Le disque de Nebra, un ordinateur astronomique

Le disque de Nebra est un objet tout à fait passionnant à plusieurs niveaux:

  • Sa découverte est digne d’un roman: pilleurs de tombe, marché noir, guet-apens de la police pour le récupérer.
  • Sa simple présence remet en cause pas mal d’idées reçues dans l’archéologie:
    Non les européens de l’âge du bronze n’étaient pas si barbares que ça !
  • Il s’agit de la plus ancienne représentation astronomique connue. (1600 av J.-C) Plus vieille que les représentations égyptiennes.
  • …. et nous allons le voir ici, même les archéologues les plus ouverts d’esprit n’ont pas encore compris toutes les fonctions de ce disque.

disque de Nebra

L’histoire étonnante de la découverte de ce disque par des pilleurs de tombes (ou de sites militaires plus récents ?) a été déjà largement été racontée. Je laisse donc à d’autres le soin de raconter l’histoire de la découverte du disque de Nebra.

Arte a également diffusé un documentaire plein de mystères sur la récupération et l’authentification du disque de Nebra.

Les découvertes d’Howard Crowhurst sur les fonctions du disque de Nebra

Ici ce qui m’a poussé à écrire cet article, c’est plutôt un aspect pas (encore) reconnu officiellement par l’archéologie, mais qui me semble une piste très intéressante pour expliquer une utilisation de ce disque pour repérer des cycles astronomiques.

C’est en fait l’hypothèse de Howard Crowhurst qui s’exprime dans une vidéo sur NuréaTV.

Voici cette émission de NuréaTV à propos du disque de Nebra, et voici mes notes résumé de cette vidéos, avec mes compléments d’informations.

Des traces d’anciens liens entre l’astronomie et le temps

  • Les jours de la semaine sont dédié à des astres. Lundi  lune, Mardi  mars, Mercredi  mercure, jeudi → jupiter, vendredi  vénus, samedi  saturne, dimanche  soleil
  • les mois:  septembre → 7, octobre → 8, etc.. mais il y a un décalage  car on commençait à compter à partir de l’équinoxe
  • pourquoi on a changé pour le 1er janvier Voir livre jeu de 52 cartes.

Le disque de Nebra dans le concret

  • disque de Nebra  date de 1600 av J.-C
  • fait avec de l’or et de l’étain provenant du sud du pays de Galles.
  • fait avec du cuivre venant des Alpes autrichiennes.
  • Le disque a été découvert à Nebra en Allemagne. A une latitude de 51.28° Ce qui est très proche de la latitude de Stonehenge ! (On a un ciel similaire)
  • soleil = 10cm de diamètre
  • lune = 13cm de diamètre
  • → On parle ici de cm précis… ils connaissaient ces unités ?

4-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst latitutde provenance or et etain cuivre

Représentation astronomique sur le disque de Nebra

Quand les Pléiades, célestes filles d’Atlas, paraîtront sur l’horizon, commencez à moissonner et quand elles commenceront à disparaître, labourez.

Elles restent cachées l’espace de quarante jours et quarante nuits, puis on les aperçoit rouler dans le ciel avec l’année, lorsque les moissonneurs aiguisent leur fer.

Hésiode, VIIIème siècle av. JC. « Les travaux et les jours » vers.383-388

band-of-zodiac-ecliptic

mois zodiaque observation

La représentation de l’angle entre les solstices

  • Il y a 2 bandes d’or de chaque côté du disque. (enfin, il n’en reste qu’une entière du côté de la lune. On devine l’autre)
  • Ces bandes peuvent être reliée par des droites pour faire une croix entre les deux.
  • on a un angle de 82° représente le battement du soleil sous cette latitude.
  • on a donc une représentation des solstices. (donc point le plus au nord et le plus au sud du soleil durant l’année.)
  • C’est cette observation qui a été déterminante pour attester que le disque de Nebra a est bien originaire de Nebra et qu’il n’a pas été rapporté « comme souvenir de vacances » d’égypte ! Ce qui a été discuté par les archéologues.
  • Si l’on positionne la bande côté lune à droite. On a:
    • en haut à droite la position du lever du soleil au solstice d’été
    • en bas à droite la position du lever du soleil au solstice d’hiver
    • en haut à gauche la position du coucher du soleil au solstice d’été
    • en bas à gauche la position du coucher du soleil au solstice d’hiver.
  • On a ici un « rectangle solsticial » les positions extrêmes du soleil. (2×41°)

6-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst angle solstice

  • A Carnac le triangle solsticial correspond à un triangle 3-4-5 (aussi appelé triangle d’isis)
  • Sur le disque de Nebra, le triangle solistical mesure 24cm x 21cm. Soit divisible en 8×7
  • Le demi angle = arc-tan (7/8)
  • la diagonale se déduit par pythagore =√ (21² + 24²) = 31.8904374382
  • Si l’on multiplie cette diagonale du rectangle qui est aussi le diamètre du disque on obtient donc la circonférence du disque soit: 100.186763976 ≈ 1mètre !
  • → la circonférence extérieure de Stonehenge est 100 fois plus grande… 100m.

9-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst diametre

39 trous autour du disque

  • Il y a 39 trous autour du disque.
  • 39 fois 1 pouce = 39×2.54 = 99.06 ≈ 1m … on a là donc un mélange d’unité pouce et mètre !!!
  • Il y a plusieurs manière d’orienter le disque:
  • nord en bas. (à la chinoise) il y a une barque solaire.
  • nord en haut (à l’occidental) il y a une voute céleste (comme la déesse Nout).
  • 39 trous = 3 x 13
  • C’est en cherchant à construire le disque que l’on peut tenter de comprendre la logique de sa construction.
  • On peut dessiner les trous grâce à un triangle 3-4-5
  • ça marche depuis le Nord = voute céleste. (trou 20) en partant à gauche. On réplique les triangles 3-4-5 qui marquent tous les 4 trous.
  • ça ne marche pas en bas à droite… 🙁
  • mais on peut quand même marquer en partant à droite tous les 4 trous avec cette méthode.
  • Il y a un truc lié à la lune.. mais qu’on a pas le temps de développer ici… 🙁  (il faut lire le livre…)

19-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst39 trous triangle 3-4-5

  • On a donc 9 secteurs de 4 espaces = 36 secteurs plus 3 espaces = 39
  • Pour marquer la moitié du côté opposé d’un triangle 3-4-5 on peut utiliser un triple-carré. (le côté du carré = 1/3 du coté adjacent)
  • (la diagonale d’un triple carré arrive au milieu du côté opposé d’un triangle 3-4-5) (il y a quand même une erreur de 0.05°)
  • on peut donc marquer ainsi tous les 2 trous.

21-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst39 trous triangle 3-4-5 triple carre

Mais pourquoi 39 trous autour du disque de Nebra ?

  • Observons cycle synodique de la planète mars.
  • Synode = rencontre.
  • cycle synodique = cycle entre 2 rencontres. C’est le temps entre deux rencontres où l’alignement apparent depuis la terre entre le Soleil-Terre-mars est identique. (contrairement à la période sidérale qui tient compte du faite qu’entre deux rencontre la Terre aussi a bougé !)
  • Opposition = Alignement Soleil-Terre-Mars = 779,965 jours ≈ 780 jours = 39 x 20.
  • On regarde souvent les oppositions car c’est plus facile que les conjonctions, donc quand mars est au Sud à minuit.
  • On sait que c’est là qu’on est opposé au soleil.
  • Entre 2 oppositions de mars on a 780 jours.

22-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst cycle de mars

  • On peut symboliser ce moment avec des pions à mettre dans les trous du disque de Nebra.
  • On mette le soleil au Nord.(trou sur la voute céleste)
  • On met mars à l’opposé, plein sud.
  • On considère le soleil fixe, vu qu’on l’observe toujours à minuit. (enfin, façon de parler :P)
  • donc le pion du soleil ne bouge pas.
  • le pion de mars va tourner (dans le sens horaire, d’est en ouest…) un trou tous les 20 jours.
  • au bout de 20 x 20 jours, il va arriver en conjonction avec le soleil. (le pion se mettent l’un sur l’autre)

23-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst oposition soleil mars

24-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst conjonction soleil mars

Traces de l’utilisation du comptage de vingtaines

  • Le calendrier Maya est très intéressant pour ces cycles:
  • les mayas ont aussi un calendrier « vigésimal » donc en base 20.
  • 20 noms de jours le UINAL = le mois maya
  • Le trecena comporte 13 jours numérot’é
  • l’année sacrée, le TZOLKIN = 260 jours. (combinaison des 2 cycles unial et trecena)
  • 3 cycles de 260 jours (TZOLKIN) = 780 jours le cycle de mars !

27-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst cycle calendrier maya

Application du déplacement d’un pion sur le disque de Nebra pour le cycle de Vénus

  • Le cycle synodique de vénus = 584 jours
  • on déplace un pion tous les 15 jours.
  • 584 jours = 39*15 -1
  • on a aussi une trace dans la langue d’un cycle de 15 jours. une quinzaine. Pourquoi 15 et par 14 ? la semaine fait 2×7 jours ! En gallois il y a un mot pour dire « quinze jours »
  • vénus étant une planète inférieure (en astronomie signifie que Vénus a une orbite plus petite que celle de la Terre, se positionne avant nous depuis le soleil.) on fait tourner le pion de vénus dans l’autre sens. (soit le sens anti-horaire)
  • Tous les 60 jours on a 4 trous pour vénus (4×15)
  • Tous les 60 jours on a 3 trous pour Mars (3x 20)

30-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst cycle venus

Utiliser le disque de Nebra pour mesurer les cycles de la lune et le temps de grossesse

  • Une grossesse dure 273 jours = 39 semaines
  • les occidentaux disent 9 mois solaire de 29 jours
  • les chinois parlent de 10 mois… lunaire de 27 jours
  • La lune fait 10 fois le tour de la terre en 273 jours.

Là j’ai du faire quelques recherches pour bien préciser les termes qui sont très vite différents.

Derrière l’expression « mois lunaire » il peut y avoir plusieurs variantes:

  • mois synodique, aussi appelé lunaison = 29,53 jours = 29j 12h 44min 2.8s = temps pour retrouver la même phase de la lune.
  • mois tropique = 27,321 58 jours  = temps mis pour retrouver la même longitude écliptique en tenant compte de la précession des équinoxes.
  • mois sidéral = 27,321 66 jours = période orbitale en référentiel fixe. = temps vu de la terre pour effectuer un tour complet et retrouver la même position par rapport aux étoiles.

Ainsi pour coller aux 273 jours. On peut utiliser le mois tropique ou sidéral. (De toute façon vu la précision on ne peut pas tenir compte de la précession des équinoxes.) C’est donc le temps que met la lune pour faire un cycle complet qui la repositionne au même endroit apparent par rapport aux étoiles. Mais la phase de la lune peut donc être différentes.

  • Donc si on déplace chaque semaine (7 jours) un pion. Au bout d’un tour on a 7 fois 39 = 273 = 10 mois lunaire sidéral.
  • 260 + 13 = 273 → Tzolkin + Trecena = 10 mois lunaires sidéral.

A propos du temps de grossesse, je trouve plusieurs méthodes de calcul:

Selon cette source…

  • 280 jours depuis les dernières règles = 40 semaines
  • 266 jours depuis la fécondation = 38 semaine
  • ce qui est considéré comme normal c’est entre 37 et 41 semaines d’aménorrhée

une autre..

  • → 273 jours.

Le jeu des 58 trous

Il existe un jeu très ancien qui semble courant au proche orient. Les archéologues l’appellent le Jeu de 58 trous ou encore le jeu du chien et du chacal.

Voici ce que le musée du Louvre dit sur ce jeu des 58 trous.

jeu du chien et du chacal

Il y a beaucoup de versions de ce jeu:

33-disque de Nebra NureaTV Howard Crowhurst jeu des 58 trous

La personne attentive remarquera qu’il y a en fait 59 trous !!! Pourquoi ne pas compter le gros au centre ??

En en fait, quand on observe, il y a deux groupes. Il y a un cycles de 20 trous et un autres de 39 trous….. ça nous rappelle pas quelque chose ?

  • le jeu des 58 trous (en fait 59… car il faut compter le gros trou)
  • 20 au milieu pour compter les vingtaines de jours
  • 39 autour
  • 59 = 2x 29.5 = 2 pleine lunes. (mois lunaire synodique) => encore une utilité de plus !
  • En commentaire en fin d’émission: 39 c’est le nom de dieu en gematrie.
  • (moi je vois « the organization and the solidarity of the Cosmos, being expressed by the harmony of the relations between the parts – 3 + 9 = 12. As triple thirteen, it is the individual initiative, nonfortuitous, but organized and harmonized« 
  • http://membre.oricom.ca/sdesr/nu39.htm)

Est-ce que ça marche pour d’autres planètes ?

Périodes synodique, sidérale et tropique des planètes du système solaire

Planète

Période synodique (j)

Période sidérale (j)

Période tropique (j)

Mercure

115,8776

87,969256

87,968

Vénus

583,921361

224,6997056

224,695

Mars

779,9643

686,979852

686,973

Jupiter

398,8613

4 332,589

4 330,595

Saturne

378,0944

10 759,23

10 746,94

Uranus

369,654

30 685,4

30 588,740

Neptune

367,486

60 189,904

59 799,9

Donc que peut ont déduire pour les autres planètes ?

  • Mercure 39 * 3 -1 = 116
  • Jupiter 39 * 10 + 9 =  399
  • Saturne 39 * 9 + 27 = 378

Uranus et neptune ne sont pas visible à l’oeil nu. Donc je pense que ça ne sert à rien de les compter ?

C’est moins évident. Il va falloir que je commande le livre de Howard Crowhurst sur le disque de Nebra.

Conclusions

Le disque de Nebra, tout comme la machine d’Anticythère. Sont des artéfacts très anciens qui montrent que de tout temps les humains ont cherchés à concevoir des outils pour observer et mesurer les cycles astronomiques. (de nos jours Stellarium)

Je pense qu’il y a là de quoi s’y intéresser beaucoup plus que ne le font des archéologues qui sont parfois très frileux à remettre en cause ce qu’ils ont appris pendant leurs études !

L’histoire du disque de Nebra et du procès qui a obligé la justice à trancher pour savoir si ce disque est vrai ou faux est intéressante. Si on n’avait laissé les archéologues se battre entre eux. Probablement que ce disque ne serait toujours pas montré au public car il remet en cause la théorie communément acceptée.

On peut aussi tenter de demander aux archéologues de se pencher sur un autre disque:  le disque de Sabu…. pour savoir si c’est vraiment un vase comme il est présenté ! (dans lequel l’eau ne tient même pas vu que c’est un tube!)

Il y a certainement un peu d’ouverture d’esprit à faire naitre chez certaines personnes. (tout en restant critique) Ici on a quand même un disque qui montre sous plusieurs aspects des référence au système de mesure métrique !!  (qui est issu de la mesure de la terre.. Donc est-ce que la définition est plus ancienne que l’on ne croit ?)

Ici nous avons également évoqué des systèmes de comptages qui ont l’air répandu sur toute la planètes à toute les époques. (on a évoqué les mayas, la mésopotamie et l’europe.)

Donc gardons l’esprit ouvert !

 

Est-ce que la fréquence de Schumann augmente vraiment ?

Régulièrement, j’entend des gens parler de la résonance de Schumann. En général, c’est pour dire que nous sommes a une époque où la fréquence de Schumann augmente et que c’est la preuve que l’humanité évolue !

Voici même un exemple passé à la TV… (comme quoi c’est vrai !! 😛 )

« C’est pas moi qui l’ai dit, c’est le physicien allemand Winfried Schumann qui dit que notre terre vibre différemment donc le temps s’accélère… »
« D’après la résonance de Schumann le temps s’accélère... »

Heu….

Là je reste perplexe ! Il ne me semble pas que Monsieur Schumann ait dit ça… et je ne vois pas trop le lien avec l’accélération du temps.. Moi je trouve qu’en effet, quand on a un smartphone en permanence dans la poche (ou à la main) et que l’on communique en direct avec mille monde.. On a une perception du temps qui n’est pas la même que si l’on communique par courrier postal comme c’était le cas il y a quelques décennies à peine !

Voici encore quelques exemple trouvés qui nous disent que la fréquence de Schumann a augmenté quand je vais une recherche sur la fréquence de Schumann..

« La résonance de Schumann désormais à 16.32 Hz ! Il y a quelques années, elle était encore à 7 Hz… »

« Pour la première fois, depuis qu’elle est mesurée, la principale Résonance de Schumann est passée au-dessus de 30 Hz ! »

La résonance de Schumann c’est quoi ?

Alors déjà, je vois que dans ces articles il y a un mélange de vrai et de faux. Je vois que souvent entre les titres (que j’ai cité ci-dessus) et le contenu de l’article, il y a déjà souvent une incohérence.

Donc on va déjà voir ce qu’est la résonance de Schumann, puis sa fréquence.

La résonance de Schumann porte ce nom car elle porte le nom du physicien qui l’avait prédit dans les années 1950: Winfried Schumann.

La Terre a une couche de son atmosphère qui est conductrice d’électricité, la ionosphère. Ainsi entre la surface de la Terre et cette couche de l’atmosphère, il est possible de piéger des ondes électromagnétiques. Ces ondes qui sont piégées dans ce guide d’onde résonnent à l’intérieur de cette cavité. C’est pour cette raison que l’on parle de résonance.

La principale source de ses ondes électromagnétiques sont les éclairs des orages. Ce sont des décharge électriques qui créent des ondes électromagnétiques qui se baladent entre la Terre et la ionosphère.

resonance de Schumann

Mais à quelle fréquence se propagent ces ondes ?

Donc quelle est la fréquence de Schumann ?

Et bien l’onde générée par les multiples éclairs est complexe, et comme toute onde, vibration, on peu la décomposer en une multitudes d’harmoniques.

Mais, là il y a peut être quelques bases à remettre en place pour que je me fasse bien comprendre. L’origine du mot onde vient de unda, une surface d’eau agitée. C’est le galet qu’on jette dans la mare. Il y a des ondes qui se propagent à la surface de l’eau.

En généralisant se principe, une onde est une perturbation qui se déplace dans un milieu. Donc ça peut être une vague, une différence de hauteur d’eau, qui se déplace à la surface de la mare, mais ça peut aussi être une différence de pression, de densité de l’air qui se propage, là on a une onde sonore.

On peut aussi avoir une perturbation qui se propage dans un champ magnétique couplé à un champ électrique perpendiculaire. C’est ce que l’on appelle une onde électromagnétique. C’est ce type de perturbation qui est utilisée pour envoyer des informations par radio, sur le wifi et aussi pour voir ! Notre oeil est un capteur d’onde électromagnétique.

Mais voilà que les gens qui voient les ondes du wifi sont assez rares, alors que beaucoup de gens font l’expérience de voir la lumière et les couleurs.

La différence qu’il y a entre le wifi, du jaune ou du bleu…. c’est une simple question de fréquence ! La nature de l’onde est la même.

Et quand on parle de résonance de Schumann, on parle aussi d’onde électromagnétique.

Alors quelle est la fréquence de Schumann ?

Là il faut encore ajouter un peu de théorie. 🙂 Je précise que toute onde complexe, une perturbation comme de la musique par exemple, peut se décomposer en une somme de sinus. On parle là des séries de Fourier.

Donc là on amène la notion de spectre harmonique.

harmonique musique

Si l’on prend l’exemple du son. Un son pur est composé uniquement d’une seule fréquence. Mais un son composé est l’addition de plusieurs sons, souvent d’une infinité. On a là ce que l’on appelle une fréquence fondamentale, et des fréquences harmoniques.

La fréquence c’est le nombre d’oscillations par période de temps. On l’exprime en Hertz. Une harmonique est une fréquence dont la valeur est un multiple de la fréquence fondamentale.

Ainsi à partir de ça on peut retrouver que la perturbation électromagnétique que l’on appelle résonance de Schumann peut se décomposer en un spectre d’une fréquence fondamentale et de nombreuses autres fréquences harmoniques.

La fréquence fondamentale est elle même déterminée par la taille du guide d’onde qu’est la cavité entre surface de la Terre et la ionosphère.

f = C/ 2pi * Rterre

Ainsi la fréquence fondamentale de la fréquence de Schumann dépend de C, la vitesse de la lumière et du rayon de la terre.

On trouve que la fréquence fondamentale de la fréquence de Schumann = 7.8 Hz.

Puis il y a toute une série d’harmoniques. Donc on peut faire tous les multiples entiers de la fréquences fondamentales, soit: 14,3 Hz, 23.4 Hz, 31,2 Hz etc…  

Il semble qu’au delà de 60Hz on ne capte plus rien, tellement la puissance a diminuée et l’harmonique se confond avec le bruit de fond.

J’observe quand même qu’il y a ici de mini variations avec les valeurs théoriques: 14,3 Hz, 20,8 Hz, 27,3 Hz et 33,8 Hz, etc..….  Je me dis que c’est du au fait qu’il y a plein de facteurs qui font légèrement bouger la fréquence.

spectre resonance de schumann

Donc quand je lis un titre d’article à sensation qui dit que la fréquence de Schumann à augmenté qu’elle est passée de 7Hz à 16Hz !! ou 30Hz !!! … et bien je me dis que la personne qui a rédigé l’article n’a juste pas compris le principe des harmoniques !!!

Variation de la fréquence de Schumann

Qu’est-ce qui pourrait faire varier la fréquence ? Et bien la formule de base nous montre que la fréquence fondamentale dépend de la vitesse de la lumière C. Comme c’est une constante, elle ne va pas beaucoup bouger ! L’autre paramètre que l’on peut bouger, c’est le rayon de la Terre !

Donc pour faire augmenter la fréquence de Schumann, il faut que le rayon de le Terre diminue ! je crois que ça se sentirait par de gros tremblement de terre non ?

Donc la fréquence de Schumann, est propre à chaque planète ! (pour autant qu’on y trouve une sorte de ionosphère)

Cependant, il est vrai que l’on peut observer de manière locale et passagère des variations de la fréquence de Schumann. Ceci car l’atmosphère et le champ magnétique terrestre bouge.

Voici un observatoire en Italie qui mesure la résonance de Schumann toute les 30 minutes.

Voici un autre observatoire qui lui est plus focalisé sur la puissance de la résonance de Schumann. Il a des antennes aux 4 coins de la planète. Sur ce dernier j’ai observé que l’antenne en afrique du sud est souvent plus forte en puissance. Mais je ne sais pas pourquoi.

Le 1er octobre il y a aussi eu tout une vague d’articles: « le taux vibratoire de la terre monte, on le voit à la fréquence de Schumann« , car en effet, il y a eu une bonne variation de la fréquence fondamentale. (l’expression « taux vibratoire » suppose un milieu dans lequel une onde se propage… mais lequel ? Cette expression me questionne toujours!)

(Chaque ligne verte est une harmonique, on peut lire à droite l’échelle de fréquence. Ici on voit plusieurs jours. On voit que les lignes restent passablement droites et horizontales, sauf quelques pics temporaires. L’intensité de la couleur représente l’intensité de la puissance de la perturbation.)

frequence de Schumann 1.10.2017

frequence de la resonnance de Schumann augmente octobre 2017

Par contre sur une étude sur le long terme, il semble que la fréquence fondamentale de Schumann et ses harmoniques est assez stable.

Voici ce qu’indique une étude de l’université de Berkeley entre 1997 et 2003.  La variation de la fréquence fondamentale a varié entre 7.75Hz et 8Hz.

fréquence fondamentale schumann

En 1962, il y a des chercheurs qui ont observé que l’explosion d’une bombe atomique dans l’atmosphère perturbe la ionosphère et fait chuter la fréquences de Schumann.

J’ai trouvé cette info sur le superbe article d’Alain Boudet à propos de la résonance de Schumann. Lui également conclu que la fréquence est stable.

Donc voilà…. la fréquence fondamentale de la résonance de Schumann ne semble pas bouger. Alors pourquoi il y a toujours des gens qui relaye cette infos ??

Des gens qui ne savent pas lire la légende du graphe « 2th SR freq. » (2ème harmonique)…. tu te dis.. « ah oui.. c’est pas 7.8Hz.. mais le double !! ça a augmenté » ? => faux !

Y-a-t-il un lien entre la résonance de Schumann et l’humain ?

Mais alors pourquoi il y a plein de gens qui font un lien entre l’évolution de la conscience humaine et la fréquence de la résonance de Schumann ?

J’ai du chercher pour trouver. Mais j’ai quand même découvert deux sources qui m’indiquent la raison.

En fait, l‘ordre de grandeur de la fréquence fondamentale de Schumann est dans le même ordre de grandeur que les ondes alpha du cerveau humain. (0,5 à 12Hz, les ondes bêta couvrent ensuite le spectre de 12Hz à 35Hz qui correspond aussi à des harmoniques de la fréquences de résonance de Schuman)

Ainsi il y a des gens qui se sont posé la question de savoir si il y a une corrélation entre les deux? Dans les années 1960, Herbert König a fait quelques expériences. Ils semble que les humains pourraient avoir une base de temps qui dépend de la fréquence de Schumann.

Ici tout s’éclaircit dans mon esprit! C’est là que la madame de la TV disait que c’est Schumann qui dit que le temps s’accélère et que c’est à cause de la fréquence de Schumann….

Elle a un peu tout confondu !

C’est pas tout à fait ce qui est dit. Il semble qu’en cas de privation de l’influence de la résonance de Schumann, le cycle circadien semble se décaler. C’est ce que l’on observe chez des gens mis dans un bunker souterrain ou des astronautes en orbite.

Moi je me demande si il n’y a pas non plus des autres facteurs plus importants comme la lumière solaire rythmée jour/nuit qui influencent plus fortement le cycle circadien ?

En tout cas, il n’y a pas d’augmentation de la fréquence de Schumann. Donc ça ne doit pas non plus influencer l’évolution humaine !

Même si je suis persuadé qu’une évolution humaine est en cours, et que les visions du mondes sont parfois très différentes. Voici mon article sur la spirale dynamique qui permet de comprendre comment évoluent la vision du monde des humains.

On peut tout de même se poser la question de savoir ce qu’un projet de bidouille de la ionosphère comme HAARP peut avoir comme influence sur le guide onde qui forme la résonance de Schumann? Mais là j’entre dans un domaine très flou.. donc j’en reste là…

 

Voilà, maintenant la prochaine fois que tu entends parler de l’augmentation de la fréquence de la résonance de Schumann, réfléchi, pense par toi même, documente toi pour vraiment comprendre de quoi ça parle avant de « bêtement » relayer des infos qui sont fausses. (ou imprécises)

 

Comment faire pour avoir plus de temps

Nous sommes en janvier. C’est la période des bonnes résolutions,

C’est la période où de nombreuses personnes se découvrent une vocation pour le sport.
C’est la période où de nombreuses personnes se disent qu’elles devraient renouer avec leurs amis, les inviter plus souvent.
C’est la période où de nombreuses personnes se disent qu’elles devraient se cultiver, lire plus, aller au théâtre.

Bilan… un mois plus tard. Plus aucune de ces bonnes résolutions ne tient !

Comment faire pour les tenir ?

La principale raison qui empêche de réaliser ses bonnes résolutions

J’ai mené mon enquête. J’ai demandé à de nombreuses personnes de me donner la principale raison pour laquelle ils n’ont pas tenu ces bonnes résolutions.

J’ai eu ce genre de réponses:

  • Après une journée de boulot, j’ai pas encore le temps d’aller faire du sport… de voir des amis, d’aller faire une sortie.
  • Le week-end, j’ai pas le temps non plus, il faut que je me repose.

citation temps.pngBref. Si l’on décode, la réponse est: « J’ai pas eu le temps».

Alors là, tout de suite, je réplique que le temps, ça se prend !

Chaque fois que vous ouvrez la bouche pour dire « J’ai pas eu le temps»…

Dites plutôt: «J’ai pas pris le temps». Ce n’est pas pareil.

Il y a un fait qui mérite d’être répété.

Chacun dispose, chaque jour, exactement du même nombre d’heures que Léonard de Vinci, Albert Einstein, Michel-Ange ou Mère Thérésa en ont eu à disposition !

Le problème n’est pas de trouver du temps.
Le problème c’est de l‘utiliser pour ce qui en vaut la peine.

Comment faire pour avoir plus de temps ?

Comment avoir plus de temps. N’est pas la bonne question !

La meilleure question à se poser est de savoir quelles activités ne méritent pas que j’y accorde du temps.

S’il faut en trouver, je peux vous aider. Ces dernières années je me suis débarrassé de beaucoup d’activités chronophages.

La télévision est la principale perte de temps

vieille-tv.pngLa première des activités chronophage, qui arrive en tête devant les autres, c’est la télévision.

C’est fou le temps que l’on peut perdre à regarder cette boite à guignol !

Le monde est divisé en deux:

  • Ceux qui rêvent de passer à la TV en la regardant
  • Ceux qui y passent par ce qu’ils font des activités nettement plus intéressantes que de regarder la télévision !

À méditer si votre rêve est de passer sur le petit écran !

Les médias ne me concernent pas

L’autre principale activité chronophage dont je me suis séparée. C’est de suivre l’actualité.

Il fut un temps, je m’abonnais à tous les flux RSS que je pouvais trouver. J’étais abonné à deux quotidiens et deux hebdomadaires. Mais finalement, je n’arrivais jamais à tout lire. Ce qui est frustrant. Puis je me suis débarrassé de toute source d’actualité.

J’ai ainsi dégagé beaucoup de temps pour m’engager dans beaucoup de projets plus intéressants. Finalement, les médias ne font que de relayer des peurs, de me fournir des informations qui ne me concernent pas, et bien souvent je n’apprends rien dans les médias.

Clue_Guns_Pack.pngCela fait 50 ans que les médias relayent régulièrement toute l’actualité du conflit israélo-arabe, mais tentez de trouver quelqu’un qui a vraiment compris ce qu’il s’y passe !

Je crois que l’on peut aisément remplacer les 5 minutes quotidiennes d’énumération du nombre de morts par quelque chose de plus constructif. Cinq minutes par jour, en une année, ça fait presque 4 jours ouvrables de travail !

Largement le temps de lire trois bouquins et de regarder deux documentaires qui expliquent bien la complexité du conflit israélo-arabe !

Actuellement, j’écris ce texte dans le train, pendant que d’autres, à quelques sièges de moi, se gavent de copié-collés d’agence de presse dans des journaux gratuits.

Gratuits, vraiment ? … tout comme la télévision, ils sont bourrés de publicité. Donc ils ne sont pas gratuits. (Et pour ce qui n’est pas de la pub, le contenu est déplorable!) Vous les payez en mettant à disposition votre temps de cerveau disponible ! (Comme le disait Patrick le Lay ex PDG de TF1.)

La publicité n’est qu’un des nombreux facteurs qui font de la télévision une machine à lobotomiser. Le Dr en neuroscience Michel Desmurget le montre bien dans une conférence à écouter par ici.

Ma meilleure astuce, c’est d’arrêter ce qui ne vaut pas la peine

Voici donc ma meilleure astuce pour réussir à tenir vos bonnes résolutions. Virez la télévision et les médias en tous genres et ainsi vous aurez le temps d’inviter vos amis, de faire du sport, d’aller au théâtre et de lire de nombreux livres passionnants !

A propos de livres passionnants, cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” sur le blog Des Livres Pour Changer de Vie.

Sur ce blog vous trouverez les résumés de nombreux de livres passionnants dont notamment « La spirale dynamique« , un livre qui a totalement changé ma vision du monde et dont je parle à plusieurs endroits sur ce site. Je vous invite à cliquer ici pour voter pour mon article si vous l’aimez !

Carpe diem

Henry David Thoreau disait:

La vie est trop courte pour que l’on soit pressé….

Le temps de nos ancêtres était cyclique. Il dépendait des cycles de la nature.

Puis la notion de progrès est arrivée. Le mot révolution à changé de sens. Au lieu de décrire un cycle dans lequel tout revient en place, comme la révolution de la terre autour du soleil, le mot révolution signifie un changement radical où l’on ne revient pas en arrière.

Avec la notion de progrès, où il faut toujours aller de l’avant, le temps cyclique laisse sa place au temps linéaire, au temps qui contient un début et une fin.

C’est la religion judéo-chrétienne qui a introduit les prémices de ce temps linéaire. Le temps biblique commence avec la genèse et se termine avec l’apocalypse, le temps des révelations.

Dès la genèse, il nous est conté l’histoire de la chute de l’homme. Adam et Eve sont chassés du jardin d’Eden. Ils sont chassés de ce paradis terrestre et n’ont aucune chance d’y revenir. C’est un événement irréversible. C’est le début du temps linéaire.

Dans les religions orientale, le temps est toujours cyclique, même si le cycle est très long.

De nos jours, le temps s’accélère. Il faut aller toujours plus vite. C’est la course à la vitesse. On invente des moyens de transports toujours plus rapides. Des processus de fabrication toujours plus rapides.

On invente une foule d’objets et d’outils qui sont sensés nous faire gagner du temps.

Les moyens de communication n’ont jamais été aussi rapide qu’actuellement. Un message peut faire le tour de la planète en moins d’une seconde.

Mais paradoxalement, tout ces moyens à notre disposition sensé nous économiser du temps ne nous libèrent pas. Au contraire, ils nous rendent prisonnier du « tout, tout de suite ».

Nos moyens de communication nous rendent esclave. Il est normal d’être atteingnable tout le temps.

De plus en plus, nous sommes obligé de devenir multi-tâche, de tout faire en même temps. Il y a de nombreux débat pour savoir si nous sommes capable d’assurer ce multitâche, ou si finalement, nous ne sommes qu’en train de perdre la capacité de concentration.

Nos moyen de communication sont tellement prenant, que la notion de lieu a tendance à disparaitre. Vu que nous sommes disponible tout le temps. Nous sommes là, tout le temps.

Chacun se balade avec sa tribu dans la poche.

Ainsi, la notion de rendez-vous n’a plus lieu d’être. Pourquoi se donner rendez-vous si vous êtes toujours en contact avec vos amis ?

Dans le même ordre d’idée, il devient tout d’un coup étrange que les magasins ayent des heures d’ouvertures. La suisse doit être encore un des rares bastions du monde occidental où l’on trouve des horaires.

C’est bien, nous sommes donc capable d’aller toujours plus vite. Mais où vas-t-on ?

Lorsque l’on se déplace vite on n’est pas capable de profiter pleinement de tout.

Jean-Jaques Rousseau disait que l’on se déplace en voiture, mais que l’on voyage à pied !

Ainsi le voyage inclu une découverte.

Savoir prendre le temps est une richesse. Savoir apprécier le moment présent sans être en train d’imaginer toute les contrainte du moment futur est une richesse.

J’entend souvent cette phrase: Je n’ai pas le temps….

Mais c’est souvent plutôt…. je n’ai pas pris le temps…

Apprenons à prendre le temps !

Réflexion à propos des unités de temps et de lumière

Réflexion à propos des unités de lumière et de temps

La lumière

Il y a de nombreuses unité de mesure dans le domaine de la lumière et souvent peu de gens sont au courant de ce que cela signifie. Voici quelques infos à ce sujet.. C’est en lisant le catalogue interdiscount que j’ai remarqué qu’il y a plein d’unité que je ne connais pas !

Le contraste

En lisant le catalogue interdiscount, il y a de nombreuses indications à propos des télévisions et projecteurs. Une indication sur le contraste est souvent indiquée, mais que signifie elle ?

Exprimé sous la forme d’un quotient valeur en lux : 1, soit la valeur en lux d’un signal blanc à 100% moins valeur en lux d’un signal blanc à 0%, le tout divisé par la valeur en lux d’un signal blanc à 0% (un signal blanc à 0% correspond à du noir).

2000:1 signifie donc que 2000 est le rapport entre la valeur en lux du signal blanc à 100% – la valeur en lux d’un signal blanc à 0% (la plage maximale en lux du blanc) tout ceci divisé par la la valeur en lux du signal blanc 0%.

En bref, il y a un rapport de 2000 entre la valeur en lux du noir et la valeur maximale en lux du blanc.

Mais qu’est ce qu’un lux ??

Le lux

Le lux est une unité de mesure de l’éclairement lumineux. Il caractérise le flux lumineux reçu par unité de surface.

1lx = 1lm / m^2

Le flux lumineux se mesure en lumen…. mais qu’est ce ??

Le lumen

Le lumen est l’unité dérivée du système international utilisée pour le flux lumineux. En physique, Son symbole est lm.

Par définition, 1 lumen correspond au flux émis dans un angle solide de 1 stéradian par une source ponctuelle uniforme située au sommet de l’angle solide dont l’intensité vaut 1 candela.

1lm = 1cd x sr

C’est donc une unité dérivée de la candela……. encore une unité mais qu’est ce donc ?

La candela

La candela est l’unité de mesure du système international de l’intensité lumineuse, c’est-à-dire de l’éclat perçu par l’œil humain d’une source lumineuse.

La candela est une des 7 unités de base du système international (SI). Sa définition est:

La candela est l’intensité lumineuse, dans une direction donnée, d’une source qui émet un rayonnement monochromatique de fréquence 540×1012 hertz et dont l’intensité énergétique dans cette direction est 1/683 watt par stéradian.

Selon cette définition, l’intensité lumineuse dépend de la puissance énergétique envoyée. Cette puissance est la dérivée d’une Energie…. !

Cette définition n’est qu’une écriture précise de ce que l’on utilisait auparavant comme unité… la chandelle… Candela c’est du latin et ça veut dire chandelle… voilà pourquoi ! Donc là ça devient tout de suite plus concret. 10 candela, c’est l’intensité de 10 chandelles !

Il semble que l’ordre de grandeur de l’intensité lumineuse d’une ampoule que l’on peut trouver pour éclairer une pièce est de l’ordre de 120 candela !

Donc en gros.. le candela fourni une source de lumière avec une intensité. Puis cette intensité va être diffusée dans l’espace avec un flux en lumen selon un angle solide. Puis il est utile de voir l’éclairement que ce flux est capable de faire sur une surface d’un mètre carré.

Pour en revenir au contraste, c’est donc le rapport entre l’éclairement maximal d’une surface en blanc et de la même surface en noir.

quelques infos très intéressantes par ici: http://www.sonelec-musique.com/electronique_theorie_led_et_lumiere.html

Le temps

Le temps est bien la grandeur pour laquelle les unités sont le plus folklorique… il n’est pas facile de s’y retrouver.

Le temps est une grandeur difficile à appréhender. C’est une grandeur absolue pour tout le monde, mais elle est relative depuis qu’Einstein a tenté d’en percer les mystères!

Pour l’humain, le temps est absolu, et se présente sous forme de cycles qui sont en général issus de phénomène astronomique. Puis, pour désigner des intervalles de temps, on utilise des multiples ou des divisions des cycles de base.

Le cycle jour/nuit est le premier qu’un humain remarque et peut compter. Ensuite, il y a le cycle lunaire qui s’observe bien par les multiples phases par lesquelles il passe. Et finalement c’est au travers des saisons que l’humain est capable d’observer le passage des années.

Nous avons donc 3 cycles principaux:

  • le jour
  • le mois
  • l’année

La problématique de la mesure d’intervalles de temps selon ce principe, est que les 3 phénomènes astronomiques de base qui règlent notre vie sont indépendants et que les divisions qui en ont été faites sont toute arbitraire et souvent très différentes.

On tente de faire un nombre de jour entier pour donner un mois et un nombre de mois entier pour tomber sur une année, mais ce n’est pas possible ! Il y a donc des correctifs. Des années bissextiles.

Vu la difficulté, les astronomes on renoncés depuis longtemps à faire corréler tous ces cycles. Ainsi, notre calendrier est un calendrier solaire, il ne se préoccupe en rien des phases de la lune. Par contre le calendrier musulman est un calendrier lunaire. L’année dépend des phases de la lune.

Le mois que nous utilisons dans le calendrier grégorien est donc un mois artificiel qui a une durée qui correspond à un nombre de jour fixe dans la durée ressemble au mois lunaire par simple héritage historique.

Les humains actuels utilisant ce calendrier ne se préoccupent donc plus que de 2 cycles naturels.

  • le jour
  • l’année

Les durées plus longues se calculent en fonction de ces cycles de bases. Pour les longues durées on utilise les multiples d’année. Certains multiple sont très utilisés donc il ont des noms.

  • millénaire = 1000 années
  • siècle = 100 années
  • décénie = 10 années
  • lustre = 5 années
  • année

Pour mesurer des durées plus courte que l’année, on utilise des nombres de jour. Ainsi on a donné des noms aux durée qui sont utilisées fréquemment.

  • mois
  • semaine

Ainsi, on a reconstitué l’équivalent du mois pour le synchroniser sur la durée du jour. Cependant l’utilisation des mois est très compliqué, elle doit toujours être contextualisée pour être précise, car suivant de quel mois on parle il n’a pas la même durée !! Cette durée varie entre 30 et 31 voir 28 ou 29 pour le mois de février !

N’importe quoi !! actuellement l’inventeur d’un système pareil se ferait lyncher tout de suite ! La semaine est une durée de 7 jours. Le pourquoi de l’utilisation de 7 et pas 8 ou 9 jours n’est pas très clair. Il y a certainement la référence biblique du nombre 7 que l’on retrouve partout. Le genèse indique que Dieu à construit le monde en sept jours.

Mais cette durée de 7 jours correspond également au quart du mois lunaire. Le cycle de la lune est divisé en plusieurs phases que l’on nomme parfois quartier. (nouvelle lune, premier quartier, pleine lune, dernier quartier) Chacune de ces phase correspond donc à une semaine. C’est une explication astronomique de la durée de la semaine. Puis cette durée à certainement été normalisée à 7 jours pour simplifier l’utilisation de la semaine.

Le jour et l’année sont deux cycles qui sont contraignant, on est obligé de faire avec. Le cycle de la lune, à moins d’être marin breton et moins contraignant pour les activités courante.

L’agriculture dépend du cycle des saisons, donc l’année est une mesure importante pour un humain. Lorsqu’il fait nuit, l’activité humaine est fortement entravée. Le cycle jour/nuit est donc un cycle dont il est difficile de ne pas tenir compte !

Plus la technologie avance, plus les cycles naturels dirigent de moins en moins les activités humaine. Avec l’invention de la lampe, donc de l’évolution du feu à la lampe à led, le cycle du jour et de la nuit peut être modifié pour un humain en condition spéciale. Cependant, peu d’humain vivent et aiment vivre coupé totalement de la lumière solaire, donc le cycle est toujours présent.

Avec l’agriculture sous serre et la globalisation des transports l’agriculture ne dépend plus du cycles des saisons, et donc l’année n’est plus indispensable comme moyen de mesure du temps.

L’humanité est donc arrivée à un point technologique qui lui permet de se libérer de ces cycles naturel contraignant qui jalonnent le temps. Cependant, par héritage culturel, on utilise toujours ces mêmes unités de mesures car elle sont toujours visible. On peut imaginer que dès le moment où ces cycles ne seront plus visibles la mesure du temps se fera différemment. Avec l’avènement de monde virtuel ou avec le voyage spatial on peut imaginer que la mesure du temps se fasse autrement !

Nous n’avons parlé ici que des durées d’un jour et plus. Au fil du temps, les civilisations humaines ont senti le besoin d’utiliser des intervalles de temps inférieurs au jour.

L’idée a donc été de diviser la journée en intervalle de temps: l’heure. Il semble que ce soit les babyloniens qui sont à l’origine de la décision arbitraire de diviser le jour en 12 parties. En effet, le babyloniens utilisaient un système de numération en base 12.

En comptant la nuit, dans la durée d’un jour complet, on trouve 2 fois 12 heures, soit 24h dans un jour.

Puis au fil du temps, selon les besoins on a encore divisé les heures. Cette dernière à été divisée en 60 parts pour donner naissance à la minute, et pour continuer on a encore divisé la minutes par 60 pour obtenir des secondes.

Ensuite pour plus de précision, on a commencé à différencier les 10ème de seconde et les 100ème de secondes.

Bref, c’est la partie la plus arbitraire et la plus compliquée de la mesure du temps.

Chaque époque de l’histoire ajoute sa mesure de durée et l’utilise selon sa manière de compter.

Ainsi pour des durée de l’ordre de l’année et plus ce sont des multiples d’année qui sont compté et ont parfois des noms. Pour une durée d’une grandeur entre le jour et l’année, on utilise des jours comme base et des constructions à base de jours que sont les semaines et les mois.

Pour différentier les moments d’une journée, on utilise un découpage en heure selon une base 12.
Pour mesurer des durées entre l’heure et la secondes on utilise un double découpage en base 60 !
Pour mesurer des durées inférieurs à la seconde, comme dans les compétitions sportive, on utilise un découpage de la seconde en base décimale !

Il existe donc plusieurs bases de calcul différentes pour mesurer un intervalle de temps!

Ce système est très compliqué. Le système international d’unité est sensé uniformiser les unités de mesures pour tout le monde. Il y a donc pour les grandeurs physique de base une seule unité qui est définie.

Pour le temps, c’est la seconde qui a été choisie. On a créé de toute pièce une définition de la seconde qui corresponde à la durée de celle qui existait déjà. A la grande différence que l’on ne se base plus sur un dérivé astronomique pour définir la seconde. Depuis 1967 c’est l’atome de césium qui défini ce qu’est une seconde. La définition exacte est:

La seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l’état fondamental de l’atome de césium 133

En 1997 cette définition a été complétée pour préciser les conditions de l’atome: Cette définition se réfère à un atome de césium au repos, à une température de 0 K

Ainsi, en se basant sur une définition hors de l’astronomie, il est possible de totalement s’extraire des cycles astronomiques qui régissent la mesure du temps depuis que l’humain mesure le temps.

Dans l’idéal, il se pourrait que l’on utilise la seconde comme unité de base et ensuite comme pour n’importe quelle unité SI on la décline en puissance de 10 multiple de 3.

Nous avons le mètre et le kilomètre pourquoi ne pas avoir la seconde et la kiloseconde.

Après tout est question d’habitude.

  • 1Ks = 16.666 minutes ~= à notre quart d’heure
  • 10ks = 2h 46 minutes
  • 1Ms = 11jours 12h 46 minutes
  • 1Gs = 31 ans 251 jours 13h34 minutes 53 secondes

Ensuite, pour définir un rendez vous, comme il existe un moyen de donner des coordonnées spatiale pour désigner un lieu. Il faut aussi un moyen d’indiquer un moment précis dans le temps.

C’est la base d’un calendrier, d’indiquer l’heure. A quoi peut ressembler un calendrier basé uniquement sur la seconde et les des multiples SI ???

1 Dec 2008 : 14:22

se déplacer à pied est plus rapide que de se déplacer en voiture

Se déplacer en voiture est-ce vraiment plus rapide qu’à pied ?

L’idée est de faire un petit comparatif entre le temps que prend un voyage en voiture… et le temps que prend un voyage à pied…

Au premier abord on serait tenter de dire quil n’y a pas photo, la voiture est plus rapide que la marche !

Mais en y réfléchissant un peu plus, si l’on compte ce que coûte la voiture en temps de travail… la marche c’est pas si lent !

On va tenter de quantifier tout ça.

Quel est le coût réel d’une voiture?

L’achat du véhicule

Combien coûte la voiture moyenne…. ?

Le coût au kilomètre

Mobility a fait le calcul du coût réel d’une voiture.

Les coûts liés à la mobilité pour une petite voiture de tourisme de 1000ccm (soit 1600ccm) et 10’000 km par an s’élèvent à environ:

  • CHF 6’860.- (ou 7’660.- pour voiture de service2) coûts fixes (location de la place de parc, impôt sur les véhicules à moteur, responsabilité civile, casco, vignette, service de dépannage, amortissement)
  • CHF 2’960.- (ou 3’356.- pour voiture de service2) coûts variables (essence, huile, remplacement des pneus, entretien, réparation)

Comparaison entre le CarSharing (par km: CHF 0.79) et/ou les transports publics (par km: CHF 0.15):

100% voiture
privée1)
CarSharing
100%
50% CS
+ 50% TP
25% CS
+ 75% TP
100% TP
5’000km 8’340.- 3’950.- 2’350.- 1’550.- 750.-
7’500km 9’080.- 5’925.- 3’525.- 2’325.- 1’125.-
10’000km 9’820.- 7’900.- 4’700.- 3’100.- 1’500.-
15’000km 11’300.- 11’850.- 7’050.- 4’650.- 2’250.-
20’000km 12’770.- 15’800.- 9’400.- 6’200.- 3’000.-

Légende
CS: CarSharing
TP: transports publics

Chiffres en gras: le CarSharing avec Mobility ménage votre porte-monnaie!

1) Coûts calculés avec le calculateur « Frais kilométriques » 2007 du TCS
2) Dans l’ensemble des coûts, on tient aussi compte des frais administratifs découlant des voitures
de service.
L’entreprise devant supporter ces frais, le CarSharing en devient encore plus
intéressant financièrement.

Le coût de l’infrastructure

C’est nécessaire, c’est caché, mais ce n’est pas négligeable. Combien coûte le réseau de route ?

En 2007, le canton de Neuchâtel a alloué 84 millons de CHF pour les route, ce qui correspond à CHF 494.- par habitants. (pour 170000 habitants.)

Pour avoir un ordre de grandeur de ce que cela représente, Si l’on mélange les dépenses des communes et du canton de Neuchâtel, on arrive, en 2007, à une dépense moyenne globale de 12696.- par habitant. (la moyenne suisse est à 12053.-) (Selon des calculs de Jean-Pierre Gehlfi)

Pour avoir plein de statistiques et de chiffres, il existe une enquête sur le budget des ménages privés fait par l’ofs. Il sembe que 8,5% du revenu d’un ménage suisse est consacré aux transports. Le revenu moyen suisse est de 6000.- par ménage.

Il semble que le revenu d’un ménage est assuré aux 3/4 par le revenu du travail. (4500.-) Le reste c’est quoi ? Des rentes sociales diveres, des titres de propriété, la bourse…

Le but est de trouver une correspondance pas trop mauvaise entre une somme d’argent et un temps de travail. Ainsi on peut estimer le temps de travail qui est consacré à une tâche ou une autre, et en l’occurence aux transports en voiture.

Premier essai d’estimation grossière:

8,5% du revenu de 6000.- est consacré aux transports. Soit 510.-. De cette somme, les 3/4 sont issu d’un temps de travail. Donc 382.5. Si l’on considère que les gens travaillent 40h par semaine. Donc. 160h par mois. (à afiner comme réflexion). On peut se dire que les 4500.- / 160h = 28.125 /h (heu… combien il y a de personne dans un ménage et combien de temps de travail ?)

Donc pour gagner les CHF 382.5 nécessaires aux transports, il faut travailler 13.6h par mois.

..

L’OFS propse quelques statistiques à propos du coût des transports. Compte des transports suisses 2005 (PDF, 657 KB)

En gros, on y apprend que le coût total des transports par véhicule (tout compris) coûte 70,5 milliards de CHF par an. Donc on peut dire en gros que le coût du transport en voiture coûte en moyenne 10 000 CHF par an par personne ! (et ça reste une moyenne !)

..

Un calcul déjà fait dans cette brochure…

L’idéologie sociale de la bagnole.pdf

En fait on nous renvoie à ivan illitch:

Ivan Illich (Energie et Equité, Ed. Le Seuil):

– lire la brochure

– telecharger le PDF (855 ko)
Ivan Illich Energie et équité
52 pages A5

Un résumé du livre: http://lesverts.fr/article.php3?id_article=2560

Changement de notre notion du temps

Changement de notre notion du temps

Suite à un article de Thierry Crouzet: http://blog.tcrouzet.com/2009/12/24/avez-vous-deja-porte-une-montre/

… J’ai réalisé que notre rapport au temps est vraiment en pleine révolution ces dernières années.

Le temps se fluidifie.

Il y a une foule de comportement qui se passaient à horaire fixe qui sont en train de disparaitre dans la plus grande indifférence !

  • Les horaires de bus deviennent des cadences
  • Les magasins sont ouverts de plus en plus longtemps. Dans les grandes villes 24h/24 7/7 .. dans les contrés perdues avec les coop pronto… 18h/24h 7/7
  • Il y a de plus en plus de gens qui ont des horaires libres
  • Les pauses de midi se racourcissent où disparaissent. Il n’y a plus de moment où tout le monde s’arrête en même temps.
  • De plus en plus de gens ne partagent plus un repas familial à plusieur en même temps. Chacun mange dans son coin.
  • On ne donne plus rendez-vous à ses amis… on dit.. Je t’appelle….
  • Il y a des émissions en continu à la TV. La mire a disparue.
  • Internet ne s’arrête jamais. On peut tout avoir sur le web quand on veut et tout de suite !
  • Les infos débarquent en flux continu au moment de l’actualité. On n’est plus obligé de suivre la périodicité d’un quotidien ou d’un hebdomadaire pour rester informé. (D’ailleurs l’info est périmée si elle est publiée dans le journal du lendemain !)

 

Cette évolution nous pousse à toujours être dans le flux.. a toujours suivre se qu’il se passe au moment où ça se passe.. A toujours être atteingnable sur son téléphone.

La montre devient un objet inutile vu qu’il n’y a plus d’horaire à respecter nul part !

Chacun vit à son rythme. ça peut paraitre bien, mais est ce que ça l’est vraiment ?

ça veut dire que la société s’individualise encore plus. Qu’il n’y a plus moyen de trouver un moment où tout le monde passe un moment ensemble.