprit de Christ qui était en eux, et qui attestait d’avance les souffrances de Christ et la
    gloire dont elles seraient suivies. 12 Il leur fut révélé que ce n’était
    pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu’ils étaient les dispensateurs de ces
    choses, que vous ont annoncées
    maintenant ceux qui vous ont prêché l’Évangile par le Saint Esprit envoyé du
    ciel, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.
    Oui je vous prêche l’évangile, le vrai évangile et non celui du
    mensonge.A vous de réfléchir à tout ceci mais moi je n’ai foi que en la
    parole de Dieu.Et si vous me parlez de Lazare je vous répondrez que là aussi
    c’est une allégorie car sentir mauvais (puer) c’est être imprégné du mensonge,
    sentir le bouc d’une odeur désagréable à l’Etrenel. Comme quoi même en étant
    déjà fort endoctriné rien n’est impossible. J’en ai la preuve autour de moi.
    C’est apostasie sur apostasie. Et tout cela est aussi prédit dans la Bible
    en 2Thessaloniciens 2:3 Que personne ne vous
    séduise d’aucune manière ; car il faut
    que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme
    du péché, le fils de la perdition, Le fils de la perdition c’est le
    mensonge car le fils de Dieu c’est la vérité qui sauve.Et nous savons que
    selon les écritures, très peu seront sauvés puisque Dieu rendra l’homme aussi
    rare que l’or pur. Cela indique déjà que mon commentaire ne sera pas entendu,
    que ce sera moi qui passerai pour anathème et que vous continuerez à chanter la
    même chanson.Je ne vous accuse pas cependant car vous êtes victimes de vos
    enseignants et ce depuis la petite école dont les cours de religion sont
    fortement présents. Le mensonge remonte à l’époque de l’inquisition qui avait
    pour but d’effacer toute trace de la vérité et d’asseoir le mensonge sous la
    menace ou la torture. Beaucoup ont oublié comment le pouvoir religieux a pris
    place……Il est grand temps de ressusciter car l’horloge
    tourneEphésiens 5:14 C’est pour cela qu’il
    est dit : Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d’entre les morts, Et Christ
    t’éclairera .

    Voici l’adresse du banquet, vous êtes invités
    http://www.lelivredevie.com

    mariene

  5. Répondre
    Peterbear - 29 septembre 2012

    Mais si, contrairement à la conclusion de l’excellente Elaine Pagels, la voie ésotérique chrétienne existe toujours, elle vit discrètement au sein de sociétés initiatiques. Georges Gurdjieff, pas facile, en est une excellente approche mais ne remplace pas l’Initiation vieille probablement comme l’humain. René Guénon en parle sans fin (voir des extraits sur U-tube).
    Autre chose: Suis content d’avoir retrouvé le site Extrême Fondue mais il manque les photos du tunnel de Corcelles…
    Avec mes amitiés,
    p-a

  6. Répondre
    DALLIERE Jean - 26 mai 2013

    Je viens de prendre connaissance de votre site et me permets d’attirer votre attention sur le blog que j’ai créé voilà 5 ans et qui est totalement consacré à la Pensée gnostique car, je suis moi même un véritable gnostique. Si vous étudiez mes écrits (autrement que de les parcourir….) vous découvrirez – peut-être avec effarement ! – que tout ce qui est écrit au sujet de la Gnose, y compris Wikipedia, est FAUX. Tous les écrits qui incluent le concept de Dieu sont à mettre au feu. Il serait peut-être temps d’Ouvrir les Yeux, les amis ! Vous pouvez me contacter via mon blog (http://blogapart.freehostia…) ou par mail

    Bien cordialement à tous. Jean S. Dallière

  7. Répondre
    mlk - 24 août 2014

    interessant ; audacieux mais la gnose est luciferienne et les gnostiques sont des antechrsit qui risquent leur salut eternel et qui poussent les autres a se perdre

  8. Répondre
    mlk - 24 août 2014

    bien dit
    si nous meme ou un ange du ciel vous annocait un autre jesus chrsit q’il soit anatheme(saint paul)
    le jesus de la gnose_ qui est audacieuse est un jesus fantasme ; bref une idole

  9. Répondre
    Martouf - 24 août 2014

    Merci de votre lecture et de vos commentaires à propos de mes notes sur ce film, sur ce que j’en ai compris.

    D’expérience je remarque qu’il y a beaucoup de sens différents derrière le mot gnose. Alors j’aimerais clarifier le sens que j’y donne.

    Le mot « Gnose » signifie « connaissance ». Mais connaissance de quoi ? C’est là qu’il y a un flou. Ici je parle de « la connaissance de sa nature divine », de faire partie du grand UN absolu. C’est en opposition avec les pseudo gnostiques dualistes qui pensent que le monde est trop moche pour avoir été créé par dieu. Que c’est un démiurge qui en est le créateur.
    C’est un courant gnostique qui pratiquaient la débauche et les sacrifices pour souiller la fausse création afin d’en sortir et de retrouver le véritable monde de lumière. Lucifer étant littéralement le porteur de lumière. Je pense que c’est à cette forme de gnose que vous faites référence.

    Ce que je pense personnellement, c’est que nous sommes tous des êtres divins. C’est cette connaissance qui est la gnose dont je parle.

    Quand au salut…. je crois qu’il n’y a rien à sauver !
    Quand on prend conscience que l’on est déjà de nature divine… on ne cherche pas à sauver quoi que ce soit.. on est !
    Tout est question de où l’on place sa conscience, son moi !

    Si le moi est uniquement un être mécanique, on cherchera à sauver son corps… à sauver la forme physique que l’on a en changeant des pièces. C’est la vision de la médecine scientifique moderne et du mouvement transhumaniste.

    Le salut dont vous parlez est le salut de l’âme…. mais bien qu’étant à un niveau de conscience plus large, l’âme n’est pas non plus à sauver. C’est une fraction du divin.

    Dans les deux cas il s’agit de la logique de la cellule cancereuse qui veut tendre vers l’immortalité au détriment des autres. C’est la cellule qui a la prétention d’intégrer en elle le divin mais au mauvais niveau.

    En effectuant le travail de devenir christ soi-même, on élargit sa conscience, on découvre l’évidence d’être le divin et il n’y a plus rien à sauver !

    Pour en savoir plus, voici le récit de mon chemin…
    http://martouf.ch/document/

    Bonne route.

  10. Répondre
    Finely - 5 juillet 2015

    Le texte est à prendre dans son ensemble (hébreux/araméen et contexte historique/géographique/…) Donc ceux qui affirment que la Bible se contredit n’ont qu’à la lire premièrement, et y repérer le message qu’elle transmet avant tout. Or, il ne s’agit que d’amour (la plus belle histoire selon moi), de partage, de patience… La Bible nous enseigne l’esprit saint et c’est juste incritiquable. Maintenant, la nuance entre fils de Dieu au pluriel ou nom est sans importance car tous les chrétiens reconnaissent l’esprit saint en chaque personne qui croit en Dieu et le messi = JC soit le seul à n’avoir jamais pêché (et donc à avoir gardé l’esprit saint). Personnellement, je ne pense pas que le christianisme soit une religion puisqu’elle n’est justement pas dogmatique. Croire en Jésus n’est pas croire en un groupe d’hommes mais en la grâce de Dieu, tout simplement.

  11. Répondre
    Alarc'h - 1 septembre 2017

    Jean a déjà répondu par avance aux erreurs gnostiques :

    …tout esprit qui confesse Jésus Christ venu dans la chair est de DIeu, et tout esprit qui divise Jésus n’est pas de DIeu…
    Première épître de Jean 4:2-3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :