Qu’est-ce que la « Fraude du nom légal » ?

Depuis quelques temps, j'ai des potes qui commencent à parler avec un jargon difficile à comprendre, c'est du jargon juridique, "fiducie", "forclose", "contrat synallagmatique" mais mélangé à la façon internationale avec des codes bizarres.. "dépôt du doc UCC 2012127914" et des références historiques au droit de l'amirauté... il semble que ça permet de devenir une personne physique libre échappant à tout contrôle de l'Etat !
(Comme par exemple immatriculer son véhicule soi-même hors de l'Etat.... ce que les gendarmes en comprennent pas trop...)

Le principe de base est lié à la dissociation entre la vraie personne physique en chaire et en os et la personne morale, la personne fictive, la fiction juridique qui représente une personne dans l'administration d'un Etat, mais qui n'est pas cette personne physique.

Ainsi selon ce principe, toute la construction juridique des droits et devoirs ne concerne que le personnage de la fiction juridique débuté avec l'acte de naissance et du coup la personne physique peut s'extraire de toute obligation légale.

Il y a une variante de cette théorie qui va encore plus loin et qui dit que le titre d'acte de naissance est un titre de propriété d'un humain dans un système commercial esclavagiste. Chacun de ces titres représente un crédit gagé sur un humain. Le titre de propriété original serait entreposé selon les variantes dans les banques centrales, ou à la BRI, la banque centrale des banques centrales... voir au Vatican !

Dans cette variante, la personne physique qui récupère son acte de naissance original récupère sa propriété sur elle même et le jackpot qui va avec de plusieurs millions !!

... bon.. alors délire de complotiste ? ou révélation qui va changer le monde ?

Démêlons le vrai du faux....

illuminati-triangle-everywhere-manipulateur

La "fraude du nom légal" explications en vidéo

Voici la vidéo dans laquelle mon pote David explique les bases de cette fraude du nom légal.

Aidez-nous à vérifier les affirmations faites dans cette vidéos sur la plateforme Captain-fact.

La fraude du nom dans le cadre juridique Suisse

Voici ce que me dis David pour m'extraire des obligations de la Confédération Helvétique:

La Confédération, les cantons, les communes et les districts sont des corporations (art. 762 CO), donc des privés qui, plus est, sont inscris au registre du commerce international.

Toutes les corporations liées au système monétaire international sont forcloses depuis le dépôt du doc UCC 2012127914 au recorder of deeds de Washington pour cause d'esclavage.

L'UCC est une loi de droit international appliqué en Suisse depuis 1994 (message de la LTI) et a donc préséance sur le droit interne.

As-tu passé un contrat synalagmatique avec la corporation privée forclose "Confédération suisse" ou n'importe quelle autre prétendue autorité (Art. 1, CO)?

Analyse de ce texte

A mon habitude je vais vérifier les informations qu'on me donne. Quand il s'agit de droit, généralement c'est facilement accessibles. Les lois sont dans le domaine public. Par contre pour les interpréter c'est pas toujours simple. Je ne suis pas juriste donc je fais au mieux.

"Corporation" n'est pas égal à "corporation"

"La Confédération, les cantons, les communes et les districts sont des corporations (art. 762 CO), donc des privés"

En effet, on trouve dans le code des obligations suisse une mention de "corporation publique"

Chapitre VII: Participation de corporations de droit public
Art. 762

1 Lorsqu’une corporation de droit public telle que la Confédération, un canton, un district ou une commune a un intérêt public dans une société anonyme, les statuts de la société peuvent lui conférer le droit de déléguer des représentants au sein du conseil d’administration ou de l’organe de révision même si elle n’est pas actionnaire.

On y apprend qu'il y a en droit suisse des corporations, certaines sont de droit public et d'autres de droit privé.

Une corporation, c'est un groupe de personne qui "prend corps". Si il y a des gens, c'est une corporation, si c'est un groupement sans membres, c'est un établissement.

Il est clairement dit ici que "la confédération et les sous divisions administratives sont des corporations de droit public".

Donc l'affirmation "corporation = privé" est fausse !

Je soupçonne que tout cette histoire de fraude du nom légal est une théorie anglo-saxonne qui utilise tout un tas de concept juridiques anglo-saxon (common law) qui n'ont rien à voir à avec les bases du systèmes suisse et européen. Puis que le terme "corporation" est une traduction (trop) directe, du mot anglais "corporation" qui n'a pas le même sens dans les pays anglo-saxons.

Outre atlantique ce mot désigne une entreprise commerciale. (comme MacDo corp..) alors qu'en europe on utilise plutôt le terme d'entreprise ou de société (anonyme) pour les organisations commerciales.

Le registre du commerce international ?

Dans mon expérience un registre du commerce, c'est très local. J'ai une entreprise qui est enregistrée au registre du commerce de mon canton. Et ça me permet de faire du commerce international. Donc c'est quoi ce "registre du commerce international ?"

Quand je demande à mon pote ce qu'il entend par là, il me dit que c'est le numéro D-U-N-S. Dun's & Bradstreet.

Je découvre que c'est un registre privé d'une sorte d'agence de notation d'entreprise qui permet aux gens qui veulent d'avoir des renseignements sur une entreprises et ainsi de vérifier qu'ils ne vont pas se faire arnaquer.

C'est pour augmenter la confiance. Par exemple google exige un numéro DUNS pour avoir le droit de bénéficier d'une facturation mensuelle.

Donc pour moi ça n'a rien à voir avec une obligation légale, ça ne prouve en rien cette fraude du nom légal !

L'UCC est-il appliqué en Suisse ?

Mon pote me dit: "L'UCC est une loi de droit international appliqué en Suisse depuis 1994"

L'UCC est l'Uniform Commercial Code. C'est une loi type qui uniformise le droit commerciale entre les états des USA. (sauf la Louisiane qui a préféré garder son code civil)

En effet, comme le signale David, le conseil fédéral suisse parle de l'UCC dans une texte où il recommande de ratifier un traité international, la convention de la Haye sur les titres intermédié de 2006.

Il est dit en p.19:
"Le modèle de réglementation le plus influent de nos jours est le 5e chapitre de l’art. 8 du Code commercial uniforme des Etats-Unis (Uniform Commercial Code; UCC). L’UCC est une loi-type qui a été votée en 1994 et qui est aujourd’hui appliquée dans les 50 Etats de l’Union, ainsi qu’au niveau fédéral pour la conservation des bons du Trésor américain."

Faut bien lire la chose. La fédération dont il est question, c'est les USA, pas la Suisse !

Pour moi ce code UCC n'est pas appliqué en Suisse. D'ailleurs. La convention de la Haye dont il est question ici existe pour faire l'intermédiaire. Sinon on aurai intégré directement l'UCC et pas une convention intermédiaire...

Document UCC 2012127914

Alors là on entre dans le truc le plus obscure....

"Toutes les corporations liées au système monétaire international sont forcloses depuis le dépôt du doc UCC 2012127914 au recorder of deeds de Washington pour cause d'esclavage."

J'ai cherché longtemps avant de trouver une "loi" qui corresponde à cette référence UCC 2012127914. Je me suis dit que ça fait partie de ce Code Commercial Uniforme des USA, et comme toute loi c'est dans le domaine public.

On trouve facilement le UCC... mais dedans rien pour cette référence !

J'ai trouvé cette référence que sur des sites obscures qui font la promotion de cette idée de fraude du nom légal.

Il y a plein de scan de mauvaise qualité de document papier .... et d'autres document avec des empreintes digitales avec les signatures...

UCC 2012127914

Mais qu'est-ce que c'est que ce truc !?

J'ai lu sur un commentaire que ce sont des UCC Filings. J'ai donc cherché ce que c'est.

Les UCC Filings c'est en fait un set de règles pour faire des contrats entre des parties débiteur et créditeur. Donc c'est des contrats privés. Mais qui sont déposés dans des registres officiels accessibles contre payement. D'où le fait que ce sont des scans que l'on trouve.

Le but de ces contrats est d'établir quelques règles. Donc par exemple que ta maison est la propriété de la banque tant que t'as pas remboursé ton hypothèque. Ainsi ce registre est par exemple utile aux banques pour aller vérifier qu'un bien n'est pas déjà hypothéqué par une autre banque.

Donc là.. qu'est-ce qu'un contrat entre des particuliers aux USA peut avoir comme influence sur le fait que je suis censé être libéré des mes obligations légales avec la confédération helvétique ??

Franchement, là je ne vois pas trop.. et j'ai l'impression qu'on s'enfonce de plus en plus dans le délire !

Il n'y a rien qui est vrai dans les affirmations ci-dessus !

C'est un truc à finir en prison.... et c'est déjà arrivé !!

La personne qui a déposé ce fameux document UCC 2012127914 est l'ancienne juge-procureur, Heather Tucci-Jarraf.

En suivant ses conseils et en aidant une personne à récupérer le fameux compte financier lié à la personne, elle s'est retrouvée condamnée à 5 ans de prison pour complicité dans une histoire d'escroquerie d'une banque en ayant fait des faux certificats promettant 31 millions de $, mais en ayant retiré 2 millions.... Ceci basé sur cette "pseudo loi".

"Lorsque des malfaiteurs tentent de se tenir derrière un mouvement anti-gouvernemental pour cacher ou justifier une activité criminelle frauduleuse, ils échouent. Ce jury a envoyé le message que le système judiciaire américain ne les protégera pas, et ces deux accusés savent maintenant qu'ils seront punis, qu'ils reconnaissent ou non l'autorité de la Cour pour le faire", a déclaré le procureur américain J. Douglas Overbey.

Donc voilà. Personnellement, j'ai pas l'impression que ça marche très bien cette théorie !

faille securite vote electronique scytl e-voting anonymat

Contrat synallagmatique = contrat bilatéral

"As-tu passé un contrat synallagmatique avec la corporation privée forclose "Confédération suisse" ou n'importe quelle autre prétendue autorité (Art. 1, CO)?"

Voilà un joli jargon qui veut juste dire que c'est un contrat bilatéral. Et l'art 1 du CO dit que ce contrat peut être tacite. Donc sans l'avoir explicité.

On a déjà vu ci-dessus que la corporation "confédération helvétique" n'est pas privée, mais publique.

De plus le terme de "forclose", je pense que c'est plutôt l'anglais "foreclose" qui devrait être utilisé. C'est encore une fois une mauvaise traduction d'un faux amis.

Le terme français de "forclos" signifie que l'on perd un droit pour ne pas l'avoir utilisé dans un délai donné.

Que veut donc bien vouloir dire cette phrase avec une "corporation privée forclose" ?
J'ai de la peine à saisir...... 😉

Saisir.... justement c'est le mot ! Car si on ajoute un "e" tout s'éclaircit !

Le mot anglais "foreclose" se traduit par une "saisie". Ceci dans le sens de saisir la maison construite avec un crédit, si le crédit n'est pas remboursé. On est justement dans ce qui concerne les "UCC filings", ces contrats entre débiteur et créancier qui permettent de saisir un bien en cas de non remboursement d'un crédit !

Donc voilà, quand on s'amuse à tout mélanger, ça donne un jargon inventé qui ne veut plus rien dire !

Conclusions

Là je vois que cette idée de fraude du nom ne tient pas bien la route.... c'est vraiment bancal, c'est un amalgame de choses fausses. C'est des généralisations qui n'ont pas lieu d'être. C'est des mauvaises traductions de l'anglais au français avec des mots qui sont des faux amis, du coup le sens change si on ne fait pas attention.

Bref.... pour moi ce n'est qu'une nouvelle fausse théorie du complot.

Voici également un autre article qui démonte plus en détail la théorie de la fraude du nom....

Puis voici même Valérie Bugault une docteur en droit, souvent encensée par les conspirationniste par ce qu'elle dénonce, avec raison, les dérives du droit au profit des grosses entreprises multinationales. Et bien là elle dénonce cette escroquerie de la "fraude du nom légal".

Une vision du monde qui se débarrasse des lois

Malgré tout, je trouve ce phénomène de la "fraude du nom légal" passionnant. Pour moi c'est le reflet d'un changement dans les valeurs des gens.

Les lois, c'est un reflet des valeurs bleues de la spirale dynamique. Depuis, il y a plusieurs étapes qui ont été franchies. Suivant sa vision du monde la loi ne s'utilise plus de la même manière.

En mode bleu, c'est le mode fondamentaliste. C'est écrit ainsi, c'est ainsi. En mode orange, c'est écrit ainsi, mais si on arrive à tordre le système à son profit c'est bien. (c'est un peu l'esprit de cette idée de fraude du nom) En mode vert, c'est l'esprit de la loi qui compte, quel est le message qu'ont voulu transmettre ses rédacteurs.

Plus on avance, moins la loi est un mode de fonctionnement utilisé pour vivre en société. Ça ne va pas se faire du jour au lendemain. Mais là j'observe que c'est le début de l'effondrement du système légal, de ce système de lois imbriquées les unes dans les autres qui finissent pas être incohérentes ce qui va gentiment mener à l'effondrement de ce système.

C'est encore une fois une conséquence de la circulation de l'information. Dans l'antiquité, l'invention de l'écriture a créé le droit, la capacité pour tous d'écrire à une audience de masse grâce à l'Internet va finir par détruire le droit. (J'en parlais déjà ailleurs..)

Cette idée de Fraude du nom légal incite des gens à déceler les failles du droit. Et déjà là, il semble qu'on a un truc louche avec le code civil français. Son article premier dit que les lois sont promulguées par le Roi.... et il n'y a pas eu de roi depuis 1848 en France. Donc étant donné que ce texte est le plus ancien. Certain disent qu'aucune nouvelle loi n'a été promulguée depuis 1848. Même pas la constitution !
(Du coup le bâton de comptage est toujours un moyen de comptabilité officiel !)

Voici une vidéo sur le sujet.... ça fera peut être l'objet d'un prochain article... est-ce valable ou est-ce une fantaisie ?

Pour aller plus loin...

Ce sujet n'est pas totalement clos, même si il y a plein de délire... ça montre aussi une forte envie de ce sortir de ce système qui n'est pas juste et qui fonctionne à l'envers.

Donc c'est un énorme travail à faire. Mais je vois que les gens se fédèrent et commence à trouver et expérimenter des stratégies.

Un de projet les plus intéressant que j'ai vu, c'est https://onenation.xyz/fr/

Je vois plein de gens qui cherchent à faire leur propre papier d'identité, que ce soit les indépendantistes savoyards, ou des individus...

Voici donc un peu de documentation si tu veux creuser le sujet...

Déclaration de vie de Alice ... sur sol Français...

... et de gens qui veulent adapter à la Suisse...

J'ai mis un timecode qui commence avec David Vincent..... il nous explique que suivant le dictionnaire les mots n'ont pas le même sens....

une tonne de liens sur la fraude du nom, oppt, etc....

9 thoughts on “Qu’est-ce que la « Fraude du nom légal » ?

  1. Répondre
    Florian - 1 août 2020

    Un très très grand merci de m’avoir fait découvrir ce sujet ! C’est la dernière pièce qui me manquait afin de pouvoir complètement m’émanciper de ce système de merde. Je t’aurais bien fais un don, mais c’est techniquement impossible pour moi 😉 Toutefois si tu passes une fois sur Genève, je t’invite volontiers à boire un coup !

  2. Répondre
    BibiCabaya - 6 septembre 2020

    UN PEU D’ORDRE DANS CE CHAOS

    • «…la dissociation entre la vraie personne physique en chaire et en os et la personne morale» = FAUX

    Réponse : Il n’y a pas de «vraie personne» car la personne est une conception juridique. La « PERSONNE » est TOUJOURS juridique et donc FICTIVE, y compris la « personne physique » et la «personne naturelle» car il s’agit d’un Homme ou d’une femme vivant.e ASSOCIÉ.E à la personnalité juridique et traité.e COMME TELLE. Il s’agit de rendre un homme ou une femme vivant.e tributaire d’une fiction = UN CRIME.

    • «Ainsi selon ce principe, toute la construction juridique des droits et devoirs ne concerne que le personnage de la fiction juridique» = VRAI.

    • «du coup la personne physique peut s’extraire de toute obligation légale» = FAUX.

    Réponse : La « personne physique » est avant tout une PERSONNE (domaine juridique) et c’est la création de l’entité gouvernementale (société commerciale privée), c’est son « produit », sa « propriété intellectuelle ». Ce n’est pas un homme ni une femme.

    • «le titre d’acte de naissance est un titre de propriété d’un humain» = VRAI

    Réponse : L’homme ou la femme ASSOCIÉ.E à ce titre est considéré.e comme un BIEN MEUBLE, une possession du propriétaire du TITRE. Toutefois, si l’homme ou la femme DISSOCIE de cette « personne », il/elle n’est plus la propriété de quiconque au moyen de cet outil juridique. La personnalité juridique est un OUTIL dont on peut difficilement se passer pour exister dans la MATRICE car tout est fait pour la personnalité juridique et non pour l’homme ou la femme qui n’a pas sa place dans un monde artificiel de commerce. Obtenir un emploi, un logement, un compte bancaire, un crédit, des avantages sociaux, acheter une voiture etc. ne concerne que la personnalité juridique, et sans cet outil, il est impossible d’y avoir accès.

    • «la personne physique qui récupère son acte de naissance original récupère sa propriété sur elle même et le jackpot qui va avec de plusieurs millions !!» VRAI et FAUX

    Réponse : À ma connaissance NUL n’a, à ce jour, réussi à récupérer le pactole. Certains ont réussit à obtenir un accès partiel (pour payer des factures, des achats onéreux tels une voiture, un logement, etc.) ou même du cash, mais on ne leur a pas remis les clés du coffre !!!

    • «L’UCC est une loi de droit international appliqué en Suisse depuis 1994 (message de la LTI) et a donc préséance sur le droit interne».

    Réponse : L’UCC n’est pas «une loi» mais un code de commerce, c’est le système américain de régulations commerciales qui s’est imposé dans le monde entier sous d’autres noms. Quand on mentionne l’UCC, il est bon de rajouter «et tous ses équivalents internationaux» pour clouer le bec à ceux qui rétorquent «L’UCC ne concerne que les États-Unis» (ce qui est faux)… || NOTE : Aucun contrat passé avec un « État » de facto n’est synallagmatique car il s’agit de contrats FRAUDULEUX AB INITIO. La déclaration de naissance est un contrat frauduleux car elle n’a fait l’objet d’aucune divulgation et est présentée comme une FORMALITÉ nécessaire, alors qu’il s’agit du contrat le plus ABOMINABLE qu’un parent puisse signer s’agissant de son enfant, sa chair et son sang. || CORPORATION est un terme anglais qui signifie «société». Le terme «corporation» en français à une tout autre acception historique. En général quand on parle de «corporation» dans le cadre de ce sujet, il s’agit d’un anglicisme. || La plupart des «institutions» de la planète sont des SOCIÉTÉS COMMERCIALES. Il suffit de vérifier sur Dun & Bradstreet (attention : les raisons sociales ne sont pas identiques aux appellations courantes, d’une part, et ces sociétés ne sont pas toutes enregistrées dans le pays de fonctionnement ; il peut donc s’agir de sociétés étrangères, c’est le cas de la France, entre autres). Une société commerciale privée est de DROIT MARITIME car le commerce c’est maritime. Une telle société NE PEUT produire une institution de droit public… ce que soutient Valérie Bugault. Il s’agit, bien sûr, d’une FRAUDE, ce qu’a révélé l’OPPT (quoiqu’on en pense).

    • «Je soupçonne que tout cette histoire de fraude du nom légal est une théorie anglo-saxonne qui utilise tout un tas de concept juridiques anglo-saxon (common law) qui n’ont rien à voir à avec les bases du systèmes suisse et européen.» FAUX

    Réponse : Ce que «la fraude au nom légal» démontre c’est que LE SYSTÈME MONDIAL (dans son entièreté) est un SYSTÈME COMMERCIAL qui se situe aux antipodes de la NATURE HUMAINE. La nature humaine n’est pas commerciale, le commerce n’est pas humain ; c’est le PARTAGE qui est humain. Comme l’a démontré l’OPPT, le commerce C’EST l’esclavage, mais les agents de la Matrice ont réussi à nous faire croire que le commerce était «normal», notamment en transformant notre Histoire (ramassis de mensonges). Le commerce ne peut être «normal» chez les Enfants de Dieu car L’ARGENT VIENT DE SATAN, c’est un outil d’asservissement.

    • «Dans mon expérience un registre du commerce, c’est très local.» PAS QUE…

    Réponse : Dun & Bradstreet est LE registre commercial international et N’IMPORTE quelle société peut s’y enregistrer, ce qui permet à d’autres entreprises à travers le monde d’être conscientes de son existence… car on se doute bien que nul n’ira consulter les registres locaux de chaque pays pour savoir avec qui faire affaires. C’est pour cela qu’un tel registre international existe… entre autres.

    • «c’est un registre privé d’une sorte d’agence de notation d’entreprise.» FAUX

    Réponse : C’est un registre commercial international. Tous les renseignements obtenus par Kbis en France sont disponibles sur ce registre international et de façon plus complète encore car certains renseignements ne sont pas disponibles sur INFOGREFFE. Au passage, INFOGREFFE (le registre du commerce et des sociétés), en France, est une entité commerciale privée.

    • «Donc pour moi ça n’a rien à voir avec une obligation légale» VRAI

    Réponse : Nul n’a prétendu que c’était une «obligation légale»… Nul n’est obligé de s’enregistrer sur ce registre international, ce qui ne veut pas dire que la «fraude au nom légal» n’existe pas. Ce registre international n’est qu’un des éléments permettant de vérifier que l’entité qui enregistre les naissances en un lieu donné («l’État» de facto, en l’occurrence) est une entité COMMERCIALE et PRIVÉE. || TOUS les «États» américains sont SOUMIS à l’UCC et chaque État à son propre registre UCC quand celui-ci est différent du registre fédéral (WA DC), Y COMPRIS la Louisiane qui est une SOCIÉTÉ COMMERCIALE PRIVÉE. Toutes les sociétés commerciales privées sont RÉGIES PAR LE DROIT COMMERCIAL (droit maritime) et non par le « droit civil », « droit public » ou autres… || La Confédération Suisse (Schweizerische Eidgenossenschaft) est listée sur les registres de D&B (siège social : bundesgasse 1 bern, – 3011), ce qui n’est pas étonnant vu la concentration de banques dans ce pays : la Suisse est le premier paradis fiscal au monde. || Il existe un autre code international nommé UNIDROIT.

    • «Il y a plein de scan de mauvaise qualité de document papier.»

    Réponse : Ils ne sont pas tous de mauvaise qualité, mais ce qui compte c’est L’ENREGISTREMENT du document car les numéros, dates, etc. sont attribués par le bureau d’enregistrement UCC (autrement dit, ça ne s’invente pas). Certains documents ont une validité de 4 ans, après quoi ils sont effacés…

    • «Mais qu’est-ce que c’est que ce truc !?»

    Réponse : Pour le savoir, il faut rechercher. Écrire tout un article sur un « truc » qu’on n’a pas compris ni recherché n’est pas sérieux.

    • «Le but de ces contrats est d’établir quelques règles» FAUX

    Réponse : Ces documents n’établissent AUCUNE RÈGLE car les règles EXISTENT DÉJÀ DANS L’UCC et nul n’est autorisé à les changer (vu que ce sont des règles PRIVÉES). Ces documents UTILISENT les règles de l’UCC dans les cas de LITIGES, car tout litiges est COMMERCIAL dans la Matrice.

    • «qu’est-ce qu’un contrat entre des particuliers aux USA peut avoir comme influence sur le fait que je suis censé être libéré des mes obligations légales avec la confédération helvétique ??»

    Réponse : Quand ces « particuliers » sont la BRI, la Banque Mondial, les Rothschild, le FMI et tutti quanti, VOUS ÊTES CONCERNÉ !!! Quand il est question de L’ESCLAVAGE COMMERCIAL qui est MONDIAL, vous êtes concerné !

    • «et j’ai l’impression qu’on s’enfonce de plus en plus dans le délire !»

    Réponse : La seule manière d’y voir clair est D’ÉTUDIER LA QUESTION (de préférence sans a priori).

    • «Il n’y a rien qui est vrai dans les affirmations ci-dessus !»

    Réponse : Est-ce le résultat d’un travail de recherche ou le fruit d’une paresse intellectuelle ?

    • «C’est un truc à finir en prison…. et c’est déjà arrivé !!»

    Réponse : Le fait d’aller en prison ne signifie pas que l’on est coupable : RAPPELEZ-VOUS, le système est commercial et toute condamnation est un ACCORD COMMERCIAL (qui rapporte au système). De plus, les gêneurs sont rapidement mis à l’ombre quand ils ne sont pas carrément assassinés. Donc, l’emprisonnement n’est pas une MESURE de la crédibilité de quiconque. Vous devriez le savoir. Julian Assange a été poursuivi, un mandat d’arrêt a été émis contre lui… est-il COUPABLE ? Laurent Gbagbo a été emprisonné pendant huit ans… était-il COUPABLE ? Etc.

    • «La personne qui a déposé ce fameux document UCC 2012127914 est l’ancienne juge-procureur, Heather Tucci-Jarraf»

    Réponse : Heather Anne Tucci est avocate et non juge-procureur.

    • «En suivant ses conseils et en aidant une personne à récupérer le fameux compte financier lié à la personne, elle s’est retrouvée condamnée à 5 ans de prison pour complicité dans une histoire d’escroquerie d’une banque en ayant fait des faux certificats promettant 31 millions de $, mais en ayant retiré 2 millions…. Ceci basé sur cette « pseudo loi ».»

    Réponse : (1) Les comptes sont VRAIS ; (2) il n’y a eu aucune «escroquerie d’une banque» ; (3) les certificats de dépôt n’étaient PAS faux puisqu’ils émanaient d’une banque et ont été encaissés. Anne Tucci s’est retrouvée en prison car elle a démontrée que LES COMPTES CACHÉS EXISTENT BEL ET BIEN. De nous jours, on emprisonne pour moins que ça… On tue même ! Personnellement, j’ai fait l’expérience en 2017 que mon compte à la Réserve Fédérale américaine EXISTE et j’ai pu en extraire quelques centaines de dollars. Le seul fait de pouvoir extraire de l’argent de ce compte signifie QU’IL EXISTE car autrement ce n’est pas possible !!! S’il existe la moindre erreur de données, LE TRANSFERT NE SE FAIT PAS. Or, dans mon cas LE TRANSFERT S’EST OPÉRÉ… puis, il a été MANUELLEMENT annulé 24 heures plus tard, comme cela a été le cas d’au moins CINQ MILLIONS de gens à cette même époque. La Réserve Fédérale à changé plusieurs fois les codes banques de ses filiales entre juillet et août 2017 afin d’empêcher les gens de tirer de l’argent. Voilà le « CRIME » de Heather Ann Tucci et de Randall Keith Beane.

    • «Lorsque des malfaiteurs tentent de se tenir derrière un mouvement anti-gouvernemental pour cacher ou justifier une activité criminelle frauduleuse, ils échouent»

    Réponse : Les MALFAITEURS sont ceux qui nous imposent le masque et la vaccination, qui nous volent notre argent au travers d’impôts et de taxes, qui cherchent à nous priver de nos libertés et de nos droits, et qui vendent notre patrimoine national… ce ne sont pas ceux qui mettent leurs desseins à jour… InverSion. Si vous aviez suivi le procès d’Ann Tucci, vous auriez compris que le système judiciaire américain est TOTALEMENT CORROMPU, comme en France.

    • «et ces deux accusés savent maintenant qu’ils seront punis, qu’ils reconnaissent ou non l’autorité de la Cour… a déclaré le procureur américain J. Douglas Overbey.»

    Réponse : C’est précisément LÀ LE SCANDALE de ce procès : le juge n’a pas DÉMONTRÉ sa compétence à juger cet homme, Randall, et cette femme, Heather Ann, ce qui est un PRÉREQUIS pour juger. Il ne suffit pas de dire «je suis compétent à vous juger» pour que ce soit vrai, encore faut-il le DÉMONTRER, surtout quand la question est POSÉE (les documents en attestent).

    • «Donc voilà. Personnellement, j’ai pas l’impression que ça marche très bien cette théorie !»

    Réponse : La «théorie du complot», bien sûr… C’est l’atout que l’on manie quand on n’a pas d’arguments, quand on n’a rien recherché ni rien compris. C’est pratique cette «théorie» !

    • «Le terme français de “forclos” signifie que l’on perd un droit pour ne pas l’avoir utilisé dans un délai donné» VRAI

    Réponse : On dit «foreclosed» en anglais et «forclos» en français, et la signification est la même dans les deux cas. «Foreclosed/forclos» ne signifie pas «saisi» même si on a effectivement employé ce terme en français. Les banques n’ont pas été saisies car c’est impossible étant donné que leur richesse constitue le fruit D’UN VOL. On ne peut saisir que ce qui appartient à l’entité saisie, au propriétaire. Or, les richesses des banques appartiennent aux peuples car elles ont VOLÉ ces derniers. Les banques se sont forcloses d’elles-mêmes en NE RÉFUTANT PAS les accusations VÉRIDIQUES portées contre elles, à savoir l’accusation D’ESCLAVAGE COMMERCIAL DES PEUPLES ET D’ACCAPAREMENT DES RICHESSES DES PEUPLES ET DE LA TERRE. Il n’y a là aucun «jargon qui ne veut plus rien dire»… Il n’y a qu’un.e internaute qui n’a pas fait le travail de recherche nécessaire mais qui essaie d’expliquer ce qu’il/elle ne connaît ni ne comprend…

    • «je vois que cette idée de fraude du nom ne tient pas bien la route…. […] c’est vraiment bancal, c’est un amalgame de choses fausses. […] C’est des généralisations qui n’ont pas lieu d’être.»

    Réponse : Un sage a dit un jour : «la montagne est plus nette vue de la plaine»… La plaine est la connaissance de tous ces rouages, de ces contrats frauduleux et de la criminalité des sociétés commerciales transnationales ainsi que de la NATURE de l’homme et de la Femme, laquelle n’a rien de commerciale mais est DIVINE.

    Je n’ai pas lu la partie intitulée «Une vision du monde qui se débarrasse des lois» et n’y réponds donc pas, estimant que ce qui précède est largement suffisant pour recadrer le débat.

    1. Répondre
      Martouf - 7 septembre 2020

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire et vos précisions. Ça m’apporte beaucoup d’information que je peine à avoir ailleurs.
      Quand vous dites que je n’ai rien recherché… vous êtes très dur car justement j’ai fait plein de recherche.
      Je vois plein de gens qui gobent tout de façon décérébrée… Moi j’ai besoin de me faire mon propre avis.
      J’ai ici repris le texte et les affirmations faites par un copain.. J’ai fait des recherches pour chaque partie. J’ai référencés mes sources.
      Donc parfois ce sont ces sources qui sont fausses… (et pourtant j’ai croisée la plus part de mes sources pour voir si il y a consensus)

      Vous répondez ici à quelques questions que je me posais. Notamment sur ces histoire du sens du mot forcloses… c’est bien d’avoir votre avis. Par contre vous n’avancez aucune sources. Ça m’ennuie beaucoup. Je dois vous faire confiance… c’est donc juste un avis de plus.

      J’ai des potes qui étudient tout ce sujet à fond… et invente des déductions.. tentent de faire des liens avec le droit suisse… mais franchement tout ce que je vois ne me convainc pas… quand je leur demande quel est vraiment le sens de ce mot « forclose »… c’est un grand silence…
      Donc vous pouvez certainement comprendre par là que je n’apporte que peu de crédit à une théorie du genre quand il y a des gens qui inventent des tonnes de concepts sur des bases qu’ils ne sont même pas capables d’expliquer…

      … et personnellement, je ne vois que peu d’intérêt à faire tout ce montagne pseudo juridique prouver que les banques nous spolient… Il n’y a pas besoin de ça pour le voir !

      Donc.. voilà… merci d’avoir apporté de l’eau au moulin, ça clarifie quelques points.. mais je n’adhère non plus pas à tout.
      .. et surtout il me manque des retours d’expériences.
      Je suis très intéressé par cette votre expérience personnelle d’avoir réussi à obtenir un versement mais finalement pas…. donc vous avez pas réussi ! … J’aimerai bien des infos supplémentaire. Le détail de la procédure… la demande qui a été faite et la réponse. Ainsi je pourrai me faire mon propre avis.
      Est-ce que l’on trouve ceci qq part ?
      Sur votre blog ?

      Merci bonne journée ensoleillée.

  3. Répondre
    Florian - 7 septembre 2020

    Dans la déclaration universelle des droits de l’homme il y a un article à ce sujet:

    Article 6
    Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

    à creuser…

  4. Répondre
    BibiCabaya - 7 septembre 2020

    @ Martouf,

    • «J’ai ici repris le texte et les affirmations faites par un copain.»

    Réponse : Cela ne s’appelle pas «faire des recherches» ; vous n’avez RIEN recherché DU TOUT et ça se voit.

    • «Par contre vous n’avancez aucune sources.»

    Réponse : J’ai donné l’URL de mon blog… Cela ne sert à rien de se focaliser sur le mot «foreclosed/forclos» car cela n’a aucune importance vu que le système fonctionne encore avec (1) l’énergie accumulée et (2) celle qu’il continue de recevoir de tous ceux qui l’alimentent… Ce qui importe dans un premier temps c’est de comprendre (1) la différence entre un Homme/une Femme vivant et la personnalité juridique et (2) que c’est le DROIT COMMERCIAL qui régit le système. À partir de là vous avez un angle d’approche…

    • «quand il y a des gens qui inventent des tonnes de concepts sur des bases qu’ils ne sont même pas capables d’expliquer…»

    Réponse : C’est précisément pour cette raison que chacun doit faire des recherches SOI-MÊME et non parler de concepts qu’ils ne comprennent pas. Et pour cela il est nécessaire de traduire des textes, y compris officiels, de les lire et de les comprendre. Les sources sont variées.

    • «et personnellement, je ne vois que peu d’intérêt à faire tout ce montagne pseudo juridique prouver que les banques nous spolient»

    Réponse : Le «montage juridique» a PRÉCISÉMENT été opéré par les banques…

    • «mais je n’adhère non plus pas à tout »

    Réponse : L’adhésion n’a rien à y voir. C’est une question de COMPRÉHENSION. Sans cette compréhension, vous continuerez de faire partie des idiots utiles qui plombent l’ambiance en s’attaquant à ceux qui font les efforts nécessaires. Peut-être êtes-vous payés pour ça…

    • «Je suis très intéressé par votre expérience personnelle d’avoir réussi à obtenir un versement mais finalement pas…. donc vous avez pas réussi !»

    Réponse : Cela dépend de l’angle sous lequel vous vous placez pour évaluer cette expérience. De MON point de vue, j’ai parfaitement réussi puisque j’ai pu constater de moi-même que mon compte existe. Évidemment, si vous adorez le Dieu Mammon, vous voyez cela comme un échec. J’ai GAGNÉ la connaissance ainsi que la certitude que ces comptes existent, ce que beaucoup de gens RÉFUTENT parce que, eux, ne se sont pas donné la peine d’aller chercher le leur et, comme vous, ils parlent dans le vide et émettent des avis sur des choses qu’ils ignorent.

    • «J’aimerai bien des infos supplémentaire. Le détail de la procédure… la demande qui a été faite et la réponse. Ainsi je pourrai me faire mon propre avis.»

    Réponse : Comme tous les trolls qui pullulent sur la Toile, vous voulez et demandez que LES AUTRES fassent le boulot à votre place. Soyez certain qu’à moins que vous vous bougiez le cul et usiez de votre propre temps pour rechercher vos informations vous-même et que vous fassiez vos propres expériences, vous n’obtiendrez rien du tout.

    • «Est-ce que l’on trouve ceci qq part ? Sur votre blog ?»

    La fainéantise à l’état pur !

  5. Répondre
    coco - 9 septembre 2020

    bonjour j ai zxeprimente la fraude du nom legal et la forclusion des etats voyous, tant que vous acceptez la personne juridique vous contractez avec le systeme esclavagiste, il nous ont vole expolier via la fraude du nom, nous sommes des marchandises a qui ils peuvent tout prendre votre maison voiture et enfants ,la meilleure des choses a faire est de ne plus rentrer en contrat avec eux juge police etat etc ne plus signer aucun documents, et ne plus presenter de piece identite carte esclave, car aucune loi oblige ,et une loi si elle ne me protege pas moi etre humain elle ne me concerne pas point vous pouvez administrez votre personne juridique homme de paille pour manger dormir vivre dans ce monde ou l argent est le diable, on ne vous dit pas d aller vivre dans une grotte non plus ,j ai experimente la fraude du nom legal face a la police nazi,face au procureur,et depuis 2 ans silence radio, pas de reponse c est un accord tacite,surtout que je les ai factures en avis de courtoisie et cedule de paiment, le but est qu ils nous foutent la paix c est le but rechercher, voila mon experience prouve bien que la fraude du nom fonctionne et que nous sommes dans la verite , seuls les lois divines me concernent point, quand a valerie bourgault qui a parle de la fraude du nom elle bosse pour le systeme de baphomet elle defent sa croute sa paroisse,elle critique que c est un fake qu en sait elle???? cette femme leche le cul au systeme escusez moi du terme, voila bonne route pour vos recherche , moi cela fait 6 ans que j etudie le sujet, et tout prend un sens, le pulzzle prend forme a vous de faire vos recherches personnels et n ecoutez pas les oui dire des un et des autres le travail est avant tout spirituel d abord

  6. Répondre
    coco - 9 septembre 2020

    si vous faites des recherches des humains vivant souverains l ont experimente devant le tribunal la police le juge, sur you tube y a plein d exemple et ceci dans le monde entier donc c est pas un fake,comme dirait valerie bourgeaut qui malgre ces etudes qui n ont mene a rien elle ne sait rien du tout

  7. Répondre
    BibiCabaya - 21 octobre 2020

    Bonjour,
    Veuillez faire apparaître lisiblement l’URL complète de la source du « Guide de l’Être Souverain » puisque vous n’avez pas produit ce document : https://bibicabaya.files.wordpress.com/2018/06/le-guide-de-letre-souverain.pdf.
    Cordialement

    1. Répondre
      Martouf - 21 octobre 2020

      Bon et bien c’est plus simple de supprimer carrément le lien vers le fichier si vous mettez le votre…

      D’autant plus que je ne suis pas vraiment convaincu par les propos de ce guide.
      Perso, mon nom n’est pas écrit en majuscule sur mes document d’identité..

      .. et quand à la création monétaire c’est un sujet que je connais bien. C’est très simpliste l’explication qui en est faite.
      Il est vrai que c’est majoritairement des dettes. Mais il y a plein d’imprécision et de généralisation qui ne s’appliquent pas à tous la pays.
      En suisse par exemple, l’Etat émet sa propre monnaie sans dette. Mais juste pour les pièces de monnaie.
      Puis il y a la monnaie crée par la BNS, sous forme de billet de banque et de monnaie scripturale interbancaire.
      Cette monnaie est créée par l’acquisition de titres… donc en effet, de dettes… de bons du trésor et d’obligation principalement, mais aussi d’autres devises et un peu d’action.

      Quand à la base de la théorie qui dit que cette dette est garantie par les gens qui vivent dans ces états, c’est juste.. mais ce n’est pas individuel et il n’y a pas de compte qui permet d’aller récupérer un montant associé à une personne.

      C’est juste une comptabilité au niveau d’un pays. Un pays ne peut pas être en faillite tant qu’il peut lever un impôt sur sa population et c’est en celà que les individus vivant dans un état son la garantie de la dette de ce pays.

      C’est rien de plus.
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :