La magie ça existe vraiment, mais c’est pas ce que tu crois…

Notre monde est plein de magie, Harry Potter et le seigneur des anneaux sont toujours un succès. 🧙🏻‍♂️

harry-potter-magie

Mais c’est quoi la magie ? Moi je pense que ça existe bel et bien, que ce n’est pas QUE dans l’imagination… (quoique…)

Par contre la magie n’est peut être pas vraiment ce que tu penses…
Je vais t’expliquer tout ça ci-dessous.

Origine du mot « magie »

Tout d’abord, j’aime bien ce que la langue des oiseaux nous dit:

La magie l’âme agit ! (l’âme agit… ça crée…)
Magie → anagramme de: image … (si si… répète sans fin le mot magie )

Puis l’étymologie nous dit que le mot magie vient de la religion des mages de perse au moins vers -500 av. J.-C
Le mage est un homme de pouvoirs…

Les mages était une caste religieuse et politique comme le sont les brahmane en Inde. Donc certains mages sont prêtres et d’autre plutôt dans la politique et parfois les deux ensemble….
C’est pas pour rien que la bible parle des Rois-mages…

noms des Rois mages.jpg

Des Rois.. mais aussi des astrologues, alchimistes, un peu prophète, pratiquant les rituels religieux et probablement les sacrifices….

Homme de pouvoir résume bien ce qu’est un mage !

Le sacrifice de sang un vieux rituel encore bien présent !

Dans des visions du monde anciennes, le sacrifice humain était toujours lié au pouvoir de la magie. C’était généralement une pratique pour obtenir les faveurs des dieux.

Codex_Magliabechiano_folio_70r.jpeg
Sacrifice humain chez les aztèques

En passant à des visions du monde plus récentes, le sacrifice humain s’arrête. (ou devient plus subtile… on y reviendra..)

Ceci va par étapes. Dans les religions monothéistes du livre (les juifs, chrétiens et musulmans), l’arrêt des sacrifices humain se passe au moment où Dieu demande à Abraham de sacrifier son fils Isaac et qu’au dernier moment Dieu se ravise et c’est un bouc qui sera sacrifié.

On passe là du sacrifice humain au sacrifice animal.
Dans la religion juive on pratique toujours le sacrifice de l’agneau pascal au moment de la Pâques (la fête de Pessa’h).

Dans l’Islam, on fête toujours la fête du sacrifice, Aïd Al-Adha.

sacrifice-animal-pour-la-fete-du-mouton-el-aid-senegal-1600px-Tabaski-Kounkane

Puis ensuite, dans la religion chrétienne, on passe au sacrifice symbolique, après un dernier sacrifie humain !

En effet Jésus est considéré comme l’agneau pascal, (agnus Dei) il a été crucifié en plein pendant la Pâques juive (Pessa’h). C’est l’ultime sacrifice. Jésus a ainsi pris sur lui tous les péchés humains et les a définitivement racheté. (Racheté est bien le terme, en latin on parle dit Redemptio qui a donné en français rédemption.)

Donc on est toujours dans la logique que si l’on a un problème, on charge tout sur un bouc émissaire, ce bouc est sacrifié et tout est pardonné !

sacrifice-humain-de-jesus-de-nazareth-Schöne_Buchstabe_T

Depuis là, dans le Christianisme, le sacrifice est non sanglant. C’est l’eurcharistie. C’est la consommation du pain et du vin comme corps et sang du christ.

Ceci provient du dernier repas de Jésus, qui a institué le rituel le soir avant son arrestation:  
« Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.…»

sainte-cene-eucharistie-sacrifice-symbolique-james-coleman-738905-unsplash

Les catholiques et les orthodoxes considèrent toujours que c’est une actualisation du sacrifice de Jésus Christ; que le pain et le vin est vraiment corps et sang du christ même de nos jours.

Le sacrifice est donc toujours d’actualité.

Les protestants se détachent de cette vision du monde. Ils pensent que la sainte cène n’est qu’un symbole pour commémorer le sacrifice de Jésus.

On voit la que le Christianisme n’est pas monolithique. Certains chrétiens mettent l’accent sur la notion de sacrifice et d’autres chrétiens mettent l’accent sur la notion de vie éternelle promise.

On a donc là des visions du monde différentes. On commence à sortir de la notion de sacrifice humain.

Mais je trouve toujours étonnant que de nos jours on est donc encore à fond dans des religions largement répandues qui pratiquent le sacrifice humain. Même si c’est dans la pratique du pain et du vin !

sacrifice-crane-corne-croix-mallory-johndrow-8052-unsplash

On va voir maintenant que la technologie moderne permet de faire de la magie autrement…

La version moderne des rituels de sang

La mort, le sacrifice humain ou animal, n’est pas quelque chose d’anodin. Ces rituels ont été mis en place pour jouer avec l’émotionnel des participants.

On a là une grosses charge émotionnelle et c’est le meilleur moyen pour créer des esprits de groupe, des égrégores.

Qu’est-ce qu’un égrégore ?

L’égrégore n’est pas une notion très connue. Je fais donc une brève explication. Il s’agit d’un esprit de groupe créé avec un désir commun d’un grand nombre de personnes. Cette union est créatrice. Elle crée des entités.

égrégore

Ce que je dis là fait très ésotérique, et c’est un terme utilisé principalement dans le monde ésotérique, mais on a des cas d’usage de tous les jours:

Une nation est un égrégore. En tant que tel, une nation n’est pas palpable. Mais c’est quand même très réel. Le nationalisme est une force bien présente.

Il suffit d’agiter un drapeau devant un fan de foot en pleine coupe du monde pour ressentir clairement la charge émotionnelle. Une nation comme tout égrégore a des codes, des croyances associées et des symboles associés. (monnaie, drapeau, etc..)

🇧🇩🇧🇭🇧🇸🇦🇹🇦🇺🇧🇩🇧🇯🇧🇹🇧🇾🇧🇦🇧🇼🇧🇷🇦🇶🇦🇴🇩🇿🏳️‍🌈🇦🇴🇬🇫🇮🇲🇵🇰🇨🇭

Les symboles sont donc souvent des boutons pour appeler des égrégores. Notre inconscient se branche facilement sur des symboles.

En plus des drapeaux des nations, on peut aussi agiter quelques symboles religieux et autres et voir ce que ça donne. Il y a des gens qui sont très vite mal à l’aise.

࿕ ☭ ☯︎ ✡ ✠ ⚽

Religious_symbols.png

Bref, je crois que maintenant c’est bon la notion d’égrégore est un peu plus claire. C’est donc une « entité » créée par un esprit de groupe. Entité qui devient d’une certaine manière bien réelle et autonome. Une entité qui peut être associées à des « boutons », souvent des symboles graphiques.

Comment créer un égrégore ?

Comme on l’a dit plus haut, les rituels émotionnels servent surtout à créer une grande communion d’humains dans un même sens et on crée ainsi un égrégore.

On a parlé plus haut du sacrifice d’humains et d’animaux. Mais ce n’est pas la seule manière de créer des charges émotionnelles.

Au passage, pour savoir ce qu’est une émotion et comment nous autres humains avons l’habitude de gérer nos émotions, j’ai déjà fait tout un article sur le sujet.

exposition emotions neuchatel

Donc les émotions sont des états physiques on considère qu’il y a la joie, la peur, la tristesse et la colère qui sont des états communs à tous les humains. La surprise est parfois aussi considérée comme une émotion.

Une grande catastrophe crée donc une grande charge émotionnelle.

Exemple avec un attentat terroriste, forme de sacrifice humain moderne. L’événement survient et hop, c’est la surprise, puis la tristesse s’empare de la foule, on pleure les morts, puis on a peur que la vague terroriste nous touche personnellement et la colère s’installe contre les méchants terroristes et ce qu’ils représentent….

Les gens groupent leur pensées et leurs émotions dans un seul sens et là l’égrégore se crée. Des symboles se créent pour appeler l’égrégore.

Je_suis_Charlie

Je suis certain que tu connais ce symbole. Il est un bouton qui active un égrégore. Son créateur l’avoue, ce symbole ne lui appartient plus. Il lui a échappé, il vit sa propre vie, au point même de se retrouver dans le générique des Simpson.

Voilà comment un attentat crée un puissant égrégore.

Mais il manque une émotion:

La joie !😎

On peut créer aussi des émotions fortes avec la joie. J’en ai déjà parlé plus haut les grandes manifestations sportives comme la coupe du monde de foot active les égrégores des différentes nations. Mais ceci sans avoir besoin d’émotion « négatives ».

drapeau match foot suisse portugal italie

J’ai jamais vu autant de drapeaux de différents pays dans la même rue que pendant les coupes du monde de foot. J’ai jamais entendu tout mon quartier vibrer en même temps en dehors des goals des matchs de foot importants.

Il y a des grands cris, ceux qui crient de joie et ceux qui crient de tristesse.

Un autre moyen de créer un égrégore avec des émotions positives c’est les concerts. La musique est un moyen royal de transmettre des émotions.

Les concerts avec des milliers de personnes qui communient ensemble en chantant les paroles de mêmes chansons créent forcément une charge émotionnelle forte.

psychologie des foules gustave le bon concert

Un autre moyen de créer des charges émotionnelles fortes, c’est le sexe. On revient là dans des instincts primaires bien ancrés dans nos cerveaux reptiliens. 🧠

sexe temple inde Vishvanatha India.Khajuraho

Les égrégores sont des outils intéressants pour les manipulateurs

Maintenant que l’on a vu ce que sont et comment on crées des égrégores, on va revenir à notre sujet: la magie.

Comme on l’a vu ci-dessus, l’origine du mot magie nous vient de la religion des mages perses. Une caste d’homme de pouvoir.

Les mages sont donc des gens de pouvoir. Ils savent manoeuvrer pour avoir le pouvoir.

star wars kylo ren sabre laser

Une des techniques les plus efficaces pour avoir le pouvoir et manipuler les gens, c’est de manipuler les égrégores.

Tous les grands événements qu’on a vu ci-dessus et qui créent des égrégores sont potentiellement intéressants pour les grands manipulateurs.

J’ai commencé à écrire cet article à peine quelques jours avant un de ces grands événements qui a focalisé les consciences au même endroit. Sur un drame en direct: l’incendie de la cathédrale Notre Dame à Paris.

J’ai donc mis en pause la rédaction de cet article le temps d’observer ce que cet événements génère.

On peut faire un lien direct avec le 11 septembre 2001. (en moins meurtrier quand même) Il y a le même genre de logique qui apparaissent. Les émotions sont bien là. Il n’y a plus qu’un seul sujet dans la rue et les réseaux sociaux. On touche à des symboles….. les deux tours !

les deux tours WTC cathédrale Notre Dame de Paris en flamme.. incendie H

Très rapidement, il y a plusieurs versions de l’histoire qui apparaissent. Il y la version officielle et la (les) version(s) complotiste(s).

Est-ce un accident ou est-ce la stratégie du Choc ? Un gros événement émotionnel qui permet de détourner l’attention et de manipuler les gens ?

Naomi Klein dans son documentaire « la stratégie du choc » décrit plusieurs cas d’événements émotionnels qui ont été utilisé pour manipuler les gens et leur faire accepter ce qu’il n’acceptaient pas avant.

Voici la bande annonce de ce documentaire:

Il est donc nécessaire de faire très attention lors d’événement fortement émotionnel de ne rien décider sur le coup de l’émotion.

Il est évidement qu’il est difficile de ne pas être au courant d’un tel événement. Mais il faut savoir s’en distancier. Ne pas adhérer sans réfléchir à l’égrégore. Ne pas faire le mouton !

En langue des oiseaux, par un simple changement de voyelle, on peut voir le mot égrégore comme étant o grégaire. Un mot qui est synonyme de « comportement de troupeau« .

mouton-suiveur-the-sheepest-arturbain

Gustave Lebon avait déjà tout décrit il y a plus de 100 ans dans son livre « Psychologie des Foules ». Il explique pourquoi une foule est bête et comment on peut manipuler une foule plus facilement qu’un simple individu.

L’humain est un animal social. Il a plus peur de se faire rejeter d’un groupe que de se tromper, de croire à des inepties, d’agir contre ses propres valeurs.

Les vrais libres penseurs sont rares.

art créativité gens libre art-urbain

La preuve. Si tu veux aller boire un verre avec une équipe d’amis 🍻et que tout le monde veut aller dans un bar que tu détestes…. tu es devant la portes.. tout le monde te dis… allez-viens….
Tu fais quoi ?

Tu passes ta soirées seul-e ? mais en ayant suivi ton avis… Ou tu te plies au groupe ?

Il y a de grandes chances pour que tu te trouves une excuse pour quand même avoir le droit de suivre tes amis….

La magie du cinéma, n’est pas qu’une expression

La magie du cinéma, est une expression que l’on entend souvent. Pour moi ce n’est pas qu’une expression, on verra pourquoi ci-dessous.

De plus la Lanterne magique est l’ancêtre du cinéma. C’est un système de projection qui a été nommé ainsi car il fascinait les gens.

Etonnant tout ces liens entre le mot magie et le cinéma !
Mais il y a encore plus fort !

Avec quel outil est-ce que l’on pratique la magie ? Quel est l’outil qu’Harry Potter utilise pour lancer ses sorts ?

harry-potter-baguette-magique-magie-1

…. une baguette magique ! 🧙‍♂️

Où sont fabriqués les plus grands films à succès ? Donne moi le nom d’un lieu fortement lié à la magie du cinéma ?

hollywood-cinema-baguette-magique-houx-

Il se trouve que le bois de houx se dit holly wood en anglais….

houx et gui follateres

….. ouais et alors ?

Et bien le bois de houx est le bois dont on fait les baguettes magique !
(en tout cas celle d’Harry Potter et l’auteur dit s’être inspirée de la tradition celtes)

Le cinéma est donc l’outil, la baguette magique de la magie moderne.

L’image est la magie du cinéma. L’image en l’air, l’image in air devient réelle au cinéma ! 🍿

Le cinéma nous fait vibrer, pleurer, rire et sourire.
Le cinéma joue avec nos émotions.

😀😢😱😡

Ainsi plus besoin de créer des rituels et des événements réels, fortement émotionnels.

L’image dans l’air, l’image in air, suffit à nous faire, glacer le sang dans nos artères.

cinema-magie-focalisation-hypnose-jake-hills-194864-unsplash

La projection d’image sur un écran a un effet stroboscopique. 🎥
Le spectateur dans le noir, bien calé dans un fauteuil moelleux est dans une posture très proche de celle de l’hypnose. Il accueil la réalité qu’on va lui suggérer.

La TV: une baguette magique qui atteint tous les foyers

La télévision 📺qui entre dans tous les foyers au 20ème siècle devient le vecteur premier de diffusion des informations.

vieille-tv

On a donc là une machine à générer des égrégores, à distance et simultanément dans une population de plusieurs millions de personnes. C’est pas magique ça ?

Le journal télévisé est l’outil de création de la peur par excellence.
(Quoique.. les journaux gratuits se défendent bien aussi !!)

peur virtuelle medias

Selon la définition que le Mage est un homme de pouvoir. La TV est l’outil favoris du Mage qui veut gérer son troupeau.

La meilleure manière de garder le troupeau mouton c’est de générer la peur du loup !

Attention.. sortez pas de chez vous.. il y a des terroristes partout.…. On va vous mettre des lois qui vont vous protéger….. mais faudra nous donner un peu plus de pouvoir en échange….

Allez on fait passer l’état d’urgence… On va vous empêcher d’avoir des armes, comme ça les terroristes pourront plus en avoir.

On va contrôler tout ce qui se dit sur internet pour éviter d’avoir des Fake News envoyées par les terroristes qui veulent influencer nos élections libres ( voir le post facebook ci-dessous entre Macron et Zukerberg )

De plus, on va vous vacciner contre toutes les maladies du monde !
Vous serez en sécurité !

On voit ci-dessus que lorsque la TV se fait remplacer par le web (et facebook surtout) comme source d’information principale, le pouvoir en place est obliger de faire alliance avec les nouveaux diffuseurs de contenu. Il faut continuer à contrôler l’outil principal de diffusion de l’info.

Créer la peur et fournir la solution à cette peur reste encore et toujours la principale technique qu’utilise la caste des Mages pour garder son pouvoir sur les autres.

Du pain et des jeux et le peuple est heureux

La version romaine des jeux du cirque a disparue. On ne sacrifie plus des chrétiens, des lions et des gladiateurs en direct pour créer des émotions chez le public.
Nous sommes civilisés de nos jours...

panorama colisee Rome jeu du cirque

Jeton un oeil au programme TV de nos jours que voit-t-on ?
Du pain et de jeuxGame of… Thrones.

La série Game of Thrones est justement l’exemple type que ce qui fait le succès: les émotions fortes. Un mélange de sexe et de violence jamais égalé dans une série grand public. Des surprises régulières, du suspens.

Donc c’est vrai, les jeux du cirque ont disparus, nous sommes maintenant civilisés. Vive les jeux du Trône..

👑 🐉

C’est environ 20 millions de téléspectateurs en direct qui ont regardé le dernier épisode de la série Game of Thrones à la TV. Sans compter tout ceux qui l’on piraté.. et ceux qui le regardent sur d’autres chaines dans les jours suivants. On a donc là un véritable événement à forte charge émotionnelle.

Quand en plus, la sortie tant attendue de la dernière saison de Game of Thrones coïncide avec un autre événement émotionnel majeur. Ça fait des collision d’égrégore….

notre dame de paris incendie cathedrale dragon game of throne
Un dragon met le feu à la Cathédrale Notre Dame de Paris

Qu’est-ce qui est vrai ? Et qu’est-ce qui ne l’est pas ?

Tout est vrai !
.. nos émotions ne font pas la différence !

Un égrégore est vrai. Les univers imaginaires existent bien. Il y a toute une culture commune qui se développe autour. Les égrégores ont leur propre vie et ils influencent nos comportements.

Voici une preuve que l’imaginaire influence notre réalité.

Les licornes existent ! On en voit partout. Même sur le papier de toilette
Je croise régulièrement des licornes dans la rue autour de chez moi….

licorne dans la rue

Le cinéma pour manipuler l’opinion publique

Le cinéma, avec son imaginaire, a souvent un message à faire passer, il prépare l’opinion publique sur un sujet…

Comme je l’ai dit plus haut, tout est vrai. Mais pas dans n’importe quel contexte. Ainsi pour faire passer une vérité d’un contexte à un autre. Le cinéma est un outil puissant.

La publicité utilise abondamment le média vidéo. Si je veux te faire acheter une pizza, je vais d’abord te faire désirer une pizza. Je vais te mettre l’eau à la bouche, je vais te montrer les moindres détail… et à la fin te frustrer de ne pas l’avoir.. ça te donnera la motivation de faire venir cette pizza dans ta réalité !

C’est une manière de faire venir ton consentement pour un certain futur en colonisant ton imaginaire !

08-recette de pizza maison halloween araignee

On peut faire de la pub pour bien autres choses que des Pizzas.

Le sujet du film lui même peut être une publicité. Voici un exemple:

Il n’y pas assez de pilote de chasse pour une prochaine guerre qui se dessine. Hop, on sort le film Top Gun… Une histoire de pilote de chasse.

L’US Navy a annoncé après la sortie du film que le nombre de candidats à devenir pilote de chasse a augmenté de 500% !

Et oui, la magie du cinéma, c’est très pratique pour orienter le futur comme on le désire.

On ne peut pas généraliser, mais il y a très souvent des messages cachés dans les films.

tradition suisse cervela invisible pour les yeux

Que penser d’un film sur les sociétés secrètes comme Eyes Wide Shut... ?
Ou de la trilogie Matrix ?

Le cas du film Retour vers le futur est très intéressant. Zemeckis son réalisateur a certainement reçu une commande pour orienter l’opinion publique.

Sans qu’on s’en rende compte, le film Retour vers le Futur opère un retournement des valeurs en place pour faire la promotion d’une autre vision du monde: les valeurs neo-libérales, l’intérêt individuel est le moteur du progrès, quand on veut, on peut, n’importe qui peut devenir quelqu’un, l’individu est seul responsable de son succès ou sa chute. Les structures sociales n’ont pas d’influence.

C’est exactement le programme politique de Ronald Reagan, un acteur devenu président des USA ! Il y a même une pub explicite pour lui dans le film Retour vers le Futur. Reagan cite même le film dans un de ces discours devant le congrès. La boucle est bouclée.

Mieux encore, le film Retour vers le Futur pousse encore plus loin la magie du cinéma en proposant un futur alternatif ou c’est Trump le président…. Oui oui, c’est bien Trump qui a inspirée le personnage de Biff..

Voici une analyse de Retour vers le Futur en vidéo:

Qu’est-ce que le cinéma actuel nous réserve comme futur ?

Rétrospectivement, on voit comment le cinéma a influencé notre société. Est-ce qu’on peut voir dans le cinéma actuel les messages qu’on veut nous faire passer pour le futur ?

J’observe qu’en 2001, Spielberg ouvre la voie à l’IA.

La bande annonce commence par « Voici notre avenir » !

Ce premier film nous parlant du racisme envers les robots sera suivi par plein d’autres films à propos de robots… et d‘Intelligence Artificielle:
Automata, Her, ex-Machina, i-Robot, Chappie, The Machine, Wall-e qui rend les robots adorables….. et jusqu’à Transcendance qui fait la promo du transhumanisme. (le mode le plus extrême… soit plus de corps physique !)

Plus le temps avance, plus les robots sont gentils et adorables.
De Terminator à Wall-e il y a une sacrée différence !

wall-e-vs-terminator robot toujours plus gentil et adorable

J’observe aussi une telle évolution chez les vampires. L’affreux monstre s’est transformé en beau gosse désirable !

On passe des monstres Nosferatu et Dracula… à des gentils vampires dans Twilight…. Ceci en passant par l’étape intermédiaire de Buffy contre les vampires…

vampire comparaison nosferatu

Cette évolution est pareille pour une bonne partie des autres monstres classiques, zombies, vampires, loup-garous, sorcières, extra-terrestres

evolution vampire sorciere lougarou alien

Etonnant non ?

J’en déduis que la magie du cinéma nous prépare à voir des robots et des IA dans notre quotidien, tout comme les magiciens nous préparent à voir les êtres sur-naturels comme étant tout à fait naturels.

gentil-robot-yeux-kawai-alex-knight-199368-unsplash

De plus l’extra-terrestre, après avoir souvent été le grand méchant devient maintenant la victime des méchants humains !

Ça a commencé avec ET et l’exemple le plus parlant est certainement Avatar.

Etonnant que Spielberg soit encore une fois à l’origine d’une nouvelle perception de certains êtres…. avec des films qui ont 2 lettres pour titre !

  • IA → Nous parle d’un gentil robot..
  • ET → Nous parle d’un gentil extra-terrestre

Quand à James Cameron, dès son premier film, Xenogenesis, il nous parle déjà de gens qui s’enferment dans une boite de conserve pour aller voir des extra-terrestres mais qui rencontrent des soucis… Terminator, Abyss, Aliens, Avatar… toujours le même thème!

Est-ce que les Mages ont des choses à divulguer au grand public ?

magie-extra-terrestre-bleu-avatar
Dans la religion Hindoue, les avatars du dieu Vishnou sont généralement bleus !

De quel futur avons nous envie ?

La baguette magique est un outil au service d’un magicien. Il y a plusieurs sortes de magiciens. Il y a donc plusieurs futurs possibles.

Lequel préfère-tu ?

Le film Elysium nous montre une Terre surpeuplée, polluée, sur-exploitée et nous propose que les riches se construisent un paradis dans le ciel… en orbite autour de la Terre… En laissant les pauvres sur la Terre.

Le Film/documentaire Demain, nous montre aussi un vision catastrophiste et se dit que faire peur aux gens, ça ne marche plus. Ainsi on renverse les habitudes et on montre ce qui fonctionne, des solutions.

Le film Demain montre des solutions inspirantes pour un futur enviable.

Le film Tomorowland nous montre qu’une machine a été placée pour nous faire peur, pour nous montrer une vision catastrophiste du monde.
Un monde avec un futur qui mène à l’effondrement total.

Mais cette machine est détruite. Nous avons maintenant le droit de rêver à un avenir meilleur.

L’extrait ci-dessous lance un grand recrutement de rêveurs optimistes qui vont créer un nouveau monde meilleur.

Je vois ici sous forme de documentaire et sous forme de fiction, le même message:

Nous voulons un futur enviable et c’est possible !… Allez on le construit !

L’âme agit, ça crée…

Personnellement, je vois que cette magie du futur enviable à construire soi même opère bien . Il y a beaucoup de choses qui bougent ces temps.

Je vois des gens qui s’éveillent, qui se libèrent des égrégores nocifs. Qui vont au delà de la dualité dans laquelle une certaine caste de Mage manipulateurs les avaient enfermés.

Par exemple la dualité des partis politiques qui s’affrontent en laissant tranquille le vrai pouvoir, celui du système. (celui de la monnaie !)

non dualité au delà du paradoxe le cylindre est un cercle et un carré
Avec du recul un cylindre est un cercle ET un carré

Je vois des gens qui reprennent leur pouvoir personnel. Des gens qui ne veulent plus déléguer leur pouvoir à des représentants qui leur disent quoi faire et comment le faire en échange d’avoir une fausse sécurité.

Il suffit de ne plus donner son pouvoir à des égrégores pour que celui-ci meurt.

pouvoir du peuple planche

L’égrégore est une sorte de vampire qui se nourrit des émotions des gens, qui les parasites. Si on n’y crois plus il meurt. C’est ainsi que les égrégores des anciennes religions ont perdu leur pouvoir.

Que penserons les archéologues du futur en voyant la religion du dollar $€£ ?

Cette religion qui fait la pluie et le beau temps sur l’économie mondiale alors que ces chiffres ne valent ce qu’ils valent que par ce qu’on y croit ? Par ce qu’on leur accorde notre confiance. Par ce que l’égrégore qui est derrière est puissant de nos émotions liées. Nos joies et nos peurs liée à l’argent nourrissent ces égrégores.

monnaie_dollars_renminbi_yuan

Et bien bonne nouvelle, la croyance dans ces religions s’effrite. Il y a des gens qui reprennent leur pouvoir personnel. Qui reprennent en main leur confiance en la vie et qui font re-fonctionner leur circuit du donner-recevoir sans intermédiaire.

Si toi aussi tu veux décoloniser ton image-in-air des croyances liées à l’argent. Voici comment pacifier ta relation à l’argent.

A notre époque, il y a de nombreuses autorités qui s’effondrent, car les gens se mettent à penser par eux-mêmes. C’est le fait que l’information circule qui a été le déclencheur.

On est encore en phase de transition. Il y a des gens qui se libèrent d’autorité pour tomber sous la coupe d’autres, ou qui se mettent à croire tout et n’importe quoi.

Mais il y a un mouvement de fond qui est en marche. Qui nous permet d’être acteur d’un changement positif pour un avenir positif.

mur john lennon Prague Martouf reveur optimiste dreamer not the only one

Pour en revenir à la langue des oiseaux, la magie c’est : l’âme agit.

On va au delà de la magie-image du cinéma qui nous influence. On est dans la magie sacrée. En langue des oiseaux: la magie ça crée.

C’est donc chaque personne qui suit la voix (voie) de son âmes et réalise, crée sa vie.

L’âme agit pour que chacun puisse exprime ce qu’il a d’unique dans son plein potentiel.

tout-est-lie-interconnecte-univers-spiritualite-atome-usukhbayar-gankhuyag-1003789-unsplash

Conclusions

Ainsi en étant conscient de ce qu’est la magie, de ce que sont les égrégores. Nous nous éveillons un peu.

Nous devons conscient que via nos émotions nous donnons du pouvoir et de l’énergie à des constructions qui nous dépassent.

Il y a plein de Mages manipulateurs qui récupèrent ces égrégores à leur propre profit.

magie-egregore-manipulation-ramon-salinero-271002-unsplash

Les plus forts savent utiliser la magie du cinéma, la magie de l’image, pour coloniser notre imaginaire avec des projections d’image dans l’air, des images-in-air.

Le cinéma nous raconte de grandes histoires pour nous orienter dans un futur qui arrange les manipulateurs.

illuminati-triangle-everywhere-manipulateur

La télévision, et particulièrement le journal télévisé nous crée une émotion de peur pour que le gentil berger du troupeau puisse venir nous rassurer et nous assurer qu’avec lui on sera en sécurité.

En sortant du triangle dramatique de Karpman, en prenant de la hauteur, on peut sortir des rôles de victime, bourreau ou sauveur.

triangle-dramatique-de-Karpman-bourreau-victime-sauveur

Et là on peut pleinement se laisser inspirer par son âme en tout liberté. Quand l’âme agit, ça crée !

C’est ça la magie sacrée….

jungle dent de jaman paysage

Les étapes de la spirale dynamique

Dans les années 1950-1960, le professeur de psychologie Clare Graves a tenté de classer et comparer les valeurs de base des humains. Il a découvert huit groupes dans lesquels ont peut réunir les humains qui ont des valeurs communes.

Graves a remarqué que tout au long de sa vie, un humain évolue, change de vision du monde et de valeurs. Donc, au cours d’une vie, un humain évolue et change de groupe. Mais il ne change pas n’importe comment de groupe de valeur. Il y a un ordre à suivre.

groupe-spirale.pngAinsi Clare Graves montre que les humains évoluent, ils changent de valeurs, ils passent par des étapes dans un ordre précis qu’il a placées sur une spirale. C’est ce que ses successeurs ont appelé la spirale dynamique intégrale.

Graves a également fait un rapprochement entre l’évolution d’un individu à différents âges sur les étapes de la spirale, et l’évolution de sociétés humaines entières.

Les civilisations humaines suivent la même évolution sur la spirale que les individus.

On peut donc observer un individu tout seul sous l’angle de la spirale dynamique, mais aussi un groupe d’individus, une organisation, une entreprise.

Puis, on peut observer une société dans son entier.

Mais il faut bien faire attention de toujours avoir en tête que la spirale dynamique est un modèle et pas la réalité. Il est important de ne pas juger une personne ou une organisation en disant « c’est une personne rouge…« , « c’est une organisation verte« . La réalité est plus complexe que ça. Une personne peut avoir des comportements ancrés à une étape et d’autres comportements à une autre étape !

On peut seulement affirmer: « ce processus, dans cette organisation, est typique de l’étape orange » ou « ce trait de caractère de cette personne est typique de valeurs ancrées à l’étape bleue« .

Pour en savoir plus sur le jargon et les étapes formelles de la spirale dynamique, je te propose de lire mon article sur la spirale dynamique écrit suite à la lecture du livre du même nom. Et pour aller encore plus loin et bien comprendre de quoi je parle. Je te propose de lire le livre La spirale dynamique, de Fabien et Patricia Chabreuil.

Pour compléter cet article, j’ai également enregistré cette vidéo:

Mon interprétation de la spirale dynamique

Voici maintenant ce que je comprends de la spirale dynamique. Voici une description en plusieurs exemples et illustrations de comment j’explique le concept de spirale dynamique à d’autres personnes.

Chaque étape alterne entre: exprimer le soi et sacrifier le soi.

Un changement d’étape se fait souvent quand il y a plusieurs contradictions dans nos croyances profondes. Alors on se questionne sur notre vision du monde, c’est la crise et c’est l’opportunité d’un changement de vision du monde.

Voici une vue globale de la spirale dynamique, avec les quelques étapes et à chaque fois une description de l’essentiel:

spirale dynamique.png

 

Survie (Beige)

La première étape de la spirale concerne la survie. Pour un humain, c’est le moment où il est un nouveau né totalement dépendant de sa mère pour tout.

Il n’y a actuellement, aucune société humaine basée sur ces valeurs. Il y a 100 000 ans les premiers groupes de chasseurs vivaient ainsi. Ils avaient pour devise: la survie avant tout!

La notion de temps n’existe pas vraiment à cette étape.

Animisme et tradition tribale (violet)

masque-animisme.pngLa seconde étape de la spirale est apparue il y 50 000 ans avec l’instinct tribal. La tribu est le nid chaleureux a préserver. La devise adaptée à cette étape est: « Contente les esprits, soumets-toi aux anciens et à la tradition« .

Les gens vivent au présent en reproduisant le passé.

Voici un exemple en vidéo de la vie de Pirahas qui vivent au présent sans se soucier de l’avenir. Et sans même avoir développé de notion de math, même simple comme le comptage! (voir directement le moment de la vidéo qui parle du rapport au temps)

L’empire barbare (rouge)

barbare.pngLa troisième étape marque un désir de s’exprimer. D’ailleurs, sur la spirale, les étapes sont caractérisées par une alternance entre l’envie d’exprimer son soi et l’envie de suivre des règles extérieures.

La 3ème étapes est apparue il y a 10 000 ans. C’est l’étape des empires sanguinaires. Les gens qui ont des valeurs ancrées à cette étape ne se préoccupent pas des droits humains. Il font comme ils veulent. Ce sont des conquérants, des Jules César, des Alexandre Le Grand.

Ce sont des personnes qui ont un sens de l’honneur très développé. Parfois il vaut mieux mourrir que d’être déshonoré !

Ainsi les menaces de mort et la violence sont inefficaces contre ces personnes. Elles n’ont pas peur de la mort et de la violence.

De nos jours, les rares organisations à fonctionner sur ce modèle sont les organisations de type gang de rue. C’est le chef qui décide de tout à son propre profit. Mais il doit toujours être sur ses gardes qu’un autre ne lui pique pas sa place.

La notion de futur commence à émerger. Le chef exprime ses désirs, ses pulsions. Mais ne voit pas à long terme.

La devise est: « Sois ce que tu es. Fais ce que tu veux, comme tu veux.« 

Le dogme religieux (bleu)

Religious_symbols.pngLa quatrième étape est celle qui a pacifié l’Europe envahie par les barbares. La pacification ne s’est pas faite en étant plus fort que les barbares et en en tuant encore plus… Ils n’ont pas peur de la mort et de la violence. Le truc a été de faire changer les valeurs fondamentales de ces gens.

Les barbares se sont converti au christianisme, et l’histoire de l’Europe a radicalement changée.
La violence a cessée, car le christianisme impose des règles de vie pour mériter le paradis.

La devise de cette étape est:
« La vie a un sens, il y a des règles à suivre pour atteindre un but ultime« .

C’est la vision du monde des grandes religions monothéistes. Mais cette étape peut aussi s’appliquer aux régimes totalitaires du 20ème siècle (Nazi et communistes) qui étaient prêts à tout dans l’espérance de créer un monde idéal.

Une grande partie des sociétés humaines vit encore selon cette vision du monde. C’est donc ici la première étape qui te concerne peut être ?

Lis bien les prochaines étapes, ce sont celles qui concernent la majorité des gens qui liront ce texte. C’est ainsi que la majorité des gens appréhende le monde en Europe.

Les organisations bleues

Ce sont des « administrations« .

Observons le point de vue des organisations humaines qui sont nées de cette vision du monde.

Les organisations qui fonctionnent sur ce principe aiment souvent les uniformes. Il y a souvent des règlements qui décrivent le fonctionnement de l’organisation.

Les gens sont fréquemment associés à des classes, à une hiérarchie. C’est d’ailleurs selon ces classes que le salaires des membres de telles organisations sont définis.

Par rapport à l’étape précédente on gagne en stabilité. On suit les règles au lieu de l’avis du jour du chef. Il y a un hiérarchie claire qui ne va pas changer du jour au lendemain. Cette hiérarchie se traduit par des uniformes.

On trouve dans ce genre d’organisation, l’église catholique, l’armée, les fonctionnaires et les écoles. (bien que suivant où les fonctionnaires et les écoles sont déjà en partie à l’étape suivante… sauf peut être les classes de salaire)

Le temps passé présent et futur est intégré. On comprend la notion de causalité newtonienne. On peut mettre en place des processus stables basées sur le passé pour produire un futur.

Le capitalisme (orange)

enjoy-capitalism.jpgCette étape est intéressante car elle est bien présente de nos jours. C’est l’étape qui arrive après s’être lassé d’une vérité ultime qui ne vient pas.

L’expression de soi reprend le dessus. L’intérêt personnel prime.

Cette étape se différentie de l’empire barbare car tout n’est pas permis. On agit selon les règles d’un jeu. Mais on influence aussi les règles. On bannit généralement la violence physique. (du moins en apparence)

C’est l’étape où l’on transforme ses ennemis en adversaire. C’est l’étape où la démocratie remplace l’état féodal.

Au lieu de faire une bataille sanguinaire, on compte les soldats de chaque camp et on désigne vainqueur le camp qui a le plus grand nombre de soldats. On appelle ceci: le vote !

La devise des gens qui vivent selon les valeurs de cette étape est:
« Profite des opportunités que le monde peut t’offrir, joue le jeu et gagne le !« 

C’est l’étape dans laquelle se trouvent les sociétés capitalistes actuelles.

C’est l’étape à laquelle se trouvent les passionnés du commerce international, les requins de la finance et tout ceux qui les ont comme modèles.

S’il t’arrive de te dire: « C’est une bonne opportunité, ce n’est pas moral, mais si je ne le fait pas moi, ce sera un autre qui le fera. » Il y a de grandes chances qu’une bonne partie de tes valeurs profondes soient ancrées à cette étape de la spirale dynamique.

Est-ce ton cas ?
Si tu réponds oui… sache que ce n’est pas ainsi que pensent tout le monde. Ça t’aidera à comprendre tes interlocuteurs.

Les organisation orange

Ces sont des entreprises.

En ce qui concerne les organisations issues de la vision du monde de cette étape. Elles rejettent la hiérarchie rigide de l’étape précédente. Mais pas n’importe quelle hiérarchie, la hiérarchie de type « noblesse » qui est arbitraire. Ce rejet de la noblesse se fait au profit d’une hiérarchie du mérite, de la compétence.

Au niveau de la conscience du temps, c’est surtout le futur qui compte.

L’objectif prime, peu importe les moyens. La morale, la notion de bien et de mal de l’étape précédente est atténuée. Tout est bon tant que le résultat est là.

On passe d’une méthode de gestion: ordre/vérification à prévisions/vérification . Le « comment faire » est de la responsabilité de l’exécutant. La notion de responsabilité augmente donc par rapport à l’étape précédente. Son corollaire, la liberté prend de l’importance.

La rémunération ne dépend plus d’une classe issue d’un règlement, mais plutôt du mérite.

Le futur est important, ainsi pour la motivation en plus du bâton, on ajoute la carotte. Ce sont les stock options, les promotions, les primes à l’objectif.

Le futur est une chance. L’organisation orange est la championne de l’innovation, elle introduit la recherche et développement. L’esprit scientifique se développe. On explorer le monde et sa mécanique pour en tirer profit. Tout devient rationnel. Ce qui n’est pas rationnel n’a plus d’importance.

La communauté (vert)

Les casseurs de hiérarchie pour l’harmonie de la communauté.

L’étape suivante arrive dès le moment où l’on réalise que notre profit personnel, le fait de gagner pour soi en écrasant les autres ne nous rend pas plus heureux.

C’est le moment où l’intérêt de la communauté prend le dessus. C’est l’étape dans laquelle on a pour valeur l’intérêt général, même s’il va parfois à l’encontre de son intérêt personnel.

C’est le moment où l’on prône des valeurs d’égalité. Que l’on milite pour que la voix de chacun et chacune soit prise en compte.

Les personnes avec des valeurs ancrées à l’étape verte abolissent l’esclavage, créent les mouvements féministes et sociaux, militent pour la démocratie, la séparation de l’Etat et l’église.

La devise adaptée à cette étape est: « Trouve la paix intérieur en cherchant la dimension humanitaire de la communauté « .

communauté collaboration ExtendedCommunityCircle.png

towards-vers-socialisme.pngSi tu t’engages dans l’humanitaire et/ou que tu soutiens des ONG. Tes valeurs de base sont probablement ancrées dans cette étape de la spirale.

Statistiquement, la majorité des personnes, europe, de nos jours ont des valeurs qui sont ancrées dans ces deux dernières étapes. ER orange et FS vert. C’est en quelque sorte, très caricaturé et sans nuances, l’affrontement politique entre la gauche et la droite.

Aux USA, on voit que les valeurs majoritaires, sont plutôt Bleue, et orange. Et dans de nombreuses parties du monde, il y a encore des zones tribales très ancrées, ce qui fait un mode global, très rouge, bleu, orange !

Il reste encore deux étapes qui commencent à émerger dans la population humaine.

A l’aide d’un teste de personnalité fait sur une cinquantaine de personnes qui me lisent, j’observe qu’une proportion plus grande que la normale de gens ont des valeurs ancrées dans les étapes suivantes de la spirale dynamique.

Les organisations vertes

Ces sont des ONG.

Les organisations issues de l’étape verte sont souvent là en réaction à un fonctionnement orange trop inhumain.

Contrairement au stade orange. L’important n’est pas le but, mais le chemin. Le relationnel et les émotions comptent. Il y a une recherche de sens à son travail.

L’organisation verte rejette toute forme de hiérarchie. L’avis de toutes et tous compte. Ainsi on décide si possible au consensus ou au vote en assemblée générale. On crée des coopératives ou ce n’est pas le capital qui décide, mais où chaque personne détient l’entreprise à part égale.

De plus, dans une organisation verte tout le monde a le même salaire.

L’organisation verte est militante. Elle a une culture et des idées fortes. Quand elle a une charte et ce n’est pas pour faire joli, c’est l’expression de sa culture profonde.

La diminution de l’empreinte écologique (jaune)

eco_green_carbon_print_icon.png

La vision systémique du monde.

L’étape suivante est particulière sur la spirale. Graves avait remarqué qu’une fois arrivé à cette étape, les valeurs exprimées ont des similitudes avec les valeurs de la première étape. C’est ainsi que Graves a décidé de placer les étapes sur une spirale et non pas sur une simple ligne.

Cette étape réintroduit une notion de survie. Mais l’approche est différente que pour la première étape. C’est une approche de survie globale en diminuant son impact personnel sur l’environnement.

Cette étape est apparue dans les années 1960, lors de la conquète spatiale. C’est en observant notre planète terre depuis l’espace que beaucoup d’astronautes ont sucombé à ce que l’on appelle l’Overview effect: une prise de conscience de la fragilité de notre planète perdue dans l’immensité de l’univers.

Pour la première fois des humains pouvaient voir de leur propre yeux la planète entière d’un seul coup d’oeil.

Les premières photos de la terre rapportées par la mission Apollo 8 en 1968 ont diffusé à large échelle cette prise de conscience de la fragilité de la vie. De nombreux mouvements écologistes sont nés à cette période.

NASA-Apollo8-Dec24-Earthrise.jpg

La logique de fin du monde, qui est de plus en plus présente à notre époque (crise financière, écologique, sociale, etc..) a des racines chez les individus dont les valeurs sont ancrées à cette étape de la spirale.

Une personne qui a des valeurs ancrées à cette étape a une vision systémique du monde. Elle sait observer les systèmes complexes de la mécanique de la nature. Elle sait que tout est lié. Là où certains ne voient que chaos, elle voit l’ordre des constructions fractales.

Cette vision du monde sous forme de systèmes complexes permet aux personnes arrivées jusque-là de comprendre la vision de monde de chaque étape précédente, de se mettre à la place d’une personne dans une autre de ses étapes de la spirale.

C’est souvent les personnes qui sont arrivées à cette étape qui prennent conscience de la spirale dynamique. Les personnes des étapes précédentes ont plus de peine à la comprendre.

A ce stade, le temps s’accélère. On remarque qu’il a fallu des millénaires pour que des sociétés passent les premières étapes. Maintenant les changements se font de plus en plus vite. Ce changement rapide a pour conséquence que la société n’est pas homogène. Il y a un éclatement des valeurs. On trouve 4-5 groupes de valeurs différents dans une même société !

Il semble que l’on trouve seulement 10% de la population mondiale dans cette étape. La devise adaptée à cette étape est: « Exprimer le soi, mais jamais aux dépens des autres, pour que toute vie puisse continuer de manière naturelle et fonctionnelle. »

Je reconnais assez rapidement une personne qui a une vision du monde ancrée à cette étape, en général elle utilise beaucoup le mot « systémique« .

Les organisations jaune

Ces sont des réseaux.
(Suite à de nombreuses discussions sur le sujet, il y a aussi des avis qui disent que la  sociocratie et ses cercles arrivent à cette vision du monde. Mais l’avis n’est pas partagé par tous. Car la sociocratie est aussi souvent bien ancrée dans un fonctionnement vert, et les cercles en holons sont plutôt turquoise! En moyenne c’est jaune !… donc le débat reste ouvert.  )

Si l’étape verte a focalisé les revendications sur les droits humains. L’étape jaune me semble aller dans le même sens mais en focalisant sur l’écologie, les liens entre l’humain et l’environnement.

Le stade jaune est le premier tour de la spirale. C’est le premier stade qui a conscience qu’il existe des visions du monde qui sont différentes et souvent opposées.

Le passage au stade jaune est l’entrée dans une conscience de second niveau.

La conscience de premier niveau considère que sa vision du monde est la seule qui soit vraie et que ceux qui n’y adhèrent pas se trompent dangereusement. C’est une conscience exclusive qui demande d’adhérer ou non à cette vision du monde, et donc aussi par conséquent à une organisation, à un groupe issu de cette vision du monde.

La conscience de second niveau ne peut plus enfermer les gens qui pensent de la même manière dans une même organisation et organiser un affrontement. Elle prend de la hauteur. Elle essaye de voir les choses globalement, de manière systémique.

Elle crée des réseaux pour relier les gens plutôt que de les diviser. De mon expérience, c‘est la logique des ROC, Réseau Objection de Croissance.

Cependant, tout comme les organisations des l’étape verte, les organisations de l’étape jaune sont surtout là en réaction aux étapes précédentes.

Ce sont des organisations très fortes pour dénoncer les dysfonctionnement des organisations des étapes précédentes. Mais ne sont pas des organisations très fortes pour construire du neuf.

Comme il est possible de trouver des personnes avec des visions du monde à différentes étapes en même temps dans notre société. Il est possible que les organisations en réseaux de type jaune regroupent des gens qui ont des valeurs ancrées à d’autres étapes. Je pense particulièrement à l’étape verte. Je pense qu’il y a de nombreuses personnes qui après avoir milité pour les droits sociaux, prennent conscience de l’écologie. Ils passent à une vision du monde jaune. Mais continuent de fonctionner en type associatif avec les structures de type vertes.

J’observe que dans les gens qui ont des valeurs ancrées à l’étape jaune. Il y a des gens pour qui la logique de fin du monde est très présente. Ils sont très pessimistes. Voici un exemple en vidéo, d’un représentant de l’association Adrastia. Il utilise souvent le mot « systémique » !

Pour aller au delà de ce pessimisme et de cette logique de fin du monde, il y a les gens qui s’intéressent au mode de vie des sociétés plus primitives qui vivent en harmonie avec la nature. Puis, il y a l’écopsychologie qui tente de renouer avec la nature dans la joie. Notamment avec des expériences pratiques et en groupe plutôt que de manière intellectuelle.

Voici une émission de la TV belge qui présente l’écopsychologie, on y entend le mot « systémique » propre au vocabulaire jaune, mais aussi le mot « holistique« , qui est très caractéristique de l’étape suivante de la spirale dynamique. Ainsi je pense que l’écopsychologie une passerelle qui permet de passer de la vision jaune du monde à la vision turquoise.

Le ré-enchantement du monde (turquoise)

Une vision holistique du monde.

Cette étape est la dernière qui a été découverte. Graves, à son époque, n’a rencontré que 6 personnes dans le monde entier avec des valeurs de ce type. Donc moins que ce que j’en connais !

Ainsi, ce n’est pas sur la base de 6 personnes qu’il a pu décrire précisément ce qu’est cette étape. Il y a beaucoup de conjectures. Il y a une suite logique dans les étapes qui permet d’imaginer les valeurs portées par cette étape. mais évidement rien de précis.

Les successeurs de Graves ont tenté de décrire plus précisément cette étape. Voici la devise de cette étape selon le livre écrit par les Chabreuil:

Sacrifier si nécessaire le soi et celui des autres pour le bien de toute vie présente et à venir

  • Le monde est un seul grand organisme dont tous les éléments sont interdépendants.
  • La connexion à toute chose est le propre d’un être responsable.
  • Restaurer l’harmonie globale nécessite d’intervenir à tous les niveaux d’existence.

forêt enchantée.jpg

En 50 ans, le monde a beaucoup évolué et cette étape est en train de s’installer. Personnellement, je pense connaitre maintenant de manière beaucoup plus précise cette étape turquoise. Le ré-enchantement du monde me semble un bon titre d’étape.

J’ai lu le livre des Chabreuil sur la spirale dynamique en été 2012, j’ai adoré, ça a été une révélation pour moi. Je pense que si ça résonnait autant c’est que j’avais, à cette époque, des valeurs ancrées au moins dans l’étape jaune. J’avais déjà commencé à entrevoir et à décrire ce que je pensais être l’étape turquoise.

Cinq ans plus tard, en 2017, je vois que je ne m’étais pas trompé, mais que mes descriptions n’étaient pas très précises. Maintenant je vois, je comprends et je vis bien d’autres valeurs et modes de fonctionnement qui me semblent être ancrés dans l’étape turquoise de la spirale dynamique.

Rétrospectivement, je vois qu’en 2012, j’avais des valeurs ancrées dans l’étape jaune, et encore pas mal de valeurs de l’étape verte. Actuellement, je sens que j’ai changé. J’ai abandonné les valeurs et fonctionnement typiques de l’étape verte et j’ai adopté la vision du monde et bon nombre de fonctionnement de l’étape turquoise.

C’est avec 5 ans de recul, et pas mal de travail sur moi, que je peux attester que le modèle de la spirale dynamique est un bon modèle. Mais qu’il reste un modèle. On ne change pas du jour au lendemain toutes ses valeurs et ses fonctionnements. Même si je me souviens de certains déclics « Tout s’éclairci dans mon esprit… » qui ont chamboulés ma vision du monde.

C’est surtout dès le moment où j’ai pu intégrer dans une même vision des grands paradoxes de ma vie que j’ai pu progresser en direction de l’étape turquoise.

Et je pense que c’est une des caractéristiques fondamentales de l’étape turquoise que de pouvoir intégrer des paradoxes. Sortir de la dualité.

non dualité au delà du paradoxe le cylindre est un cercle et un carré

Tout est question de point de vue. Un cylindre est un cercle ET un carré..  Il suffit d’élargir sa conscience pour en prendre conscience !

Il y a un tel décalage entre cette vision du monde turquoise et les précédentes que son intégration va heurter pas mal de sensibilités. Surtout chez les gens « rationnels » dont les valeurs sont ancrées à l’étape orange. En effet, ces derniers ont tendance à occulter tout ce qui n’est pas rationnel, même les émotions humaines. (ce qui en réaction à fait émerger l’étape verte!)

La rationalité est le fait de notre cerveau gauche. Cependant notre cerveau a deux lobes. A l’étape turquoise on intègre aussi le cerveau droit. Celui de l’irrationnel, des intuitions.
(et mieux encore… nous avons en fait 3 cerveaux !.. celui de la tête et ses deux lobes, mais aussi celui du coeur, et celui des tripes… avec plus de neurones que dans le cerveau d’un chien …. par rien !)

L’étape turquoise est aussi appelée étape Intégrale ou authentique dans d’autres théories comme chez Ken Wilber et Jenny Wade.

Les personnes avec des valeurs ancrées à l’étape turquoise ont donc une vision plus large, une conscience plus élargie du monde. Elles cessent de voir des opposés s’affronter. Elles ont une vision du monde parfois dite intégrale.

Cette vision du monde permet de se dés-identifier du petit moi humain, de l’égo. (sans le supprimer) Le « moi » devient quelque chose de plus grand. Le vocabulaire change mais on peut parler d’âme qui complète le corps et l’égo.

Le fait de se dé-sidentifier de l’égo permet de le voir de l’extérieur et de ne plus être soumis à ses pulsions. Ça permet également de découvrir ses peurs et ses ambitions.

Ne plus laisser l’ego contrôler sa vie permet à des parties, plus profondes et plus sages de soi-même de s’exprimer.
A la place d’une existence basée sur la peur et la pénurie, les personnes avec des valeurs ancrées à l’étape turquoise passent à une existence basée sur la confiance et l’abondance. 

Quand l’abondance et la confiance sont là. Il est possible de lâcher le contrôle sur les autres et sur les événements. Il est possible d’oser prendre la vie comme elle vient pour faire des expériences et grandir.

Aux étapes du premier cycle de la spirale dynamique, avec une conscience de premier niveau, chacun cherche à convaincre que sa vision du monde est la bonne, LA vraie.
(Ou alors à l’étape verte, une des valeurs fondamentales veut que tous les avis se valent. La tolérance des personnes ancrées à cette étape les piège souvent à devoir tolérer les intolérants !)

Au stade turquoise chacun a sa vérité, et ne cherche pas à l’imposer. Chacun écoute vraiment l’autre. Ce n’est pas juste une captation d’informations pour tenter de convaincre. C’est le non jugement.

Chaque personne a sa vérité et tente de l’expérimenter, de la déployer. Chaque personne tente de devenir ce que son intuition l’appelle à devenir, c’est à dire soi-même.

Chaque personne apprend à développer et honorer ses dons et la vocation qui nous est donnée, et d’être au service du monde et de l’humanité.

C’est une vision du monde très différente de la vision orange qui veut modeler le futur et qui prétend que tout le monde peut devenir ce qu’il veut avec un peu de volonté et un mental d’acier !

La vision du monde turquoise résout de le paradoxe de devenir soi-même (ce qui peut paraitre égoïste) et d’en même temps être au service du monde.

En effet, lorsque l’on cherche à être le plus fidèle à soi-même, on découvre que l’on est juste l’expression de quelque chose de beaucoup plus vaste que soi !

Pour rappel, les étapes de la spirale dynamique alternent entre expression de soi marquée, et soumission de soi à un ordre plus grand. Ainsi, en effet, l’étape turquoise est une étape de soumission à quelque chose de plus vaste que soi !

Beaucoup de personnes dont les valeurs sont ancrées à l’étape turquoise de la spirale dynamique se laissent donc guider par ce plus vaste que soi, par l’univers conscient. (ou tout autre nom, je le rappelle chacun a sa propre vérité)

En discutant de cet article, les concepts philipin de « Kapwa » et sud africain de « ubuntu » ont émergés. Il s’agit dans les deux cas d’exprimer que tout est lié, la non-séparation, que l’on est soi car l’autre est aussi lui-même, mais que nous formons ensemble un tout. Robert (qui a vécu aux Philipines) me disait que Kapwa  « C’est marcher dans une foule très dense sans que jamais les corps ne s’entrechoquent (essayez dans le métro parisien!)« 

Desmond Tutu a décrit le concept d’ubuntu ainsi: Quelqu’un d’ubuntu est ouvert et disponible pour les autres, car il a conscience « d’appartenir à quelque chose de plus grand ».

On retrouve cette notion des service à quelque chose de plus grand que soi propre à l’étape turquoise de la spirale dynamique.

Mais attention, les notions de Kapwa et d’Ubuntu ont été développée, à l’étape violette. A la seconde étapes de la spirale dynamique. Ainsi le concept est transposable en version turquoise. Mais il n’est pas tout à fait pareil vu qu’entre temps les gens avec une vision du monde turquoise ont intégré les autres étapes !

L’intuition peut se développer et s’entrainer en restant attentif à ses émotions. Certain-e-s vont plus loin en étant attentifs aux signes, aux sychronicités, aux rêves et aux états de conscience modifiés. Certain-e-s ont même des guides, des consciences qui les accompagnent en tout temps et les aides à faire des choix !

Une telle vision du monde conduit à reprendre contact avec la nature en toute humilité, non pas comme un devoir moral, mais juste par une prise de conscience de faire un avec elle.

Comme pour l’étape précédente. Nous sommes sur le second tour de la spirale dynamique. Cette étape a donc des similitudes avec la seconde étape de la spirale dynamique: l’étape animiste.

Le monde se ré-enchante. C’est à dire qu’aussi étrange que cela puisse paraitre. Les esprits de la nature font à nouveaux partie de la vision du monde des gens à cette étape.

La devise de l’étape turquoise est: « Faire l’expérience spirituelle du caractère complet de l’existence. »

amazon proportion rayon spiritualité

Le mot « spirituel » a de nombreux sens et connotations. Mais l’essentiel que j’y vois c’est de retrouver un sens à l’existence.

Le monde n’est pas là pour rien. Nous ne sommes pas là pour rien. Le hasard n’existe pas. Tout a un sens. C’est ce sens qui a été évacué à l’étape orange, qui avait envie d’émerger à l’étape verte, et qui revient pleinement en l’étape turquoise.

La spiritualité revient en force, mais hors des religions. Il y a qu’à voir les rayons des librairies pour comprendre que le sujet de la spiritualité intéresse. Voici un petite expérience de visualisation qui a été faite en 2008 basées 753 000 livres vendus sur Amazon. Déjà à l’époque le rayon spiritualité (et religion) était très grand. (entre les « bleu » et les « turquoise »)

De nos jours, les thérapies alternatives ont la cote, les chamanes sont des plus en plus nombreux et de plus en plus de salons « bien être » ouvrent.

C’est ici encore un paradoxe qui est intégré. La vision turquoise va au delà de l’opposition entre médecine occidentale et médecine orientale. La médecine occidentale est est très bonne pour remettre sur pieds une personne, parfois même décédée! (le nombre de NDE augmente !) Mais elle se trouve parfois très ennuyée avec des maladies chroniques. Alors que la médecine orientale est capable de traiter des petits déséquilibres qui à la longue deviennent des maladies.

Pour une personne avec des valeurs ancrées à l’étape turquoise, le temps est perçu comme une illusion, le temps n’existe pas. Ce qui est tout à fait compatible avec l’approche de la physique quantique qui évacue la notion de temps.

La personne va vivre le plus possible dans le présent, jouir du moment présent. Pas besoin de ressasser le passé, ni de se faire du soucis pour le futur. C’est l’expression du lâcher prise et de la confiance qui habite les personnes ayant des valeurs turquoises.

Les organisations turquoises

Ce sont des communautés de co-créateurs fonctionnant sur le modèle d’un organisme vivant.

Dans cet article, j’utilise le formalisme de la spirale dynamique pour décrire les étapes. Il en existe d’autres. Notamment Wilber dans sa théorie intégrale a aussi utilisé des couleurs. Certaines concordent et d’autres non.

Frédéric Laloux a écrit un livre qui s’appelle Reinventing Organizations, dont voici mon résumé. Ce livre décrit le fonctionnement des organisations Opale.

Pour moi, une organisation turquoise est une organisation Opale.
(Tout le monde n’est pas d’accord là dessus. Laloux décrit dans son livre que l’organisation Opale est pour lui au stade « Teal » de Wilber. J’observe que le stade « Teal » est généralement associé à l’étape jaune de la spirale dynamique. La douzaine d’organisations Opale décrites par Laloux sont très différentes. Il dit lui même que certaines ne sont que partiellement opale et d’autres à 100%. Là je me dis qu’il y a de la nuance. Ça me permet de parler de mon expérience de la spirale dynamique qui a bien les étapes jaune et turquoises claires. Mais pour les organisations, c’est plus flou dans mon expérience. Donc l’Opale est peut être à cheval entre jaune et turquoise. Mais je trouve plus juste de la mettre en turquoise ! C’est un choix personnel. )

L’opale est une pierre qui a des reflets de toutes les couleurs, ce qui illustre très bien le fait qu’une telle organisation, basée sur une conscience de niveau deux a intégré, sans les opposer, toutes les étapes précédentes.

opale virgin-rainbow

Les organisations Opale sont des organisations dont le but est de fournir un cadre sécurisant à ses membres pour qu’ils puissent réaliser le potentiel de ce vers quoi ils se sentent appelé à devenir.

L’organisation opale n’est pas là pour rien. Elle n’est pas là pour assurer sa survie comme l’est une entreprise orange. L’organisation opale a une raison d’être. C’est cette raison d’être qui guide l’entier de l’organisation et ses membres. L’organisation Opale est au service de cette mission. Du coup, elle n’hésite pas à offrir de l’aide et des informations, à ce qu’une vision du monde orange verrait comme des concurrents.

C’est l’exemple de Buurtzorg qu’explique bien Frédéric Laloux. La raison d’être de Buurtzorg, c’est d’aider les gens à vivre bien chez eux en santé le plus longtemps possible.

Ainsi Buurtzorg explique ses méthodes à ses « concurrents », ça peut ainsi les aider à mener encore mieux leur raison d’être.

A un niveau du « holon » en dessous, les membres d’une organisation Opale, sont également amenés à avoir eux aussi une « raison d’être ». On va les encourager à se découvrir eux-mêmes et à trouver ce qu’ils pensent avoir à apporter au monde, à l’organisation. L’organisation opale ne va pas les assigner à une place précise, mais tenter de soutenir la personne pour qu’elle deviennent elle-même, à sa juste place. Donc d’un point de vue rationnel, la personne sera là où elle aura la meilleure motivation intrinsèque et donc le meilleur rendement pour toute l’organisation.

En effet, paradoxalement, en étant humaine, intuitive, en ayant des valeurs fortes, en lâchant prise, en supprimant les budgets prévisionnels et le contrôle de ses employés chers aux entreprise orange, l’organisation opale arrive à être plus efficace !

En effet, à l’étape orange, le rationnel est roi. Ainsi on évacue tout ce qui est irrationnel. Ceci est justifié pour mieux coller à la réalité. Mais éliminer ainsi les intuitions, c’est ironiquement supprimer les impressions irrationnelles qui signalent que quelque chose cloche et que l’on va droit dans le mur !

Le fait de vouloir contrôler le futur dérive souvent à choisir des objectifs irréalistes. Ce qui entraine que les employés des entreprises orange trichent sur leur capacité, se cachent derrières des masques pour éviter de montrer leur plein potentiel et leur vérité. Ainsi ils se montrent plus faibles pour éviter qu’on leur donne des objectifs trop élevés, ou alors craquent car l’objectif n’est pas réaliste et/ou inhumain.

Les rapports sur le terrain servant à prendre des décisions sont faux, car tout le monde se protège contre tout le monde. La confiance n’est pas là et donc le lâcher prise non plus.

Dans une organisation opale, on utilise le pilotage dynamique. Il est à l’image du « pilotage » d’un vélo. On ne prévoit pas à l’avance la trajectoire exacte, on se lance, et on corrige en permanence la direction. La direction étant la raison d’être de l’organisation.

Les membres d’une organisation opale sont eux-mêmes, à leur place. Ils ont moins peur d’échouer que de ne pas tenter.

Graves disait « Ils ont de l’ambition, mais ne sont pas ambitieux ».

Les gens avec des valeurs ancrées à l’étape turquoise sont authentiques et vrais. Ils sont moins attachés au résultat, à l’objectif prévu. Ils sont ainsi capables de mieux accepter les vérités parfois déplaisantes de la réalité, et de corriger le tir. En cela, même avec des moyens irrationnels, ils collent mieux à la réalité que ce que les organisations orange tentent de faire avec le rationnalisme.

Voici un exemple concret de méthode adaptée à l’étape turquoise: La méthode des 6 chapeaux est une méthode d’évaluation qui permet d’observer une situation dans les 6 modes de pensées des humains. On réintègre ainsi, avec cette méthode, la vision des émotions et des intuitions. Les 6 modes sont: le factuel, l’intuition, le positif, le négatif, le créatif, la synthèse.

Le fait d’utiliser une méthode qui place tout le monde dans un même mode de pensée explicite, dans un rôle, permet de protéger le moi profond de la personne. On sait quand elle s’exprime elle parle dans le mode de pensée du rôle. Elle ne va pas se censurer car on risquerait d’associer ce qu’elle dit à sa personne et que ça risque de déplaire. L’organisation opale protège le moi profond, la vérité de chaque personne. 

Quand une personne est elle même et à sa place dans une organisation elle est bien. Elle ne cherche plus à « concilier sa vie privée et sa professionnelle ».
Une telle expression montre juste qu’il existe des vies professionnelles qui n’ont plus rien de vivant!

Dans un monde fractal, on trouve un petit peu de tout dans tout, ainsi la vie est partout.

On peut se poser la question de la pertinence d’une « prévoyance » professionnelle dans une vision du monde turquoise ? Le terme même de prévoyance est issu directement du mode de pensée orange qui veut gérer le futur par « prévision/vérification ».

L’organisation Opale a un mode de rémunération qui est un mélange de plusieurs principes. Elle pratique souvent quelque chose qui ressemble à un revenu de base inconditionnel qui fourni la base pour vivre. Puis cette rémunération se complète avec des primes suivant le mérite ou les besoins plus particuliers de la personne.

Tout comme la méthode de rémunération est un mélange de plusieurs principes. La méthode de décision de l’étape turquoise est aussi un mélange.

Petit, rappel, en mode rouge, c’est le chef impulsif qui décide selon son avantage personnel, en mode bleu, c’est le règlement qui décide, en mode vert, c’est une grande assemblée qui prend en compte l’avis de tous, en mode jaune c’est une décision individuelle qui tente de prendre en compte l’impact que la décision peut avoir sur l’environnement.

En mode turquoise/Opale le mode décision intègre le paradoxe de concilier une décision qui convient à la personne de manière individuelle, ainsi qu’au monde dans lequel elle s’intègre.

Par exemple, pour prendre une décision, une personne va se poser les questions:

  • Est-ce que cette décision me semble juste ?
  • Suis-je fidèle à moi même ?
  • Cette décision est-elle cohérente avec ce que je me sens appelé à devenir?
  • Est-ce que je fais du bien au monde ?

C’est en choisissant d’abord une solution avec laquelle chaque personne puisse être en accord (donc pas besoin de chercher à faire plaisir à d’autres), que l’on peut lâcher prise, ne plus avoir d’objectif, mais laisser vivre la vie qui veut s’exprimer au travers de soi.

Ensuite, pour les prises de décision collective, la sollicitation d’avis et le consentement sont fréquemment utilisées dans les organisations opales.

La sollicitation d’avis, permet à toute personne de prendre une décision seule. Mais en ayant préalablement du consulter d’autres personnes (pas toutes!) concernées par la décision, et/ou spécialiste du domaine. C’est ainsi que l’on construit un réseau de confiance, de valorisation de ses pairs, mais aussi de responsabilité individuelle. C’est ainsi que chaque personne lors de chaque décision élargi sa conscience sur le sujet.

Le consentement peut s’expliquer par la définition du consensus. Un consensus c’est « tout le monde dit oui« . (un truc de l’étape verte !). Le consentement, c’est « personne ne dit non« .  Dans le consentement on cherche à trouver une solution pragmatique, ce n’est pas la meilleures, ce n’est pas la préférée de tous. Certains s’en fichent même complètement. On cherche une solution qui est acceptable, pour laquelle personne ne va s’opposer avec des raisons valables. Les objections doivent être testées.

L’organisation turquoise/opale est donc une bel organisme vivant.

Le fonctionnement des organisations qui découlent des différentes visions du monde de la spirale dynamique

J’ai également fait un vidéo pour expliquer comment évolue le fonctionnement des organisations issues des différentes visions du monde.

Il y a deux critères intéressants à observer pour connaitre la vision du monde d’une organisation:

  • comment sont prises les décisions
  • comment se pratique la rémunération

Etape suivante ?

A priori, la spirale dynamique n’a pas de fin. Mais pour le moment, ce modèle ne comporte pas d’étape supplémentaire. Il y a dans d’autres modèles, notamment chez Ken Wilber, des tentatives d’aller au delà. (étape corail)

Personnellement je suis très impressionné que Clare Graves ai réussi il y a 50 ans d’aller si loin dans la description des étapes de la spirale dynamique.

En ce qui concerne l’étape turquoise, j’y ai mis beaucoup de mon point, de vue de mes expériences. Là il y a très peu de choses issues de Graves. J’y ai aussi mis pas mal de comportements dans les organisations opale qui ont été observées par Frédéric Laloux.

Donc, pour cette étape en particulier c’est un essai, merci de m’indiquer dans les commentaires ci-dessous, si je suis totalement à côté de la plaque ou si ça te parle ? Si c’est un point de vue cohérent. Si l’expérience confirme mes propos. Merci.

La spirale dynamique en e-book

Pour avoir une version offline et de mon site, j’ai commencé à convertir quelques articles populaires en e-book pdf et epub.

Cet article sur la spirale dynamique est donc disponible en e-book:

spirale dynamique couverture

Les 8 visions du monde selon la spirale dynamique:

notes à propos du livre psychologie des foules de Gustave Le Bon

Voici mes notes à propos du livre Psychologie des foules de Gustave Le Bon.

Ce livre a été publié en 1895. Mais il semble toujours actuel.

Ce livre a inspiré tous les plus grands dictateurs du 20ème siècle. (Hitler, Staline, Mao, …) C’est ainsi qu’ils ont appris les techniques pour manipuler les foules.

Mais pour contrebalancer tout ces sombres personnages, leurs opposants ( Roosevelt, Clemenceau, Poincaré, Churchill, de Gaulle) aussi on lu ce livre.

Il est donc intéressant de savoir quelles sont les théories avancées dans cet essai. Vu que c’est finalement des idées qui ont pas mal influencé le 20ème siècle !

Voir Psychologie des foules sur amazon…

L’ère des foules

  • un changement de civilisation se fait lorsque les idées du moment changent, lorsque les valeurs changent. Et non par ce que quelqu’un provoque un changement tout seul. Il faut l’influence de la foule. Une personne seule ne fait rien.
  • Après l’ère des rois, voici l’ère des foules. Le 20ème siècle sera dirigé par les foules.

psychologie des foules gustave le bon concert

Caractéristiques et effets d’une foule

  • la foule est bête, mais forte dans l’action.
  • pour une foule, le meilleur impôt est la TVA, on ne la remarque pas tellement elle est diluée. Un impôt plus faible, mais en une seule fois, sera très impopulaire !
  • Une foule = un groupe d’individus qui vont dans le même sens, vers les mêmes buts.
  • Un groupe d’individu rassemblé au même endroit, mais n’agissant pas ensemble n’est pas une foule ! (au sens de foule psychologique)
  • la foule est plus que la somme des individus. (effet d’émergence)
  • une foule regroupe les sentiments des individus, mais par leur intellect.
  • la foule donne un sentiment d’invincibilité. (du fait d’être anonyme et non-responsable de ses actes)
  • dans la foule, il y a facilement une contagions des idées des autres. L’intérêt général peut être mis en avant par une personne qui habituellement est très individualiste.
  • la foule transforme immédiatement des suggestions en actes.
  • la foule place les individus dans un état proche de l’hypnose. => soumise à l’hypnotiseur.
  • les foules créent des miracles ! Elles sont sujettes à la contagion des idées. Si une personne déclare avoir vu un miracle il est très probablement que cette idées se propage même chez ceux qui n’ont rien vu ! Ainsi les foules sont responsables de beaucoup de supposés miracles.
  • De plus, si un miracle a été vu par de nombreuses personnes on le crois plus volontiers. Alors qu’en fait on devrait accorder moins de crédit si c’est une foule qui rapporte un événement.
  • une foule est un mauvais témoin et jury de tribunal
  • On a vu plusieurs cas de suggestions qui se sont propagées par les foules dans les tribunaux. On a vu des mères reconnaitre le cadavre de leur enfant alors que c’était faux et ceci accrédité par tout le voisinage !  Il suffit d’une petite suggestion, ici mêlée avec une forte attente pour que la réalité se transforme. Une couleur d’habit, une cicatrice et voilà que l’on construit le reste de l’histoire.
  • Il y a le cas des marins à la recherche d’un navire en perdition. Si la vigie annonce qu’elle voit quelque chose, il y a tellement d’espoir et d’attente que tous les marins verront le bateau, même s’il n’existe pas.
  • C’est également ainsi que des esprits très critique se feront bluffer par un magicien. Seuls ils résisterons, en foule, le magicien a tout pouvoir !

Inertie de la foule

  • Une foule prend beaucoup de temps a assimiler une idée. Il a fallu tout le siècle des lumières pour que les idées mûrissent, se simplifient et pénètre l’âme des foules pour donner la révolution française.
  • les foules ont beaucoup d’inertie. Une idée met du temps à être acceptée, mais elle prend du temps à être remplacée par une autre.
  • Ainsi les vieilles idées restent longtemps et il faut composer avec pour pouvoir gouverner.
  • Une foule est très conservatrice.
  • une foule ne raisonne pas.
  • une foule comprend uniquement les analogies. Même fausses. (syllogisme). Le verre est transparent, la glace est transparente. Donc le verre et la glace sont pareil !
  • une foule généralise tous les cas particuliers

Une foule est irrationnelle, elle aime les mythes

  • l’Histoire est influencée très fortement par les mythes et légende. Ce sont les événements irréel qui font l’histoire. L’irréel est plus fort que le réel. => bref c’est à cause des foules.
  • Les grands événements impressionnent plus que les petits. Si un transatlantique coule, tout le monde en parle. Alors qu’on ne parle pas des 1000 petits bateaux qui coulent chaque années sur cet océean en faisant plus de morts.
  • les mots n’ont pas le même sens suivant la culture dans laquelle on se trouve. Le mot démocratie signifie un état fort pour les latins, alors que le même mot signifie le moins d’état possible chez les anglo-saxons.
  • les foules sont religieuses => elles cultivent l’intolérance et le fanatisme.
  • les foules suivent les sentiments pas la raison.
  • pour gouverner une foule, il faut être dieu ou rien !
  • L’empire romain était dirigé par un empereur dont on faisait le culte religieusement.
  • Ce n’est pas la puissance militaire de 30 légions romaines qui a tenu les millions de sujets de l’empire romain. C’est le sentiment religieux que l’empereur est un dieu. Qu’il a des pouvoir magique ! (C’est pareil pour un pharaon qui est chef d’Etat et dieu en même temps)
  • Il y a 2 facteurs qui influencent les foules, les facteurs lointains et les facteurs immédiat. La révolution française est un des meilleurs exemples. Les écrits des philosphes et scientifiques des lumières sont les facteurs lointains qui ont préparé le terrain au changement qui s’est déclenché avec des facteurs immédiat comme la résistance de la cour à voiloir faire certaines réforme.
  • Les types généraux de facteurs lointains sont: la race, les traditions, le temps, les institutions, l’éducation. (il me semble que l’on traduirait actuellement le terme de race par celui de culture. En tout cas, c’est ce que j’en comprend des brèves explications dans ce livre. L’auteur ne s’étale pas tellement là dessus vu qu’il a déjà écrit un ouvrage complet à propos de « la race »)
  • les foules sont traditionnalistes. Une civilisation passe sont temps à construire des traditions puis les détruires pour progresser. Les foules sont le plus grand frein au progrès.
  • Pour s’accomoder avec cette inertie des foules, pour avoir une bonne constitution, il faut la retoucher lentement. Jamais d’un seul coup. Ne s’occuper que de ce qui est utile sur le moment au problème courant.
  • C’est l’âme d’une foule d’un pays qui le dirige, pas les institution. Ainsi, il n’est pas possible d’imposer la démocratie. Il faut qu’elle vienne d’elle même.
  • La décentralisation c’est bien, mais si l’inertie des foules est majoritairement pour la centralisation. Un système décentralisé ne marchera pas.
  • l’instruction (de type bourrage de crâne si je comprends la description qu’en fait l’auteur) est dangereuse. Il n’y a pas de place pour tous les instruits dans le système. => Donc les instruits se révoltent. Il vaut mieux priviliégier l’apprentissage.

Les mots sont des boutons pour activer des idées

  • Il y a des mots qui sont magiques. Ex: liberté, égalité, démocratie.
  • La puissance d’un mot est liée à l’image qu’il évoque et est tout à fait indépendante de sa signification réelle.
  • un mot est un bouton pour appeller une image.
  • les mots sont « figé » mais les idées qu’ils évoquent change au fil du temps.
  • si l’on veut se débarrasser d’une connotation négative d’un mot, il faut changer le mot qui désigne une même chose.
  • Voici quelques exemples: la gabelle => impôt sur le sel, la taille => contribution foncière
  • un travail essentiel d’un homme d’Etat est de rebabtiser avec des mots neutres ce que les foules ne supportent pas.
  • un terme bien choisi permet de faire passer des idées odieuses.

psychologie des foules gustave le bon manifestation forum social mondial 2011

Comment diriger une foule

  • seule l’expérience compte. Pas les explications. De plus, l’expérience doit être refaite par chaque génération. (On présente le cadavre de César, on ne fait pas qu’annoncer sont assassinat)
  • pour convaincre une foule, il ne faut pas l’attaquer de front. Il faut aller dans le même sens. Puis détourner l’idée. (voir faire le contraire de ce qui était annoncé une fois la foule dissipée et le calme revenu.)
  • une foule a toujours besoin d’un meneur
  • caractéristique du meneur:
    – il a la foi
    – il est lui même pris dans son idéologie. Il s’hypnotise lui même.
    – il est un homme d’action. Pas de raison.
    – il s’agit souvent de gens demi aliénés !!
  • les foules aiment les puissantes suggestions. Les paroles pleines d’intensité.
  • les foules déplacent des montagnes
  • une foule n’a pas de volonté propre elle cherche qui en a.

Techniques du meneur

  • l’affirmation sans essais de preuve, de justifications qui risquerai d’engager le débat. => des slogans !
  • la répétition => faire entrer le slogan en tan que réflexe
  • la contagion => les idées sont contagieuses. Ex: toutes les révolutions de l’année 1848 en europe. (Plus proche de nous, dans le monde arabe en 2011)
  • l’humain est naturellement imitatif => l’origine de la contagions dans les foules
  • ce n’est pas avec des arguments, mais avec des modèles que l’on guide les foules. => convaincre par l’exemple.
  • => c’est ainsi que la mode se propage. (est-ce que là derrière il y a une envie d’appartenance à un groupe ?? En tout cas, le fait d’avoir fait des fils blanc pour les iPods était une grande idées pour se démarquer et lancer la mode !)
  • la nouvelle idée ne dois pas être trop loin de l’ancienne. Sinon, il y a trop de chose à changer pour l’imiter !
  • le meneur doit avoir du prestige.
  • le prestige inhibe tout raisonnement, hypnotise. Une affirmation est tout de suite juste si elle provient d’une source prestigieuse.

Le prestige

  • le succès est une des bases du prestige
  • c’est toujours avec fureur que les foules de croyants brisent les statues de leur anciens dieux.
  • il y a deux types de prestige: acquis et personnel
    => acquis = fonction ou titre de noblesse
    => personnel = il y a des leader naturel comme l’était Napoléon
  • on reconnait la fin d’une croyance quand elle est discutée. Une vraie croyance est un dogme qui va tellement de soi qu’elle n’est jamais remise en cause.
  • une croyance bien ancrée est plus tenace qu’un dictateur.
  • => voir les croyances religieuse: Bouddha, Jésus, mahommet ne sont plus là et pourtant leur pouvoir de prestige est toujours là. On ne discute pas leur paroles. (dans le cercles des croyants)

Différents types de foule

  • Le jury: c’est une foule positive.
  • C’est le seul contrepoids à des magistrats professionnels qui n’ont pas assez de recul.

psychologie des foules gustave le bon bruxelles apero du parlement europen

Comment gagner des élections ?

  • il faut du prestige. => S’imposer sans discussion
  • pourquoi il y a peu d’ouvrier élus ? => ils pensent que les gens de leur milieu n’ont pas de prestige !
  • flatter l’électeur => faire des promesses
  • écraser l’adversaire par répétition et contagions
  • Ex: prétendre que personne n’ignore un crime commis par son adversaire => il devra se justifier ! La meilleure défense aurait été de retourner une attaque en lançant aussi des affirmations.
  • programme écrit pas trop catégorique. (on risquerait de nous l’opposer plus tard)
  • programme oral très excessif
  • utiliser les mots magiques (démocratie, liberté, etc..)
  • les votes sont toujours dans les mains des marchands de vins !!! (effectivement, au moment où je lis ce livre, le canton de Neuchâtel où j’habite a a un conseiller d’Etat vigneron !)

Passer de la barbarie à la civilisation en poursivant un rêve, puis décliner et mourrir dès que ce rêve à perdu de sa force. Tel est le cycle de la vie d’un peuple !

Scroll to top