La cohérence cardiaque pour gérer son stress et favoriser la santé

La méthode de la cohérence cardiaque est une technique de respiration qui vise à agir sur l’équilibre entre le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympathique.

C’est donc une technique qui est capable renforcer notre système d’adaptation à la santé.

Nous allons voir dans cet article tout les bienfaits que cette méthode peut avoir.

Fonctionnement du système nerveux autonome

Dernièrement j’ai décris dans mon article sur la gestion des émotions qu’une émotion est un état physiologique.

Il y a un élément déclencheur qui met le corps dans un état particulier. C’est le système nerveux qui va se charger de mettre le corps dans cet état. Mais pas n’importe lequel. C’est le système nerveux autonome. Celui qui agit seul, indépendamment de notre volonté. (C’est plutôt pas mal de ne pas avoir à penser consciemment à faire battre son coeur, à respirer, à digérer….)

Exemple avec l’émotion de peur

Quand il y a un déclencheur de peur qui arrive. Le système nerveux sympathique va être sollicité pour mettre en place l’état physiologique qui correspond.

Il y a de l’adrénaline qui est sécrétée pour augmenter le rythme cardiaque, dilater les bronches et les pupilles. Le but de tout ça était de mettre le corps dans un état qui lui permet d’augmenter ses ressources en énergie.

C’est tout à fait compréhensible dans le cas où la peur est issue de la vue d’un animal sauvage qui veut vous bouffer… et que la peur est justement le mécanisme qui permet de générer les ressources pour combattre ou fuir le prédateur.

Une émotion est un état passager qui n’est pas censé durer plus de quelques minutes.

Ainsi une fois l’émotion passée. Il faut remettre le corps dans un état stable. (Homéostasie)

C’est là qu’intervient le système nerveux parasympathique qui va agir à l’opposé du système nerveux sympathique pour calmer le corps. Il y a de l’acétylcholine est est sécrétée pour faire baisser le rythme cardiaque, contracter les bronche et les pupilles, etc..

On peu donc voir les deux systèmes nerveux sympathique et parasympathique comme un bouton ON-OFF. Pour allumer ou éteindre un état.

systeme nerveux autonome sympathique parasympathique

Attention toutes les émotions n’activent pas le même état physiologique. Il y a même des émotions qui sollicitent le système sympathique et d’autres le système parasympathique en premier.

Le stress et les angoisses

On a vu ci-dessus l’exemple de la peur d’un prédateur. C’est une vraie peur bien justifiée. Par contre dans notre vie moderne, nous sommes rarement la proie de prédateurs. Il y a de nombreuses peurs qui sont totalement injustifiées pour la survie directe, mais bien réelles physiologiquement !

Le déclencheur n’est plus un événement concret, mais des boucles mentales, des projections sur des scénarios catastrophes qui n’ont de réalité que dans l’imagination de celui qui y pense.

peur virtuelle medias

Quand on parle de peur qui sont des projections, on utilise le terme d’angoisse. Mais l’effet physiologique est le même.

En ce qui concerne le stress, c’est similaire, on a une pression de l’environnement qui déclenche toutes sortes d’émotions en fonction de comment la personne perçoit son environnement.

Ces émotions qui arrivent dans tous les sens déséquilibrent le système de régulation formé par les systèmes nerveux sympathique et parasympathique.

Ces systèmes gèrent de nombreux organes grâce à des hormones. On a évoqué ci-dessus l’adrénaline et son opposé l’acétylcholine, mais il y a aussi l’exemple du Cortisol et de la DHEA.

Chez les personnes en stress chronique on a un équilibre entre le Cortisol et la DHEA qui est rompu.

Ainsi la méthode de la cohérence cardiaque va tenter d’aider le remettre un équilibre entre ces deux systèmes nerveux autonome.

Ce qui va remettre de l’équilibre dans les hormones qui en dépendent. (C’est une manière de vérifier l’effet.)

Comment agir sur un système nerveux autonome ?

Par définition, le système nerveux autonome est indépendant de notre volonté. On ne peut pas décider consciemment directement de modifier son rythme cardiaque.

Mais on peut tenter de le faire indirectement. Le souffle étant un moyen. En effet, on peut choisir de respirer plus ou moins vite ou de retenir son souffle. (ce qui est pratique pour nager sous l’eau !)

Il n’est pas nouveau de voir des techniques sensées améliorer notre santé qui sont liées au souffle. En Inde le yoga existe depuis des millénaires (dont la branche Prāṇayāma signifie discipline du souffle)  tout comme le Qi gong en Chine (dont une des traduction est maitrise du souffle). Le Qi tout comme le Prana étant l’énergie vitale, souvent traduite par souffle.

Il semble, selon ce qui est dit dans la vidéo ci-dessous, que l’inspiration stimule le système nerveux sympathique et l’expiration stimule le système nerveux parasympathique.

Ainsi en respirant de manière symétrique entre l’inspire et l’expire, on a équilibre les sollicitations et donc la régulation entre les deux branches sympathique et parasympathique du système nerveux autonome.

C’est tout à fait cohérent avec ce que je disais dernièrement dans mon article sur la gestion des émotions, dans lequel je disais qu’une des manières de compenser une émotion est de respirer.

Plus précisément, dans le cas de la peur, ne pas trop inspirer, mais souffler longuement. C’est justement ce qui stimule le système nerveux parasympathique et contrebalance l’effet de l’adrénaline qui agit dans le cas de la peur.

La cohérence cardiaque est une résonance

Mais la cohérence cardiaque est plus que la symétrie du souffle. Il faut aussi respirer avec un rythme particulier.

On recherche l‘effet Vaschillo, (la source semble être: Lehrer et Vaschillo et al, 2000)

En respirant à un certain rythme on fait entrer en résonance les effets de la respiration sur le système nerveux autonome avec les effets du système cardio-vasculaire sur le système nerveux autonome, au travers de ce que l’on appelle le baroréflexe.

C’est ce qui fait dire que la définition exacte de la cohérence cardiaque est:

« La fluctuation périodique de la variété cardiaque à une fréquence de résonance de 10Hz »

… mais c’est tellement technique et ça veut tellement rien dire au commun des mortels que c’est pas très important.

L’important c’est de savoir que ça signifie que cette résonance arrive au moment où l’on respire 6 fois par minutes. Ou dit autrement quand on respire avec:

  • 5 secondes d’expiration
  • 5 secondes d’inspiration

Pratiquer la cohérence cardiaque

La pratique de la cohérence cardiaque est simple. Il faut pratiquer:

  • 3 fois par jour (matin, midi, et fin d’après midi )
  • Pendant 5 minutes
  • Une respiration avec un rythme de 5s d’inspiration et 5s d’expiration.

Alors la manière la plus recommandée est de s’asseoir pour pratiquer.

Puis on peut le faire en comptant les secondes ou à l’aide d’une vidéo qui indique le rythme. Voici deux exemples:

Donc voilà…. c’est parti. On prend 5 minutes pour tester…. Si..si  .. là maintenant tout de suite !

Personnellement, je pratique aussi dans le train. Car mine de rien, trouver 3 fois 5 minutes par jours c’est pas si simple ! :p

Mesure informatisée

Une mesure de la respiration n’est pas simple à faire. Mais par un moyen indirect via le rythme cardiaque, il est possible de le faire simplement à l’aide d’un capteur infrarouge que l’on pose sur le lobe de l’oreille.

Voici ci-dessous une série de vidéos dans lesquelles on voit la démonstration de cette mesure.

J’ai eu l’occasion d’également tester un tel appareil. J’ai réussi très bien à respirer correctement tranquillement en me focalisant sur le comptage du temps de respiration 1…2…3…4…5..   et tout d’un coup voilà qu’on me pose la question: Combien font 200 – 13 = ?

Et là j’ai perdu tout mes moyens.... le stress de devoir donner la réponse m’a sorti de mon rythme quasi méditatif et a perturbé mon équilibre entre les systèmes nerveux sympathique et parasympathique… ça s’est très bien vu sur le graphe !

Donc en s’entrainant 3 fois par jours 5 minutes. On habitue le système nerveux à être plus souvent en équilibre et à augmenter sa capacité à s’adapter en cas de stress. Bref…. à rester plus zen en toute situation.

Quel est le bénéfice de pratiquer la cohérence cardiaque ?

De mon expérience personnelle, j’ai déjà tout simplement découvert une autre manière de respirer. Au début, j’étais incapable d’inspirer plus de 4 secondes !…. 1..2….3 pff…. 4 ! ..aarrg.

Ça fait longtemps que je me dis que j’ai une manière de respirer qui ne dois pas être tout à fait efficace. J’ai testé 2 fois la plongée avec un détendeur. Et pour une raison inconnue, c’est à chaque fois l’horreur pour moi. J’ai jamais réussi à bien respirer là dedans. Je panique très vite.

Ainsi, là après quelques jours d’exercice, je découvre que j’arrive à respirer autrement, (surtout à l’inspiration) avec une technique qui me permet d’arriver au 5 secondes… et bien au delà !!

Cette manière de faire me fait aussi ouvrir plus ma cage thoracique. Pour ceux qui me connaissent, ils ont déjà vu que j’ai une tendance à être vouté et donc à me replier sur ma cage thoracique. Ça fait déjà quelques temps que j’utilise différentes techniques pour me redresser, ça progresse bien. Et là je crois que j’ai débloqué un truc aussi qui m’ouvre la cage thoracique et donc me redresse.

La pratique du Qi gong, m’aide bien aussi à maitriser le souffle et prendre conscience de l’entier de mon corps.

Je pense également que je suis ainsi capable me mettre dans un état plus méditatif qui m’aide.

Pour ce qui est du reste, j’ai entendu parler qu’il est possible de réguler un stress, de soulager des douleurs chroniques, de régler des problèmes d’insomnie, de pouvoir se passer de médicaments Bêta-bloquants en cas d’hypertension et bien d’autres choses.

Pour le détail, je laisserai les spécialistes du sujets et les personnes qui ont vu des bienfaits chez eux en parler. Les commentaire en bas de cette page son là pour ça !

Bonne journée et prenez soin de vous !

 

Comment gérer ses émotions

Je trouve que les émotions sont un sujet dont on ne parle pas assez.

Moi même j’ai découvert énormément de choses sur les émotions très récemment. Et le sujet est venu en force vers moi il y a à peine 3 ans.
Avant je pense pouvoir dire que je ne savais rien des émotions !

Je ne faisais que les subir de la mauvaise manière, soit souvent les refouler…

Nous allons voir ici ce quesont vraiment les émotions, comment les humains les gèrent en général et comment on devrait les gérer pour ne pas s’en faire un fardeau et plein de soucis de santé par la suite…

exposition emotions neuchatel

Que sont les émotions ?

Les émotions sont des états physiologiques. Ce sont des états dans lequel se met le corps. Ceci pendant quelques minutes maximum. Sinon ça devient, des humeurs ou un tempérament..

L’émotion est souvent confondue avec le sentiment.

gerer ses emotions smiley vert

Il y a un consensus qui émerge gentiment pour définir quelques émotions de bases. Puis ces émotions se combinent pour donner des sentiments.

Ainsi les émotions de base que l’on retrouve dans la plupart des théories sont:

  • La colère
  • La peur
  • La joie
  • La tristesse

A cela il y a souvent deux émotions de base qui sont ajoutées:

  • le dégoût
  • la surprise

Les émotions sont des états physiologiques communs à l’ensemble des humains

Finalement c’est pas très important de mettre des cases. L’idée est de trouver des états physiologiques qui sont communs à l’humanité entière.

Ainsi, en 2013, il y a des chercheurs Finlandais qui ont publié une étude menée sur 701 personnes, en Finlande, Suède et à Taiwan, afin de faire une cartographie des zones du corps impliquées dans une émotion.

La conclusion de cette étude a été que tous les humains activent des zones similaires de leur corps suivant l’émotion ressentie. Que ce soit dans le nord de l’europe ou en asie.

Par contre ça ne veut pas dire que la cause de l’émotion est commune ! Là on a des filtres culturels très différents.

Suivant le ressenti des gens, une carte « thermique » a été faite. Ce n’est pas une vraie thermographie, c’est juste une représentation.

Les zones les plus activés et sensibles pendant l’émotion sont en couleurs chaudes. Les zones qui ne sont pas concernées ou même qui deviennent insensibles sont en couleurs froides:

thermographie des emotions

Quand on mélange les différentes émotions de bases on obtient des sentiments.

Ainsi une colère envers soi-même s’appelle de la honte ! (c’est discutable.. et c’est pour ça que ce n’est pas une émotion de base. Mais ainsi on comprend le principe)

Quelques exemples de sentiments:

thermographie de quelques sentiments

Première chose importante à retenir: il n’y a pas d’émotions positives ou négatives !

L’émotion est juste un état du corps. Donc ce n’est ni positif, ni négatif. (même si certains états sont plus agréables que d’autres !)

L’émotion est une réaction du corps qui doit s’exprimer.

Les émotions cachent des besoins

Chaque émotion cache en fait un besoin sous jacent qui ne demande qu’à s’exprimer.

Voici les besoins qui se cachent sous les émotions de bases:

  • La colère → Le besoin d’exprimer une injustice
  • La peur → Le besoin d‘être rassuré
  • La joie → Le besoin de partager avec d’autres
  • La tristesse  → Le besoin d’être consolé

Observez autour de vous et vous verrez ces besoins.

Je trouve qu’une fois que l’on connait le besoin qui demande à s’exprimer, il est nettement plus facile d’agir de la bonne manière.

gerer ses emotions colere

Quand quelqu’un est en colère, il y a un besoin de décharger cette énergie, ainsi on peut la canaliser sur un punching ball... ou en faisant du sport.

Puis questionner sur l’injustice qui a été ressentie. Ça permet ensuite certainement de régler un problème. Mais nier la colère n’est pas une solution !
(et là, personnellement, je vois que pendant longtemps j’ai refoulé mes colères…  pas top.)

gerer ses emotions peur

Quand une peur apparait. Il ne sert à rien la nier. C’est juste un besoin d’être rassuré, d’être mis en sécurité. Nier la peur, peut mener à une colère… car nier la peur de quelqu’un peut être vue comme une injustice par cette personne !!

gerer ses emotions joie

La joie est un besoin de partager. Et ça se voit bien sur les réseaux sociaux. Les gens aiment y publier les bonnes nouvelles:  « C’est génial, il faut que je te dise…. »
En tout cas, je remarque quand je suis en joie, j’ai envie de le dire à tout le monde !

gerer ses emotions tristesse

La tristesse c’est le besoin d’être consolé, voir aussi d’être seul avec soi même. Il y a des gens qui ont besoin du contact physique et d’autres pas.

Comment les humains devraient gérer leur émotions

L’émotion étant un état physiologique de courte durée. La meilleure manière de gérer ses émotions est de les vivre, de comprendre le message, le besoin sous-jacent et de passer à autre chose.

Il faut exprimer son émotion, l’accepter et tout se passe bien.

C’est ce que l’on observe souvent chez les bébés. Ils sont capables de rire aux éclats juste après avoir pleuré de tristesse.

C’est ce que l’on observait dans cette pub….
….. et l’on voit bien que la stimulation à la base d’une émotion peut être très diverse et conditionnée, justement par la pub….

Gestion des émotions par compensation

Il n’est pas toujours simple, pour diverses raisons, de juste vivre ses émotions, les accepter et passer à autre chose.

Il y a beaucoup d’hommes qui ont été conditionnés dans leur enfance à ne pas pleurer.
« Arrête de pleurer… les hommes ne pleure pas !  »

Ainsi les émotions ne peuvent pas s’exprimer. Elle vont souvent se cristalliser dans le corps. Il reste une tension.

Ainsi le corps a besoin de trouver une manière de compenser pour détendre la tension résiduelle.

Il y a 3 manières de compenser des émotions non exprimées:

  • respirer
  • manger
  • dormir

Respirer

Le fait d’oxygèner le corps va lui permettre de se réguler pour relâcher les tensions accumulées. Il y a plusieurs manières d’oxygéner le corps:

On peut faire du sport, ce qui augmente l’oxygénation. C’est pour cette raison qu’il y a des gens qui se sentent presque obligé de faire du sport. C’est juste pour compenser toutes les émotions non exprimées !

courir pour gerer ses emotions

Il y a des gens qui disent que respirer de l’air ionisé négativement est permet une meilleure oxygénation du corps. Je me dis là que c’est peut être pour ça qu’au bord d’une cascade avec plein d’air ionisé on se sent plus enclin à vider ses émotions ?

C’est peut être aussi tout simplement car le lieu est apaisant et nous incite à laisser couler….

cascade eau gerer ses emotions

La technique la plus simple, c’est la grande respiration. On inspire par le nez, on expire lentement par la bouche. Ça calme tout de suite. C’est le plus simple à faire quand on vit une grande émotion. C’est la technique que j’utilise le plus.

Il y a aussi des gens qui vont fumer pour se détendre….. et certains aiment bien plaisanter en disant « Je vais respirer« . Ils ont tout à fait raison !

Que font-ils en fumant ? la même chose que j’ai décrit ci-dessus: une grande respiration. J’inspire.. et je souffle !

fumer pour gerer ses emotions par compensation

Donc voilà, c’est probablement une des raisons de l’addiction à la fumée. C’est juste un moyen de compenser ses émotions. Donc une personne qui veut arrêter de fumer, devrait essayer de juste respirer de l’air… sans avoir besoin d’aspirer du goudron et de la nicotine. Ça marche tout aussi bien pour se détendre !

Manger

Un des moyens pour compenser ses émotions. C’est de fournir au corps un surplus d’énergie. Je vis une émotion, je la refoule… je la ravale… et je vais manger du chocolat !

Il y a pas mal de comportements de nourriture compulsive qui me semblent s’expliquer par là.

Exprimez vos émotions plutôt que de manger du chocolat !!
(Même si le chocolat c’est vachement bon !! .. mais c’est meilleur quand c’est pour déguster que quand c’est pour compenser !)

gerer ses emotions en mangeant du chocolat

Dormir

Pendant le sommeil, c’est l’inconscient qui travaille. C’est le système nerveux parasympathique qui peut prendre le dessus. (celui qui bosse sans qu’on doivent lui dire..  c’est plus simple pour faire battre le coeur, respirer et digérer…) .

Le corps se relâche de tous les conditionnements mentaux. Il ne fait que fonctionner simplement. Là il peut digérer. Au sens propre comme au sens figuré.

Les émotions non exprimées vont donc pouvoir être digérées.

D’où le fait que la sieste est importante!

dormir pour gerer ses emotions

Gestion des émotions et addictions

Il y a certainement un lien très direct entre les addictions et les émotions. Ne pas savoir bien gérer ses émotions mène à devoir compenser d’une manière où d’une autre.

Savoir gérer ses émotions, c’est savoir exprimer ses besoins, que ce soit verbalement ou que ce soit le corps qui le fasse à travers des émotions.

Une personne qui sait gérer ses émotions (donc juste la vivre) sera nettement moins tentée par toutes sortes d’addictions.

Savoir gérer ses émotions c’est faire de la prévention primaire. Soit de la prévention bien avant toute sortes de problèmes.

Je pense que la prévention qui consiste à indiquer « fumer tue » sur les paquets de cigarettes ne sert à rien !

gerer ses emotions pour eviter les addictions

J’ai l’impression que l’on va dans la bonne direction. Je vois de plus en plus d’exposition, de film et de documentation qui aident les gens à savoir ce qu’est une émotion et à la gérer.

Pixar a même sortir tout un film en 2015 pour parler des émotions et expliquer aux enfants ce que c’est. Il s’agit du film: Vice et versa dont voici la jolie bande annonce:

Conclusions

Pour bien gérer vos émotions vivez les, acceptez les. Ne les refoulez pas.

Une fois que le coup de l’émotion est passé, tentez de comprendre le message. Quel est le besoin sous-jacent qui a tenté de s’exprimer ?

Et si l’émotion est trop forte et qu’il faut compenser, prenez une grande inspiration par le nez et soufflez lentement par la bouche. Voilà.. c’est déjà beaucoup mieux.

C’est un moyen de compenser qui est nettement plus simple que les autres, et qui n’a pas d’effets secondaire négatifs !

Voilà, tout va bien. Vous êtes maintenant capable de vivre vos émotions, de vivre dans le flux de la Vie !

La fiscalité actuelle est contre le vélo et pour la bagnole

La fiscalité actuelle est à fond pro-bagnole…

Entre 2010 et 2013 j’ai testé le vélo comme moyen de transport principal.

martouf_a_velo_dans_la_neige

J’ai découvert que derrière les grands discours qui disent du bien de la santé, de l’exercice physique qui fustigent la pollution, qui tentent de faire la promotion de l’inter-modalité, de la mobilité douce, de l’écologie..

….. et bien la fiscalité est conçue pour t’obliger à faire droit le contraire !!

Comparatif de déduction fiscale pour un vélo et une bagnole

J’étais donc sur le canton de Neuchâtel.

Fiscalement j’avais droit à une déduction de CHF 700.- / an pour utilise le vélo comme moyen de transport principal.

Avant j’avais un abonnement général CFF et j’avais droit à CHF 2000.- de déduction par an.

J’ai jamais eu de voiture à moi tout seul.  Quand j’ai besoin d’une voiture je fais appelle aux servies de Mobility, (je suis partisan de l’abonnement de mobilité) donc j’ai pas d’exemple concret de ce que j’aurai pu avoir comme déductions fiscales.

 

Mais je vois dans les tabelles que tu peux déduire 70ct /km jusqu’à 10 000 km.... ce qui fait quand même CHF 7000.- / an !!!
(sur Vaud c’est même jusqu’à 15000 km ! soit CHF 10 500.-)

Donc …. on a droit à 10 fois plus de déduction pour une bagnole que pour un vélo !!!

bagnole et boulot, le paradoxe.jpg

Selon cette amusante réflexion, de cercle vicieux…. est-ce que finalement la voiture est-elle vraiment plus rapide que la marche à pied ou le vélo ?

Dans les années 1970 Ivan Illich avait calculé que le temps passé à travailler pour payer sa voiture fait que l’on se déplace globalement plus vite à pied !!! 

Comparatif de coûts pour la société d’un vélo et d’une voiture

Ceci, alors que mon vélo, je l’ai payé moi même !! Contrairement au transport public qui est en général subventionné à hauteur de 2/3 !

Alors que le vélo coûte beaucoup moins cher à la communauté en terme d’infrastructure: une piste cyclable coûte CHF 600.- / le mètre … et une autoroute entre CHF 20 et CHF 250 millions le km, soit une moyenne de CHF 80 millions le km pour la Transjurane.

Donc CHF 80 000.- le mètre, soit 133 fois plus que pour une piste cyclable !

Au passage, le coût du tunnel de Serrières, à coûté au total CHF 220 millions pour 1.7km d’autoroute…. soit CHF 129 000.- le mètre… (dans ce prix des nouvelles bandes cyclables on été inclues !)

velo essence gratuite

Mon vélo, ne fais quasi pas de bruit… alors que l’on doit mettre des mur anti-bruit contre la pollution sonore des voitures.

Mon vélo prend peu de place une fois arrivé à destination. Contrairement à la voiture qui bouffe encore une grande partie de l’espace public juste pour être au repos !

Cars, Bus, Bikes: The Space Taken by 60 People by azaraskin.

Mon vélo ne pollue, pas… bon moi je rejette un peu de CO2 quand je respire. Mais par rapport à une voiture c’est pas grand chose ! … et le coût des dérèglements climatiques induits ?

Coût du manque d’exercice physique en Suisse

Quel est aussi le coût de la pollution de l’air sur la santé ?

A propos de santé, il semble que 66% de la population Suisse est victime de sédentarité. Soit de ne pas faire au moins 30 min par jours d’exercice physique qui fait légèrement transpirer.
→ Ceci induit pour près de CHF 7,6 milliards de coût. 

Donc d’un côté on se plaint que personne ne bouge… et en fait la fiscalité fait tout pour que l’on privilégie sa voiture !

velo pour aller au travail

La logique fiscale va à l’encontre de la politique affichée

Bref…. → la logique fiscale n’est pas très logique !!

La logique fiscale va à l’encontre de la politique affichée.

Mais est-ce étonnant ?

Tous ces coûts sont en fait des recettes pour beaucoup ! Ainsi pourquoi changer un modèle qui marche si bien !

Ouvrez-les yeux et réfléchissez à ça…

velo vs voiture

Comment survivre en ville quand tout s’arrête

Survivre en ville quand tout s’arrête

C’est le nom d’un livre de Jade Allègre, une médecin habituée à voyager aux 4 coins du monde dans les lieux en crise ou la survie est du quotidien.

Elle est allé au Rwanda juste après le génocide. Elle dit qu’un lac d’eau polluée par des cadavres ne lui pose pas de soucis pour aller s’approvisionner en eau potable, une fois qu’on a le truc pour la purifier.

Voici ces trucs.

En cas de crise, en pleine ville, quand tout s’arrête, qu’il n’y a plus d’électricité et plus de camion pour ravitailler une ville, c’est vite la panique. Il faut quelques jours pour qu’une certains organisation se mette en place. Comment survivre ces quelques jours ?

 

Eau potable

  • oubliez l’idée d’aller acheter de l’eau en bouteille. Le supermarché a certainement déjà été dévalisé !
  • Les chasses d’eau et chauffe eau, sont de bonnes réserve d’eau potable.
  • Pour rendre potable l’eau d’un étang ou d’une rivière, il faut la faire décanter pour laisser reposer les gros parasites et la poussière, puis il faut filtre l’eau avec un tissu (une chemise) et enfin faire bouillir l’eau au moins 6 minutes.
  • Ne jamais boire de l’eau non traité. C’est risquer au mieux la diarrhée (genre tourista) qui te déshydrate encore plus ou au pire, le choléra, la polio, la thyphoïde.
  • l’eau de javel permet de purifier l’eau. C’est ce qu’utilise bon nombre de réseau d’eau potable. 1 goutte de concentré permet de purifier 5 litre. (Mais les bouteilles ne sont pas toujours du concentré. En mettre plus si c’est déjà dilué). Laisser agir 1h. Pour enlever l’odeur de chlore, le charbon végétal (bois brulé) peut aider.
  • Mais la meilleure technique pour purifier l’eau, pour autant qu’on y soit préparé. C’est l’argile. (argile verte acheté en pharmacie ou magasin diététique). Un caillou d’argile de 1cm de diamètre permet de purifier 0.5l d’eau en 10 minutes, en mélangeant bien les deux. (il y a des peuples africains qui depuis des millénaires brassent l’eau mare avant de la boire… ils ne savent certainement pas ce qu’ils font, mais c’est la même technique). L’argile permet de piéger de nombreuses bactéries comme le choléra et même des virus comme la polio. Ainsi que des poisons comme la mort au rat. (strychnine)
  • l’urine fraiche peut également être bue. Mais limiter dans le temps et la proportion. (ex: 24h puis seulement la moitié max de sa boisson)
  • L’eau de mer ! Et oui, contrairement à une croyance, il est possible de boire de l’eau de mer. Mais pas à grande gorgée. Le Dr Alain Bombard a montré qu’il est possible de boire 2 à 3 gorgée toute les 3 heures ainsi tenir 5-6 jours. Mais le mieux est de ne pas faire plus d’un jour. Sinon on est mal.
  • Ne pas boire !  On peut tenir 3 jours sans boire à 30°C ou 6 jours à 20°C ou 15 jours à 15°C. Mais c’est pas conseillé.
  • Le mieux est aussi d’évite de se déshydrater. Donc pas d’alcool, pas de sucreries, peu de sel, peu de gras, pas de cigarette,  pas de sport. Et respirez par le nez !
  • Dernier truc. Sucez un petit cailloux comme les aborigènes australiens.

 

Nourriture

  • En cas de crise, il n’y a plus d’électricité et donc plus de frigo ! .. fini la réfrigération et hop.. tous les aliments frais disparaissent.
  • Il y a 3 secrets pour l’alimentation.
  • 1: toujours manger les céréales avec des légumineuses. Sinon aucun des deux ne s’assimile bien. C’est le principe du facteur limitant. (encore un truc que la science analytique n’a pas vu… à force de tout séparer et de tester séparément les céréales et les légumineuses pour conclure que c’est moins complet que les protéines animales…. c’est faut. Quand on les mélanges et regarde leur complémentarité c’est tout aussi bien, voir mieux qu’une protéine animale !)
  • 2: toujours bien mâcher. Les légumineuses c’est dur à digérer sinon.
  • 3: toujours choisir des céréales complètes. Sinon on se coupe de la moitié des vitamines, du calcium et du phosphore. Mais attention, c’est aussi là que sont les pesticides… donc mangez bio !
  • Pour remplacer les fruits, manger des graines germées (des lentilles, blé cru,  etc..) Il y a plein de vitamines A,B,C qui se développent en seulement 2-3 jours. (avec des lentilles, 2 fois fois plus de vitamine C qu’à la base et 6 à 8 fois plus de B12 => impossible de devenir anémique. )
  • pour agrémenter ses repas avec des légumes, il y a de nombreux légumes sauvages.
  • En hiver, il reste des plantes comestibles, comme le mouron blanc, le trèfle ou les feuilles de fraisiers (qui contiennent 4 fois plus de vitamine c que les oranges.)
  • Comment avoir du calcium. => Manger des noix, noisettes et amandes.
  • Il y aussi les boites de conserve qui peuvent aider à survivre quelques jours. L’avantage c’est qu’elles sont déjà cuites et ainsi on a pas besoin de les chauffer si l’on a pas de quoi.
  • les patates sont une aliment complet quand on les manges avec des oignons !
  • et si la pénurie dure et que t’as vraiment envie de viande… fait un élevage de rat.. c’est le plus simple ils se reproduisent rapidement.
  • En cas de pénurie de nourriture. Le plus simple à faire c’est le jeûne. Etonnement, il est plus facile de ne pas manger que de manger peu. La sensation de faim disparait assez rapidement car s’il n’y a rien à manger, le corps va utiliser ses propres réserves. Mais s’il reçoit un petit peu de nourriture, il va attendre la suite….
  • Souvent le sentiment d’avoir faim, n’est pas de la faim. C’est de l’hypoglycémie. C’est la sensation de manque du au fait que nous sommes drogués au sucre !
  • On peu s’entrainer à faire un jeune. Le truc => boire quand on a faim !
  • Au bout de 2-3 jours d’adaptation le corps n’est pas faible, au contraire, il est plein d’énergie et l’esprit est clair et agile. Le corps se nettoie de pleine de maladie latentes !
  • Pour débuter un jeûne, il faut aller progressivement, les 3 premiers jours, supprimer les produits animaux, puis aussi les céréales, et ne mangez plus que des fruits et légumes et enfin vous pouvez jeûner à l’eau. Pour sortir du jeûne procédez gentiment de manière inverse.

 

Santé

  • pour rester en bonne santé. => mange peu !
  • Manger peu renforce la résistance au stress
  • On peut augmenter sa résistance aux infections en mangeant moins de sucre et de café. (Hypoglycémie)
  • et si tu tombe malade… jeûne pour économiser tes forces
  • La fièvre, c’est utile de savoir la contrôler, car c’est très bon pour lutter contre les maladies.
  • le buis est un bon remède contre la grippe 40g de feuille dans un litre d’eau bouilli pendant 15 minutes et ça fait transpirer.
  • l’argile est un médicament a tout faire. Il fonctionne contre les maux de ventre, la 
    diarrhée, mais aussi contre certains virus et poison ! (venin de serpent) Pour la dose à prendre c’est facile, le patient ouvre la paume de sa main vers le haut, et il suffit de faire une petite pyramide sur les doigts (uniquement sur les phalanges et pas sur la paume). Ainsi la quantité est adaptée à chacun(e) enfant comme adulte. Jade Allègre recomande de mettre la poudre d’argile dans un verre remplit à 3/4 d’eau. D’attendre 10 minutes, de bien brasser le tout (sans toucher avec du métal.. (Je suppose que c’est par ce que l’argile contient des ions et que ces charges électriques sont affectées par les conducteurs d’électricité)) et puis de boire le tout. => En faisant un tour du web sur la question, je vois que certaines personne recommande d’y aller progressivement, de ne boire que l’eau d’argile au début, et seulement plus tard tout l’argile.

 

Ce livre contient encore d’autres conseil, il est simple, très bien fait, avec des fiches pratiques. Vous pouvez le commander directement sur le site de l’association qui l’édite. (L’homme et l’argile). Faites le avant d’en avoir besoin…. par ce qu’en cas de crise, il est fort probable que cette page web ne soit plus accessible !

Résumé du livre: Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi de Michel Odoul

« Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi. » de Michel Odoul… La référence sur Amazon…

La médecine occidentale a des « médecins sauveurs guérisseurs » tout puissants.

La maladie vient de l’intérieur… c’est un signal.. Il faut savoir l’entendre…. pour en savoir la cause… pas l’anesthésier !

Apprenez à décoder le message des maladies.

Incarnation selon la médecine chinoise

  • La vie est issue du chaos (quantique)
  • le chaos est structuré par une force: le Taï chi
  • Le Taï chi est manifesté en yin (terre) et yang (ciel)
  • l’humain est la rencontre des énergie yin et yang
  • l’humain est tout d’abord un « chenn prénatal » (on dirait âme ou esprit dans notre culture)
  • pour s’incarner dans un corps physique l’humain va s’appuyer sur les 3 forces. Chenn + yin de la mère + yang du père
  • le « chemin de vie » de chacun s’étale ente le Ciel antérieur et le Ciel postérieur
  • Paulo Coelho appelle ce chemin de vie « sa légende personnelle ». C’est le fil conducteur de notre vie.
  • Les orientaux ont une belle image pour expliquer ceci, c’est l’image de la calèche.

calèche-numerologie.png

  • La calèche, c’est notre corps. C’est notre véhicule qui nous permet de parcourir notre chemin de vie. Le chemin peut être chaotique, avoir des nids de poule.
  • la calèche est tirée par 2 chevaux, un blanc à gauche (yang), un noir à droite (yin). Ce sont les émotions.
  • la calèche est dirigée par le cocher qui est notre mental.
  • En fait, le mental semble être au commande, mais ce n’est pas lui qui choisi la direction, c’est le « Maitre » qui est à l’intérieur de la calèche.
  • le confort sur le chemin de vie va dépendre d’un subtile équilibre ente la fougue des chevaux et la vigilance du cocher, entre la force du cheval gauche et du noir… (être trop yang.. c’est toujours trop tirer à gauche)
  • parfois c’est l’accident. Un élément de la calèche se brise. C’est la maladie !
  • pour réparer la calèche on a plusieurs choix selon le degré de gravité:
  • => on fait nous même. Le repos, la cicatrisation.
  • => on appelle le dépanneur. Médecine douce naturelle
  • => on appelle le réparateur: médecine moderne
  • Il ne sert à rien de changer tout le temps des pièces, il faut aussi savoir conduire !
  • Savoir conduire n’est pas facile, il y a plusieurs paramètre, la météo, l’état de la route.
  • Si la visibilité est trop faible ou qu’un carrefour non balisé se présente, le cocher peut décider au hasard du chemin à prendre. Mais c’est risqué. S’il est humble. Il va demander au passager, au maitre intérieur, de lui indiquer le chemin !
  • en cas de doute sur la direction de son chemin de vie, il est bon de faire une retraite pour interroger le maitre intérieur.
  • Le mental n’est pas capable de tout !
  • Le Ciel antérieur est ce qui précède la naissance. C’est le monde de l’infini. Il n’y a aucune limite de temps ou d’espace.
  • Le Ciel postérieur est tout ce qui va de la naissance à la mort.
  • Le « Chenn prénatal » est ce qui est le plus proche du concept occidental d’âme. Il connait tout les possibles. Il a toutes les potentialités à disposition.
  • Le but du « chenn prénatal » est de réaliser sa légende personnelle. Pour cela il doit vivre toutes les polarités existentielles pour les transcender et devenir un être réalisé.
  • les limites du monde de la matières, temps et espace ne permettent pas de tout vivre d’un coup. Il faut plusieurs essais pour tout vivre. Si une incarnation se termine l’expérience continue via une autre, une ré-incarnation.
  • La vie suit un principe karmique. (attention à bien comprendre ce terme)
  • Le karma est une philosophie évolutive de la vie. Pas punitive comme la culture judéo chrétienne tend à le faire penser.
  • Chaque case à un effet. Comme chaque travail a une facture.
  • La facture n’est pas une punition. C’est une résultat attentdu.
  • Parfois le résultat n’est pas approprié.
  • Si l’on veut se réchauffer sur une plaque électrique, il faut garer une certaine distance. Si l’on touche la plaque on se brûle. C’était un résultat qui n’est pas une punition, mais un comportement inadéquat avec les règles du moment. Donc il y a brûlure.
  • Si l’on a besoin de sucre, un pâtisserie peut en apporter. Mais si on se gave. C’est la boulimie et c’est la prise de poids assurée comme facture de ce comportement inadéquat.
  • Le karma n’a pas de règles fixe. Il a des causes et des effets en équilibre.
  • Toute les données des ces vies sont enregistrées dans les « annales akkashiques ».
  • Pour vivre ses choix de vie, le « chenn prénatal » va choisir des limites, des structure pour assurer l’efficacité de cette vie.
  • pour s’incarner le « chenn prénatal » va s’aimanter sur un oeuf fécondé qui correspond à ce qu’il recherche.
  • Puis il va additionner son énergie à celles de parent et de l’environnement (planète, lieu, époque) pour créer un être humain unique.
  • Le ciel postérieur commence à la naissance, au moment où l’on coupe le cordon ombilical. C’est à ce moment que le nouvel être humain devient indépendant et actif. C’est pourquoi l’astrologie se base sur le moment de la naissance et pas de la conception.
  • La latéralité gauche droite n’est pas la même pour le ciel antérieur que pour le ciel postérieur, pour le non manifesté et pour le manifesté, le monde de la matière
  • Avant la naissance et en état de rêve: gauche => mère
  • Avant la naissance et en état de rêve: droite => père
  • monde de la matière: gauche => père
  • monde de la matière: droite => mère
  • Ainsi un enfant qui a une otite à l’oreille droite => ne veut pas entendre sa mère. Manifestation dans la matière
  • Un enfant qui a une oreille droite plus grande => formée avant la naissance => écoute beaucoup son père.
  • On peut transposer les concepts de non-conscient et conscient sur les ciels antérieurs et postérieurs.
  • ainsi c’est l’inconscient qui choisi notre chemin de vie et le conscient la vit.
  • Le vieux débat du destin VS libre arbitre ressort. Les deux sont vrais. De l’extérieur tout est écrit. Mais si l’on sait que c’est la personne qui a choisi ce qui est écrit le libre arbitre est vrai. Ex: réserver des vacances. hôtel, voyage, date, etc…. de l’extérieur toute action tend vers les vacances. Mais en fait c’est moi qui ai réservé mes vacances et j’aurai pu annuler en tout temps.
  • La grande finalité de l’existence est d’aboutir à la cohérence entre le conscient et l’inconscient entre notre choix de vie et sa manifestation.
  • la densification de la matière se faire comme l’humidité qui se densifie pour se transformer en pluie.
  • C’est ainsi que les choses se manifestent dans le monde conscient. Humidité -> vapeur d’eau -> nuage -> orage -> éclair. => non conscient -> idées, pensées, émotions, envies, intentions -> ressenti, tension (orage), souffrance -> crise cardiaque, épilepsie, syncope, folie (éclair). La terre (le corps) est touché et souffre.
  • s’il y a cohérence entre l’inconscient et le conscient l’expérience est acceptée.
  • Si l’on met un parapluie, l’eau ne coule plus et la sécheresse arrive. Il faut savoir accepter ce qui arrive. Sinon on recommence indéfiniment le même schéma jusqu’à l’avoir acquis ! (tout comme le karma mais sans avoir besoin de se ré-incarner)
  • Le message envoyé est toujours plus fort. Comme quand on parle à un sourd.
  • A force de couper les messages qui arrivent la médecine allopathique nous force à les voir de plus en plus violemment !
  • la maladie est un message à comprendre. Il ne sert à rien d’occulter le message ou de le voir comme une fatalité à l’image de ce que pensent des fanatiques religieux. (c’est la colère de dieu !! :P)
  • la maladie est un message pour nous faire grandir, tout comme la brûlure sert à comprendre ce qu’est le feu.
  • quand le message apporté par une maladie est accepté, il est le processus inverse se déclenche. C’est comme l’évaporation de l’eau pour terminer le cycle.
  • Les guérisons « miraculeuses » que l’on observe fonctionnent selon ce principe.
  • Ex: la fille qui a une hernie, qui prend conscience du traumatisme émotionnel lié, puis de sons sens, et enfin.. tout en parlant sa nuque se libère totalement.
  • L’éveil de conscience permet d’accepter le message avant qu’il ne se transforme en maladie.
  • Il est important d’accepter. C’est bien ce que les orientaux disent en parlant de « lâcher prise » et que l’on retrouve dans les religions sous la forme de phrase comme « Que votre volonté soit faite » ou « Inch’Allah ».
  • C’est souvent à la limite de la mort, quand on se met à accepter et aimer sa maladie que la rémission arrive.
  • le meilleur des ordinateurs ne sert à rien s’il n’a pas de périphérique d’entrée sortie… (ex: un écran !) Notre corps physique est le périphérique d’entrées sorties de notre corps psychique.
  • les premiers signes de tensions sont des problèmes de digestion, des maux de dos, etc…
  • il peut y avoir un décalage entre l’effet et la cause de cette maladie. Même jusque dans une vie antérieure !
  • le 1er stade de la manifestation ce sont des indigestions, des tensions dans le dos, des cauchemars. C’est le maitre intérieur qui cogne au carreau de la calèche pour indiquer qu’il y a un truc qui cloche.
  • le 2ème stade de la manifestation ce sont les traumatismes. Les chocs, les coupures, les entorses, les fractures.
  • C’est le maître intérieur qui frappe tellement fort sur le carreau de la calèche qu’il le casse ! C’est une libération des tensions.
  • Pas obligé de revivre le schéma.
  • Ex donné par l’auteur lors d’une conférence: un gars ne crois pas du tout au lien entre les problèmes au genou et un problème de relation humaine que l’on ne veut pas lâcher. Il prend pour exemple que 2 ans auparavant il s’est fait une entorse au genou en faisant au foot rien de plus. Mais en y réfléchissant il remarque que c’était le lendemain d’avoir reçu la lettre officielle de demande de divorce de la part de sa femme et qu’il ne voulait pas s’y résoudre ! => un problème de lien humain que l’on ne veut pas lâcher ! .. et c’était le genou droit.. problème lié au féminin.
  • le 3ème stade de la manifestation c’est la maladie. (yin). Le maître pour être certain de se faire entendre mets la calèche en panne !
  • Obligation de revivre le schéma de la situation qui a provoqué la maladie jusqu’à comprendre.
  • La maladie a un rôle de soupape tensionnelles. Plus la tension est ancienne, plus la maladie est grave.
  • Pour une maladie, le maitre intérieur a obligatoirement besoin d’une aide externe pour s’en remettre. Le malade ne se répare pas tout seul comme dans le cas d’une fracture. Il aura besoin par exemple des ressources des globules blancs.
  • Une autre forme de manifestation sont les actes manqués.
  • L’acte manqué est un message du maître intérieur pour indiquer l’incohérence entre l’intérieur et l’extérieur. C’est le maitre qui prend les rênes des mains du cocher. Ainsi on fait des lapsus, on renverse une tasse..
  • pourquoi le nom de « manqué » ? => par ce que c’est toujours négatif ! En effet.. c’est le message qui arrive quand nous ne voulons pas entendre le message positif qui est arrivé avant !
  • Un des messages positifs qui arrive avant est l’effet miroir.
  • L’effet miroir, c’est quand une qualité de quelqu’un d’autre nous touche. C’est souvent que c’est une de nos propre qualité que nous n’arrivons pas à mettre en avant, à croire en nous même.
  • L’effet miroir, c’est aussi quand on rencontre chez l’autre ce qui nous dérange en nous s’en qu’on s’en rende compte.
  • Ex: si l’on ne supporte pas la trahison.. c’est pour nous faire réfléchir à quand nous avons été infidèle. Si on ne supporte pas l’injustice… avons nous toujours été juste ?
  • Nous choisissons inconsciemment les gens que nous rencontrons. Comme le jours où l’on achète une nouvelle voiture et que l’on trouve que tout le monde a la même… alors que ce modèle existait déjà avant et qu’on ne l’avais jamais remarqué.
  • Quand tout semble conspirer pour que l’on fasse quelque chose, qu’il y a trop de coïncidence pour que ce soit possible, c’est ce que Jung appelle une synchronicité.
  • Les moines bouddhiste disent que nos ennemis, ceux qui nous font le plus souffrir sont nos meilleurs maître. Ceux qui savent le mieux déceler nos imperfections.

 

Description du monde selon le taoïsme

  • tout est dans tout => C’est ce que l’on appelle maintenant l’univers fractal
  • vision holistique. Approche du tout dans sa globalité, pas dans les nombreuses spécialités.
  • l’humain est au carrefour entre le ciel et la terre. Ainsi c’est un être qui transmute l’énergie du haut et du bas pour se développer
  • les objets du monde n’ont pas de nom propre. Ce sont des fonctions. Comme dans le langage des indiens black feets. Un bol change de nom selon ce qu’il a comme fonction. Il peut être: ce qui contient, ce qui conserve, ce qui protège.
  • Dans la philosophie du Tao, le monde est divisé deux énergie complémentaire yin et yang.
  • Les plans de vie sont représentés par des kouas dans le célèbre octogone du Taï chi, le symbole du Tao. Ce sont des tiret plein ou coupé qui montrent toutes les combinaisons de yin et yang
  • Les 5 principes (trop souvent appelés éléments) organisent toutes les interactions du monde. (eau, bois, feu, terre, métal)
  • Il y a une force positive qui engendre. (eau -> bois -> feu -> terre -> métal)
  • Il y a une force négative qui inhibe. (eau -> feu -> métal -> bois -> terre)
  • Les 5 principes ont tous des relations pour s’engendrer et s’inhiber les uns les autres. C’est ainsi que le monde est organisé.
  • L’humain consomme un supercarburant pour vivre.
  • Ce super carburant est fait d’une combinaison d’énergie essentielle et d’énergie ancestrale.
  • L’énergie essentielle est la combinaison entre l’énergie qui vient du ciel et l’énergie qui vient de la terre. Ce que nous mangeons qui est oxydé par l’air que nous respirons.
  • L’énergie ancestrale vient de l’intérieur. Elle est limité. On a possède une quantité fixe qui s’écoule toujours.
  • L’énergie ancestrale détermine notre longévité selon le rythme au quel elle s’écoule. Elle est liée à notre mémoire pré-natale.
  • L’énergie ancestrale sert à compléter la qualité et la quantité de l’énergie essentielle que nous absorbons. (notre nourriture !)
  • Le mélange entre énergie essentielle et énergie ancestrale se fait entre les 2 reins. En un lieu symbolisé par un pot à trois pieds dans la médecine chinoise. (me fait penser au symbole du transistor !!  et c’est la même fonction !)
  • Depuis le pot à 3 pieds, l’énergie circule dans le corps en passant par le canal central dans lequel monte la Kundalini. Puis par des méridiens d’acupuncture.
  • Une partie de l’énergie circule également à la surface du corps pour le protéger de l’extérieur.
  • Il y a 12 méridiens qui irriguent des organes dédiés.
  • Il y a 2 méridiens complémentaires pour les face yin et yang
  • Les méridiens sont le lien entre notre corps physique et notre esprit.
  • L’énergie circule selon un cycle de 24h pendant lequel l’énergie se trouve plus massivement à chaque fois dans un organe et un « viscère » plus précis. (voir schéma p:89)

 

… La suite, c’est beaucoup de détail des pathologies liées à chaque organe et chaque système…

En fait, pour résumer, il faut suivre les dictons populaires, ils sont très justes:

  • j’en ai plein le dos….
  • Ne pas savoir sur quel pied danser => pouf… problème de cheville !
  • avoir la gorge nouée
  • être dur d’oreille..
  • etc..

 

Dans le même genre, il y a une excellente référence qui est le « Grand dictionnaire des malaises et maladie » de Jacques Martel. Il y a une description de la maladie, sa signification et un très jolie phrase qui aide à aller de l’avant.

Ce livre est criant de vérité !

=> Voici une ancienne version en pdf..

 

 

Scroll to top