L’économie est une science humaine qui tente de se faire passer pour une science dure

L’économie est fondamentalement une science humaine. Cependant on trouve beaucoup de membre de cette science qui tentent de nous faire croire que l’économie est une science dure comme le sont les maths ou la physique.

Il y a plusieurs principes de manipulations qui sont utilisés pour arriver à ce but. (Les économistes aiment bien les cravates…. allez comparer  les habits des gens dans une fac de science économique et juste à côté dans une fac d’ethnologie…. Il n’y a pas photo.. et pourtant dans tous les cas on étudie les comportements humains !)

Voici en introduction une vidéo dans laquelle Bernard Maris (massacré avec ses potes de Charlie Hebdo), qui est lui même économiste, nous explique que l’économie tente de paraitre une science plus dur qu’elle ne l’est et que dans ses fondements, il y a deux oublis majeurs…. le temps et la monnaie.

Le faux « prix Nobel » d’économie

Alfred Nobel, pour se racheter de son invention de la dynamite qui a fait pas mal de dégât… a inventé et mis sur son testament le principe du prix Nobel qui récompense les gens qui ont « apporté le plus grand bénéfice à l’humanité » par des avancées dans plusieurs domaines: la physique, la chimie, la littérature, la médecine et la paix.

… mais pas l’économie. Nobel n’a jamais parlé de récompenser des économistes.

C’est une manipulation d’une caste qui veut faire passer sa branche comme plus importante que ce qu’elle est qui a inventé le Prix de la banque de Suède en science économique en la mémoire d’Alfred Nobel.  …. nom tellement long que forcément on l’abrège en Prix Nobel d’économie.. . ce qui est faux et incite à penser qu’il est lié aux autres !

economie science

Un formalisme mathématique pour masquer des failles de raisonnement

La science économique utilise beaucoup les mathématique pour formaliser ses théories. L’effet, est que toute théorie devient tout de suite moins discutable quand le raisonnement est mathématique.

  • C’est pas une théorie, c’est prouvé mathématiquement.….

economie science mathematique

Oui la la logique mathématique c’est bien, ça marche, mais faut il encore que le postulat exprimé mathématiquement soit juste ! .. et ça beaucoup l’oublient.

Voici une petite histoire qui illustre bien mes propos:

En 1997, MM. Merton et Scholes ont été récompensés en recevant le prix de la banque de suède en mémoire d’Alfred Nobel (comme quoi c’était vraiment bien !! :p ) pour leur contribution dans le modèle de Black-Scholes, un modèle mathématique sensé assurer des placements sûrs.

Forts de leurs croyance en ce modèle, MM. Merton et Scholes ont créé la société Long Term capital Management. Même le nom de cette société transpire de confiance absolue dans leur technique de prédiction de l’avenir. (c’est mathématique, ça ne peut pas foirer !)

Résultat, la logique du Titanic !

En 1998, (une année après leur récompense ! ) cette société est en quasi faillite. Faisant courir un risque majeur au système bancaire international. (La rumeur dit que c’est pour éponger les centaine de millions de perte à cause de la faillite de LTCM que UBS et SBS ont fusionnés... sinon il y avait une faillite bancaire systémique en Suisse..)

La toute puissance des mathématiques pour prédire l’avenir, et en laquelle croyaient beaucoup d’économistes, s’effondre. Ce ne sont pas les mathématiques qu’il faut blâmer, mais le fait que ces gens ont construit un modèle mathématique correct sur des hypothèses fausses !

Une déconnexion de la réalité humaine

Il y a un concept qui est très connu, c’est le concept d’homo-économicus. C’est un modèle simplifié du comportement humain dans l’économie. L’humain est sensé être rationnel !! (Si l’humain était vraiment rationnel ça se saurait !)

Est-ce que ce modèle est juste ? L’humain ne pense qu’à son profit personnel ?

homo economicus

Dans un cadre de compétition, où tout le monde est ennemi, ça marche…. mais dans un cadre de coopération, dans un couple ou dans une famille, on s’entraide. On pense au groupe pas qu’à soi.

C’est pour cette raison que les petites épiceries qui vendent de tout et n’importe quoi sont généralement tenues par des étrangers. Car c’est le seul moyen de faire des affaires. Si chaque client est un pote, alors chaque client vient demander un rabais…. « Vu que c’est moi, tu me fais un prix ! »

L’homo économicus n’est qu’une simplification grossière qui ne marche pas dans tous les cas. C’est quelque chose qui dépend beaucoup de la vision du monde de l’humain en question. Et il existe beaucoup de vision du monde différentes….

Une déconnexion de la réalité physique

Nicholas Georgescu-Roegen, un économiste des années 1940 disait que l’économie oublie que ce qui la fait tourner ce sont des machines thermiques… et donc que l’économie est liée à la notion d’entropie qui dégrade la qualité de l’énergie.

L’économie ne peut pas tourner indéfiniment comme un mouvement perpétuel. Il explique ça dans son livre « la décroissance« . C’est un des fondements théorique du mouvement décroissant.

C’est dans la vidéo ci-dessus ce qui peut être en lien avec les propos de Bernard Maris qui dit que les théories économiques majoritaires ne tiennent pas compte du temps.

Voici une petite citation d’un autre économiste qui résume bien l’absurdité de vouloir comme objectif économique majeur, la croissance (exponentielle) du PIB.
(oui exponentielle, même si on la déguise avec de taux de croissance en % car notre cerveau ne comprend pas les exponentielles)

« Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fousoit un économiste. »

Kenneth E. Boulding

La monnaie a été évacuée des modèles économiques majoritaires

En général, les économistes ne tiennent pas compte de la monnaie. Ils disent que c’est un voile sur les échanges. Que la monnaie est neutre. La monnaie est juste un moyen de simplifier l’échange de biens et services en fractionnant la valeur qu’elle représente.

Ils disent que l’économie, c’est un grand système de troc…. la monnaie c’est juste de l’huile pour que ça tourne plus facilement.

Au passage, la fable du troc a été inventé par Adams Smith, les anthropologues n’ont retrouvé aucune société qui a vécu avec du troc. Le troc est trop marginal pour faire système. Et pourtant quasi tous les bouquins d’économie disent quelque chose du genre « Tout commence avec le troc.. » pour reprendre l’expression de la p.5 de la brochure de la banque nationale suisse..

economiste monnaie neutre

Ainsi si on veut s’intéresser à la monnaie, il ne faut pas aller voir un économiste, mais un anthropologue. David Graeber, un anthropologue a écrit ce qui est probablement le meilleur livre sur l’histoire de la monnaie. Le livre s’appelle: Dette 5000 ans d’histoire. …..dont voici mon résumé. 

Personnellement, j’organise des Jeux de la monnaie, un jeu passionnant pour comprendre l’origine de la monnaie, voir par l’expérience que le troc ne fonctionne pas, découvrir que la monnaie n’est pas neutre du tout. Que le cadre de la monnaie, et surtout de la manière dont est créée la monnaie a une influence énorme sur le système économique en vigueur.

Ainsi la création monétaire par le crédit bancaire des banques commerciales, qui est le système majoritaire de nos jours, a une influence sur l’économie. Et que l’occulter c’est ne rien comprendre à l’économie.

Donc je doute toujours beaucoup quand une expert en économie vient nous raconter LA vérité. (car c’est mathématique !!)

L’économiste Steve Keen remet en cause l’économie néo-classique et il recommande aussi depuis quelques années de tenir compte de la création monétaire dans les modèles économiques:

« Pire encore, la plupart des modèles oublient de conceptualiser le rôle du crédit et de la monnaie, en omettant de faire apparaître les banquiers dans leurs calculs ! L’auteur, qui se définit comme « post-keynésien », utilise ses constats et ses découvertes pour déplorer la mainmise de la pensée néoclassique dans le débat universitaire, mais aussi et surtout politique depuis le début des années 1980. »

Pour bien comprendre les combats idéologiques entre économistes, je recommande la lecture de la BD Economix – La première histoire de l’économie en BD. C’est de cette BD que sont extraites les quelques illustrations de cet article.

Cette BD est un condensé de nombreux bouquins d’économie rébarbatifs pour en faire un contenu accessible, et même parfois très drôle. Ainsi après avoir lu cette BD, tu pourras prétendre être un expert en économie. (car ça suffit certainement pour comprendre l’économie mieux 90% de la population !)

Voici un extrait pdf de cette BD…

On peut encore dire que les économistes n’ont pas vu la crise des subprimes car il n’avait pas les outils pour la voir. (sauf quelques rares comme Steve Keen qui observait l’effet de la création de dettes de ce style dans ces modèles)
Pour bien comprendre le mécanisme de la crise des subprimes, il y a le film, The Big Short qui montre bien tous les mécanismes et l’aveuglement des économistes. Mais avant de regarder ce film, je recommande de regarder cette petite vidéo de la chaine Heu?reka qui nous donne les clés de lecture du film et des explications sur le jargon technique. Vraiment bien fait !
Puis pour aller plus loins, la chaine Heu?reka propose 3 épisodes pour bien comprendre les mécanismes et ce qu’il s’est passé dans la crise des subprimes:

Alors voilà, une fois que tu as suivi et compris ce parcours « origine des subprimes« , là tu peux mettre sur ton CV que tu as le « Prix Nobel d’économie« . Oui, si t’as compris ça, alors tu as compris plus de choses en économie que 99% de la population et même que de nombreux économistes ! (oui, oui.. tu peux mettre « Prix Nobel d’économie » vu que celui-ci n’existe pas, il n’est pas protégé !)

Etymologie du mot « économie »

Il est peut être bon de remonter à la source des mots et de comprendre ce que signifie le mot « économie« .

On peut résumé le sens du mot économie à « lois de la maison »:

  • « éco-«  vient du grec οἶκος, oîkos → « maison »
  • « -nomie » vient du grec νόμος, nómos→ « loi »

Donc l’économie est l’ensemble des règles qui régissent notre maison, notre environnement, notre habitant.

Le préfix éco est le même que dans le mot écologie qui est l’étude de notre environnement, habitat.

Ainsi, l’économie désigne les règles du jeu.

Mais la grande question est: qui fait les règles ? Est-ce qu’il est possible de jouer à un autre jeu ?

Le cours métrage « Jeu de société » présente très bien une fable de l’économie actuelle sous forme d’un jeu de plateau bien connu…. et il pose bien la question de savoir si l’on a le droit de changer les règles du jeu…

Les experts en économie, des politiciens déguisés

Si l’économie est bien l’ensemble des règles du jeu. Et bien qui décide des règles ?

Normalement, la théorie nous dit que c’est la politique qui décide des règles du jeu, que nous sommes en démocratie et donc que les règles du jeu sont choisies par le débat politique qui est formalisé dans des lois selon toute une série de processus.

En réalité, si l’on étudie un peu comment se fabriquent l’opinion publique, puis les lois, on remarque que la logique économique est souvent invoquée pour justifier les choix. (C’est pas moi qui le veut… c’est mathématique !!! Mais ça tombe bien les math prouvent ce que je veux !)

Là on a toute une armée d’agent Smith à cravate (l’autorité!), des économistes, des experts qui viennent nous dire comment il faut penser, quelle est LA seule est unique solution. (la fameuse pensée TINA, There Is No Alternative… appliquée pour faire passer une mesure horrible..)

Ils assènent des vérités en invoquant la science économique car leur science est juste et infaillible. C’est de la logique du bon sens, c’est mathématique !

Et qu’en plus la proposition est bonne pour l’humanité vu qu’il y a des « prix Nobel » d’économie…. ce n’est pas n’importe quoi c’est une méthode reconnue.

mr smith matrix economiste cravate

Ainsi la politique (un ramassis d’opinions utopiques) est souvent soumise aux « lois naturelles » de la science économique.

Finalement, le boulot d’un parlement se limite de plus en plus à juste allouer les ressources de l’Etat en votant un budget et des comptes. Mais de moins en moins à vraiment décider des règles du jeu, de l’économie. (je rappelle encore une fois que le mot économie signifie bien « règles de la maison« )

Il y a de nombreux économistes qui pensent et font croire que notre système actuel est un état naturel des choses.

Par exemple, l’économiste et conseiller politique (!!!) Alain Minc a déclaré:

« Le capitalisme, ne peut s’effondrer, c’est l’état naturel de la société. La démocratie n’est pas l’état naturel de la société, le marché oui. »

Voilà le genre de déclaration qui montrent que bon nombre d’économistes ne sont que des politiciens déguisés qui assènent des opinions sous le couvert de la science économique. (c’est pas moi qui le dit, c’est pas une opinion, c’est mathématique !!!)

Ce genre d’économiste, ne sont que des chiens de garde d’un système. Ils protègent les règles du jeu qui les favorisent, ainsi que leur amis.

Voici une petite vidéo (mainte fois censurée de youtube) faite par Usul et Linguisticae pour expliquer par l’exemple du débat sur les retraites, l’influence de la pseudo logique scientifique qui ne sert qu’à manipuler l’opinion publique. Une fois que l’opinion publique a gobé une affirmation donnée par des experts et économistes, elle fait sont chemin et devient gentiment une loi bien ancrée. une lois naturelle.

Conclusions positives

J’ai envie de conclure cet article de manière positive.

L’arme la plus puissante dans les mains de l’oppresseur est l’esprit de l’opprimé. Steve Biko

Après avoir lu (et compris) cet article, la manipulation opérée par les économistes pour faire de leur science quelques chose de plus fiable et sérieux qu’elle n’est devrait ne plus fonctionner.

L’économie est une simple science humaine.

La théorie des jeux permet de comprendre que le cadre souvent dit « naturel » n’est qu’une construction humaine. C’est un équilibre « naturel », mais dans un cadre donné construit. (ne pas confondre le cadre et l’effet du cadre)

Il n’y a pas de pensée TINA, il est possible de repenser le cadre, de sortir du cadre. D’inventer de nouvelles règles du jeu.

Tout est possible !

Si les économistes n’osent pas toucher à la monnaie, c’est peut être que justement c’est là qu’il y a des choses intéressantes à creuser, à comprendre. C’est là qu’il y a à innover pour inventer un nouveau cadre.

En tout cas le jeu de la monnaie, nous montre que le cadre n’est pas anodin, et le 4ème jeu qui propose l’utilisation d’un Système Monétaire Equilibré nous montre une piste intéressante pour repenser le cadre économique de notre société.

Alors, la prochaine fois que tu vois un agent Smith qui vient défendre la matrice…  réfléchis au lieu de le croire sur parole ! Eprouve le…. imagine ce qu’il n’est pas capable d’imaginer. Lui n’est qu’un programme…. toi tu as une âme….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *