Conférence de Nassim Haramein le 23 avril 2016 à Paris

Conférence de Nassim Haramein à Paris

23 avril 2016

Organisé par: La Télé de Lilou

  • 2 théories qui s’opposent.
  • => gravité
  • => physique quantique
  • gravité:
  • => Quasar et galaxie
  • => Objet stellaire
  • => Trou noir
  • Physique quantique
  • => Molécule
  • => atome
  • => noyau
  • unification par un point de la longueur de Planck avec une énergie infinie
  • Si il y a quelque chose qui unifie tout, il doit être partout.
  • => l’espace est partout.
  • les atomes sont plein d’espaces… 99.999999%
  • Rien ne touche jamais rien…. toutes les résistances sont des forces électromagnétiques.
  • La physique actuelle étudie la matière.. mais pas le vide… donc quasi rien de notre univers.
  • Le vide n’est pas vide, il est plein de champs électromagnétiques.
  • Pour écouter une onde électromagnétique, il faut un cristal accordé sur l’onde.
  • L’espace est plein d’information à capter. => le cerveau est un récepteur de conscience
  • « Aucun point n’est plus important que celui-ci: L’espace n’est pas vide. Il est le siège de la physique la plus violente » => John Archibald Wheeler.
  • « L’espace n’est pas vide. Il est plein… L’univers n’est pas séparé de cette mer cosmique d’énergie » => David Bohm
  • « Les objets physiques ne sont pas dans l’espace, mais ces objets sont une extension de l’espaces. De ce point de vue, le concepts d’espaces perd toute signification. » => Albert Einstein
  • D’où vient la physique quantique ?
  • => Max Planck travaillait à optimiser une ampoule à incandescence.
  • => Il a cherché à calculer la radiation émise par le filament
  • => il a trouvé une quantité infinie !
  • => C’est devenu un soucis. Car l’observation ne correspond pas. Surtout dans l’ultraviolet
  • => on a appelé ça: « La catastrophe ultra-violet » => https://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_ultraviolette
  • => Il ajouté un facteur d’ajustement… et pouf.. ça marche => La quantité de Planck.
  • Quand un corps chauffe, l’émission de radiation n’est pas linéaire. Mais discontinu.
  • Einstein a réussi à expliquer « l’effet photo électrique » grâce à l’introduction de cette quantification de Planck.
  • => ça lui a valu le prix Nobel.
  • Le quanta est né (et le photon comme quantité de lumière)
  • L’équation prédit que dans chaque point de l’espace, il y a une quantité infinie d’énergie
  • => On va trouver un moyen pour limiter cet infini qui dérange. => la renormalisation.
  • On a réduit l’infiniment petit à la longueur de Planck
  • Wheeler a dit une fois au milieu de la nuit a Feynman => je crois que l’électron est partout à la fois.. c’est le même tout le temps.
  • Nassim: « Quand j’ai dit un atome est un trou noir… ça n’a pas bien passé. Je me suis pris des tomates »
  • On a maintenant le problème de l’intrication quantique qui fait que deux particules éloignées communiquent instantanément !
  • Le paradoxe EPR (Einstein Podolsky Rosen) https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_EPR
  • ER = EPR est une conjecture qui propose que ces particules intriquées sont reliée par un trou de vers. => https://en.wikipedia.org/wiki/ER%3DEPR (proposée par  Leonard Susskind and Juan Maldacena en 2013)
  • ( => Susskind est aussi un des principaux protagoniste du principe holographique => https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_holographique )
  • (Vulgarisation de la chose: http://www.scienceetfoi.com/er-epr-notre-vision-de-lunivers-va-t-elle-etre-revolutionnee/)
  • Ainsi un lien entre la gravité et la physique quantique commence à se dessiner et se faire accepter dans la communauté scientifique.
  • 41min 33
  • Nassim a co-écrit un papier sur ce qu’est la conscience:
  • « La conscience est le moyen par lequel nous expérimentons la réalité. Plus techniquement, la conscience est la connaissance de soi obtenue naturellement grâce au feedback d’un réseau d’information suffisamment complexe. »
  • Il y a 2 manières de voir ce qu’est la conscience:
  • 1 => (consciousness) c’est un une caractéristique qui émerge de l’activité neuronale du système nerveux. Une interprétation de la réalité extérieure.
  • 2 => (awareness). Une caractéristique intrinsèque qui émerge du processus fondamental d’information de l’univers.
  • Le corps (le cerveau) est un récepteur, émetteur d’information.
  • tout comme on tourne le bouton du tuner d’une radio pour se synthoniser sur la bonne fréquence. Notre corps se met en résonance sur d’autres informations suivant son état émotionnel.
  • Il y a beaucoup de choses qui influencent notre état émotionnel. (nourriture, drogue, etc…)
  • Comment se-fait-il que nous n’expérimentons pas directement ces trous de vers ?
  • => car il sont plus petits que la longueur de Planck. 1.6162 x10-35 m
  • Nous ne sentons pas non plus les ondes électromagnétiques, mais elles sont là.
  • On ne peut pas percevoir ce champ de Planck, sauf si effectivement notre conscience est issue du champ de Planck
  • => pour le prouver nous allons décrire ce qu’est un atome
  • 55min 39
  • La densité de Planck
  • Beaucoup de physicien ne connaissent pas bien ce qu’est la densité de Planck.
  • Densité du vide quantique => 10^93 gm/ cm^3
  • Nassim explique que le Directeur du CERN. (Rolf Heuer ?) Lui a demandé d’où vient ce nombre gigantesque de la densité de Planck ? => Nassim lui a envoyé le lien vers wikipedia !!
  • => https://fr.wikipedia.org/wiki/Densit%C3%A9_de_Planck (« La valeur de la densité de Planck est d’environ 5,15500×10^96 kg·m^-3. »)
  • (Nassim présente la densité en gramme/cm^3 et juste l’ordre de grandeur. => 10^93 g/cm^3)
  • (En physique théorique, la densité de Planck ρP est la masse volumique maximale susceptible d’être décrite par la physique actuelle, en l’absence d’une théorie de la gravité quantique unifiant la relativité générale et la mécanique quantique.)
  • Si l’on prend un centimètre cube d’espace et qu’on y place l’entier de la masse de l’univers dedans on obtient un densité de 10^55 g/cm^3 => soit 10^39 de moins que la densité de Planck !
  • Nassim a un idée de pourquoi ce n’est pas enseigné dans les écoles. On risquerai d’avoir des étudiants qui demandent pourquoi avec une telle densité d’énergie dans un cm^3 (vu que masse = énergie selon E=mc^2) On continue d’aller chercher du pétrole comme source d’énergie.
  • L’effet Casimir dynamique a maintenant été observés: « On a créé de la lumière à partir du vide »
  • (=> http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/physique-effet-casimir-dynamique-on-cree-lumiere-partir-vide-34780/ )
  • (Dans le principe si l’on fait met 2 miroirs face à face et qu’on en fait osciller un à 1/4 de la vitesse de la lumière, on voit des photons sortir du vide entre les deux miroirs => c’est une nouvelle manière de faire une lampe !)
  • A la p719 du livre « Gravitation » il y a une illustration avec un personnage qui gonfle un ballon. Ceci pour expliquer l’expansion de l’univers.
  • => Nassim a souvent joué l’élément perturbateur des conférences de physique pour demande « C’est qui ce gars » ?
  • => non pas pour dire que c’est dieu… mais surtout pour dire qu’il y a bien une forme d’énergie qui pousse à l’expansion. Soit ce que l’on appelle couramment l’énergie noire. (96% de l’énergie de l’univers)
  • Plus l’univers reçoit de l’information, plus il grandit pour stocker cette information. (au niveau holographique)
  • 1h07
  • Il y a un lien entre la masse de Planck et la taille de l’univers et les points entre.
  • Nassim a écrit un papier avec Dr Elizabeth Rauscher à propos d’une loi d’échelle. (masse d’un objet par rapport à son rayon)
  • Quand on met la masse de l’univers en rapport avec son rayon => L’univers agit comme un trou noir !
  • => l’espace temps est très courbé et donc la nuit est noire.. et pas blanche de lumière
  • Tous les objets s’alignent de manière linéaire sur la loi d’échelle. Même l’atome.
  • => Petite anecdote du directeur du centre de physique de Standford (Probablement Susskind) qui explique ER = EPR à ses étudiants. Il y a en a un qui demande « vous nous dite donc que l’atome est un trou noir ? ». Le prof répond « Il n’y a pas de distinction claire entre les trous noirs et les particules subatomiques »
  • (Je me dis que la programmation orientée objet fonctionne un peu comme de nombreux trous noirs qui interagissent entre eux. Chaque objet est une boite noire. On ne sait pas comment elle est faite. On sait juste comment communiquer avec elle.)
  • Papier de Nassim: le Proton de Schwarzschild
  • => est-ce que le proton répond à la condition de Schwarzschild ?
  • (condition de Schwarzschild qui fait d’un objet un trou noir: « si le rayon de la distribution de masse de l’objet considéré est inférieur au rayon de Schwarzschild, l’objet considéré est un trou noir dont l’horizon est la sphère de rayon égal au rayon de Schwarzschild. » Rs = 2GM / C^2 )
  • Combien de Planck dans un petit proton ?
  • Le volume d’un Proton = 9.6 * 10^-39 cm^3
  • (il dit: nb de Planck = 10^55 g …. un nombre en gramme ?)
  • La densité de l’énergie du vide dans un proton = 10^55 => la masse de l’univers
  • La masse de l’univers est présente en tant qu’information du vide à l’intérieur d’un proton.
  • Une personne dans le public demande: « Comment fait-on pour calculer la masse de l’univers ? »
  • => C’est en fonction de l’observation des mouvements des galaxies, on arrive à déterminer la masse nécessaires pour arriver à ces observations grâce aux lois de la gravité. Et c’est justement là que l’on détermine une masse gigantesque dont on n’observe qu’environ 4%. …. qu’est-ce donc que cette masse manquante ? Cette matière noire ? …. C’est justement là que Nassim tente de montrer que c’est la masse de l’espace.
  • L’information de tous les protons de l’univers sont présent dans un seul proton.
  • (c’est la masse des protons qui fait l’essentiel de la masse de l’univers)
  • On pense que l’intrication entre deux particules c’est quand elles sont directement connectées l’une à l’autre par un trou de vers. Quand deux particules sont séparées (donc pas intriquées), c’est en fait qu’il y a plusieurs connexions successives pour les relier. C’est l’illusion d’être séparé. Alors que tout est connecté.
  • Si l’on prend deux « trous noirs proton » et qu’on les fait tourner l’un proche de l’autre. Quelle est la force d’attraction (de gravitation) ?
  • => on tombe pile poil sur ce que l’on appelle la force nucléaire forte.
  • => La force nucléaire forte n’est rien d’autre que la gravité.
  • C’est ainsi que Nassim a tenté de faire le lien entre les deux théories incompatibles. La gravité et la physique quantique.
  • Un nouveau papier: « Gravité quantique et masse holographique ».
  • => http://www.sciencedomain.org/abstract/1298#.VFlFN4uG_iI
  • Ce papier a eu de la difficulté à se faire accepter. => Car il dit que le proton est beaucoup plus énergétique que ce que l’on mesure en laboratoire.
  • => pour que le proton soit un trou noir, il faut qu’il soit beaucoup plus lourd que la mesure officielle de 10^-24
  • => Pourquoi est-ce que l’on observe en laboratoire un proton qui est trop léger pour être un trou noir ?
  • => la force forte en physique quantique, on l’a juste mise, mais on a pas calculé l’énergie qu’il faut mettre dans l’atome pour que la force forte existe.
  • => Pourquoi en laboratoire on ne mesure pas cette masse ?
  • => On ne mesure en labo que la surface du proton. (mais pas l’intégralité de la masse de l’univers qui intervient dans une relation de gravité)
  • => la masse du proton est holographique.
  • De nombreux philosophes et maitres spirituels l’ont dit: l’univers est un. Tout (Dieu) est dans chaque point de l’univers. => Voici que les math le montre.
  • Pourquoi cette observation de masse plus légère ?
  • => Un problème de méthode de mesure: => On considère le proton comme si il était indépendant de tous les autres protons de l’univers.
  • => On ne peut pas faire ça. Le proton est dans l’univers. Nous on est dans l’univers avec ce proton.
  • => Donc en fait, c’est une relation entre nous et le proton que l’on mesure. (d’où le fait que l’observateur a son importance dans l’expérience en physique quantique)
  • => On ne mesure pas: le proton en relation avec les autres choses dans l’univers. (ce n’est pas la même relation que l’on mesure.)
  • 1h20
  • boulot suivant: décrire le proton comme un système holographique.
  • On observe que la surface.
  • Alors on va déjà voir si ça marche sur un trou noir comme comme Cygus X-1
  • => Combien y a-t-il de Planck (qbits) à la surface du trou noir ?
  • => η (êta) = 10^79
  • Combien y a-t-il  de Planck (qbits) à l’intérieur du trou noir ?
  • => R = 10^118
  • L’énergie du système doit être une relation entre l’énergie qui est à la surface et l’énergie qui est à l’intérieur.
  • L’information qui peut sortir est limitée par la surface du système.
  • R/η * mPlanck =>  quantité de qbit à l’intérieur de la sphère  / quantité de qbits à la surface  * masse de planck = masse du trou noir. =  1.683354 * 10^34
  • => la masse exacte connue du trou noir Cygnus X-1 !!!
  • C’est exactement ce que l’on peut trouver avec les équations gravitationnelle d’Einstein. Mais décrit avec des quantités discrètes de Planck.
  • On arrive à ce résultat uniquement avec de la géométrie, sans équations différentielle et tensorielles.
  • Si on prend l’analogie de l’écoulement de l’eau dans le trou d’une baignoire. Einstein a décrit la surface de l’eau, et avec le tourbillon qui se forme. C’est pas facile. Haramein décrit uniquement le lien entre tous les qbits de la taille de Planck
  • Il y a deux types de solution pour la gravité quantique:
  • Géométrique: R/η * m
  • Algébrique: 2l m/ml
  • 1h27
  • Topologie de l’espace:
  • L’équation ne fonctionne que si les qbit de Planck sont en interférences. Que si ils s’interpénètrent. Si on place des sphères l’unes à côté de l’autre, il reste toujours un trou d’espace entre. On ne couvre pas toute la surface.
  • Ainsi, cette géométrie de sphères qui s’interpénètre, c’est exactement ce que l’on voit sur de nombreux symbole de civilisation anciennes. => la fleur de vie.
  • A l’entrée de la cité interdite en chine, on trouve même, un « chien » qui est le gardien de la connaissance. Il a sous sa patte une sphère fleur de vie. Exactement la même géométrie nécessaire aux équation de la gravité quantique de Haramein.
  • Ce qui est étrange aussi c’est que de nombreuses civilisations anciennes ont construit des monuments avec de très grosses pierres. On dirait bien qu’il maitrisaient la gravité !
  • Maintenant que l’on sait que l’équation fonctionne sur un trou noir connu. On va l’appliquer sur un proton trou noir.
  • On trouve la surface η = 10^40
  • On trouve le nb de q bits à l’intérieur R = 10^60
  • 2 η/R * ml = 1.6714213* 10^-24 gramme  pour la masse du proton.
  • => une valeur très très très proche de la valeur officielle de lamasse du proton  (CODATA)
  • => mais pourquoi pas la valeur exacte ??
  • => La science actuelle arrive bien à mesurer la masse, mais pas le rayon du proton.
  • Petite animation des mouvements de la géométrie interne de l’espace.
  • => On observe qu’il y a un double mouvement qui va vers l’intérieur et qui va vers l’extérieur.
  • Avec une telle physique il est possible de comprendre qu’en allant vers l’intérieur, on est aussi capable d’aller vers l’extérieur.
  • => la méditation permet d’avoir conscience de l’univers entier.
  • => Ceci explique comment font les gens qui voient à distance.
  • 1h40
  • Nassim explique que lorsque sa main se déplace dans l’espace, en fait, elle informe l’univers de là où elle est et là où elle va. Puis elle disparait et se trouve reconstituée par l’univers là où elle est sensé aller. (en bref, c’est un fonctionnement comme pour l’affichage sur un écran. Des pixels sont allumés et éteints pour simuler le déplacement d’objets.)
  • La communauté scientifique est capable de mesurer la masse du proton, mais pas son rayon.
  • On va donc renverser le problème. => à partir de la masse on va calculer le rayon.
  • Gravité quantique:
  • => solution géométrique: 2 η/R * ml
  • => solution algébrique: 4l * ml/m
  • Si on renverse l’équation, on obtient une prédiction pour le rayon du proton:
  • => 4l * ml/m = 0.841236* 10^-13 cm
  • Par hasard, le 14 janvier 2013, une expérience à Genève à réussi juste après la prédiction de Nassim à mesurer le rayon du proton dans un atome muonique.
  • => 0.84087(39)*10^-13 cm
  • Soit une différence de 0.000366 * 10^-13 cm  => dans la marge d’erreur de l’expérience ! 🙂
  • Plusieurs magazines scientifiques ont titrés: « petit proton, gros problème » => cette mesure ne correspond pas aux prédictions du modèle standard.
  • Allons plus loin. Au delà du proton, donc du noyau de l’atome. Tentons de comprendre l’électron vu sous l’angle de cette théorie. Ainsi nous pourrons connaitre l’origine de la charge électrique. Ainsi ceci nous permettra de comprendre d’où vient l’électricité.
  • Nassim a trouvé la solution avec l’aide de Dr. Amira Val Baker il y a 3-4 semaines à peine.
  • => Depuis il y a une publication qui a été faite sur la masse de l’électron à partir de la théorie holographique…
  • On reprend la même méthode avec la nombre de qbit à l’intérieur, à la surface que l’on multiplie par la masse de Planck pour avoir l’énergie du système.
  • ηe/Re *ml * 1/2 α = me (masse de l’électron)
  • => résultat exacte avec une précision de 99.99997%
  • L’électron est placé au rayon de Bohr du centre de l’atome d’hydrogène. https://fr.wikipedia.org/wiki/Rayon_de_Bohr
  • (α (alpha) => La constante de structure fine => https://fr.wikipedia.org/wiki/Constante_de_structure_fine)
  • (α => une constante fondamentale qui régit la force électromagnétique assurant la cohérence des atomes et des molécules.)
  • On arrive donc à prédire l’émergence de la matière au rayon de Bohr.
  • α (alpha) est la constante de la structure fine. => c’est un nombre que l’on ajoute dans les équations pour les faire fonctionner. Mais on ne sait pas d’où il vient !
  • α (alpha) = le ratio de la charge de Planck sur la charge de l’électron. Mais on ne sait pas d’où vient la charge de l’électron. = environ 1/137
  • 1h53
  • L’horizon du proton tourne à la vitesse de la lumière. (la vitesse de rotation du proton)
  • Avec cette théorie on peut comprendre ce qu’est vraiment α (alpha)
  • => Quand le rayon depuis le centre du proton devient plus grand la vitesses diminue.
  • => quand la vitesse arrive à la vitesse alpha (V= C * α)  ….=> on obtient l’atome de l’hydrogène.
  • => si on continue, on obtient tout le tableau périodique des éléments.
  • 2h
  • Nouvelle technologie
  • => Emdrive une boite conique qui permet d’avancer en s’appuyant sur l’énergie du vide. => https://fr.wikipedia.org/wiki/EmDrive
  • Podkelnov et Modanese 2012 => un disque qui tourne modifie la gravité des objets autours.
  • => http://teslaresearch.jimdo.com/aerial-transportation/unconventional-methods-for-propulsion/antigravity-podkelnov/
  • => https://fr.scribd.com/document/39624334/Podkletnov-1997
  • => une info peut voyager à 64 fois la vitesse de la lumière !
  • Nassim bosse sur des projets pour voyager dans l’espace => pour ascensionner. (il y a plusieurs sens au mot ascension.. souvent associé au spirituel, là c’est juste s’élever physiquement dans les airs)
  • 2h22 => les questions
  • En connaissant mieux la structure des atomes. On peut stabiliser la radio-activité. Nassim a enlevé la radioactivité de l’eau radioactive.
  • le pixel de l’univers. Le pixel de Planck tourne à la vitesse C, puis le proton aussi. « L’électron 137 moins vite que la lumière » (alpha = 1/137) (J’ai pas compris sa phrase et son explication sur l’électron) => la vitesse de la lumière et la longueur de Planck sont liés et sont une des caractéristiques de notre univers.
  • Nassim a breveté sa machine pour garantir qu’elle ne soit pas volée par des multinationale peu scrupuleuses.
  • Le big-bang est constant !  Ni commencement unique, ni fin..  un commencement permanent. Quand un proton sort de son univers… pouf.. le big bang… C’est comme une graine.
  • => Einstein 2013 => un nouveau document d’Einstein.
  • Modèle de moon avec les solides platoniciens.
  • http://flyingtaurus.over-blog.com/article-solides-sacres-dans-le-noyau-atomique-123496114.html
  • http://www.spirit-science.fr/ArchivesScientifiques/2001MoonF84.pdf
  • Technologie Keshe ?… n’a pas la bonne physique théorique de base. Donc arrive à un résultat sans trop savoir pourquoi. => http://www.keshefoundation.org/media-a-papers/keshe-news/393-french-kfssi
  • Onde scalaire  => onde de compression dans la structure de Planck => ça explique les orbites des planètes.
  • Cathédrale de Chartres. => Le templiers. L’arche d’alliance. Vortex de l’arche pour charger l’eau sous chartre. Et changer les métaux. L’arche de la bible n’est qu’une des arches qui étaient présentes.
  • Grande changement il y a 15 000 ans => déluge
  • Alexander Unzicker… The Higgs fake.. => Le boson de Higgs, c’est plein de patch pour que ça marche… et ne prédit que peu de masse, vu qu’il n’y a pas la masse du vide ! ….de plus le Nobel a été attribué dans des conditions louche. Certainement pour justifier le budget des accélérateurs de particules => https://www.amazon.com/Higgs-Fake-Particle-Physicists-Committee/dp/1492176249?tag=martouflesynt-21
  • => l’équation fractale du tétraèdre…  => un gars du public la propose…… Nassim dit qu’il la cherche depuis des années ! => ils vont se contacter.
  • 3h… fin…
  • Que le vide soit avec vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *