Un ingénieur en télécom balance tout sur la 5G

J'ai une formation d'ingénieur en télécommunication, ainsi ces temps j'arrête pas d'avoir des gens qui me demandent ce que je pense sur la 5G !
... donc j'ai fait quelques recherche sur le sujet sous tous les angles....

... C'est vraiment très très très complexe... beaucoup de choses qui sont fausses (dans les deux camps) et beaucoup de choses qui sont hors contexte.

Ainsi voici ce que je pense de la 5G... enfin plutôt ce que j'ai réussi à en savoir et ce qu'on peut en dire. Le sujet est trop complexe pour avoir un avis tranché. Mais sur des cas particulier on peu.

L'arrivée du Natel D le 1er mobile numérique en suisse, là c'était une révolution !

La 5G c'est génial... 😁

Pour commencer on va regarde ce que pensent les promoteurs de la 5G. J'ai bien aimé lire le magazine Swissquote qui a fait tout un dossier sur la 5G. Je trouve que c'est intéressant pour avoir la vision du monde de investisseurs.

Ce magazine est à fond dans la vision du monde que tout va bien... la technique et la consommation va nous aider à résoudre tous les problèmes dont notamment les problèmes écologique...

Le futur sera forcément meilleur... continuons ainsi... la 5G sera forcément une bonne chose..

C'est une vision du monde typiquement "orange" selon le modèle de la spirale dynamique.

magazine swissquote dossier 5G

Voici la version pdf du magazine swissquote à propos de la 5G...

Le sommaire de ce dossier est le suivant:

  • L’interview d’Olaf Swantee, CEO de Sunrise
  • Un réseau mobile toujours plus performant
  • Cinq cas concrets sous la loupe
  • Les dessous d’une guerre acharnée
  • Sept entreprises sur la bonne fréquence
  • Smartphones, les fabricants se ruent sur la 5G
  • La 5G, un danger pour la santé ?

Résumé du contenu de ce dossier sur la 5G

J'ai retenu qu'il y a une bonne dose de propagande futuriste: la 5G c'est génial, pour lancer la 4ème révolution industrielle, celle de l'IA, celle de l'internet des objets intelligents !

L'avenir (économique) va dépendre de cette nouvelle infrastructure réseau. On pourra faire des choses incroyables, comme de la télémédecine, des voitures autonomes et gérer des raffineries et des ports...

Mais aussi une interview très intéressante, car beaucoup plus nuancé, sur la réalité du terrain. Ceci avec Olaf Swantee le CEO de l'opérateur Sunrise.

Là on apprend qu'en fait tout ce qui est dit avant est surtout du marketing. Que rien n'est encore très différent. Que ce qui existe comme 5G maintenant c'est juste une évolution naturelle de ce qui s'installe depuis 20 ans. Ce n'est en rien une révolution.

telegram-smartphone-william-hook-476194-unsplash
oh.. mon wifi est meilleur que mon opérateur...

On apprend que la 5G (du moins celle de sunrise) n'utilise pas les nouvelles fréquences comme c'est le cas aux USA. On apprend que la priorité de Sunrise est plutôt d'avoir comme client 5G des grosses entreprises comme la poste et UBS pour faire leur réseau interne, et ainsi concurrencer le wifi !

La priorité grand public, c'est de proposer des hauts débit à des gens qui ne peuvent avoir de fibre optique. Mais dans tous les cas la fibre optique reste meilleure.

Donc après l'interview du grand chef de Sunrise, on voit que finalement toute la propagande révolutionnaire n'est que du vent. (il le dit lui même, mais surtout à propos de ses concurrents) La 5G c'est juste une continuité.

Petit aparté géopolitique sur l'espionnage et la 5G

La 5G fait aussi couler beaucoup d'encre et déplacer beaucoup d'octets en rapport avec des notions géopolitique. Car c'est la 1ère fois, que ce n'est pas le monde occidental qui est leader de l'installation de l'infrastructure télécom.

Le chinois Huawei est très bien positionné pour être le leader de l'installation de la 5G !

Ça pose des cas de conscience. Notamment Trump a déclaré que Huawei a mis des backdoors dans les équipements et permet au gouvernement chinois de tout savoir.

C'est peut être vrai.... mais c'est l'hôpital qui se fiche de la charité. La majeur partie des cas avérés d'espionnage, c'est les USA qui l'on fait. On se souvient des révélations de Snowden sur le programme PRISM d'espionnage de tout l'internet, ainsi que même l'espionnage des câbles sous marin !

C'est pas pour rien que les chinois et leur alliées construisent des alternatives aux câbles sous marins, système de télécom et système financiers mondial.... J'ai déjà écrit un article sur le sujet il y a 4 ans et ça se confirme de plus en plus.

Traditionnellement les équipements de téléphonie mobile sont faits par les européens, surtout les pays nordiques. Puis les USA utilisent le propre système.

Là on va vers une solution avec une bien plus grande pénétration chinoise de ce marché.

En Suisse, Sunrise construit ça 5G avec du matériel de Huawei. Swisscom avec du matériel de Ericsson, et Salt avec du matériel de Nokia.

On pourra ainsi comparer ! :p

Pour aller plus loins sur le sujet de la rivalité Chine USA autour de la 5G voici une vidéo faite par le journal Le Monde, lui même en mains de Xavier Neil, qui est aussi le propriétaire de l'opérateur de télécom Salt en Suisse et free en France...

Débunk des arguments pro-5G

Donc il faut avoir en tête que les investissements pour la 5G sont déjà faits. Il est temps maintenant de rentabiliser.

Donc on lance une campagne de marketing pour dire que c'est super-top génial et qu'il faut changer...

Les marketeurs ont donc ressorti le rêve technologique de type cyberpunk....

Mais rien n'est solide dans leur argumentation:

La 5G c'est bon pour la télémédecine.. pour les robots chirurgiens.... c'est vrai qu'on en a tous un à la maison !!
... les robots chirurgiens sont rares.. et sont déjà tous là où il y a les meilleures fibre optiques meilleures que la 5G...

La 5G c'est pour pour les voitures autonomes....
ok... ça veut dire que si elles communiquent, elles sont pas vraiment autonomes ?? 
J'espère que pour freiner ta bagnoles à pas besoin de communiquer avec une IA à l'autre bout du monde ?? .... un peu comme on fait avec siri....

Voiture autonome et 5G ?

Bon... si je suis gentil, et bien c'est peut être pour capter des infos supplémentaires, avoir les panneaux transmis par les feux de signalisation directement dans le cockpit et pas en lecture optique. C'est exactement comme on le fait avec les trains... sans avoir de 5G!
Donc bon, la 5G ne me parait pas indispensable pour les voitures autonomes.... 

La 5g c'est bien pour les objets connectés...
ouais... ben la plupart des objets connectés le sont sur le wifi ou en bluetooth.... 
La 5G c'est surtout sympa pour les opérateurs qui veulent vendre des abonnements 5G .... car pour le moment... c'est plus rentable que vendre des abonnements wifi !! 😛 

La 5G c'est bien pour télécharger encore plus rapidement un film.. en quelques secondes il sera là !
... ouais.. c'est vrai que je regarde souvent des films de 2h en quelques seconde... 
Ces dernières années on fait de plus en plus du streaming... on regarde les vidéo en même temps qu'on les télécharge... donc j'ai pas besoin d'un film en 10s... si ça prend 1h... ça va aussi !

La 5G c'est bien pour piloter une usine entière.... ok.. c'est vrai que pour gérer les capteurs de toute une raffinerie ou un port, c'est pratique de pas tirer des câbles...

Mais pourquoi la 5G plutôt qu'un autre protocole ? ... wifi par exemple ?
Car comparer une nouvelle 5G à un vieux wifi c'est un peu biaisé...
Le wifi 6 arrive aussi cette année. La nouvelle norme IEEE 802.11ax dite wifi 6 promet des débits de 11Gbit/s ce qui est 5 fois plus rapide que les 2Gbit/s que les opérateurs Suisse de 5G promette pour 2020 ou 2022...
(Bon il n'y a pas que la vitesse qui compte.. la latence et la stabilité c'est important vont rétorquer les opérateurs 5G)

Dans le magazine Swissquote il y a des jolis exemples d'usine connectée, avec par exemple le port de Rotterdam. C'est le plus grand port d'Europe... donc ça ne court par les rues !

On a d'ailleurs pas de port industriel de grandes ampleur en Suisse vu qu'on est pas au bord de la mer !... Donc un magazine Suisse, avec des opérateurs Suisses font la promo de la 5G en Suisse, avec des exemples non applicable en Suisse !.... ok !
(et en terme de raffinerie, il n'y en a plus qu'une en Suisse..)

En Allemagne les grosses entreprises industrielles ont été autorisée à devenir opérateur télécom pour la 5G ... histoire de couvrir des sites industriels comme on le fait avec du wifi...

Donc c'est bien.. mais justement on voit par là que ça intéresse surtout l'industrie et pas le grand public !

Donc c'est ce que je comprends avec cette histoire d'internet des objets et du positionnement des opérateurs dans le business to business.

La guerre c'est surtout wifi contre 5G .. les opérateurs ont envie de bouffer des parts de marché au wifi et c'est pour ça qu'on a tout un baratin de propagande 5G. Mais pour le commun des mortel, rien de très nouveau, hormis peut être une qualité de service un peu meilleure grâce à la décongestion du réseau.

Le seul vrai avantage de la 5G pour le grand public

Il y a un petit encadré dans le magazine swissquote qui nous apprends:

Le réseau 4G se révèle en moyenne 1,9 fois moins performant à l’heure la plus dense de la journée, c’est-à-dire 21h, par rapport à l’heure la plus creuse (3 h du matin). Aux heures les plus favorables, le débit peut atteindre jusqu’à 55,5 Mbit/s, mais il n’est que de 35,7 Mbit/s en moyenne sur la journée.

En bref: le réseau 4G est saturé, le volume de données échangées en mobile double chaque année, et la 5G est un bon moyen pour absorber cette augmentation du trafic.

J'ai bien observé la saturation du réseau dernièrement, avec le Montreux Jazz juste devant chez moi. Les week-ends mon réseau 4G était inutilisable. Trop de monde dessus. Car de nos jours pour aller à un festival, il faut une bouteille ou un verre dans une main et un smartphone dans l'autre...

Donc ok, la 5G ça sert à décongestionner le réseau.. mais.... oui il y a un mais....

Congestion du réseau autoroutier, c'est pareil que le réseau internet mobile
Congestion du réseau autoroutier, c'est pareil que le réseau internet mobile

Décongestionner un réseau n'a jamais résolu les problèmes de congestion !

Le fait d'offrir des hauts débits en mobile, pousse à la création d'applications haut débit mobile... qui vont utiliser ces capacités et saturer le réseau à nouveau !

C'est exactement le même principe que pour les autres réseaux. Réseaux routier et réseaux ferroviaire.

Si une autoroute est saturée on voit tout de suite une foule de gens qui veulent une piste de plus... ça se fait et quelques temps après c'est pareil !!

Pourquoi ?
Et bien par ce qu'offrir des nouvelles capacités permet d'offrir des nouveaux services.

Si l'autoroute est saturée, je vais me dire qu'il faut que je me déplace en train. Si il y a des bouchons à l'entrée de ma ville, je vais à vélo, c'est plus efficace.

Mais si on ajoute une piste de plus à l'autoroute ça fait quoi ?

Et bien une piste d'autoroute de plus va absorber plus de voiture sur l'autoroute, mais pas résoudre le bouchon ! ... ainsi je ne vais pas changer de comportement. Je vais prendre ma voiture comme d'habitude et pas le train. De plus, double peine, à l'entrée de ma ville, il y aura encore plus de bouchon, car c'est plus dur de raser la moitié de la ville pour agrandir les routes !

autoroute saturée reseau congestion

Au début des années 2000 il y a eu des grands débat sur l'infrastructure de l'Internet en grand développement:

  • est-ce qu'il nous faut développer des protocoles avec de la qualité de service, soit privilégier des services en particulier, comme la Voix sur IP ou...
  • ... juste doubler, tripler décupler la bande passante, soit la taille des tuyaux ?

Réponse: la qualité de service a été mise en place. Car décupler la bande passante ne suffisait pas pour garantir qu'un téléphone passe par internet dans de bonne condition alors que le fiston est en train de télécharger 15 films HD en parallèle.

Regarder un film 10 minutes plus tard, ça ne change rien. Recevoir un mail 30s plus tard ça ne change rien. Mais recevoir la fin d'une phrase au téléphone 1s plus tard.. ça n'est pas agréable.

Ainsi on a fait comme sur l'autoroute. On a mis des feux bleus aux ambulances 🚑. Il y a du trafic prioritaire.

Comment est-ce que l'on augmente la bande passante et le débit d'un réseau internet ?

J'ai une copine qui m'a fait une remarque intéressante dernièrement. Cette remarque m'a fait prendre conscience de l'ignorance des utilisateurs de l'Internet de comment est-ce que ça fonctionne.

On parlait justement de l'ajout d'une piste d'autoroute pour aller plus vite.

Elle me disait "heureusement que pour augmenter le débit de l'internet on doit pas ajouter des pistes"....

... et bien c'est faux !

On ajoute bien des pistes quand on veut augmenter la vitesse d'une connexion internet !

Mais on ajoute des pistes à quoi ?

La parallélisation des canaux pour augmenter le débit

Quand on a un câble, le bête câble en cuivre de téléphone posé dans les années 1950. On a fait du téléphone dessus. C'était une bande de fréquence pour un type particulier de signal analogique.

Puis on a réussi à créer des nouvelles bandes de fréquence utilisables sur ce même câble pour faire passer des signaux et ainsi "aller plus vite".

En fait la différence entre un modem analogique 56k qui nous empêchait de téléphoner en même temps que de surfer sur le web... et un modem ADSL.

C'est que le modem ADSL c'est l'équivalent de 256 modems en parallèle, mais décalés en fréquences. Et luxe dans tout ça, c'est qu'on nous laisse la bande de fréquence utilisée par le téléphone, ainsi il est possible de téléphoner en même temps que de surfer.

Donc voilà comment on va 250 fois plus vite, on occupe plus de canaux en parallèle.

(Je tiens quand même à dire que suivant le protocole utilisé on peut quand même augmenter le débit sans augmenter de canaux. Ceci en augmentant le nombre d'information codées sur un même signal. Donc on parallélise les information plutôt que les canaux. C'est par exemple la différence entre une modulation QAM de base et une 64-QAM utilisée en 4G et une 256-QAM en 4G+.... On combine une modulation qui transmet plus d'information et plusieurs canaux en parallèle)

Donc en règle générale, on parallélise les canaux pour augmenter la vitesse. Donc sur un câble de cuivre c'est génial. On a utilisé de la capacité qui serait perdue sinon.

Mais dans les ondes électromagnétiques utilisées pour la téléphonie mobile, là c'est une ressources rares ! Donc ça coûte cher de paralléliser.

Les fréquences d'ondes électromagnétiques sont une ressource rare

Beaucoup de gens ne se rendent pas compte de la rareté des bandes de fréquences du spectre électromagnétique.

Donc voici un schéma de l'allocation des bandes de fréquences aux USA jusqu'è 300 GHz.

allocation-bande-de-fréquence-USA-jusqu-a-300GHZ
Le blanc, c'est ce qui est libre... donc juste de 0 à 9Hz !

C'est bien par ce que le spectre électromagnétique est une ressources rare qu'il y a un organisme d'Etat qui gère l'allocation des fréquences. En suisse c'est l'OFCOM. Voici le plan national suisse de gestion des fréquences.

C'est un peu l'équivalent d'un cadastre. A qui est réservé quel bout de terrain. Mais là on voit que c'est l'Etat qui est propriétaire de toutes les fréquences et qui vend des concessions.

C'est un travail d'imagination intéressant à faire sur la manière de gérer de telle ressources. Est-ce qu'il faut un Etat ou non ? Quel est le rôle de l'Etat ? propriété privée ? gestion en bien commun ? On retombe sur les visions du monde politique vu par le contractualisme dont j'ai déjà parlé...

L'écrivain de SF Alain Damasio a écrit une nouvelle appelée So Phare Away qui raconte très bien un monde de gens qui communiquent grâce aux signaux lumineux de leurs phares.

Restreindre les télécom au spectre visible des ondes électromagnétiques, à la lumière permet bien d'expliquer et de se rendre compte de la pollution électromagnétique qu'on génère !

Le Wifi utilise une bande de fréquence dit ISM qui est laissée libre à l'utilisation domestique. ISM signifie Industrielle, Scientifique et Médicale.

C'est là que tous nos bidules wifi et bluetooth sont concentrés. Autour de de 2,4 GHz (comme les fours à micro-onde !) C'est une bande de fréquences gratuite, mais qui est limitée en puissance. On a pas le droit d'aller trop loin de chez soi. Un temps, c'était même interdit de rayonner hors de ses murs !

Les opérateurs de téléphonie payent des concessions nettement plus chères, pour avoir le droit d'utiliser des fréquences partout. Même chez les gens qui ne le veulent pas ! Ceci car c'est une prérogative de l'Etat !

Les services mobiles à la demande explosent

Mais voilà que les services évoluent. Comme c'est possible, on fait des services à la demande partout.

Il y a 10 ans on téléchargeait des films et on les regardait après les avoir chargé. Maintenant on fait du streaming. On charge en même temps qu'on regarde. Et bien on se retrouve comme dans le cas du téléphone. Il faut que ce soit prioritaire. Il y a bien un petit tampon et c'est moins interactif que la voix. Mais si j'ai mon film qui charge pas assez vite ça se voit.

On va donc avoir un netflix et un youtube qui saturent l'Internet. Et des opérateurs qui aimeraient bien briser la neutralité du net pour faire payer plus cher les utilisateurs qui saturent leur équipements.

Après la vidéo à la demande, le jeu à la demande

Donc voilà, les bases sont posées. On a des bandes de fréquences qui sont des ressources rares. Du trafic de données mobile qui double chaque année. Des opérateurs qui veulent la 5G pour absorber cette augmentation de trafic.

.... et ça va pas marcher longtemps, car cette augmentation de la capacité des réseaux va permettre de créer de nouveaux services. Ils pointent déjà le bout de leur nez... Comme stadia de google..

Les gros du web sont en train de préparer leur infrastructure pour le cloud gaming. (Après la vidéo à la demande, le jeu à la demande.. tout est calculé sur un serveur dans le nuage...)

Comme les smartphones ont des ressources en calcul et en énergie limitée, on va tout mettre sur un gros serveur à l'autre bout du monde et ainsi il est nécessaire d'avoir une bonne connexion internet pour jouer.

C'est là que la promo pro 5G fait du lobbying. Vu que la latence est plus faible avec la 5G qu'avec la 4G.

Donc voilà, on a besoin de la 5G pour faire du jeu en ligne qu'on ne faisait pas. Et pour que ça bouffe plein de données supplémentaires, on veut nous vendre la réalité virtuelle. Il faudra se balader dans la rue avec un casque... (Ben ouais.. car marcher dans la rue sans voir la rue, mais son jeu.. c'est la promesse de se cogner à tous les lampadaires et donc il faut porte un casque ! LOL .)

La 5G symbole du consumérisme et de la technologie toute puissante

Le développement ci-dessus nous mène directement à une opposition à la 5G qui est liée au rejet du consumérisme.

C'est ce que j'observe de plus en plus. La vision du monde décroissante prend de l'ampleur. Il y a de plus en plus de gens qui se disent que le but de l'existence n'est pas de consommer que le bonheur ne passe pas par l'augmentation du PIB.

Ainsi la croissance économique est remise en cause. J'ai déjà beaucoup parlé de décroissance sur ce site web depuis une dizaine d'année. C'était marginal comme vision du monde ça ne l'est plus.

La 5G arrive, mais le grand public ne voit pas bien à quoi ça peut servir, comme je l'ai montré ci-dessus.

Les besoins du grand public semblent comblé. Et c'est le marketing qui doit entrer en jeu pour nous faire consommer et ainsi faire tourner le système. C'est pas nouveau. Mais là ça saute aux yeux !

Pour bien comprendre le principe du capitalisme qui tourne à grand coup de Marketing (créer le marché, créer les besoins où il n'y en a pas) La BD Obélix et compagnie est magnifique. J'en avait déjà fait un résumé.

BD Obélix et compagnie: le marketing.

La 5G devient un symbole politique

En plus de la pub faites par les opérateurs, il y a des infos alarmantes qui circulent sur le net, il y a des pétitions anti-5G qui circulent, des chaines de e-mail avec un appel anti-5G...

La 5G suscite de l'intérêt pour la population. Donc voilà que ça intéresse des politicien-nes de donner leur avis ! .. et oui on est en pleine année d'élections fédérales !

Le partis des verts agit en fer lance pour mettre un moratoire sur la 5G et conseiller les communes à refuser les antennes.

Les médias relayent et amplifient ce qui serait passé à priori sous le radar... La RTS a même créé un "Observatoire de la 5G" ! qui regroupe tout ses articles sur le sujet.

Tout ce débat politique s'est cristallisé dans l'émission infrarouge de la RTS, avec un bon tour d'horizon.

Résumé de l'émission infrarouge à propos de la 5G

Voici l'émission infrarouge de la RTS à propos de la 5G:

Au passage il est intéressant de voir que l'on parle d'une émission de TV et que celle-ci s'appelle: infrarouge.

émission est un terme issus des "émissions" d'ondes électromagnétiques de la TV hertzienne !... et "infrarouge" encore un terme lié aux ondes électromagnétiques... On était bien dans le sujet.

Beaucoup de monde 10 invités !!!

Le débat des pros tournait autour du fait que finalement la 5G c'est rien de plus que maintenant, juste  une amélioration des protocoles et donc rien de plus dangereux que maintenant ! ... et qu'on a rien vu comme effet jusqu'à présent !

Il semblait y avoir un buzz médiatique pour rien... un piège de la part des opérateurs qui ont voulu faire un gros buzz commercial... alors qu'en fait rien du tout !! ... et voilà qu'ils se retrouvent attaqué !

La 5G en Suisse va utilise une gamme de fréquence tout à fait similaire à ce qui est déjà installé. Donc c'est vrai que ce n'est pas très différent des problèmes actuels !?

Mais il faut se souvenir que potentiellement la 5G est tout de même prévue pour fonctionner avec des fréquences un peu plus élevées, donc des fréquences qui s'approchent toujours plus de la lumière. On a donc un comportement similaire. Un simple mur empêche l'onde de passer.

Ainsi il y aura potentiellement une multiplication des antennes pour arriver couvrir un bon territoire. Il se trouve qu'en Suisse on a déjà une haute densité d'antenne, car il y a des normes qui limites les puissances.

Et justement les opérateurs aimeraient bien ne plus avoir ces normes...C'est pour cette raison qu'après 20 ans d'installation de téléphonie mobile, ils ont demandé au conseil fédéral de revoir si ces normes sont toujours d'actualité ?

Donc c'est déjà bien en Suisse on a appliqué une sorte de principe de précaution. Mais à quoi est-ce que l'on en est au niveau des études scientifiques ?

C'est dur à dire, car le temps de faire une étude avec une technique, hop... la technologie évolue, on utilise un autre système !!

 Les gammes de fréquences changent. Donc les effets sont potentiellement différents. Les protocoles informatiques changent... donc c'est potentiellement différent.

5G-nouvelle-bande-de-fréquence-suisse
Scan des bandes de fréquences dans la brousse vaudoises... trouvé sur un groupe FB à propos de la 5G en Suisse.

En plus de la téléphonie mobile, il y a de nombreux appareils connectés. Les puissances et la proximité sont souvent plus grandes pour un appareil que pour les antennes des opérateurs. Est-ce que l'on doit se méfier d'une antenne à 1km de chez soi ou de son wifi dans son salon ?

Ce débat s'est terminée avec des philosophes et éthicien-ne. Il y avait Dominique Bourg, lui qui était le "pape du développement durable" il y a 10 ans quand moi j'étais décroissant. Depuis il est devenu décroissant, puis maintenant il s'intéresse aussi à l'écopsychologie.... qui fait le lien être l'écologie, la psychologie et la spiritualité. Ceci beaucoup par des exercices pratiques.

Donc le débat a tourné autour de la question de la place des techniques dans nos vies d'humain... est-ce que l'on a bien fait de domestiquer le feu 🔥  ???  
Là on va loin !!

Ainsi ce débat a été politique et philosophique. La 5G c'est ça.. alors qu'à la base c'est un outil technique issu de connaissance scientifique. Mais là on en a peu parlé. Il y a seulement eu la brève et très intéressante intervention de Pierre Dubochet. On y reviendra plus bas.

Mais ce que j'observe du débat sur la 5G, c'est que maintenant on est dans le symbole politique et philosophique et plus du tout sur un "bête" débat technique pratique.

affiche-décroissance-voiture-système-industriel-incompatible-vie-sur-terre

La 5G est-elle un danger pour la santé ?

Ça c'est LA grande question que tout le monde se pose, mais qui a des réponses différentes suivant les camps concernés !

La science est prise en otage. On trouve tout aussi bien des études scientifiques qui disent que les ondes électromagnétiques c'est dangereux et d'autres qui disent que les ondes électromagnétiques c'est pas dangereux.

L'astrophysicien Aurélien Barreau a fait parlé de lui pour dire que La 5G tue. Mais il n'a pas toujours été bien compris !!

Il ne parlait pas de santé, mais du système économique qui pousse à détruire notre environnement. C'est en cela que la 5G devient un symbole de ce système économique qui tue la biodiversité.

Aurélien Barreau a bien précisé qu'il ne parle pas de l'effet des ondes électromagnétiques sur la santé.

Articles scientifiques à propos des effets sur la santé est ondes électromagnétiques

Dans l'appel demandant l'arrêt du déploiement de la 5G on trouve des dizaines de références à des articles scientifiques qui montre que les ondes électromagnétique ont des effets sur le vivants.

En voici quelqu'unes...

(Au passage pour lire les études il faut souvent avoir un abonnement à la revue concernée... si tu l'as pas, il est possible de passer par sci-hub...)

Bref... c'est une masse de données, à lire, à comprendre, dans langage qui n'est pas ma langue maternelle, qui est du langage scientifique de haut vol hyper spécialisé.

Comme souvent, personne ne va jamais tout lire. La science est devenue tellement productive que personne n'a plus le temps et les moyens de vérifier la cohérence globale. Beaucoup de spécialistes, mais peu synthéticiens !

Chacun va donc mettre en avant ce qui l'arrange !

affiche suisse anti-5g oiseaux morts
Les anti-5G font des tags sur les affiches des opérateurs

Dans le magazine swissquote, on retrouve un article qui parle des dangers de la 5G pour la santé.

On y apprend que plus de 25 000 articles scientifiques ont été écrit en 30 ans sur l'effet des ondes électromagnétiques sur le vivant.

L'article nous cite l'OMS:  Jusqu’ici, aucun effet sanitaire indésirable imputable à une exposition prolongée à des radiofréquences n’a été confirmé.

Donc pour les anti-5G, il y a des articles bien sélectionnés qui prouvent que les ondes électromagnétiques c'est dangereux pour la santé !

Chez les pro-5G

On nous balance des chiffres écrasants, corrélés dans la même phrase avec l'autorité en la matière de la santé, l'OMS. On nous cite les articles sur les rats mis en lien ci-dessus, tout en minimisant: ce ne sont que des rats, ils sont petits. Un téléphone c'est gros pour un rat, mais pour un humain c'est petit ....

Donc en gros, on use de plein de techniques de manipulation, argument d'autorité 👔 👨‍⚕️ , etc...

J'ai pas le temps et les compétences pour lire les 25 000 articles et me faire mon propre avis. Du coup je comprends que le débat infrarouge ne reste que sur le niveau politique. Car pour le volet scientifique, on en sait rien bien que tout a été étudié dans les détails depuis des décennies !!

Là je me dis qu'on est aux limites de la méthode !

Surtout que dans cette masse d'articles scientifiques tous parlent de sujets différents dans des conditions différentes, avec des ondes électromagnétiques de types différents sur des sujets différents...

Nature de l'onde électromagnétique

On a évoqué ci-dessus le four à microonde. Son principe c'est d'agiter les molécules d'eau, du coup ça chauffe... C'est un des effets des ondes électromagnétique.

Là, une simple question de puissance résout le problème. Donc oui c'est dangereux... mais on sait très bien quelles sont les limites, donc non c'est pas dangereux.... Voilà un peu ce qui résume l'interprétation d'un phénomène !

Donc il serait peut être bien de faire un rappel sur ce qu'est une onde électromagnétique !

Voici une excellente vidéo qui résume très très bien ce qu'est une onde électromagnétique.

Puis on aborde la question de la longueur d'onde. Si une onde c'est fondamentalement la même chose, la fréquence à laquelle elle se propage aura des effets très différents.

Il est est évident qu'une onde radio n'est pas pareille que de la lumière visible ou une radio aux rayons X !

spectre onde electromagnétique
Spectre électromagnétique

De nos jours tout le monde sait qu'il faut limiter la quantité de rayon x qui nous traversent, alors que regarder un paysage ne fait à priori pas de mal ! Bien au contraire !

A propos des rayons X, il n'y a pas si longtemps on utilisait des podoscopes dans les magasins de chaussures, un appareil à rayon x permettant de voir ses pieds à travers les chaussures afin de mieux pouvoir les choisir. (images de podoscope rayon x)

Donc la question de savoir ce qui est dangereux ou non évolue au fil du temps.

Pour les ondes radio, on a une tendance à utiliser celles qui ressemblent de plus en plus à de la lumière. Mais comme elles vont moins loin, on doit mettre plus d'antenne.

Est-ce que c'est la puissance ou est ce que c'est la nature de l'onde qui compte ? Difficile à dire...

.. et là on aborde un point que je trouve très intéressant c'est le point mis en avant par Pierre Dubochet dans l'émission infrarouge. La nature de l'utilisation de l'onde, le protocole réseau utilisé.

On ne ressent pas la vitesse mais l'accélération, c'est pareil pour les ondes électromagnétiques

Pierre Dubochet a dit qu'il n'est ni pour ni contre la 5G. Il nous montre surtout qu'il y a des électrosensibles et tente de nous faire comprendre ce qu'est une onde électromagnétique, comment on l'utilise et ainsi faire au mieux pour tout le monde.

Dans l'émission infrarouge, il présente à l'aide d'une lampe de poche LED le fonctionnement d'un protocole qui utilise des ondes électromagnétiques. Il y a une modulation plutôt analogique comme on le faisait dès les débuts de la radio. L'intensité de la lumière de la lampe de poche augmente et diminue gentiment.

Et il y a des modulations avec des impulsions. Là on a des flash stroboscopiques sur la lampe de poche.

Tout ceci me parle bien.

Dans le protocole GSM de la téléphonie mobile, on utilise un protocole avec des trains de paquets. Tout le monde a déjà entendu l'arrivée d'un SMS quand un téléphone est posé sur un haut-parleur:

tada tada tada... .... tada... tada.. tada........ tada.. tada... tada...

Il y a là une arrivée d'ondes par paquet d'impulsions.

Mais il y a d'autres protocoles qui fonctionnent tout à fait autrement. Notamment il existe le principe de l'étalement de spectre.

Etalement-de-Spectre

Donc au lieu d'envoyer une impulsion puissante à une fréquence donnée. On va transformer le signal pour l'envoyer à une faible puissance étalée sur plein de fréquences.

C'est notamment la technique DSSS utilisée dans la norme wifi 802.11.b.

Là on a un principe qui est utilisé notamment pour éviter les perturbations, en étalant sur un large spectre on évite la probabilité que mon signal soit perturbé à une fréquence précise.

Mais cette technique a aussi les faveurs des militaires. Car en faisant un scan du spectre électromagnétique pour trouver une fréquence de communication particulière, et bien on ne voit rien !

Tout est noyé dans le bruit ambiant !

Notre corps et notre mental n'est pas sensible à ce qui est régulier

J'ai parlé de bruit ambiant ci-dessus. On va développer. Si dans une salle il y a une ventilation qui fait un léger bruit blanc. En entrant dans la salle on l'entend. Puis à la longue le bruit disparait.

C'est pas qu'il a disparu, c'est que nous ne le percevons plus.

Il est nettement plus facile de s'endormir dans un bar avec un brouhaha ambiant régulier, même si le niveau sonore est élevé, que de s'endormir dans une chambre très silencieuse, mais avec un moustique qui fait un petit bruit de manière aléatoire.

De la même manière, là, maintenant tout de suite, tu voyages à 1000km / heure sur la Terre... sans t'en rendre compte. C'est la rotation de la Terre qui nous fait nous déplacer très vite, sans compter que la Terre aussi se déplace autour du soleil... et lui même autour du centre de la galaxie...

Nous ne percevons pas cette vitesse.

Par contre si tu vas en voiture avec un pote qui conduit brusquement, et qu'en plus tu grimpes un col sur une route en épingle à cheveux !!

arrrg... là, à chaque à coup, à chaque virage, à chaque changement de vitesse tu vas ressentir l'accélération. Et c'est pas très très agréable !

Ainsi ma théorie, c'est qu'au delà des études scientifiques qui nous disent dans quels cas nous pouvons potentiellement être plus ou moins sensibles aux ondes électromagnétiques, il y a aussi l'influence de la variation du signal qui est important. Je pense même que c'est le facteur le plus important.

Donc c'est peut être la clé pour réussir à concilier l'utilisation des ondes électromagnétiques en évitant de perturber le vivant.

Mais ceci n'évite pas de réfléchir à son utilisation des ondes électromagnétiques. Est-ce que mon utilisation est un besoin essentiel ?

Techniquement, la 5G est très complexe, elle va utiliser différents protocoles, différentes modulations, on parle de OFDM qui utilise plusieurs sous porteuses, ainsi que le MIMO massif qui envoie et reçoit des signaux sur plusieurs antennes en parallèle.

Il y a plein de combinaison possible. Est-ce que le principe va dans le sens d'un signal étalé qu'on fini par oublier... ?
C'est plutôt dans ce sens que les protocoles vont. Mais envoyé quand même dan des bandes de fréquences. J'arrive pas à dire vraiment comment ça marche, tellement c'est complexe et que j'ai pas étudié ça en détail !

Donc on est toujours un peu dans le flou. J'ai également demandé à une copine géobiologue ce qu'elle pense de la 5G, elle m'a répondu que pour le moment on a pas assez d'info pour savoir. Elle fait des petits objets pour harmoniser et se protéger des perturbations électriques (câbles et ligne à haute tension), mais à priori rien contre la 5G.

Donc on verra...

Mes conclusions à propos de la 5G

J'ai rarement vu un sujet qui mélange autant de choses. Il n'est donc pas étonnant que ce soit un sujet très polémique !

On a donc une nouvelle technique de transmission radio mobile à comprendre, il faut des compétences techniques.

Ce sujet se mélange avec un sujet géopolitique, car c'est la première fois que l'on voit que la Chine est un acteur qui compte et qui peut influencer le monde dans le domaine.

Au delà de la politique internationale, il y a la politique locale, qui joue avec les visions du monde de gens. En Suisse d'autant plus qu'on est dans une année d'élections fédérales.

Il y a la vision du monde orange de la spirale dynamique qui voit le progrès technique comme étant le progrès tout court. La 5G est forcément bien et même si on ne voit pas d'application concrètes et de besoin immédiat ce sera la base de l'infrastructure technique d'un avenir forcément meilleur.

La vision du monde jaune de la spirale dynamique se préoccupe de cette course au toujours plus. Une part grandissant de la population devient décroissante et profite du sujet de la 5G pour venir philosopher sur le sens de la vie, remettre en cause notre civilisation technologique, notre système économique.

Ces gens sont aidé par ceux qui ont des valeurs ancrées dans la vision du monde verte de la spirale dynamique, qui profitent de l'occasion pour taper sur les grosses entreprises et sur les profits avant tout pour les gens déjà riches au détriment du sens de l'économie qui devrait servir le bien commun. Ces gens créent des groupe de militants.

On voit en filigrane de ces visions du monde les limites de la méthodes scientifique qui est pervertie. Chaque camp est capable de trouver les articles qui conforte sa vision du monde. On lance des chiffres sur le nombre de publication scientifique tout en se demandant si des gens les ont vraiment lues ? (plus que le titre et le résumé...)

C'est là qu'on se rend compte que personne ne sait vraiment si les ondes électromagnétiques sont dangereuses où non pour la santé. Ce que je retiens, c'est la maxime: use de tout n'abuse de rien... ça dépend de la dose.

J'en ai profité pour amener mon intuition sur les effets de ondes électromagnétiques sur le vivant qui seraient plutôt de l'ordre de la sensibilité au variation du signal plutôt qu'au signal lui même.

Ceci à l'image de la vitesse qui ne se ressent pas si elle est constante, alors qu'on ressent très bien les accélérations. Celle-ci peuvent être agréables ou non.

J'espère ainsi avoir pu dresser un panorama le plus complet sur la situation de la 5G.

L'avenir nous dira si la 5G sera adoptée ou non. Dans le contexte actuel, j'ai plutôt l'impression que les opérateurs sont pour et installent même en dépit des politiques qui font des moratoires et se rendent compte qu'ils n'ont plus de pouvoir !

Les fabricants de smartphone vont installer par défaut la 5G dans les appareils. Quand les anciens appareils ne seront plus en état de fonctionner la 5G aura gagné.

La différence sera là au milieu à quelle vitesse ? Est-ce que les opérateurs et fabricants vont ressentir passer financièrement la vague d'opposition à la 5G ? .. ou pas ? Si c'est le cas, ils vont peut être s'adapter en proposant des offres "low tech" ?

Dans cette saga les militants pro 5G auront découvert qu'il y a d'autres manière de voir le monde.

Les militants anti-5G auront découvert que pour avoir une réelle influence sur le monde, il faut reprendre et accepter son pouvoir personnel. Juste manifester ne suffit pas. Et dans cette affaire ont voit qu'à force de déléguer les pouvoirs politiques n'ont en fait plus de pouvoir !

On verra comment tout ceci évolue.

Tout est possible. Garde l'esprit ouvert.

Le système de vote électronique Suisse contient des failles !

Le système de vote électronique fait par l'entreprise espagnole Scytl et promu en Suisse par la poste contient au moins 2 failles sérieuses de conception !

.. Ça fait des années que la 1ère faille est connue (depuis 2017) et les concepteurs ne semblent pas pressés de combler la faille! pourquoi ?

faille vote électronique suisse 9 juin 2013
Votation du 9 juin 2013 via le système de e-voting neuchâtelois développé par Scytl

Les hackers éthiques n'ont pas le droit de parler des failles !

Pire.... un concours de hacker a été lancé en février mars 2019 pour trouver les failles... mais selon les termes du contrat, impossible de révéler au grand public l'existence des failles !!

... alors c'est hors concours qu'une experte en sécurité électronique dénonce cette faille.

black hat et white hat vote electronique
Chez les Hacker (bidouilleur en français), il y a les Black Hat, les chapeaux noirs qui oeuvrent pour le côté obscure. Et il y a les White hat, les chapeaux blancs qui sont engagés pour tenter de pirater des systèmes afin de les mettre à l'épreuve de découvrir les failles pour le corriger.

1ère faille de système de vote de Scytl concernant la vérifiabilité complète

Voici l'article de swissInfo qui nous parle de la découverte de cette erreur de conception du système de vote électronique de SYTL utilisé en Suisse.

Cette erreur de conception du système de vote de SCYTL permet de créer de fausses preuves de vote ! On peut donc réaliser l'équivalent électronique d'un bourrage d'urne. Ajouter des votes sorti de nulle part !

Il semble que cette erreur est présente depuis 2017 !! Rien n'a été fait pour corriger cette erreur ? Pourquoi ?

urne transparente vote

Pour les Geeks voici l'article scientifique (pdf) qui décrit la faille découverte:
The use of trapdoor commitments in Bayer-Groth proofs
and the implications for the verifiabilty of the
Scytl-SwissPost Internet voting system∗

*Depuis la publication de cet article, il a été découvert que la même faille du système de vote électronique Suisse de la poste avait aussi été découverte par Thomas Haines etRolf Haenni de la HES bernoise. Voici leurs articles scientifiques....

Seconde faille du système de vote de Syctl concernant l'anonymat du vote

One more thing....

Depuis que le monde s'intéresse à ce code. Une seconde faille a été découverte par une chercheuse de l'université de Melbourne en Australie qui utilise le même système de vote électronique de Scytl.

Cette seconde faille agit au niveau du chiffrage d'un vote. La méthode est sensée ne laisser aucune connaissance sur la clé de déchiffrage. Ce qui permet de garantir l'anonymat de votant. Mais voilà que cet algorithme laisse une trace de la clé.

faille securite vote electronique scytl e-voting anonymat

Donc il est possible d'imaginer qu'une personne puisse cibler des votes en particuliers et les rendre inactifs en les mettant dans un état "impossible".

Cette attaque laisse une trace, mais fait son effet quand même. Il est possible de faire disparaitre des votes. Que faire si c'est détecté ? tout revoter ? Ce serait la meilleure solution... mais ça montre que le système actuel de Scytl ne fonctionne pas.

Voici le détail de cette faille dans un article scientifique en pdf...

relation argent martouf billet 1000 chf

Plusieurs voix s'élèvent contre le vote électronique

Alors que le débat était très silencieux ces dernières années, que les opposants au vote électronique étaient surtout des personnes issues du parti pirate, j'observe que ces derniers temps le débat prend de l'ampleur.

2008_02_06_17_48_744px_Pirate_Flag_of_Rack_Rackham_svg

L'Etat de Genève abandonne sa plateforme de vote électronique

Fin 2018 l'Etat de Genève annonce la fin de sa plateforme de vote électronique. Il ne restera donc plus que le système de la poste développé par l'entreprise espagnole Scytl. Cette perspective de monopole du vote électronique par une entreprise privée étrangère doit y être pour pas mal dans le réveil des conscience.

Ceci juste au moment où le conseil fédéral annonce qu'on arrive dans la phase finale de développement du vote électronique et que fin 2019 la solution de la poste/scytl sera certainement certifiée pour être utilisée avec 100% de la population !

vote electronique suisse

Baisse d'intérêt des cantons pour le vote électronique

Vaud

Le conseil d'Etat du canton de vaud, en apprenant les failles trouvées dans le logiciel de vote de la Poste/Scytl se déclare opposé à la modification de la loi sur les droits politique pour y inclue le vote électronique.

C'est aussi la perspective d'un monopole d'une entreprise étrangère qui ne convainc pas le conseil d'Etat vaudois.

Neuchâtel

Ça bouge aussi en terres neuchâteloise, là où le vote électronique a débuté en 2005.

chateau-de-Neuchâtel-au-lever-du-soleil

Le canton de Neuchâtel a été le tout premier client de l'entreprise Scytl dès 2004 avant qu'elle ne s'étendant de l'Australie aux USA, en passant par la norvège, l'Inde, la Russie, le Mexique, le Canada et l'Equateur, ainsi que dans de nombreuses entreprises comme McDo....

Il semble d'ailleurs que Scytl a fait quelques magouilles dans l'attribution d'un fond de 1.5 millions d'euro donné par le gouvernement espagnol pour développer des collaborations avec d'autres universités espagnoles. Cet argent aurait été utilisé exclusivement pour réaliser un prototype pour convaincre le canton de Neuchâtel !

C'est ce que nous révèle le magasine Suisse Republik, dans une enquête fouillées sur l'histoire et les pratiques pas toujours très nettes de SCYTL....

Par exemple, il semble que Scytl a eu des expériences désastreuses il y a 10 ans avec des machines à voter en Equateur. Que la Norvège a utilisé son système de vote électronique, puis découvert une faille et cessé de l'utiliser. Dans sa communication Scytl dit que la Norvège est heureuse de son système...

vote electronique bns

Quand il s'agit de publier le code source, exigence de l'art 7a de l'ordonnance sur le vote électronique, il semble qu'à priori Scytl n'en a pas envie du tout.... pourtant c'est un des fondements de tout système de sécurité informatique !

Nos amis Australiens sont très heureux que la loi Suisse ait permis de voir le code source de la solution de Scytl utilisée également en Australie. Ainsi ils ont enfin le droit de voir le code de l'outil qu'ils utilisent. Ils remercient le gouvernement Suisse !

Bref... Scytl est une entreprise commerciale. Elle a été financée par plusieurs fonds d'investissement pour 120 millions de $ .... Elle va chercher à rentabiliser son commerce, elle n'a pas envie de montrer le coeur de son activité... ce qui est contraire aux fondements de la sécurité informatique et très discutable pour une fonction aussi stratégique que le vote, dans autant de pays !

La Suisse étant un potentiellement un bon marché l'entreprise fait certainement des concessions !

bulletin vote electronique 17 juin 2007

Du coup, à Neuchâtel, il y a une interpellation qui a été déposée pour savoir le coût du système de vote Scytl et les détails du contrat qui ne sont pas connu. Surtout avec le fait que c'est le canton de Neuchâtel qui avait développé la solution de vote avec Scytl et qu'ensuite c'est la poste qui a repris la solution. Est-ce que le canton de Neuchâtel s'est fait voler son boulot?

Il y a un vrai manque de transparence ! Pas bon pour le vote !

De plus Scytl ne semble pas répondre quand on pose des questions à propos d'attaque par dénis de services: DDOS. (le concept est simple, c'est envoyer tellement de requêtes au serveur qu'il fini par être inutilisable. C'est souvent utilisé par les pirates pour rendre inutilisable un service qu'on arrive pas pirater.)

pirate informatique vote electronique scytl

Il est à noter que la question du coût du système de vote de Scytl est aussi sortie au conseil national, mais que l'on ne saura rien de plus, le vote étant de la compétence des cantons et que la confédération bien qu'étant propriétaire de la Poste n'a pas le droit de le dire si la Poste ne le veut pas !

Zurich

Du côté de Zürich, il y a un ralentissement à propos de l'intérêt pour le vote électronique. C'est trop cher pour ce que ça apporte. Il faudrait se mettre à jour tout le temps pour éviter de se faire pirater. Donc les budgets qui étaient prévu pour le vote électronique sont gentiment gelés.

Argovie

Dans le canton d'argovie une motion a été déposée pour demander de cesser le projet pilote d'élection fédérale par vote électronique.

Jura

En décembre 2018, le parlement du canton du Jura, après avoir de justesse accepté le texte en première lecture, a refusé le vote électronique en seconde lecture.

Le gouvernement du canton voulait proposer le vote électronique comme moyen officiel de vote dans la loi sur les droits politique. Ça ne sera pas le cas.

Les raisons évoquées pour refuser le vote électroniques sont, les failles de sécurité, les coûts et le fait que l'analyse du vote électronique est transmise à des experts qui ne sont pas élus. On perd un fondement démocratique.

Glaris

Le canton de Glaris a testé le vote électronique depuis 2015. La Landesgemeinde de 2017 a fourni un cadre légal pour aller plus loin. L'idée était de permettre aux citoyens d'utiliser le vote électronique pour les élections fédérales de 2019.

Fin 2018 c'est le système de la Poste/Scytl qui a été choisi. Mais voilà que le projet de vote électronique a été suspendu pour une durée indéterminée. Le vote électronique ne sera pas disponible pour les élections fédérales de 2019.

suisse moderne de 1848

Une initiative populaire fédérale demande un moratoire sur le vote électronique

Un comité comprenant des personnes de tout bords politiques a lancé une initiative populaire fédérale pour un moratoire sur le vote électronique a été lancée le 13 mars 2019...

Si ça t'intéresse Tu peux télécharger ici le matériel de signature...

L'ancien conseiller national Jean-christophe Schwaab discute pas mal de vote électronique ces temps. C'est une source à voir...

Au vue de tout ce qui précède, on voit que le vote électronique a du plomb dans l'aile.... Il est possible que le peuple se prononce en votation sur le sujet ! (et il faudra décider par vote électronique ? A Genève ça a été fait, il était possible de voter par vote électronique pour savoir si l'on veut du vote électronique !! :p )

bureau de vote electronique

Les grands principes du vote électronique

Il y a des grands principes qui sont valables dans le monde de la sécurité informatique et dans le monde du chiffrage des données. (souvent appelé cryptage)

Ainsi le vote électronique doit remplir un certain nombres de critères pour être considéré comme bien conçu. C'est pour ça que la mise en place du vote électronique avance gentiment depuis une quinzaine d'année.

Il y un cadre légal qui n'autorise qu'une portion de la population a participer au vote électronique

La vérifiabilité individuelle

La vérifiabilité individuelle, est la capacité personnelle à pouvoir vérifier que tout le processus de vote s'est passé de manière correcte pour un individu et que son avis sera bien pris en compte.

C'est l'équivalent de voir son bulletin de vote dans l'urne, et avoir l'assurance qu'il sera bien comptabilisé tel quel.

Cette vérification se pratique avec une comparaison de code qui sont fourni sur le papier reçu par la poste et sur le code reçu en fin de processus informatique.

accuse de réception vote électronique suisse scytl
code fourni lors d'un scrutin sur le système neuchâtelois en 2013

Pourquoi des codes transmis sur papier ? c'est pas le but du vote électronique de se débarrasser du papier ?

Bonne question... ici, l'idée c'est d'avoir un canal de communication différent. Ainsi on ne peut que très difficilement se faire passer pour quelqu'un d'autre !

Mais il est vrai que pour les gens étant en voyage, ça complique nettement le principe du vote !!! On pourrait certainement imaginer envoyer ces codes par SMS ? Le SMS étant souvent considéré comme un canal passablement sûr.

C'est ce que fait Scytl avec le même système de vote électronique en Australie, mais la Poste Suisse ne veut pas du canal SMS... (peut être par ce que c'est la poste qui fait les envois ... postaux !!! un manque à gagner ? 😛 )

Voici l'explication de la vérifiabilité individuelle du vote en vidéo:

La théorie liée au processus de vérifiabilité du système de la poste/scytle est décrite dans ce document pdf..

Tous les documents et argumentaires pour le vote électronique sont disponibles sur cette page de la poste...

La vérifiabilité complète

Le but est actuellement de tendre à la vérifiabilité complète d'une urne. C'est à dire que l'on peut vérifier que tous les bulletins de vote sont bien dans l'urne et qu'ils n'ont pas été modifiés !
(donc que les bulletins soient les mêmes, sans modification... et aussi pas de bulletins sortis de nulle part !!)

On procède ainsi de façon mathématique à cette vérifiabilité complète.

e-voting hacked vete electronique

La faille de sécurité qui a été découverte dans le système de la poste/scytl est justement un problème de conception lié à la vérifiabilité complète.

Il est possible d'ajouter ou de supprimer des votes en cours de route sans que le système ne voit de problème ! C'est le principe du bourrage d'urne !

Voici un petit exemple de bourrage d'urne en Russie, (à Lioubertsi) la madame en bleu ne savait peut être pas qu'il y avait une caméra dans le bureau de vote !!?
(urne transparente et caméra pour assurer la transparence du processus .... une condition de base de tout système... on y reviendra ci-dessous)


Le gouvernement Suisse avait pour ambition de certifier le système de la poste scytl pour une utilisation avec potentiellement 100% des votants en 2019. Mais voilà que la découverte de cette faille remet en cause l'idée d'y arriver dans ces délais.

Ainsi les essais de vote électronique se poursuivent en Suisse, sur la base légale actuelle, comme depuis 2003, et donc avec une autorisation seulement partielle de la population, par paliers et pour 10 cantons. Ceci sans avoir de système qui garanti une vérifiabilité complète.

La chancellerie fédérale nous explique les base du vote électronique, notamment la "vérifiabilité individuelle" et la "vérifiabilité complète".

La publication du code source

Une des règles fondamentales en sécurité informatique et en chiffrage de contenu est que la sécurité repose sur des clés secrètes et non sur un mécanisme secret.

Comme la serrure de ta maison. C'est par ce que tu as la clé que tu peux entrer, pas par ce que ta serrure est cachée.... (et c'est pour cette raison que les DRM ça ne fonctionne pas pour protéger des livres ou de la musique !!!)

cle

Ainsi le code source, le mécanisme d'un système de vote doit être connu de tous. Il doit être transparent (comme les urnes... ah c'est pas le cas en suisse ? pourquoi ?).

Donc quand on parle de mécanisme informatique, il s'agit du code source de l'application.

C'est ainsi qu'en février 2019, la poste Suisse a enfin décidé de publier son code source (développé par Scytl)

Le code source du système de vote de la poste/scytle est disponible sur ce dépôt de code, pour autant de s'identifier auprès de la poste. Je vois qu'il y a plus de 1600 personnes qui comme moi s'intéressent au projet... mais aucune ne semble voir quoi que ce soit du code !!

Car avant il faut faire une demande d'accès, fournir sa profession et les motifs de sa demande d'accès. Ainsi que son identifiant de compte gitlab. Il est précisé que c'est destiné aux chercheurs.

Dans les conditions d'accès je lis:
" ACCORD D’ACCÈS AU CODE SOURCE DE LA SOLUTION DE VOTE ÉLECTRONIQUE L’accès au dépôt est limité à la durée du programme. Les accès au dépôt seront consignés. "

=> ça veut dire quoi "limité à la durée du programme" ? la campagne de hacking ? ou autre chose ?

C'est bien mais pas top tout ça !

Quant au code du système de vote électronique genevois il est disponible par ici sur github sans avoir à s'identifier...

geek ecodev code source terminal

Personnellement je déplore que très très souvent, les systèmes de votes électronique sont totalement opaques ! Ce sont souvent des machines à vote dont on te dis justement que leur sécurité dépend du fait que seule une entreprise a le droit de voir le code !!!!

C'est une totale contradiction par rapport aux règles fondamentales de la sécurité informatique. Si t vois un tel système. Il est fort probable que ce soit pour tricher qu'il est utilisé !! C'est pas pour le bien des citoyens.

Dans le même genre on peut se poser la question de pourquoi c'est toujours l'armée française qui transportes les urnes par hélicoptères dans les anciennes colonies française africaines ?
Comment garantir que leur contenu n'est pas modifié en vol ?

Exemple de piratage du système de vote électronique genevois (2013)

Voici une conférence très intéressante de Sébastien Andrivet qui nous explique, en 2013, comment il s'est documenté sur le système de vote créé par l'Etat de Genève, comment il a monté chez lui une réplique de ce système de vote et comment il a trouvé le moyen de pirater ce système.

Il a réussi à bidouiller le système (Hacker en anglais) pour changer le vote de l'utilisateur à son insu !

Le principe utilise le fait que ce système de e-voting Genevois présentait la possibilité de changer de vote ! (contrairement à la version standard de glisser un bulletin dans une urne)

C'est ainsi la moitié du travail, fait pour hacker le système et changer le vote de l'utilisateur à son insu !

Sébatient Andrivet prétend qu'il a procédé ainsi car c'est le plus simple, mais qu'il y avait aussi des failles permettant également de changer le vote sans avoir à utiliser cette fonction permettant de changer son vote !


Mais... pourtant il y a eu des rapports et des audit qui montre que le système est sûr !!!???
En effet, mais en regardant bien, ces audits se sont concentrés sur le système de serveur interne à l'Etat. Mais en aucun cas au maillon réputé le plus faible... le matériel de l'utilisateur !

En effet, c'est bien souvent le navigateur web d'un utilisateur qui n'est pas à jour et c'est l'utilisateur final qui n'a pas forcément les compétences pour détecter une attaque.

Si on le fait utiliser un code qui n'est pas le bon. L'utilisateur ne va probablement rien voir. Et c'est la technique qu'a utilisée Sébastien Andrivet.

On parle ici d'une erreur de conception de l'application. Une erreur de design, d'architecture. Ce n'est pas banal, c'est difficile à corriger car il faut changer le fonctionnement, le principe même de l'application.

C'est pas juste une erreur de Cross-Site scripting (exécution d'un script issu d'un autre site) ou de buffer overflow du à l'emploi d'un mauvais type de variable ou la non vérification de la forme des données reçues. Soucis rapidement corrigé.

Quand c'est le principe de base qui ne fonctionne pas que faire ?

C'est exactement le même problème de design auquel est confronté le système de Scytl qui fait grand bruit ces jours. Si l'erreur n'a pas été corrigée depuis 2017, c'est que sa correction implique le changement du fonctionnement de l'application !!

Un système de vote à base de Blockchain

Au milieu de tous ces remous autour du vote électronique. Il y a aussi la notion de Blockchain qui sort des les discussions. Cette approche n'avait pas été pensée au début des travaux sur les systèmes de vote électronique, vu que la notion de blockchain est arrivée plus tard.

La blockchain est surtout connue pour être utilisée dans les cryptomonnaie comme le bitcoin. Voici un article dans lequel je tente de vulgariser un peu comment fonctionne une blockchain et qui peut prendre des décisions dans l'accès à cette forme de base de données.

dazibao
Une blockchain est finalement identique à un panneau d'affichage public

La blockchain est une base de données gérée de manière décentralisée. Chaque noeud d'un réseau dispose d'une copie de la Blockchain. Ainsi pour mettre à jour cette base de données, il faut suivre un protocole.

Très souvent c'est la preuve par le travail qui est utilisée. C'est à dire qu'on suppose que la majorité des noeuds du réseaux sont gentils. Ils investissent de l'énergie pour garantir que la base de données est fiable.

Un pirate qui veut modifier la base de données doit recalculer la chaine sur un bon nombre de transactions, ainsi il doit investir exponentiellement plus d'énergie que les autres participants. Ce qui est physiquement impossible sur une blockchain comme celle du bitcoin qui est arrivée au limites physiques des calculateurs. Ainsi la base de données est inviolable.

Une information qui y est inscrite ne pourra pas être modifiée. C'est ainsi un principe qui peut être fiable pour gérer une urne électronique.

blockchain

C'est sur ce principe que le canton de Zoug, (Surnommé parfois Crypto Valley) a testé une solution de vote électronique basé sur une blockchain. (avec 72 votants ! Le risque est pas gros.) C'était une démonstration faites en présence d'invités venus de Corée du Sud.

Oui, mais.... Le soucis que je vois avec une blockchain, c'est comment garantir le secret du vote ? Si chaque ajout dans la blockchain est tracé, alors le vote n'est pas secret. Avec le bitcoin pour avoir de l'anonymat on change d'adresse à chaque transaction. Il doit y avoir des moyens, mais c'est pas si simple !

Il semble y avoir des détracteurs qui trouvent qu'un système de vote électronique basé sur une blockchain peut être pire....

La sécurité du vote électronique n'est pas toujours critique là où on l'imagine....

D'une manière générale, en tant qu'ingénieur en télécom et conscient de la sécurité informatique, je suis très sceptique sur le vote électronique.

Finalement pas tant à cause de la technique. Il n'y a pas de solution fiable à 100%, il y a toujours un risque de fraude. Mais c'est pareil avec les systèmes sur papier. Et finalement comment se prémunir de la propagande électorale ? Ne serait-ce pas plus dangereux que la technique de vote elle même ?

affiche élections héros art-urbain

Personnellement je vois que le système de vote électronique se perfectionnent, qu'il devient plus sûr, qu'enfin le code source DOIT être publié selon la l'ordonnance sur le vote électronique, art 7., dès qu'on vise à avoir un système qui garanti la vérifiabilité complète (donc que l'urne ne soit pas bourrée !)

Seul un système qui garanti le secret du vote, la vérifiabilité individuelle et la vérifiabilité complète a le droit d'être utilisé avec 100% de la population. Sinon l'ordonnance sur le vote électronique ne permet qu'à une partie de la population de pouvoir utiliser le vote électronique.

Le risque de centralisation de l'urne

Donc en une vingtaine d'années de développement, j'ai bon espoir que les systèmes de vote électronique soient d'un niveau acceptables, tout comme les systèmes bancaires le sont devenus. Tout en sachant qu'un système parfait n'existe pas.

Cependant.....

Personnellement, je suis donc sceptique du vote électroniques surtout à cause de la centralisation du système. La corruption est plus simple avec UN système de vote au lieu d'un par commune...

Dans le canton de Neuchâtel par exemple, il y a une commission de 6 personnes à huis-clos qui dépouille le vote électronique de tout le canton. (4 députés, une juriste et la chancelière) C'est peu de monde à corrompre.... peu importe le système informatique utilisé ! Le risque est ailleurs !

Depouillement vote electronique geneve

La plateforme de vote électronique genevoise dont on vient d'apprendre qu'elle va être abandonnée gère dans la même urne, les votes électroniques de 4 cantons: Genève, Bern, Bâle ville et Lucerne... C'est contraire à la décentralisation structurelle de la Suisse !

Ainsi comme le relevait le parti pirate en 2012: Dans le cas du système de Genève, il suffirait d’avoir trois personnes dans la poche pour manipuler les résultats.

La plateforme de vote électronique genevoise a eu régulièrement des soucis, notamment lors des votations fédérales du 11 mars. Un électeur enregistré dans le canton de Lucerne avait alors pu voter deux fois via Internet avec la même carte de vote !

En mars 2015 un journaliste a montré qu'il avait pu voter 2 fois !! Comme récompense de ce rôle de lanceur d'alerte il a été condamné par un tribunal pour tricherie !!!!
Heureusement il a fait recours au tribunal fédéral et a été finalement acquitté !

Le leurre de l'augmentation de la participation

Très souvent je vois comme argument pour le vote électronique qu'il ferait augmenter le taux de participation des citoyens, notamment des jeunes !

Capture d’écran 2010-10-30 à 16.42.45 taux de participation élections complémentaire au conseil d'etat

Faux !

Les études sur ce sujet qui ont été réalisées à Genève, tout comme en Estonie, montrent que non. Ça ne change rien !

Le vote électronique ne va pas tout d'un coup rendre plus intéressant de donner son avis sur un scrutin... ou de choisir entre la peste ou le choléra à une élection !

taux abstention votation art urbain graffiti

Je pense que bien au contraire, si l'on reviens à la Landesgemeinde, à la grande manifestation publique qui réuni toutes la population d'un lieu le même jour au même endroit, comme ça se pratique encore rarement en Appenzell et à Glaris, et bien là on aura une augmentation de la participation.

Landsgemeinde_-_Glarus_2014_-_1

Permettre de voter depuis son canapé c'est d'une certaine manière désacraliser le vote, lui enlever le fait de faire partie d'une communauté et donc d'avoir un droit de décision dans cette communauté.

En quoi si je ne participe pas à la communauté je me sens concerné par les décision qu'elle prend ?

Le taux de participation à une votation est une question d'éducation civique, de vision du monde, de temps pris pour cette activité et non pas d'un moyen technique !

Si tout tes potes vont à la grande fêtes qu'est la Landesgemeinde personne ne va organiser en même temps une autre activité ce jour là. Personne ne va organise un week-end loin de là un jour de Landesgemeinde.

J'ai déjà observé quand j'étais gosse et au début de ma vie civique, quand le vote par correspondance n'existait pas que les dimanche matins de votation on allait boire l'apéro avec les gens qu'on croisait au bureau de vote. C'était un plaisir d'aller voter et ça créait du lien.

De nos jours, c'est plutôt le stress de devoir amener l'enveloppe de vote dans les délais... même si on a quasi 3 semaines pour ça !

Bref, une démocratie vivante ne se résout pas à coup de lien internet, mais plutôt avec du vrai lien social !

Un système informatique est forcément opaque et non intuitif

Nous vivons dans le monde réel (qu'est ce que LA réalité ? 😛 ), le monde de la matière. Nous avons des sens qui sont habitués à une certaine représentation du monde, avec des objets. Nous n'avons pas les capacités de bien se représenter les outils informatiques.

Ça reste toujours une boite noire (ou plutôt une boite jaune dans le cas du système de vote électronique de la poste !! 😉 ). Même si des mathématiciens ont posé des concepts mathématiques et que des informaticiens les ont utilisés pour créer des algorithme permettant de créer une foule d'applications. L'informatique reste toujours une sorte de magie abstraite !

urne voite electronique boite jaune poste suisse scytl

Même avec des concepts de vérifiabilité individuelle et complète. Ce n'est en rien pareil de comparer des codes dont on ne sait pas d'où il sortent et de voir son bulletin arriver une urne transparente scellée au milieu de scrutateurs humain de différents bords politiques.

récepicé vote 17 juin 2007

Quand une foule d'une landesgemeinde vote à main levée. C'est difficile de tricher !... Par contre il y a le biais de la pression sociale vu que le secret de vote n'existe pas.

vote a main levée

Publier le code source d'un système de vote électronique c'est très bien. Mais qu'est-ce qui me garanti que c'est bien le code source que j'ai vu qui est utilisé et pas un autre le jour de la votation ? Pas si simple à vérifier !!!

Encore une fois nous n'avons pas de capacité intuitive pour vérifier facilement ce genre de système de vote électronique !

J'ai également entendu une histoire racontée par une personne du parti pirate à propos du système de vote genevois. Je ne sais pas si cette histoire est véridique mais elle me parait tellement plausible qu'il faut en tenir compte.

Il semble que lors d'un scrutin, la commission de dépouillement observe le fonctionnaire chargé de dépouiller l'urne électronique, il ouvre un fichier. Le résultat s'affiche. Tout le monde repart.

Puis le fonctionnaire remarque qu'il s'est trompé de fichier !!! C'est le vote du scrutin précédent !!!

Il rappelle tout le monde et on recommence, en ouvrant un autre fichier informatique !!!

Est-ce que la commission de dépouillement sert à quelque chose ? Rien ne ressemble plus à un fichier informatique qu'un autre fichier informatique !!

icon fichier urne vote electronique
icon fichier urne vote electronique

Pour moi ce genre de récit est inquiétant !! C'est pas la démocratie Suisse vivante que j'ai envie de voir !

Conclusions: oui, mais non...

Ainsi j'observe de près le développement du vote électronique. Je l'ai testé personnellement depuis les tout début. Je n'y suis pas fondamentalement opposé. Mais n'y suis pas très favorable.

Je vois que techniquement il y a des améliorations. Je vois que juridiquement la Suisse a conçu un cadre légal qui est meilleur que dans bien des endroits dans le monde. On dirait que la démocratie semi-directe Suisse est toujours en avance.

tradition suisse cervela invisible pour les yeux

Mais malgré tout. Le vote électronique ne me fait pas du tout rêver.

Je pense que c'est une bonne solution marginale qui permet de faire voter les expatriés. Il y a là une réelle demande. En novembre 2018, l'organisation des Suisses de l'étranger a déposé une pétition avec 11 492 signatures de suisses de l'étranger (sur les 172 100 Suisses de l'étrangers inscrits dans des registres électoraux) qui demandent à pouvoir utiliser le vote électronique d'ici 2021.

Pourquoi pas pour ce cas précis. Même si c'est techniquement difficile, car les Suisses de l'étranger sont affiliés à une commune en particulier. Ainsi ils dépendent de nombreux cantons et communes avec des législations différentes et forcément c'est décentralisés. On devrait alors centraliser les votes des Suisse de l'étranger ?

Je trouve que le vote électronique est une solution tout à fait acceptable pour les expatriés. Mais j'ai vraiment tendance à me méfier de la généralisation d'un système de vote électronique qui par essence n'est pas intuitif.

Je suis nettement plus pour créer du lien social, un sentiment de communauté qui décide de son avenir et ainsi inclus le droit de vote dans cette vision. Là je pense que le moyen technique n'a aucune raison de se faire par un vote électronique.

Je suis pour une totale décentralisation du vote, qu'il soit électronique ou non. C'est là pour moi le risque majeur du vote électronique. C'est qu'on en profite pour faire une seule urne pour plusieurs cantons !!!

Une seule commission est trop vite corruptible par rapport à 2255 communes qui ont chacune leur commission !

centralisation decentralisation distribue reseau

Pour terminer j'aimerai aussi prendre de l'altitude, pourquoi est-ce que le vote serait le bon moyen de décider ?

Personnellement, plus ça avance, moins j'arrive à voter, car justement c'est ce principe que je trouve injuste.

bataille politique bastion carte suisse
Le vocabulaire est parlant, on utilise le mot "bataille"

En fait on a rien changé depuis l'époque à laquelle deux armées se battaient sur un champ de bataille. Très souvent les plus nombreux gagnaient.

On a fini par supprimer la violence physique, on ne fait plus que compter les soldats de chaque côté. Le camp qui a le plus de monde gagne et l'autre n'a qu'à se taire.

bataille légion romaine vote sans violence

Est-ce un bon moyen de décider ? L'avantage de la bataille, c'est qu'à la fin, il n'y avait plus de minorité d'un avis différent. On était tous du même camp!

Personnellement, je me suis beaucoup intéressé à d'autres moyens de prise de décision comme la sollicitation d'avis (décision par une seule personne mais obligation d'avoir l'avis des personnes concernée et parfois de spécialiste.) et le consentement (personne ne dit non).

Ce sont des techniques de plus en plus utilisés en gouvernance partagée dans les organisations dites Opales. Elles permettent de faire grandir la conscience de communauté et de son propre pouvoir de décision en harmonie avec la communauté. On sort des clivages politique habituels des affrontement tout ou rien !
Ce sont des techniques beaucoup plus constructives.

En ce qui concerne les élections. J'aime bien le principe de l'élection par jugement majoritaire qui évite les stratégies de vote utile et d'avoir un élu qui ne représente que 20% de la population. On peut nuancer les seconds choix.

jugement majoritaire vote présidentielle france 2017

Il y a aussi l'élection sans candidat, qui permet d'éviter le classique: Pourquoi donner le pouvoir à ceux qui le demandent ?
Finalement en Suisse on a souvent une variante de l'élection sans candidat pour les élections aux exécutifs. C'est le cas de l'élection au conseil fédéral, mais aussi par exemple au conseil d'Etat vaudois. Une personne qui n'est pas candidate peut être élue !

De plus, je m'intéresse aussi beaucoup à la notion de tirage au sort en politique. Si on veut des représentants de la population, la meilleure manière d'avoir une bonne représentation statistique c'est de tirer au sort !

Je pense que ce genre de mode de décision et d'élection avancent bien et ils vont finir par se répandre dans la gouvernance d'Etat.

Les utopies nous font avancer !

Le Vatican s’est planté dans la détermination de la date de Pâques !

En 2019, moi je fête Pâques le dimanche 24 mars. Même si le Vatican, et une bonne partie du monde chrétien nous indique que c'est le 21 avril !!

Tout fou le camp !! Les astronomes du Vatican sont mêmes plus capables de comprendre la définition de Pâques définie en 325 au concile de Nicée !

Définition de la date de Pâques

La date de Pâques c'est pas si simple, alors revenons sur les bases car très peu de gens connaissent la définition.

Moi j'ai découvert la définition de la date de Pâque, un jour que je fouillais dans la documentation du langage de programmation PHP.... il y a la fonction: easter_days()

J'y ai appris là qu'en gros la date de Pâques c'est le dimanche après la première pleine lune qui suit l'équinoxe de printemps.

... et bien cette année 2019, j'ai vu que ça ne marche pas !! On va voir pourquoi ci-dessous.

Définition de Pâques du concile de Nicée en 325

Il faut quand même peut être préciser que Pâques est une fête Chrétienne. C'est la fête qui commémore la résurrection de Jésus Christ.
(Non c'est pas la fête des lapins qui pondent des oeufs pour que les cloches puissent aller à Rome...)

Mais en fait c'est plus complexe que ça... car la date de la Pâques chrétienne est basées sur la date de la Pâques juive... Pessa'h.

Ceci tout simplement car l'histoire de la passion du Christ, sa mort et sa résurrection, ont eu lieu pendant les fêtes de Pessa'h
(cette fête commémore la sortie d'égypte du peuple Hébreux.)

Bref, quand le christianisme est devenu suffisamment puissant pour avoir de l'influence, quand il est devenu religion d'Etat de l'empire Romain, les différentes manières de calculer la date de Pâques se sont harmonisées. (Comme d'autres dogmes et pratiques, notamment l'officialisation des livres composant la bibliothèque officielle qu'est la Bible.)

Ainsi en 325, lors du concile de Nicée, la date de Pâques a été définie comme étant:

Pâques est le dimanche qui suit le 14e jour de la Lune qui atteint cet âge le 21 mars ou immédiatement après.

Ce qui en clair signifie dans l'esprit que c'est le 1er dimanche après la 1ère pleine lune, après l'équinoxe de printemps.

Le 14 ème jour de la lune étant la pleine lune.

Le 21 mars étant choisi comme date la plus tôt de l'équinoxe en simplification du calcul de la date de l'équinoxe du printemps.

C'est une simplification qui est issue d'une mesure traditionnelle à Jérusalem. L'esprit de la définition de la date de Pâques était:

La date de Pâques est le dimanche qui tombe après la pleine lune observée à Jérusalem le jour de l'équinoxe vrai ou immédiatement après.

Concile de Nicée

Historiquement les juifs fêtent Pessa'h lors de la pleine lune, donc les chrétiens ont choisi le dimanche qui suit pour se démarquer. (et on voit que cette année 2019, Pessa'h commence avant la pleine lune !! ... le 19 au lieu du 21 mars !)

Chez les chrétiens Orthodoxe c'est toujours le calendrier Julien qui est suivi et non le calendrier Grégorien plus précis!

Donc en 2019, la Pâques orthodoxe se fête le 28 avril ! (Ils ont juste ajouté une semaine à la version du Vatican ? Ils calculent pas eux mêmes ? .. tout comme les protestants s'adaptent à la version du Vatican !!! Marrant de voir que finalement ces schismes n'en sont pas pour tout !!)

Tout ça c'est une très longues histoire... et on voit qu'il y a encore des rebondissements comme cette année où la date de Pâque est fausse !

Le Vatican a une longue tradition d'observation astronomique

Le calendrier actuel étant basé sur la date de naissance (supposée) de Jésus Christ. Le Vatican a été, et est toujours partie prenante dans ce qui touche au calendrier.

Une calendrier n'est pas fait n'importe comment. Il dépend des paramètres astronomiques. Le premier étant la durée de l'année.

Lorsque le pape Grégoire XIII a mis à jour le calendrier en 1582 (on y reviendra plus bas, c'est la cause principale de notre soucis de date de Pâques 2019...), il a eu besoin d'outils astronomiques. C'est là que l'observatoire du Vatican a été créé.

Le premier observatoire était dans la Tour des Vents que l'on aperçoit à gauche

De nos jours le Vatican a toujours un observatoire, le VATT. Mais la partie de pointe a été transférée dans un coin tranquille au sommet du Mont Graham en Arizona. Cette implantation ne s'est pas faite sans heurts. Le site étant une réserve écologique, et un lieu sacré Apache.

A son habitude le Vatican a écrasé les autres religions et implanté ses sites au dessus des sites sacrés des autres !

Ce lieu est devenu l'Observatoire International du Mont Graham. C'est un lieu géré en collaboration entre le Vatican et l'université d'Arizona. Ce site accueil, en plus de l'observatoire VATT du Vatican, un télescope nommé LUCIFER.....

Revenons à Rome, le successeur de Gregoire XIII, le Pape Sixte V a été un grand bâtisseur. Il a fait déplacer l'obélisque que l'on voit de nos jours au centre de la place St-Pierre.

Cet obélisque sert de cadran solaire. Toute la place est orientée selon les points cardinaux. Des marques au sol indiquent les événements astronomiques majeurs comme les solstices.

De plus le pape Sixte V (6/5) a mis en place plusieurs alignements d'obélisques et de fontaines dans la ville de Rome pour marquer les solstices et les équinoxes. Moi je suis impressionné !

Voici une vidéo qui montre ces alignements astronomiques en ville.

L'astronomie était donc primordiale et bien connue pour certains papes. De nos jours le Vatican est toujours à la pointe de la technologie. Mais pourquoi il se trompe donc ainsi sur la date de Pâques 2019 ?

Marque du Solstice d'hiver sur l'obélisque cadran solaire du Vatican

Date de Pâques en 2019

Si l'on reprend la définition du 1er dimanche, après la première pleine lune, après l'équinoxe de printemps on a quoi comme date de Pâques en 2019 ?

L'équinoxe de printemps, (soit l'équivalence entre la durée du jour et la durée de la nuit) à lieu en 2019 le 20 mars à 22h58 (heure locale Suisse, France, etc..)

Coucher de soleil à l'équinoxe de printemps le 20 mars 2018

La première pleine lune après l'équinoxe de printemps 2019 a lieu le 21 mars à 2h43.

On a donc un écart de moins de 3h !! C'est assez court ! On est presque le 21 mars... Dans le fuseau horaire UTC +2 dans lequel se trouve Jerusalem on a une équinoxe le 20 mars à 23h58 heure locale ! Soit 2min avant le 21 mars !!

Ainsi le premier dimanche, après la première pleine lune du 21 mars, après l'équinoxe de printemps du 20 mars a lieu le 24 mars !

Donc selon cette définition. Pâques 2019 est le 24 mars !

Mais selon la méthode simplifiée de calcul avec le 21 mars comme date d'équinoxe... on tombe le 21 avril !

Pour 2 minutes près selon l'heure locale de Jerusalem !!

... mais aussi et surtout à cause de la non prise en compte de l'ajustement du jour supplémentaire qui arrive tous les 400 ans dans le calendrier Grégorien !!

Le Vatican n'a pas (encore) intégré le calendrier Grégorien

En 1582, le pape Grégoire XIII a mis à jour le calendrier Julien en vigueur pour l'adapter et éviter les dérives observées par rapport à l'année solaire. (L'année n'est pas de 365 jours, mais de 365, 242 189 8)

Ainsi il est connu que tous les 4 ans, on rajoute un jour à l'année pour ajuster le calendrier. Sauf certaines années... celles qui finissent par 00 .. soit 1700, 1800, 1900... ... sauf si elles se divisent par 4 !! .. Donc 1600 et 2000 ont eu un jour de plus ! ... Bref.. pas si simple, car c'est pas à l'échelle d'une vie humaine !

Ce qui fait que depuis la création du calendrier Grégorien, il y a eu en 1600 et en 2000 deux jours ajoutés à l'année ! On se décale gentiment...

.... gentiment au point que l'équinoxe arrive plus tôt que le 21 mars !!
.. Et voilà, ça casse complètement le système de calcul simplifié imaginé en 325 au concile de Nicée !

Donc que faire en 2019 ? Quelle est la bonne date de Pâques ?

Celle qui tient compte de l'esprit de la définition ? Soit l'équinoxe de printemps.

Ou celle qui tient compte de la méthode de calcul simplifiée qui a fonctionné pendant 1694 ans ?
(pas mal un algo sans bug pendant si longtemps !! Les informaticiens de l'époque étaient meilleurs que ceux qui ont causé le bug de l'an 2000 en ne prévoyant les dates que sur 2 digits "00" pour 1900... et pour 2000 !!)

L'église n'étant plus à un dogme près... Le Vatican a choisi de conserver la méthode et de ne pas tenir compte de l'adaptation au calendrier Grégorien !

Ainsi Pâques 2019 est le 21 avril selon le Vatican.

Mais personnellement, je suis plus attaché à l'esprit de la règle, et en fait surtout aux cycles naturels de la vie sur Terre qui sont basé sur la réalité astronomique de l'équinoxe et pas d'un arbitraire humain !

stonehenge
Stonehenge est un observatoire astronomique

Les fêtes reflètent une réalité astronomique vivante

De tout temps on voit que les fêtes religieuses se superposent. Elles changent de noms et de raison de fêter. Mais les cycles et dates sont pareils.

Ce n'est pas pour rien. Ils sont en fait calqués sur des rythmes de la planète, des rythmes astronomiques et des rythmes de la vie sur Terre.

Ainsi, par exemple la fête Chrétienne de Noël (Noio Hel, nouveau soleil en gaulois) est une fête du Solstice d'hiver.

Sol Stice signifiant l'arrêt du soleil. En effet, le soleil se couche chaque jour plus à l'est et puis il s'arrête 3 jours, comme mort et ressuscite. Il repart dans l'autre sens se couche toujours plus à l'ouest chaque jour et la durée du jour augmente jusqu'au solstice d'été. C'est le Sol invictus romain.

Coucher du soleil au solstice d'hiver 2017

La fête des rois, est calquée sur les saturnales romaines. Le dimanche est un jour férié exceptionnel qui a été appliqué chaque semaine, ce qui ne le rend plus exceptionnel !

La Saint-Valentin remplace la fête de la fertilité romaine des Lupercales et se trouve à une durée entre le solstice d'hiver et l'équinoxe de printemps qui correspond à la section dorée, le nombre d'or. Tout comme la fête de l’Assomption est placée sur en proportion dorée entre le solstice d’été et l’équinoxe d’automne.

Il y a donc ainsi des relations avec l'astronomie et le vivant que notre corps et la nature en général ressent clairement. (Quand les jours diminuent de longueur ça se ressent !!)

De plus les marées d'équinoxe sont connues. C'est le moment où il y a alignement entre la lune et le Soleil et donc ça augmente l'intensité de la gravité. (Voir mon article sur le principe de la marée.)

maree_de_vive_eau_en_pleine_lune

Howard Crowhurst écrit au pape

Globalement le soucis de la date de Pâques n'a pas été remarqué par le grand public, qui bien souvent ne connait pas l'origine des fêtes et comprend encore moins comment on calcule les dates.

Cependant l'astronome et spécialiste des mégalithes Howard Crowhurst a remarqué le soucis de la date de Pâques il y a quelques années et il en a fait une conférence.

Howard Crowhurst a même écrit au Pape pour signaler le problème. Mais le pape n'a jamais répondu....

Voici encore ci-dessous une vidéo d'une conférence de Howard Crowhurst qui parle de la définition de la date de Pâques et de l'erreur de la date de 2019.

Il complète également cette conférence en parlant du calcul de la date de la St-Valentin, ainsi que de l'influence des événements astronomiques sur les animaux, notamment la migration de certains poissons qui ne se font qu'une fois l'équinoxe passée.

Certains animaux semblent sensibles aux influences du champ magnétique terrestre qui varie aussi en fonction de cycles.

Notamment autour des équinoxes il y a des fissures qui s'ouvrent dans la magnétosphère terrestre. On parle ici de l'effet Russel-McPherron.

[Scoop !] Le même jour de la publication de cet article, il y a une publication scientifique qui a été acceptée à propos d'une étude qui montre que les humains sont sensibles au champ magnétique terrestre !! Si ça c'est pas une belle synchronicité !! Il me fallait dont ajouter ce paragraphe dès que j'ai eu connaissance de ce fait.

Voici l'étude qui montre que les humains sont sensibles au champ magnétique terrestre...

Est-ce que les humains sont également sensibles à ces cycles et ses influences astronomiques ?

Et bien oui, si l'on considère que l'humain est sensible au champ magnétique terrestre comme le montre l'étude ci-dessus, et que lors de l'équinoxe par l'effet Russel-McPherron il y a une variation qui s'effectue. Alors les humains ressentent le passage à l'équinoxe de façon magnétique !

Est-ce que l'instauration du carême et du Carnaval sont fait dans le but de calmer les ardeurs de la population dont l'humeur est influencées par l'arrivée du printemps ? (Il y a un dicton anglais qui dit "Fou comme un lièvre de mars" c'est ce qui a inspiré Lewis Caroll à créer les personnages du lièvre de mars et du chaplier fou... Le lièvre est fou car c'est la saison des amours !)

Voici ma version du lapin de Pâques/lièvre de mars à faire en pâte à tresse.. ainsi on ne mange pas de viande...

lapin de pâque en pâte à tresse

Car oui, est intéressant de rapeller que l'origine du mot Carnaval. Vient de l'italien Carnevale composé des mots latins "Carne" et "levare" et signifient enlever la viande.
Le carnaval est donc une période pendant laquelle on ne mange pas de viande.

Le mot carême lui, signifie 40ème jour. Soit quarantième jour avant Pâques. Et la fête de l'ascension a lieu 40 jours après Pâques ! Tout est lié à a cette date de Pâques !!
(Dans les durées anciennes, on retrouve souvent cette notion de 40 jours, notamment aussi dans le principe de la quarantaine, pour éviter la transmission des maladies. Un des explications de ce nombre de 40 jours pourrait être un calendrier de 9 mois de 40 jours + 5 jours spéciaux. )

Bon, je te laisse faire ton avis avec la conférence d'Howard Crowhurst:

Bon, alors je te souhaite une excellente fête de Pâques. Que ce soit pour toi le 24 mars ou le 21 avril !

Quelle date préfère-tu ?

Navigation au sein des articles

1 2 3 4 5 21 22 23
Remonter