Et s’il n’était pas nécessaire de manger ?

Est-il vraiment nécessaire de manger pour vivre ?

C’est le thème du film « Lumière » de P.A Straubinger.

De plus en plus de personnes prétendent ne pas avoir besoin de manger de la nourriture. Elle ne se nourrissent que de prana.

Depuis que j’ai entendu parler de ce mode de nourriture prânique. (vers 2012-2013) (Donc ça n’a rien à voir avec arrêter de se nourrir.. mais c’est ce nourrir directement à la source de vie…)

J’ai rencontré plusieurs personnes qui m’ont dit avoir expérimenté ce mode de nourriture.

Ils ont moins fait les 21 jours de mise en place.

Mais ils ont tous arrêté, comme souvent…. la nourriture, c’est quand même tellement bon que c’est un plaisir que l’on ne veut pas abandonner. De plus c’est socialement très compliqué. Toute notre organisation de société tourne autour de la nourriture !

La nourriture prânique selon Christophe Allain

Dans un entretient avec Christophe Allain il décrit la nourriture comme étant une relation avec un problème d’autorité. Il explique les étapes suivant quand à la relation que l’on a avec la nourriture:

  • lorsque l’on est un foetus, on mange sa mère. On a le même système sanguin. (les histoires de vampire viennent de là !)
  • A la naissance après avoir coupé le cordon ombilical, on passe à une nouvelle étape. On est séparé de sa mère. On respire. Mais on se nourri toujours un peu de sa mère au travers du lait maternel.
  • Après le sevrage c’est une nouvelle étape. On ne se nourrit plus de sa mère humaine. Cependant on se nourrit de mère nature. On mange les autres. La plupart des humains en sont à cette étape.
  • l’étape suivante consiste à ne plus se nourrir des autres, mais de la relation avec les autres. (autre étant global… du caillou aux humains)

Christophe Allain précise quand même que la nourriture est une des bases qui li sert d’ancrage à la Terre… et que pour ça il ne va pas arrêter de manger.

La nourriture est un problème d’autorité

Toujours selon Christophe Allain, la nourriture est un problème d’autorité, car c’est une autorité que l’on place en dehors de soi. Quand on a compris que l’on peut être autonome. On a plus besoin de vampiriser l’autre.

Si l’on veut arrêter de manger. Il faut déjà être passé par cette étape. Il faut avoir résolu le problème de l’autorité.

Attention ⚠️ Ça c’est très très important. C’est certainement pour ça que ça ne marche pas pour tout le monde !! Donc attention à ne pas faire de test dangereux. Il y a déjà eu des morts !

Il faut savoir s’écouter soi même, justement… je ne pas croire en quelqu’un d’autres… mais avoir sa propre autorité !! C’est bien le coeur du soucis !!

Ce problème d’autorité est le même que pour la politique. Malgrès les diverses formes des systèmes politiques, très souvent on s’arrange toujours pour placer quelqu’un d’autre comme « chef ». Mais finalement il n’est qu’un bouc émissaire. Il ne change rien.

Se nourrir de lumière par Alyna Rouelle

J’ai aussi écouté quelques conférences intéressantes d’Alyna Rouelle.

Enquête à suivre..

Voici une playlist complète sur youtube qui parle de se nourrir de « lumière »

à compléter..

Henri Montfort… parle de transition vers un nouveau mode de vie..

Il y a plein de vocabulaire qui correspondent. Sur wikipedia on parle d’inédie. C’est pareil que « se nourrir de lumière », la nourriture prânique, le respirianise.

Voici le liens vers 3h d’interview de Peter Arthur Straubinger, le réalisteur du film « Lumières ». Très intéressant.

Pourquoi les personnages mangent dans les jeux vidéos ?

J’avais imaginé il y a quelques années un jeu vidéo de simulation de la vie… et j’ai buté sur un point. Pourquoi est-ce que mes personnages devraient manger ? .. on est obliger d’inventer un système avec une jauge et un stock « d’énergie » et de faire diminuer cette jauge… pour obliger les personnages à aller chercher des ressources...  ça m’a paru étrange à mettre en place.

Pour avoir un vrai jeu, une vraies simulation, il faudrait pousser le modèle très très loins. (genre Dwarf fortress…)

Il faudrait modéliser tout ce qui fait que notre métabolisme fonctionne…. et perd de l’énergie qui doit être compensée…   c’est ce que l’on nomme l’entropie en physique et c’est le drame de toute notre économie… la machine à mouvement perpétuelle n’existe pas si on se tient au second principe de la thermodynamique…(l’entropie).

L’entropie n’est pas irréversible…

La notion d’entropie me fascine depuis que je suis ado… depuis mes 15 ans mes lectures sont guidées par le mot « entropie », puis par la recherche de son contraire, la « néguentropie« …  l’entropie négative qui caractérise la vie. C’est ainsi que j’en suis arrivé à rechercher sur google les livres lié à l’entropie… c’est ainsi qu’en 2006, je suis tombé sur le livre « La décroissance »…. qui nous explique le drame de notre univers et le lien entre la physique et l’économie. L’économie productiviste ne fonctionne qu’avec des machines thermiques et donc on consomme de l’énergie dont la qualité diminue. On va inéluctablement vers la fin de tout….  L’entropie est un nivellement par le bas. Ça a été mon entrée dans le monde des décroissants…

Mais j’en suis sorti….

Mais ce principe d’entropie ne fonctionne que si l’on est dans un système qui n’est pas ouvert….    Donc la vision courante du corps humain c’est que c’est un système qui est ouvert.. car en relation avec l’extérieur qui le nourri... qui lui apporte le complément d’énergie nécessaire à conserver sa forme.

On part du postulat que notre univers est un système isolé.… mais ça ne reste qu’un postulat… c’est la meilleure observation que l’on a. Mais rien ne le prouve.

Le démon de Maxwell est un expérience de pensée de Maxwell en 1867 qui vise à montrer que le second principe de la thermodynamique n’est vrai que de façon statistique.

En 1949, une solution a été trouvé au démon de Maxwell. C’est en faisant un lien avec la théorie de l’information. Ce pont entre les mondes de l’énergie et de l’information permet de montre que l’entropie est réversible si l’on dispose de la bonne information.

Donc pour moi, il y a là une idée intéressante. Il est possible de ne pas recourir à l’énergie pour se nourrir, mais juste à de l’information !!

En étudiant les théories physique de Philippe Guillemant, il dit également que la réversibilité n’est en fait qu’un manque d’information.

Si l’on peut réinformer un système l’entropie n’est plus un soucis. Tout cela est lié au temps. Au fait qu’il y a des passées multiples comme on imagine bien qu’il y a des futurs potentiels multiples…

Ainsi grâce à l’information… et/ou à des boucles temporelles, il est possible de ne pas avoir de soucis d’entropie.

Les respiranistes le disent clairement, il n’arrêtent pas de se nourrir du tout ! .. bien au contraire, ils sont capables de se nourrir de tout… et surtout d’information !!

Pour moi c’est physiquement possible ! 

Tout est possible !!!   mais il faut être capable de faire le ménage dans ses croyances limitantes…

C’est en se débarrassant des se croyances limitante, en usant de son imagination que tout devient possible…. c’est enseigné dans le conte de Peter Pan…. voici un extrait du film très parlant…

2 thoughts on “Et s’il n’était pas nécessaire de manger ?

  1. Répondre
    luko - 12 novembre 2013

    Les animaux mangent (autres animaux ou végétaux), les végétaux se nourrissent de matières vivantes également, est-ce qu’ils ont aussi un problème avec l’autorité ??

    Dommage que le site mélange des sujets sérieux (la décroissance est très bien expliquée) et des sujets qui seraient drôles s’ils n’étaient dangereux (pour la santé physique et mentale)

  2. Répondre
    Martouf - 13 novembre 2013

    Bonjour et merci pour votre commentaire pertinent. Merci de votre compliment à propos de la qualité de mon explication de la décroissance.

    Sachez que ce site est avant tout mon bloc note personnel, le lieu où je place en vrac tout ce que j’ai appris d’un sujet et le lieu où parfois je mets en forme de l’information, pour m’en souvenir et la partager avec les éventuels intéressés.

    J’ai l’impression que vous ne prenez pas du tout au sérieux certains sujets de mes articles. Personnellement ce sont des sujets qui m’interpellent terriblement. « Mais comment-est-ce possible ? » Du coup.. au lieu de me braquer complètement… Je cherche à en savoir plus pour me faire une idée par moi-même.

    L’ouverture d’esprit est une de mes valeurs fondamentales. J’aime comprendre des points de vue différents.

    Cette page à propos de la nourriture prânique est donc le bloc note sur lequel je collectionne ce que j’entends à ce propos.

    C’est vrai que ça parait complètement fou. J’avais déjà vaguement entendu parler de yoggi hindous qui disent ne pas manger…. mais c’est à l’autre bout du monde, dans un pays totalement différent et ça ne m’a pas plus intéressé que ça….

    Mais le jour où j’ai rencontré personnellement quelqu’un qui a fait un stage « nourriture en conscience »…. là je me suis posé sérieusement la question de la véracité de ces propos.

    Sachant l’importance de la nourriture dans notre monde et la place que ça prend dans nos vies. (tout notre emploi du temps est lié à la nourriture !)

    Il m’est impossible de me dire « baliverne… c’est n’importe quoi »…. Je me dois d’en savoir plus, de me dire.. « et si c’était vrai…. ? » … à quoi ressemblerai une société où l’on a plus besoin de manger ?

    Quand il y a 1 milliards de personnes qui crève de faim sur cette planète… C’est quasiment criminel de ne pas s’intéresser à une technique qui pourrait les sauver !!

    Donc je vous renvoie votre remarque: Ce qui est dangereux pour la santé physique et mentale est de ne PAS s’intéresser à ce sujet !

    Plus je creuse le sujet, plus je trouve qu’il y a de nombreuses personnes qui font ces expériences. Mais c’est souvent très caché, la pression sociale est énorme: « quoi, tu ne manges pas ? » Ça se comprends. Il n’y a qu’à voir votre réaction pour se convaincre qu’on ne peut pas vivre correctement en ayant tout le temps des remarques à propos de son mode de vie.

    J’ai même découvert une personne dans mes proches qui suit un processus similaire, qui ne mange pratiquement plus rien et ce n’est pas facile. Pas à cause de la nourriture, mais à cause de toute la pression de la famille qui se pose les mêmes questions que vous !

    Souvent cet état de fait n’est pas voulu, c’est le corps qui refuse de manger et qui fait des réactions pour le signaler: « ça va mieux quand je ne mange pas que quand je mange ! » Pourquoi y-a-t-il de plus en plus d’enfants qui ont des allergies dans notre société ? Pourquoi le corps se met à rejeter la nourriture ? Il n’y a pas vraiment d’explication officielle convaincante !

    Donc je cherche…

    Pour répondre directement à votre interrogation à propos du problème d’autorité qu’une plante pourrait avoir. Si vous avez lu mon article à propos des différentes visions du monde qui co-existentent (vous l’avez lu vu que vous y avez laisser un commentaire. Enfin j’espère que vous l’avez lu. Personnellement je ne me permet pas de critiquer un article que je n’ai pas lu !)

    Cet article permet de comprendre qu’il y a des gens qui vivent avec une vision du monde dans laquelle la vie est partout et qu’il est possible d’entrer en contact avec toute forme de vie.

    Donc oui, quand on est capable de communiquer avec une plante (ce que je ne suis pas capable, mais je connais des gens qui le font) on peut comprendre ses problèmes et elle peut avoir un problème d’autorité.

    En fait c’est un peu plus compliqué. Je ne suis pas un spécialiste, mais si j’ai bien compris, une plante n’a pas d’individualité propre. Toute les plantes d’une même espèces sont reliées entre elles par une conscience collective. (J’y pense maintenant, mais c’est ce qui pourrait expliquer le fait que les bambous fleurissent tous le même jours peu importe où il sont sur cette planète !)

    Le monde est merveilleux, la réalité dépasse la fiction. Sachez l’accueillir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :