Programme politique de Martouf

Programme politique de Martouf

Il me semble que la politique de ces temps manque de vison à long terme. Les partis actuels ont de moins en moins d’idéal et sont devenus de plus en plus des administrateurs du système en place.

Le but ici est de tenter de concevoir un nouveau projet de société adapté à notre civilisation.

Durant l’année 2011, on a observé, les printemps arabes, l’été européen avec l’émergence des indignés et l’automne new-yorkais avec le mouvent occupy wall street.

On trouve des mouvements d’indignés dans plus de 90 pays. Il y a un réel mouvement de masse qui dénonce le raz-le-bol du système dominant actuel.

Cependant lorsque l’on demande à ces mêmes indignés ce qu’ils veulent à la place du système actuel. Il y a peu de réponse. Il y a une foule de petites idées, mais pas de programme concret des indignés.

J’ai tenté de me mettre dans ce rôle et de proposer un programme politique qui est une alternative au système actuel.

Ce que nous voulons:

En bref:

En un peu plus long:

Remplacer une économie basée sur dogme de la croissance par une économie de fonctionnalité.

Une économie dans laquelle on échange des droits d’usage sur des objets plutôt que les objets eux mêmes.

Une économie qui favorise des valeurs de partage, de collaboration et de coopération plutôt que l’individualisme et la concurrence.

Si vous avez de la suite dans les idées vous me direz qu’un telle économie risque d’augmenter considérablement le chômage.

Je vous répond: oui, et c’est tant mieux !

Nous voulons la fin d’une économie basée sur le dogme du plein emploi.

Cela fait 200 ans que l’on remplace les humains par des machines pour augmenter la productivité.

Nous sommes capables de produire toujours plus avec toujours moins de monde. Pour garantir le dogme du plein emploi, nous fonçons tête baissée dans le productivisme démesuré.

Halte à tout système productiviste, peu importe que ce soit des systèmes capitalistes ou communistes.Il n’est pas possible de baser une économie sur le dogme de la croissance infinie dans un monde fini.

Toutefois, il faut garantir l’intégration de tous dans la société. Si cette intégration ne passe plus par l’emploi elle peut se faire par un revenu de base inconditionnel.

Car, ce que les gens veulent, ce n’est pas un emploi, c’est un revenu suffisant pour vivre.

Ainsi, on donne à chacun un revenu suffisant pour vivre. Le travail devient optionnel.

Je devine votre question: comment financer ce revenu de base ?

Il existe plusieurs manières, dont une qui est la réforme du système de création monétaire. Débarrassons nous du système de création monétaire par argent-dette.

Ce système donne une place trop importante aux banquiers qui sont seuls habilités à choisir les projets qui méritent d’être financés lors de l’accord ou non d’un emprunt.

Finissons en de ce système de création monétaire par l’emprunt bancaire soumis à intérêt.
Finissons en de cette chaine de ponzi globalisée.

Il existe d’autres systèmes monétaires par exemple: la monnaie fondante, le crédit mutuel, le dividende universel.

Il est temps d’ouvrir l’esprit et de voir qu’il est possible de faire autrement.

 

 

 

Quelques autres points en vrac

La technique est déjà à la base de tenter de faire une liste de points importants de ma vision politique. Ceci me permet de faire mon profile politique. Ensuite, à partir de ce profile, il est possible de voir si un parti défend cette vision, ou si il faut proposer un complément de vision à un parti ou créer un nouveau parti.

  • un congé parental de 3 ans partagé comme voulu entre la mère et le père. S’occuper d’un enfant est tout un métier qu’il est légitime de rémunérer.
  • La libération de la femmes, l’égalité de sexe n’est finalement qu’un principe pour faire travailler 2 personnes au lieu d’une…. mais qui s’occupe des enfants ??  après il faut des crèches pour s’occuper d’eux.. et faire bosser les parents encore plus pour payer la crèche… donc c’est pas viable.. il faut qu’un des deux parents reste à la maison, l’égalité c’est le choix du parent !
  • le régime applicable par défaut du droit d’auteur est une mise dans le domaine public. => carte de suisse topo libre de droit, on peut les modifier et les échanger comme on veut.
  • les brevets ne s’applique pas à tout ce qui est de l’information. (gène, logiciel etc..)
  • Transport public gratuit pour tous.
  • suppression des « Société Anonyme » et pour encourager la forme juridique de coopérative. Le but est d’éviter de laisser fuir les capitaux de l’entreprise chez les actionnaire. (Attention avec ce point, il semble d’après mes observation que les société du genre startup high tech gagnent pas mal à être financée par la bourse suivant grâce à la confiance que les actionnaires mettent dedans. Si on supprime le système de SA, ça va être dur de financer une société qui démarre.)
  • création d’une carte d’identité avec une signature électronique délivrée par l’etat comme autorité de certification. Il faut absolument sortir du système actuel ou les autorités de certifications (verisign) sont juste des entreprises qui ont eu la chance d’être les premières et qui actuellement profite financièrement de leur position dominante.
  • Autonomie énergétique des villages, et des nouvelles constructions.
  • encouragement de l’énergie renouvelable. Reconstruction des centrales hydroélectriques abandonnées dans les années 1950-1960 à l’arrivée des centrales nucléaires. (la création de nombreuses petites centrales hydroélectriques à tourbillons semble intéressante.)
  • Installation de centrale solaire sur tous les toits. (photovoltaïque et thermique)
  • Utilisation et éducation à l’informatique avec des logiciels libres. Il faut garder le droit de bidouiller les programmes. L’informatique est devenue trop importante de nos jours pour que l’on ne fasse qu’utiliser des boites noires contrôlées par des entreprises privées.
  • faire payer le coût réel de l’eau en bouteille qui vaut pour un quart de pétrole !! Donc faire la promotion de l’eau du robinet. Offrir des carafes à la place de bouteilles d’eau pour les conférences. Continuer d’entretenir les fontaines public et de faire les contrôles sanitaire. Il y a trop de fontaine sur lesquelles ont indique « eau non potable » juste par flemme de les controler !
  • création d’un gouvernement mondiale démocratique (conf) fédéraliste. Avec des enjeux mondiaux tel que la sauvegarde de l’environnement il est nécessaire d’avoir un pouvoir qui a le moyen d’imposer une décision globale.
  • favoriser la reconversion du temps passé à regarder la TV en temps mis à disposition pour créer des biens communs. (création d’articles wikipedia, de cartes openstreet map, musique, bénévolat)
  • assurance maladie gratuite
  • check-up médical total et gratuit chaque année. Dans le sens de la médecine chinoise. Maintenir les gens en santé plutôt que traiter des maladies qui ne sont que des messages pour nous faire changer (voir le livre de Michel Odoul)…. et l’explication de la médicine chinoise: http://youtu.be/JQU5R5uPBX8
  • Introduction de monnaies locales (fondantes) et suppression de la création monnétaire par le crédit bancaire. C’est la communauté qui utilise une monnaie qui doit pouvoir gérer l’augmentation de masse monétaire pour des projets qui l’intéresse. Fin de l’oligarchie des banquiers.
  • AVS en danger à cause de la pyramide des âges ? Il n’y avait pas plus de contributeurs il y a 50 ans quand les femmes restaient toutes à la maison et n’avaient pas d’activité rétribuée !
  • redécoupage d’échelle des entités politiques. Il faut adapter la taille des structures politiques à la taille des zones de vie des citoyens. Une commune de 2km sur 3km n’est pas adaptée à la vie d’une personne qui tout les jours fait 50km et change de canton pour se rendre sur son lieu de travail! Réadapter à la taille toute en pensant local. D’après certains auteurs (à retrouver qui ! illich ?) il ne faut pas dépasser 30 000 habitants pour qu’une communauté soit gérable par des moyens simples. C’est aussi la notion d’écovillage.
  • manger moins de viande
  • promotion de la trottinette
  • promotion du vélo
  • moyen de transport en trains de mini bulles (taille de télécabine à 6-8) chaque bulle va à une desination précise et ne s’arrête par aux autres arrêts.. Pour éviter d’envoyer un gros véhicule vide et faire des arrêts inutiles pour la plupart des usagers des transports public. Ce genre de transport est proposé pour des distances ou relief qui rendent le vélo moins intéressant. Sinon, le vélo reste le moyen de transport à privilégier.
  • Favoriser le partage de matériel que l’on employe rarement. (four à raclette, motoculteur, four à crêpe, etc..) => voir la plateforme d’échange que j’ai créer pour partager des objets.
  • instaurer le revenu de bases inconditionnel. Un revenu qui permet de vivre. Ainsi le travail deviendrait un choix. C’est un moyen des plus simple et efficace de financer des biens communs gratuits pour tous.
  • création de jardins potager (communautaires)
  • favoriser l’agriculture contractuelle de proximité.
  • relocaliser l’économie.
  • création de coopérative d’habitation.
  • favoriser la création d’objets durables. Fin de l’obsolescence programmée.
  • favoriser tout ce qui permet de créer des liens sociaux en partagant. (objet partagés, transports partagés, repas partagé, maison partagées) Ceci certainement via des réseaux sociaux informatique.
  • instauration d’une marché du troc pour donner un endroit ou les gens vont donner les objets qu’ils ne veulent plus et qui sont encore en état de marche. (pour ne pas mettre à la déchetterie des objets qui fonctionnent encore)
  • interdiction de la publicité. La pub n’est là que pour faire consommer plus. Si un biens est utile, on se débrouille pour le trouver. (par contre, il faut préserver une notion d’information.. parfois la limite est floue)
  • inciter les gens à ne plus regarder la tv. (seulement des films  ou documentaire, reportage. Mais surtout pas d’émission bouche trou.. tv réalité… informations trop peu approfondie)
  • favoriser les valeurs de partage, de biens communs, de coopération, de diversité, de vie en communauté. Use de tout n’abuse de rien. Se battre contre l’individualisme et la démesure.

One thought on “Programme politique de Martouf

  1. Répondre
    wamblee - 18 juillet 2010

    Yep, créons ensemble un nouveau parti politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *