Il est temps de réconcilier la médecine orientale et la médecine occidentale

Il est temps de réconcilier toutes les formes de médecines

Voilà que ces derniers temps je suis confronté a un mal de ventre chronique (depuis 2 mois..) je passe de médecin en médecin sans jamais avoir vraiment de diagnostic posé.

Je suis content, par ce que tous les examens que je fais, prise de sang, échographie montrent que je suis en pleine forme ! C’est plutôt sympa !
Le soucis, c’est que moi, je suis toujours mal… mais pas toujours de la même manière…

Ceci m’amène à discuter avec beaucoup de monde sur le sujet de la santé et je découvre qu’il y a énormément de monde à qui ce genre de chose arrive. Et que bien souvent, les médecins sont démunis. Ils ne trouvent pas de vrai problème de santé.

Ainsi, je resors plusieurs réflexions et références à des livres que j’ai lu par le passé au sujet de la médecine. C’est un sujet qui ne m’a jamais vraiment intéressé, j’ai toujours suivi de loin… et voilà que là je plonge dedans de manière forcée !

Je vois qu’il y a plusieurs sortes de médecines (surtout occidentale et orientale) et qu’on les opposes régulièrement. Alors que moi j’y vois là des médecines complémentaire. Elles ne sont pas créée dans le même but et la même intention.

panneau cabinet dentaire vaccin médecin sénegal.JPG

Intention de base de la médecine occidentale

La médecine occidentale est très mécaniste et a été créée pour remettre sur pied des soldats et les faire continuer la bataille.

La médecine occidentale excelle dans les traitements d’urgence. Mais elle est très médiocre dans les traitements des causes des maladies chroniques.

En général, dans ce genre de cas qui traine, on fini par te donner des drogues qui te coupe les symptômes mais ne résolve en rien le problème, voir l’empire… vu qu’il faut prendre une autre drogue pour compenser la première… et la seconde… et tu te retrouve pendant 20 ans sous antidépresseurs avec 9 médicaments différents….

Quand le témoin d’huile de sa voiture s’allume et indique que la réserve est basse, que fait-on ?
=> Je remets de l’huile….

Qui penserait à couvrir le témoin d’huile avec un cache et de continuer comme si de rien était ?
=> et pourtant c’est ce que font quotidiennent des milliers de médecins…… pour le plus grand bonheur de l’industrie pharmaceutique !

médicament pharmaceutique générique.JPG

C’est cru.. mais c’est vrai. Mon but n’est pas de casser du sucre sur les médecins, finalement, ils ne font que faire ce que demandent les patients…. les soulager.

Et je comprends les médecins désemparé pour qui la lecture du voyant d’huile n’est pas aussi simple sur un corps humain que pour une voiture…. (et pourtant, il y a plein de dictons très parlant….)

Mais avec ce système on ne résout rien. Or, il existe depuis des millénaires une autre forme de médecine qui a une approche fondamentalement différente, pourquoi ne pas les faire coopérer un peu plus ?

Intention de base de la médecines orientale

La médecine orientale tente de rééquilibrer le corps qui s’en mise dans une mauvaise posture pour une raison ou une autre. Les ostéopathes agissent de la même manière, mais ils sont axées surtout sur la mécanique du corps.

En médecine orientale, on va agir sur des méridiens d’énergie que la science occidentale ne connait pas (encore).

L’acupuncture va piquer ces méridiens tandis que le shiatsu va presser dessus avec les doigts et la réflexologie va masser le bout des méridiens qui arrivent dans les extrémités…

pieds.jpgaccupuncture méridien weijing2.jpg

Et qu’est-ce que l’on observe ?

Personnellement, j’observe que ça aide de nombreuses personnes qui avaient un soucis pour lequel les médecins sont démunis.

médecine chinoise.JPG

Une maladie est un message envoyé

Avec mon soucis de mal de ventre étrange…. je cherche des pistes partout. J’ai l’occasion de comparer différentes sortes de médecines sur le même sujet et c’est très intéressant.

Je suis allé encore bien au delà que la réconcilliation entre la médecine orientale et occidentale qui est déjà bien amorcée.

Je suis allé voir une copine chamane.

Après une séance de chamanisme, elle m’a dit de regarder la vésicule billiaire et le foie, qu’il y a un truc qui cloche là.

2 semaines plus tard, après avoir fait une prise de sang, le verdicte m’annonce que je suis en pleine forme… sauf un truc qui cloche du côté de la bile….  J’en produits trop !

Bref… je me fais de la bile comme on dit !

2013_07_01_14_17_ayahuasca_ondas-de-la-ayahuasca.jpg

(L’illustration représente du chamanisme amazonien dont la transe est forcée avec de l’ayahuasca. Ce n’est pas nécessaire pour les gens qui comme ma chamane peuvent avoir un contact avec des guides, sans prendre aucune substance.)

Ainsi, 2 méthodes différentes arrivent au constat qu’il y a un soucis de bile… Mon médecin m’a donc envoyé faire une échographie, toujours rien de particulier…. suite au prochain épisode.

Ma chamane me dit que mon foie garde en lui une grosse colère et que c’est là que ça coince. Qu’il faut que je me libère de cette colère pour aller vers une nouvel équilibre meilleur. En creusant dans le fond de mon âme, il parait que cette colère serait finalement de la colère contre moi même !

=> Ok… maintenant il me reste à trouver comment l’exprimer ! .. c’est facile à dire.. mais à faire… heu….  ?

(Il parait que j’ai aussi une petite irritation au duodénum…. ça ne m’étonne pas si j’ai un trop plein de bile..)

Pour aller plus loin, j’ai resorti le livre (et mon résumé en lien) de Michel Odoul… « Dis-moi où tu as mal et je te dirais ce que tu as« …. dans ce livre on ressort tous les dictons qui finalement son très parlant pour faire le lien entre une douleur et une cause.

  • J’en ai plein le dos
  • Je me fais de la bile
  • Je ne sais pas sur quel pied danser
  • J’ai la peur au ventre
  • J’ai la gorge nouée
  • J’ai un torticoli qui m’empêche de dire non… et ça me fige…
  • J’arrive pas à digérer cet événement….
  • J’ai trop de pression….

Toutes les pathologies ont des causes souvent dans le relationnel et l’émotionnel.

La science occidentale commence tout juste à découvrir qu‘il y a un cerveau dans notre ventre et que c’est même peut être le cerveau principal vu que 90% des flux d’informations vont du ventre à la tête…

Certain résument en disant que le cerveau du ventre c’est le cerveau des émotions et le cerveau de la tête celui du mental…

Il y a des causes qui ont une certaine logique qu’un occidental peut comprendre. Ça fait longtemps que les médecins savent que les ulcères et les troubles intestinaux sont psychosomatiques… par contre la logique cartésienne peine à comprendre le lien entre une déchirure des ligaments du genou et une déchirure relationnelle que l’on ne veut pas accepter….

Mais en changeant de vision du monde, il est possible de le comprendre.

Réconcilier toutes les formes de médecines

C’est là tout le soucis de la réconciliation. Les visions du monde s’affrontent au lieu de se compléter.

Quand la médecine occidentale est arrivée dans les tribus reculées, le chamane et ses danses ont été reléguées au rang de folklore et la médecine occidentale a été placée sur un pied d’estale.

médicament.JPG

Il est vrai que dans l’urgence la médecine occidentale est meilleure, avec quelques médicaments elle remet vite sur pied des malades. En fait, elle boost artificiellement un déséquilibre dans les fonctions du corps. Mais elle n’explique pas d’où vient ce déséquilibre et bien souvent, le problème revient !

… et Michel Odoul nous explique, que lorsque le problème revient, en général, il revient plus fort: « T’as pas compris mon message la première fois ? .. ok… alors je vais crier plus fort… »

Au point que dans la société occidentale hypermédicalisée et asceptisée (faudra comprendre un jour qu’un être humain est composé d’un plus grand nombre de bactéries que de cellules… et que se battre contre le microbe… n’est pas LA solution… nous sommes une colonie de microbe !), à force d’être remis sur pied à chaque maladie sans avoir intégré le message… hop… on se fait des répliques toujours plus fortes jusqu’au cancer qui nous terrasse….

Bon.. et bien je vais aller tenter de comprendre le message qui m’est envoyé…  avant que celui-ci se cristalise dans mon corps trop violemment…

Je plaide ici pour une réconcilisation entre toutes les formes de médecines. Je suis bien content que la médecine occidentale me soulage et me boost pour me remettre sur pied quand je vais mal. Mais il ne faut pas oublier non plus de vraiment résoudre le problème plutôt que de couper les voyants d’alarme qui s’allument…….

J’espère que tout bientôt, la collaboration se fera entre toutes ces visions du monde et ses formes de médecines pour le bien de tous.

2013_06_24_19_20_serpent_sur_la_tunique_d_un_chamane_de_siberie.jpg

Résumé du livre: Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi de Michel Odoul

« Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi. » de Michel Odoul… La référence sur Amazon…

La médecine occidentale a des « médecins sauveurs guérisseurs » tout puissants.

La maladie vient de l’intérieur… c’est un signal.. Il faut savoir l’entendre…. pour en savoir la cause… pas l’anesthésier !

Apprenez à décoder le message des maladies.

Incarnation selon la médecine chinoise

  • La vie est issue du chaos (quantique)
  • le chaos est structuré par une force: le Taï chi
  • Le Taï chi est manifesté en yin (terre) et yang (ciel)
  • l’humain est la rencontre des énergie yin et yang
  • l’humain est tout d’abord un « chenn prénatal » (on dirait âme ou esprit dans notre culture)
  • pour s’incarner dans un corps physique l’humain va s’appuyer sur les 3 forces. Chenn + yin de la mère + yang du père
  • le « chemin de vie » de chacun s’étale ente le Ciel antérieur et le Ciel postérieur
  • Paulo Coelho appelle ce chemin de vie « sa légende personnelle ». C’est le fil conducteur de notre vie.
  • Les orientaux ont une belle image pour expliquer ceci, c’est l’image de la calèche.

calèche-numerologie.png

  • La calèche, c’est notre corps. C’est notre véhicule qui nous permet de parcourir notre chemin de vie. Le chemin peut être chaotique, avoir des nids de poule.
  • la calèche est tirée par 2 chevaux, un blanc à gauche (yang), un noir à droite (yin). Ce sont les émotions.
  • la calèche est dirigée par le cocher qui est notre mental.
  • En fait, le mental semble être au commande, mais ce n’est pas lui qui choisi la direction, c’est le « Maitre » qui est à l’intérieur de la calèche.
  • le confort sur le chemin de vie va dépendre d’un subtile équilibre ente la fougue des chevaux et la vigilance du cocher, entre la force du cheval gauche et du noir… (être trop yang.. c’est toujours trop tirer à gauche)
  • parfois c’est l’accident. Un élément de la calèche se brise. C’est la maladie !
  • pour réparer la calèche on a plusieurs choix selon le degré de gravité:
  • => on fait nous même. Le repos, la cicatrisation.
  • => on appelle le dépanneur. Médecine douce naturelle
  • => on appelle le réparateur: médecine moderne
  • Il ne sert à rien de changer tout le temps des pièces, il faut aussi savoir conduire !
  • Savoir conduire n’est pas facile, il y a plusieurs paramètre, la météo, l’état de la route.
  • Si la visibilité est trop faible ou qu’un carrefour non balisé se présente, le cocher peut décider au hasard du chemin à prendre. Mais c’est risqué. S’il est humble. Il va demander au passager, au maitre intérieur, de lui indiquer le chemin !
  • en cas de doute sur la direction de son chemin de vie, il est bon de faire une retraite pour interroger le maitre intérieur.
  • Le mental n’est pas capable de tout !
  • Le Ciel antérieur est ce qui précède la naissance. C’est le monde de l’infini. Il n’y a aucune limite de temps ou d’espace.
  • Le Ciel postérieur est tout ce qui va de la naissance à la mort.
  • Le « Chenn prénatal » est ce qui est le plus proche du concept occidental d’âme. Il connait tout les possibles. Il a toutes les potentialités à disposition.
  • Le but du « chenn prénatal » est de réaliser sa légende personnelle. Pour cela il doit vivre toutes les polarités existentielles pour les transcender et devenir un être réalisé.
  • les limites du monde de la matières, temps et espace ne permettent pas de tout vivre d’un coup. Il faut plusieurs essais pour tout vivre. Si une incarnation se termine l’expérience continue via une autre, une ré-incarnation.
  • La vie suit un principe karmique. (attention à bien comprendre ce terme)
  • Le karma est une philosophie évolutive de la vie. Pas punitive comme la culture judéo chrétienne tend à le faire penser.
  • Chaque case à un effet. Comme chaque travail a une facture.
  • La facture n’est pas une punition. C’est une résultat attentdu.
  • Parfois le résultat n’est pas approprié.
  • Si l’on veut se réchauffer sur une plaque électrique, il faut garer une certaine distance. Si l’on touche la plaque on se brûle. C’était un résultat qui n’est pas une punition, mais un comportement inadéquat avec les règles du moment. Donc il y a brûlure.
  • Si l’on a besoin de sucre, un pâtisserie peut en apporter. Mais si on se gave. C’est la boulimie et c’est la prise de poids assurée comme facture de ce comportement inadéquat.
  • Le karma n’a pas de règles fixe. Il a des causes et des effets en équilibre.
  • Toute les données des ces vies sont enregistrées dans les « annales akkashiques ».
  • Pour vivre ses choix de vie, le « chenn prénatal » va choisir des limites, des structure pour assurer l’efficacité de cette vie.
  • pour s’incarner le « chenn prénatal » va s’aimanter sur un oeuf fécondé qui correspond à ce qu’il recherche.
  • Puis il va additionner son énergie à celles de parent et de l’environnement (planète, lieu, époque) pour créer un être humain unique.
  • Le ciel postérieur commence à la naissance, au moment où l’on coupe le cordon ombilical. C’est à ce moment que le nouvel être humain devient indépendant et actif. C’est pourquoi l’astrologie se base sur le moment de la naissance et pas de la conception.
  • La latéralité gauche droite n’est pas la même pour le ciel antérieur que pour le ciel postérieur, pour le non manifesté et pour le manifesté, le monde de la matière
  • Avant la naissance et en état de rêve: gauche => mère
  • Avant la naissance et en état de rêve: droite => père
  • monde de la matière: gauche => père
  • monde de la matière: droite => mère
  • Ainsi un enfant qui a une otite à l’oreille droite => ne veut pas entendre sa mère. Manifestation dans la matière
  • Un enfant qui a une oreille droite plus grande => formée avant la naissance => écoute beaucoup son père.
  • On peut transposer les concepts de non-conscient et conscient sur les ciels antérieurs et postérieurs.
  • ainsi c’est l’inconscient qui choisi notre chemin de vie et le conscient la vit.
  • Le vieux débat du destin VS libre arbitre ressort. Les deux sont vrais. De l’extérieur tout est écrit. Mais si l’on sait que c’est la personne qui a choisi ce qui est écrit le libre arbitre est vrai. Ex: réserver des vacances. hôtel, voyage, date, etc…. de l’extérieur toute action tend vers les vacances. Mais en fait c’est moi qui ai réservé mes vacances et j’aurai pu annuler en tout temps.
  • La grande finalité de l’existence est d’aboutir à la cohérence entre le conscient et l’inconscient entre notre choix de vie et sa manifestation.
  • la densification de la matière se faire comme l’humidité qui se densifie pour se transformer en pluie.
  • C’est ainsi que les choses se manifestent dans le monde conscient. Humidité -> vapeur d’eau -> nuage -> orage -> éclair. => non conscient -> idées, pensées, émotions, envies, intentions -> ressenti, tension (orage), souffrance -> crise cardiaque, épilepsie, syncope, folie (éclair). La terre (le corps) est touché et souffre.
  • s’il y a cohérence entre l’inconscient et le conscient l’expérience est acceptée.
  • Si l’on met un parapluie, l’eau ne coule plus et la sécheresse arrive. Il faut savoir accepter ce qui arrive. Sinon on recommence indéfiniment le même schéma jusqu’à l’avoir acquis ! (tout comme le karma mais sans avoir besoin de se ré-incarner)
  • Le message envoyé est toujours plus fort. Comme quand on parle à un sourd.
  • A force de couper les messages qui arrivent la médecine allopathique nous force à les voir de plus en plus violemment !
  • la maladie est un message à comprendre. Il ne sert à rien d’occulter le message ou de le voir comme une fatalité à l’image de ce que pensent des fanatiques religieux. (c’est la colère de dieu !! :P)
  • la maladie est un message pour nous faire grandir, tout comme la brûlure sert à comprendre ce qu’est le feu.
  • quand le message apporté par une maladie est accepté, il est le processus inverse se déclenche. C’est comme l’évaporation de l’eau pour terminer le cycle.
  • Les guérisons « miraculeuses » que l’on observe fonctionnent selon ce principe.
  • Ex: la fille qui a une hernie, qui prend conscience du traumatisme émotionnel lié, puis de sons sens, et enfin.. tout en parlant sa nuque se libère totalement.
  • L’éveil de conscience permet d’accepter le message avant qu’il ne se transforme en maladie.
  • Il est important d’accepter. C’est bien ce que les orientaux disent en parlant de « lâcher prise » et que l’on retrouve dans les religions sous la forme de phrase comme « Que votre volonté soit faite » ou « Inch’Allah ».
  • C’est souvent à la limite de la mort, quand on se met à accepter et aimer sa maladie que la rémission arrive.
  • le meilleur des ordinateurs ne sert à rien s’il n’a pas de périphérique d’entrée sortie… (ex: un écran !) Notre corps physique est le périphérique d’entrées sorties de notre corps psychique.
  • les premiers signes de tensions sont des problèmes de digestion, des maux de dos, etc…
  • il peut y avoir un décalage entre l’effet et la cause de cette maladie. Même jusque dans une vie antérieure !
  • le 1er stade de la manifestation ce sont des indigestions, des tensions dans le dos, des cauchemars. C’est le maitre intérieur qui cogne au carreau de la calèche pour indiquer qu’il y a un truc qui cloche.
  • le 2ème stade de la manifestation ce sont les traumatismes. Les chocs, les coupures, les entorses, les fractures.
  • C’est le maître intérieur qui frappe tellement fort sur le carreau de la calèche qu’il le casse ! C’est une libération des tensions.
  • Pas obligé de revivre le schéma.
  • Ex donné par l’auteur lors d’une conférence: un gars ne crois pas du tout au lien entre les problèmes au genou et un problème de relation humaine que l’on ne veut pas lâcher. Il prend pour exemple que 2 ans auparavant il s’est fait une entorse au genou en faisant au foot rien de plus. Mais en y réfléchissant il remarque que c’était le lendemain d’avoir reçu la lettre officielle de demande de divorce de la part de sa femme et qu’il ne voulait pas s’y résoudre ! => un problème de lien humain que l’on ne veut pas lâcher ! .. et c’était le genou droit.. problème lié au féminin.
  • le 3ème stade de la manifestation c’est la maladie. (yin). Le maître pour être certain de se faire entendre mets la calèche en panne !
  • Obligation de revivre le schéma de la situation qui a provoqué la maladie jusqu’à comprendre.
  • La maladie a un rôle de soupape tensionnelles. Plus la tension est ancienne, plus la maladie est grave.
  • Pour une maladie, le maitre intérieur a obligatoirement besoin d’une aide externe pour s’en remettre. Le malade ne se répare pas tout seul comme dans le cas d’une fracture. Il aura besoin par exemple des ressources des globules blancs.
  • Une autre forme de manifestation sont les actes manqués.
  • L’acte manqué est un message du maître intérieur pour indiquer l’incohérence entre l’intérieur et l’extérieur. C’est le maitre qui prend les rênes des mains du cocher. Ainsi on fait des lapsus, on renverse une tasse..
  • pourquoi le nom de « manqué » ? => par ce que c’est toujours négatif ! En effet.. c’est le message qui arrive quand nous ne voulons pas entendre le message positif qui est arrivé avant !
  • Un des messages positifs qui arrive avant est l’effet miroir.
  • L’effet miroir, c’est quand une qualité de quelqu’un d’autre nous touche. C’est souvent que c’est une de nos propre qualité que nous n’arrivons pas à mettre en avant, à croire en nous même.
  • L’effet miroir, c’est aussi quand on rencontre chez l’autre ce qui nous dérange en nous s’en qu’on s’en rende compte.
  • Ex: si l’on ne supporte pas la trahison.. c’est pour nous faire réfléchir à quand nous avons été infidèle. Si on ne supporte pas l’injustice… avons nous toujours été juste ?
  • Nous choisissons inconsciemment les gens que nous rencontrons. Comme le jours où l’on achète une nouvelle voiture et que l’on trouve que tout le monde a la même… alors que ce modèle existait déjà avant et qu’on ne l’avais jamais remarqué.
  • Quand tout semble conspirer pour que l’on fasse quelque chose, qu’il y a trop de coïncidence pour que ce soit possible, c’est ce que Jung appelle une synchronicité.
  • Les moines bouddhiste disent que nos ennemis, ceux qui nous font le plus souffrir sont nos meilleurs maître. Ceux qui savent le mieux déceler nos imperfections.

 

Description du monde selon le taoïsme

  • tout est dans tout => C’est ce que l’on appelle maintenant l’univers fractal
  • vision holistique. Approche du tout dans sa globalité, pas dans les nombreuses spécialités.
  • l’humain est au carrefour entre le ciel et la terre. Ainsi c’est un être qui transmute l’énergie du haut et du bas pour se développer
  • les objets du monde n’ont pas de nom propre. Ce sont des fonctions. Comme dans le langage des indiens black feets. Un bol change de nom selon ce qu’il a comme fonction. Il peut être: ce qui contient, ce qui conserve, ce qui protège.
  • Dans la philosophie du Tao, le monde est divisé deux énergie complémentaire yin et yang.
  • Les plans de vie sont représentés par des kouas dans le célèbre octogone du Taï chi, le symbole du Tao. Ce sont des tiret plein ou coupé qui montrent toutes les combinaisons de yin et yang
  • Les 5 principes (trop souvent appelés éléments) organisent toutes les interactions du monde. (eau, bois, feu, terre, métal)
  • Il y a une force positive qui engendre. (eau -> bois -> feu -> terre -> métal)
  • Il y a une force négative qui inhibe. (eau -> feu -> métal -> bois -> terre)
  • Les 5 principes ont tous des relations pour s’engendrer et s’inhiber les uns les autres. C’est ainsi que le monde est organisé.
  • L’humain consomme un supercarburant pour vivre.
  • Ce super carburant est fait d’une combinaison d’énergie essentielle et d’énergie ancestrale.
  • L’énergie essentielle est la combinaison entre l’énergie qui vient du ciel et l’énergie qui vient de la terre. Ce que nous mangeons qui est oxydé par l’air que nous respirons.
  • L’énergie ancestrale vient de l’intérieur. Elle est limité. On a possède une quantité fixe qui s’écoule toujours.
  • L’énergie ancestrale détermine notre longévité selon le rythme au quel elle s’écoule. Elle est liée à notre mémoire pré-natale.
  • L’énergie ancestrale sert à compléter la qualité et la quantité de l’énergie essentielle que nous absorbons. (notre nourriture !)
  • Le mélange entre énergie essentielle et énergie ancestrale se fait entre les 2 reins. En un lieu symbolisé par un pot à trois pieds dans la médecine chinoise. (me fait penser au symbole du transistor !!  et c’est la même fonction !)
  • Depuis le pot à 3 pieds, l’énergie circule dans le corps en passant par le canal central dans lequel monte la Kundalini. Puis par des méridiens d’acupuncture.
  • Une partie de l’énergie circule également à la surface du corps pour le protéger de l’extérieur.
  • Il y a 12 méridiens qui irriguent des organes dédiés.
  • Il y a 2 méridiens complémentaires pour les face yin et yang
  • Les méridiens sont le lien entre notre corps physique et notre esprit.
  • L’énergie circule selon un cycle de 24h pendant lequel l’énergie se trouve plus massivement à chaque fois dans un organe et un « viscère » plus précis. (voir schéma p:89)

 

… La suite, c’est beaucoup de détail des pathologies liées à chaque organe et chaque système…

En fait, pour résumer, il faut suivre les dictons populaires, ils sont très justes:

  • j’en ai plein le dos….
  • Ne pas savoir sur quel pied danser => pouf… problème de cheville !
  • avoir la gorge nouée
  • être dur d’oreille..
  • etc..

 

Dans le même genre, il y a une excellente référence qui est le « Grand dictionnaire des malaises et maladie » de Jacques Martel. Il y a une description de la maladie, sa signification et un très jolie phrase qui aide à aller de l’avant.

Ce livre est criant de vérité !

=> Voici une ancienne version en pdf..

 

 

Scroll to top