Liste des monuments qui marquent les solstices et les équinoxes

Joyeux Solstice d’été !

… et oui en ce 21 juin 2019, c’est le Solstice d’été.

Mais c’est quoi le solstice ? Pourquoi c’est important dans la vie des humains ?

Marque du solstice d'été sur le calendrier solaire de la place St-Pierre à Rome.
Marque du solstice d’été sur le calendrier solaire de la place St-Pierre à Rome.

Comment savoir qu’on est le jour du solstice ?
C’est quoi la différence entre le solstice et l’équinoxe ?

C’est ce genre de questions que l’on va aborder dans cet article.

Cet article vise également à faire la liste la plus exhaustive possible des monuments qui marquent les solstices et les équinoxes. Bref, des calendriers astronomiques.

Evidemment il y a beaucoup de lieux dans le monde qui marquent les solstices et les équinoxes. Il y a par exemples des lieux mégalithiques, mais aussi des temples égyptiens, des cathédrales, des cadrans solaires, même à l’époque moderne on construit toujours et encore des bâtiments, des monuments qui marquent des axes liés à des événements astronomiques.

Donc vu le nombre de monuments possibles cet article n’est qu’une ébauche donc n’hésite pas à ajouter des idées dans les commentaires.

Qu’est-ce que le solstice ?

Le mot solstice signifie « soleil qui s’arrête« .
En effet le mot solstice est composé de :

  • sol => soleil
  • stice => du latin sistere s’arrêter (issu de sto, être debout..)

A noter au passage que beaucoup de mots qui commencent par ST marquent, l’arrêt, la fixation, on retrouve ça dans les mots STop, STatique, STable, STatue, STupéfaction, STagnation, etc.. mais aussi en anglais, allemand, indo-européen.. ou être debout se dit STo, STand, STehe, sthā, стати, etc… voir aussi mon article sur la langue des oiseaux où j’en parle…

Le solstice est donc le moment où le soleil s’arrête !
Quoi ? … mais il s’arrête pas le soleil ? .. 🌞 Sinon on est tous mort !! 💀

En effet, dit comme ça c’est pas clair. En fait c’est la course du soleil qui atteint un maximum dans une certaine manière de l’observer.

Solstice d'hiver 2017 sur le Grammont
Solstice d’hiver 2017 sur le Grammont

Observer la course du soleil sur l’année avec un simple bâton

Si je me place chez moi en Suisse et que j’observe le soleil chaque jour, j’ai deux manières simples de le faire:

  • Je plante un bâton, un gnomon, et je note la trace de l’ombre, je mesure ainsi la trace de la hauteur du soleil.
  • Je note le lieu où à lieu, le lever (ou le coucher) du soleil

Hauteur du soleil au cours de l’année

Avec mon bâton, je vais observer que plus j’approche du solstice d’été plus l’ombre sera courte et donc plus le soleil sera haut dans le ciel.

Et quand j’arrive au Solstice, ce déplacement s’arrête et la hauteur du soleil diminue. On a bien un arrêt du soleil dans son déplacement pour aller toujours plus haut… d’où le mot de solstice.

simulation de l'ombre d'un Gnomon le 21 juin, au solstice d'été
Simulation de l’ombre d’un Gnomon le 21 juin, au solstice d’été

Position des levers et couchers de soleil au cours de l’année

Avec ma seconde méthode, mon bâton sert juste de point fixe pour observer où se lève et/ou où se couche le soleil.

Je vais observer que le soleil vas se lever à des endroits différents tous les jours. Moi je suis plus un couche tard qu’un lève tôt, alors je préfère regarder le coucher de soleil.

Je vois que plus je vais vers le solstice d’été plus le Soleil se couche toujours plus à droite.. et le jour du solstice, il s’arrête ! … d’où le mot solstice ! … et il repart à gauche jusqu’à arriver à son point le plus extrême à gauche au solstice d’hiver… avant de s’arrêter et de repartir dans l’autres sens.

On a donc là un cycle du soleil, solstice d’été, solstice d’hiver, on voit que c’est autant dans la hauteur du soleil que dans sa position Est-Ouest.

Les anciens avaient déjà abondamment observé ce phénomène. Il y a de nombreux sites mégalithiques, conçus avec des menhirs qui montrent ce qu’on appelle un rectangle solsticial: un rectangle qui montre les limites de la course du soleil.

Voici un exemple de rectangle solsticial qui est inscrit sur le disque de Nebra. Un disque qui est un véritable ordinateur astronomique datant de 1600 avant J.-C et retrouvé en Allemagne à Nebra.

J’ai déjà fait tout un article à propos du disque de Nebra et comment utiliser ce ordinateurs astronomique.

On voit ici qu’une bande en or marque la plage de l’arc de cercle où peut se produire le coucher de soleil et à son opposé, la bande est manquante mais elle marquait aussi la plage de l’arc de cercle sur laquelle se produit les lever de soleil.

6-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst angle solstice
Disque de Nebra

Il est à noter que l’angle du rectangle solsticial dépend de la latitude à laquelle on se trouve. On y reviendra ci-dessous pour expliquer pourquoi. Ainsi il y a des latitudes qui ont été choisies pour y mettre des monuments car le rectangle solsticial est un rectangle particulier.

C’est justement le cas du quadrilatère de crucuno à Pluharnel qui forme un triangle 3-4-5, soit le triangle dit de Pythagore (ceci bien avant pythagore..)

La ville de Nebra est sur une latitude tout à fait similaire au site de Stonehenge. Mais c’est là plus pour des considérations de quadrature entre le cycle solaire et l’élongation maximale de la lune…

Pour bien comprendre ces questions de cycle solaire hauteur et positions du lever et coucher de soleil, cette petite vidéo explicative est très bien faite. Pour aller précisément au bon endroit c’est là à 7min17

Pourquoi est-ce que le soleil « bouge » autant ?

Pourquoi est-ce qu’il y a des solstices et des équinoxes ?

C’est simplement une conséquence du faire que la Terre a un axe de rotation incliné. (de 23.5°) Si l’axe de rotation était droit rien ne changerai. Il n’y aurai pas de saison.

Ça vaut la peine de le préciser car il y a encore plein de gens qui pensent que les saisons sont liées à la distance du soleil.. mais non rien à voir !

Donc la Terre est inclinée, et elle tourne autour du soleil. Parfois on est d’un côté du soleil et parfois de l’autre. Suivant où l’on est, on a les rayons du soleil arrivent avent un angle différents par rapport à notre horizon.

En image ça va être plus simple à montrer.

Au solstice d’hiver, moi petit Suisse, je suis quasi tout en haut de cette sphère qu’elle la Terre. On voit sur l’image ci-dessous un mini bout de mer Méditerranée. Je suis encore au dessus. On voit bien que la distance par rapport à la ligne de la nuit est plus proche que si j’étais sur l’équateur.. ou au sud de l’afrique dans l’hémisphère sud.

Ainsi ma journée de soleil sera très courte. Les rayons du soleil sont très inclinés par rapport à mon horizon. Je vois que le soleil ne monte vraiment pas haut !

La Terre au Solstice d'hiver
La Terre au Solstice d’hiver

Alors que si je suis au solstice d’été, c’est très différent. Je vois que la Méditerranée est presque à l’horizontal. Moi petit Suisse, je suis juste sous la flèche du haut. Les rayons du soleil sont presque à la verticale à midi.

Donc c’est la hauteur maximale à laquelle je vais voir le soleil depuis chez moi.

Les rayons solaires au solstice d'été
Les rayons solaires au solstice d’été

Petit détail au passage, il y a des lignes qui marquent des latitudes spéciales. On parle des tropiques et des cercles polaires. On voit sur l’image ci-dessus que ces lignes sont à des latitudes en lien avec l’inclinaison de la Terre: 23.5° .. ou son complément à 90° => 66°

Il y a l’expression d’aller au chaud sous les tropiques. C’est les latitudes limites dans lesquelles le soleil passe au zénith (à la verticale) au moins une fois par année. Donc sur mon gnomon, au solstice, il n’y a plus d’ombre du tout !

Le cercle polaire marque le moment où le soleil de minuit est possible. C’est à dire des latitudes tellement extrême qu’il arrive au moins un jour par an ou le soleil ne se couche pas !! (ou ne se lève pas.. à l’opposé )

Voici également un article avec une jolie illustration pour montrer ce qu’est le solstice.

Le site de meteoSuisse nous indique également que le moment du solstice d’été est sous les tropiques, le solstice d’été marque l’extension maximale de la saison des pluies vers le nord ainsi que le maximum du phénomène de mousson en Asie.

Le cycle équinoxe et solstice influence aussi sur le champs géomagnétique. On parle de l’effet Russel McPherron.

Qu’est-ce que l’équinoxe ?

L’équinoxe, comme son nom l’indique:

C’est le moment de l’année où la durée de la nuit est égale à la durée du jour. On est à la moitié du parcours entre le solstice d’hiver et le solstice d’été.

Depuis la nuit des temps, les humains fêtent les solstices

Les humains suivent les cycles solaires depuis longtemps. Et souvent il y a des fêtes durant les événements marquants.

Par exemple quand le soleil s’arrête en hiver après avoir eu de moins en moins de lumière pendant des mois, c’est la fête de voir qu’il s’arrête de diminuer et qu’il repart.… ceci après 3 jours de STagnation… le soleil qu’on croyait mort ressuscite !

On appelle ce jour « nouveau soleil« , soit en gaulois: Noio hel …. Noël !

Ça me rappelle quelques chose ce mort qui ressucite après 3 jours et dont on fête la naissance à Noël !! 🎄

Les fêtes celtes sont souvent calquées sur les solstices et équinoxe dans un cycle solaire (vert). Mais dans une croix décalée avec un cycle lunaire (rouge). On parle de la roue de l’année.

Les solstices sont aussi la base de calcul pour des fêtes comme la St-Valentin et la l’assomption. Les fêtes de la fécondité et de la virginité.
Ces fêtes sont placées à la section dorée du temps entre le solstice et l’équinoxe.

Les chrétiens fêtent aussi la fête de la ST-Jean lors du solstice d’été. Ceci avec les feux de la St-Jean, c’est une fête de la lumière.

Tout comme l’équinoxe est la base de référence pour la fête de pâques. Soit le (1er dimanche) après la 1ère pleine lune après l’équinoxe de printemps. J’en ai déjà bien parlé dans d’autres articles. Pour en savoir plus il suffit donc de suivre le liens ci-dessus.

calendrier runique fêtes celtes

Le dessin ci-dessus montre des runes… c’est par ce que j’ai une théorie liée à un calendrier celtes qui expliquerai l’origine des runes... Je suis en train de vérifier cette hypothèse il y aura bientôt un article sur le sujet.

Un peu partout dans le monde on trouve des liens entre les fêtes et les correspondances astronomiques, dont les solstices sont les événements les plus marquants.

Liste des monuments qui marquent les solstices (et équinoxes)

Voici un site web qui montre plein de sites historiques et de monuments qui indiquent des relations astronomiques du genre solstices et équinoxes. Beaucoup d’information, plein de bonnes idées.. mais parfois des mélanges entre solstices et équinoxe… pas très rigoureux.

A compléter…, à vérifier.. à sourcer…
A faire la différence entre le solstice d’hiver, d’été et les équinoxes. Il y a des site complet comme stonhenge, et d’autres avec seulement des vues partielles..

stonehenge
Stonehenge est un observatoire astronomique

Il existe aussi des sources intéressantes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :