Comment guérir notre civilisation

Comment guérir notre civilisation

Depuis de nombreuses années, je m'intéresse à tous les grands problèmes de notre civilisation. Je commence a avoir fait le tour. Il y a mille manières de montrer que ça va mal... et maintenent on fait quoi ?

Il existe des festivals comme le festival du film vert qui se charge de nous montrer le monde à travers de film. La sélection de film est très dur à faire, je trouve que c'est très souvent des films pessimistes. Pour illustrer mon propos, voici un excellent film justement intitulé "Sans lendemain"... qui explique très bien le fonctionnement de notre société et son lien à l'énergie.... mais c'est fou ce que c'est déprimant !

Quand je ressors de ce genre de film, je suis totalement dépité... j'ai tendance à me dire.. "Ouais... de toute façon tout est foutu.. autant en profiter et tout griller le plus vite possible !" Je comprends que ça n'intéresse pas vraiment, que l'on préfère voire une bonne superproduction hollywoodienne qui fini bien !

Pour contrer cette vision pessimiste. Je veux apporter une vision positive ! OUI, on peut faire quelque chose et assurer un avenir radieux !

Il existe quand même des films qui apportent de solutions, en voici quelqu'un:

Bon, alors quelles sont les solutions que j'ai découvertes lors de ces années d'études de l'état du monde ?

Cette page a pour but de commencer à répertorier les solutions que je trouve intéressantes:

 

Economie

  • 97% de la monnaie est utilisée dans la spéculation et seulement 3% dans l'économie dite réelle (selon les calculs de Bernard Lietaer) => séparer ces deux économies.
  • actuellement, ce sont les banques qui ont tout pouvoir sur la création monétaire. On compte qu'il y a ~7% de monnaie centrale (billet et pièce) et 93% d'argent issu du crédit. => changer le système de création. Il faut le rendre démocratique. Pourquoi seuls les banquiers ont le droit de choisir ce que la monnaie va financer ? Pourquoi uniquement sur des critères de rendement financier ?
  • Le PIB ne doit pas être le seul indicateur de richesse. => introduire des indicateurs d'empreinte écologique, de progrès social.
  • économie de fonctionnalité. => échanger des droits d'usage sur des objets plutôt que les objets eux-même.
  • toute la création monétaire massive qui est faites ces dernières années pour sauver l'économie réelle est injectée dans l'économie en général. Donc conformément à la proportion normale. Seul 3% de cette monnaie va à l'économie réelle. => il faut vraiment séparer l'économie réelle et l'économie spécultative. Ceci non pas en séparant les activités des banques, ce n'est pas suffisant. Mais en créant deux monnaies séparée.
  • l'expérience de la monnaie complémentaire citoyenne sol-violette est exemplaire.
  • Voir l'explication du sol-violette par Frédéric Bosqué.
  • => charte qui permet de n'avoir dans le circuit économique que les acteurs en faveur des humains et de l'environnement
  • => une monnaie fondante qui permet d'éviter l'accumulation de capital, qui sont les caillots de sang du système monétaire. (cf Silvio Gessel)
  • => une gouvernance commune des règles du système monétaire gérer avec un système basé sur la sociocratie.
  • => pas encore le cas, mais idéalement un revenu de base inconditionnel en monnaie citoyenne. Histoire d'assurer que tout le monde a de quoi vivre. Personne ne doit survivre.

Nourriture

  • le système de culture de l'avenir est la permaculture
  • agriculture urbaine  (la majorité de la population mondiale vit dans des (bidon) villes)
  • voir l'exemple cubain qui après avoir été innondé de pétrole, pesticide et engrais russe... à la fin de la guerre froide, plus rien. Pendant les années 1990, il n'a pas été facile de se nourrir. Maintenant les cubains mangent bio, local... et tout va bien !
  • prendre exemple sur la forêt. Pas de pesticide, pas de labours, pas d'engrais, pas d'arosage... et la forêt pousse bien.
  • dans un système agricole basé sur le pétrole, on injecte plus d'énergie fossile que ce que l'on retire de calorie issue de la nourriture ! Pas logique.... => donc aller vers une agriculture solaire. Faire pousser plusieurs plantes sur le même espace. Ceci pour optimiser le rendement solaire. Quand il y a trop de soleil, la photosynthèse s'arrête.
  • pratiquer les cultures complémentaires comme la "milpa", l'agriculture traditionnelle des trois soeurs. Maïs, haricots, courge. Le maïs sert de tuteur au haricots. Ce dernier va pomper l'azote dans le sol ce qui favorise aussi les deux autres plantes. Les courges retiennent l'humidité et empêchent des "mauvaises" herbes de pousser trop. De plus, le mélange légumineuse et céréal permet une assimilation totale des protéines végétales. Ce qui dispense de manger de la viande.
  • limiter la consommation de viande. => augmenter les rendements de la viande => manger des insectes mopan plutôt que du boeuf.
  • agriculture contractuelle de proximité.
  • Un film plein d'espoir: les moissons du futur.
  • Un autre film plein d'espoir: Solutions locales pour un désordre global.

Science

  • holistique plutôt que analytique. (Donc une approche globale, systémique, plutôt que analytique, c'est à dire découper le problème..)
  • décloisonnement de la science, donc ouverture d'esprit. (Dans une uni on a toutes sortes de science, des sciences dures aux sciences molles... de la mathématique à la théologie en passant par les sciences humaines.. mais gare au mélange.. un pysicien ne doit pas étudier la nature de l'âme comme ses collégues théologien ! .. mais pourquoi ??)
  • les spécialistes se déresponsabilisent de ce qui n'est pas leur problème. => des synthéticiens pour voir la globalité du monde.
  • éducation plutôt que formation. => ex ducere, conduire au dehors, à l'autonomie plutôt que formation, formattage à une pensée unique.

Culture

Gouvernance

  • la démocratie représentative est un plus par rapport à la monarchie. Mais ce n'est pas un but en soi. Ce n'est pas la fin, c'est une étape.
  • la sociocratie est probablement l'étape suivante, et l'holacracy l'étape d'après... => allons vers une démocratie plus qualitative que quantitative.
  • le tirage au sort doit pouvoir trouver sa place dans un système politique pour éviter de créer une caste de politicien. => pourquoi donner le pouvoir à ceux qui le demande ?
  • Un bon système pour résoudre un problème de société est de tirer au sort des gens, (pour avoir une bonne représentativité de la population), puis des les former correctement sur tout ce qui touche au sujet du problème. (Pour éviter les gens qui actuellement en démocratie directe disent qu'il s'abstiennent par ce qu'il ne comprennent pas ce qu'ils votent). Former des gens et prendre le temps de s'informer nécessite de payer les gens pour le temps qu'ils vont prendre. Puis, pour finir. Ce sont ces supers citoyens (sorte de jury populaire) choisi au hasard pour une question qui vont trancher pour savoir ce qui est bien dans l'intérêt général. => plus de lobby, plus de carrière politique et donc plus d'électoralisme. Plus de démagogie.

Les mouvements qui mettent place ces solutions

 

réflexion à proppos de créationisme et évolution

Réflexions à propos de créationisme et théorie de l'évolution

Voici une réflexion engagée après avoir écouté une conférence de la paleoanthropologue Anne Dambricourt-Malassé avec les investigations de l'orthodontiste Marie-Josèphe Deshayes pose la question de l'apparition d'un nouveau genre humain, succédant au genre Homo.

Cette conférence peut être écoutée par ici:

L'homo sapiens arrive-t-il ?

Voici une introduction à cette conférence:

Homo sapiens et Homo neanderthalensis sont deux espèces appartenant au genre Homo. La mise en correspondance des travaux de la paleoanthropologue Anne Dambricourt-Malassé avec les investigations de l'orthodontiste Marie-Josèphe Deshayes pose la question de l'apparition d'un nouveau genre humain, succédant au genre Homo. Dans cette interview à suspense, le journaliste scientifique Patrice Van Eersel, co-fondateur de Libération, du périodique Actuel et du magazine Nouvelles Clés, auteur du livre "Du pithécanthrope au Karatéka ", expose l'incroyable polémique qui déstabilise la mécanique darwinienne: les précurseurs de l'homme évolueraient depuis 60 millions d'années non par le jeu du hasard et de la sélection naturelle, mais conformément à une loi qui semble indiquer que cette évolution suit une direction inscrite dans les espèces. Comme l'explique Patrice Van Eersel, l'affaire est délicate, car il ne s'agit pas de donner une justification scientifique aux théories créationnistes.

Patrice Van Eersel poursuit en citant les idées du géologue russe Vladimir Vernadski, lequel a montré comment la vie, dès son apparition sur la terre, a profondément modelé son sol et son climat. Ainsi, l'homme non seulement contrarie la loi de l'évolution par sélection naturelle, avec son organisation sociale, mais il exerce, par sa technologie, un impact anti biotique sur la planète - il en détruit la vie -. Vernadski conclut qu'il est impératif que nous refondions notre technologie de manière à la rendre biocompatible. Parnis les pistes à suivre, Patrice Van Eersel mentionne le biomimétisme ...

En bref:

Une paléologue et une orthodonthiste s'associent et remarque qu'il y a un tendance générale depuis 60 millions d'années à voir la machoires des humain se réduire (et leur cerveau grandir)...

Cette constatation est balayée par les tenants dur du Darwinisme qui soutiennent qu'il n'est pas possible de voir une direction dans l'évolution... que ce n'est qu'une adaptation....

Voici le commentaire que j'ai mis en dessous de cet enregistrement:

Déterminisme ou créationnisme ?? ... l'oeuf et la poule !

L'après Homo sapiens arrive-t-il ?

Une mâchoire fine et un gros cerveau... le portrait craché d'un ET !

extra terrestre petit gris.jpegévolution du crane humain.jpg


J'ai écouté cet enregistrement juste après celui à propos du monde fractal . Du coup je l'ai écouté sous un nouvel angle.

Toute l'histoire ici est le constat d'une évolution qui semble dirigée vers un but, vers cette réduction de la taille de la mâchoire.
(pour donner un portrait de l'humain proche de l'imaginaire que l'on a des extraterrestres !! Coïncidence ?? probablement pas !)

On voit ici s'affronter les évolutionnistes et les créationnistes !
Ils s'affrontent d'une manière manichéenne. Tout est noir ou blanc. Si l'on n'est pas pour une théorie, c'est que l'on est contre !!

En voyant le monde depuis l'angle de vue fractal, cette prise de position est stupide !

Pourquoi est ce que la réalité ne serait pas un mélange de ces deux théories ?

Lorsque l'on s'intéresse aux algorithmes génétiques, à la création d'environnements virtuels impliquants des créatures qui doivent évoluer, on mélange de nombreuses théories et techniques pour réaliser son programme informatique. On ne voit pas le monde d'une manière si binaire. (Les créateurs de jeux vidéos sont des gens avec l'esprit ouvert)

Si l'on veut réaliser une créature capable de marcher, on peut déjà lui donner, par créationnisme, une forme qui tend à s'approcher d'une manière que l'on sait fonctionner pour apprendre à marcher. Puis on laisse tourner les générations pour un apprentissage plus hasardeux combiné à une sélection naturelle.
Puis, on peu ajouter un principe de reproduction sexuée pour augmenter la diversité des possibilités.

geneLab_creatureViewer_11-07-04_3.jpgJe pense que plus de monde devrait s'intéresser à des projets comme genecraft pour être confronté directement à la pratique de la création d'un univers. Bref, jouer à dieu...

J'ai de plus en plus l'intuition que nous vivons dans une imbrication de mondes virtuels... C'est d'ailleurs ce que semble confirmer Christophe Allain!

L'humain semble prendre beaucoup de plaisir à créer des mondes virtuels et à jouer à Dieu...

C'est exactement ce que font les personnages de Bernard Werber dans le livre "Nous les Dieux".

Et pour rester chez le même auteur, son livre Le père de nos pères, un polar dans un club de théoriciens de l'origine de l'homme, permet de se familiariser avec les différentes théories du créationnisme à la sélection naturelle en passant par le lamarksisme, etc....
C'est une manière très ludique de se cultiver à ce propos.

Et si tout le monde avait raison ?

Comment est-ce que l'on pourrait faire pour concillier les créationnistes avec les évolutionnistes ?

C'est ce que l'on fait souvent dans genecraft... on mélange créationisme et évolutionnisme.

Après avoir fait tourner des algorithemes génétique pendant des générations, on se constitue une bibliothèque des alorithmes et construction qui fonctionnent.

Quand on démarre un nouveau projet, on ne va pas réinventer la roue... (ou une façon de marcher)  On va juste ouvrir le fichier qui contient une solution fonctionnelle !

Selon ce principe, on peut créer de toute pièce et rapidement un monde qui se construit sur un temps très long avec des millions de génération.

Donc c'est l'oeufs et la poule en même temps !

C'est ce que l'on trouve dans le roman de Tery Pratchette: strates à gemme, une compagnie construit des planètes... mais gare aux erreurs de chronologie !

Est-il possible de résoudre un Rubik's cube au hasard ?

Si l'on s'en tien au darwinisme pur, il est possible de créer des organismes complexe, juste avec des mutations au hasard.

Ainsi il devrait être possible de résoudre un rubiks cube avec des mouvements au hasard. Il faut juste beaucoup de temps.

Voici un développement mathématique qui explique comment calculer la probabilité de résoudre un rubiks cube au hasard...

Il y a 1 chance sur 43 milliards de milliards qu'y arriver..

Si je teste une possibilité par seconde. Il me faudra 1363 milliards d'années pour tester toute les possibilités...

Mais il faut préciser que je n'ai pas une infinité de temps. Juste au maximum l'âge de l'univers, soit: 13.8 milliards d'années.

Donc il me faudra beaucoup de chance pour réaliser ne serait-ce qu'un Rubik's cube dans un temps plus court que l'âge de l'univers. Si j'ai pas de chance ça me prendra 100 fois l'âge de l'univers !

Personnellement, il me semble que mon organisme composé de 38 000 milliards de bactéries et 30 000 milliards de cellules, toutes très bien organisée et ceci dans un temps évalué à 4 milliards d'années !

Il me semble donc être nettement plus complexe qu'un Rubik's cube et l'invention de cette composition s'est faite en même pas le tiers de l'âge de l'univers.

Ce calcul de probabilité tend à m'indiquer que le pur hasard n'est pas une hypothèse valable pour expliquer l'évolution des organismes vers une complexité croissante, malgré l'entropie !

Ainsi personnellement je pense que l'hypothèse cybernétique est nettement plus plausible.

L'hypothèse Gaïa

Dans un genre parallèle, l'hypothèse Gaïa est intéressante. Elle prend en compte le fait écarté par le darwinisme que la vie modèle son environnement...  et pas que le contraire !

Donc la vie ne fait pas que subir... elle agit !

Plein de pistes intéressante à creuser.... voilà.. c'était juste un début de prise de note qu'il faudra creuser.....

Mes notes à propos de la conférence de Lucien Willemin le 7 mai 2013 à neuchâtel

Conférence de Lucien Willemin le 7 mai à l'uni de Neuchâtel.

Petit voyage dans le temps.

Evolution

  • apparition de la vie...
  • bactérie => lichen => mousse
  • tous mangent du CO2
  • la diminution du niveau de CO2 a permis de passer d'une l'atmosphère de non-vie à une atmosphère de vie.
  • non-vie => vie
  • on enfoui le Co2 dans le sol
  • (remarque perso: les roches ont aussi beaucoup emprisonné de CO2, il n'y a pas que la vie.)

Energie fossile

  • => gaz
  • => charbon => ancien arbre
  • => pétrole => ancien

=>  depuis ~ 200 ans… on extrait le CO2 enfoui dans le sol.

=> on passe de la vie à la non vie….

  • écologie = prendre soi de la vie
  • => ecolo c'est un mot péjoratif.
  • => on ne peut pas être contre quelqu'un qui prend soin de la vie. Nous sommes la vie.

Quand on représente les énergie renouvelable… c'est beau.

soleil, eau, vent…. que du positif…. c'est la vie.

Quand on est représente, les énergies fossile… c'est noir, c'est salissant.. ça ne donne pas envie..

L'énergie grise, c'est quoi ?

  • usine => pour fabriquer plein d'objet
  • route, trou => faire un trou c'est beaucoup d'énergie...
  • transport => pour déplacer les objets

Donc l'économie bouffe beaucoup d'énergie, mais que l'on ne voit pas directement..

N'importe quel objet, même celui qui ne consomme pas d'énergie pour fonctionner a consommé de l'énergie pour sa fabrication et son transport.

L'énergie grise, c'est l'énergie de l'infrastructure du système économique.

On nous ment !

Il y a de la manipulation par la publicité.

A quoi ressemble le logo du gaz naturel => petit feuille verte….

  • => on nous dit "naturel" pour avoir une bonne connotation.
  • => on nous ajoute une feuille verte pour le prouver…  le vert… c'est les énergies renouvelable !! .. mais le gaz n'en est pas…
  • => on nous ment !

Le gaz, en vrai, c'est quoi ?

  • gazoduc en ciment => le ciment c'est un gouffre a énergie pour en fabriquer
  • usine à gaz

express: 26 mai 2011… Bruno Pellaud (lobby du nucléaire)  => l'industrie consomme 70% de l'électricité.

express 2011-05-26 industrie consomme 70 pour cent de l énergie.jpg


Jeter un crayon… c'est jeter de l'électricité…. énergie grise !

=> user le crayon jusqu'au bout

selon le wwf:

  • Fraises importées d'Espagne:
  • 12 x plus d'énergie
  • suisse => 2.6Mj / kg
  • Espagne => 54.3Mj / kg

=> les fraises espagnoles sont de l'énergie grise.

oui… mais ça crée de l'emploi d'acheter des fraises hors saison….

=> ça crée surtout de la misère par les conditions de travail et de logement des travailleurs. (souvent immigrés sans papier)

Est ce que c'est ça le bonheur ? Favoriser un tel système ?

La démesure

Une mine de cuivre… c'est 1,2km de profond !

Mine de Chuquicamata au chili:

  • 120 camions...
  • 1000l au 100km
  • 3000 chevaux

=> 300 000 l de carburant par jour pour aller chercher du cuivre !

Chuquicamata panorama

Collasuasi

Pour voir de plus près à quoi ressemble la taille du camion.. un homme arrive à peine à la hauteur du moyen de la roue !

Chile_Chuquicamata_mine_haul_truck_Dumper_f933a27695ad411d873d56695803559b.jpg

Photo: http://www.willgoto.com/2/145698/liens.aspx

Qui sont les pays les plus grands pollueurs ?

=> la chine.. les USA… C'est toujours eux qui refusent le protocole de Kyoto.. de réduire les émissions de CO2

oui.. mais… C'est pour produire des objets pour qui ??

=> la suisse…

Avec se raisonnement la suisse se place très bien dans le classement des pays les plus pollueurs, des plus gourmands en énergie.

Exemple du crayon suisse….

  • made in china
  • bois made in USA…

Preuve que la suisse est un pays qui consomme beaucoup d'objet, c'est la quantité de déchet:

impartial 7.6.12:

=> 707 kg de déchet par an et par suisse en 2010

40% de plus que la moyenne européenne

express 2012-06-07 dossier déchet en suisse.jpg

Pourtant tout va bien, en suisse on est les champions du monde du recyclage !

le recyclage.. bien mais pas top…… => bourré d'énergie grise

=> pourquoi recycler des objets qui fonctionnent encore ?

On ne peut pas tout recycler:

  • En afrique il y a plein de gens qui font brûler des ordinateurs pour récupérer le cuivre….
  • Il le faut par ce que l'on ne peut plus vivre de l'agriculture ou la pêche…
  • tout est déjà pollué… c'est un cercle vicieux..

Acheter… c'est bon pour les chinois…..

=> heu…. avec leurs masques ils ont pas l'air si heureux….

=> internaute se révoltent contre la pollution…

express 14.1.13 … pollution inédite empoisonne l'air de Pékin …  => 2 fois plus de centrale au charbon en 10 ans.

express 2013-01-14 pollution de Pékin.jpg

express: 16.6.2011 empoisonnement au plomb.

express 2011-06-16 pollution au plomb en chine.jpg


=> Est-ce que vraiment les chinois sont beaucoup plus heureux de la croissance économique ?

…. après avoir vu tous ces articles de journaux, pas certain !

Pollution globale

3.3.12 express océans toujours plus acide..

express 2012-03-03 océan toujours plus acide.jpg

Sani bloc….. => ça sent le printemps dans vos toilettes…

=> si on regarde la nocivité…  sur l'emballage… => nocif pour les organismes aquatiques !!

  • La step retient ça ??
  • pas certain….
  • Est-ce utile ??
  • bof… finalement..

Et on s'étonne de voir les poissons avoir des maladies dans nos rivières !!

Eau virtuelle

  • 8000 l d'eau pour fabriquer une paire de chaussures
  • 15 000l d'eau…. 5 steak suisses..

Consommation de pétrole

un an.. en 1950 = 6 semaines.. actuellement

Il faut choisir: être un suiveur ou un acteur ?

  • suivre le GPS ou avoir le sens de l'orientation ?
  • mémoriser les numéros de téléphone de ses proches dans son téléphone ou dans sa mémoire ?

La pub nous pousse à avoir des envies, à consommer plus et parfois c'est très étrange

edf_paques.jpg

Pub du gars avec le tablier sur lequel il est écrit: "plus.. plus.." et qui porte une pancarte: développement durable
=> c'est pas opposé ??

Diminution de la consommation d'énergie.. pour consommer toujours…  donc plus d'énergie renouvelable..

Le cercle vicieux:

  • publicité pour créer l'envie..
  • créer des besoins
  • pousser à consommation
  • travailler pour gagne de l'argent
  • achat pour vivre… coûte peu  ex: nourriture = 8% du budget
  • achat de matériel.. => majorité du budget
  • endettement. (leasing en majorité, surtout pour les voitures)
  • Esclave du travail pour nourrir le système
  • burnout
  • pharma pour se remettre sur pied.

Quelle est la finalité de tout ceci ?
=> engraisser les milliardaires

En effet, on centralise toujours plus. On augmentes les inégalités.

Les  milliards sont gagné sur les masses de "pauvres".

------------------------------------

La ww golf a amélioré son rendement en 33 ans. Mais de combien ?
=> 0.7l

Pourquoi si peu ? … => par ce qu'elle est devenue obèse ! 500kg  de plus !

Combien de pièces ?

  • 500 à 800 mille pièces pour construire une voiture. Chaque pièce fait partie d'une industrie mondialisée.
  • le coût en énergie grise est grandissant.

Pourquoi ?

Par ce que l'on a une politique de réduire la consommation, et les émissions de CO2… donc on limite bêtement l'appareil… sans penser que souvent on force les gens à changer d'appareil !

  • on augmente l'énergie grise
  • globalement on atteint pas les objectifs !

Express du 11 septembre 2010
=> La crise a permis de faire baisser les émissions de CO2

express 2010-09-11 diminution gaz effet de serre grâce à la crise.jpg

Solutions

  • relocalisation de l'économie
  • il y a plein d'emploi à créer dans la réparation
  • cesser la surproduction
  • laisser les véhicules neufs aux chinois ou autres pays émergent, pour ne pas changer nous même quand on a pas besoin.
  • une voiture neuve coûte très cher. La dévaluation est une exponentielle décroissante.
  • on devrait faire une comptabilité du coût environnemental plutôt que du coût financier
  • depuis les les années 1990, ce sont les financiers qui sont aux commandes des entreprises
  • les milliardaires ne sont que des exécutants du système
  • le véritable pouvoir est en fait aux consommateurs
  • rappelez vous l'affaire du chocolat frigor avec les boites de Jean-Nouvel.
  • => Nestlé a plié devant les consommateurs. Ils ont même envoyé une plaque de chocolat en tout ménage.
  • la pub a été créée pour faire envie
  • => il faut résister à l'envie
  • consommer moins, mais mieux (local)
  • vivre avec moins de biens matériel (favoriser l'être au lieu de l'avoir)
  • Avoir moins = prendre soin de la vie
  • vivre mieux
  • Pensez à une personne qui compte beaucoup pour vous….. pour quelle raison ? … dans l'avoir ou dans l'être ?
  • Pour l'immense majorité des gens, c'est pour l'être.

Quelques actions de base simples et efficaces

  • boire de l'eau du robinet
  • acheter moins mais mieux => pas de gadgets
  • manger moins de viande
  • user nos objets jusqu'au bout
  • acheter au troc, acheter d'occasion.
  • analyser les pub pour ne pas se faire avoir
  • favoriser la réparation => ce qui permet aussi de créer des emplois pour le gens qui ont de l'intelligence manuelle et ne pas les dévaloriser.
  • voir l'énergie grise
  • prendre conscience de prendre soin de la vie
  • Acheter = polluer (un peu simpliste… mais également vrai)
  • accepter de lâcher l'avoir...

Et pourquoi Lucien porte des chaussures rouges…. ?? => C'est le signe des personnes qui font attention à la vie ! (c'est le mouvement qu'il essaye de lancer)

Un petit livre à propos de l'énergie grise

Voici donc à découvrir sur le flyer annexé "En voiture Simone !"... un petit ouvrage illustré par Mix&Remix qui a rencontré un énorme succès à sa sortie au Salon du Livre à Genève.

Il est dès maintenant disponible en librairie au prix de Fr. 12.-- et commandable à l'adresse suivante :

ou en version numérique epub au prix de Fr. 5.--  sur iBookstore ou sur le lien suivant :

Il faut parfois évoluer

Il est temps d'arrêter de croire que le toujours plus est la bonne direction, il faut parfois évoluer....

Nous vivons dans une société qui place le "toujours plus" comme l'idéal. Nous vivons dans la société du dogme de la croissance infinie...

Un enfant a une croissance exponentielle. Puis cette croissance se ralenti et l'enfant évolue et devient un adulte.

Notre société traverse sa crise d'adolescence. Un période difficile. Une période pleine de saut d'humeur, une période qui parfois même conduit au suicide !

Soyons vigilant, faisons évoluer notre société, ne tombons pas dans le piège du toujours plus à tout prix !

citation chenille.png

Le destin d'une chenille, n'est pas de devenir une super chenille géante.... C'est de devenir un papillon !

Notes à propos de la conférence de Patrick Viveret en avril 2013 à Genève

Notes à propos de la conférence de Patrick Viveret en avril 2013 à Genève

Après avoir écouté de nombreuses fois le podcast la conférence de Patrick Viveret en décembre 2010 (voir mes notes), cette fois, le 18 avril 2013, je suis allé à la conférence en vrai.

En attendant la vidéo de la conférence, (qui doit arriver sur le site de ecoattitude) voici les notes que j'ai prises.

La vidéo est arrivée.. (on me voir en pull rose.. 3ème rang à droite :P)

La page dédiée à ces vidéos de la conférence de Patrick Viveret sur le site de ecoattitude, avec aussi les vidéos des questions du publics....

Le titre de la conférence était: "La bourse ou la vie", ou comment refonder le pacte social autour d'une nouvelle approche de la richesse.

Voici mes notes

Nous allons donc parler compte.

  • d'un pointe de vue étymologique: Bénéfice = bien faits
  • c'est un point de vue religieux à la base. C'est l'économie du salut !
  • Seul dieu est créateur dans le temps => l'usure, le fait de faire fructifier l'argent dans le temps est interdit
  • Puis la religion a changée, ce qui a changé l'économie.
  • 2 points importants => invention du purgatoire et un changement da la nature des pêchés
  • l'invention du purgatoire => assoupli les risques en cas de transgression du pêché d'usure
  • changement de la nature du pêché
  • => on a le droit de s'enrichir, mais pas de jouir de sa richesse
  • => on peut capitaliser mais il faut donner
  • l'économie a pris le dessus
  • mais avec les problèmes d'ECOlogie, l'ECOnomie doit aussi être remise en question.
  • eco-logie => le discours sur la maison
  • eco-nomie => les règles de la maison
  • Il manque d'indicateur pour faire une comptabilité des activités bonne (bénéfice) ou nuisible (maléfice)
  • il nous faut donc une nouvelle comptabilité
  • il nous font donc une nouvelle monnaie
  • Valeur = force de vie != comptabilité monétaire
  • évaluation = délibération sur la valeur
  • => délibération sur la force de vie
  • Il faut une bonne méthode de délibération.
  • Consensus => doute => débat
  • sociocratie
  • => réduire l'oppacité => réduire le mal-entendu (au sens propre), éliminer le soupçon et le procès d'intention
  • => traitement des désaccord
  • => traçabilité des désaccords. (Je ne suis pas d'accord de ce choix, on le note et en cas de problèmes plus tard, on revient sur ce choix. Ainsi on aura pas besoin de refaire toute la discussion)
  • On peut toujours améliorer la manière de prendre des décision. Notre démocratie qui décide à la majorité n'est pas la forme ultime.
  • système féodal => démocratie quantitative => démocratie qualitative
  • Si l'on veut remettre l'humain au coeur de l'économie, c'est bien... mais c'est aussi là le début des problèmes !
  • => les grandes passions humaines sont, l'amour, le bonheur et la quête de sens
  • L'amour conduit à des hauts et des bas. => on tombe amoureux !
  • Le bonheur parfait, c'est l'ennui !
  • La quête de sens, c'est les guerres de religions.
  • Pour éviter des problèmes on a une fuite dans le futile, dans le matérialisme et le diverstissement.
  • => c'est la base de notre société de consommation (de consolation)
  • Si l'on veut remettre l'humain au coeur de la société il faut => grandir en humanité
  • Etapes en amour => amour fusionnel => l'autre est autre => l'autre est une chance
  • Etapes en société => le grand soir => expérience de la division => l'autre est une chance
  • Accepter de de pas tout vivre, mais de vivre intensément chaque expérience
  • Connaitre les autres expérience en les vivants à travers le dialogue avec l'autre
  • le conflit => alternative à la violence
  • Résilience:
  • => éviter le sauve qui peut => cultiver la solidarité
  • => créer de l'espérance => cultiver les alternatives (Je ne sais plus s'il a parlé d'alternatives.. mais ça sone bien ! :P)
  • La première forme de monnaie était le sacrifice ! => il fallait donner ce que l'on a de plus cher pour rétablir un équilibre (d'ou l'idée de sacrifice humain avant d'offrir d'autre type d'offrandes)
  • le + de l'arrivée de l'économie (au sens actuel) est de créer un espace d'échange pacifique. (plus besoin de sacrifier)

Réponses aux questions

  • la démocratie est une alternative à la violence => transformer des ennemis en adversaires
  • comment détecter les personnes qui cachent leur jeu dans un débat ? => on utilise un filtre émotionnel qui est plus dur à maintenir
  • => ex: liste de mot clé sur un débat.
  • => exemple avec le mot-clé "religion" => comment vous-sentez vous avec ce mot ? bien, neutre, mal ?
  • => la mauvaise foi se voit tout de suite en passant par l'émotionnel
  • Le pouvoir n'est pas une passion humaine ?
  • => le pouvoir de quoi ? ... il faut toujours un verbe.
  • Pouvoir créer, coopérer ou dominer. => on a le choix. Certain font bon usage du pouvoir. D'autre non. En soit ce n'est pas mauvais.
  • être un oppresseur tout seul n'est pas possible. Il faut aussi des opprimés.
  • Pour ne plus être un opprimé, il faut décoloniser l'imaginaire => construire des alternatives.

 

Documentation à propos de grands tours à vélos

Quelques références et exemples de randonnées, grand-tours et tour du monde à vélo

Voici de quoi s'inspirer pour faire des tours à vélo à traverse le vaste monde !

 

Le plus facile:
http://www.echallens-venise.ch/

Une variante de notre traversée des alpes:
http://www.globovelo.ch/nos-voyages/2003-suisse-vers-coire-par-les-cols/

Tant qu'à faire regarde les dénivelés du Grimsel et de la Furka...
http://montagnes.over-blog.fr/article-21989409.html

St-Jacques de Compostelle... et autres
http://eco-voyageur.blogspot.ch/p/saint-jacques-de-compostelle.html

Tour du monde en vélo couché et tandem...
http://www.tour-du-monde-tandem-handbike.fr/

Le parcours de Marco Ausderau en vélo couché...
http://www.geolives.com/tracking/marco.php

... et son site qui plante tout le temps...
http://www.acrosscontinents.ch/

Encore un tour du monde en vélo couché...
http://tourdumondeenbent.free.fr/equipement_cadres.html

Encore un tour du monde en vélo couché...
http://www.globicyclette.fr/

Et puis... encore un petit...
http://portraitdeplanete.blogg.org/

Là c'est plutôt l'afrique à vélo:
http://voyage.jeremiebt.com/materiel/
C'est là que j'ai découvert "le bâton à chien" dans le matériel de voyage.. c'est pratique pour éloigner les chiens enragés !

Des Indes aux Andes... toujours en vélo couché !
http://desandesauxindes.wordpress.com/

Pour tout ceux qui n'ont pas de site web, il y a le forum des voyages... voici la section "voyage à vélo":
http://voyageforum.com/forum/voyager_a_velo/

Voici un couple de pote des scouts qui ont fait un tour du monde en tandem...
http://www.tandemotions.ch

Et pour terminer.... un ami qui a été jusqu'au mon Ararat à vélo..
http://www.rohner-bacs.ch/velo2002/

Voilà... il y a de quoi faire... et c'est là que tu vois la suprématie du vélo couché...

 

Pour s'équiper en vélo couché en suisse, voici l'adresse du magasin où j'ai acheté mon vélo...

http://velocouche.ch

Un petit aperçu de mon vélo couché....

vélo couché hp speedmachine dans un champ.jpg

 

 

martouf à vélo dans la neige.jpg

 

Quelques photos des mes tours en vélo à moi....

Boudry - Locarno, à vélo

TessinAVelo

Tour du lac de Neuchâtel à vélo

tourDuLacVélo

Riviera Vaudoise - Stonehenge et retour

voyage à vélo couché martouf sand bank angleterre materiel sac bagage

Matériel pour voyage à vélo de plusieurs mois

Voici ma liste de matériel de voyage à vélo pour plusieurs mois. C'est le matos que j'ai pris pour aller de la Suisse à l'Angleterre et retour en 3 mois.

Pourquoi il y a des gens allergique au gluten ?

Pourquoi il y a des gens allergique au gluten ?

J'ai fait la connaissance dernièrement d'un couple de paysans passionnants. Il s'agit de Caroline Richardet et Fabien Thubert, à Pomy.

Ils se sont lancé dans un projet de ferme entièrement bio, mais également une boulangerie.

Ce point mérite une attention toute particulière.

Ils ont fait les choses très bien. En un quart d'heure d'explication, j'ai compris énormément de chose sur l'organisation de notre société.

Les allergies aux gluten sont de plus en plus fréquente dans la population.

On cherche toujours à savoir exactement pourquoi il y a des gens qui ne supportent pas le gluten et d'autres qui le supportent. On traite tous les personnes allergiques comme des malades. Mais est-ce que ce ne serait pas normal ? Est-ce que ce ne serait pas une autres cause le problème ?

C'est cet éclairage nouveau du problème que j'ai eu l'occasion d'aborder.

Fabien et Caroline se sont lancé dans un projet de boulangerie à l'ancienne. Ils sont donc reparti dès le départ:

  • Cultiver du blé ancien !

Ça à l'air tout bête, mais le blé ancien, (jusque dans les années 1950-60) n'est plus du tout pareil que le blé actuel. Il comporte beaucoup moins de gluten !

Ainsi, les personnes plus sensibles au gluten peuvent manger des aliments faits avec des anciennes variétés de blé sans que ça développe des allergies !

champ de blé plaine areuse.jpg

Retrouver du blé ancien, n'est pas si facile. Heureusement, qu'il reste quelques station de recherche comme à Changins qui ont gardé quelques graines d'enciennes variétés !

C'est ainsi que Fabien et Caroline ont pu en 3 ans, à partir d'une poignée de grain de blé ancien, reconstituer les champs de blés qu'ils ont besoin pour faire leur farine, puis leur pain.

Ils cultivent plusieurs sortes d'anciens blé sur le même champ. En favorisant la diversité, les blés sont moins sensibles aux maladies. De plus, chose étrange, les blés anciens font plus de 1,5m de haut... alors que les blés actuels sont tellement malade qu'il ne tiennent plus debout, alors on les bourres d'hormones pour les raccourcir... (un peu le contraire des hormones de croissance !) ainsi ils ne dépassent pas les 50cm !

Et ensuite, avec de telles pratiques, on s'étonne que l'on développe de maladie !

Les blés de Fabien et Caroline sont ensuite transformé en farine dans leur moulin.

C'est un moulin Astrié, avec une belle pierre en marbre qui écrase les grains et les transforme en farine. Celle-ci est tamisée et stockée dans des sac. Juste à côté du local de boulangerie.

Tous les jeudi et vendredi Fabien et Caroline mettent la main à la pâte. Ils font leur pâte dans un grand bac en bois.

Vous pouvez voir le tout en photo par sur leur site web.

Pourquoi faire la pâte à la main, alors qu'il existe des machines ??

Et bien justement, c'est le coeur du problème du gluten. En automatisant, on a besoin d'une pâte qui est très élastique, qui tient les torsions et étirement que les machines lui font subire. C'est pourquoi on a sélectionné des blés qui ont beaucoup plus de gluten, car le gluten est un élément élastique.

Le gluten entre dans de nombreuses compositions d'aliment juste pour cette raison. Pour ses propriétés mécaniques dans un processus de cuisine industrielle.

... et après, encore une fois, on s'étonne qu'il y a de plus en plus d'allergies au gluten.... c'est peut être aussi, par ce qu'il y a de plus en plus de gluten partout !!!

Ainsi Caroline et Fabien façonnent la pâte à la main. Puis forment des pains qu'il font cuire à 300°C dans un four à pain au feu de bois.

Ils peuvent mettre jusqu'à 80 pains à la fois dans leur four !

Il faut chaque jour de production 200 kg de pain. Donc environ 400 pains. (la mode est aux pains de 500g)

Petite précision, pour faire les choses encore plus parfaites, le pain est levé au avec du levain. C'est donc un mélange naturel de farine et d'eau qui s'est mis à fermenté tout seul avec des levures locales qui sont présentes dans l'air.

Ensuite, ce levain est repris chaque jour pour démarrer la nouvelle production de pain. Et chaque jour un bout de pâtes est prélevé pour refaire du levain.

Pour terminer, ces pains sont vendus au marché et à des paniers d'agriculture contractuelle de proximité.

Pour en savoir plus, et trouver ce merveilleux pain, allez visiter le site de Caroline et Fabien:

http://ferme-des-terres-rouges.ch

champ de blé doré plaine areuse.jpg

En terre neuchâteloise...

Au Val de Ruz, la famille Comtesse agit dans la même démarche.

Ils produisent aussi du blé ancien et font leur farine.

Voici leur site web pour en savoir plus:

http://www.agrifeerique.ch

D'ailleurs régulièrement je fais mon propre pain avec leur farine d'épautre que j'achète juste à côté de chez moi, dans le magasin d'un ami agriculteur à la plaine d'Areuse.

Voici une photo du pain que je fais avec cette farine d'épautre issue de l'agriculture féérique.

pain d epautre faible en gluten fait avec de la farine agriculture féérique Comtesse.JPG

Ce que je remarque lors de la fabrication de ce pain, c'est qu'effetivement, la pâte "coule" beaucoup plus qu'avec de la farine qu'on peut acheter à la migros.

Il est assez dur de faire un pain qui a une forme en hauteur, le pain à tendance à prendre la forme de galette.

C'est exactement ce que disait Fabien Thubert. Les blés on été sélectionné pour augmenté leur teneur en gluten afin de pouvoir mécaniser les boulangeries. Avec une telle pâte coulante il faut faire le pain à la main !

Mais je dois dire que j'adore faire ce pain à la main et qu'il est tellement délicieux que maintenant je trouve très fade les pains achetés en grande surface.

Pour en savoir plus, voici un article qui est paru dans le journal l'express en août 2013 à propos de la famille Comtesse et des blés anciens.

Blés anciens_article LExpress

Téléchargez l'article: Blés anciens_article LExpress.pdf

Notes à propos du livre Permaculture 1 de Bill Mollison et David Holmgren

Notes à propos du livre Permaculture 1 de Bill Mollison et David Holmgren

Introduction

Qu'est ce que la permaculture ?

Un mode de culture économisant le travail de l'homme et l'énergie extérieure, obtenant beaucoup de la nature sans la surexploiter, fournissant une grande variété d'aliments de qualité et de produits utiles, convenant particulièrement à l'autosuffisance mais applicable aux exploitations de toutes tailles, autorisant le plus souvent une activité non agricole pendant les trois-quarts de la journée: voilà les caractéristique de la permaculture, telles que ses initiatieurs australiens et ses pionniers américains et européens ont commencé à la pratiquer.

  • la permaculture est l'aboutissement de l'agriculture biologique
  • le permaculteur travail d'abord pour lui, puis il vend des surplus
  • il est indépendant des fluctuations de marché et de la politique des fournisseurs
  • il échange des semences et non des produits
  • il bonifie son terrain
  • il est mieux protégé des aléas climatiques que ne le sont les agriculteurs classiques
  • avant d'être un concept écologique, la permaculture est un concept d'organisation spatiale.
  • 1er principe: la permaculture est une agriculture de la photosynthèse. L'organisation spatiale se fait pour gagner en soleil. Ex: plan d'eau pour réfléchir la lumière solaire, culture sur plusieurs étage, choix de l'emplacement des arbres...
  • 2ème principe: privilégier les plantes pérènnes et celles qui se resèment d'elles même
  • 3ème principe: associer des animaux à la ferme (aussi des poissons) et leur associer des parcours et secteurs précis. Les animaux se nourrissent eux-mêmes tout seuls.
  • variété et complexité. => tout être accompli plus d'une fonction et chaque fonction est accomplie par plusieurs éléments.
  • design et aménagement initial
  • système en équilibre
  • exploitation qui prend très peu de temps
  • donne des aliments de haute valeur diététique mais aussi de nombreuses substances utiles, bois et matières premières organiques
  • ex: un jardin de 70m2 peut fournir 40% de l'alimentation d'un couple pour 5 minutes de travail par jour.
  • La permaculture peut influencer le monde du travail, elle peut réduire le chômage en incitant les gens à travailler à temps partiel.

Histoire (de l'agriculture)

  • la permaculture est tout d'abord destinée aux gens qui achètent pour pas cher des terrains jugé peu fertil par d'autres.
  • p17 livre: 36578707-PermaCulture-1-Bill-Mollison-et-David-Holmgren-FR.pdf
  • on a commencé par produire des plantes à glucides. Le reste (noix, poissons) était directement disponible.
  • des plantes que l'on doit re-semer chaque année. (production végétative)
  • dans les régions autre que celle d'origine de l'agriculture (nord de l'amérique du sud et asie du sud est) les semis marchent moins. => on a cultivé de plus en plus des plantes vivaces. (olivier, figuier, palmier dattier, chataigner) + le lait des animaux + cuillette sauvage
  • augmentation démographique => plus assez de sauvage => vivre uniquement des cultures
  • système global agriculture + élevage => fourni la nouriture et des matières premières
  • => le meilleur modèle pour une permaculture moderne.
  • durant les 3 derniers siècles => on ajoute les énergies fossile à l'agriculture. Charbon et pétrole. On transforme tout.
  • On déplace les produits, on spécialise au détriment de la biodiversité et pérénité.
  • Une économie de marché globale n'est pas compatible avec une agriculture locale stable.
  • avec un apport énergétique extérieur quasi gratuit. Il y a une telle productivité que l'on ne se préoccupe plus de la productivité intrinsèque au système.
  • On gaspille des protéines en nourrissant des animaux. 50% de la production est destinée à nourrir des animaux. (75% il me semble maintenant !)
  • le café et le thé deviennent accessible à l'humain.
  • avec l'agriculture chimique, l'énergie utilisée pour produire des récoltes excède leur apport.
  • l'énergie de l'agriculture ne provient plus de la photosynthèse, mais des énergies fossiles qu'on ajoute dans le système.
  • un effondrement de ce système serait catastrophique. => comme on arrive au bout des réserves de pétrole... il y a un risque !

La permaculture - le futur de l'agriculture

  • favoriser la biodiversité pour créer des systèmes symbiotiques faible consommateur d'énergie.
  • la permaculture est le parachèvement d'un support de vie complet pour l'homme.
  • le fait que la permaculture soit basée sur la permanence la définit.
  • les systèmes de production de plantes permanentes on été peu développés jusqu'ici.
  • favoriser l'arboriculture pour les régions improductives.
  • pommiers, poiriers et cerisiers donnent des fruits à l'étage supérieur et les framboisiers et fraisiers entre les arbres donnent pour l'étage inférieur.
  • penser au territoire agricole en terme d'écologie.
  • considérer les relations, interractions et fonctions énergétiques plutôt que des éléments individuels.
  • possibilité de mise en valeur de la terre à petite échelle
  • utilisation du sol intensive plutôt qu'extensive
  • diversité des espèces, des variétés, de la production, du micro-climat et de l'habitat
  • accent sur un processus évolutif s'étendant sur plusieurs générations
  • emploi d'espèces sauvages (plantes et animaux) comme éléments du système.
  • la permaculture s'adapte là où les autres système ne vont pas. (terres rocheuses, marécageuse, fortes pentes...)
  • le potentiel évolutif est ininterrompu. Contrairement aux cultures qui se resèment chaque année.
  • la diversité est ainsi favorisée et avec elle un équilibre qui évite les épidémies parasitaires.
  • le sol est plus complexe grâce à la préservation de l'humosphère.
  • l'humus est une source de nourriture et d'eau.
  • l'humosphère est une sorte de mulch qui controle l'apparition de plantes pionnières (herbe), protège le sol contre l'érosion, et entretient une faune et flore variées.
  • la diversité structurelle de la permaculture augmente la variabilité des microclimats, ce qui permet un plus grand éventail de plantes.
  • Puis, les plantes aussi changent le microclimat au bénéfice de l'homme et des autres espèces.
  • La diversité peut être favorable directement à la productivité pour l'homme, mais aussi le contraire. Il faut l'accepter. L'important est la stabilité du système.
  • Face à l'instabilité climatique qui nous arrive. La diversité est la meilleures protection pour garantir d'avoir toujours quelques chose qui marche.
  • On ne calcule pas le rendement de la ma même manière. On ne peut pas calculer un rendement par unité de surface pour une même plante si l'on a des plantations complémentaire sur plusieurs étages !
  • Ainsi, la permaculture a certainement un rendement par unité de surface plus faible pour une plante, mais plus grand si on somme les rendements des différentes plantes sur la même surface.
  • la permacuture joue sur la complémentarité pour augmenter le rendement. (poisson brouteur d'algues et poisson mangeur de plancton dans un même étang, pintade et volaille dans la même bassecourt. Mangeuse de pâturage ou de grain.)
  • certaine symbioses sont recherchée. (les ronces favorise la vigne, les abeilles polinisent)
  • en agricutlure traditionnelle on spécialise et on transforme en argent pour acheter aux autres ce que l'on a besoin. En permacutlure on diversifie les cultures pour correspondre à la diversité de nos besoins.
  • les glucides sont facile à obtenir avec des systèmes simples. D'où l'agriculture traditionnelle.
  • mais les produits plus complexes, vitamines, minéraux, etc, ne peuvent être obtenu avec des systèmes simples.
  • Une agricutlure spécialisée doit être mondialisées et ainsi dépend terriblement du système de transport, qui lui dépend du pétrole.
  • Une agriculture mondialisées est aussi monétarisée et donc en concurence de prix avant tout. => On a tendance à favoriser le court terme plutot que le long terme.
  • Une agriculture fondée sur la permaculture peut se focaliser sur la qualité sans détruire la terre nourricière vu qu'elle n'a pas d'impératifs financiers.

Coût énergétiques

  • l'énergie de base de l'agriculture est la photosynthèse
  • cependant avec l'arrivée des énergies fossiles dans le système on change tout.
  • En Australie on estime la valeur calorique fournie par les aliments à 15% - 20% de l'énergie fossile non-renouvelable que l'on injecte dans le système depuis la culture jusqu'à la distribution et la consommation.
  • 90% de l'énergie fossile non renouvelables est utilisée pour le transport, le stockage, la vente et la cuisson des aliments.
  • l'inefficacité du système moderne est effrayante !
  • En permaculture on supprime le transport et le conditionnement. On ne laboure pas. On ne mets pas d'engrais chimique, on ne met pas de pesticipe. Ainsi on effecture une grande économie d'énergie.
  • la mise en place, le design d'un système en permaculture peut prendre des ressources en argent et en énergie, mais ensuite tout fonctionne tout seul.
  • Planter des Oliviers est un coût, mais ce coût est rentable sur le long terme.
  • On favoriser les cultures qui se conservent bien, qui sont faiblement périssables, comme les noix, les racines et les graines. Ainsi l'entreposage sophistiqué n'est plus nécessaire. (pas besoin de frigo quand les carottes reste en terre.... j'ai expérimenté ceci personnellement)

Dépenses de travail

  • p24
  • l'installation d'un système de permaculture est le moment où le travail est le plus grand.
  • les récoltes sont l'autre moment qui demande de la mains d'oeuvre. Mais pas plus que pour d'autres systèmes agricoles.
  • le travail en permaculture est surtout un travail d'observation et de controle. Il y a rarement besoin de déplacer des lourdes charges.
  • Dans l'exemple du jardins guatémaltèques on utilise les animaux pour aider à la récolte. Mais ces animaux se nourrissent librement dans les pâturages, donc on a pas besoin de leur préparer du fourrage.

Diffusion de la culture

  • avec la mondialisation, nous avons à disposition des plantes du monde entier. Ce qui n'était pas le cas de nos ancêtres.
  • la permaculture exige de cultiver une grande variétés de plantes.

Législation suisse en matière d’énergie solaire

Législation suisse en matière d'énergie solaire

Techniquement le solaire ça marche.... mais souvent il y a des barrières légales.... qu'en est il en suisse ?

Dans le solaire il y a plusieurs catégories..

  • photovoltaique
  • thermique

Il y a plusieurs aspects:

  • la pose des panneaux en regarde des lois sur l'aménagement du territoire et de l'urbanisme.
  • la RPC, la rétribution à prix coutant qui est sensée favoriser les énergies renouvellables. (via acceptation du projet par swissgrid)
  • la vente d'énergie par les particuliers est souvent dans un flou étant entre 2 étapes de libéralisation... Normalement c'est le fournisseur historique d'énergie qui est forcé de reprendre l'énergie produite par des particuliers.
  • l'obligation de se connecter au réseau si c'est raisonnablement possible... => à vérifier cet aspect

Pour en savoir plus sur la RPC...

http://www.roger-nordmann.ch/articles/2012.08.01_bilan_RPC.shtml

 

Nouveautés acceptées le 3 mars 2013 avec l'acceptation de la LAT

http://elections-en-europe.net/2013/03/03/votations-populaires-du-3-mars-2013-en-suisse/

En résumé:

Il sera plus simple de poser des panneaux solaires. Une simple annonce suffira si les panneaux sont suffisamment adaptés aux toits.

http://www.are.admin.ch/themen/recht/04651/index.html?lang=fr

L'extrait de loi détaillé. (selon présentation de Roger Nordmann)

Art. 18a Installations solaires

1 Dans les zones à bâtir et les zones agricoles, les installations solaires suffisamment adaptées aux toits ne nécessitent pas d’autorisation selon l’art. 22, al. 1. De tels projets doivente être simplement annoncés à l’autorité compétente.

2 Le droit cantonal peut:

a. désigner des types déterminés de zones à bâtir où l’aspect esthétique est mineur,dans lesquels d’autres installations solaires peuvent aussi être dispensées d’autorisation;

b. prévoir une obligation d’autorisation dans des types précisément définis de zones à protéger.

3 Les installations solaires sur des biens culturels ou dans des sites naturels d’importance cantonale ou nationale sont toujours soumises à une autorisation de construire. Elles ne doivent pas porter d’atteinte majeure à ces biens ou sites.

4 Pour le reste, l’intérêt à l’utilisation de l’énergie solaire sur des constructions existantes ou nouvelles l’emporte en principe sur les aspects esthétiques.

explications

 

Rapport commission sur 18a (BO 1.3.2011)

Le contenu du projet d'ordonnance […] : 1: "les installations solaires sont considérées comme suffisamment adaptées aux toits […] sont dispensées d'autorisations si leur épaisseur n'excède pas 20 centimètres, si elles ne dépassent pas le faîte, la base ou les côtés du toit et si, selon les normes techniques actuelles, elles ne sont pas réfléchissantes et sont d'un seul tenant.« […] à savoir ne pas pénaliser les installations thermiques et ne pas favoriser uniquement les installations intégrées stricto sensu, c'est-à-dire celles qui remplacent les tuiles.

Nous avons, en commission, principalement discuté des toits inclinés, mais il était clair qu'il serait aussi judicieux de dispenser d'autorisation les installations sur les toits plats de la zone industrielle, même si les panneaux ne sont pas parallèles au toit […] Le Conseil fédéral aura toute latitude de régler cette question dans l'ordonnance.

Pour le reste, l'administration a encore indiqué: ... [l’ordonnance] indiquera dans quels cas il est obligatoire de passer par une autorisation de construire parce que la zone mérite une attention particulière ou que le bâtiment est un bien culturel d'importance nationale ou cantonale ou qu'il se situe dans un site naturel d'importance cantonale ou nationale. Dans ces cas-là […] il ne sera pas question d'interdire les installations solaires, comme certaines communes le font abusivement sur la base d'une simple notation dans l'inventaire ISOS […] il faudra passer par une autorisation de construire et l'installation devra être conçue de manière à ne pas porter d'atteinte majeure à ces biens ou à ces sites.

 

Création de société pour favoriser le solaire...

Le concept de la vignette solaire pour couvrir les besoins en énergie de son ordinateur portable ou de son téléphone.

Petit article de ma part à ce propos et à propos du contexte de la libéralisation du marché de l'électricité.

https://martouf.ch/document/131-vignette-solaire-pour-2010.html

Beaucoup de choses à propos de l'énergie:

.... page à compléter quand j'aurai du temps.....

 

.... et sinon l'offensivesolaire.ch. Aide nous à recenser tous les toits de suisse qui pourraient accueilr des panneaux solaires.

Le meilleur moyen de prédire le futur c’est de l’inventer

Le meilleur moyen de prédire le futur c'est de l'inventer !

Beaucoup de gens cherchent à prédire le futur, avec plus ou moins de succès.

Mais le meilleur moyen de prédire le future, c'est de l'inventer. Cette citation attribuée à Alan Kay est tout à fait vraie.

On ne peut aller vers un futur que si l'on est capable de l'imaginer.

Beaucoup de gens trouvent que le monde actuel est moche et qu'il faut le changer... mais quand on leur demande: et on le change pour emtrer quoi à la place ? .... la réponse est très souvent un grand silence... ou des banalités générale sur un monde de paix et d'amour.. mais rien de rpcési.

Alors que si on a déjà une idée de vers quoi on veut aller. Que l'on est capable de visualiser ce que l'on veut.

Là, tout peut se mettre en place pour arriver à ce résultat.

C'est comme quand je me suis lancé dans une série de longue années d'études. Je visualisais la fin de mes études comme but. Puis j'ysuis arrivé.... et j'étais un peu perdu. Je n'avais jamais imaginé la suite. J'ai traversé une période de flottement dans ma vie. Je ne savais plus très bien ce que je voulais. Puis en quelques mois, je me suis remis sur les rails, avec des idées.

Mais si l'on a pas une idée de ce que l'on veut pour son futur, on avance pas !

Ceci me fait également penser à la loi d'attration. On attire ce à quoi ont pense. Ainsi il vaut mieux penser à des choses positives plutôt que de broyer du noir dans ses problèmes. Eux aussi sont attirés de la même manière.

Le Choix est à l'humain, les moyens au divin.

C'est une citation que j'aime bien. Cela illustre la loi d'attraction. Le boulot de l'humain est d'imaginer ce qu'il veux, de faire des choix. Puis le reste se met en place tout seul.

C'est comme sur amazon. Je commande mon bouquin, puis j'attend qu'il arrive. Rien à faire. Mais si je ne fais pas le bon choix, si je ne commande rien... rien ne vient !

Je m'intéresse beaucoup à la décroissance comme nouveau projet de société. Mais je constate que les gens gens ont de la peine à entrer dans ce milieu à cause de ce mot décroissance. Un mot qui fait peur.

Et c'est vrai, souvent on fait d'abord peur aux gens pour montrer que la société ne peut pas continuer ainsi et qu'il faut faire autrement... mais souvent la discussion s'arrête là.... On se contente de faire peur.

Certains font des propositions. Surtout la relocalisation. Mais souvent l'idée n'est que théorique.

J'ai découvert dans le mouvement des villes en transition, un véritable mouvement qui dégage une idée positive qui met en pratique, qui est passé au delà de l'idée de faire peur.

Un des outils principaux de ce mouvement des villes en transition, est la méthode du "visionning". C'est le fait d'avoir, en commun une vision du futur que l'on veut.

Puis depuis là, on fait le plan de tout ce qu'il faut faire pour y arriver. Et là, plus besoin de faire peur aux gens pour les faire avancer. Tout se met en place. Les objectifs sont simples, claires et quantifiable. On peut avancer...

... et sans rendre vraiment compte. On invente un futur que l'on veut !

Alors écrivont le livre de notre futur favori.

Ne restons pas braqué sur la vieille littérature comme "1984" de Orwell... On ne veut pas ça... inventons mieux.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8
Scroll to top