résumé du livre de Ivan Illich Energie et équité

Résumé du livre de Ivan Illich: Energie et équité

Souvent après la lecture d’un livre j’oublie un peu son contenu et si je veux citer quelque chose je me dis zut j’ai oublié le détail. Alors voilà, ici j’ai eu la présence d’esprit de prendre des notes et de garder quelques point d’entrée du livre.

Voici déjà le livre:

Résumé

Déjà pour les chiffres, il faut se souvenir que le livre a été écrit en 1973. Donc les chiffres ont passablement évolués.

  • p14: USA => 42% de l’énergie est utilisée pour les voitures.
  • Dans les 50 années qui ont suivit l’inventio du train. La distance moyenne annuelle parcourure par une personne a été multipliée par 100.
  • p16: actuellement on voyage à pied autant que nos ancêtres, mais pas au même endroit. Nous on marche dans des centres commerciaux, dans des tunnels de métro, des parkings souterrains, etc…
  • A pied on est libre d’aller dans toutes les directions. En voiture on est obligé de suivre des routes.
  • p17-18: Un Etat-uniens moyen consacre 1600 h/an à sa voiture. (tout compté. Donc le temps dans la voiture et le temps à travailler pour payer la voiture.) Ceci représente 4h par jour. Cependant un Etat-uniens moyen parcours 10 000 km / an en voiture. 10 000 / 365 = 27km/jour => en 4h = 6,8 km/h => donc à pied on va autant vite !
  • Pour la même vitesse globale, on consacre 28% de son temps avec une voiture et 3-8% de son temps à pied !
  • p19: Une route ne rapporche pas. Elle éloigne ! En effet, avec une route, c’est l’exode des coins perdu. Si une route existe. Plus besoin de marché sur place. Un camion vient de la ville avec tous les produits. Si une route existe, une école locale n’est plus utile. Tout le monde va dans l’école de la ville la plus proche. Avec une route. Plus besoin de médecin local. Il y a l’ambulance pour aller à l’hopital.
  • p21: A l’époque où aller à pied était le seul moyen de transport. Il y avait une équité du temps de déplacement. Actuellement, il y a une inéquité croissante. Pour un riche, il est possible d’utiliser des moyens de déplacement rapide. Car l’investissement représente un temps moindre pour lui que pour un pauvre. La route apporte les inéquités.
  • p22: Les services locaux qui étaient tout le temps présents (école, magasin, médecin) sont moins présents. L’absence est la règle. La présence une exception. Ils viennent quand on en a besoin.
  • p23: L’Etat investi pour les infrastructure de transport pour justifier qu’on a déjà investi bien plus dans les mêmes et dans les services que les transports justifient (hopitaux, écoles….)
  • la vitesse limite où l’on commence à perdre du temps en augmentant la vitesse est d’environ 25 km/h
  • p30: La mobilité est-elle un progrès ? => je complète. La révolution des télécoms à plus changé le monde (surtout en afrique) que l’augmentation de la vitesse de déplacement.
  • p32: à vélo => il faut 0,15 cal / km pour déplacer 1g. Le vélo est la machine thermique la plus efficace. C’est la dernière invention du néolithique. On ne vole pas de l’énergie ailleurs. On optimise sont efficacité énergétique.
  • p33: La roue était un tabou dans le mexique précolombien. Elle était réservée aux statues des dieux. Pourtant c’est une superbe invention pour optimiser sa force physique. Mais on l’a délaissé pour des raisons culturelles. Chez nous actuellement c’est pareil avec le vélo. Il est délaissé au profit du culte de la voiture.
  • p41: Il faut définir le quanta d’énergie qu’une personne a le droit d’utiliser par année et ensuite on le réparti.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :