Le Vatican s’est planté dans la détermination de la date de Pâques !

En 2019, moi je fête Pâques le dimanche 24 mars. Même si le Vatican, et une bonne partie du monde chrétien nous indique que c’est le 21 avril !!

Tout fou le camp !! Les astronomes du Vatican sont mêmes plus capables de comprendre la définition de Pâques définie en 325 au concile de Nicée !

Définition de la date de Pâques

La date de Pâques c’est pas si simple, alors revenons sur les bases car très peu de gens connaissent la définition.

Moi j’ai découvert la définition de la date de Pâque, un jour que je fouillais dans la documentation du langage de programmation PHP…. il y a la fonction: easter_days()

J’y ai appris là qu’en gros la date de Pâques c’est le dimanche après la première pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps.

… et bien cette année 2019, j’ai vu que ça ne marche pas !! On va voir pourquoi ci-dessous.

Définition de Pâques du concile de Nicée en 325

Il faut quand même peut être préciser que Pâques est une fête Chrétienne. C’est la fête qui commémore la résurrection de Jésus Christ.
(Non c’est pas la fête des lapins qui pondent des oeufs pour que les cloches puissent aller à Rome…)

Mais en fait c’est plus complexe que ça… car la date de la Pâques chrétienne est basées sur la date de la Pâques juive… Pessa’h.

Ceci tout simplement car l’histoire de la passion du Christ, sa mort et sa résurrection, ont eu lieu pendant les fêtes de Pessa’h
(cette fête commémore la sortie d’égypte du peuple Hébreux.)

Bref, quand le christianisme est devenu suffisamment puissant pour avoir de l’influence, quand il est devenu religion d’Etat de l’empire Romain, les différentes manières de calculer la date de Pâques se sont harmonisées. (Comme d’autres dogmes et pratiques, notamment l’officialisation des livres composant la bibliothèque officielle qu’est la Bible.)

Ainsi en 325, lors du concile de Nicée, la date de Pâques a été définie comme étant:

Pâques est le dimanche qui suit le 14e jour de la Lune qui atteint cet âge le 21 mars ou immédiatement après.

Ce qui en clair signifie dans l’esprit que c’est le 1er dimanche après la 1ère pleine lune, après l’équinoxe de printemps.

Le 14 ème jour de la lune étant la pleine lune.

Le 21 mars étant choisi comme date la plus tôt de l’équinoxe en simplification du calcul de la date de l’équinoxe du printemps.

C’est une simplification qui est issue d’une mesure traditionnelle à Jérusalem. L’esprit de la définition de la date de Pâques était:

La date de Pâques est le dimanche qui tombe après la pleine lune observée à Jérusalem le jour de l’équinoxe vrai ou immédiatement après.

Concile de Nicée

Historiquement les juifs fêtent Pessa’h lors de la pleine lune, donc les chrétiens ont choisi le dimanche qui suit pour se démarquer. (et on voit que cette année 2019, Pessa’h commence avant la pleine lune !! … le 19 au lieu du 21 mars !)

Chez les chrétiens Orthodoxe c’est toujours le calendrier Julien qui est suivi et non le calendrier Grégorien plus précis!

Donc en 2019, la Pâques orthodoxe se fête le 28 avril ! (Ils ont juste ajouté une semaine à la version du Vatican ? Ils calculent pas eux mêmes ? .. tout comme les protestants s’adaptent à la version du Vatican !!! Marrant de voir que finalement ces schismes n’en sont pas pour tout !!)

Tout ça c’est une très longues histoire… et on voit qu’il y a encore des rebondissements comme cette année où la date de Pâque est fausse !

Le Vatican a une longue tradition d’observation astronomique

Le calendrier actuel étant basé sur la date de naissance (supposée) de Jésus Christ. Le Vatican a été, et est toujours partie prenante dans ce qui touche au calendrier.

Une calendrier n’est pas fait n’importe comment. Il dépend des paramètres astronomiques. Le premier étant la durée de l’année.

Lorsque le pape Grégoire XIII a mis à jour le calendrier en 1582 (on y reviendra plus bas, c’est la cause principale de notre soucis de date de Pâques 2019…), il a eu besoin d’outils astronomiques. C’est là que l’observatoire du Vatican a été créé.

Le premier observatoire était dans la Tour des Vents que l’on aperçoit à gauche

De nos jours le Vatican a toujours un observatoire, le VATT. Mais la partie de pointe a été transférée dans un coin tranquille au sommet du Mont Graham en Arizona. Cette implantation ne s’est pas faite sans heurts. Le site étant une réserve écologique, et un lieu sacré Apache.

A son habitude le Vatican a écrasé les autres religions et implanté ses sites au dessus des sites sacrés des autres !

Ce lieu est devenu l’Observatoire International du Mont Graham. C’est un lieu géré en collaboration entre le Vatican et l’université d’Arizona. Ce site accueil, en plus de l’observatoire VATT du Vatican, un télescope nommé LUCIFER…..

Revenons à Rome, le successeur de Gregoire XIII, le Pape Sixte V a été un grand bâtisseur. Il a fait déplacer l’obélisque que l’on voit de nos jours au centre de la place St-Pierre.

Cet obélisque sert de cadran solaire. Toute la place est orientée selon les points cardinaux. Des marques au sol indiquent les événements astronomiques majeurs comme les solstices.

De plus le pape Sixte V (6/5) a mis en place plusieurs alignements d’obélisques et de fontaines dans la ville de Rome pour marquer les solstices et les équinoxes. Moi je suis impressionné !

Voici une vidéo qui montre ces alignements astronomiques en ville.

L’astronomie était donc primordiale et bien connue pour certains papes. De nos jours le Vatican est toujours à la pointe de la technologie. Mais pourquoi il se trompe donc ainsi sur la date de Pâques 2019 ?

Marque du Solstice d’hiver sur l’obélisque cadran solaire du Vatican

Date de Pâques en 2019

Si l’on reprend la définition du 1er dimanche, après la première pleine lune, après l’équinoxe de printemps on a quoi comme date de Pâques en 2019 ?

L’équinoxe de printemps, (soit l’équivalence entre la durée du jour et la durée de la nuit) à lieu en 2019 le 20 mars à 22h58 (heure locale Suisse, France, etc..)

Coucher de soleil à l’équinoxe de printemps le 20 mars 2018

La première pleine lune après l’équinoxe de printemps 2019 a lieu le 21 mars à 2h43.

On a donc un écart de moins de 3h !! C’est assez court ! On est presque le 21 mars… Dans le fuseau horaire UTC +2 dans lequel se trouve Jerusalem on a une équinoxe le 20 mars à 23h58 heure locale ! Soit 2min avant le 21 mars !!

Ainsi le premier dimanche, après la première pleine lune du 21 mars, après l’équinoxe de printemps du 20 mars a lieu le 24 mars !

Donc selon cette définition. Pâques 2019 est le 24 mars !

Mais selon la méthode simplifiée de calcul avec le 21 mars comme date d’équinoxe… on tombe le 21 avril !

Pour 2 minutes près selon l’heure locale de Jerusalem !!

… mais aussi et surtout à cause de la non prise en compte de l’ajustement du jour supplémentaire qui arrive tous les 400 ans dans le calendrier Grégorien !!

Le Vatican n’a pas (encore) intégré le calendrier Grégorien

En 1582, le pape Grégoire XIII a mis à jour le calendrier Julien en vigueur pour l’adapter et éviter les dérives observées par rapport à l’année solaire. (L’année n’est pas de 365 jours, mais de 365, 242 189 8)

Ainsi il est connu que tous les 4 ans, on rajoute un jour à l’année pour ajuster le calendrier. Sauf certaines années… celles qui finissent par 00 .. soit 1700, 1800, 1900… … sauf si elles se divisent par 4 !! .. Donc 1600 et 2000 ont eu un jour de plus ! … Bref.. pas si simple, car c’est pas à l’échelle d’une vie humaine !

Ce qui fait que depuis la création du calendrier Grégorien, il y a eu en 1600 et en 2000 deux jours ajoutés à l’année ! On se décale gentiment…

…. gentiment au point que l’équinoxe arrive plus tôt que le 21 mars !!
.. Et voilà, ça casse complètement le système de calcul simplifié imaginé en 325 au concile de Nicée !

Donc que faire en 2019 ? Quelle est la bonne date de Pâques ?

Celle qui tient compte de l’esprit de la définition ? Soit l’équinoxe de printemps.

Ou celle qui tient compte de la méthode de calcul simplifiée qui a fonctionné pendant 1694 ans ?
(pas mal un algo sans bug pendant si longtemps !! Les informaticiens de l’époque étaient meilleurs que ceux qui ont causé le bug de l’an 2000 en ne prévoyant les dates que sur 2 digits « 00 » pour 1900… et pour 2000 !!)

L’église n’étant plus à un dogme près… Le Vatican a choisi de conserver la méthode et de ne pas tenir compte de l’adaptation au calendrier Grégorien !

Ainsi Pâques 2019 est le 21 avril selon le Vatican.

Mais personnellement, je suis plus attaché à l’esprit de la règle, et en fait surtout aux cycles naturels de la vie sur Terre qui sont basé sur la réalité astronomique de l’équinoxe et pas d’un arbitraire humain !

stonehenge
Stonehenge est un observatoire astronomique

Les fêtes reflètent une réalité astronomique vivante

De tout temps on voit que les fêtes religieuses se superposent. Elles changent de noms et de raison de fêter. Mais les cycles et dates sont pareils.

Ce n’est pas pour rien. Ils sont en fait calqués sur des rythmes de la planète, des rythmes astronomiques et des rythmes de la vie sur Terre.

Ainsi, par exemple la fête Chrétienne de Noël (Noio Hel, nouveau soleil en gaulois) est une fête du Solstice d’hiver.

Sol Stice signifiant l’arrêt du soleil. En effet, le soleil se couche chaque jour plus à l’est et puis il s’arrête 3 jours, comme mort et ressuscite. Il repart dans l’autre sens se couche toujours plus à l’ouest chaque jour et la durée du jour augmente jusqu’au solstice d’été. C’est le Sol invictus romain.

Coucher du soleil au solstice d’hiver 2017

La fête des rois, est calquée sur les saturnales romaines. Le dimanche est un jour férié exceptionnel qui a été appliqué chaque semaine, ce qui ne le rend plus exceptionnel !

La Saint-Valentin remplace la fête de la fertilité romaine des Lupercales et se trouve à une durée entre le solstice d’hiver et l’équinoxe de printemps qui correspond à la section dorée, le nombre d’or. Tout comme la fête de l’Assomption est placée sur en proportion dorée entre le solstice d’été et l’équinoxe d’automne.

Il y a donc ainsi des relations avec l’astronomie et le vivant que notre corps et la nature en général ressent clairement. (Quand les jours diminuent de longueur ça se ressent !!)

De plus les marées d’équinoxe sont connues. C’est le moment où il y a alignement entre la lune et le Soleil et donc ça augmente l’intensité de la gravité. (Voir mon article sur le principe de la marée.)

maree_de_vive_eau_en_pleine_lune

Howard Crowhurst écrit au pape

Globalement le soucis de la date de Pâques n’a pas été remarqué par le grand public, qui bien souvent ne connait pas l’origine des fêtes et comprend encore moins comment on calcule les dates.

Cependant l’astronome et spécialiste des mégalithes Howard Crowhurst a remarqué le soucis de la date de Pâques il y a quelques années et il en a fait une conférence.

Howard Crowhurst a même écrit au Pape pour signaler le problème. Mais le pape n’a jamais répondu….

Voici encore ci-dessous une vidéo d’une conférence de Howard Crowhurst qui parle de la définition de la date de Pâques et de l’erreur de la date de 2019.

Il complète également cette conférence en parlant du calcul de la date de la St-Valentin, ainsi que de l’influence des événements astronomiques sur les animaux, notamment la migration de certains poissons qui ne se font qu’une fois l’équinoxe passée.

Certains animaux semblent sensibles aux influences du champ magnétique terrestre qui varie aussi en fonction de cycles.

Notamment autour des équinoxes il y a des fissures qui s’ouvrent dans la magnétosphère terrestre. On parle ici de l’effet Russel-McPherron.

[Scoop !] Le même jour de la publication de cet article, il y a une publication scientifique qui a été acceptée à propos d’une étude qui montre que les humains sont sensibles au champ magnétique terrestre !! Si ça c’est pas une belle synchronicité !! Il me fallait dont ajouter ce paragraphe dès que j’ai eu connaissance de ce fait.

Voici l’étude qui montre que les humains sont sensibles au champ magnétique terrestre…

Est-ce que les humains sont également sensibles à ces cycles et ses influences astronomiques ?

Et bien oui, si l’on considère que l’humain est sensible au champ magnétique terrestre comme le montre l’étude ci-dessus, et que lors de l’équinoxe par l’effet Russel-McPherron il y a une variation qui s’effectue. Alors les humains ressentent le passage à l’équinoxe de façon magnétique !

Est-ce que l’instauration du carême et du Carnaval sont fait dans le but de calmer les ardeurs de la population dont l’humeur est influencées par l’arrivée du printemps ? (Il y a un dicton anglais qui dit « Fou comme un lièvre de mars » c’est ce qui a inspiré Lewis Caroll à créer les personnages du lièvre de mars et du chaplier fou… Le lièvre est fou car c’est la saison des amours !)

Voici ma version du lapin de Pâques/lièvre de mars à faire en pâte à tresse.. ainsi on ne mange pas de viande…

lapin de pâque en pâte à tresse

Car oui, est intéressant de rapeller que l’origine du mot Carnaval. Vient de l’italien Carnevale composé des mots latins « Carne » et « levare » et signifient enlever la viande.
Le carnaval est donc une période pendant laquelle on ne mange pas de viande.

Le mot carême lui, signifie 40ème jour. Soit quarantième jour avant Pâques. Et la fête de l’ascension a lieu 40 jours après Pâques ! Tout est lié à a cette date de Pâques !!
(Dans les durées anciennes, on retrouve souvent cette notion de 40 jours, notamment aussi dans le principe de la quarantaine, pour éviter la transmission des maladies. Un des explications de ce nombre de 40 jours pourrait être un calendrier de 9 mois de 40 jours + 5 jours spéciaux. )

Bon, je te laisse faire ton avis avec la conférence d’Howard Crowhurst:

Bon, alors je te souhaite une excellente fête de Pâques. Que ce soit pour toi le 24 mars ou le 21 avril !

Quelle date préfère-tu ?

13 thoughts on “Le Vatican s’est planté dans la détermination de la date de Pâques !

  1. Répondre
    Manu - 18 mars 2019

    Super intéressant !!

    1. Répondre
      Martouf - 18 mars 2019

      Yop !
      Content de te voir passer par ici… et encore plus content que ça te plaise 🙂
      A la prochaine !!

  2. Répondre
    Didier - 18 mars 2019

    Très intéressant, je te remercie de l’avoir tagué chez moi.

    En fait, je pense que ce concile de Nicée en 325 est une invention ad hoc. Les ouvrages polémiques des années 1580 qui défendent le nouveau calendrier grégorien ou s’y opposent parlent de « ne plus faire coïncider les fêtes chrétiennes et juives » ou d’abandonner le « nombre d’or » (qui fait référence au cycle métonique). Scaliger est le seul à mentionner le calendrier julien, mais il dit ailleurs qu’il a été inventé par son père Jules César Scaliger en 1556. Le 1er janvier est imposé comme début de l’année en France en 1567. Je suppose donc que c’est à ce moment-là qu’on a voulu aussi imposer le calendrier julien, mais que ça n’a pas pris.

    La frange quartodécimaine de l’Eglise autour d’Irénée de Lyon suivait un calendrier liturgique juif. J’ai tendance à penser qu’ils n’ont pas pu être excommuniés avant 1560. Cela voudrait dire que la date de la Pâque chrétienne n’est pas calculée avant cette époque. La date simplifiée a du s’imposer rapidement.

  3. Répondre
    Didier - 19 mars 2019

    La nécessité du calcul des dates de solstices et d’équinoxes s’expliquait mieux dans le contexte d’un calendrier lunisolaire.

    Le choix d’une année civile alignée au plus près sur une année solaire permet justement de s’épargner ce calcul et de choisir une date fixe (trois jours de battement autour de la date retenue au maximum dans le calendrier grégorien). Ce n’est donc probablement pas une « erreur », mais un choix délibéré. C’est la même logique qui guide le passage des constellations vraies aux maisons dans le zodiaque : il n’y a plus à s’enquiquiner avec la taille des constellations, leurs limites imprécises, la précession…

    1. Répondre
      Martouf - 19 mars 2019

      Ta remarque est pertinente. On doit tenir compte du référentiel. Donc du calendrier en cours.
      La précision du référentiel a été améliorée avec le calendrier grégorien par rapport au julien. Par contre la définition a été faite en utilisant la notion simplifiée de 21 mars à Jérusalem comme cadre de l’équinoxe.
      C’est un choix. Et ce choix semble renouvelé… mais je déplore l’absence d’explication du Vatican. Car si le pape est jugé infaillible, alors il devrait tenir compte de la modification du référentiel faite par le Papare Grégoire XIII et son calendrier grégorien qui fait que cette année si on en tient compte ou pas… on a une date de Pâques différentes. Là je trouve quand même qu’il y a erreur !

      Mais je te rejoins tout à fait sur le fait que si on a une années civile bien alignée sur une année solaire on est avantagé !

  4. Répondre
    Damien - 21 mars 2019

    Merci pour votre article, j’ai aussi découvert comment est déterminée la date de Pâques en faisant de la programmation.
    J’ai remarqué que cette année cela ne coïncidait pas entre la pleine lune du 21 mars et le calcul de la date de Pâques selon la méthode de Gauss (qui sert en programmation).

    Mais je n’ai pas trouvé beaucoup d’article sur Internet en parlant mise à part la conférence d’Howard Crowhurst, j’ai l’impression que ce sujet n’intéresse pas grand monde, ni même le Pape.

    1. Répondre
      Martouf - 21 mars 2019

      Chouette un codeur !! 🙂
      C’est vrai que c’est étrange qu’on en parle si peu..
      … et ce qui me questionne c’est que les juifs avec pessa’h, les chrétiens, orthodoxe comme protestants sont tous calqué sur la version catholique !!
      Le Vatican a vraiment beaucoup de pouvoir !! … et on en parle pas !
      Etonnant !

  5. Répondre

    […] écrit tout uhttps://martouf.ch/2019/03/le-vatican-sest-plante-dans-la-determination-de-la-date-de-paques/n article à propos de la date de Pâques 2019 qui n’est pas […]

  6. Répondre
    pierre - 22 avril 2019

    « Ainsi il est connu que tous les 4 ans, on rajoute un jour à l’année pour ajuster le calendrier. Sauf certaines années… celles qui finissent par 00 .. soit 1700, 1800, 1900… … sauf si elles se divisent par 4 !! »
    elles sont toutes divisibles par 4 (puisque divisibles par 100) ….

    c’est par 400 qu’elles ne doivent pas être divisibles

    1. Répondre
      Martouf - 24 avril 2019

      En effet c’est les années divisible par 400….
      ou autrement dit (ce que j’ai fait dans mon texte)
      Les années divisibles par 4 ET qui finissent par 00 … = 400

      Mais peut être que j’ai mal écrit et que c’est pas clair ?

      bonne journée, merci du commentaire.

  7. Répondre

    […] ont inspirés les temples juifs… (les hébreux ayant séjournés en Egypte. D’ailleurs La pâques juive, c’est bien pour commémorer le départ des hébreux […]

  8. Répondre

    […] Ainsi en ce 1er mai (jour où j’écris cet article…) c’est la fête celte de Beltaine (40 jours après l’équinoxe) Le feu du soleil- 🌞 la fin de la saison sombre. (encore une référence au nombre 40 et à une calibration de fête 40 jours avant ou après comme c’est le cas pour Pâques: carème = 40 jours avant et l’ascension 40 jours après. On serait synchro si il n’y avait pas autant de soucis avec le calcul de la date de Pâques..) […]

  9. Répondre

    […] St-Valentin et la l’assomption. Tout comme l’équinoxe est la base de référence pour la fête de pâques. J’en ai déjà bien parlé dans d’autres […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :