La sociocratie

La démocratie est un progrès par rapport à une monarchie… mais est-ce le but ultime ?

Se plier à l’avis de la majorité c’est bien, mais que devient la minorité ? … Elle peut être très importante, parfois près de la moité de gens !

Pourquoi donner le pouvoir à ceux qui le demande ? => Est-ce que l’élection est le meilleur moyen de désigner des représentants ?

Voici de nombreuses questions que l’on peut se poser sur l’organisation de nos démocraties actuelles.

Une nouvelle forme de gouvernance est en train de percer se temps: la sociocratie. De quoi s’agit t-il ?

Voici quelques notes à ce propos.

cercle de chaise rouge.jpg

Fondements du fonctionnement de la sociocratie

  • Les cercles
  • Les décisions prisent au consentement
  • Le double lien entre les cercles
  • L’élection sans candidat

Les cercles

Le cercle est la cellule de décision de base d’une organisation gérée par sociocratie.

On crée un cercle avec tous les gens concernés par les décisions que ce cercle va prendre.

Le cercle est surtout là pour prendre les décisions politique. Pour faire les choix sur l’orientation. En ce qui concerne le fonctionnement opérationnel il peut y avoir une structure traditionnelle parallèle. (Comme on l’a en politique avec un législatif et un exécutif. Le cercle est le legislatif)

On crée des cercles dès qu’on en a besoin.

Toute organisation peut être modélisée en cercle. Que ce soit une organisation hiérarchique ou une organisation à plat gérée par projet.

 

  • un cercle est une structure politique qui décide au niveau qu’une structure opérationnelle existante.
  • les décisions opérationnelles restent inchangées.
  • à chaque service opérationnel on crée un cercle qui prend les décisions politiques.
  • tout membre de l’organisation est membre d’au moins un cercle
  • chacun peut ainsi prendre part aux décision qui concerne son activité
  • chaque cercle défini sa vision et sa mission. (en accord avec l’organisation globale)
  • toute tâche prend alors du sens
  • dans le cadre de sa mission un cercle
  • => définit ses objectifs
  • => les met en oeuvre
  • => mesure la qualité du résultat
  • => ajuste les objectifs et les processus
  • Avec cet ajustement permanent => c’est un peu le même principe que ce qui est imposé pour avoir une certification ISO

Décision au consentement

Le consensus, c’est tout le monde soit pour…. le consentement, personne n’est contre !

Avec le consentement, on évite les bloquages classique du consensus.

On peut éviter « les trolls » comme on dit sur les forum internet. Les gens qui sont là pour embêter les autres, les gens qui ne seront jamais d’accord. Une décision au consentement peut choisir d’utiliser un système de décision à la majorité ou de donner le leadership à une seule personne. Tout es possible si il y a consentement là dessus.

 

  • une décision n’est prise par un cercle que si elle recueille le consentement de tous. => consentement = 0 objections
  • objection recevable uniquement si
  • => empêche la personne de réaliser son activité
  • => l’objecteur participe à la recherche de solutions
  • consensus => bloquage… consentement => évite les bloquages => ex: on peut choisir pas consentement un mode de décision à la majorité…

Le double lien

Chaque organisation est modélisée par de multiples cercle. Pour donner corp à l’organisation, il faut relier les cercles entre eux. Ainsi il y a des personnes qui vont faire les liens entre les cercles en participant à deux cercles.

Le choix de ces personnes est important. Ainsi il faut que tous les avis soit représenté.

Ainsi on choisi pour chaque cercle deux personnes qui vont faire le lien.

Une personne est désigée par le cercle qui est représenté. Ceci toujours au consentement.

La seconde personne est désignée par l’autre cercle.

On peut aussi dire que chaque cercle se choisi un représentant qui participera à l’autre cercle.

 

  • chaque cercle est relié au cercle supérieur par 2 personnes
  • => une personne désignée par le cercle supérieur
  • => une personne désignée par le cercle
  • chaque personne participe pleinement aux deux cercles.

Election sans candidats

Lorsqu’il faut désigner des représentants du cercle, il faut choisir, il faut élire une personne. On ne va pas faire une élection avec des candidats, car il y a toujours des gens qui seront attiré et d’autres qui ne se présenterons jamais.

Ainsi on fait un tour du cercle et chacun propose la personne qui lui semble le plus à même de représenter le cercle. Il peut y avoir mille raisons différentes mais avec l’explication du choix on plus de chance d’avoir un représentant de qualité et compétent que juste populaire.

 

  • chaque fois qu’un cercle doit choisir une personne, elle le fait par consentement. Chacun exprime son choix et les raisons.
  • l’élection ne fait pas de perdants (ni de gagnant)
  • le choix se porte sur les gens de confiance et qui ont les compétences

One thought on “La sociocratie

  1. Répondre

    […] Ces sont des réseaux. (Je soupçonne aussi que ce soit à cette étape qu’arrivent les cercle en holon de la sociocratie) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *