La rhétorique de la communication de masse

Rhétorique de la communication de masse

Le ton journalistique: petite leçon de formatage

Le ton des reportage TV est calibré et travaillé. Les phrases ne sont pas choisies au hasard. Voici quelques règles qui permettent de construire un bon reportage de notre époque.

Règle 1:

– une saga tu feras avec n’importe quoi.

Il faut user des termes d’épopée, de grandes batailles, de récit héroïque pour parler….  de futilité… (gadgets, appareil électro-ménagés..)

Règle n°2:

– Ton sujet tu personnaliseras.

Il faut utiliser le prénom des gens dans le reportage. Par exemple: Tous les matins, Martin se lève à 5h00..

Règle n°3

– Les questions tu poseras à tour de bras.

Comment ?.. pourquoi ?.. qui est ??

Règle n°4

– Les phrases tu inverseras.

Son image, elle y travaille chaque jour. Des molusques comme ça, il les vend toute l’année…

Règle n°5

– Le clouttage tu pratiqueras.

Il faut construire le début de sa phrase en reprenant la fin de la phrase de son interlocuteur.

ha ha ha…. moi j’ai rien dit…..  Elle ne dit rien, mais… on a compris !

Règle n°6

– Des tics du langage tu employeras.

  • Ce matin là… (CML-syndrom)
  • direction… le congo… l’internat… etc.. (direction-syndrom)

Règle n°7

– Avec des expressions toutes faites, ton beurre tu feras.

Utiliser de nombreuse expressions.

Règle n°8

– Une voix de batteleur tu paufineras.

Comment manipuler les masse, leçon avec Oskar (ou presque)

Aujourd’hui, la leçon consiste à apprendre à bien faire passer un mensonge.

Un mensonge bien présenté est bien souvent plus efficace qu’une vérité mal dite.

Le but du jeu est de faire croire qu’une banane c’est bleu.

Règle n°1

– Mettre en doute et démolir la vérité:

Quand les bananes ne sont pas mûres, elles sont vertes…. c’est bien la preuve qu’une banane n’est pas toujours jaune !

Règle n°2

– Déformer les propos de l’adversaire en l’accusant de mentir, ce qui le forcera à corriger ce qu’il a dit avec une phrase allant dans notre sens:

Faut pas nous prendre pour des crétins, quand on vient nous dire que toutes les bananes sont toujours jaunes, c’est quand même un peu simpliste…

On a dit les bananes sont jaunes. Pas toutes les bananes sont toujours jaunes.

Donc l’adversaire sera obligé de corriger: Je n’ai jamais dit que toutes les bananes sont jaune.

L’adversaire commence à tenir des propos proche du manipulateur !

Il suffit de lui faire remarquer: Alors vous admettez que les bananes peuvent être d’une autre couleur ?

Et voilà… le doute s’installe !

Règle n°3

– Le bon sens populiste. Il faut être proche de la vie pratique du peuple.

Mon bon, monsieur, si vous faisiez plus souvent, les courses, si vous faisiez plus souvent la cuisine vous même, vous sauriez que si on laisse trop longtemps des bananes dans une coupe à fruit elles deviennent brunes !

Voilà, on a donc réussi à prouver qu’une banane ça peut être jaune, vert ou brun, donc dire qu’une banane c’est jaune. N’est pas la vérité!

La vérité est mise en doute. Il est temps de faire passer le mensonge.

Règle n°4

– La question de point de vue et les chiffres

Les couleurs c’est n’est qu’une question de point de vue. Ici même j’ai la preuve scientifique que les bananes sont bleues pour 95%, je dis bien 95%…… des daltoniens !

L’adversaire va tomber dans le piège: Si vous prenez en compte les daltoniens forcément…. restons sérieux s’il vous plait.

Et là, il faut lui dire que l’on aime pas du tout que l’on dénigre cette tranche de population qui sont aussi des citoyens. Tout ça, simplement par ce ue l’on a pas le même point de vue !

Règle n°5

– Toujours faire des citations

Rien ne vous permet de dire que les daltoniens ne voient pas des bananes bleues ? Tout est relatif comme disait Einstein !

Les citations c’est génial, on ne peut pas les remettre en cause !

Langue de bois

La langue de bois est un sport très pratiqué par de nombreux politiciens. Voici un exemple en vidéo de la manière de faire un beau discours en langue de bois en tirant au sort sur le moment des mots.



FRANCK LEPAGE – LANGUE DE BOIS
envoyé par Tarnyko. – Regardez plus de vidéos comiques.

Frank Lepage http://www.scoplepave.org

Pour tout ceux qui aimeraient s’exercer à ce sport. Il est possible d’utiliser le générateur automatique de discours en langue de bois.

Importance de l’ordre des mots

Le language est un moyen étrange et peu fiable pour communiquer. Parfois il suffit d’inverser deux mots dans une question pour transformer une réponse négative en réponse positive.. ou inversément !

Prenons exemple du curé torturé par une question théologique grave. Il s’adresse à son évêque et lui demande: Puis-je fumer en priant ? L’évêque scandalisé lui répond expressément par la négative.

En revanche, si le curé avait posé la question dans l’autre sens: Puis-je prier en fumant ?; Il est fort probable que l’évêque aurait accepté avec joie !

Cet exemple est des plus frappant quand à la place qu’un mot doit avoir pour changer le cours des événements !

Changeons le monde avec des mots !

Autre exemple:

  • savoir faire
  • faire savoir
21 Sep 2006 : 16:31

3 thoughts on “La rhétorique de la communication de masse

  1. Répondre
    Destrock - 17 octobre 2012

    woua lol c’est fou! Trop drôle le dernier vidéo!

  2. Répondre
    nydjo - 28 novembre 2015

    le lien est mort du générateur de langue de bois

  3. Répondre
    Martouf - 3 décembre 2015

    Merci pour l’info… du coup il y en a d’autres…
    http://www.presidentielle-2

    http://www.g-langue-de-bois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :