Résumé du livre de Ernst Zürcher – Les arbres entre visible et invisible

J'avais déjà vu une conférence de Ernst Zürcher en 2017 lors du G21. puis j'ai eu l'occasion de en août 2020 d'aller faire une balade sur les crêtes du jura avec lui.

J'ai écouté encore d'autres de ses conférences, et j'ai lu son livre. Dès le début je me suis dit que c'est un livre tellement dense en info qu'il faut que je prennent des notes. Et j'ai eu raison. Du coup j'ai pas avancé très vite dans ma lecture. Mais au moins je peux retrouver les informations rapidement.

Conférences de Ernst Zürcher

Le monde des arbres et tellement incroyable et le monde des humains est tellement ignorants à leur sujet !
Donc ça vaut la peine de diffuser largement ces informations. C'est le but de ces notes ci-dessous qui ne sont que le reflet de ma lecture.

Bonne balade.

Références pour obtenir le livre

Voici un extrait pdf du livre "Les arbres entre visible et invisibles" de Ernst Zürcher. Il y a également le sommaire.

Notes de lecture sur le livre "Les arbres entre visible et invisible" de Ernst Zürcher.

Introduction

  • Les arbres font pleuvoir. En fait un nuage ne suffit pas à faire pleuvoir, il faut qu'il soit ensemencé par des micros particules. (j'en parlais dans une articles sur la géoingénierie il y a quelques années...) Les arbres, les forêts émettent des composés organiques volatils, qui ensemencent les nuages et font pleuvoir au dessus des forêts. (polens, débris végétaux, spores de champignons, etc... )
    => sources: Science, 17.9.2010 et Nature, 27.2.2014
  • La compréhension du cycle de l'eau change. Les forêts en sont le coeur. Le nouveau modèle climatique de la pompe biotique, montre que ce ne sont pas les déplacements des masses d'air qui sont à l'origine du cycle de l'eau. Mais le changement de phase de l'eau au dessus de forêt qui provoque les déplacements de masse d'air.
    => Anastassia M. Makarieva, Victor G. Gorshkov
  • Ainsi les forêts équatoriales comme celle d'Amazonie vont chercher des masses d'air au dessus de l'océan et les enrichissent en eau pour la transporter jusque au coeur des terres à des milliers de kilomètres. Ceci par de multiples cycles d'évapotranspiration et des pluies.
pompe biotique évapotranspiration forêt pour transporter de l'eau.
  • Ainsi la déforestation des côtes est dramatique, car on coupe cette pompe et les forêts au coeur des terres continentales ne reçoivent plus d'eau et se désechent. Il est estimé qu'il faut une forêt au maximum à 600km de la côte pour assurer cette pompe biotique.
  • Les forêts équatoriales supportent bien l'intense rayonnement solaire grâce à ces cycles hydriques. L'eau est toujours présente et ainsi aucun feu ne peut spontanément se déclarer. Mais avec les coupes massives, les arbres se désèchent, souffrent du soleil et des incendies peuvent se déclarer.
  • Ce qui est bien connu, c'est que la photosynthèse crée de l'oxygène. Ce qui est nettement moins connu, c'est que la photosynthèse crée de l'eau !!!!
    On revient en détail plus loin. Mais c'est une intuition que j'avais depuis longtemps: les arbres créent de l'eau !!! et en voici la confirmation .. (en bouffant du CO2).... (C'est subtil, car il est nécessaire de consommer de l'eau.... pour en créer à neuf.)
    L'arbre nous est donc très utile, car il purifie notre air pour nous fournir l'oxygène que l'on respire et il purifie notre eau en la décomposant et recomposant. L'arbre nous est donc nécessaire !
  • Chronobiologie: les cycles de la lune influence le sommeil humain.
    Extrait de l'étude: Evidence that the lunar cycle influences human sleep Christian Cajochen et al.
    "Nous avons constaté qu'autour de la pleine lune, l'activité delta de l'électroencéphalogramme (EEG) pendant le sommeil NREM, un indicateur du sommeil profond, a diminué de 30 %, le temps d'endormissement a augmenté de 5 minutes et la durée totale du sommeil évaluée par l'EEG a été réduite de 20 minutes. Ces changements ont été associés à une diminution de la qualité subjective du sommeil et à une baisse des niveaux de mélatonine endogène. Il s'agit de la première preuve fiable qu'un rythme lunaire peut moduler la structure du sommeil chez l'homme lorsqu'il est mesuré dans les conditions hautement contrôlées d'un protocole d'étude circadien en laboratoire sans repères temporels."
  • Ainsi les niveaux de mélatonine, l'hormone du sommeil sécrétée par la glande pinéale, sont différents suivant les phases de la lune. Lors de la nouvelles lune 🌑 le niveau est deux fois plus élevé que lors de la pleine lune 🌕.
  • La chronobiologie s'applique aussi aux arbres. En effet, les arbres sont aussi sensibles aux phases de la lunes. Les arbres enregistre les marées terrestres.
  • http://www.fao.org/3/XII/0905-A1.htm
  • Les arbres pratiquent abondamment la collaboration, notamment avec les mycorhizes, des champignons en symbiose avec les racines. (sur des milliers d'espèces d'arbres connus tous ont des champignons en symbiose, sauf le frêne et l'if !! étonnamment des arbres les plus sacrés !!)

Arbres sacrés et peuples de l'arbre

  • l'if est l'arbre sacré par excellence.
  • C'est un arbre qui mêle la vie et la mort. Comme le montre la rune ᛇ Eihwaz qui est son nom en vieux norrois. L'if a une très longue longévité. Mais il est toxique. (sauf l'arille rouge, la partie du fruit qui entoure la graine et dont on peu faire des confitures !)
  • L'if est un excellent arbre pour créer les meilleurs arc des "yeomen" (étymologie du Y viendrait-elle du nom de l'if qui se dit Yew en anglais ?) Le secret de ses arcs est le dos en aubier et le ventre en duramen.
  • le plus vieil objet en bois créé par un humain était une pointe de flèche en if durcie au feu par un homme de néanderthal en -350 000. Retrouvée dans l'Essex en Angleterre.
  • L'angleterre est une terre où l'on retrouve encore beaucoup d'if anciens. C'était l'arbre sacré des Celtes. Et les romains les ont souvent coupés. Ainsi c'est de l'autre côté de la manche qu'on en trouve encore le plus.
  • Les sites mégalithiques semblent également liés aux ifs. On retrouve ceci dans l'étymologie. A Yverdon et à Yvonnand ces noms de localité signifient respectivement "la colline aux ifs" et la "vallée des ifs". Entre les deux on trouve le site mégalithique des Menhirs de Clendy. En latin, le nom d'Yverdon est Eburodunum.
2013_07_15_22_20_menhir_de_clendy_yverdon
  • l'if est toxique, mais permet de sauver des vies. En effet, l'if du pacifique est la source d'une substance qui combat de nombreux cancer, le paclitaxol.
  • Dans les arbres sacré, il y a aussi le fameux Yggdrasil de la mythologie nordique. Certains disent que c'est un frêne, et d'autres un if.
  • Dans les arbres sacrés il y aussi le destin tragique de l'arbre d'or, Kiidk'yaas, un épicea sitka. L'arbre sacré des Haïdas aux aiguilles d'or à cause d'un manque de chlorophile. Cet arber a été abattu en janvier 1997 dans un geste paradoxal par Grant Hadwin qui voulait par cet acte terroriste attirer l'attention sur la déforestation des forêts primaire du Canada. Hadwin a mystérieusement disparu en mer le mois suivant, le jour de son procès....
  • p43, l'if était l'arbre sacré des Druides celtes.
  • On retrouve l'effet des marées gravimétrique dans les cernes des arbres.
  • Berger, W H: Discovery of the 5.7-year Douglass cycle: A pioneer’s quest for solar cycles in tree-ring records
  • "L'astronome A.E. Douglass est généralement reconnu comme le père fondateur de la dendrochronologie. Il a étudié les cernes des arbres à la recherche de preuves que les variations solaires (telles qu'observées dans les taches solaires) se reflètent dans les variations climatiques. Il était convaincu du succès de sa quête. L'analyse de certaines de ses premières données à l'aide de la décomposition de Fourier et la comparaison des périodogrammes des cernes des arbres avec ceux basés sur les cycles solaires connus suggèrent que les cycles qu'il a trouvés n'existent peut-être pas ou ne sont peut-être pas d'origine purement solaire. Les résultats rapportés ici suggèrent une influence beaucoup plus forte des marées sur les enregistrements des cernes que ce qui est généralement considéré. Le grand mérite de Douglass en tant que pionnier de la datation des cercles d'arbres en archéologie et de la climatologie basée sur les cercles d'arbres n'est pas affecté par les résultats présentés ici."
  • Le Dr. Albert Kukowka a découvert que lors des chaude journée l'id émet des gaz alcaloïde qui peuvent provoquer des hallucinations.
  • => voilà peut être une des raisons supplémentaire qui fait de l'if un arbre sacré.
  • On sait que les Druides celtes étaient capable de réaliser avec succès des trépanation. Peut être que l'if servait d'anesthésiant ?
  • L'if est un arbre toxique, mais il apporte de nombreux remède également. En voici qq'un
    • écorce d'if du pacifique, le paclitaxol => un anti-cancer
    • infusion d'écorce d'if => contre les piqûres d'insectes et de serpent
    • de la sciure d'if contre la rage t le goitre
    • la tisane d'aiguille d'if, contre les parasites, les épilepsies, l'amygdalite, la diphtérie et les troubles menstruels.
    • la décoction d'aiguille est un abortif.
    • l'extrait d'aiguille est utilisé en homéopathie contre la goutte, les rhumatismes et problèmes de foie. Mais aussi la constipation, l'érysipèle.

Structures et formation

  • Deux types de croissances chez l'arbre:
    • végétative => racine + tige, feuille, => protection contre chaud et froid.
    • générative => sexualité, fleur, fruit = reproduction
  • L'arbre a la particularité d'avoir une croissance végétative sur plusieurs années.
  • Les bourgeons sont des graines qui poussent sur la plante mère.
  • Il y a un équilibre exclusif entre: croissance végétative et générative
  • aussi entre croissance rapide et croissance à lente à l'ombre
  • Il y a des arbres adaptés à plusieurs ensoleillements
  • => pleine lumière:
    • saule
    • bouleau
    • peuplier
    • pin
    • mélèze
  • => semi-lumière
    • frêne
    • tilleuls
    • érables
    • chênes
    • épiceas
  • => à l'ombre
    • hêtre
    • sapin
    • if
  • Chaque étape prépare la suivante jusqu'au climax. (la forêt optimale)
  • On le voit bien en bordure de glacier qui s'est retiré, on a une progression de la roche mère, à la forêt depuis les espèces colonisatrice qui poussent vite en plein soleil et celle qui ne viennent qu'ensuite à l'ombre des autres.
évolution-forêt-cycle-vie
  • Photosynthèse:
  • La chlorophile est similaire à l'hémoglobine du sang, mais complémentaire dans le cycle.
  • la chlorophile utilise le magnésium pour produire de l'oxygène.
  • L'hémoglobine consomme de l'oxygène à l'aide de fer.
  • il y a 2 types d'organismes:
    • Auto-trophe => mange des minéraux
    • hétéro-trophe => mange d'autres organismes.
  • les vers de terre transforment 20 tonnes de matière organique par hectare / an.
  • p.63
  • Le processus de photo synthèse a été étudié par étape. La question était de savoir d'où vient la matière qui compose les plantes. De l'air, de l'eau ?
  • Il y a eu plusieurs étapes de compréhension de la formule chimique.
  • 6CO2 + 12H2O + ☀️ => C6 H12 O6+6O2 + 6H2O
  • On constate donc qu'on a une photolyse
  • => l'oxygène formé vient du H2O entré (l'eau)
  • => H2O sorti vient du CO2 absorbé.
  • => L'arbre produit de l'eau à partir du CO2
  • Un arbre crée de l'eau nouvelle qui n'a jamais circulée.
  • 89% de la masse de cette eau vient du CO2 absorbé
  • Un arbre est un très bon filtre à eau.
  • => pour 1000Kg de bois (sec) => on a 541Kg d'eau nouvelle.
  • Notre compréhension de la nature de l'eau est en plein boulversement. Voir aussi le livre de Gerlad Pollack: le 4ème état de l'eau. (je suis en train de le lire !)
  • => il existe une 4ème état del'eau, au delà de la glace, l'eau liquide et la vapeur, il y a aussi le "cristal liquide". Un sort de gel qui a les propriété physique proche du blanc d'oeufs. Cet état arrive dans des "Zone d'exclusions" contre des membranes hydrophile. Il y a un espace de quelques cheveux de large, allait jusqu'à maximum 1/4 de mm, qui exclu tout sauf l'eau... d'où le nom de zone d'exclusion. Il s'agit donc d'eau très pure. Puis d'eau qui est polarisée électriquement. (comme les cristaux liquide d'un afficheur de calculatrice...) Ceci permet donc de nombreuses propriétés.
  • => l'eau permet de stocker de l'énergie dans cette zone d'exclusion.
  • => On peut charger l'eau en énergie électromagnétique. Donc par exemple le soleil. (ainsi on peut faire des batteries à eau qui stockent l'énergie solaire !)
  • => les polarités de même signe (++ ou --) peuvent s'attirer.. Car il y a des plus petites particule de signe opposés entre les grosses particule de même signe. Ainsi on explique la formation des nuages !
  • Ce genre de gel d'eau se produit naturellement dans toutes les cellules vivantes.. vu que l'on est dans des distances à la bonne échelle et dans des membranes hydrophiles !

Qu'est-ce le bois ?

  • De quoi est composé le bois ?
    • 50% de carbone
    • 44% d'oxygène
    • 6% d'hydrogène
    • <1% de trucs divers et variés... azote, phosphore, calcium..
  • Conclusion: un arbre c'est plus de 99% d'air !!! (le carbone vient du CO2)
  • Quand on brûle ce bois il restitue ses éléments.
  • 1Kg de bois brulé donne => 14Mj d'énergie (bois sec à 15% d'eau)
  • => C'est l'équivalent de 170l d'eau chauffée de 10°c à 30°C
  • Structure du bois, le nom de couche de l'intérieur à l'extérieur:
    • bois de coeur
    • Aubier
    • Cambium => très fine couche
    • Liber
    • écorce
  • Depuis la cambium, il y a une production de cellule ligneuse.
    • pour une cellule à l'extérieure (écorce)
    • 9 cellule à l'intérieur.
cerne-des-arbres-vieux-chene

Comment l'eau monte au sommet d'un arbre ?

  • La pression négative de l'évaporation des feuilles fait monter l'eau dans le gel de cristaux liquide des zone d'exclusion.
  • Cet état physique permet aussi à l'eau de geler à -15°C et pas à 0°C !
  • pour les arbres qui vivent à des latitudes qui ont des saisons. L'hiver l'arbre stocke du sucre dans ses racines. Amidon => sucre soluble => amidon.

Le bois comme matériau de construction

  • le bois est solide, résistant et léger. => parfait pour la construction
  • C'est grâce à la lignine qui est résistante à la compression
  • à la cellulose fibrillaire qui résiste à la traction et qui est souple
  • => c'est le principe du béton armé !
  • En test des matériaux on détermine la longueur de rupture d'une perche sous son propre poids.
  • => pour l'acier => 4 à 8km
  • => pour le bois => 20 km !!!
  • La lignine est hydrophobe => permet de faire des canalisation de sève et de racine.
  • => On parle des cadres de caspary.
  • La lignine est importante pour la structure du sol. C'est ce qui fait qu'on est pas dans un sol liquide.
  • Les champignons basydiomycètes sont les rares organismes à détériorer la lignine. Il font de la rétention d'eau dans leur cellules et se structurent en réseau sur la lignine solide qu'ils décomposent lentement.
  • "Ce sont les plantes qui forment les cellules et non les cellules qui forme les plantes"

Chronobiologie

  • Livre "Adieu l'horloge interne" de Gunter Klein
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronobiologie
  • Dans les années 1930 le biologiste Erwin Bünning avait conclu à une non corrélation des plantes avec des cycles externes, et donc il a conclu que la base de temps des plantes est une horloges interne. => 80 ans plus tard on n'arrivent pas au même conclusions.
  • => il y a corrélation avec le cycle de gravimètre de la lune. => l'horloge interne n'existe pas. (on l'a jamais trouvée) c'est la lune et son effet de marée toute les 6,2h qui sert de base de temps. (~4*6,2 = 24h 50 min et 28s)
  • http://www.fao.org/3/XII/0905-A1.htm
  • les plantes font un mouvement à chaque fois après cette base de temps de 6,2h ou un multiple.
  • Il y a des tradition dans le monde entier qui mettent en lien la croissance des plantes et l'abattage des arbres avec les phases de la lune.
    • lune décroissante => abattage des arbres => pour le bois de construction
    • germination croissance, juste avant la plein lune
  • 🌕🌖🌗🌘🌑🌒🌓🌔🌕
  • Il y a deux cycles:
    • Synodique (rencontre) => phase croissante et décroissante = 29.5j
    • Sidéral => lune montante et descendante par rapport à l'horizon = 27.32 j
  • Il y a conjonction des deux cycles vers fin décembre soit sur la pleine lune ou la nouvelle lune.
    • à la pleine lune => le + haut du cycle tropique
    • à la nouvelle lune => le + bas du cycles tropique
Marée de vive eau en nouvelle lune
Marée de vive eau en nouvelle lune
marée de morte eau en dernier quartier de lune
marée de morte eau en dernier quartier de lune
marée de morte eau en premier quartier de lune
marée de morte eau en premier quartier de lune
Marée de vive eau en nouvelle lune
Marée de vive eau en nouvelle lune

Quelques cycles

  • 12,42h => Tidal => marée semi diurne
  • 24h => jour => jours solaire
  • 24,85h => bitidal, lunidien => jour lunaire
  • 7,38j => circasepton => semaine lunaire
  • 14,76j => semi-lunaire => syzygie
  • 29,53j => lunaison, synodique => lunaison, mois lunaire,
croissant de lune

Astronomie - Astrologie

  • Empédocle est à l'origine du système des 4 éléments.
  • Association de constellations et d'éléments:
  • Terre
    • Taureau
    • vierge
    • capricorne
  • Feu
    • Bélier
    • Lion
    • sagittaire
  • Air
    • Gémeaux
    • balance
    • verseau
  • Eau
    • cancer
    • scorpion
    • poissons
mois zodiaque observation

Publications scientifiques

  • Elizabeth Semmers 1927.1947 dans Nature, à propos de moutarde
  • Cili Kolisko
  • Maria Thun 1950
    • Stimulation croissance: racine fleur, feuille, fruit
  • Les bourgeons ont un rythme de "respiration" pendant leur croissance. Il y a une corrélation avec les cycles de certaines planètes par rapport à la lune.
    • alignement de la lune et saturne => hêtre
    • alignement de la lune et mars => le chêne
  • Le cycle de jupiter se retrouve dans les cernes des arbres, car c'est jupiter qui influence le cycle solaire de 11 ans.. et ce cycle se influence la croissance des arbres.
  • Parois 100% bois = protection contre les ondes électromagnetiques.
  • => épicea, mélèze, de 45cm d'épaisseur = 3,5X + que béton de 10cm
  • Pour protéger le bois en extérieur: huile de lin ou huile de chavre + 30% d'essence de térébenthine.
  • pour l'intérieur: cire d'abeille.
  • Dendrochronogramme.

Meilleures dates d'abattage d'épicea

  • pour le bois de feu
  • 1/2 semaine avant la pleine lune 🌕
  • 1/2 semaine avant le dernier quartier de lune 🌗
  • semaine entre la nouvelle lune 🌑 et le 1er quartier de lune 🌓
  • Pour le bois de construction, c'est l'opposé !!!!
  • Dans la géométrie sacrée, le centre ⵙ symbolise le feu du foyer.
  • Donc le foyer au sens de maison est une maison ronde avec un feu en son centre, comme le tipi, la yourte, igloo.. et toutes les maisons de nomades....
  • Voir les livres de John Michell

Bois de résonance

  • pour faire de bons instruments de musique, il faut du bon bois. Il y a des forêts de bois de résonance.
  • Le bois du Risoux, entre la Suisse et la France est un lieu connu pour trouver du bois de résonance.
  • On y trouve 1 épicea sur 1000 qui a une croissance qui correspond.
  • Dans la vallée de la Brévine, on trouve une proportion plus grande de bois de résonance.

Bois de construction

  • Théophraste dans son histoire des plantes. Conseiller de couper le bois de construction en début de lune décroissante. Le bois sera plus dur et avec moins de pourriture.
  • "Bois tendre en cours, bois dur en décours"

La forêt et le bois bon pour la santé

Ionisation de l'air

  • Quelques définitions:
  • L'effet Lenard, également connu sous le nom d'effet balloélectrique ou effet cascade, désigne une production d'électricité émanant de l'éclaboussement de liquides à l'interface avec un milieu gazeux, observable à l'état naturel dans les cascades, les éclaboussures de cours d'eau ou les chutes de pluie.
  • La triboélectricité (du grec tribein qui signifie « frotter » et ēlektron qui signifie « ambre » et est la racine du mot électricité) est le phénomène électrostatique créé par la mise en contact de deux matériaux de nature différente. Il survient lorsqu'une partie des électrons de la surface de contact d'un des deux matériaux est transférée à l'autre et que ce transfert subsiste lors de la séparation. L'effet triboélectrique peut être augmenté par un apport d'énergie mécanique en frottant les matériaux l'un contre l'autre (friction).
  • La forêt est un milieu qui est positif pour la santé.
  • Il y a de plus en plus de bain de forêt. (Notamment à faire avec Carine Roth, avec qui j'ai fait une quête de vision)
  • Voici encore un article sur les bienfaits des bains de forêt.
  • Le taux de sérotonine augmente en forêt. Ce qui aide pour le sommeil, l'apprentissage et le coeur.
  • Vent khamsin et shiru => des vents qui rendent fou. (Le khamshin est appelé vent de seth en égypte.)
  • En chronobiologie, on observe qu'il y un maximum de ions négatif lors de la pleine lune ! 🌕
  • En labo on observe que les arbres changent de base de temps suivant le taux de ion positifs ou négatifs dans l'air !!
    • + de ion négatif = sensible aux cycles lunaires
    • + de ion positifs = insensible à la la lune. (donc + au soleil)

p.155

foret_enchantee

Effet de l'Arolle sur la santé

  • vivre dans une chambre en bois d'Arolle a pour effet de diminuer le rythme cardiaque de 3500 battements par jours (~1h d'activité)
  • Donc c'est un lieu dans lequel on dort bien.
  • Le corps humain a deux système nerveux, le système sympathique et le système nerveux parasympathique.
  • (j'explique déjà tout ceci dans mon article sur la cohérence cardiaque)
  • Le système nerveux sympathique répond à un stimuli et déclenche de l'adrénaline pour activer et préparer le corps a une réaction émotionnelle. Donc le rythme cardiaque augmente et les pupilles et les bronchent se dilatent.
  • le système nerveux parasympathique qui va agir à l'opposé du système nerveux sympathique pour calmer le corps. Il y a de l'acétylcholine est est sécrétée pour faire baisser le rythme cardiaque, contracter les bronche et les pupilles, etc..
  • Dans les conifères, il y a du pinène (C10H16) dans les conifères. Cette substance a pour effet d'inhiber l'Acétylcholinestérase, qui dégarde l'acétylocholine et donc coupe l'effet calmant. => donc quand on coupe le coupeur... l'effet du pinène calme !
  • Il y a des huiles essentielles de "bêta pinène". Pour traiter les voix respiratoire.
  • Le bois ne se laisse pas charger électrostatiquement, donc c'est bien pour conserver les ions.
  • p157

Les fourmis utilisent de la résine de conifère comme médecine

  • Les fourmis utilise la résine d'épicea comme moyen de protection contre les parasites. On a retrouvé jusqu'à 20Kg de résine dans une fourmilière du jura vaudois.
  • "Les organismes sociaux sont exposés à de nombreux agents pathogènes et ont développé divers mécanismes de défense pour limiter le coût du parasitisme. Nous rapportons ici la première preuve que les fourmis utilisent des composés végétaux comme moyen de défense collectif contre les micro-organismes. Les fourmis des bois, Formica paralugubris, incorporent souvent de grandes quantités de résine de conifères solidifiée dans leurs nids. En créant des nids expérimentaux sans résine et riches en résine, nous démontrons que cette résine inhibe la croissance des microorganismes dans un contexte mimant les conditions naturelles. Une telle médication collective confère probablement des avantages écologiques majeurs, et pourrait être une caractéristique commune, mais non reconnue, des grandes sociétés complexes et prospères."
  • https://serval.unil.ch/resource/serval:BIB_D01A64571F2E.P001/REF.pdf
fourmilière

Utiliser des ustensiles en bois pour garantir l'hygiène de sa cuisine

  • La thèse de Annett Milling en 2004, compare l'inoculation de bactéries sur diverses surfaces et mesure le temps que met chaque matière à s'auto-nettoyer.
    • bois => en 2h => -25% de bactérie
    • en 24h => -90% de bactérie
    • Verre => 100 heures pour le même résultat.
  • une planche en bois pour couper les légumes va s'auto-nettoyer. Contrairement à une "planche" en plastique qui peut créer des poches avec des moisissures dedans.
  • https://www.wie-funktioniert.com/holz-ist-in-der-kueche-hygienischer-als-plastik/
  • Publication: Hygienische Eigenschaften von Holz- und Kunststoffbrettern in der Nahrungsmittelverarbeitung und -präsentation: Ein Vergleich
  • "E. Coli: et la formation de colonies (cfu = colony forming units) a été déterminée par la méthode de la gélose. Les valeurs bactériennes après 15 heures de stockage à température ambiante ont été comparées aux valeurs après lavage (en machine et à la main). Dans un environnement humide, les deux types de panneaux présentaient des niveaux bactériens élevés. Même le lavage en machine a à peine réduit la valeur. Il est probable que la surface humide offre des conditions idéales pour la formation de colonies. Dans les environnements plus secs, on a compté beaucoup moins de bactéries sur les échantillons de bois que sur les panneaux de PE. La raison de ce phénomène n'est pas claire ; cependant, il a été observé que la surface poreuse du bois séchait plus rapidement que la surface du PE. En outre, des observations au microscope électronique ont révélé que les planches en plastique présentaient une surface rugueuse et creusée (mais sans pores profonds) après un mois d'utilisation. Dans le cas du bois, ces coupures superficielles s'ouvrent pendant le séchage, et les bactéries ne peuvent donc pas survivre. Dans le cas des surfaces en PE, on suppose que les bactéries peuvent rester plus longtemps dans les cavités. Sur tous les matériaux, le nombre de bactéries a pu être réduit de manière significative par un lavage à la main avec des détergents et des brosses, et un rinçage à l'eau chaude. Après ce traitement, les bactéries ne sont trouvées que sporadiquement. Pour le bois, une désinfection encore plus importante pourrait être obtenue par la méthode des micro-ondes proposée par Park et Cliver (1996). D'une manière générale, on peut dire que, contrairement à une idée reçue, le bois n'est pas moins hygiénique que le PE. L'affirmation selon laquelle l'utilisation du bois pour la transformation des aliments entraîne des risques accrus en matière d'hygiène n'a donc pas pu être confirmée."
  • Le bois est bon pour les lits, chambres, salle de classe...
  • https://www.pressetext.com/news/20100118020

Les chants d'oiseaux font pousser les plantes

Plantez des haies !!! => ça abrite les oiseaux qui chantent et font pousser les plantes !

Prédiction - Météo - climat - Tremblement de terre

  • Il y a des dictons pour prédire la météo.
  • Si on observe quelles sont les feuilles qui arrivent en premier....
  • "Frêne avant chêne, été radieux,
    chêne avant frêne, été pluvieux"
  • Jochen Nietzold a étudié ce diction et il trouve que c'est juste 70%.... mais pour l'inverse !!!
  • Ce qui parait plus logique. Le frêne étant moins enraciné que le chêne, il supporte moins un été sec....
  • Livre "The Neglected Sun"
  • "L'effet de l'activité du soleil sur le changement climatique a été soit à peine connu, soit négligé. Dans ce livre capital - publié pour la première fois en allemand sous le titre Die kalte Sonne en 2012 - le professeur Fritz Vahrenholt et le docteur Sebastian Lüning démontrent que la cause essentielle du changement de la température mondiale a été, et continue d'être, l'activité du soleil. Vahrenholt et Lüning révèlent que quatre cycles solaires simultanés maîtrisent la température de la Terre - une réalité climatique sur laquelle les émissions de carbone de l'homme ont peu d'importance. La phase actuelle de refroidissement du soleil, précisément suivie dans cet ouvrage, rend impossible les perspectives catastrophiques avancées par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations unies et l'agenda alarmiste dominant dans la politique occidentale contemporaine."
  • (ce qui va tout à fait dans le sens des travaux récents du fond national de la recherche suisse...)
  • Les branches d'épicea peuvent être utilisée comme baromètre et hygromètre. (3 ou 4ème branche latérale... à mettre sur la porte de sa grange pour savoir quand on doit rentrer le foin....)
  • La branche descend après une période de beau si une passe pression arrive.
  • Même les épicea morts et toujours sur pieds permettent de voir la météo.

Tremblement de terre

  • hideo toriyama 1991 ... étude sur 1977-1981 pour détecter les séime avec une électrode mise dans l'aubier d'arbre.
  • Onde delta. ULF tree potentials and geomagnetic pulsations A. Fraser-Smith 1978
  • "Les mesures à haute sensibilité des pulsations géomagnétiques à ultra-basse fréquence (ULF ; fréquences inférieures à 5 Hz)1 nécessitent généralement des antennes réceptrices élaborées, allant de grandes bobines à air2 à de petites boucles supraconductrices immergées dans de l'hélium liquide6, en passant par des solénoïdes multitours en acier ou en métal3-5. Des paires d'électrodes insérées dans le sol ont également été utilisées comme antennes7,8. La nécessité d'un grand espacement entre les électrodes (variant de plusieurs centaines à plusieurs milliers de mètres) et la difficulté de calibrer les mesures de manière absolue ont conduit à l'utilisation quasi universelle, ces dernières années, d'antennes de type bobine, plus compactes et plus faciles à calibrer. Je décris ici une nouvelle méthode de mesure des pulsations géomagnétiques ULF, qui nécessite un minimum d'équipement élaboré. Cette méthode est basée sur l'utilisation d'arbres, ou plus précisément sur l'utilisation de paires d'électrodes insérées dans des arbres, comme antennes de réception ULF."
  • la fréquence de résonnance de Schumann liée à la taille de la terre est de 7,83Hz. (voir à ce propos mon article sur la résonnance de schumann)
  • Machine à prédire les tremblements de terre. F. Koenig 2003 et D. Karkalien 2000.
  • https://www.letemps.ch/societe/dix-ans-predire-seismes-meteo

Jardin forêt

p.179

  • Le jardin forêt est une vieille tradition
  • il y a des jardins familliaux de ce type un peu partout,
  • Nepal, Kerala, Inde
  • chagga home garden.
  • Zambie, Zimbabwe
  • kandyan sri lanka
  • huertos familiares => verger familieaux du mexique
  • pekarangan, les jardin d'habitation à Java...
  • Dehesa jardin en espagne et au Magreb

Bilan de matière du bois

  • 1000 Kg de bois
    • consomme 1851 Kg de CO2
    • consomme 1100 Kg de H2O
    • produit 1400 kg de O2 pur
    • 500 Kg H2O pur

Pompe hydrique

  • Mettre un arbre dans un champ permet de remonter de l'eau des profondeurs et d'en faire bénéficier les cultures qui n'ont pas de racine .
  • les racines pivot son capables d'aller creuser très profond, elle attaque la roche mère avec des acides et transforment la roche mère en argile. => la base du complexe argilo humique.
  • les racines peuvent descendre très profondément.
    • 150m chêne
    • 120m ficus
    • 110m ormes

Arbre fontaine

  • les Guanches au iles canaries construisent des bassins sous les arbres guéroé, car l'arbre "fait pleuvoir". Il capte la brume
  • et c'est aussi une technique utililisée par les arbres géant, notamment en californie, ils captent la brume dans leur aiguille à plus de 100m de haut. Ça évite de faire monter l'eau jusque là.

Mycorhize - la symbiose arbre champignon

  • La plupart des arbres sont en symbiose avec de champignons via leur racines. On parle de Mycorhize.
  • C'est une techniques pour étendre lla zone d'échange de sucre des arbres.
  • Il y a deux types de structure de mycorhize:
    • les ectomycorhizes qui ressemblent à des chaussettes de champignons autour des racines.
    • les endomycorhizes. Sorte de fusion champignons-racines.
  • En zone tempérée la majorité des mycorhizes sont des ectomycorhizes.
  • En zone tropicale la majorité des mycorhizes sont des endomycorhizes.
  • On connait 5000 espèces de champignons associés à 2000 essences d'arbres.
  • Les seuls arbres connus qui n'ont pas de mycorizhe sont le frêne et l'if !!! => les deux arbres les plus sacrés !!!!
  • Il existe des sortes de racines courtes qui sont l'équivalent des feuilles mais souterraines. Ces racines courtes meurent chaque années en automnes en laissant des galeries et de la biomasse. C'est 1/3 de la masse racinaire.

Vers de terre

  • les vers de terres font 30kg de turricule par m2 par an.
  • Ce passage de la terre dans l'estomac du vers de terre boost tout...
    • azote
    • phosphore x 7
    • potassium x 11
    • magnésium x 3
    • calcium x 2

Cette telle efficacité au boost des minéraux est une énigme scientifique.

c'est de la trumination, fermentation.

  • voir les travaux de Marcel bouché
  • En Corse, il existe une espèces de vers de terre survivante de la dernière glaciation. Cette espèce mange de aiguilles de pin !

Création de terre

  • Bois Raméal Fragmenté BRF, 3 ans pour top + azote.
  • Hügel Butte, la butte auto-fertile. => 6 ans pour qu'elle se décompose.
    • attention mettre un grillage anti-mulot... sinon ils s'installent (en effet, j'ai vécu ça !! ... c'est pas top de voir ses plants de tomates disparaitre par le bas chaque jour)
  • Terra preta. Une terre noire très fertile qui fabriquée en incorporant du charbon de bois sous butte + une lacto fermentation qui vit sur du charbon.
    • Cette pratique a été courante entre -360 à 1440 en amérique du sud.
    • c'est une technique nettement meilleure que les abatti brûli qui dégradent les sols.
  • Le biochar est similaire à la terra preta. Il régénère les sols.
  • livre "Geotherapy" 2014, T.J Goreau. https://www.bookdepository.com/Geotherapy-Thomas-J-Goreau/9781466595392

Champignons pour guérir

Solutions pratiques

Nourriture des vaches

  • L'ancêtre des vaches, l'auroch est un animal forestier. Ainsi il est adapté pour manger de feuilles d'arbre et pas que de l'herbe.
  • Les vaches nourries uniquement d'herbes ont des carences, elles doivent manger des feuilles d'arbres.
  • Ainsi elle ont un meilleur équilibre de l'acidité et ça se retrouve aussi dans le lait.

La trogne

  • la trogne est un système efficace. (le fait de ne pas couper un arbre pour en faire du bois de feu, mais juste les branches au dessus du fût.)
  • La taille des trognes permet de faire du BRF et du fourrage facilement.
  • les glands permettent de nourrir les cochon..
  • ça me rappel cet article sur la trogne..

Planter des haies

  • les haies apportent mille bienfaits
  • les haies protègent du vent. 40% coupe vent.
  • les haies apportent + d'humidité et + de chaleur tout ce qu'il faut pour une culture
    • ceci jusqu'à 30X la hauteur de la haie.
  • Si il y a un maximum de 200m entre les haies on crée un véritable réseau de protection des petits animaux contre leurs prédateurs.
  • Le lierre est une magnifique protection contre le soleil trop violent sur les hêtres. (non, le lierre n'étouffe PAS les arbres.. bien au contraire, il les protèges !)

L'homme est-il mauvais pour la forêt ?

  • non. Il faut aller au delà de cette dualité:
    • écologie <-> économie
    • nature <-> culture
    • agro-alimentaire <-> réserve naturelle
  • le climax (optimal) de la biodiversité, c'est l'environnement de bocage. Surtout en ce qui concerne les oiseaux.
  • Donc ce n'est pas le tout forêt.. c'est un équilibre.
  • livre de Andreas Suchantke.... (Echogeography)
carine dans la foret magique

L’économie est une science humaine qui tente de se faire passer pour une science dure

L'économie est fondamentalement une science humaine. Cependant on trouve beaucoup de membre de cette science qui tentent de nous faire croire que l'économie est une science dure comme le sont les maths ou la physique.

Il y a plusieurs principes de manipulations qui sont utilisés pour arriver à ce but. (Les économistes aiment bien les cravates.... allez comparer  les habits des gens dans une fac de science économique et juste à côté dans une fac d'ethnologie.... Il n'y a pas photo.. et pourtant dans tous les cas on étudie les comportements humains !)

Voici en introduction une vidéo dans laquelle Bernard Maris (massacré avec ses potes de Charlie Hebdo), qui est lui même économiste, nous explique que l'économie tente de paraitre une science plus dur qu'elle ne l'est et que dans ses fondements, il y a deux oublis majeurs.... le temps et la monnaie.

Le faux "prix Nobel" d'économie

Alfred Nobel, pour se racheter de son invention de la dynamite qui a fait pas mal de dégât... a inventé et mis sur son testament le principe du prix Nobel qui récompense les gens qui ont « apporté le plus grand bénéfice à l'humanité » par des avancées dans plusieurs domaines: la physique, la chimie, la littérature, la médecine et la paix.

... mais pas l'économie. Nobel n'a jamais parlé de récompenser des économistes.

C'est une manipulation d'une caste qui veut faire passer sa branche comme plus importante que ce qu'elle est qui a inventé le Prix de la banque de Suède en science économique en la mémoire d'Alfred Nobel.  .... nom tellement long que forcément on l'abrège en Prix Nobel d'économie.. . ce qui est faux et incite à penser qu'il est lié aux autres !

economie science

Un formalisme mathématique pour masquer des failles de raisonnement

La science économique utilise beaucoup les mathématique pour formaliser ses théories. L'effet, est que toute théorie devient tout de suite moins discutable quand le raisonnement est mathématique.

  • C'est pas une théorie, c'est prouvé mathématiquement.....

economie science mathematique

Oui la la logique mathématique c'est bien, ça marche, mais faut il encore que le postulat exprimé mathématiquement soit juste ! .. et ça beaucoup l'oublient.

Voici une petite histoire qui illustre bien mes propos:

En 1997, MM. Merton et Scholes ont été récompensés en recevant le prix de la banque de suède en mémoire d’Alfred Nobel (comme quoi c'était vraiment bien !! :p ) pour leur contribution dans le modèle de Black-Scholes, un modèle mathématique sensé assurer des placements sûrs.

Forts de leurs croyances en ce modèle, MM. Merton et Scholes ont créé la société Long Term capital Management. Même le nom de cette société transpire de confiance absolue dans leur technique de prédiction de l’avenir. (c'est mathématique, ça ne peut pas foirer !)

Résultat, la logique du Titanic !

En 1998, (une année après leur récompense ! ) cette société est en quasi faillite. Faisant courir un risque majeur au système bancaire international. (La rumeur dit que c'est pour éponger les centaine de millions de perte à cause de la faillite de LTCM que UBS et SBS ont fusionnés... sinon il y avait une faillite bancaire systémique en Suisse..)

La toute puissance des mathématiques pour prédire l’avenir, et en laquelle croyaient beaucoup d’économistes, s’effondre. Ce ne sont pas les mathématiques qu’il faut blâmer, mais le fait que ces gens ont construit un modèle mathématique correct sur des hypothèses fausses !

Une déconnexion de la réalité humaine

Il y a un concept qui est très connu, c'est le concept d'homo-économicus. C'est un modèle simplifié du comportement humain dans l'économie. L'humain est sensé être rationnel !! (Si l'humain était vraiment rationnel ça se saurait !)

Est-ce que ce modèle est juste ? L'humain ne pense qu'à son profit personnel ?

homo economicus

Dans un cadre de compétition, où tout le monde est ennemi, ça marche.... mais dans un cadre de coopération, dans un couple ou dans une famille, on s'entraide. On pense au groupe pas qu'à soi.

C'est pour cette raison que les petites épiceries qui vendent de tout et n'importe quoi sont généralement tenues par des étrangers. Car c'est le seul moyen de faire des affaires. Si chaque client est un pote, alors chaque client vient demander un rabais.... "Vu que c'est moi, tu me fais un prix !"

L'homo économicus n'est qu'une simplification grossière qui ne marche pas dans tous les cas. C'est quelque chose qui dépend beaucoup de la vision du monde de l'humain en question. Et il existe beaucoup de visions du monde différentes....

Une déconnexion de la réalité physique

Nicholas Georgescu-Roegen, un économiste des années 1940 disait que l'économie oublie que ce qui la fait tourner ce sont des machines thermiques... et donc que l'économie est liée à la notion d'entropie qui dégrade la qualité de l'énergie.

L'économie ne peut pas tourner indéfiniment comme un mouvement perpétuel. Il explique ça dans son livre "la décroissance". C'est un des fondements théorique du mouvement décroissant.

C'est dans la vidéo ci-dessus ce qui peut être en lien avec les propos de Bernard Maris qui dit que les théories économiques majoritaires ne tiennent pas compte du temps.

Voici une petite citation d'un autre économiste qui résume bien l'absurdité de vouloir comme objectif économique majeur, la croissance (exponentielle) du PIB.
(oui exponentielle, même si on la déguise avec de taux de croissance en % car notre cerveau ne comprend pas les exponentielles)

« Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fousoit un économiste. »

Kenneth E. Boulding

La monnaie a été évacuée des modèles économiques majoritaires

En général, les économistes ne tiennent pas compte de la monnaie. Ils disent que c'est un voile sur les échanges. Que la monnaie est neutre. La monnaie est juste un moyen de simplifier l'échange de biens et services en fractionnant la valeur qu'elle représente.

Ils disent que l'économie, c'est un grand système de troc.... la monnaie c'est juste de l'huile pour que ça tourne plus facilement.

Au passage, la fable du troc a été inventé par Adams Smith, les anthropologues n'ont retrouvé aucune société qui a vécu avec du troc. Le troc est trop marginal pour faire système. Et pourtant quasi tous les bouquins d'économie disent quelque chose du genre "Tout commence avec le troc.." pour reprendre l'expression de la p.5 de la brochure de la banque nationale suisse..

economiste monnaie neutre

Ainsi si on veut s'intéresser à la monnaie, il ne faut pas aller voir un économiste, mais un anthropologue. David Graeber, un anthropologue a écrit ce qui est probablement le meilleur livre sur l'histoire de la monnaie. Le livre s'appelle: Dette 5000 ans d'histoire. .....dont voici mon résumé. 

Personnellement, j'organise des Jeux de la monnaie, un jeu passionnant pour comprendre l'origine de la monnaie, voir par l'expérience que le troc ne fonctionne pas, découvrir que la monnaie n'est pas neutre du tout. Que le cadre de la monnaie, et surtout de la manière dont est créée la monnaie a une influence énorme sur le système économique en vigueur.

Ainsi la création monétaire par le crédit bancaire des banques commerciales, qui est le système majoritaire de nos jours, a une influence sur l'économie. Et que l'occulter c'est ne rien comprendre à l'économie.

Donc je doute toujours beaucoup quand une expert en économie vient nous raconter LA vérité. (car c'est mathématique !!)

L'économiste Steve Keen remet en cause l'économie néo-classique et il recommande aussi depuis quelques années de tenir compte de la création monétaire dans les modèles économiques:

"Pire encore, la plupart des modèles oublient de conceptualiser le rôle du crédit et de la monnaie, en omettant de faire apparaître les banquiers dans leurs calculs ! L’auteur, qui se définit comme « post-keynésien », utilise ses constats et ses découvertes pour déplorer la mainmise de la pensée néoclassique dans le débat universitaire, mais aussi et surtout politique depuis le début des années 1980."

Pour bien comprendre les combats idéologiques entre économistes, je recommande la lecture de la BD Economix - La première histoire de l'économie en BD. C'est de cette BD que sont extraites les quelques illustrations de cet article.

Cette BD est un condensé de nombreux bouquins d'économie rébarbatifs pour en faire un contenu accessible, et même parfois très drôle. Ainsi après avoir lu cette BD, tu pourras prétendre être un expert en économie. (car ça suffit certainement pour comprendre l'économie mieux 90% de la population !)

Voici un extrait pdf de cette BD...

On peut encore dire que les économistes n'ont pas vu la crise des subprimes car il n'avait pas les outils pour la voir. (sauf quelques rares comme Steve Keen qui observait l'effet de la création de dettes de ce style dans ces modèles)
Pour bien comprendre le mécanisme de la crise des subprimes, il y a le film, The Big Short qui montre bien tous les mécanismes et l'aveuglement des économistes. Mais avant de regarder ce film, je recommande de regarder cette petite vidéo de la chaine Heu?reka qui nous donne les clés de lecture du film et des explications sur le jargon technique. Vraiment bien fait !
Puis pour aller plus loins, la chaine Heu?reka propose 3 épisodes pour bien comprendre les mécanismes et ce qu'il s'est passé dans la crise des subprimes:

Alors voilà, une fois que tu as suivi et compris ce parcours "origine des subprimes", là tu peux mettre sur ton CV que tu as le "Prix Nobel d'économie". Oui, si t'as compris ça, alors tu as compris plus de choses en économie que 99% de la population et même que de nombreux économistes ! (oui, oui.. tu peux mettre "Prix Nobel d'économie" vu que celui-ci n'existe pas, il n'est pas protégé !)

Etymologie du mot "économie"

Il est peut être bon de remonter à la source des mots et de comprendre ce que signifie le mot "économie".

On peut résumé le sens du mot économie à « lois de la maison »:

  • "éco-" vient du grec οἶκος, oîkos → « maison »
  • "-nomie" vient du grec νόμος, nómos→ « loi »

Donc l'économie est l'ensemble des règles qui régissent notre maison, notre environnement, notre habitant.

Le préfix éco est le même que dans le mot écologie qui est l'étude de notre environnement, habitat.

Ainsi, l'économie désigne les règles du jeu.

Mais la grande question est: qui fait les règles ? Est-ce qu'il est possible de jouer à un autre jeu ?

Le cours métrage "Jeu de société" présente très bien une fable de l'économie actuelle sous forme d'un jeu de plateau bien connu.... et il pose bien la question de savoir si l'on a le droit de changer les règles du jeu...

Les experts en économie, des politiciens déguisés

Si l'économie est bien l'ensemble des règles du jeu. Et bien qui décide des règles ?

Normalement, la théorie nous dit que c'est la politique qui décide des règles du jeu, que nous sommes en démocratie et donc que les règles du jeu sont choisies par le débat politique qui est formalisé dans des lois selon toute une série de processus.

En réalité, si l'on étudie un peu comment se fabriquent l'opinion publique, puis les lois, on remarque que la logique économique est souvent invoquée pour justifier les choix. (C'est pas moi qui le veut... c'est mathématique !!! Mais ça tombe bien les math prouvent ce que je veux !)

Là on a toute une armée d'agent Smith à cravate (l'autorité!), des économistes, des experts qui viennent nous dire comment il faut penser, quelle est LA seule est unique solution. (la fameuse pensée TINA, There Is No Alternative... appliquée pour faire passer une mesure horrible..)

Ils assènent des vérités en invoquant la science économique car leur science est juste et infaillible. C'est de la logique du bon sens, c'est mathématique !

Et qu'en plus la proposition est bonne pour l'humanité vu qu'il y a des "prix Nobel" d'économie.... ce n'est pas n'importe quoi c'est une méthode reconnue.

mr smith matrix economiste cravate

Ainsi la politique (un ramassis d'opinions utopiques) est souvent soumise aux "lois naturelles" de la science économique.

Finalement, le boulot d'un parlement se limite de plus en plus à juste allouer les ressources de l'Etat en votant un budget et des comptes. Mais de moins en moins à vraiment décider des règles du jeu, de l'économie. (je rappelle encore une fois que le mot économie signifie bien "règles de la maison")

Il y a de nombreux économistes qui pensent et font croire que notre système actuel est un état naturel des choses.

Par exemple, l'économiste et conseiller politique (!!!) Alain Minc a déclaré:

« Le capitalisme, ne peut s’effondrer, c’est l’état naturel de la société. La démocratie n’est pas l’état naturel de la société, le marché oui."

Voilà le genre de déclaration qui montrent que bon nombre d'économistes ne sont que des politiciens déguisés qui assènent des opinions sous le couvert de la science économique. (c'est pas moi qui le dit, c'est pas une opinion, c'est mathématique !!!)

Ce genre d'économiste, ne sont que des chiens de garde d'un système. Ils protègent les règles du jeu qui les favorisent, ainsi que leur amis.

Voici une petite vidéo (mainte fois censurée de youtube) faite par Usul et Linguisticae pour expliquer par l'exemple du débat sur les retraites, l'influence de la pseudo logique scientifique qui ne sert qu'à manipuler l'opinion publique. Une fois que l'opinion publique a gobé une affirmation donnée par des experts et économistes, elle fait sont chemin et devient gentiment une loi bien ancrée. une lois naturelle.

Conclusions positives

J'ai envie de conclure cet article de manière positive.

L’arme la plus puissante dans les mains de l’oppresseur est l’esprit de l’opprimé. Steve Biko

Après avoir lu (et compris) cet article, la manipulation opérée par les économistes pour faire de leur science quelques chose de plus fiable et sérieux qu'elle n'est devrait ne plus fonctionner.

L'économie est une simple science humaine.

La théorie des jeux permet de comprendre que le cadre souvent dit "naturel" n'est qu'une construction humaine. C'est un équilibre "naturel", mais dans un cadre donné construit. (ne pas confondre le cadre et l'effet du cadre)

Il n'y a pas de pensée TINA, il est possible de repenser le cadre, de sortir du cadre. D'inventer de nouvelles règles du jeu.

Tout est possible !

Si les économistes n'osent pas toucher à la monnaie, c'est peut être que justement c'est là qu'il y a des choses intéressantes à creuser, à comprendre. C'est là qu'il y a à innover pour inventer un nouveau cadre.

En tout cas le jeu de la monnaie, nous montre que le cadre n'est pas anodin, et le 4ème jeu qui propose l'utilisation d'un Système Monétaire Equilibré nous montre une piste intéressante pour repenser le cadre économique de notre société.

Alors, la prochaine fois que tu vois un agent Smith qui vient défendre la matrice...  réfléchis au lieu de le croire sur parole ! Eprouve le.... imagine ce qu'il n'est pas capable d'imaginer. Lui n'est qu'un programme.... toi tu as une âme....

Voir notre univers autrement

Trois théories physiques de l'univers plus convaincantes que le "modèle standard"

Cette article est une ébauche.... mais il faut bien commencer à un moment.... et il y a déjà assez pour se faire une idée 😛

En général, j'ai l'esprit ouvert du coup je n'hésite pas à fouiller un peu partout et à m'intéresser à de nombreux sujets. Durant ces 10 dernières années j'ai eu l'occasion de tomber plusieurs fois sur des gens qui ont conçu des théories scientifiques pour expliquer le monde, notre univers.

Certaines de ces théories m'ont parues très intéressantes pour expliquer ce que la physique classique communément acceptée par la communauté scientifique n'est pas capable d'expliquer.

Mais bien souvent ces théories sont rejetées par la communauté scientifique....  que faut-il en penser ?

J'ai l'esprit ouvert.. mais j'ai aussi l'esprit critique...  donc j'essaie de me faire une idée objective. Bien que j'ai passé beaucoup de temps a étudier la physique lors de mes études d'ingénieur, je n'ai pas forcément non plus le niveau pour tout comprendre.... mais je pense avoir un bagage suffisant pour tenter de comprendre l'approche proposée.

Voici ici deux théories qui méritent que l'on s'y intéresse, et avant l'historique de ce que recherchent principalement les physiciens actuellement: la matière noire (et du coup l'énergie noire).

Ces deux théories, l'univers jumeau (modèle Janus), et l'univers holographique connecté, expliquent ce qu'est cette matière noire. Les deux le font d'une manière liée à la géométrie.

La théorie d'univers connecté de Nassim Haramein est intéressante, elle arrive aussi à unifier les forces de base (nucléaire, électromagnétique et gravitationnelle), l'autre graal des physiciens!

Cette théorie a aussi ceci de particulier, c'est qu'elle décrit une forme géométrique de base qui est "la brique" d'espace temps permettant de construire tout le reste. Cette structure géométrique est se retrouve étrangement dans le savoir ancestral de nombreuses religion du monde et sur de nombreux artefacs lié à la connaissances.

De plus, cette théorie a décrit un moyen géométrique de mesurer le proton dans une publication dans une revue scientifique, et juste après des nouvelles mesures du proton ont été faites qui sont totalement déroutantes selon le modèle standard, mais qui tombe pile juste pour la théorie de l'univers holographique connecté.

Ceci me fait penser que le modèle standard piétinant est bientôt mort et qu'une nouvelle physique, avec une nouvelle vision du monde est en train de se bâtir.

Si tu n'as pas le temps de tout lire, mon développement ci-dessous, tu peux sauter directement à l'explication de l'univers holographique connecté... ou au modèle Cosmologique Janus.

La matière noire: le graal des physiciens

En 1933, l'astronome suisse Fritz Zwicky a voulu faire un petite comparaison de plusieurs méthodes de calcul de masse d'une galaxie. (ou plutôt d'un amas de 7 galaxies dans la chevelure de Bérénice)

La première méthode consiste à mesurer la masse via la dispersion des vitesses des galaxies. C'est la masse dynamique.
La seconde méthode consiste à mesurer la masse à partir de la quantité de lumière émise par l'amas de galaxie. (avec un distribution statistique) C'est la masse lumineuse.

A sa grande surprise, Zwicky observe une différence de l'ordre de 400 fois ! La masse dynamique est bien plus grande que ce que l'on peut voir !

A l'époque on est était pas certain des mesures et ce n'étiat pas un sujet intéressant. Donc cette anomalie est tombée dans l'oubli. Mais elle a resurgi dans les années 1970-1980. D'autres anomalie allant dans le même sens ont été découvertes.

Du coup, il a fallu expliquer pourquoi ? ... Pourquoi les galaxies semble avoir une masse beaucoup plus grande que ce qu'on voit d'elles ?

Soit les lois de newton sont fausses (ou incomplètes) soit il existe des objets très massifs que l'on ne voit pas.

Et voilà, la matière noire est née. Une matière massive que l'on ne voit pas. Mais ça ne reste qu'une théorie...

En effet, après des décennies de recherches et d'expériences. Aucune matière noire n'a été découverte ! Il y a de nombreux candidats qui ont été proposé, mais aucun n'est assez massif pour représenter plus de 90% de la masse de l'univers sans qu'on le voit !

C'est ici qu'intervient une explication qui me convainc, mais qui ne semble pas être la solution privilégiée par la communauté scientifique.

L'univers jumeau: le modèle Janus

C'est le physicien français Jean-Pierre Petit qui propose cette théorie.

Au lieu d'inventer une matière noire, il propose un univers jumeau qui est dans un espace temps qui empêche de voir cette matière, mais qui n'empêche pas les interactions gravitationnelles.

jppetit thinkerview modele janus resume

La métaphore du drap et des balles

Pour faire une métaphore, il propose de reprendre la métaphore courante du grand drap qui représente l'espace. Sur ce drap on y place des balles et des boules de dimensions et densité variables et le drap se courbe, il crée des tensions et des cônes autour des objets massifs qui attirent les objets les moins massif. Une bonne métaphore de la gravité en 2D.

Jean-Pierre Petit propose d'ajouter à cette métaphore le fait que ce drap est à la surface d'une piscine. Avec de l'eau au dessus. La partie à l'air libre au dessus du drap représente notre univers habituel. Puis la partie dans l'eau au dessous du drap. C'est l'univers jumeau qui se trouve dans un autre espace temps. Tout comme dans l'air on place des balles. Sous l'eau on va aussi placer des balles, genre balles de ping-pong, ballon gonflé à l'air....

Que se-passe-t-il ? ... et bien les balles qui sont sous l'eau von monter à la surface en poussant le drap, en modifiant la courbure de l'espace temps.

Ainsi on explique une interaction entres ces deux espaces temps, sans que l'on puisse voir la matière qui est sous le drap !

Il se trouve que l'espace temps caché contient plus de matière que ce que l'on en voit dans l'espace temps visible.

Dans les images de cartographie de la matière noire, on voit souvent que la matière visible c'est une espèces de réseau filandreux. Ainsi ça correspond. Si l'on a plein de grosse boules sous l'eau. La matière au dessus du drap va remplir les petits espaces disponibles entre les boules et prendre une forme tout à faire similaire.

Voilà une explication qui me semble simple et plausible. Sans remettre en cause Newton.

Mais alors qu'est ce que cette espace imbriqué dans le notre mais que l'on ne voit pas ?

Des BD de vulgarisation scientifique

Jean-Pierre Petit, en plus d'être physicien est aussi un dessinateur de BD. Il a dessiné beaucoup pour vulgariser de nombreux sujets. Il propose ses BD en téléchargement gratuit et dans de nombreuses langues.

En voici quelqu'une qui sont tout à fait intéressantes pour bien comprendre cette théorie. Les voici en PDF:

Ces BD exposent les bases de la géométrie, de la topologie, du fonctionnement du temps et une fois que l'on a compris tout ça (je les ai lues plusieurs fois.. ça me parait clair sur le moment.. mais pouff.. j'oublie tout peu de temps après !)

On peut lire la BD qui expose la théorie de l'univers gémellaire et là tout devient clair !

Il est possible par une transformation à l'aide des groupes de Poincaré de faire remonter dans le temps des particules... Ce sont juste des particules de masse et d'énergie négative...  voilà donc ce que l'on a besoin.

Voici une version vulgarisée du modèle Janus, il y a 10 ans... avant qu'il ne devienne le modèle Janus et avant d'avoir des publications dans des revues à comité de lecture.

C'est très intéressant. Je pense que c'est assez bien fait comme approche pédagogique. J'ai enfin compris c'est qu'est une variété en mathématique !

2 métriques pour éviter l'effet runaway

Il y a deux métriques différentes qui décrivent le déplacement des masses positives ou négatives. Ainsi on supprime l'effet runaway qui jusqu'à présent invalidait l'existence de masse négative.

La singularité du trou noir disparait

Jean-Pierre Petit remet en cause l'existence de singularité au sein des trous noirs (donc le principe même de trou noir) car il dit que le mathématicien Hilbert a fait une erreur d'interprétation d'une variable "r" dans la publication de la solution des équations gravitationnelle d'Einstein faite par Schwarzschild.

Le r ne peut pas diminuer à l'infini, ce qui crée une singularité, mais il y a une limite. Cette limite peut être comparée au rayon de gorge d'un tore. Donc on peut très bien mathématiquement avoir une distance sur un tore qui se trouve dans le trou du tore (le trou du donut), mais on est là dans un espace imaginaire hors de l'espace temps... donc ça n'a pas de sens physiquement. L'erreur est due à l'utilisation d'un système de coordonnées qui n'est pas adapté pour se déplacer sur la surface que l'on veut explorer.
(Car oui, suivant les surfaces on utilise pas le même style de coordonnées... on le voit bien avec les coordonnées latitude longitude WGS84 du GPS pour se positionner sur une sphère... c'est pas pareil que des coordonnées largeur hauteur pour se déplacer sur une surface plate.... et si on veut se déplacer sur un tore.. c'est encore autre chose..)

Voici un extrait de livre où Jean-Pierre Petit décrit précisément dans un dialogue, comment il fait pour faire disparaitre la singularité intérieur d'un trou noir par un changement de variable....  (r = Rs (1 + Log chρ))

De cette vision, le trou noir devient un "passage vers l'envers de l'univers", on peut le voir comme un diabolo, avec un trou au milieu (plutôt qu'un tore qui boucle sur lui même). Ainsi le trou, permet de passer dans l'espace de l'univers qui a un temps qui coule dans l'autre sens et des masses négatives. (...et accessoirement une vitesse de la lumière qui est plus faible)

Le l'espace temps est une surface de boy

Jean Pierre Petit indique que la géométrie de l'espace temps est une surface de boy. Cette forme bizarre, c'est l'immersion dans un espace 3D (euclidien) d'une sphère dont on a recollé deux à deux les points antipodaux, ou encore un disque dont on a recollé deux à deux les points diamétralement opposés de son bord.

surface de boy

On peut également construire une surface de boy en recollant le bord d'un disque sur le bord d'un ruban de Möbius. Le ruban de Möbius représente l'équateur de cette surface de boy. (le fameux ruban qui n'a qu'une seule face !)

L'intérêt de la surface de boy, c'est de pouvoir mettre l'un contre l'autre, sans qu'ils ne communiquent (hormis par gravité), les deux espaces accueillants les masses positives et les masse négatives.

Des constantes... variables !

Jean-Pierre Petit introduit dans son modèle Janus une alternative à l'inflation de l'univers. Il utilise pour ceci une variation des Constantes fondamentales. (en proportion pour garder des lois de la physiques semblables)

Le modèle Janus explique le grand répulseur

En 2017, un grand répulseur a été découvert, un vide qui pousse les galaxies loin de lui ! ...et vers où... vers le grand attracteur !
Le modèle Janus permet d'expliquer ce grand répulseur sous la forme de masse négative.

Le modèle Janus en vidéo

Voici les vidéos que Jean-Pierre Petit a faite en 2017-2018 pour présenter son modèles Janus.

Le modèle Janus en articles (peer reviewed)

Voici le modèle cosmologique Janus vulgairsé en pdf...

et voici aussi l'article sur le modèle Janus dans la revue Astrophysics and Space Science.... (pdf)

... et une ancienne vulgarisation du modèle Janus d'il y a 10 ans... c'est pas complet.. mais c'est très pédagogique.

L'article wikipedia à propos d'un modèle cosmologique bi-métrique contient une bonne explication du modèle Janus, avec différents avis et une bonne explication globale.

L'univers holographique fractal connecté de Nassim Haramein

Une autre découverte de ces derniers temps, c'est la théorie de Nassim Haramein.

Il se pose la question de savoir si l'univers est en expansion... où est la force en réaction à cette expansion ? (selon les lois de newton, à tout action et il y a une réaction !)

Il décrit donc qu'en réponse à l'expansion de l'univers il y aussi une contraction. Et on l'observe, il est possible de toujours couper les éléments les plus petits que l'on connaisse pour en trouver de nouveaux. (d'ailleurs le mot atom signifie que l'on ne peut pas le couper... mais c'est chose faite depuis longtemps)

Ainsi les physiciens actuels passent leur temps à construire des machines pour couper toujours plus petits. Nassim rétorque à cette pratique:

"Il est peut-être plus utile de comprendre la dynamique de la division plutôt que de construire de coûteux accélérateurs de particules."

C'est là qu'il base tout l'univers sur une forme fractale. Tout a une forme semblable, mais à des échelles différentes. L'avantage d'une forme fractale c'est que l'on peut diviser à l'infini dans un espace fini. Une contraction à l'infini est possible.

Mais quelle est cette forme qui est la base du vide (et donc de l'espace) de l'univers ?

Il voit que le volume maximal par lequel la radiation de l'expansion de l'univers est une sphère. Il cherche le volume minimal. C'est le tétraèdre. Mais en terme de vecteur, ce n'est pas un polyèdre en équilibre. (Il faut que la structure de base soit en équilibre, sinon le vide serait en mouvement et l'on remarquerait qu'il n'est pas vide !)

C'est là qu'intevient le cuboctaèdre le polyèdre régulier dont l'arrête vaut la même longueur que les vecteurs centre-sommets.

En assemblant un cuboctaèdre et une étoile tétraèdrique (deux tétraèdres imbriqués, aussi appelé octangle étoilé, un pointe en haut et l'autre pointe en bas, comme sur la représentation 2d qu'est l'étoile de David.) Nassim Haramein construit une matrice de 64 tetraèdres (ces formes décrites sont décomposables en tétraèdres). C'est la structure du vide. La structure qui sous tend l'univers. C'est l'étoffe de l'espace temps.

structure du vide espace.png

A l'aide de cette vidéo, on peut voir que la structure est vraiment fractale, que c'est une forme 3D qui peut se reproduire, s'agrandire à l'infini... comme se réduire à l'infini.

Cette animation nous montre la croissance scalaire sur 3 octaves de cette géométrie parfaitement équilibrée qui est en fait la structure même de l'espace-temps.

Il y a:

  • 8 tétraèdres pointant vers l'intérieur (contraction), vers un point central, qui forment une structure en 3D où les 12 vecteurs (lignes orientées) de cette géométrie sont de même longueur (intensité) depuis le centre jusqu'aux arrêtes. Ceci forme globalement un Cuboctaèdre. C'est la seule géométrie en 3D où tous les vecteurs sont en parfait équilibre, toutes les forces s'annulent depuis un centre commun, et donc malgré une densité infinie du vide, on ne ressent que le calme au centre
  • 8 tétraèdres pointant vers l'extérieur (expansion) qui forment un tétraèdre étoilé, aussi appelé octangle étoilé.

De ce fait la structure même de l'espace-temps contient en elle la géométrie de l'expansion (le spectre électromagnétique) et de contraction (la gravité), comme une respiration.

Chose étrange, mais qui démontre une cohérence du modèle, et qui pourrait expliquer beaucoup de choses, c'est que la projection 2d de cette matrice est ce que l'on appelle le symbole de la fleur de vie qui est présent depuis des millénaires dans de nombreux lieux sacrés. !

D'autres projections en 2d de cette matrice sont également visible dans de nombreux crop-circles. Si une civilisation ancienne ou plus évolué voulait transmettre une seule choses d'importance, ne serait-ce pas la matrice qui compose l'univers ?

fleur de vie à la cité interdite de Beijing.jpgnassim haramein holographique univers.png


La théorie de Nassim Haramein parle d'un univers holographique. Ceci car on part du principe d'une imbrication (fractale) de trous noirs. Par exemple, le proton est un trou noir. De l'extérieur, on ne voit pas directement ce qu'il y a à l'intérieur, de l'autre côté de l'horizon des événements, mais on peut voir de l'information holographique. (comme cela à été démontré en physique acceptée par la communauté scientifique).

Pour en savoir plus, voir le principe holographique qui a été utilisé pour résoudre le paradoxe de l'information. En bref, toute information à l'intérieur d'un trou noir est visible à l'extérieur sous forme de "pixel" de la taille d'une longueur de planck de côté.

Cette quantification de l'espace temps, permet de relier la gravité avec l'électromagnétisme et ainsi unifier la physique.

Les poissons sont composés d'eau et vivent dans l'eau, ils ne la remarque plus

D'après cette théorie, toute la matière est composée de modes de vibration, d'ondes stationnaires basées sur cette structure de base. Nous sommes des vagues à la surface d'un océan.

Le principe à comprendre c'est que l'on est comme des poissons dans l'eau. Nous sommes de la matière dans le vide, dans l'espace. En fait, comme le poisson est composé à majorité d'eau et est dans l'eau. Tout est à la même densité. On ne peut mesurer et appréhender que des différence, que ce qui est plus dense. Donc on ne remarque pas la plus grande masse de l'univers ! .. et c'est le cas pour la physique actuelle. On ne sait pas où est la plus grande masse de l'univers ! ... en fait, c'est l'espace lui même ! (on ne le remarque pas, justement par ce que sa structure, décrite ci-dessus est en équilibre)

Voici une autre explication de cette même analogie dans un article à propos de la théorie d'unification de Nassim Haramein publié dans le journal Nexus. (télécharger le pdf) Je vous conseille vivement de lire cet article. Il est très précis et très vulgarisateur.

Cet analogie est expliquée par l'auteur de l'article, Marc Mistiaen, qui ne croyait pas à la théorie de Nassim Haramein, jusqu'à son expérience de plongée dans une piscine...

J'ai donc essayé de comprendre ce problème de vide qui ne l'est pas et d'un proton qui n'a pas la même masse que celle que l'on mesure habituellement. Archimède et mon club de plongée m'ont aidé: j'ai imaginé remplacer ce vide qui ne l'est pas par de l'eau de la piscine tout autour de moi. Comme il y a du vide partout, il y a de l'eau partout, assi bien en moi qu'à l'extérieur. Je suis composé d'environ 60% d'eau (vous aussi). J'ai imaginé une bouteille ultralégère d'un litre de volume, et par exemple d'un miligramme, que je remplis d'eau. Je la mets sur la balance, je vais lire 1000,001 grammes, à condition que l'eau soit pure, ce qui est bien sûr loin d'être le cas. Si je plonge le tout dans la piscine, je vais lire un milligramme (Archimède). Soit un écrart d'un million entre les deux mesures, et chacune des mesures est correcte !

Je ne me suis pas écrié eurêka ! puisque je faisais une plongée au fond de la piscine. A l'apnée suivante, comme la plastique de mes compagnons de plongée n'avait pas changé, j'ai imaginé notre univers comme un océan, nous, des poissons, et je me suis demandé quelle serait la masse de tout ce que nous, poissons, pourrions estimer dans cet océan sans tenir compte de l'eau.... Sans doute quelques pour cent de la masse totale. Bon sang ! De combien de pour cent la masse de matière identifiée dans notre univers est-elle ? Quelques pour cent... Le soir même, j'envoyais un e-mail à Nassim Haramein.

Les méfaits de la renormalisation

Nassim parle encore des méfaits de la renormalisation, du fait que l'on veut toujours simplifier le modèle et que l'on élimine donc des points importants.

La renormalisation élimine souvent les infinis, alors qu'en structure fractale on peut en tenir compte ! .. et donc on peut changer de vision du monde en traitant la réalité et pas une approximation.

Voici une loi d'échelle qui montre sur un graphe la masse par rapport au rayon des objets que l'on trouve dans l'univers. On voit que les objets s'alignent sur une loi d'échelle ! (ce type de loi, comme la loi de Zipf en linguistique, permet de remettre de l'ordre dans un chaos apparent)

C'est une loi tout à fait remarquable, sachant que le modèle standard de la physique n'est pas capable de faire de lien entre l'infiniment grand (régit par la gravité d'Einstein) et l'infiniment petit (régit par la physique quantique). Ici on a une relation, un lien entre les objets infiniment grand et infiniment petits. D'où le fait qu'approximer ou éliminer les infinis n'est pas une bonne chose ! (la renormalisation)

Ainsi on voit que le pronton de Schwarzschild (celui de la théorie de Nassim, dont le nom montre qu'il est considéré comme un trou noir), est pile poil dans la cible de cette loi d'échelle, alors que le proton du modèle standard est à côté de la plaque...

loi d échelle masse par rapport au proton des objet dans l univers le proton au bon endroit.jpg

Il précise également qu'Einstein à posé ses équations gravitationnelles mais ne les a pas résolues. C'est Karl Schwarzschild qui les a résolues pendant qu'il se battait sur le front russe dans l'armée allemande pendant la 1ère guerre mondiale ! Mais il a simplifié le problème pour les résoudre. Il n'a traité que le cas d'une étoile sphérique ne tournant pas ! (il a quand même écrit un second papier nettement moins connu...)

Et que se passe-t-il quand l'étoile tourne ? Ce qui est le cas de la réalité....

trou noir sans la simplification mathématique d un objet statique - la réalité tourne.jpg

Tout comme comme le second principe de la thermodynamique, le principe de l'entropie qui augmente toujours. Le théorème de Boltzmann suppose que nous sommes dans un système isolé. Or la définition même d'un système isolé nous dit que les systèmes véritablement isolés n'existent pas dans la réalité physique !

Une science holistique et pas analytique. (comment relier plutôt que tout casser)

Je suis personnellement partisan d'une science holstique plutôt qu'une science analytique. Une science qui assemble plutôt qu'une science qui casse, qui divise, qui décompose. Sinon comment voir les effet d'émergence du aux liens entre les éléments ? Peut ont observer un réseau en le cassant et n'observant qu'un élément du réseau tout seul ? Non !

C'est pour ces raisons que l'univers fractal de Nassim Haramein me plait. Il permet de prendre en compte le tout sans approximation...

Voici la vidéo d'une longue conférence ... juste 6 heures... 😛

Voici la transcription en texte de cette conférence de Nassim Haramein...

Voici un résumé de cette même conférence dans un texte un peu remanié pour être plus lisible (selon l'auteur de ce texte..)

Voici une autre vidéo: https://vimeo.com/39284822

Voici le livre: L'univers décodé de Nassim Haramein.

Voici une page qui propose une liste de nombreuses vidéo de Nassim Haramein.

Un article publié dans une revue scientifique évaluée par les pairs

Le 7 mai 2013 l'article "Quantum Gravity and the Holographic Mass" a été validé et publié dans le peer review journal: Physical Review and Research International, ce qui donne du crédit à la théorie de Nassim Haramein.

La prédiction de la mesure du rayon de charge du proton.

Conférence en français de Nassim Haramein à Bruxelles en juin 2015

Pour aller plus loin, voici la liste des articles scientifique de Nassim Haramein traduit en français.

Voici une vidéo d'une interview en français de Nassim Haramein et oui, il parle aussi le français ! (faut pas oublier qu'il est né à Genève et terre francophone)

Le lien de la vidéo de Nassim Haramein qui s'exprime en français... (l'intégration n'est pas possible dans une page pour cette vidéo bouh.. 🙁 )

Voici encore un article en français sur agoravox d'un avis sur la théorie de la résonnance générale...

Encore plein de liens à propos de Nassim Haramein.

Une mine d'or d'article de vulgarisation scientifique de Nassim Haramein traduit en français...

Mes notes sur l'explication mathématique de la théorie de la gravité quantique de Nassim Haramein

Ce sont mes notes que j'ai prises en regardant les vidéo des conférences à Paris et à Bruxelles. Nassim y décrit brièvement son calcul pour trouver la masse d'un trou noir.

Solution géométrique

R/ η * m1 =>  quantité de qbit à l'intérieur de la sphère  / quantité de qbits à la surface  * masse de planck = masse du trou noir.

=> en fait on cherche le rapport entre l'information à l'intérieur d'un objet et l'information à sa surface qui restreint l'information et pour lui donner une masse on multiplie par la masse de planck.

r/η => volume / aire   mais rapporté en nombre de qbits.

=> La masse dépend du rapport entre l'information contenue dans un objet et ce qui est capable d'être visible de l'extérieur.

  • La masse est proportionnelle au volume… => logique
  • La masse est inversement proportionnelle à la surface.

Masse du trou noir Cygnus X-1 = 1.683354 * 10^34

C'est exactement ce que l'on peut trouver avec les équations gravitationnelle d'Einstein. Mais décrit avec des quantités discrètes de Planck.
On arrive à ce résultat uniquement avec de la géométrie, sans équations différentielle et tensorielles. Ce qui est nettement plus simple.

On arrive enfin à unifier la gravitation et la physique quantique.

Petite digression de ma part sur le nombre d'or (Nassim n'en parle pas)

La longueur de Planck = 1.6162252 * 10^-35 ça me surprend toujours de voir la similitude avec le nombre d'or…. 1.6180398875 …. mais c'est quand même pas ça….

Dans la nature la suite de Fibonacci est préférée, car c'est la meilleure approximation qu'on puisse en faire.

Pour être exact. Les quotients de deux termes consécutifs de la suite de Fibonacci sont les meilleurs approximations du nombre d'or dans l'écriture des réduites de la fraction continue de l'expression de phi (le nombre d'or).

Le nombre d'or est un modèle de division fractal…

… et selon la théorie de l'univers connecté, le trou noir est un modèle de division fractal. Il est la frontière entre deux "étages" fractals. L'information à l'intérieur d'un objet est visible de l'extérieur sous forme holographique.

nassim haramein holographique univers.pngNassim Haramaein gravité quantique 969876_458491517614164_458074374_n.pngNassim Haramaein gravité quantique 1958151_458489634281019_434353568_n.pngNassim Haramaein gravité quantique 1975240_458490947614221_1876364443_n.png


Solution algébrique

2l * m/m1 => 2 longueur de planck * masse de l'objet / masse de planck = rayon du trou noir.
=> en fait on cherche le nombre de qbit à partir de la masse… et on lui donne une longueur avec 2l

Est-ce que l'on peut faire un lien avec le Rayon de Schwarzschild qui est le rayon de l'horizon d'un trou noir dans le modèle standard ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rayon_de_Schwarzschild

"si le rayon de la distribution de masse de l'objet considéré est inférieur au rayon de Schwarzschild, l'objet considéré est un trou noir dont l'horizon est la sphère de rayon égal au rayon de Schwarzschild."

Rs = 2GM / C^2

On applique la méthode qui fonctionne avec le trou noir cyguns x-1 sur le proton

Conférence de Nassim Haramein du 23 avril 2016 à Paris...

Voici mes notes à propos de cette conférence de Nassim Haramein en francais. Elle contient en plus les nouveautés sur ce qu'est l'électron et comment se forment les atomes.... c'est malheureusement trop récent pour avoir le détail déjà vulgarisé... mais la piste est intéressante.

Pendant cette conférence Nassim Haramein a parlé pour la première fois en public de la possibilité de déterminer de manière théorique la masse d'un électron avec la méthode holographique. Depuis le résultat a été publié dans une revue scientifique. Voici l'article....

Pour aller plus loin: sommaire des articles

Similitudes entre le modèles Janus de Jean-Pierre Petit et l'univers holographique connecté de Nassim Haramein

Après avoir vu les deux modèles, les deux approches me plaisent et ont l'air cohérente. Les deux approches ont des articles acceptés dans des revues à comité de lecture. Les deux modèles arrivent à prédire des observations que le modèle standard (λCDM) n'est pas capable de faire. (grand répulseur, rayon de charge du proton, etc..)

Alors quel est le "bon"modèle ?

Est-ce qu'il est possible de mettre ensemble ces modèles ?

Je vois qu'il y a des similitudes. Les 2 approches sont principalement géométriques. Ce qui est très loins de la tendance actuelle à ne faire que de la physique algébrique.

Il y a aussi  le fait qu'autant Jean-Pierre Petit que Nassim Haramein remettent au cause la solution de Schwarzschield aux équations gravitationnelle d'Einstein.

Dans les deux approches différentes, la forme géométrique du tore est importante.

Il y a une contradiction apparente entre les deux modèles. JP Petit dit que "les trous noirs n'existent pas" et Nassim Haramein dit que "Tout est trou noir" !

=> Si on y regarde de plus près, en fait J.-P Petit élimine la singularité du trou noir, mais il le transforme en passage vers un autre espaces, sur l'envers de l'univers. Donc c'est un peu abusif de dire que le trou noir n'existe pas.

Nassim Haramein, utilise une abstraction holographique du trou noir. Ça lui évite d'avoir des soucis. Il voit le trou noir sous l'angle de l'information.

Donc à priori, c'est compatible.

Nassim Haramein, part du principe que le vide n'est pas vide, mais que c'est là que se cache la masse manquante de l'univers. Alors que Jean-Pierre Petit dit que la masse manquante de l'univers, c'est les masse négative.

Ça parait contradictoire, mais en fait, Jean-Pierre Petit ne remet pas en cause des phénomènes comme l'effet Kasimir qui fait émerger la matière du vide. D'où viennent les masses autant négative que positive ? Il ne me semble pas que l'explication soit contradictoire avec ce que dit Nassim Haramein.

Il me semble que ce dernier tient compte de la masse holographique de tout l'univers dans un seul proton... donc de tout ce qui est dans le "trou noir", donc les masses négatives que Jean-Pierre Petit place de l'autre côté de son "trou noir" sans singularité. Est-ce que ce ne serait pas pareil ?

Je n'ai pas encore bien fait tout le tour... mais il me semble que l'on a là des pistes très intéressantes pour unifier ces deux modèles... et aller encore plus loin !!

Physique de la conscience selon Philippe Guillemant

Je suis en train de lire les livres de Philippe Guillemant à propos de sa théorie de la double causalité et de la physique de la conscience.

Philippe Guillemant est un ingénieur physicien qui travaille sur des projets lié à la nature du temps ! Le temps c'est son truc.

Le déterminisme du billard remis en cause

Philippe Guillemant a passé sa carrière à faire de l'informatique. Il a mis en place des simulations informatiques de phénomènes physiques. Il a remarqué qu'une loi physique mise en équation peut toujours se transposer en algorithme pour faire une simulation. En revanche il est persuadé que tous les phénomènes physiques ne peuvent pas se mettre en équation, mais qu'on peut les mettre en algorithme.

Ainsi il dit que les physiciens qui cherchent un modèle cosmologique uniquement à partir d'équations passent à côté de beaucoup de chose. Car l'équation est limitante.

Philippe Guillemant a beaucoup travaillé sur les systèmes de billard. Il est souvent admis que si l'on connait les conditions initiales dans lesquelles sont les boules à la base (position, vitesse et impulsion) on est capable de calculer l'entier de la séquence longtemps après...  C'est une vision déterministe de l'univers.

Hors les travaux de Philippe Guillemant montrent le contraire. Au bout d'une quinzaine de chocs, la trajectoire des boules devient indéterministe. Peu importe la précision.

Ainsi si l'on veut vraiment déterminer l'état du billard, il faut augmenter la quantité d'information dans les conditions initiales. Et là, rapidement le volume d'information dans les conditions initiales devient plus grand que le nombre d'information de l'histoire entière des trajectoires des boules. Ce qui devient absurde.

Ainsi Philippe Guillemant nous dit que la physique macroscopique se comporte en fait comme la physique quantique. Que là nous avons un système macroscopique qui au bout d'un moment devient indéterministe. Si l'on veut prédire l'avenir du système, il faut considérer plusieurs états superposés. Plusieurs trajectoires possibles.

La physique macroscopique fonctionne comme la physique quantique

Philippe Guillemant considère donc que la physique quantique et la physique relativiste (macroscopique) fonctionnent de la même manière.

Philippe Guillemant a ajouté 6 dimensions à l'espace temps de son billard. (comme le font aussi les théoriciens des cordes ) Ces dimensions permettent de générer de l'information qui va pouvoir aider le système à choisir la trajectoire voulue parmi l'infinité de possibilités. C'est le principe de la décohérence quantique, le phénomène qui fait que nous ne vivons qu'une des possibilités.

La conscience se cache dans le vide quantique

Philippe Guillemant a été encore plus loin dans ce modèle d'information externe. Il l'a défini en trois couches. Une couche qui sait la destination, une couche qui sait le chemin pour aller à cette destination et une couche qui gère le trajet. C'est l'analogie du maitre dans une calèche qui dit où il veut aller, le cocher connait les routes du coin et sait par où passer, et les chevaux et la calèche gèrent le trajet.

Ainsi c'est dans ce système d'information en couche, de plus en plus externe matériellement du système de billard, que se loge la gestion des lignes de temps. Philippe Guillemant nous dit que ce système d'information est ce que l'on appelle: la conscience.

La conscience est donc hors du corps. L'être que nous sommes, à travers cette conscience dispose d'un libre arbitre.

Les intentions lancées permette de déterminer la destination, un point précis du futur. Un point net avec une probabilité plus grande de se produire. Comme un rendez vous est précis alors que ce que vous allez faire avant et après est plus flou.

Ainsi comme dans un système déterministe, le futur est déjà déterminé. Mais ici, il est déterminé par la conscience et non par le hasard.

Philippe Guillemant a donc modélisé un système physique qui arrive très vite dans des explications plus proche du vocabulaire des milieux "spirituels". La physique de la conscience fait directement intervenir le vivant dans la mécanique physique !

Ainsi on peut se poser des nombreuses questions sur l'intelligence artificielle. Les robots peuvent-il avoir une conscience ?

Ça tombe bien, Philippe Guillemant a aussi des compétences en robotique. C'est lui qui a développé le système de vision du robot Nao.

Il y a des caméras qui voient, mais surtout il y a un "cerveau" qui interprète les images. Le robot est capable de reconnaitre des formes et même des visages. Mais pour ça, il faut qu'il mémorise quelques par l'information d'un visage. Il y a tout un système de réseau de neurones, comme dans notre cerveau. Mais Philippe Guillemant nous dit qu'il n'a jamais réussi à mémoriser l'information DANS le réseau de neurone. Que ce réseau ne sert qu'à adresser une mémoire. Mais pas à être la mémoire.

De là, il fait le lien avec sa théorie de la physique de la conscience dans laquelle. Et si le cerveau n'était qu'un moyen d'adresser notre mémoire qui se trouve hors de notre corps ?

Pendant les NDE, les gens qui ont un cerveau mort, avec éléctro-encéphalogramme plat reviennent quand même avec des souvenirs ! Ceci tend à montrer qu'il y a bien une mémoire hors du cerveau.

Ceci explique bon nombre de phénomènes. Jung parlait de la conscience collective qui contient les archétypes permettant à tout humain de comprendre le monde qui l'entoure grâce aux expériences déjà vécues par les autres membres de son espèce.

Ceci explique également la théorie du 100ème singe qui voit un apprentissage passer d'une communauté de singe à toute l'espèce, même quand physiquement les autres communautés vivent loin sur des iles.

L'antropologue Romulad Leterrier, spécialiste du chamanisme sous ayahuasca en amazonie, a découvert la théorie de Philippe Guillemant dans un article du magazine nexus . Il a trouvé que cette théorie explique enfin des expériences étonnantes qu'il a vécues avec les chamanes. Il en dit beaucoup plus dans cette conférence:

Romuald Leterrier a aussi écrit un livre qui s'appelle "se souvenir du futur". J'ai écrit un article à propos de ce livre et de la conférence qui va avec.

En fait on chamboule complètement notre manière de voir le temps, et donc La réalité ! Qu'est-ce que LA réalité ?

Le futur tout comme le passé peuvent se modifier

Selon la théorie de Philippe Guillemant le futur est déjà déterminé à l'avance. Cependant, nous pouvons changer notre futur en sautant d'une ligne du temps à une autre.

C'est comme lorsqu'on reprogramme son GPS sur une autre adresse. L'univers recalcule un nouvel itinéraire pour nous. En tout temps l'univers nous indique le chemin le plus court pour aller à une destination. Il suffit de suivre l'itinéraire sur la carte. Il suffit de suivre les traces du futur. Ces traces sont les synchronicités. Ces événements qui ne sont pas liés de manière causale, mais liés par le sens qu'ils ont.

Mais à chaque carrefour, il nous est possible de changer de direction de ne pas suivre ce chemin le plus court. Il est possible d'écouter notre conscience nous guider ou de rester dans nos conditionnements.

Philippe Guillemant s'est attaqué à notre visions du temps dans le futur, mais aussi dans le passé.

Si le futur peut se modifier. Alors pourquoi est-ce que notre passé ne pourrait pas non plus être modifié ?

En physique quantique, il n'y a pas de soucis. Toutes les lois sont réversibles. On peut changer la flèche du temps et tout fonctionne.

En physique macroscopique, surtout en lien avec l'énergie, on voit bien dans notre réalité de tous les jours qu'il y a des phénomènes irréversibles. Ainsi c'est de là que la physique considère que le temps est irréversible. C'est le second principe de la thermodynamique, l'entropie qui nous interdit de remontrer le temps.

L'énergie se conserve, mais la qualité de cette énergie se dégrade. L'énergie utilisable facilement se raréfie, c'est ce que l'on voit avec les moteurs thermiques. On chauffe l'atmosphère plus que l'on utilise l'énergie comme mouvement mécanique. Et récupérer l'énergie de l'atmosphère, c'est pas facile.

Autre exemple, quand on mélange du cacao dans du lait, pas facile de revenir en arrière !... et si ma tasse tombe sur le carrelage de la cuisine et se brise en répandant du cacao partout. Encore plus dur de reconstituer la tasse et de séparer le lait du cacao.

Philippe Guillemant, nous dit qu'en effet, la probabilité de pouvoir revenir en arrière est faible. Surtout quand on compte uniquement sur le hasard. Vu ainsi, il est en effet improbable et donc impossible de remonter dans le temps.

Mais qui dit que l'on doit utiliser uniquement le hasard ? et qui dit que l'on doit utiliser exactement le même itinéraire en sens inverse pour arriver à la même destination ?

Si les futurs sont superposés, les passés aussi sont superposés ! Il y a plusieurs chemins possibles pour aller aux mêmes points. Ainsi en exploitant les traces du passé, on devrait être capable de remonter dans le temps. On est ainsi capable avec de l'information extérieure de compenser la perte d'information (comme dans le billard) et d'ainsi remonter à des états précis du passé.

Dans son livre, la route du temps, Philippe Guillemant utilise une métaphore. Il est facile d'escalader un rocher, mais quand il s'agit de redescendre. C'est plus dur ! Cette trajectoire est-elle donc irréversible ? Non, car avec l'aide d'un ami qui observe la situation globale, il peut nous indiquer où mettre les pieds pour trouver les bonnes prises et désescalader. Peut importe le chemin emprunté. Le but est d'arriver en bas du rocher. Donc en prenant de la hauteur pour ajouter de l'information. L'escalade qui semblait irréversible devient réversible.

L'entropie n'est donc pas un vrai problème. Même si ça semble être le soucis principal de notre société basée sur la consommation d'énergie. Même si la vision du monde décroissante ne voit pas d'issue au nivellement par l'entropie.

En physique, l'énergie se conserve. Ce n'est que techniquement que nous ne sommes pas capable d'exploiter toute l'énergie. Mais avec un moteur qui fait intervenir le temps, peut être qu'on arrive à jouer avec les lignes du temps et augmenter le rendement du moteur !

Philippe Guillemant interprète les intrications quantiques comme des ajustements pour assurer la conservation de l'énergie globale quand une ligne de temps change.

Ainsi, quand deux particules semblent être liées par un fil invisible, et même communiquer plus vite que la vitesse de la lumière, en fait elles sont liées par une même ligne du temps. Elles jouent avec le temps, ce qui leur permet de s'affranchir de la limite de la vitesse de la lumière.

La vie est un phénomène néguentropique, un système cybernétique qui joue avec le temps

La vie est une phénomène néguentropique. Elle va dans le sens contraire de l'entropie. Du big-bang à nos jours on observe que les formes s'assemblent et se complexifient. De la soupe primordiale, des atomes ont émergés, puis des molécules, des acides aminés, des bases d'ADN, des cellules, des bactéries, des organes, des humains, des sociétés humaines.... etc....

La vie ne semble pas soumise l'entropie. C'est certainement grâce à la conscience qui est capable de lancer des intentions pour créer des futurs. Puis ces futurs sont vécus. Ainsi ce n'est pas le hasard qui guide l'évolution. Mais c'est une rétroaction d'une intention lancée dans le futur. C'est la rétro-causalité. La double cause. Le futur influence le présent.

Ceci est d'autant plus vrai dans les systèmes qui sont fortement liés au hasard. Ainsi c'est peut être l'explication des systèmes de divinations. Le hasard étant plus sensible au futur qu'au passé. Hop, on "prédit l'avenir" pour autant de rester sur la même ligne temporelle.

Ainsi la sélection naturelle selon Darwin doit être affinée. Ce n'est pas le hasard qui guide entièrement les mutations. Mais c'est le futur qui agit sur les mutations pour aller dans le sens de ce futur qui a été déterminé par une intention.

Ceci explique les mutations très rapides, le chainon manquant, les trous dans l'évolution selon Darwin. On s'approche de la vision de Theilard de Chardin qui disait que l'évolution a un sens, un but. Aller du point alpha à l'oméga.

Ceci va dans le même sens que les travaux de Nassim Haramein qui illustre avec le tore le fait que la vie est un système cybernétique qui est en expansion, puis en contraction. Qui va chercher des informations et les ramènes, qui lance des intentions et les vit. On a donc là un système qui apprend sur lui-même. Qui s'adapte et ainsi est beaucoup plus efficace qu'un bête hasard.... et Jean-Pierre Petit en vient aussi à parler du tore au lieu de la sphère pour faire disparaitre la singularité du trou noir !

C'est la voie du milieu entre un créationisme pur et un dieu hasard pur.

Voici les sites web de Philippe Guillemant pour aller plus loin:

Voici une conférence que je trouve intéressante. Elle commence par un test de croyances... Quel est votre degré de matérialisme ? La conscience est-elle issue de la mécanique du corps matériel ou est-elle immatérielle ?

C'est magique tout ça !!
Garde l'esprit ouvert ! Tout est possible !

Archéologie du futur les réseaux tellurique

Un outil pour aider les archéologues à comprendre la vision du monde de nos ancêtres celtes et néolithiques

menhir de clendy yverdon.jpgSi l'on veut étudier les traces civilisation de nos ancêtres pré-chrétiens, on est bien ennuyé. Il ne reste pas grand chose.

Pour les plus proche, les celtes, c'est un peuple que l'on dit "protohistorique". On est presque à l'ère de l'écriture. Mais pas encore. Pour les peuples néolithiques qui vivaient avant. Il reste encore moins de choses, surtout des pierres.

Bref, Il ne reste que des pierres. mais vu comme ça, à quoi peut bien servir un menhir ?

Les archéologues se posent beaucoup de questions mais ne donnent que peu de réponses.

J'ai beaucoup progressé sur la compréhension du sujet lorsque j'ai découvert les enregistrements de plusieurs interviews de Stéphane Cardinaux.

C'est un architecte suisse romand qui s'est passionné pour la science des bâtisseurs de toutes époques.

C'est un passionné de géométrie sacrée. Il tente de comprendre comment et pourquoi les anciens construisaient de telle ou telle manière.

Stéphane Cardinaux a écrit plusieurs livres dans lesquels il décortique les lieux sacrés ou châteaux de suisse romande pour montrer les schémas directeurs des constructions.

Il va retrouver les pierres angulaires qui servaient de références aux bâtisseurs de cathédrales. Il nous montre quelles étaient les unités de base utilisées: le pied romain, la coudée royale égyptienne, etc. Il indique aussi les proportions utilisées, le nombre d'or, la racine de 2, etc...

A force d'étudier sous toutes les coutures des églises et des châteaux, Stéphane Cardinaux s'est également intéressé au pourquoi de l'emplacement de ces bâtiments. Pourquoi est-ce que parfois on trouve des orientations étranges ? Pourquoi ce temple est à tel endroit et pas à un autre ?

Rien n'est fait au hasard. Il nous montre dans ses livres pourquoi. Il a fait des plans très minutieux des bâtiments et de leur environnement. Notamment des phénomènes telluriques.

temple de planches de Montreux.jpgIl nous montre que toutes les églises et tous les châteaux qui ont été construits avant la grande peste de 1350 sont tous alignés sur les réseaux telluriques.

Les réseaux telluriques forment un quadrillage présent sur toute la planète. Stéphane Cardinaux nous montre que les réseaux naturels sont modifiés pour être inclus dans les murs par les bâtisseurs.

C'est ainsi que Stéphane Cardinaux collabore avec de plus en plus d'archéologues. Ils utilisent les réseaux telluriques pour retrouver des murs qui ont été détruits au cours de l'histoire.

Stéphane Cardinaux nous montre l'exemple du fanum gallo-romain de Riaz qui a été déplacé d'une dizaine de mètres car il était sur le tracé de l'autoroute Lausanne-fribourg.

Les pierres on été déplacées, mais il est toujours possible de détecter la construction originale, en réseau tellurique, 10m à côté !

Dans les autres phénomènes telluriques, on peut citer également, la cheminée ou le vortex. Stéphane Cardinaux a observé que tous les donjons de château sont construits sur des vortex. Ce qui explique parfois l'emplacement étrange d'un donjon !

Pour illustrer mes propos, voici un plan extrait du livre de Stéphane Cardinaux. Il représente le temple des Planches à Montreux (où je me suis marié !). Le bâtiment est tout tordu, mais on voit que les réseaux telluriques ont été placé dans les murs et démultipliés. Il y a juste une exception: les murs de l'annexe en haut à gauche et l'extension du coeur ne respectent pas cette règle. C'est une annexe qui a été construite après 1350 !

Les bâtisseurs laissaient des indices. Sur la croisée d'ogive au dessus du coeur, on trouve une moulure en forme de vortex....

indice de vortex sur la croisée ogive temple des planches.JPG

Sinon on remarque que l'autel dans le coeur a été placé juste à l'endroit d'un croisement important de ligne de réseau tellurique (il y a des lignes plus grosses que d'autres, mais plus rare aussi), ainsi que d'un vortex et d'une cheminée. Une telle configuration est statistiquement suffisamment rare pour que le lieu ai été repéré depuis des millénaires et utilisé comme lieu de culte.

Pour revenir à nos ancêtres plus lointains, on découvre que les lieux sacrés celtes, romains et néolitihiques sont conçus sur les mêmes principes de constructions que les cathédrales. Ainsi on comprend pourquoi les lieux sacrés se sont souvent superposés.

médecin-peste.pngStéphane Cardinaux montre dans ses livres un inventaire très complet de nombreux sites et de leurs caractéristiques. On retrouve des églises, des abbayes, des temples romains, des châteaux, des forts, des opidums et lieux sacrés celtes, ainsi que des menhirs et des dolmens.

Tous sont construits selon les mêmes principes jusqu'à cette peste de 1350, qui a tué, suivant les endroits, entre un tiers et la moitié de la population d'Europe !

On peut donc supposer qu'une partie du savoir des bâtisseurs a été perdue à ce moment là.

Voici l'exemple des menhirs que l'on trouve à Corcelles-près-Concise VD.

pano 4 menhirs concise bleu couleur.jpg

menhir de concise.jpg

Il y a 4 menhirs qui sont placés comme des buts de foot !

Sur un des menhirs il est gravé que celui-ci a été ajouté il y a 150 ans pour compléter le monument.

Il est donc difficile de dire à quoi devait ressembler le monument d'origine.

Stéphane Cardinaux nous montre dans son livre qu'il y a une conjonction de phénomènes cosmo-telluriques non pas sur les menhirs, mais au centre, au milieu des menhirs.

Il y a un croisement majeur d'un réseau tellurique, il y a un vortex et une cheminée à 4 bras. Ce qui fait de ce point un lieu exceptionnel.

Pourquoi les menhirs ne sont pas au centre de ce point ?

Tout simplement, car ce lieu devait être un cromlech, un cercle de pierres. Les autres pierres ont disparues. Il n'en reste que 3 de la construction originelle.

On voit ici pourquoi les archéologues ont de plus en plus recours aux géobiologues pour les aider dans la compréhension de sites anciens, sans l'indication des phénomènes telluriques, on ne pense pas au cromlech, on ne voit qu'un aligment de menhir.

Il est intéressant de constater que certains cromlech on été transformés en temples romains aussi avec la même forme de cercle... puis ensuite couvert d'un toit pour en faire un cloitre chrétien! Il y a une continuité pour profiter des caractéristiques du même lieu, mais en l'aménagant au confort de l'époque. (c'est vrai qu'il est plus agréable de déambuler à l'abri de la pluie...)

Les deux premiers livres de Stéphane Cardinaux sont des inventaires de lieux en Suisse, puis au vue du succès du premier livre, aussi de lieux en France. J'ai personnellement beaucoup apprécié redécouvrir sous un autre angle de vue des lieux que je connais.

Voici les références vers ces livres que je te conseille vivement de lire:

Le premier livre de Stéphane Cardinaux est disponible gratuitement sur scribd.... mais je t'encourage à l'acheter. Ça vaut la peine d'avoir les dessins sur papier pour mieux les étudier. (surtout sur le terrain) et c'est surtout pour rétribuer l'auteur qui a fait un travail incroyable et de qualité.

La géobiologie

Petite précision qui a son importance, au fil de ses études sur l'architecture des anciens, Stéphane Cardinaux est devenu géobiologue. C'est souvent en précisant ceci que les gens peu ouvert d'esprit décrochent. En effet, si on lit l'article wikipedia à propos de la géobiologie, on nous dit que c'est une pseudo-science. Que tout est de la foutaise....

Plutôt que de tout rejeter en bloc dès le début, je te propose de garder l'esprit ouvert. Il y a des choses qui ne sont pas visibles à première vue, puis quand on trouve la technique, on accède à une nouvelle vision des choses.

Pour illustrer mes propos, voici un auto-stéréogramme. Que vois-tu dans cette image ?

dragon autostéréogramme.jpg

Stéphane Cardinaux est un scientifique. Il sort d'une école polytechnique. Il a développé des protocoles d'expérimentation tout à fait scientifiques qui font que ses expériences de géobiologie sont reproductibles.

C'est en général tout ce que demande la science. Donc de ce point de vue la géobiologie n'est pas une pseudo-science. Mais il y a des scientifiques qui sont très dogmatiques ! (L'impression de savoir est le meilleur obstacle à la connaissance !)

Ce sont des expériences statistiques qui sont, à mon avis, beaucoup plus fiables que certaines expériences scientifiques de psychologie que j'ai déjà vues.... ex: peindre un bouton en rouge augmente de 60% le nombre de personnes qui vont l'actionner... (A ce propos, lire mon résumé du livre "Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens")

Il me semble que l'on ne taxe pas la psychologie de pseudo-science avec une affirmation comme celle-ci dessus. Pourtant c'est moins fiable et précis qu'une équation mathématique !

On trouve de tout dans une université. Des sciences dures aux sciences molles.

université de neuchâtel.jpg

Les mathématiques ne sont que théoriques, donc dures. Il n'y a aucune exception. La physique est déjà plus souple. Il y a des théories en contradiction. La chimie utilise des recettes de cuisines pas toujours fiables.

Puis on arrive dans les sciences humaines, des sciences molles, la géographie change au fil du temps, l'histoire se réécrit, est revisitée, les sciences économiques ne sont que des dogmes, des croyances, sinon on aurait pas de krash financiers.... la faculté de théologie est également acceptée dans l'université...

....Mais gare aux mélanges. Un physicien qui veut étudier scientifiquement la nature de l'âme.... on va lui couper les crédits. Ce n'est pas scientifique. Pourtant en fac de théologie, on parle souvent d'âme !

Voici donc les grands paradoxes de notre science. Cette science ressemble de plus en plus à l'église du temps de l'inquisition! Les croyances font foi. Il y a tout un clergé qui est fasciné par des saints (les prix Nobels). Le scientifique qui sort des croyances acceptées est ex-communié !

Donc garde l'esprit ouvert et entre dans le monde des géobiologues. C'est fascinant.

Personnellement, je sais que la géobiologie est tout à fait réelle, simplement car j'ai fait moi-même des expériences concluantes.

Dans mon adolescence, j'ai fait de nombreuses expériences de géobiologie. Je m'amusais à détecter les réseaux telluriques dans ma chambre pour placer mon lit en dehors des noeuds. (les croisement des lignes.)

Comment fait-on pour détecter les lignes des réseaux telluriques ?

Il existe plusieurs méthodes. Personnellement, celle que j'utilise depuis mon adolescence, c'est les rad-masters. Deux tiges de fil de fer coudées en forme d'équèrre. Je les tiens dans les mains et elles se tournent quand je passe dans une ligne d'un réseau tellurique. (voici quelques photos de mes rad masters et moi en visite aux Menhirs de Clendy)

réseau tellurique hartmann.pngCe que je cherche, c'est principalement le réseau Hartmann. C'est un quadrillage de lignes orienté nord-sud et est-ouest.

Les lignes naturelles sans perturbations sont écartées de 2m dans un sens et de 2,5m dans l'autre sens. Les lignes ont généralement une épaisseur d'environ 20cm.

C'est vrai, que d'un point de vue scientifique, c'est tout à fait déroutant. Pourquoi, quand je tiens mes rad-master, cette équerre se tourne ? Je n'en sais rien, mais il est indéniable qu'il y a quelque chose.

Mon grand-père utilisait déjà cette technique pour retrouver les canalisations d'eau du réservoir communal dont il s'occupait !

Les géobiologues actuels disent que les outils comme la baguette, ou les rad-masters ne sont que des amplificateurs d'un signal qui est détecté par le corps. En fait, l'instrument de mesure, c'est notre corps. C'est pour ça que de nombreux géobiologues détectent les réseaux uniquement avec les mains.

C'est pour cette raison aussi, que certains scientifiques ne croyent pas à la géobiologie. Ils prétendent que l'expérimentateur peut choisir de faire bouger son instrument comme il veut et dire ce qu'il veut.

Pour répliquer à ces objections, il existe d'autres instruments de mesures indépendant du corps. Il existe un instrument très efficace qui s'appelle le sonotest. C'est une sorte de diapason qui vibre à une fréquence précise.

Quand il traverse une ligne d'un réseau tellurique, on entend que le son change, qu'il passe d'une oreille à l'autre. Il y a une sorte de phénomène de battement. C'est le principe utilisé par les accordeurs de guitare.
C'est l'effet de battement binaural. (quand deux ondes sonores différentes, mais de moins de 30Hz de différence sont entendues par chacune des oreilles, notre cerveau crée un son de battement )

Voici une vidéo qui présente le sonotest. Malheureusement, pour bien entendre le phénomène, il faut disposer d'un enregistrement stéréo et d'une diffusion stéréo, ce qui n'est pas toujours le cas avec les vidéos amateurs que l'on trouve sur le net.

Pour en savoir plus sur le sonotest, voici cette page...

De quelle nature sont les réseaux telluriques ?

La nature des réseaux tellurique est grandement discutée. De quoi sont ils faits ? Est-ce que ce sont des ondes électromagnétiques ? Une composante du champ magnétique terrestre ? Un champ électrique ? Rien de tout ça n'apparait sur les appareils de mesure. De plus, même en cage de faraday on peut détecter des réseaux tellurique.

Ce qui semble le plus plausible selon Stéphane Cardinaux, et ça me semble également tout à fait logique, c'est que les réseaux telluriques sont de nature sonore. Ce sont des hyper-fréquences sonores. Ce sont des ondes stationnaire de son. La densité de l'air est donc différentes. La nature du sol, faille, roche, eau, etc... influence donc la propagation du son et c'est pour cette raison que la structure change.

On peut illustrer ceci avec de la farine posée sur une plaque avec un haut parleur dessous... On appelle cette science de la Cymatique.

Je pense que les menhirs, les constructions mégalithiques ont probablement un lien avec cette propagation du son. Si on place une masse cristalline (des menhir en granite breton par exemple..) sur un noeud croisent de réseaux tellurique on va modifier les résonances dans le coin.

En afrique du Sud il existe des cercles de pierre fait avec des pierres dites sonores, car elle résonnes très très bien. Ces cercles amplifient ce son naturel issus de la terre. Voici un extrait vidéo avec Michaël Tellinger qui en parle....

Sur l'ile de Gozo, à Malte il y a un temple mégalithique qui est également conçu pour créer des effets sonores. Ce temple semble jouer avec la fréquence de 111Hz qui semble agir sur l'humeur et aider à cicatriser. Comme le montre cette étude faite sur des rats !

De plus en plus on découvre que les anciennes constructions sont liées avec le son. Notamment les grottes sonores de Barabar en Inde, et la chambre haute de la grande pyramide de Gizeh en granite avec ses proportion parfaitement alignée sur le nombre d'or. Personnellement je me suis amusé à moduler le son de ma voix dans cette pièce et je suis persuadé qu'il y a un lien avec le son !

Un podcast pour aller plus loin

Maintenant que l'introduction est faite, je vais te laisser écouter une interview de Stéphane Cardinaux. Lors de cette entretien on fait un tour complet du monde incroyable de la géobiologie. ( archéologie, réseaux hartmann, réincarnation, non-temps, élémentaux, ... )

Bonne écoute:

Mais à quoi ça sert tout ça ?

La réponse n'est pas simple... Plus j'ai fatigué la question pour en savoir plus.... plus j'ai eu l'impression de ne rien savoir !

Comme le dit si bien l'astrophysicien Hubert Reeves: Ce que je sais est fini..... Ce que je ne sais pas est infini !

Si tu en as encore le courage, je te laisse libre de lire mon article fleuve dont est extrait cet article... Il te permettra de suivre mes recherches sur le sujet. Il te permettra d'aller beaucoup plus loin, mais seulement si tu as suffisamment d'ouverture d'esprit...

Cet article te permettra de comprendre comment et pourquoi les humains changent de vision du monde. Comment j'ai moi même évolué dans ma vision du monde ces dernières années.

On abordera aussi la base de mes recherches sur ce qu'est la conscience...

A ce propos j'aime bien citer le Dr Jean-Jacques Charbonier, un anesthésiste français qui étudie les expériences de mort provisoire (son expression pour les NDE). Il utilise une méthaphore que j'aime bien.

Il dit: "Certains scientifiques cherchent à démontrer que tout se passe dans le cerveau. C'est un peu comme la personne qui démonte sa TV pour voir où sont fait les programmes TV... Le cerveau est une interface pour matérialiser notre conscience."

Je te laisse méditer ces paroles...

nourriture végétarienne

Comment se nourrir en végétarien sans avoir de carence

L'alimentation des humains à beaucoup changée au cours du temps.

Il y a eu l'époque des chasseurs cuilleurs. Donc je suppose que la viande était fréquente... mais est-ce vraiment la réalité ? ... à creuser.

Puis il y a eu toute la période depuis l'invention de l'agriculture jusqu'il y a 50 ans.

Durant toute cette période de près de 10 000 ans. La viande n'était pas très courrante. Elle était consommée épisodiquement.

Puis le niveau de vie des gens a augmenté... et l'on a commencé manger beaucoup plus de viande et de protéine animales dérivée comme les oeufs, le lait, les fromages, etc..

Après 50 ans de cet exercice dans le monde occidental, on se rend compte que finalement l'exès de protéine animale n'est pas la panacées comme on le croyait. Il semble bien que plus on mange de protéine animal plus on a de problème cardio vasculaire !  (retrouver le documentaire à ce propos...)

Donc voilà, il semble donc bien que l'on mange trop de protéine animale. (ce qui ne m'étonne pas trop)

Comme je n'ai jamais été tellement fan de viande, ça ne me dérange pas du tout d'être végétarien.

En fait, je suis végétarien quand j'achète et cuisine moi-même et je suis omnivore quand je mange un peu partout. C'est ce que les suisses-allemand appellent "flexi-vegi" ! Mais je ne connais pas le nom en francais.... et après de nombreuses recherche, je crois qu'il n'y pas de mot.

En gros, je ne suis pas du genre à faire une crise quand il y a 3 mini lardon dans des roesti ou du jambon sur ma pizza.

Bref... Vu le nombre de fois que je ne mange pas chez moi et que l'on me donne de la viande. Je ne risque pas d'avoir des carence en protéine...

... mais là aussi c'est un mythe et c'est là que je voulais en venir.

La science analytique ne voit pas tout ce que la science holistique voit

Pendant 10 000 ans, des humains on vécu sur cette planète sans manger de la viande tous les jours, il ne sont pas tous morts de faim !

Même si une certaines science pense que si l'on ne mange pas de viande on va avoir des carrances, ce n'est pas vrai.

Voilà un exemple des méfaits de la science analytique. Une science qui découpe tout (racine du mon analyse: délier)

Petit rappel sur nos besoins alimentaires.

Nous mangeons des acides aminés car nous en sommes composés. Nous avons besoins d'une vingtaine d'acides aminés. Pour certain, tout va bien. A l'image des plantes, nous arrivons à les synthétiser à partir des atomes de base.

Mais pour 8 acides aminés. Nous sommes obligé d'aller les cherchers ailleurs.

Ces 8 acides aminés indispensables doivent être présents dans notre nourriture. Il s'agit de l'isoleucine, la leucine, la lysine, la méthionine, la phenylalanine, le tryptophane, la valine et la thréonine.

L'apport de ces 8 acides aminés doit être équilibré pour que notre corps puisse les assimiler. Nous devons manger ces éléments en même quantité et en même temps (plus ou moins sur une journée). Si un élément manque. C'est un facteur limitant. C'est la plus petite quantité qui limite la quantité globale.

C'est comme si je dois embouteiller du vin... j'ai besoin de bouteilles et de bouchons. Si je n'ai que 10 bouchons et 500 bouteilles.. je ne pourrai livrer au final que 10 bouteilles fermées. Le reste ne sert à rien.

La quantité de bouchon est un facteur limitant.

Ainsi, les scientifiques spécialiste de l'analyse on séparé et comparé chaque type de protéine séparément et conclu que les protéine animales sont les plus proches de la protéine idéal qui est parfaitment équilibrée et donc la plus nourrissante. (la protéine la plus proche de l'idéale est le lait maternel)

Il s'en est suivi des campagnes de gavage d'enfant au lait de vaches.... aux oeufs, à la viande.....  mais c'était occulter toute une autre approche.

L'approche holitistique du problème.

Il est possible de manger plusieurs protéine en même temps. Nous ne sommes pas obligé de trouver une seule protéine qui fait tout !!!

Donc il est possible de combiner plusieurs protéine végétale et d'avoir aussi bien, vois mieux qu'avec des protéines animales !

Si l'on observe la cuisine traditionnelle partout dans le monde. C'est ce que l'on fait. On couple toujours une céréale et une légumineuse !

  • Inde => riz et lentilles
  • Italie => pâtes et haricots
  • Maghreb => blé (froment) et pois chiches
  • amérique du sud et centrale => mais et haricots rouges
  • chine => riz et soja

Voilà donc le secret (connu partout depuis des millénaires) qui permet de manger sans viande et sans carences alimentaires.

Surout, c'est également un moyen de réduire son empreinte écologique. Sachant qu'il faut 15kg de protéine végétale pour faire 1kg de viande de boeuf....  ou mieux 4 kg de protéine végétale pour faire 1kg de poulet...

Donc autant manger directement les protéines végétale. Là je crois que l'on aura une véritable révolution verte qui n'aura pas usurper son nom.

Pour en savoir plus à propos de la cuisine pour végétarien voici un site très complet sur les protéines végétales.

Recettes végétariennes mélangeant céréales et légumineuses

Il est temps maintenant de passer à la pratique. Je vais commencer à expérimenter plusieurs recette sur ce principe.

J'ai envie de manger des choses bonnes, pratique et simple à faire.

Donc voilà où en sont mes expérimentations. Je ne sais pas si je vais dans la bonne direction. Mais ce sera l'occasion de tester.

Riz et lentilles aux carottes

  • une tasse de riz (250g)
  • une mesure d'eau (0.5l)
  • un cube de bouillon de légume
  • une boite de lentilles
  • quelques carotte
  • un oignon
  • Faire bouillir l'eau et le bouillon.
  • mettre le riz à cuire à couvert.
  • environ 18-19 minutes plus tard l'eau est à peu pré complètement évaporée.
  • le riz est prêt

En parrallèle:

  • couper l'oignon
  • couper les carottess
  • les faire revenir dans un wok... (oui, j'aime bien la cuisine au wok)
  • quand les légumes sont prêts, les placer sur le bord du wok
  • ajouter les lentilles au millieu du wok
  • ajouter un peu d'eau
  • laisser chauffer un moment
  • et voilà.. tout est prêt à être mise dans des assiettes et à se régaler.

C'est très bon !

Pour une science holistique

Il est un fait que nous ne prenons pas assez en compte: tout est lié !

Tout est est lié dans un équilibre instable où chaque action modifie cet équilibre. Chaque action a une conséquence.

organize.pngNotre science est essentiellement une science analytique, une science qui étudie en isolant, en séparant, en décomposant. Mais alors comment observer les effets d'émergence, les effets issus de liens, de relations entre les éléments ?

Il n'est pas possible d'observer un effet d'émergence en décomposant les parties qui le compose, car l'effet a une somme supérieure à la somme des parties qui le compose.

Ce concept est souvent illustré par la phrase:

Ensemble nous sommes plus fort.

Ainsi, même si la science analytique nous permet de comprendre beaucoup de chose et nous aidera encore beaucoup. Elle ne permet pas de tout comprendre.

Pour étudier un univers où tout est intimement lié, il est temps d'utiliser un peu plus souvent une science holistique, une science dans laquelle on se préoccupe des liens entre les éléments.

pastille-orange

Remonter