Conférence de Nassim Haramein le 23 avril 2016 à Paris

Conférence de Nassim Haramein à Paris

23 avril 2016

Organisé par: La Télé de Lilou

  • 2 théories qui s’opposent.
  • => gravité
  • => physique quantique
  • gravité:
  • => Quasar et galaxie
  • => Objet stellaire
  • => Trou noir
  • Physique quantique
  • => Molécule
  • => atome
  • => noyau
  • unification par un point de la longueur de Planck avec une énergie infinie
  • Si il y a quelque chose qui unifie tout, il doit être partout.
  • => l’espace est partout.
  • les atomes sont plein d’espaces… 99.999999%
  • Rien ne touche jamais rien…. toutes les résistances sont des forces électromagnétiques.
  • La physique actuelle étudie la matière.. mais pas le vide… donc quasi rien de notre univers.
  • Le vide n’est pas vide, il est plein de champs électromagnétiques.
  • Pour écouter une onde électromagnétique, il faut un cristal accordé sur l’onde.
  • L’espace est plein d’information à capter. => le cerveau est un récepteur de conscience
  • « Aucun point n’est plus important que celui-ci: L’espace n’est pas vide. Il est le siège de la physique la plus violente » => John Archibald Wheeler.
  • « L’espace n’est pas vide. Il est plein… L’univers n’est pas séparé de cette mer cosmique d’énergie » => David Bohm
  • « Les objets physiques ne sont pas dans l’espace, mais ces objets sont une extension de l’espaces. De ce point de vue, le concepts d’espaces perd toute signification. » => Albert Einstein
  • D’où vient la physique quantique ?
  • => Max Planck travaillait à optimiser une ampoule à incandescence.
  • => Il a cherché à calculer la radiation émise par le filament
  • => il a trouvé une quantité infinie !
  • => C’est devenu un soucis. Car l’observation ne correspond pas. Surtout dans l’ultraviolet
  • => on a appelé ça: « La catastrophe ultra-violet » => https://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_ultraviolette
  • => Il ajouté un facteur d’ajustement… et pouf.. ça marche => La quantité de Planck.
  • Quand un corps chauffe, l’émission de radiation n’est pas linéaire. Mais discontinu.
  • Einstein a réussi à expliquer « l’effet photo électrique » grâce à l’introduction de cette quantification de Planck.
  • => ça lui a valu le prix Nobel.
  • Le quanta est né (et le photon comme quantité de lumière)
  • L’équation prédit que dans chaque point de l’espace, il y a une quantité infinie d’énergie
  • => On va trouver un moyen pour limiter cet infini qui dérange. => la renormalisation.
  • On a réduit l’infiniment petit à la longueur de Planck
  • Wheeler a dit une fois au milieu de la nuit a Feynman => je crois que l’électron est partout à la fois.. c’est le même tout le temps.
  • Nassim: « Quand j’ai dit un atome est un trou noir… ça n’a pas bien passé. Je me suis pris des tomates »
  • On a maintenant le problème de l’intrication quantique qui fait que deux particules éloignées communiquent instantanément !
  • Le paradoxe EPR (Einstein Podolsky Rosen) https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_EPR
  • ER = EPR est une conjecture qui propose que ces particules intriquées sont reliée par un trou de vers. => https://en.wikipedia.org/wiki/ER%3DEPR (proposée par  Leonard Susskind and Juan Maldacena en 2013)
  • ( => Susskind est aussi un des principaux protagoniste du principe holographique => https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_holographique )
  • (Vulgarisation de la chose: http://www.scienceetfoi.com/er-epr-notre-vision-de-lunivers-va-t-elle-etre-revolutionnee/)
  • Ainsi un lien entre la gravité et la physique quantique commence à se dessiner et se faire accepter dans la communauté scientifique.
  • 41min 33
  • Nassim a co-écrit un papier sur ce qu’est la conscience:
  • « La conscience est le moyen par lequel nous expérimentons la réalité. Plus techniquement, la conscience est la connaissance de soi obtenue naturellement grâce au feedback d’un réseau d’information suffisamment complexe. »
  • Il y a 2 manières de voir ce qu’est la conscience:
  • 1 => (consciousness) c’est un une caractéristique qui émerge de l’activité neuronale du système nerveux. Une interprétation de la réalité extérieure.
  • 2 => (awareness). Une caractéristique intrinsèque qui émerge du processus fondamental d’information de l’univers.
  • Le corps (le cerveau) est un récepteur, émetteur d’information.
  • tout comme on tourne le bouton du tuner d’une radio pour se synthoniser sur la bonne fréquence. Notre corps se met en résonance sur d’autres informations suivant son état émotionnel.
  • Il y a beaucoup de choses qui influencent notre état émotionnel. (nourriture, drogue, etc…)
  • Comment se-fait-il que nous n’expérimentons pas directement ces trous de vers ?
  • => car il sont plus petits que la longueur de Planck. 1.6162 x10-35 m
  • Nous ne sentons pas non plus les ondes électromagnétiques, mais elles sont là.
  • On ne peut pas percevoir ce champ de Planck, sauf si effectivement notre conscience est issue du champ de Planck
  • => pour le prouver nous allons décrire ce qu’est un atome
  • 55min 39
  • La densité de Planck
  • Beaucoup de physicien ne connaissent pas bien ce qu’est la densité de Planck.
  • Densité du vide quantique => 10^93 gm/ cm^3
  • Nassim explique que le Directeur du CERN. (Rolf Heuer ?) Lui a demandé d’où vient ce nombre gigantesque de la densité de Planck ? => Nassim lui a envoyé le lien vers wikipedia !!
  • => https://fr.wikipedia.org/wiki/Densit%C3%A9_de_Planck (« La valeur de la densité de Planck est d’environ 5,15500×10^96 kg·m^-3. »)
  • (Nassim présente la densité en gramme/cm^3 et juste l’ordre de grandeur. => 10^93 g/cm^3)
  • (En physique théorique, la densité de Planck ρP est la masse volumique maximale susceptible d’être décrite par la physique actuelle, en l’absence d’une théorie de la gravité quantique unifiant la relativité générale et la mécanique quantique.)
  • Si l’on prend un centimètre cube d’espace et qu’on y place l’entier de la masse de l’univers dedans on obtient un densité de 10^55 g/cm^3 => soit 10^39 de moins que la densité de Planck !
  • Nassim a un idée de pourquoi ce n’est pas enseigné dans les écoles. On risquerai d’avoir des étudiants qui demandent pourquoi avec une telle densité d’énergie dans un cm^3 (vu que masse = énergie selon E=mc^2) On continue d’aller chercher du pétrole comme source d’énergie.
  • L’effet Casimir dynamique a maintenant été observés: « On a créé de la lumière à partir du vide »
  • (=> http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/physique-effet-casimir-dynamique-on-cree-lumiere-partir-vide-34780/ )
  • (Dans le principe si l’on fait met 2 miroirs face à face et qu’on en fait osciller un à 1/4 de la vitesse de la lumière, on voit des photons sortir du vide entre les deux miroirs => c’est une nouvelle manière de faire une lampe !)
  • A la p719 du livre « Gravitation » il y a une illustration avec un personnage qui gonfle un ballon. Ceci pour expliquer l’expansion de l’univers.
  • => Nassim a souvent joué l’élément perturbateur des conférences de physique pour demande « C’est qui ce gars » ?
  • => non pas pour dire que c’est dieu… mais surtout pour dire qu’il y a bien une forme d’énergie qui pousse à l’expansion. Soit ce que l’on appelle couramment l’énergie noire. (96% de l’énergie de l’univers)
  • Plus l’univers reçoit de l’information, plus il grandit pour stocker cette information. (au niveau holographique)
  • 1h07
  • Il y a un lien entre la masse de Planck et la taille de l’univers et les points entre.
  • Nassim a écrit un papier avec Dr Elizabeth Rauscher à propos d’une loi d’échelle. (masse d’un objet par rapport à son rayon)
  • Quand on met la masse de l’univers en rapport avec son rayon => L’univers agit comme un trou noir !
  • => l’espace temps est très courbé et donc la nuit est noire.. et pas blanche de lumière
  • Tous les objets s’alignent de manière linéaire sur la loi d’échelle. Même l’atome.
  • => Petite anecdote du directeur du centre de physique de Standford (Probablement Susskind) qui explique ER = EPR à ses étudiants. Il y a en a un qui demande « vous nous dite donc que l’atome est un trou noir ? ». Le prof répond « Il n’y a pas de distinction claire entre les trous noirs et les particules subatomiques »
  • (Je me dis que la programmation orientée objet fonctionne un peu comme de nombreux trous noirs qui interagissent entre eux. Chaque objet est une boite noire. On ne sait pas comment elle est faite. On sait juste comment communiquer avec elle.)
  • Papier de Nassim: le Proton de Schwarzschild
  • => est-ce que le proton répond à la condition de Schwarzschild ?
  • (condition de Schwarzschild qui fait d’un objet un trou noir: « si le rayon de la distribution de masse de l’objet considéré est inférieur au rayon de Schwarzschild, l’objet considéré est un trou noir dont l’horizon est la sphère de rayon égal au rayon de Schwarzschild. » Rs = 2GM / C^2 )
  • Combien de Planck dans un petit proton ?
  • Le volume d’un Proton = 9.6 * 10^-39 cm^3
  • (il dit: nb de Planck = 10^55 g …. un nombre en gramme ?)
  • La densité de l’énergie du vide dans un proton = 10^55 => la masse de l’univers
  • La masse de l’univers est présente en tant qu’information du vide à l’intérieur d’un proton.
  • Une personne dans le public demande: « Comment fait-on pour calculer la masse de l’univers ? »
  • => C’est en fonction de l’observation des mouvements des galaxies, on arrive à déterminer la masse nécessaires pour arriver à ces observations grâce aux lois de la gravité. Et c’est justement là que l’on détermine une masse gigantesque dont on n’observe qu’environ 4%. …. qu’est-ce donc que cette masse manquante ? Cette matière noire ? …. C’est justement là que Nassim tente de montrer que c’est la masse de l’espace.
  • L’information de tous les protons de l’univers sont présent dans un seul proton.
  • (c’est la masse des protons qui fait l’essentiel de la masse de l’univers)
  • On pense que l’intrication entre deux particules c’est quand elles sont directement connectées l’une à l’autre par un trou de vers. Quand deux particules sont séparées (donc pas intriquées), c’est en fait qu’il y a plusieurs connexions successives pour les relier. C’est l’illusion d’être séparé. Alors que tout est connecté.
  • Si l’on prend deux « trous noirs proton » et qu’on les fait tourner l’un proche de l’autre. Quelle est la force d’attraction (de gravitation) ?
  • => on tombe pile poil sur ce que l’on appelle la force nucléaire forte.
  • => La force nucléaire forte n’est rien d’autre que la gravité.
  • C’est ainsi que Nassim a tenté de faire le lien entre les deux théories incompatibles. La gravité et la physique quantique.
  • Un nouveau papier: « Gravité quantique et masse holographique ».
  • => http://www.sciencedomain.org/abstract/1298#.VFlFN4uG_iI
  • Ce papier a eu de la difficulté à se faire accepter. => Car il dit que le proton est beaucoup plus énergétique que ce que l’on mesure en laboratoire.
  • => pour que le proton soit un trou noir, il faut qu’il soit beaucoup plus lourd que la mesure officielle de 10^-24
  • => Pourquoi est-ce que l’on observe en laboratoire un proton qui est trop léger pour être un trou noir ?
  • => la force forte en physique quantique, on l’a juste mise, mais on a pas calculé l’énergie qu’il faut mettre dans l’atome pour que la force forte existe.
  • => Pourquoi en laboratoire on ne mesure pas cette masse ?
  • => On ne mesure en labo que la surface du proton. (mais pas l’intégralité de la masse de l’univers qui intervient dans une relation de gravité)
  • => la masse du proton est holographique.
  • De nombreux philosophes et maitres spirituels l’ont dit: l’univers est un. Tout (Dieu) est dans chaque point de l’univers. => Voici que les math le montre.
  • Pourquoi cette observation de masse plus légère ?
  • => Un problème de méthode de mesure: => On considère le proton comme si il était indépendant de tous les autres protons de l’univers.
  • => On ne peut pas faire ça. Le proton est dans l’univers. Nous on est dans l’univers avec ce proton.
  • => Donc en fait, c’est une relation entre nous et le proton que l’on mesure. (d’où le fait que l’observateur a son importance dans l’expérience en physique quantique)
  • => On ne mesure pas: le proton en relation avec les autres choses dans l’univers. (ce n’est pas la même relation que l’on mesure.)
  • 1h20
  • boulot suivant: décrire le proton comme un système holographique.
  • On observe que la surface.
  • Alors on va déjà voir si ça marche sur un trou noir comme comme Cygus X-1
  • => Combien y a-t-il de Planck (qbits) à la surface du trou noir ?
  • => η (êta) = 10^79
  • Combien y a-t-il  de Planck (qbits) à l’intérieur du trou noir ?
  • => R = 10^118
  • L’énergie du système doit être une relation entre l’énergie qui est à la surface et l’énergie qui est à l’intérieur.
  • L’information qui peut sortir est limitée par la surface du système.
  • R/η * mPlanck =>  quantité de qbit à l’intérieur de la sphère  / quantité de qbits à la surface  * masse de planck = masse du trou noir. =  1.683354 * 10^34
  • => la masse exacte connue du trou noir Cygnus X-1 !!!
  • C’est exactement ce que l’on peut trouver avec les équations gravitationnelle d’Einstein. Mais décrit avec des quantités discrètes de Planck.
  • On arrive à ce résultat uniquement avec de la géométrie, sans équations différentielle et tensorielles.
  • Si on prend l’analogie de l’écoulement de l’eau dans le trou d’une baignoire. Einstein a décrit la surface de l’eau, et avec le tourbillon qui se forme. C’est pas facile. Haramein décrit uniquement le lien entre tous les qbits de la taille de Planck
  • Il y a deux types de solution pour la gravité quantique:
  • Géométrique: R/η * m
  • Algébrique: 2l m/ml
  • 1h27
  • Topologie de l’espace:
  • L’équation ne fonctionne que si les qbit de Planck sont en interférences. Que si ils s’interpénètrent. Si on place des sphères l’unes à côté de l’autre, il reste toujours un trou d’espace entre. On ne couvre pas toute la surface.
  • Ainsi, cette géométrie de sphères qui s’interpénètre, c’est exactement ce que l’on voit sur de nombreux symbole de civilisation anciennes. => la fleur de vie.
  • A l’entrée de la cité interdite en chine, on trouve même, un « chien » qui est le gardien de la connaissance. Il a sous sa patte une sphère fleur de vie. Exactement la même géométrie nécessaire aux équation de la gravité quantique de Haramein.
  • Ce qui est étrange aussi c’est que de nombreuses civilisations anciennes ont construit des monuments avec de très grosses pierres. On dirait bien qu’il maitrisaient la gravité !
  • Maintenant que l’on sait que l’équation fonctionne sur un trou noir connu. On va l’appliquer sur un proton trou noir.
  • On trouve la surface η = 10^40
  • On trouve le nb de q bits à l’intérieur R = 10^60
  • 2 η/R * ml = 1.6714213* 10^-24 gramme  pour la masse du proton.
  • => une valeur très très très proche de la valeur officielle de lamasse du proton  (CODATA)
  • => mais pourquoi pas la valeur exacte ??
  • => La science actuelle arrive bien à mesurer la masse, mais pas le rayon du proton.
  • Petite animation des mouvements de la géométrie interne de l’espace.
  • => On observe qu’il y a un double mouvement qui va vers l’intérieur et qui va vers l’extérieur.
  • Avec une telle physique il est possible de comprendre qu’en allant vers l’intérieur, on est aussi capable d’aller vers l’extérieur.
  • => la méditation permet d’avoir conscience de l’univers entier.
  • => Ceci explique comment font les gens qui voient à distance.
  • 1h40
  • Nassim explique que lorsque sa main se déplace dans l’espace, en fait, elle informe l’univers de là où elle est et là où elle va. Puis elle disparait et se trouve reconstituée par l’univers là où elle est sensé aller. (en bref, c’est un fonctionnement comme pour l’affichage sur un écran. Des pixels sont allumés et éteints pour simuler le déplacement d’objets.)
  • La communauté scientifique est capable de mesurer la masse du proton, mais pas son rayon.
  • On va donc renverser le problème. => à partir de la masse on va calculer le rayon.
  • Gravité quantique:
  • => solution géométrique: 2 η/R * ml
  • => solution algébrique: 4l * ml/m
  • Si on renverse l’équation, on obtient une prédiction pour le rayon du proton:
  • => 4l * ml/m = 0.841236* 10^-13 cm
  • Par hasard, le 14 janvier 2013, une expérience à Genève à réussi juste après la prédiction de Nassim à mesurer le rayon du proton dans un atome muonique.
  • => 0.84087(39)*10^-13 cm
  • Soit une différence de 0.000366 * 10^-13 cm  => dans la marge d’erreur de l’expérience ! 🙂
  • Plusieurs magazines scientifiques ont titrés: « petit proton, gros problème » => cette mesure ne correspond pas aux prédictions du modèle standard.
  • Allons plus loin. Au delà du proton, donc du noyau de l’atome. Tentons de comprendre l’électron vu sous l’angle de cette théorie. Ainsi nous pourrons connaitre l’origine de la charge électrique. Ainsi ceci nous permettra de comprendre d’où vient l’électricité.
  • Nassim a trouvé la solution avec l’aide de Dr. Amira Val Baker il y a 3-4 semaines à peine.
  • => Depuis il y a une publication qui a été faite sur la masse de l’électron à partir de la théorie holographique…
  • On reprend la même méthode avec la nombre de qbit à l’intérieur, à la surface que l’on multiplie par la masse de Planck pour avoir l’énergie du système.
  • ηe/Re *ml * 1/2 α = me (masse de l’électron)
  • => résultat exacte avec une précision de 99.99997%
  • L’électron est placé au rayon de Bohr du centre de l’atome d’hydrogène. https://fr.wikipedia.org/wiki/Rayon_de_Bohr
  • (α (alpha) => La constante de structure fine => https://fr.wikipedia.org/wiki/Constante_de_structure_fine)
  • (α => une constante fondamentale qui régit la force électromagnétique assurant la cohérence des atomes et des molécules.)
  • On arrive donc à prédire l’émergence de la matière au rayon de Bohr.
  • α (alpha) est la constante de la structure fine. => c’est un nombre que l’on ajoute dans les équations pour les faire fonctionner. Mais on ne sait pas d’où il vient !
  • α (alpha) = le ratio de la charge de Planck sur la charge de l’électron. Mais on ne sait pas d’où vient la charge de l’électron. = environ 1/137
  • 1h53
  • L’horizon du proton tourne à la vitesse de la lumière. (la vitesse de rotation du proton)
  • Avec cette théorie on peut comprendre ce qu’est vraiment α (alpha)
  • => Quand le rayon depuis le centre du proton devient plus grand la vitesses diminue.
  • => quand la vitesse arrive à la vitesse alpha (V= C * α)  ….=> on obtient l’atome de l’hydrogène.
  • => si on continue, on obtient tout le tableau périodique des éléments.
  • 2h
  • Nouvelle technologie
  • => Emdrive une boite conique qui permet d’avancer en s’appuyant sur l’énergie du vide. => https://fr.wikipedia.org/wiki/EmDrive
  • Podkelnov et Modanese 2012 => un disque qui tourne modifie la gravité des objets autours.
  • => http://teslaresearch.jimdo.com/aerial-transportation/unconventional-methods-for-propulsion/antigravity-podkelnov/
  • => https://fr.scribd.com/document/39624334/Podkletnov-1997
  • => une info peut voyager à 64 fois la vitesse de la lumière !
  • Nassim bosse sur des projets pour voyager dans l’espace => pour ascensionner. (il y a plusieurs sens au mot ascension.. souvent associé au spirituel, là c’est juste s’élever physiquement dans les airs)
  • 2h22 => les questions
  • En connaissant mieux la structure des atomes. On peut stabiliser la radio-activité. Nassim a enlevé la radioactivité de l’eau radioactive.
  • le pixel de l’univers. Le pixel de Planck tourne à la vitesse C, puis le proton aussi. « L’électron 137 moins vite que la lumière » (alpha = 1/137) (J’ai pas compris sa phrase et son explication sur l’électron) => la vitesse de la lumière et la longueur de Planck sont liés et sont une des caractéristiques de notre univers.
  • Nassim a breveté sa machine pour garantir qu’elle ne soit pas volée par des multinationale peu scrupuleuses.
  • Le big-bang est constant !  Ni commencement unique, ni fin..  un commencement permanent. Quand un proton sort de son univers… pouf.. le big bang… C’est comme une graine.
  • => Einstein 2013 => un nouveau document d’Einstein.
  • Modèle de moon avec les solides platoniciens.
  • http://flyingtaurus.over-blog.com/article-solides-sacres-dans-le-noyau-atomique-123496114.html
  • http://www.spirit-science.fr/ArchivesScientifiques/2001MoonF84.pdf
  • Technologie Keshe ?… n’a pas la bonne physique théorique de base. Donc arrive à un résultat sans trop savoir pourquoi. => http://www.keshefoundation.org/media-a-papers/keshe-news/393-french-kfssi
  • Onde scalaire  => onde de compression dans la structure de Planck => ça explique les orbites des planètes.
  • Cathédrale de Chartres. => Le templiers. L’arche d’alliance. Vortex de l’arche pour charger l’eau sous chartre. Et changer les métaux. L’arche de la bible n’est qu’une des arches qui étaient présentes.
  • Grande changement il y a 15 000 ans => déluge
  • Alexander Unzicker… The Higgs fake.. => Le boson de Higgs, c’est plein de patch pour que ça marche… et ne prédit que peu de masse, vu qu’il n’y a pas la masse du vide ! ….de plus le Nobel a été attribué dans des conditions louche. Certainement pour justifier le budget des accélérateurs de particules => https://www.amazon.com/Higgs-Fake-Particle-Physicists-Committee/dp/1492176249?tag=martouflesynt-21
  • => l’équation fractale du tétraèdre…  => un gars du public la propose…… Nassim dit qu’il la cherche depuis des années ! => ils vont se contacter.
  • 3h… fin…
  • Que le vide soit avec vous !

La transition énergétique n’est pas un problème technique, le problème est ailleurs…

Il y a beaucoup de citoyens qui veulent une transition énergétique, qui veulent se passer d’énergies fossiles et aller vers une société qui utilise uniquement des énergies renouvelables.

Mais dans la pratique, on voit que ça se fait peu. Pourquoi ? Pourquoi une telle différence entre la théorie où la plupart des gens semblent favorables aux énergies renouvelables et la pratique où au moment de décider… à l’achat c’est une chaudière mazout qui est par exemple installée… ?

Les raisons techniques sont souvent invoquées: « Les énergies renouvelables ne sont techniquement pas encore prêtes… »

Mais c’est faux !

Personne ne veut/peut payer 30 ans d’énergie d’un coup… même si c’est globalement moins cher

Je crois qu’il n’y a rien de technologique dans l’histoire… le principal frein aux énergies renouvelables est financier !

Le coeur du problème est là:
Comment payer d’un coup.. 30 ans de consommation d’énergie… ?

panneaux solaires thermiques sur un immeuble.JPGLe citoyen moyen préfère payer un petit peu chaque mois… et ne pas remarquer que sur 30 ans il paye le double tout en épuisant une ressource non renouvelable !

Il y a de nombreux propriétaires d’immeubles suffisamment riches pour avoir des liquidités.. et suffisamment futés pour avoir fait le calcul qui isolent et installent des panneaux solaire sans hésiter…. et même qui font des immeubles qui produisent de l’énergie…

Pourquoi c’est possible pour certain ? … et pas pour d’autres ?

Le pauvre citoyen moyen est locataire du coup il n’a pas le pouvoir de décider à propos de son logment… qui est quand même le principal consommateur d’énergie !

Et surtout, le citoyen moyen, même s’il est propriétaire de son logment, il n’as pas le fric pour payer d’un coup 30 ans de consommation d’énergie… du coup il fait quoi ?

Il peut faire un emprunt…. mais voilà que si c’est rentable énergétiquement ça ne devient plus rentable financièrement..
En effet, avec l’emprunt.. sur 30 ans la moitié de l’argent investi revient à la banque…. (un intérêt à 3% double la somme en 24 ans ! C’est fou tous ces gens qui payent deux fois leur maison en payant une hypothèque !!!)

panneaux solaires thermiques et photovoltaiques sur le même toits.JPG
… du coup… si l’on veut vraiment faire une transition écologique.. ce n’est pas un problème technique.. mais un problème de trouver un moyen pour mettre l’argent au service de la transition écologique et pas ailleurs…

Est-ce qu’un prêt sans intérêt ne serait pas déjà une piste ?

Les verts libéraux en Suisse ont testé de proposer de remplacer la TVA par une taxe écologique, ainsi les énergies fossile sont taxées.. et le reste est moins cher…. mais le bon peuple suisse a rejeté massivement cette initiative…..

Le leasing d’accus

Dans le domaine de la voiture électrique, on voit le même phénomène.

Ce qui coûte cher dans une voiture électrique, ce sont les accus. Le « carburant » soit l’électricité coûte moins cher que de faire un plein d’essence…. mais pourquoi on ne voit pas plus de voitures électriques ?

Un des problème est justement le prix du véhicule. Certains vendeurs de voitures électriques on trouvés un moyen de s’adapater, ils louent les accus et ainsi baissent drastiquement le prix du véhicule.

Et voilà… il faut comprendre que le citoyen moyen préfère payer globalement plus cher…. mais il faut répartir le payement en de nombreuses tranches….

Alors à quand une chaudière en leasing ??

La coopérative

voiture électrique.jpg

Une autre technique de financement est la mutualisation. La coopérative est un bon moyen pour avoir collectivement les moyens d’investir dans du renouvelable sans passer par un emprunt bancaire.

Dans la mobilité, c’est par des coopératives comme mobility que les véhicules électriques deviennent abordable à l’utilisation.

C’est aussi un autre moyen de contourner une grand frein à l’achat d’un véhicule électrique, c’est l’autonomie. Bien que l’autonomie est suffisante pour 99% des utilisations. C’est toujours pour l’utilisation des 2 semaines de vacances annuelles avec familles et bagages que le véhicule est dimensionnés !

Avec mobility, on peut choisir à chaque moment le véhicule adapté à chaque utilisation. Pour moi l’avenir de la mobilité passe par un « pack de mobilité », lire à ce propos mon article sur le sujet…

Dans le domaine du solaire, on commence à voir arriver des coopératives solaires qui permettent à peu de frais, sans grand moyen à tout à chacun d’investir dans le solaire.

Le choix de Kaya

Actuellement, en terme d’écologie, c’est le foutoir complet…. Il y a mille chapelles avec des cultes différents !

  • Il y a les gens qui sont clairs… l’environnement c’est secondaire. Ce qui compte c’est le profit personnel.
  • Il y a les gens qui ne se préoccupent d’environnement que comme vecteur marketing… greenwashing en force! Le développement durable repris comme politique de droite ! (L’écologie libérale à le vent en poupe… surtout pour construire des éoliennes !)
  • Il y a les écolo bobo … qui pensent faire des choses « pour la planète«  car ils trient leur déchets et ont des ampoules économiques… puis passent leur vacances aux maldives…. (avant que le réchauffement climatique n’engloutissent ces belles plages)….(déjà là il faut comprendre que la planète avec ou sans vie.. restera une planète.. On ne peut apporter aucune solution si l’on ne connais pas déjà le problème… )

Puis, il y a l’énorme flou de la définition du problème écologique:

  • Il y a les gens qui se préoccupent de la quantité d’énergie consommée… (société à 2000 W etc..)
  • Il y a ceux qui se préoccupent du réchauffement climatique induit par les gaz a effet de serre.

Là on a deux approches écologiques… et on tourne en rond.. Parfois c’est contradictoire, parfois non…

Le panneau solaire je le fabrique en Chine avec de l’électricité faite au charbon, en France avec du nucléaire ou en Suisse avec de l’hydroélectrique ??

Puis, il y a tous les problèmes sociaux qui empoisonnent le débat à propos de l’écologie….

Les fraises espagnoles en janvier ne sont pas une bonne idées à cause de l’énergie gaspillée juste pour manger des fraises en janvier.. ou par ce que ce sont des sans papiers africains exploités qui les cultives… ou les deux ! .. et on multiplie le débat..

Par dessus tout ça il y a la décroissance… mais qu’est ce que ça veut bien vouloir dire !!!

Décroissance de quoi ? pour qui ?

Au lieu de nous expliquer tout ça correctement et de faire le tri, notre société médiatique sait très bien que « l’on est trop con pour se farcir une information complète sur un sujet, qu’il faut du Bref pour faire vendre« . Donc elle préfère nous balancer des bribes d’infos et noyer le poisson avec des informations d’une importance capitale:

« Traire les vaches la nuit guérit les insomnies » !

Donc on tourne de slogan en jingle inventés par des chargés de com… et on se tape dessus par esprit de clocher sans même plus savoir pourquoi !

Comment y voir clair dans ce fouillis ?

Une approche qui me plait, c’est l’équation de Kaya.

« Tout est lié« . Il faut déjà comprendre ça. L’équation de Kaya est une équation mathématique qui montre les relations entre tous les aspects que j’ai cité ci-dessus.

On a les gaz a effet, de serre, la croissance économique, la production d’énergie et le social par la population mondiale.

Il ne sert à rien de voir les crises financières, sociales et environnementales de manière séparées. Il faut les mettre ensemble.

Une équation, c’est rationnel. On sort des croyances en tout genres.

équation de kaya explication.png

On peut faire des pronostics sur le futur de notre monde en résolvant cette équation. (C’est d’ailleurs ce que fait le fameux GIEC)

Pour mieux comprendre les choix que l’on peut faire et comment résoudre l’équation, je t’invite à lire l’article que j’ai écrit au sujet de l’équation de Kaya.

Le sénario du consensus mou

Si l’on considère le consensus mou actuel autour des facteurs de cette équation:

  • Pour garder une planète viable, on aimerait quand même limiter les gaz a effet de serre. Donc réduire par ~3 les émissions de gaz a effet de serre d’ici 2050 selon les voeux non contraignant de l’objectif de Copenhague. => on divise par 3
  • La majorité des politiciens sont POUR la croissance. Objectif (irréaliste à mon avis) de 2% par an pendant 40 ans => fois 2.2
  • La population ne va pas se mettre brusquement à diminuer…. mais elle va plutôt augmenter. (9 milliards en 2050) => fois 1.3
  • Réduire l’intensité énergétique de l’économie n’est pas facile au vu de ce qui a déjà été fait…. les ampoules économiques.. ça consomme moins mais ça consomme quand même !  On a fait 30% d’économie depuis 30 ans (suite aux chocs pétroliers). C’était la partie facile. => on ne peut pas espérer mieux que diviser par 2
  • Il faut dé-carboner les sources d’énergie. Donc énergie renouvelable à fond ! (ou nucléaire selon certains) au moins 3.7% de croissance par an = 4.29 fois en 40 ans. (valeur à virgule pour que le calcul soit juste.. mais ça reste une approximation)

Donc petit rappel pour ceux qui n’ont plus trop l’habitude des math, le principe d’une équation c’est que la partie à gauche est égale à la partie à droite !

Donc quand je divise par 3 d’un côtéje dois diviser par 3 de l’autre pour que ça reste égal ! (mais c’est pas facile… avec cette manie de la croissance à tout prix !)

Solution du consensus mou

Selon ce consensus mou sur les facteurs on obtient la solution:

Emission CO2 / 3 = (Population mondiale * 1.3) * ( PIB par habitant *2.2) * (Intensité énergétique/2) * (CO2 des sources d’énergie / 4.29)

A mon avis, cette croissance du PIB n’est pas possible. Elle compensera le fait qu’il n’est pas possible d’augmenter l’efficacité énergétique globale de l’économie à cause de l’effet rebond: toute énergie gagnée quelque part est perdue par une augmentation de l’utilisation… Ma voiture consomme moins… donc j’ai deux voitures !

Il reste à vraiment faire la transition vers des sources d’énergie sans émission de carbone….  C’est le scénario écologie libérale qui est de plus en plus à la mode… On couvre toutes nos montagnes d’éoliennes…

Est-ce que l’on peut recouvrir nos montagnes d’éoliennes au rythme de 3.7% de croissance par an pendant 40 ans ? Voilà la vraie question !

Cette vision reste de la politique du toujours plus…. C’est un choix. Personnellement, je n’y suis pas favorable.

Au lieu de produire toujours plus d’énergie pour la gaspiller ensuite… autant ne pas gaspiller d’énergie inutilement.

On arrive dans le scénario décroissant.

On sort d’une économie basée sur le productivisme dont la sur-production est consommée par la société de consommation lubrifiée par la manipulation mentale que l’on appelle la pub.

On économise de l’énergie en relocalisant, (dons on ne gaspille plus en transport) en limitant les mésusages et en offrant les usages.

Vous avez droit gratuitement à l’eau dont vous avez besoin chaque jour, mais on vous taxe très cher l’eau de luxe. (remplissage de piscine)

En cessant de gaspiller de l’énergie pour faire tourner un système, on agit sur la diminution du facteur PIB, sur la réduction des émissions de CO2, sur la diminution de l’intensité énergétique et en diminuant sa consommation d’énergie, on peut plus facilement décarbonner la production d’énergie.

A vous de créer votre propre scénario

Si vous voulez jouez vous-même avec les chiffres, voici un petit calculateur d’équation de kaya provenant du site carbon4.com.

Pour démarrer, la solution proposée ci-dessus peut s’exprimer avec des valeurs en % d’évolution par an qui ressemble à ça :
Les % restent très approximatifs si l’on veut garder des valeurs simples au vu du calcul: 1% sur 40 ans = 1.01^40

  • la population mondiale => 1% / an (approximatif…)
  • les objectifs de croissance du PIB  => 2% / an
  • l’efficacité énergétique  => – 2 % / an
  • production d’énergie sans CO2  => – 3.7% / an

Quelques pistes de scénarios possibles pour le futur

On a vu une solution possible de l’équation de Kaya. Mais il en existe des milliers d’autres.

Quels sont les facteurs que l’on peut bouger:

  • la population mondiale
  • les objectifs de croissance du PIB
  • l’efficacité énergétique
  • production d’énergie sans CO2

Contrairement à ce que l’on peut croire, et ce qui se fait en ne le respectant pas, l’objectif de réduction des gaz à effet de serre n’est pas un choix.

Avec ce cadre que peut on imaginer comme scénarios ?

Pour élargir encore un peu l’imagination, j’ai tenté des amorces de scénario à partir du concept de la spirale dynamique.

Chacune des sociétés est régie selon les valeurs des étapes d’évolution de la spirale dynamique.

 

Législation suisse en matière d’énergie solaire

Législation suisse en matière d’énergie solaire

Techniquement le solaire ça marche…. mais souvent il y a des barrières légales…. qu’en est il en suisse ?

Dans le solaire il y a plusieurs catégories..

  • photovoltaique
  • thermique

Il y a plusieurs aspects:

  • la pose des panneaux en regarde des lois sur l’aménagement du territoire et de l’urbanisme.
  • la RPC, la rétribution à prix coutant qui est sensée favoriser les énergies renouvellables. (via acceptation du projet par swissgrid)
  • la vente d’énergie par les particuliers est souvent dans un flou étant entre 2 étapes de libéralisation… Normalement c’est le fournisseur historique d’énergie qui est forcé de reprendre l’énergie produite par des particuliers.
  • l’obligation de se connecter au réseau si c’est raisonnablement possible… => à vérifier cet aspect

Pour en savoir plus sur la RPC…

http://www.roger-nordmann.ch/articles/2012.08.01_bilan_RPC.shtml

 

Nouveautés acceptées le 3 mars 2013 avec l’acceptation de la LAT

http://elections-en-europe.net/2013/03/03/votations-populaires-du-3-mars-2013-en-suisse/

En résumé:

Il sera plus simple de poser des panneaux solaires. Une simple annonce suffira si les panneaux sont suffisamment adaptés aux toits.

http://www.are.admin.ch/themen/recht/04651/index.html?lang=fr

L’extrait de loi détaillé. (selon présentation de Roger Nordmann)

Art. 18a Installations solaires

1 Dans les zones à bâtir et les zones agricoles, les installations solaires suffisamment adaptées aux toits ne nécessitent pas d’autorisation selon l’art. 22, al. 1. De tels projets doivente être simplement annoncés à l’autorité compétente.

2 Le droit cantonal peut:

a. désigner des types déterminés de zones à bâtir où l’aspect esthétique est mineur,dans lesquels d’autres installations solaires peuvent aussi être dispensées d’autorisation;

b. prévoir une obligation d’autorisation dans des types précisément définis de zones à protéger.

3 Les installations solaires sur des biens culturels ou dans des sites naturels d’importance cantonale ou nationale sont toujours soumises à une autorisation de construire. Elles ne doivent pas porter d’atteinte majeure à ces biens ou sites.

4 Pour le reste, l’intérêt à l’utilisation de l’énergie solaire sur des constructions existantes ou nouvelles l’emporte en principe sur les aspects esthétiques.

explications

 

Rapport commission sur 18a (BO 1.3.2011)

Le contenu du projet d’ordonnance […] : 1: « les installations solaires sont considérées comme suffisamment adaptées aux toits […] sont dispensées d’autorisations si leur épaisseur n’excède pas 20 centimètres, si elles ne dépassent pas le faîte, la base ou les côtés du toit et si, selon les normes techniques actuelles, elles ne sont pas réfléchissantes et sont d’un seul tenant.« […] à savoir ne pas pénaliser les installations thermiques et ne pas favoriser uniquement les installations intégrées stricto sensu, c’est-à-dire celles qui remplacent les tuiles.

Nous avons, en commission, principalement discuté des toits inclinés, mais il était clair qu’il serait aussi judicieux de dispenser d’autorisation les installations sur les toits plats de la zone industrielle, même si les panneaux ne sont pas parallèles au toit […] Le Conseil fédéral aura toute latitude de régler cette question dans l’ordonnance.

Pour le reste, l’administration a encore indiqué: … [l’ordonnance] indiquera dans quels cas il est obligatoire de passer par une autorisation de construire parce que la zone mérite une attention particulière ou que le bâtiment est un bien culturel d’importance nationale ou cantonale ou qu’il se situe dans un site naturel d’importance cantonale ou nationale. Dans ces cas-là […] il ne sera pas question d’interdire les installations solaires, comme certaines communes le font abusivement sur la base d’une simple notation dans l’inventaire ISOS […] il faudra passer par une autorisation de construire et l’installation devra être conçue de manière à ne pas porter d’atteinte majeure à ces biens ou à ces sites.

 

Création de société pour favoriser le solaire…

Le concept de la vignette solaire pour couvrir les besoins en énergie de son ordinateur portable ou de son téléphone.

Petit article de ma part à ce propos et à propos du contexte de la libéralisation du marché de l’électricité.

https://martouf.ch/document/131-vignette-solaire-pour-2010.html

Beaucoup de choses à propos de l’énergie:

…. page à compléter quand j’aurai du temps…..

 

…. et sinon l’offensivesolaire.ch. Aide nous à recenser tous les toits de suisse qui pourraient accueilr des panneaux solaires.

l’avenir du monde selon l’équation de kaya

L’avenir du monde selon l’équation de Kaya

C’est dans une conférence de Jean-Marc Jancovici à l’ENS début 2012 que j’ai découvert l’équation de Kaya.

(la partie sur l’équation de Kaya commence vers 1h13 dans la vidéo. Mais le tout est intéressant !)

Ce que voulait montrer M. Yochi Kaya en créant cette équation sont les relations entre différents facteurs important sur le système énergétique de notre monde.

Cette équation part de l’égalité entre la quantité de CO2 émis par l’humanité et cette quantité elle même.

CO2 = CO2

puis avec des tours de passe-passe algébrique, on peut introduire des paramètres dans cette équation.

Le niveau total d’émission de CO2 peut s’exprimer comme le produit de quatre facteurs : la population, le PIB par habitant, l’intensité énergétique par unité de PIB produite, l’intensité d’émission de CO2 par unité d’énergie consommée.

CO2 = POP * PIB/POP * TEP/PIB * CO2/TEP

équation de kaya explication.png

Voici comment Jancovici explique cette équation et en tire ses conclusions

  • CO2 => il faut réduire par 3 les émissions de CO2 d’ici 2050.. sinon le climat sera invivable. Obectif de Copenhague. (l’objectif n’est pas contraignant… l’objectif voulu est de diviser par deux les émissions de 1990 ce qui équivaut à diviser par 3 le niveau actuel)
  • POP => selon une prévision souvent utilisée la population mondiale sera de 9 Milliards en 2050.
  • PIB / POP => on veut pas divisier par 4.. on veut 2% de croissance annuel. Ce qui est moins que les promesses électorales !
  • CO2 / TEP = émission CO2 des sources d’énergie. => on doit les réduire là il y a consensus. (nucléaire et renouvelable principalement)
  • TEP/PIB = intensité énergétique de l’économie => tout le monde est d’accord pour un meilleur rendement énergétique de nos appareil.
  • Le CO2, on a pas le choix.. on divise par 3.
  • La population… Si l’on ne veut pas faire de génocide on multiplie par 1.3
  • Donc avec ce qui reste on doit les diviser par 4… c’est des maths
  • Mais on n’a pas envie de diminuer de niveau de vie… sauf les décroissants… alors on se fixe quand même une petite croissance anuelle de 2% du PIB = * 2.2 en 40 ans (est-ce possible ? les matériaux vont quand même manquer !)
  • doit donc diminuer les termes qui restent.. mais d’un facteur 9 ou 10 …
  • ces sont les seuls termes ou il y a consensus pour qu’ils diminuent
  • => on augmente l’efficactité énergétique de l’économie
  • => on produit de l’énergie en émettant moins de CO2
  • Possible ?
  • TEP/PIB = intensité énergétique de l’économie a diminuée de 30% en 35 ans => ça va continuer pareil… bof…. un peu dur => donc on se choisi une valeur plus réaliste. On diminue de l’ordre d’un facteur 2. => il faudrait une dictature pour imposer de telles normes !
  • ainsi il reste à décarbonner les sources d’énergies on doit le faire d’au moins un facteur 6 (selon vidéos) 4-5 selon page web.. à vérifier.. 4.29 selon le calcul avec les autres valeurs.
  • il faut décarbonner d’un facteur 5… et voici que l’on a pas fait mieux que 10% en 35 ans… => possible ?? bof
  • Comme on le voit aux USA.. entre 2007 et 2009… 10% de diminution de CO2… c’est la résession vive les banques d’affaires !
  • conclusion pour les énergies renouvelable => il faut 5% de croissance / an = 7x en 40ans => est-ce possible ? Il faudra une croissance des énergies renouvelables plus grande que celle qui des énergies fossiles quand elles sont arrivée.. et c’était plus facile à faire….

Conclusion… il y a de grandes chances (ou risque) que les objectifs de PIB et de diminution d’émission de CO2 ne soient pas possible !

C’est ce qui est le plus facile à changer.

ça fait déjà bientôt 30 ans que l’on crée du PIB avec des bulles spéculatives.

Dans (presque) la même conférence quelques mois plus tard devant le sénat français, Jancovici indique clairement que sa solution passe par une utilisation massive du nucléaire. => peu d’émission de CO2, et fourni beaucoup d’énergie sans passé par des panneau solaire construit par des chinois avec de l’électricité faite au charbon (plus de 80% de l’électricité chinoise)….

Autres scénarios

Quels sont les facteurs que l’on peut bouger:

  • l’objectif de copenhague
  • la population mondiale
  • les objectifs de croissance du PIB
  • l’efficacité énergétique
  • production d’énergie sans CO2

Quelques idées:

  • séquestration du CO2 à grande échelle… (à voir comment… algue, arbre, pompage enfouissage)
  • limitation de la population mondiale. Voir diminution selon les théories du complot du documentaire Thrive et des camps de la FEMA.
  • mise en place d’une économie décroissante.
  • efficacité énergétique imposée de force… une dictature qui impose l’isolation des maisons… et c’est ~ 70% d’énergie économisée sur le chauffage.
  • fin de l’obsolescence programmée
  • économie de fonctionnalité, on échange des droits d’usage sur des biens plutôt que les objets eux-mêmes.
  • production massive de panneaux solaires fabriqué avec des énergies renouvelable. (en europe et pas en chine) ça coûte pas moins cher que de construire plusieurs centrales nucléaires…
  • Le solaire thermique décentralisé pour chauffer l’eau sanitaires. très efficace
  • les maison sans chauffage
  • le solaire thermique où l’on chauffe du NaCl pour faire de l’électricité, il y a une inertie qui permet de produire la nuit. Donc en ruban !
  • le solaire par photolyse de l’hydrogène.

Encore à creuser… et refaire les calculs pour d’autres scénarios….

  • le scénario Khmers verts qui imposent l’efficacité énergétique…
  • le scénario le sénario décroissant permaculteur qui réduisent drastriquement leur consommation d’énergie
  • le scénario dictature qui réduit la population
  • le scénario société à 2 vitesses. On réduit le PIB.. mais pas pour tous… getthos de riche et getthos de pauvres.

Pour aller plus loin

Bientôt la fin du pétrole ?

Bientôt la fin du pétrole ?

Depuis le temps qu’on l’annonce, est ce que l’on arrive bientôt vers la fin du pétrole ?

Est-ce qu’il y aura prochainement un nouveau choc pétrolier ?

Voici quelques éléments d’information et des réflexions qui permettent de faire le point sur la situation.

Début 2005, le film « 2013, la fin du pétrole » est sorti. Il montre ce à quoi pourrait ressembler une brusque fin du pétrole dans notre société… Dans le film, la date de cette fin du pétrole est le 3 janvier 2013…. C’est tout bienôt. Est-ce que ça se confirme ou pas ?

Voici la premières partie de ce film sur dailymotion:

Le film est en 3 parties:

Le synopsis du film est basé sur le fait qu’un gros attentat sur un certain nombres de points stratégiques d’approvisionnement en pétrole paralyse temporairement l’économie mondiale.

Ce choc pétrolier soudain révèle qu’en fait les réserves de pétrole étaient sur évaluées et donc que la fin du pétrole est toute toute proche sans que personne ne rende compte.

Est-ce que ce scénario est plausible ??

Plus j’y réfléchi, plus je me dit que ce n’est pas le moins improbable !

L’idée de départ est assez astucieuse, contrairement à d’autres films qui montrent la fin du pétrole sans dire comment on il disparait du jour au lendemain. (Je pense particulièrement à « Scénario catastrophe et si le pétrole venait à manquer? »  Je trouve que ce film a une vision très américaine. Il manque plein de paramètre et est peu plausible.)

Est-ce que les réserves de pétrole sont sur-évaluées ?

Effectivement les chiffres des années 1980 montrés dans le films sont exact. L’irak a bel et bien doublé ses réserves du jour au lendemain sans trouver de nouveaux puits !

Saddam Hussein était en pleine guerre avec l’Iran. Il avait besoin d’argent et de soutiens ! C’était un moyen facile pour obtenir tout ça.

Depuis, la guerre est finie et les deux suivantes aussi !!! Mais la situation de la transparence des réserves du moyen orient n’est toujours pas claire. Parfois on nous parle de 2/3 des réserves mondiales… et d’autres sources pensent plutôt avoir la moitié voirun tiers provenant de cette région…. dur dur…

Le problème provient souvent des définitions. Qu’est-ce qu’une réserve prouvée ? Quand il y a un puits qui l’exploite comme aux usa ? Quand il y a une certitude, mais pas de puis commen en arabie séoudite, ou quand on a des sables bitumineux à disposition comme au Canada et au Vénézuela ?

La situation n’est vraiment pas claire….  du coup le scénario de sur-estimation massive des réserves me parait assez plausible !

Ce qui est certain, c’est que le pic du pétrole conventionnel est derrière nous ! Nous l’avons probablement passé en 2006.

Et bien souvent, personne n’y a rien vu sur le moment.

(Voir les prévision toujours plus à la baisse de Total.)

Mes notes de recherches

Quelles sont les réserves mondiales de pétroles ?

Page wikipédia intéressante:

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_p%C3%A9troli%C3%A8re

Entre 1859 et 1968, la consommation totale de pétrole fut de 200 milliards de baril (31 km3). En 2006, la consommation mondiale approche les 30 milliards de barils par an2.

On est à 35% des réserves de tout le pétrole qu’il y a a pu avoir sur cette planète…
=> donc, il reste du pétrole pour combien de temps ??

Securities and Exchange Commission surveille les estimations. Shell a du réévaluer ses réserve en 2001-02

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_r%C3%A9serves_de_p%C3%A9trole_prouv%C3%A9es

la version 2011 de la cia n’indique pas la même chose !

https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/rankorder/2178rank.html => vénézuella 211 milliards….  => chavez joue avec 85 milliards !

  • Vénézuela : 296 milliards de baril => 25% réserves mondiales
  • Arabie séoudite: 264 milliards de baril => 19%
  • canada 12%
  • irak + iran + koweit + EAU = 37%
  • russie = 5%

En fait ces points stratégiques de la polique du pétrole en afrique ne représentent pas grand chose:

  • Nigeria = 2.69%
  • Tchad = 0.11%
  • Soudan = 0.49%
  • angola = 0.97%

=> brésil: en 2010 découverte de gisements offshore géants…  ex: libra: ~8 à 25 Gbbl !

2009: 14 milliards de barils…. => 2014 (le temps d’officialiser) => 35 milliards de barils pour le Brésil !

La saudi Aramco est la compagnie qui contrôle les plus grandes réserves de pétrole mondiales.

Les réserves sont des actifs pour les compagnies pétrolières. Ainsi elles ont tout intérêt à annoncer des grandes réserves. C’est là que la Securities and Exchange commison (SEC) des USA tente de vérifier les réserves. Mais cette commission ne peut pas tout vérifier. En russie il y a un même principe, mais une autre agence !

Les réserves du canada sont passées d’un coup de 5 à 179 milliards de baril juste en faisant une méthode de comptage différent: en incluant les sables bitumineux qui sont maintenant exploitable grâce à l’augmentation global du coût du baril et quelque amélioration technologique. (on estime qu’il faut au moins un baril à 20$)

La technologie a permit de réduire le coût du baril de 30$ à 10$ … et voilà…

L’Alberta est riche en pétro dollars…

Schiste bitumineux… après le pétrole conventionnel et les sables bitumineux

http://fr.wikipedia.org/wiki/Schiste_bitumineux

En plus des sables bitumineux, il y a les schiste bitumineux (qui ne sont pas des schistes !) Les USA sont riches en schiste bitumineux (1000 milliards d’équivalent barils), mais leur extraction est une catastrophe environnementale, (on peut obtenir 40l de pétrole par tonne de roche !)

Ains il ne sera pas exploité avant d’avoir fini d’exploiter les sables bitumineux de l’Alberta….

Avec l’ALENA, il est facile pour les USA d’avoir accès au marché canadien. Donc tout va bien.

Enfin, si les chinois piquent pas tout… ils ont déjà investi dans un pipeline pour obtenir le pétrole canadien..

Ce type de schiste bitumineux est répandu dans le monde. Notamment en europe. On en trouve surtout en estonie. Ce type de source d’énergie a déjà été utilisée en france et en Ecosse à la fin du 19ème siècle.

Les réserves de schiste bitumineux sont plus grandes que les réserves de pétrole… donc on peut encore tenir un siècle de plus à griller des énergies fossiles… mais ce sera au prix d’une dégradation encore plus grande de l’environnement !

…. et surtout, j’ai l’impression qu’économiquement le charbon sera plus avantageux !!

.. à moins que l’on passe enfin au solaire !

——-

Voici quelques informations complémentaires à propos de l’augmentation exponentielle de la production de gaz et de pétrole de schiste aux USA… certains y voient l’autonomie énergétique des USA d’ici 2020…  la solution pour repousser très loin de pic de pétrole…  et d’autres voient déjà la fin et ceci par une bulle qui va éclater très rapidement en faisant effondrer les capitaux financiers qui auraient permi de faire une transition vers des énergies plus propre…

Vénézuela

Le vénézuela est semble-t-il premier ou second pays en terme de réserves de pétrole. Mais cette affirmation n’est pas totalement confirmée. La société nationale de pétrole du vénézuela n’envoyant plus ses données à l’autorité de contrôle US, la SEC. Ainsi les estimations peuvent très bien être des moyens pour Chavez de faire croire qu’il est plus important que ce qu’il n’est !

Le principe de ces estimations est du même genre que pour le canada et ses sable bitumineux de l’Alberta. Au Venezuela on a les sables de l’Orénoque.

Il est toujours difficile de dire si se sera vraiment exploitable ?

Toujours est il que le Vénézuela reste un des principaux (2ème ou 3ème) fournisseur de pétrole des USA.

Un nouveau choc pétrolier va-t-il arriver ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Premier_choc_p%C3%A9trolier

Le premier choc pétrolier du début des années 1970 est une combinaison de facteur.

C’est tout d’abord un changement de système monétaire !  En 1971, la convertibilité en or du dollar est abandonné. Ce qui fait dévaluer cette monnaie et donc chuter les gains des pays producteurs de pétrole.

Puis, c’est également en 1971 que les états-unis ont passé leur pic de production de pétrole. C’est donc à cette période que le plus grand consommateur et producteur de pétrole perd son autonomie. Les importations de pétrole commencent.

Suivant ce constat en 1973, l’OPEP décide de montrer sa force en augmentant les prix de 70% et en imposant un embargo en réaction au soutiens occidental d’israel.

Les facteurs majeurs de ce choc sont des événements se déroulants sur plusieurs années. L’événement de moindre influence est cet embargo.

Mais étrangement, les causes sont perçues à l’envers !

C’est l’embargo de 5 mois qui semble être la cause principale. C’est tout simplement par ce que l’on peut mettre une date sur un événement soudain qui change tout.

Le prix du pétrole quadruple en 5 mois. C’est la fin du monde !!!

Cette augmentation du prix globale est aussi une excellente nouvelle pour permettre l’exploitation rentable de pétrole de gisement geostratégiquement mieux placé mais technologiquement moins bien placé !

On parle surtout des gisement offshore. (du golf du mexique par exemple)

Certains disent que cette augmentation du prix a été soufflée au roi Fayçal à travers James Akins.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Deuxi%C3%A8me_choc_p%C3%A9trolier

Le second choc pétrolier est du à la révolution islamique en Iran. (1979)

Cet événement fait doubler le prix du pétrole.

On observe ainsi que les choc pétroliers sont surtout des coups médiatiques apporté par un événement extraordinaire lié, mais pas forcément de grande influence.

Cet événement met en lumière un problème de fond et souvent on lance une rupture technologique depuis ce moment.

C’est suite aux chocs pétroliers que la France a opté massivement pour l’énergie nucléaire. (qui en fait ne résout rien aux problèmes de dépendance au pétrole !)

On remarque que l’accident nucléaire de Fukushima a également été un choc qui a fait changer la politique nucléaire de quelques pays. (notamment la suisse. La conseillère fédérale Doris Leuthard était d’abord favorable à la construction de nouvelle centrale nucléaire, puis elle a décidé d’abandonner le nucléaire !)

On retrouve ici le principe de la stratégie du choc pour faire avancer les choses ! (clin d’oeil à Naomi Klein et la stratégie du choc)

J’ai commencé cette page en novembre 2012… et voilà qu’en janvier 2013. On parle pas mal du détroit d’Ormuz, cette petite bande de mer qui voit passer 17 millions de Baril de pétrole par jour, soit 22% de la consommation mondiale actuelle.

Source: http://www.usinenouvelle.com/article/le-detroit-d-ormuz-cristallise-les-inquietudes-de-l-institut-francais-du-petrole.N190633

Il semble que l’iran s’intéresse pas mal à la région et qu’on y observe des mouvements de troupe !

J’avais déjà entendu Yves Cochet parler du détroit d’ormuz dans une conférence au parlement européen en novembre 2012. Si les iraniens décident de miner le détroit. On est devant une crise majeur du pétrole dans le monde !

Dans cette même conférence,  , indique que l’union européenne a des réserves de pétrole pour 120 jours. Voilà donc le temps qu’une crise pétrolière ne doit pas excéder !

Démographie de l’Arabie séoudite

Il y a une chose dont je n’avais encore jamais entendu parlé et qui a été évoqué au début de cette conférence au parlement européen en novembre 2012. C’est le fait que l’arabie séoudite est un des principaux consommateur de pétrole. Pour eux, ce n’est pas grave, c’est également un des principaux producteur. Mais ce qui change la donne, c’est que la population de ce pays est en pleine explosion. Ainsi le pays deviendra de moins en moins exportateur !

=> Donc ça change la donne pour les autres. Même s’il existe des réserves importante. Peut être qu’elle ne seront pas disponibles quand même.

A mon avis les facteurs politiques sont nettement plus fragiles que les bête calculs… on a des réserves… et voilà on les réparti partout. Quand une ressource devient rares, on sait très bien que ça réveille, les nationalismes. Que l’on ne partage plus !

=> à creuser !

Le coût de l’inaction

Souvent on comptabilise le coût d’un investissement. Mais rarement, le coût de l’inaction. Si l’on ne fait rien est-ce que ça ne va pas nous coûter plus cher ???

Dans cette conférence au parlement européen, on nous dit qu’en 2000, l’europe consacrait 1% de son PIB pour importer des énergie fossile pour faire tourner l’économie. En 2011, cette part est passée à 4%. L’europe est de plus en plus dépendante en énergie de l’extérieur. Surtout de la Russie !
On passe de 100 milliards en 2000 à 500 milliards en 2011. Ainsi on peut dire que l’économie européenne à perdu un flux financier proche de 40 milliards par années ces 10 dernières années.

Est-ce qu’avec tout cet argent, on aurait pas mieux fait de financer la transition ? D’isoler les batiments. On peut aisément économier 60% de l’énergie d’un batiment en l’isolant !

Noé n’a pas construit son arche sous l’eau !!! Il faut agir en avance !

D’ailleurs, d’après les simulations faite en wallonie, il ressort que la formation des corps de métiers capables de faire ces isolations, de concevoir des batiments zéro énergie est primordiales. La formation ça prend du temps. Il faut agir tout de suite.

Dans les autres simulations faite en wallonie, on remarque que si l’on rapproche la population de son lieu de travail. On évite beaucoup de déplacement inutile et on économise ainsi 20% d’énergie !

L’effet de la relocalisation n’est donc pas négligeable.

C’est un facteur important de la transition.

Conclusions

Le scénario du film me semble tout à fait plausible sur le choc qu’un événement soudain peut provoquer. Je pense que la fin du pétrole conventionnel est beaucoup plus proche que ce que la plupart des gens ne pensent.  Vers 2020 ?

Les compagnies pétrolières sont déjà en train de passer à la suite en passant à l’exploitation du pétrole des sables bitumineux.

Mais ensuite, on va très vite arriver au bout de ses réserves. Depuis le premier choc pétrolier, le prix du pétrole ne cesse d’augmenter, ce qui permet à des réserves inexploitable économiquement de le devenir.

Mais jusqu’à quand cette logique peut tenir ?

J’ai l’impression que l’on va faire le pas du pétrole issu de sable bitumineux, (c’est déjà en cours) mais qu’enseuite passer le pas du schiste bitumineux ne sera pas possible.

A ce moment, il y a deux options. Soit le solaire devient vraiment un acteur majeur dans l’énergie. Soit le charbon augmente largement sa place.

Il ne faut pas oublier que 40% de l’électricité mondiale est déjà faite avec du charbon. Ainsi, va continuer, ce qui est une catastrophe pour les émissions de gaz à effet de serre. Le charbon émétant du méthane lorsqu’il brûle, ce gaz a 20 fois plus d’effet que le Co2 sur l’effet de serre !!

Pour passer le cap de la fin du pétrole dans l’automobile, on va remplacer moteur à essence par des moteurs électrique. On aura des abonnements mobilité. On choisira le véhicule adapté à chaque usage. On aura des voitures électriques pour les trajets quotidiens et des hybrides pour les grandes distances. (peut-être aussi des voitures à gaz. En argentine au début des années 2000 c’était courrant pour contourner le pétrole)

La voiture électrique à l’avantage de se passer de pétrole… mais ne se passe pas de combustible fossile… Derrière il faut bien faire l’électricité. A l’échelle mondiale se sera de l’électricité au charbon. La France sera le seul pays à avoir une source majoritairement nuclaire…  mais le parc actuel ne suffira pas ! … Les centrales à gaz vont proliférer ces temps surtout dans les pays anti-nuclaire.

Bref.. l’avenir est à la voiture au charbon !

Mais je préférerai largement la voiture solaire…. le vélo… et j’espère que cette époque sera là aussi pour mettre en avant se genre de solutions.

Il y a plein de choses qui se font dans le solaire ces derniers temps. Le photo voltaique n’est pas le seul moyen d’utiliser l’énergie du soleil.

Des pistes intéressantes arrivent ces temps avec notamment la « Photolyse ». Le soleil est utilisé directement pour séparer l’hydrogène de l’eau. Ainsi, on obtient de l’hydrogène que l’on peut stocker et l’utiliser quand on veut dans une pile à combustible.

Peut être qu’une partie du monde roulera à la voiture à hydrogène produit par des panneaux solaire ?

Un prochain événement déclencheur ?

Quand au prochain choc, difficile de savoir quand et que sera-t-il ?

On a eu des chocs pétroliers, des chocs nucléaires….  quand est-ce que le solaire prendra ? au prochain de ces chocs ?

Attentat ? embargo ? guerre dans un pays producteurs ?

Les krachs financiers ne changent rien, en général c’est plutôt un frein à l’économie et donc à la consommation de pétrole. Le prix du barril chute avec la demande… ce qui permet de faire comme si on remontait dans le temps de quelques années ! Ce n’est pas une crise financière qui va faire un changement structurel de l’approvisionnement en énergie.

Quel sera l’événement qui fera la fin du pétrole ?

Sheikh Yamani : « L’âge de pierre ne s’est pas terminé par manque de pierres. L’âge du pétrole ne s’achèvera pas avec le manque de pétrole »135.

Ma liste de liens à propos du pétrole

et encore quelques pdf..

http://peakoil-europaction.eu/L%27europe_picp%C3%A9trolerBrochure_FR_GND%20LR.pdf

http://peakoil-europaction.eu/Rapport%20Annexe%201_R%C3%A9serves%20et%20production.pdf

http://peakoil-europaction.eu/Rapport%20Annexe%202_Zoom%20sur%20l%27Europe.pdf

http://peakoil-europaction.eu/Rapport%20Annexe%203_Classification%20hydrocarbures.pdf

10 principes régissant la conception de système en permaculture

La Permaculture

Préparé par Wen Rolland

La Permaculture est avant tout une éthique développée dans le but de prendre soin de l’écosystème planétaire.

La permaculture permet de faire la conception de systèmes inspirés par les principes de la nature et encadre l’intégration harmonieuse de l’environnement et des gens. Ces systèmes peuvent fournir une alimentation de qualité, des abris, de l’énergie et satisfaire d’autres besoins de manière durable.

La conception prend en compte la production alimentaire, les structures, les technologies, l’énergie, les ressources naturelles,l’aménagement paysager, les animaux, les végétaux et les structures sociales et économiques. Les principes s’appliquent aux zones urbaines et rurales et s’adaptent à toute échelle de système.

10 principes régissant la conception de système en permaculture.

Le principe de diversité

Le principe de diversité vise à intégrer une grande variété d’espèces de plantes et d’animaux bénéfiques dans la conception. Cela permet l’établissement d’un système stable et interactif de polyculture qui satisfait les besoins de l’homme ainsi que les besoins des autres espèces.

Le principe d’effet de bordure

Le principe d’effet de bordure spécifie qu’en général, il y a plus d’énergie et une plus grande diversité de la vie sur la bordure de deux systèmes naturels différents se chevauche. Sur ces frontières, on peut accéder aux ressources des deux systèmes . Un bon exemple est la bordure entre une forêt et un bassin contenant denombreux plantes et animaux.

Le principe de la planification de l’énergie.

Placer les éléments de votre système de manière à réduire au minimum l’utilisation de l’énergie (y compris les combustibles fossiles et la force de travail humaine). Utilisez l’énergie et les ressources que vous avez, d’abord sur place, puis à l’extérieur du système, aussi efficacement que possible. Sur place les ressources énergétiques comprennent les forces de la nature telles que la gravité,l’énergie éolienne et hydraulique. Cela économise du temps, de l’énergie et de l’argent.

Le principe du cycle de l’énergie.

Dans un système naturel, il n’y a pas de déchets ou de pollution. Le résultat d’un processus naturel devient la ressource d’un autre. Recyclez et réutilisez l’ensemble des ressources, autant de fois que possible.

Le principe de l’échelle

Créer des systèmes à l’échelle humaine. Choisissez de technologies simples et appropriées pour faire fonctionner le système. Créer seulement des systèmes qui sont gérables d’après vos ressources. Commencez petit et travaillez étapes par étapes en vue d’un but idéal.

Le principe des ressources biologiques

Utiliser des méthodes et des processus naturels afin de réaliser les tâches. Utiliser les ressources de la nature (plantes, animaux, micro-organismes) qui sont favorables à la conception du système afin de réduire au minimum l’énergie provenant de l’extérieur.

Le principe d’éléments multiples.

Remplissez chaque besoin vital et fonction essentielle par plus d’un élément, de sorte qu’une défaillance temporaire de l’un des éléments ne va pas arrêter le fonctionnement du système.Il y a presque toujours plus d’une façon de réaliser n’importe quelle tâche.

Le principe des fonctions multiples

La plupart des choses peuvent être utilisées de diverses manières et à différentes fonctions. Une règle en permaculture est de tenter de concevoir trois utilisations pour chaque élément du système. Cela peut économiser de l’espace, du temps et des complications dans tout type de projet.

Le principe de la succession naturelle.

Travaillez avec la nature et les processus des systèmes naturels. Anticipez les développements futurs grâce à la recherche et l’observation lorsque c’est nécessaire.

Le principe de la position relative

Placez chaque élément de votre conception en relation avec les autres, afin qu’ils bénéficient les uns des autres. Par exemple, placer le jardin de fines herbes près de la maison pour faciliter la cueillette d’herbes fraîches pour la cuisine.

Texte repris du document: http://www.scribd.com/wenrolland/d/10959664-Permaculture10Principes

Lui-même basé sur le document : www.idepfoundation.org/download_files/permaculture/Fsheet_Perma_eng.pdf

le saint graal de l’énergie

Le Saint Graal de l’énergie……. l’eau !

Ces temps, le sujet à la mode c’est l’énergie. Partout on fait débat sur les sources d’énergie, du nucléaire au solaire en passant par l’éolien.

appareils à oxydoréduction.jpgTout le monde est à la recherche du saint graal de la source d’énergie. Tout le monde est à la recherche d’une énergie, abondante, propre et bon marché.

Dernièrement, je suis tombé sur un magasin vantant les mérites d’appareils alimentés à l’eau !

Le voilà, le saint-Graal !

Comme il est dit dans les arguments de vente:

Oui, oui, vous avez bien lu, ils sont alimentés par de l’eau. Pas besoin de piles, ni de soleil, ni de barres d’uranium ou encore de vent. Juste de l’eau !

C’est révolutionnaire !

Au premier abord, oui. Puis j’ai trouvé ça totalement stupide !

Pas si révolutionnaire

Le marketing de cette annonce va même jusqu’à dire « …faites un geste pour la planète… » or, c’est droit l’effet inverse qui va arriver si vous acheter ce pack contenant:

  • un réveil
  • une calculatrice
  • un thermomètre

En effet, cette source d’énergie n’est pas révolutionnaire du tout. C’est une simple application d’une réaction d’oxydo-réduction.

Ouais, c’est la nouvelle version de la pile faite avec des patates ou des citrons que certains ont déjà fait dans leur jeunesse.

Cette technique permet de produire une toute petite quantité d’électricité, juste suffisante pour alimenter des appareils qui consomment peu, comme des afficheurs LCD, de réveil, de calculatrice, de thermomètre…..

Comme par hasard, les mêmes appareils que dans cette offre aléchante !

Le drame

AJ_Recycling_Bin.pngDans cette histoire, le drame, c’est qu’à défaut de devoir changer la pile de l’appareil, on ne peut plus rien changer. Cependant, dans une réaction d’oxydo-réduction, il y a bien le mot réduction. Il y a bien un morceau de matière qui se réduit à peau de chagrin. Un morceau d’électrode qu’il faut changer quand il est consommé.

Or, ces appareils sont conçus dans l’esprit de l’obsolescence programmée. On ne change pas la pile… on change l’appareil !

Donc finalement, sous couvert de faire un geste pour l’environnement, on fini par produire encore plus de déchets et pour faire quoi ?

…. alimenter un thermomètre ?

Le drame bis…

En plus d’avoir un appareil alimenté par une source d’énergie qui n’est pas si fantastique, il y a un autre drame.

Pour le trouver, il faut se mettre à réfléchir, à sortir du cadre de réflection imposé. Ce cadre qui nous pousse à chercher la source d’énergie parfaite.

Finalement, pourquoi est ce que l’on a besoin d’une source d’énergie ?

Quand on me parle de mettre une pile dans un thermomètre, je rigole !! A quoi ça sert ?

Tout les jours quand je vais me baigner dans le lac, je mesure la température avec un thermomètre qui n’a pas de source d’énergie !

Ou plutôt, qui a pour source d’énergie, le milieu ambiant.

montre.jpgEt oui, un thermomètre, ce n’est finalement qu’une barre d’un liquide qui se dilate avec la chaleur! (du mercure ou de l’alcool)

En ce qui concerne le réveil, moi je rigole, je n’en ai pas besoin, ça fait 3 ans que je n’ai plus de réveil, que je me programme moi même à l’heure à laquelle je veux me réveiller. Et ça marche !

Et sinon, pour avoir, l’heure, j’ai ma montre gousset dont la source d’énergie est un ressort. Un ressort que je remonte tous les jours. ça doit me prendre au moins 10 secondes par jour.

Quand à la calculatrice, allez, je vais être gentil. Je vais dire qu’effectivement avec un cerveau attrophié qui ne sait plus calculer, il vaut mieux avoir une aide d’un cerveau électronique.

Mais dans ce cas, le mini panneau solaire me semble être une technique éprouvée qui fonctionne depuis longtemps pour alimenter les mini-calculatrices.

L’ère du gaspillage d’énergie

Picswiss_FR-13-64.jpegCet exemple du pack faussement écologique n’est qu’un exemple parmi d’autres.

Alors que l’on est dans une période où l’on a jamais autant parlé d’économie d’énergie, il me semble que nous sommes dans une période où nous agissons de plus en plus paradoxalement à propos de notre rapport à l’énergie.

Un des exemples, les plus frappant que je trouve, est cette tendance qu’il y a, à remplacer des funiculaires par de vulgaires ascenseurs.

En effet, le principe du funiculaire, c’est simple, c’est une cabine qui fait contre-poids avec l’autre. Ce qui permet de les actionner avec un minimum d’énergie. Même parfois cette différence est apportée en remplissant un réservoir avec de l’eau (usée parfois). (comme celui de Fribourg en photo ci-contre)

Ainsi, il y a un siècle on savait construire un véhicule capable de gravir rapidement de haute montagne sans avoir besoin de source d’énergie externe !

Actuellement on remplace ces systèmes astucieux par des systèmes avec une seule cabine treuillée, donc un ascenceur. Ceci souvent pour des raisons d’économie d’argent sur les cabines !!!

Un autre exemple, concerne l’éclairage. Pourquoi est-ce qu’il y a autant de magasins qui n’ont pas de fenêtre ? On éclaire jour et nuit des batiments tout simplement car on a pas fait de fenêtres !

Même dans les pièces borgnes il est possible de faire parvenir de la lumières solaire. Il existe des systèmes pour ça, et ça ne consomme pas d’énergie.

Playdoyer pour les astuces énergétiques

Pourquoi est ce que l’on arrive à être autant stupide ? Je suis pour que l’on favorise les astuces énergétiques, et que l’on réfléchisse à ce que l’on fait quand on invente des gadgets inutiles !

Les inventions du néolithique sont les meilleures.

Vive la roue !

… et tous les dérivés de la roue. Par exemple les roulements à bille. C’est un truc simple, qui fonctionne terriblement bien… et qui diminue considérablement l’énergie dont on a besoin pour une tâche donnée.

Le vélo utilise abondamment le principe du roulement à bille !

Vive les techniques du néolithique !

Sauvez la planète devenez végétarien

Sauvez la planète: devenez végétarien

On l’oublie souvent, la consommation de viande a des conséquences sur l’écologie de la planète.

Voici quelques notes à ce propos avant d’avoir un document structuré…

Il faut 25000 l d’eau pour faire 1kg de viande !!

Il faut pour l’ensemble du cycle l’équivalent de 3,7 litres d’essence pour produire 450 grammes d’un bœuf nourri avec des céréales aux Etats-Unis.

Pour fournir la consommation de bœuf moyenne annuelle d’une famille américaine de quatre personnes (120 kg de bœuf), 1.000 litres de carburant fossile sont nécessaires. La même énergie alimentaire fournie à partir de légumes et de céréales nécessite 7 fois moins de carburant.

Manger moins régulièrement des steaks économise bien de l’énergie et des émissions : une famille qui mange environ 120 kg de bœuf dans l’année (moins de 100g par jour et par personne) a engendré approximativement 1 tonne de CO2 et 80 kg de méthane, soit environ 2,8 tonnes d’équivalent CO2. Ce qui ramène à 2,3 kg eq CO2 le steak de bœuf de 100 g !

source : Ecosapien

1 steak = 50km en voiture !

Une alimentation en protéine végétale consomme 7 fois moins qu’une alimentation à base de viande.

La production d’un kg de :utilise un volume d’eau de : Lait: 790 l
Blé: 1 160 l
Riz: 1 400 l
Porc: 4 600 l
Bœuf: 13 500 l

Sujet abordé pour la consommation de viande:

  • L’eau consommée (perte de souverainté alimentaire )
  • surface agricole pour nourrir les animaux. (pétrole pour les engrais)
  • CO2
  • effet sur la santé
  • 30% du coût de l’alimentation

Emission RSR

Le 13 août 2008, l’excellente émission de la RSR geopolis a fait un sujet sur la faim dans le monde à quoi est du le problème ? explosion des prix des matières première…..

Il est possible d’écouter cette émission  »les émeutes de la faim » sur le site de la rsr.

Dans cette émission, il y est posé la question: est ce qu’en 2050, on arrivera à nourrir les 9 milliards d’habitants prévus ?. La réponse: (…) en fait je dirais qu’on a déjà cette nourriture !

En effet, la réponse est complétée en disant que 40% de la production de l’agriculture est consommée par les animaux ! Il suffirait de convertir sa consommation de viande à mauvais rendement en nourriture directe de céréales et de légumes pour réussir à nourrir tout le monde.

Eau virtuelle

  • 67% du commerce de l’eau virtuelle est lié au commerce international des cultures;
  • 23% au commerce des animaux d’élevage et de leurs produits;
  • 10% est lié au commerce des produits industriels.

(A.Y. Hoekstra, spécialiste du domaine à l’Institut UNESCO-IHE Virtual water trade – A quantification of virtual water flows between nations in relation to international crop trade)

Flux d’eau virtuelle. En rouge les pays importateur.. en vert les exportateur.

Besoins en eau des principales productions alimentaires PRODUIT UNITE EQUIVALENT EAU (m3 par unité) bovins, bétail tête 4000 moutons et chèvres tête 500 viande de boeuf fraîche kg 15 viande de volaille fraîche kg 6 céréales kg 1,5 agrumes kg 1 huile de palme kg 2 légumes secs, légumes-racines et tubercules kg 1 Source: FAO, 1997. Publié dans le Rapport mondial des Nations Unies pour la mise en valeur des ressources en eau.

Problème de sécurité alimentaire. Les occidentaux vendent du blé pas cher aux pays africain moins cher que les produit locaux. Le transport ne coûte rien.

L’eau devient rare dans les pays exportateurs.. USA. 1/15e de l’eau disponible aux États-Unis pour l’agriculture. L’aquifère d’Ogallala se vide.

Douche:

Une douche, ça représente quelle quantité d’eau ?

Après une brève recherche de documents en tous genre, je trouve les définitions suivantes:

  • 6 à 20l par minute
  • 5min 80l
  • 5min 60l

D’après un teste de ABE sur la tsr Un pommeau de douche laisse passer entre 12 et 64 litre d’eau par minutes.

En bref, la quantité d’eau utilisée pour une douche, est très variable. Cette quantité dépend du débit qui est réglé par l’utilisateur et que laisse passer le pommeau de douche. Puis, l’autre variable, c’est le temps passé sous la douche.

Le temps, ça dépend de chacun, mais ça se mesure facilement.

J’ai donc fait ma petite mesure. Je me suis installé sous ma douche, fait mon réglage habituel et chronométré le temps qu’il fallait pour remplir un seau de 10litre.

Première mesure: 1min30. Mais il me semblais qu’il y avait un peu beaucoup d’éclaboussures dues à la hauteur du pommeau de douche et donc des pertes.

Seconde mesure, avec le pommeau de douche directement dans le seau. J’arrive à 1min15.

Le débit de ma douche est donc de 8l à la minutes. On peut donc proposer quelques valeur de quantité d’eau suivant la durée de la douche:

  • 5 minutes =>40l
  • 10 minutes =>80l
  • 15 minutes =>120l

Donc, les 23000 l qu’il faut pour faire 1kg de viande correspondent à une douche quotidienne de 10 minutes pendant une année !

Habitude alimentaire carnée

Ce que les belges (et européen en général) mangent de viande par année.

  • 1919 => 30kg de viande
  • 1960 => 50kg
  • 2000 => 100kg => 270g par jour

Ferme familliale => industrie.

78% des terres agricoles mondiales servent à nourrir les animaux! (Source: rapport CRIOC: viande un lourd tribut environnemental. D’après la FAO: http://faostat.fao.org )

Un rapport récent soutient que le secteur de l’élevage représente 9 % du CO2 et 18 % de l’équivalent-CO2 issu de l’activité humaine, soit plus que les transports.

source: rapport de la FAO – Livestock’s Long Shadow; Environmental Issues and Options – paru en 2006. Page de présentation du rapport en français http://www.virtualcentre.org/en/library/key_pub/longshad/A0701E00.pdf

En 2001: ~30% du budget alimentaire d’un belge, c’est la viande ! (DUQUESNE, B., MATENDO, S., LEBAILLY,Ph. Evolution de la consommation alimentaire en Belgique et en Région wallonne. Observatoire de la Consommation Alimentaire (OCA),Unité d’Economie et Développement rural, Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux. )

  • 1950 => 1990
  • 75% d’agriculteur de moins
  • 50% de viande en plus !!!

Consommation électrique pour la production de poulet en intérieur. + pollution par déjection Consommation électrique = 3,5 kWh par poule et par an. => 15 millions de kWh par an pour la belgique.

La combustion d’1Kg de Fuel ou d’essence génère 3,14 kg de CO2 (http://www.bafu.admin.ch/php/modules/shop/files/pdf/php6BQhlZ.pdf)

lien

la viande et l’écologie

végétarien

lien conditions d’élevage

Divers

Le saviez-vous

Energie

Un litre de carburant (essence et diesel) contient (en moyenne) environ 10kWh, ce qui :

  • correspond à la puissance thermique d’un micro-ondes de 1400W à pleine puissance pendant 10h !
  • correspond à l’énergie électrique consommée par une ampoule halogène de 350 W pendant 28 heures, 34 minutes et 17 secondes !
  • ne permet de rouler que sur une quinzaine de km (pour une consommation de 6L/100km)
14 Sep 2008 : 15:59

Fin de l’ère du pétrole

Fin de l’ère du pétrole

Voici quelques informations suite à une semaine de l’émission histoire vivante consacrée à la fin de l’ère du pétrole.

  • les sociétés pétrolières ne savent plus quoi faire des bénéfices. Elle les donne aux actionnaires. Il n’y a plus de puits à creuser.
  • on a une société basée sur le pétrole, et on se préoccupe juste de savoir si on en aura pour 30 ou 50 ans ! Donc c’est la fin de la société. On ne doit plus lécher l’assiette, il faut passer au repas suivant.
  • le recensement des réserves est faux. En 1986 l’opep a augmenté brutalement de 300 milliards de barils (65% de leur réserve) leur réserve par une simple écriture. Toute l’estimation de la durée du pétrole est donc fausse.
  • Dernière découverte en Arabie séoudite => 1967
  • livre « la face cachée du pétrole » Plon. Eric Laurent

fusion:

  • BP-Aboco
  • total-pretofina-elfaquitaine
  • exxon-mobil =>…déjà ensemble jusqu’en 1911 vu que c’était l’empire rockfeller

pas de loi anti-trust mondiale…

  • prog énorme en chine. pour l’instant 2/3 autonome.. jusque dans 15 ans

Mon père était chamelier,moi je conduis une voiture, mon fils pilote son jet, mon petit fils, lui, se déplacera en chameau.

King Hubert, c’est le nom du pic de production. pic oil dans les année 1970 aux états unis.

Quand on arrive au pic de la consommation de son verre… quand il est à la moitié.

Il est plus facile de trouver une alternative au pétrole dans le domaine énergétique que pétrochimique !

compagnie suisse: atanor

réserve: 1000 milliards consommation annuelle: 25 milliards

on a pas d’autre moyen que le pétrole pour faire voler des avions de lignes

colin campbell .. gourou des pétrolier géologue qui annoncent la fin du pétrole.

depuis 2004, la production des gisement de la mer du nord à chutée de 10% puis 17%… et encore plus vite chaque année…

100 000 objets sont directement fait à base de pétrole et 300 000 indirectement.

L’agriculture à base d’engrais (non bio) n’est qu’une transformation des hydrocarbure pétrolier des engrais en hydrate de carbon comestible!

12 Feb 2007 : 15:09

Posts navigation

1 2